Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voiture électrique et pollution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy69
Posteur d'or
avatar

Messages : 573
Âge : 70
Localisation : Belgique 4530 Warnant Dreye
VPH : Steintrike Wild-One & Ice Q 26. VM piximatic Challenge,E-Orca.
Date d'inscription : 15/02/2013

MessageSujet: Voiture électrique et pollution   Mer 29 Nov 2017, 12:26

Un billet de:
STÉPHANE LHOMME, directeur de l’Observatoire du nucléaire.

D'autant plus qu'il faut décompter 42% de l'autonomie annoncée moins encore 20% lorsque la batterie vieillit !!

Le cycle de vie d’un véhicule électrique le rend aussi polluant qu’un véhicule thermique. Le subventionner n’a pas de sens, explique le directeur de l’Observatoire du nucléaire, Stéphane Lhomme.

La fabrication des batteries est tellement émettrice de CO² qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique pour commencer à être moins producteur de CO² qu’une voiture thermique.  Soit 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans ! AFP/DANIEL ROLAND

Or, contrairement à ce que croient la plupart des gens, soumis à une propagande continuelle des politiques et des industriels, la voiture électrique n’est pas plus vertueuse pour le climat que la voiture thermique, essence ou diésel.

Ce sont là les conclusions d’une étude, déjà ancienne, de l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (Ademe), ignorées délibérément par le gouvernement - Élaboration selon les principes des ACV des bilans énergétiques, des émissions de gaz à effet de serre et des autres impacts environnementaux induits par l’ensemble des filières de véhicules électriques et de véhicules thermiques à l’horizon 2012 et 2020, (novembre 2013).

Sachant que ces voitures servent essentiellement à des trajets courts, il est probable que le kilométrage nécessaire pour s’estimer « vertueux » ne sera jamais atteint. De plus, tout le CO² émis par une voiture électrique est envoyé dans l’atmosphère avant même que ne soit parcouru le moindre kilomètre, alors que la voiture thermique émet son CO² au fil des ans…

Par ailleurs, il est partout prétendu que la voiture électrique n’émet pas de particules fines. Mais, comme le signale le magazine Science et Vie (janvier 2015), « les pneus, les freins et l’usure des routes émettent presque autant de microparticules que le diésel. La voiture électrique émet certes moins de particules que la voiture thermique, puisqu’elle ne dispose pas d’un pot d’échappement, mais elle possède bien des freins, des pneus, et roule sur le goudron ! à 80 % nucléaire!!!

Au final, la voiture électrique n’est pas plus écologique que la voiture thermique. L’argent public consacré à son développement est donc totalement injustifié. Or, il s’agit de sommes astronomiques :

– le gouvernement a lancé un plan d’installation de 7 millions de bornes de rechargement à environ 10 000 euros pièce, soit un cout d’environ 70 milliards d’euros. Il est d’ailleurs poignant de voir les élus de petites communes, croyant faire un geste pour l’environnement, casser la tirelire municipale pour s’offrir une borne ;

– le bonus « écologique » à l’achat d’une voiture électrique dépasse 10 000 euros par véhicule, souvent complété par une prime de la région. La quasi-totalité des acheteurs sont des ménages aisés, car ces véhicules sont très chers : une fois de plus, l’argent de tous est offert aux plus privilégiés.

En réalité, au pays de l’atome, tous les moyens sont bons pour « booster » la consommation d’électricité, en baisse continue depuis des années. Car la voiture électrique en France peut être considérée comme une « voiture nucléaire » : la quasi-totalité des bornes de rechargement installées sont branchées sur le réseau électrique ordinaire, à 80 % nucléaire.

Il ne faut pas se laisser abuser par les certificats mis en avant par M. Bolloré et ses Autolib (Paris), Bluecub (Bordeaux) et Bluely (Lyon), assurant qu’elles sont rechargées aux énergies renouvelables : il ne s’agit que de jeux d’écriture ; l’électricité utilisée est la même qu’ailleurs.

Nous ne faisons pas ici la promotion de la voiture thermique, elle-même une calamité environnementale. Mais, justement, personne n’aurait l’idée d’offrir 10 000 euros à l’achat d’une voiture diésel, de lui réserver des places de stationnement et de remplir son réservoir à prix cassé…

Dans la même veine mais moins délicatement dit ... Que tu aies une voiture « diésel » ou non, lis ceci :

C'est une très bonne analyse démontrant que nos politiques (et les verts) nous font du spectacle :

La paranoïa du diésel ne concerne que les automobilistes !!!

Les Poids lourds, Autocars, Navires, sont exclus ! Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs du véhicule diésel, il faut leur révéler les données de l’industrie maritime qui a démontré qu'en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé, les 15 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’'automobiles de la planète.

Vous savez, ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées, aujourd’hui, ils brulent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe.

Ces malheureux 15 navires font partie d’une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres, et que le plus moyen de ceux-ci brule environ 900 litres de fuel en seulement une heure, alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver.

Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte toute la flottille de pêche et les 4,7 millions de poids lourds en transit à travers la France.

Les milliers d’avions qui sillonnent le ciel et dont la consommation par passager et par km parcouru est 3 fois plus nocive pour le climat que l’automobile.

Pour compléter cette petite fable, n’oublions pas l’indispensable domaine agricole où la consommation moyenne d’énergie est de 101 litres de fuel par hectare.

- Mais pas d’affolement, Hulot va certainement sauver la planète en collant une nouvelle TAXE sur les seuls véhicules diésel ... et affaiblir un peu plus notre industrie automobile, ce qui augmentera le chômage dans la foulée …

Cela prouve également que les journaleux sont achetés par le pouvoir pour la boucler et nous laver les cerveaux.

- Pauvres moutons que nous sommes ! Ça me fait presque chialer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2754
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Mer 29 Nov 2017, 13:37

C'est très clair que toutes les discussions sur la voiture permettent d'occulter toutes les autres sources d'émission de gaz a effet de serre et de pollution comme celle aux particules fines.

Les réactions au dernier cris d'alarme de médecins à propos des particules fines sont éloquentes : alors que les médecins ont tirer la sonnette d'alarme sur les effets nocifs des particules fines, de toutes les particules fines, les réactions qui ont suivit aussi bien dans les médias que des politiques n'ont concerné que les émissions des voitures avec l'habituel diesel bashing, pas un mot sur les autres sources de particules fines alors que les émissions des voitures ne représentent qu'une minorité du total des émissions de particules fines, en d'autre mots, même si on supprime totalement les voitures, il restera tout de même la majorité des émissions de particules fines !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pendloup
Posteur d'argent
avatar

Messages : 414
Âge : 52
Localisation : 38 Bresson (France)
VPH : Tandem Azub Twin, Optima Lynx, Encore, ex tandem performer
Date d'inscription : 13/07/2012

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Mer 29 Nov 2017, 14:54

L'avenir est-il vers les bio voitures ?
L'idée n'est pas nouvelle. Henri Ford développas une bio voiture dans les années 30.
Mais la 2e guerre mondiale a scellé le projet

La voiture bio-sourcée a… 73 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1060
Âge : 49
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 30 Nov 2017, 15:56

willy69 a écrit:
Par ailleurs, il est partout prétendu que la voiture électrique n’émet pas de particules fines. Mais, comme le signale le magazine Science et Vie (janvier 2015), « les pneus, les freins et l’usure des routes émettent presque autant de microparticules que le diésel. La voiture électrique émet certes moins de particules que la voiture thermique, puisqu’elle ne dispose pas d’un pot d’échappement, mais elle possède bien des freins, des pneus, et roule sur le goudron ! à 80 % nucléaire!!!

Les freins des voitures électriques sont bien moins sollicités que sur une voiture thermique, puisque l'énergie cinétique est en grande partie récupérée.  Un jeu de plaquettes tient amplement toute la durée de vie du véhicule.
Source: http://www.aveq.ca/actualiteacutes/les-freins-a-friction-inutiles-sur-les-vehicules-electriques-et-hybrides

Concernant la quantité de CO2 émise pendant la fabrication des batteries, les chiffres sont corrects (l'étude est ici), mais comme l'explique l'article consacré à cette étude, cela dépend fortement de la manière dont est produite l'électricité. Or la Chine, principale productrice de batteries, accroît très rapidement sa capacité d'énergie verte (voir:http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/10/04/20002-20171004ARTFIG00059-la-chine-championne-du-monde-des-energies-renouvelables.php).

Faut pas tout voir en noir Willy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willy69
Posteur d'or
avatar

Messages : 573
Âge : 70
Localisation : Belgique 4530 Warnant Dreye
VPH : Steintrike Wild-One & Ice Q 26. VM piximatic Challenge,E-Orca.
Date d'inscription : 15/02/2013

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 30 Nov 2017, 17:17

Bonjour Samural,

La dernière phrase de l'article est également écrite par son auteur.

Moi, je reste optimiste

@+Willy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1060
Âge : 49
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 30 Nov 2017, 18:04

Ah tu me rassures Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Logique
Posteur de bronze
avatar

Messages : 244
Âge : 69
Localisation : Majorque
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 30 Nov 2017, 23:47

Très intéressant ce que raconte Willy 69 mais ça le serait encore plus si toutes ces affirmations étaient formulées avec indication des sources. Enfin, moi j'aimerais mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2754
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Ven 01 Déc 2017, 00:08

Samural a écrit:
Concernant la quantité de CO2 émise pendant la fabrication des batteries, les chiffres sont corrects (l'étude est ici), mais comme l'explique l'article consacré à cette étude, cela dépend fortement de la manière dont est produite l'électricité. Or la Chine, principale productrice de batteries, accroît très rapidement sa capacité d'énergie verte (voir:http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/10/04/20002-20171004ARTFIG00059-la-chine-championne-du-monde-des-energies-renouvelables.php).

Faut pas tout voir en noir Willy...

La Chine augmente fortement toutes ses méthodes de production d'électricité, des renouvelables au nucléaire en passant par les turbines à gaz.  La Chine a de gigantesque besoin d'énergie électrique avec une forte croissante de ces besoins.

Il y a un très grand nombre de nouvelles centrales atomique en construction en Chine !

Et donc tout comme dans la plupart des autres pays (excepté la France ou l'électricité est très majoritairement nucléaire), en Chine l'électricité est prodcuite de toutes sorte de manière, des plus propres aux plus sales (sales de toute sorte de manière, des gaz à effets de serre aux déchets des centrales atomique).

C'est une des difficultés qu'il y a pour évaluer l'empreinte écologique des véhicules électriques, on peut voire les choses de manière très négative ou très positive en fonction de la thèse qu'on défend, mais le fait est que la production de batterie est énergivore et que cette consommation la d'énergie intervient avant même que la voiture n'ai été utilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1060
Âge : 49
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Ven 01 Déc 2017, 09:38

Fleur a écrit:

C'est une des difficultés qu'il y a pour évaluer l'empreinte écologique des véhicules électriques, on peut voire les choses de manière très négative ou très positive en fonction de la thèse qu'on défend[...]

D'accord avec toi. Pour ma part je prends toujours les résultat de ces études avec des pincettes, car il est très difficile d'avoir une vision globale du problème.
Il y a eu récemment cette thèse d'un étudiant de Harvard démontrant que l'impact climatique d'un cycliste mangeant de la viande était plus important que celui d'un automobiliste roulant en Prius...  
C'est sans doute vrai pour les hypothèses de départ qu'il a prises, mais il doit être très aisé de démontrer le contraire avec d'autres hypothèses de départ plus réalistes.
On sait ce que peuvent donner les résultats de telles études une fois entre les mains de personnages comme Donald Trump....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2754
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Ven 01 Déc 2017, 10:10

Samural a écrit:
Fleur a écrit:

C'est une des difficultés qu'il y a pour évaluer l'empreinte écologique des véhicules électriques, on peut voire les choses de manière très négative ou très positive en fonction de la thèse qu'on défend[...]

D'accord avec toi. Pour ma part je prends toujours les résultat de ces études avec des pincettes, car il est très difficile d'avoir une vision globale du problème.
Il y a eu récemment cette thèse d'un étudiant de Harvard démontrant que l'impact climatique d'un cycliste mangeant de la viande était plus important que celui d'un automobiliste roulant en Prius...  
C'est sans doute vrai pour les hypothèses de départ qu'il a prises, mais il doit être très aisé de démontrer le contraire avec d'autres hypothèses de départ plus réalistes.
On sait ce que peuvent donner les résultats de telles études une fois entre les mains de personnages comme Donald Trump....

Le problème est aussi que la plupart des études sont financées par des organisations qui veulent démontrer quelque chose de bien précis et les hypothèses sont choisies pour que l'étude fournisse le résultat désiré.

Pour la Prius, sans doute que celle-ci a un impact moindre qu'un vélo. Je suppose que l'hypothèse était que le cycliste a besoin de manger de la viande (beaucoup de viande) pour etre capable de pédaler !?

L'interet indirect de cette étude est peut-etre de montrer que le mode de déplacement ne représente qu'une (petite) partie de l'impact climatique d'un individu et que pour solutionner le problème climatique il faut s'occuper d'autre chose que du sempiternel remplacement (en 2040 quand il sera bien trop tard) des voitures thermiques par des électriques dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée dans les média sans jamais parler de quoi que ce soit d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2595
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Ven 01 Déc 2017, 11:14

Citation :
Pour la Prius, sans doute que celle-ci a un impact moindre qu'un vélo. Je suppose que l'hypothèse était que le cycliste a besoin de manger de la viande (beaucoup de viande) pour etre capable de pédaler !?

Cycliste viandard, automobiliste végane et consommation calorique de 50 kcal/km pour le cycliste. Surtout ce dernier point fausse tout car c'est celui qui est le plus irréel. (des cyclistes sortis du paléolithique et des automobilistes véganes existent sûrement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimoto
Posteur de bronze
avatar

Messages : 308
Âge : 61
Localisation : Deux-Sèvres
VPH : High racer Performer et un Waw orange
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Ven 01 Déc 2017, 12:41

Que la Prius ait un impact moindre qu'un vélo relève d'une malsaine manipulation ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2754
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Ven 01 Déc 2017, 13:04

Quasimoto a écrit:
Que la Prius ait un impact moindre qu'un vélo relève d'une malsaine manipulation ....

Comme cette thèse était indémontrable, on a fait du cycliste un carnivore vorace ce qui a permit d'augmenter son impact climatique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2489
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Ven 01 Déc 2017, 14:06

Echo Logique a écrit:
Très intéressant ce que raconte Willy 69 mais ça le serait encore plus si toutes ces affirmations étaient formulées avec indication des sources. Enfin, moi j'aimerais mieux.

Un billet de:
STÉPHANE LHOMME, directeur de l’Observatoire du nucléaire.

C'est pas de Willy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
coxi24
***
avatar

Messages : 190
Âge : 46
VPH : Pioneer, Azub Max, trets, sinner trike, explorer, zockra LR
Date d'inscription : 17/03/2014

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Sam 02 Déc 2017, 00:20

Quasimoto a écrit:
Que la Prius ait un impact moindre qu'un vélo relève d'une malsaine manipulation ....
+1
On n'a pas besoin de lire la thèse pour savoir que comparer un vélo et une voiture est d'une stupidité sans nom... Je suppose qu'il se place dans le cas où il a devant lui une prius déjà toute faite et prête à rouler et un cycliste itou.
Je le mets au défi de reprendre l'étude en partant de zéro... construction d'une automobile de A à Z, production de batteries et raffinage d'essence inclus, et construction d'un TD en bois. Pour l auto, il faudra aussi construire l'usine qui lui fera voir le jour. Fabrication de 2 moteurs, un electrique, un  thermique....
Le gros problème de notre société est qu'elle nie totalement les coûts induits, et l'énergie grise. Elle ne se voit pas, mais elle est partout. Un colis amazon ? Hop, faut l'emballer, le transporter, énergie grise...en plus de le fabriquer, et de le rapporter de chine, bien sûr.
Dans le cas de la prius, l'énergie grise est monstrueuse, et bien supérieure à  un véhicule lambda. Il faudrait s'habituer à calculer les coûts pour la durée de vie de l'objet produit  mais ça n'intéresse pas les capitalistes et libéraux. .. ça montrerait absurdité de tout ce système.  
Il y a des exemples encore plus parlants dans l'habitat. Une maison mal isolée et peu chère coutera en 20 ans beaucoup plus qu'une maison bien conçue et isolée,  mais 20% plus chère à la construction. ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gully-vert
**


Messages : 118
Âge : 43
Localisation : SW-Ile de france
VPH : QuattroVelo+
Date d'inscription : 16/12/2014

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Sam 02 Déc 2017, 11:36

coxi24 a écrit:
Quasimoto a écrit:
Que la Prius ait un impact moindre qu'un vélo relève d'une malsaine manipulation ....
+1
On n'a pas besoin de lire la thèse pour savoir que comparer un vélo et une voiture est d'une stupidité sans nom... Je suppose qu'il se place dans le cas où il a devant lui une prius déjà toute faite et prête à rouler et un cycliste itou.
Je le mets au défi de reprendre l'étude en partant de zéro... construction d'une automobile de A à Z, production de batteries et raffinage d'essence inclus, et construction d'un TD en bois. Pour l auto, il faudra aussi construire l'usine qui lui fera voir le jour. Fabrication de 2 moteurs, un electrique, un  thermique....

Dans le même genre d'absurdité, si on calcul le cout financier à iso-calories dépensées de l'effort humain et par la voiture, on peut arriver à la conclusion que pédaler coute plus chère (le prix au joule des pâtes 1er prix, et un peu plus cher que celui du diesel 1er prix à la pompe). Sauf que la grosse différence c'est que le vélo et son cycliste pèsent 100 fois moins et donc consomme (en ordre de grandeur) 50 à 100 fois moins pour se déplacer.

Gully
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willy69
Posteur d'or
avatar

Messages : 573
Âge : 70
Localisation : Belgique 4530 Warnant Dreye
VPH : Steintrike Wild-One & Ice Q 26. VM piximatic Challenge,E-Orca.
Date d'inscription : 15/02/2013

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 07 Déc 2017, 10:35



@+Willy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1060
Âge : 49
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 07 Déc 2017, 11:28

Le problème se pose également pour les Prius, par contre le nombre de Prius vendues fait que des petits malins ont trouvé comment remplacer les éléments de batterie défectueux (environ $50 pour un élément) et se passer d'un remplacement de la batterie complète, coûtant $4400....

Je pense qu'à moyen terme un business de reconditionnement de batterie va se développer. Il existe déjà pour les batteries de VAE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 8194
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 07 Déc 2017, 11:32

Je crois qu'il existe déjà une boite française qui reconditionne des véhicules utilitaires Diesel en rajoutant une motorisation électrique
et des batteries d'occasion reconditionnées.

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1060
Âge : 49
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 07 Déc 2017, 11:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2754
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 07 Déc 2017, 11:56

Pour les hybrides, le remplacement est encore faisable, la batterie est de plus faible capacité et surtout ces modèles se sont vendus en assez grand nombre.

Mais pour les 100% électriques, la combinaison d'une batterie de forte capacité et d'une diffusion ultra confidentielle (les 100% électriques qui ont un fort kilométrage et son hors garantie ont été vendues il y a bien longtemps. à une époque ou les ventes étaient ultra faibles), fait exploser le prix des batteries de remplacement (qui sont même probablement fabriquées à la demande).

Il sera intérressant de voir ce qui va se passer pour des électriques plus diffusées comme les Tesla, mais il faudra je suppose encore un peu attendre pour que les périodes de garantie des batteries soient dépassées et que les véhicules aient suffisement roulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1060
Âge : 49
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 07 Déc 2017, 13:59

Voici deux Tesla ayant parcouru plus de 400.000 km
http://www.turbo.fr/actualite-automobile/835416-500-000-kilometres-ans-prouesse-tesla-model/

https://www.teslarati.com/tesla-model-s-400k-km-250k-mi-7-percent-battery-degradation/

Ce ne sont bien entendu que 2 exemples et Tesla donne une garantie de 8 ans, kilométrage illimité, sur le moteur et la batterie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2754
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   Jeu 07 Déc 2017, 15:27

Samural a écrit:
Voici deux Tesla ayant parcouru plus de 400.000 km
http://www.turbo.fr/actualite-automobile/835416-500-000-kilometres-ans-prouesse-tesla-model/

https://www.teslarati.com/tesla-model-s-400k-km-250k-mi-7-percent-battery-degradation/

Ce ne sont bien entendu que 2 exemples et Tesla donne une garantie de 8 ans, kilométrage illimité, sur le moteur et la batterie....

Tu ne fait que confirmer ce que j'ai écrit : du fait de la durée de garantie, il faudra attendre pour avoir une idée du prix de remplacement éventuel des batteries de Tesla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voiture électrique et pollution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voiture électrique et pollution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voiture électrique: avenir ou intox?
» "Qui a tué la voiture électrique?"
» La voiture électrique, ça ne date pas d'hier...
» La voiture électrique est-elle l'avenir ?
» Weez voiture électrique sans permis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: