Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 772
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mar 10 Oct 2017, 15:13

Bonjour,

Voilà je partage ça parce que ça m'a ouvert les yeux sur pas mal de problèmes.

http://uptv.univ-poitiers.fr/program/richard-stallman-vers-une-societe-numerique-libre/video/3736/index/index.html

C'est bien, et en pratiquant le 100% libre j'ai pu voir que les composants des ordis sont une limite à laquelle il faut faire attention. L'idéal est d'avoir un ordi avec tout qui est libre, y compris le BIOS.

C'est un sujet sérieux le 100% libre, et je suis d'accord avec Richard Stallman. On comprend bien le côté pervers des fabriquants de matos et de logiciel, qui toujours glissent vers plus de contrôle et de flicage, sous couvert de sécurité de fun, ou d'autres trucs dits "pratiques".

Un autre critère éthique est la durabilité et la réparabilité! Le Dell E6400 XFR est très bien pour ça, compatible pluie et nomadisme et tout, réparable (on trouve le manuel officiel de réparation de la marque c'est à faire un fou rire tant c'est pas habituel!! http://downloads.dell.com/manuals/all-products/esuprt_laptop/esuprt_latitude_laptop/latitude-e6400-xfr_service%20manual_en-us.pdf ), solide, etc…
Mais pour le 100% libre c'est pas évident, toutes les fonctions ne marchent pas, ils sont pas hyper copains avec le logiciel libre, mais au final peu de choses ne marchent pas, c'est acceptable. C'est celui à partir duquel j'écris.

Pour moi Trisquel GNU/Linux-libre n'est pas 100% éthique selon mes critères, puisque c'est fait sur des choix techniques "lourds": des programmes qui surchargent le système et rendent au final les ordis obsolescents et jetables.

C'est ce que j'appelle "alourdiciel". Thunderbird en est un bon exemple…

C'est pourquoi j'ai mis parabola GNU/Linux-libre sur un de mes ordis qui est un Dell latitude D410 de 2005, et c'est déjà beaucoup mieux, ça rame moins et tout! Pour moi parabola est l'idéal.

Une autre distribution de linux que j'aime beaucoup et qui est une de mes préférées est antix.  Je la conseille pour ceux qui ont des vieux ordis ou qui sont débutants avec linux. Les choix techniques sont légers et intelligents, ils ont fait un effort pour les débutants, et c'est basé sur debian, donc aucun souci de compatibilité. C'est pas du cent pour cent libre (c'est dommage), mais c'est fait avec des programmes simples efficaces et légers, et ça privilégie souvent d'écrire soi-même dans les fichiers de configuration plutôt que de démarrer un programme lourd et cliquer dix fois pour au final avoir la même chose.

Niveau navigateurs internet, le problème du fliquage et du non-libre revient.

Déjà, w3m est très bien! Utilisé avec un émulateur de terminal comme terminator, il affiche les images et donc pour des sites comme wikipedia c'est top du coup!! La consommation de mémoire vive est extrèmement faible, vers 10Mo!

Netsurf est en mode graphique, mais n'a pas beaucoup plus de fonctionnalités que w3m qui souvent rend mieux les pages web! Mais c'est comme w3m un projet indépendant et sympa, et qui consomme très peu de mémoire vive!

Surf est fait par suckless.org (tout ce qu'ils font est très bien et fait peur aux gens par leur approche minimaliste mais super pratique et légère - j'aime beaucoup https://suckless.org/philosophy). C'est basé sur le même moteur de rendu webkit que Safari ou d'autres. Ça donne un navigateur super léger, efficace, avec deux-trois options de bloquage accessibles par touches de raccourcis (bloquer les scripts, les cookies, les images, le chargement de la page…). C'est fait pour les gens qui écrivent vite et aiment le clavier, et vaut mieux installer st. On peut avoir plusieurs onglets, mais vaut mieux pour ça utiliser dwm ou wmii, dmenu, tabbed - ça se fait. Conso de mémoire vive très faible par rapport à ses fonctionnalités déjà plus poussées que les deux précédents: 65Mo!

icecat est très bien, c'est un dérivé de firefox, leur approche éthique et le bloquage du javascript non-libre est intéressant et bien. Mais c'est pas cent pour cent éthique pour mes critères, parce que c'est beaucoup trop lourd et surcharge les vieux ordis.

palemoon est déjà mieux, c'est un autre dérivé de firefox, et c'est un projet audacieux qui veut développer son propre moteur de rendu indépendant de firefox! C'est super. Moins lourd que icecat et firefox, mais reste lourd.

brave est basé sur chromium, et bloque les pubs, cookies, traceurs, scripts pervers. J'aime beaucoup ce logiciel à l'utilisation. Simple efficace rapide. Niveau éthique c'est très correct, puisque ça refuse les trackers, c'est en licence libre et c'est donc open source, et laisse le choix aux utilisateurs.
Paradoxalement ils ont pensé se financer par la pub mais celle qu'ils ont choisi et avec leurs critères et avec l'accord des utilisateurs (il faut activer la pub brave dans les préférences). Évidemment je n'accepte pas leur pub et bloque tout, mais je suis bien content qu'ils laissent cette possibilité et n'imposent pas leurs choix.
Ça a fait polémique, mais c'est bien fait pour les médias, personne ne leur a demandé de se financer par la pub qui par ailleurs fait des dégâts psychiques, sociaux, etc…

Pour les vidéos youtube, passer par leur site avec tous leurs trucs et blabla de confidentialité n'est plus nécessaire, et c'est bien. clipgrab est très bien puisqu'il télécharge pas seulement de youtube (ne cherche que sur youtube), you-get est plus simple (on cherche les vidéos avec w3m ou netsurf et on télécharge avec you-get. Et ça ne télécharge pas seulement les vidéos de youtube).

otter-browser est pas mal non plus comme navigateur, et a pas mal de possibilités de bloquer des trucs! J'ai pas encore testé ça à fond.
Je l'ai découvert parce que c'est le seul navigateur dans mes critères qui arrivait à afficher correctement un framaestro…

Ah, et à ce sujet, c'est magnifique le travail que fait framasoft, je suis admiratif. Avec notre groupe de copains on en use et en abuse, et ça fonctionne super bien!
https://degooglisons-internet.org/

Autre problème: les smartphones.
Les fabriquants de smartphones et de systèmes d'exploitation pour smartphone, windows google et compagnie veulent la mort du logiciel libre. Le saupoudrage de google qui fait croire qu'androïd est libre est ridicule. C'est le modèle habituel, bien fermé, moche, et commercial, mais dans lequel c'est l'utilisateur qui est à la fois le bétail et la marchandise, les annonceurs et fabriquants les clients et fournisseurs.

Il y a eu un téléphone cent pour cent libre, le openmoko neo freerunner, et depuis plus rien. Le système d'exploitation replicant fonctionne pour quelques Samsung, et on trouve des téléphones modifiés par les gens technoethic.com - bon pourquoi pas.

Mais il y a un projet bien mieux et bien plus audacieux, qui va balancer un bon bloc de béton de trente tonnes dans la mare du smartphone - il était temps!
http://wiki.zerophone.org/index.php/Main_Page
Alors ça ça fait beaucoup plaisir parce que ça réunit les critères de réparabilité, de logiciel libre, de vie privée et sécurité… trop bien!

Bon tout ça en me disant que c'est un peu de moins pire, puisque ça ne va peut-être plus durer si longtemps l'informatique, vu la vitesse incroyable et hallucinante du gaspillage des ressources de minerai, enfin de tout en fait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coxi24
***
avatar

Messages : 149
Âge : 46
VPH : Pioneer, Azub Max, trets, sinner trike, explorer, zockra LR
Date d'inscription : 17/03/2014

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mar 10 Oct 2017, 20:40

Je suis loin de tout piger, mais ça m'intéresse de lire tout ça, merci. Je vais tenter de me dégoogliser grace à tes conseils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mar 10 Oct 2017, 21:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Accro du forum


Messages : 1535
Localisation : 150ouest
VPH : Bike friday ici - bacchetta trop loin
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mer 11 Oct 2017, 02:38

sur ce blog, voir les 3 articles "bye google" n°1, n°2 et n°3....
c'est intéressant et concret sur le "sortir du google"
trop peu d'utilsateurs comprennent l'intéret de se désintoxiquer d'une part et le "danger" inhérent aux pratiques des gafam d'autre part!

de toutes façons, je n'ai rien à cacher!
excellent docu : nothing to hide (les logiciels libres et tout ce que tu évoques est à 1:14:15)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://goo.gl/photos/CwisMf8xKUuy3Sic7
Denis trike 85
**
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 20/08/2017

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mer 11 Oct 2017, 08:56

Bjr à toutes et tous,

C'est bien sympa de vouloir sortir du monde obscure mais on se retrouve avec un rodi juste bon à surfer sur le Net et plein de périphérique qui ne fonctionnent plus.

pas mal équipé à la maison je tourne avec un Mac Pro 5.1 de 2012 et 32 GO de RAM, 4 disques dur dont un SSD pour le système / double écran de 24" et je peux surfer cool, dommage que la fibre n'arrive pas à la maison. Une sauvegarde avec un NAS 2 disques dur de 4 TO.

Sinon un vieille eeePC Asus sous une distrib Linux et disque SSD pour quand je suis en nomade juste pour surfer.

Un bon vieux portable 17" gonfler en RAM sous Windows pour madame et le télétravail.

Dans mon Ex boite nous sommes passés sous Linux et Open source sur quelques milliers de postes de travail pour gagner en licence et alléger la facture depuis bientôt dix ans.

Tout cela pour dire que le but ultime d'un ordinateur dans la majorité des cas est de pouvoir faire un travail avec et non se contenter de dire qu'il est 100 ù "BIO".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jean49
*
avatar

Messages : 36
Âge : 50
Localisation : Saint Mathurin-sur-Loire (49)
VPH : Quest
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mer 11 Oct 2017, 12:14

Bonjour,

Je suis, moi aussi, très sensible à une informatique et des services numériques libres depuis plus de 10 ans. Utilisateur, formateur en informatique et dépanneur, je perçois un peu plus chaque jour la force du libre et,malheureusement, l'ignorance ou, pire, insouciance de la plupart des utilisateurs qui se laissent embarquer par les géants de l'informatique (Micro$oft, Adobe, Apple, Google, Facebook...) très forts en publicité, en droit et en marketing.

Denis trike 85 a écrit:

Tout cela pour dire que le but ultime d'un ordinateur dans la majorité des cas est de pouvoir faire un travail avec et non se contenter de dire qu'il est 100 ù "BIO".

En effet, la finalité est là ! Mais il ne faut pas délaisser l'un pour l'autre. Il faut se battre pour avoir les 2. C'est fromage et dessert !!! Les 2 sont possibles, pourquoi s'en priver ?

Bonne journée.

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LossPedale
Posteur de bronze
avatar

Messages : 301
Localisation : Rouen
VPH : ICE Vortex+ (avec des cuisses en rodage)
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mer 11 Oct 2017, 18:06

Jean49 a écrit:
malheureusement, l'ignorance ou, pire, insouciance de la plupart des utilisateurs qui se laissent embarquer par les géants de l'informatique (Micro$oft, Adobe, Apple, Google, Facebook...) très forts en publicité, en droit et en marketing.

il y a quand même plusieurs paramètres que les aficionados du logiciel libre oublient un peu trop vite:

  • il y a un prérequis technique considérable pour qui veut passer au 100% libre
  • monsieur et madame toulemonde n'ont pas ce prérequis technique
  • la bascule vers le libre obligera à une perte en productivité impossible à évaluer: quand tu fais ton courrier avec Word, que tu as une bibliothèque de lettre type, que tu fais même tes mailings avec, et je ne parle même d'Excel. Si c'est pour se retrouver devant le constat que le "libre" ne permet pas tel ou tel fonctionnalité, ou qu'il faut aller écrire un script spécial pour palier le manque....je ne vois pas où est le gain (si tant est qu'on sache écrire un script)
  • sans suivent les problèmes de compatibilité: un étudiant qui doit rendre son mémoire, sa thèse (et je ne parles pas des chercheurs pour leurs publications) ne peuvent le faire que selon des normes que le logiciel libre au mieux ne maitrise pas parfaitement, au pire ne connait pas; il faut alors convertir, et passer un temps fou à vérifier que la conversion n'a pas généré d'anomalie....où est le gain de productivité
  • les upgrades, les améliorations de versions, sont le plus souvent fournis par la communauté avec tous les risques que cela comporte
  • reste enfin que l'offre de logiciels libre reste très limitée


Finalement, j'en arrive à considérer que le 100% libre est peut être intéressant, mais il ne peut être exploité que par une extrême minorité d'utilisateurs, experts en informatique qui veulent réinventer leur propre eau chaude, pour les autres leur vraie la liberté sera de faire ch...à essayer de refaire fonctionner un truc qui marchait pas trop mal et appendre à se passer de tout ce qui leur était utile depuis presque trente ans.

La liberté informatique c'est comme le plan de tomate cerises que les bobos font pousser sur leur balcon; ça amuse les copains à l'apéro mais ça ne nourrit personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 772
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mer 11 Oct 2017, 19:02

La réponse qui me vient en tête me fait penser à celle que je fais à ceux et celles qui parlent de vélo couché "en théorie" (c'est une géométrie col de cygne et bla bla bla):

"mais avez-vous essayé antiX ou Debian?" (en pensant à l'argument qui est de dire que c'est pour une minorité d'experts)

L'autre chose qui me vient en tête, c'est que j'en ai marre du gaspillage des ordis: windows 10 est trop lourd, je jète donc mon vieil ordi pour m'en acheter un nouveau avec x processeurs en plus, pour au final toujours faire la même chose: du traitement de texte et du web… comme j'ai lu: "ne jetez pas votre vieil ordi, téléchargez-en un meilleur"

J'ai testé windows 10 et ses applications par défaut récemment, et franchement j'ai trouvé ça nul! Ça prend tellement les gens pour des idiots, verse tellement dans l'assistanat technique, en toute opacité, que ça en devient ridicule!

Le retard technologique du logiciel libre on peut en parler, mais c'est le reflet du manque de combativité de la société: pas assez de monde pour programmer tout ça dans un esprit de partage et de solidarité!

Et comment faire quand les fabriquants de matériel et de logiciel font tout pour être dans l'anti⁻standard? Adobe machin, etc Et même des cas où il faut un logiciel propriétaire pour faire marcher un chargeur de téléphone, etc… jusqu'au plus ridicule…

J'aime beaucoup la réponse de Richard Stallman, quand il dit que les logiciels privateurs ne l'intéressent pas et donc il ne peut pas répondre à telle question, ou encore quand il dit qu'il faut faire des sacrifices et tant pis c'est un combat qui en vaut trop la peine.

Finalement c'est ce que je réponds, simplement. Ce combat en vaut la peine, et donc les petits sacrifices qui en résultent, en faisant de son mieux.

Les smartphones avec Androïd sont en train de s'imposer comme un nouveau standard? Est-ce "bobo" de le refuser? Non.

C'est être jusqu'au boutiste et extrémiste, et ça aussi il faut l'assumer, parce que c'est quelque chose de positif qui donne de l'indépendance et de la créativité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3185
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mer 11 Oct 2017, 19:10

100% libre, j'ai pour l'instant du mal à y croire, mais cela permet de montrer la direction. Certains composants restent bien opaques, pour préciser les choses je parle des puces en silicium avec des pattes que l'on soude sur un circuit, le hard. Côté soft c'est un peu mieux.

Le logiciel libre, c'est la possibilité de s'approprier un peu plus sa machine, certes, au prix d'efforts que l'on sera libre de consentir ou pas. A mes yeux l'appropriation c'est important. C'est grâce à elle que j'ai appris à faire la cuisine, rayonner des roues, construire une console de jeu libre pour les enfants... c'est plus ou moins facile mais possible pour qui a envie. Sa négligence, même sur l’hôtel du pragmatisme, reste dangereuse.

Je vis des exemples plus ou moins pénibles, dont celui-là particulièrement croustillant : le logiciel de la bibliothèque de l'école du quartier. Il "contient" la base de donnée des 4000 bouquins, qui a été rentrée manuellement par les bibliothécaires. Ces données ne sont pas exportables, le logiciel est fermé, plus supporté par son éditeur qui n'en a pas libéré les sources. Il est conçu pour tourner sous Windows ... 98 et ne démarre pas sur plus récent. Voilà deux fois que je parviens à ressusciter le PC sur lequel il tourne, pour combien de temps encore avant que le travail harassant de saisie ne soit définitivement perdu ? certes il reste les machines virtuelles, mais cela ne libère pas pour autant les données, ni le boulot qui a été fait.


__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Mer 11 Oct 2017, 20:19

Bonsoir,
Je soutiens Mr reflets de vert pour tout.
J'ai abandonné le monde fermé de Windows depuis 20 ans .
Tous mes calculs sont faits sous Freebsd (avec un bon gcc).c'est encore plus pur que du Debian.Et la communauté des "mainteneurs" est des plus dévouée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean49
*
avatar

Messages : 36
Âge : 50
Localisation : Saint Mathurin-sur-Loire (49)
VPH : Quest
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 10:17

Bonjour,

LossPedale a écrit:

il y a quand même plusieurs paramètres que les aficionados du logiciel libre oublient un peu trop vite:

Ou pas... Ils dépensent très souvent beaucoup d'énergie pour casser beaucoup d'idées préconçues ou cultivées par d'énormes puissances marketing.

Je compare volontiers la défense des logiciels libres à celle du vélomobile. Beaucoup d'idées formatées qui aboutissent à la conclusion que çà ne peut pas servir au quotidien ou que c'est réservé aux grands sportifs qui se dopent beaucoup. A part d'aller au boulot en vélomobile en laissant dire, j'ai beaucoup de mal à amener à des réflexions constructives et à laisser penser que j'utilise le vélomobile est au final économique, bon pour la santé, peu chronophage et excellent pour l'environnement.

LossPedale a écrit:

[list]
[*]il y a un prérequis technique considérable pour qui veut passer au 100% libre
[*]monsieur et madame toulemonde n'ont pas ce prérequis technique

C'est vrai, pour utiliser un ordinateur avec des logiciels libres, il faut commencer par les installer. C'est précisément ce que je propose dans le cadre de mon activité de services en informatique. Je ne propose certes pas du 100% libre puisque j'installe du Linux Ubuntu avec Flasplayer, Skype, Teamviewer... mais c'est quand même moins pire qu'une machine achetée dans la grande distribution avec un Windows 10 systématiquement imposé. Je ne suis certes pas moins cher que Carrefour mais quand on branche mes PC (en plus c'est moi qui les branchent à domicile), il suffit d'appuyer sur le bouton "marche"... et même sans sortir de polytechnique Mme Michu est capable d'utiliser un ordinateur 100% fonctionnel sans chercher à savoir s'il y a un antivirus, un antispyware et un firewall.
Le jour ou on trouvera des PC vendus avec choix du système au démarrage ; Pour installer Linux et des logiciels libres gratuitement tapez 1, pour installer Windows 10, Microsoft Edge tout pourri en version illimitée et plein de logiciels en version d'évaluation limitée à 30 jours tapez 2 et sortez votre carte bleue car nous ne vous avons pas obligé à acheter Windows en même temps que l'ordinateur, je pense que le prérequis technique considérable sera légèrement atténué.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean49
*
avatar

Messages : 36
Âge : 50
Localisation : Saint Mathurin-sur-Loire (49)
VPH : Quest
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 10:19


LossPedale a écrit:

[*]la bascule vers le libre obligera à une perte en productivité impossible à évaluer: quand tu fais ton courrier avec Word, que tu as une bibliothèque de lettre type, que tu fais même tes mailings avec, et je ne parle même d'Excel. Si c'est pour se retrouver devant le constat que le "libre" ne permet pas tel ou tel fonctionnalité, ou qu'il faut aller écrire un script spécial pour palier le manque....je ne vois pas où est le gain (si tant est qu'on sache écrire un script)

Essaye simplement de rédiger un rapport intégrant des images légendées et indépendantes du texte (le texte coule autour des illustrations) avec une table des illustrations en fin de document avec Word et avec Libre Office Writer. Tu pourras probablement ensuite quantifier avec précision le gain de productivité procuré par la solution libre ;-)

LossPedale a écrit:

[*]sans suivent les problèmes de compatibilité: un étudiant qui doit rendre son mémoire, sa thèse (et je ne parles pas des chercheurs pour leurs publications) ne peuvent le faire que selon des normes que le logiciel libre au mieux ne maitrise pas parfaitement, au pire ne connaît pas; il faut alors convertir, et passer un temps fou à vérifier que la conversion n'a pas généré d'anomalie....où est le gain de productivité

Parlons des problèmes de compatibilité. O'Leave donne en exemple un cas d'école ou l'utilisation de formats propriétaires cloitre les utilisateurs.
Microsoft a attendu la version 2013 de sa suite bureautique pour rendre ses logiciels capables de lire des fichiers odf (https://fr.wikipedia.org/wiki/OpenDocument), un format ouvert inventé en 2005 et permettant une intéropérabilité parfaite entre Open Office, Libre Office et tous les logiciels bureautiques dignes de ce nom. Je pense qu'il y a erreur d'analyse quand tu parles de normes que le logiciel libre ne maitrise pas. A priori pour respecter une norme, il faut la connaitre et pour la connaitre, il faut y avoir accès. Pour être clair les documents doc, docx, xls, xlsx... sont ce qu'on appelle des standards de fait volontairement non documentés par son propriétaire (Microsoft). Certains laissent entendre que ce sont des normes, si c'est une erreur il faut rapidement la corriger, si c'est volontaire c'est très grave (certains citoyens pourraient le croire et, de ce fait, être trompés).

LossPedale a écrit:

[*]les upgrades, les améliorations de versions, sont le plus souvent fournis par la communauté avec tous les risques que cela comporte

Comme pour les logiciels propriétaires. C'est d'ailleurs une partie de mon fond de commerce. La mise à niveau (presque forcée) de Windows 7 ou 8 vers Windows 10 m'a amené beaucoup de travail l'année dernière. Je remercie la communauté Micro$oft

Dans le domaine des logiciels libres, la plupart des évolutions sont financées par les utilisateurs et réalisées par des professionnels. En 2006 par exemple, la gendarmerie nationale a mis 700000 € sur la table pour payer le développement de fonctionnalités manquantes à la version Open Office de l'époque. Elle a fait ce choix en partie pour des raisons économiques quand Microsoft Irlande lui proposait un devis de 2000000 €/an pour migrer Office 2003 vers Office 2007. C'est en empilant ces contributions que le Libre Office actuel est un outil performant... et gratuit pour les humbles citoyens que nous sommes. François Elie (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Elie) analyse « Un logiciel libre est gratuit une fois qu'il a été payé » et il ajoute « l'argent public ne doit payer qu'une fois ». Le ministère de la défense, de l'éducation nationale, des affaire sociales... feraient bien d'y réfléchir... et nous aussi quand on va acheter ou pirater une licence Microsoft Office alors qu'on a déjà, indirectement, financé Libre Office.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean49
*
avatar

Messages : 36
Âge : 50
Localisation : Saint Mathurin-sur-Loire (49)
VPH : Quest
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 10:24

LossPedale a écrit:

[*]reste enfin que l'offre de logiciels libre reste très limitée
[/list]

Limitée à ce dont a réellement besoin l'utilisateur.
Le développement des logiciels libres est conditionné par la demande. Trop souvent, dans le monde des logiciels propriétaires, c'est le service marketing des éditeurs qui défini la politique des développements. Il faut du suffisamment nouveau pour vendre la prochaine version mais pas trop riche pour pouvoir vendre des options. Certes, certains domaines comme le dessin 3D proposé par Sketchup par exemple n'a pas d'équivalent libre mais si c'est réellement attendu et financé par les utilisateurs, je suis prêt à parié que ce vide sera vite comblé. Sur cette voie, je vous recommande d'ailleurs l'excellent http://www.sweethome3d.com/fr/ si vous avez des projets de construction et/ou d'aménagement de maisons ou de bâtiments.

LossPedale a écrit:

Finalement, j'en arrive à considérer que le 100% libre est peut être intéressant, mais il ne peut être exploité que par une extrême minorité d'utilisateurs, experts en informatique qui veulent réinventer leur propre eau chaude, pour les autres leur vraie la liberté sera de faire ch...à essayer de refaire fonctionner un truc qui marchait pas trop mal et appendre à se passer de tout ce qui leur était utile depuis presque trente ans.

Oui, celle qui le choisi et qui a la capacité d'aller le chercher car il est clair que la liberté ne se donne pas. Elle se cultive ou elle s'achète et dans tous les cas, elle se mérite. La mass populasse est clairement conditionnée par la publicité et le bruit embiant mais je ne doute pas sur sa capacité à voir, réfléchir et à réagir. Je contribue un peu à l'y aider comme le fait beaucoup Richard Stallman. Le jeu en vaut la chandelle !

LossPedale a écrit:

La liberté informatique c'est comme le plan de tomate cerises que les bobos font pousser sur leur balcon; ça amuse les copains à l'apéro mais ça ne nourrit personne.

La liberté informatique c'est comme les tomates que je fais pousser dans mon jardin ; cà me permets de savoir ce que je mange (variété à haute qualité gustative, consommée à totale maturité, sans pesticides...), de partager avec mes amis (à qui je peux promètre du plant pour l'année prochaine) et de nourrir mes poules avec les moins belles afin qu'elles me pondent des oeufs pour compléter le repas car je partage volontiers avec toi que ce n'est pas avec des tomates qu'on fait 25km en vélomobile pour aller dépanner le Windows 10 vérolé d'un client qui se fait ch... à essayer d'aller sur Facebook partager ses doutes sur l'intérêt des logiciels libres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LossPedale
Posteur de bronze
avatar

Messages : 301
Localisation : Rouen
VPH : ICE Vortex+ (avec des cuisses en rodage)
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 12:06

Jean49 a écrit:
LossPedale a écrit:

il y a un prérequis technique considérable pour qui veut passer au 100% libre
monsieur et madame toulemonde n'ont pas ce prérequis technique



[*]
C'est vrai, pour utiliser un ordinateur avec des logiciels libres, il faut commencer par les installer. C'est précisément ce que je propose dans le cadre de mon activité de services en informatique. Je ne propose certes pas du 100% libre puisque j'installe du Linux Ubuntu avec Flasplayer, Skype, Teamviewer... (...) et même sans sortir de polytechnique Mme Michu est capable d'utiliser un ordinateur 100% fonctionnel sans chercher à savoir s'il y a un antivirus, un antispyware et un firewall.

[*]

Eh ben elle est où la liberté pour mme Michu...puisque le caractère fonctionnel de son ordinateur dépend de l'intervention d'une tierce personne, toi en l'occurrence?

Les partisans de l'informatique libre se trompent d'approche à mon avis: vous demandez de choisir entre une machine "plug and play" qui réponde aux attentes des utilisateurs, et une machine en kit avec un mode d'emploi nécessitant un doctorat en langage machine. Je caricature à peine, alors je ne vois pas pourquoi il faudrait reprocher à toutes les Mmes Michu de choisir la première formule.

Lorsque tu fais du bricolage, ou du jardinage comme cela semble être le cas, est-ce que tu fabriques systématiquement tes outils toi même, ou bien tu prends la clé de 12 en chrome vanadium garantie à vie par le fabricant? Doit-on se sentir moins libre en prenant la seconde option?

J'ai connu le PC à ses toutes premières heures où l'on ne pouvait communiquer avec la machine qu'en DOS....et tout le monde s'accorde à dire que si les choses étaient restées en cet état cela aurait été un échec total. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai aussitôt opté pour le Mac (tu vas me dire qu'aujourd'hui Apple et Microsoft c'est kif kif, je suis d'accord, mais sur mes Mac j'ai jamais eu besoin d'antivirus, je n'ai jamais connu de plantage système, j'ai pu communiquer avec le reste du monde PC sans aucun problème, je n'ai pas besoin de la toute dernière version d'OS, et à aucun moment je n'ai le sentiment de sentir ma liberté compromise par ce système).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis trike 85
**
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 20/08/2017

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 12:30

LossPedale a écrit:
mais sur mes Mac j'ai jamais eu besoin d'antivirus, je n'ai jamais connu de plantage système, j'ai pu communiquer avec le reste du monde PC sans aucun problème, je n'ai pas besoin de la toute dernière version d'OS, et à aucun moment je n'ai le sentiment de sentir ma liberté compromise par ce système).


+1,

Gros avantage avec le Mac et son "Time Machine" où tout se fait sans intervention. Pour exemple j'ai mon SSD système qui a lâché en septembre, j'en ai acheté un autre installé le système et fait une restauration j'ai retrouvé le Mac de la veille sans aller courir chez un magicien de l'informatique (serte c'était un peu mon Job mais cela reste à la porté de tout le monde ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2449
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 12:43

il n'y a pas une vérité, il y en a autant que d'utilisateurs Smile
Je suis aussi informaticien.
Et je dit comme lospedal : 100% libre c'est un idéal et pas une réalité de terrain.
Vous trouverez des utilisateurs de tous les systèmes qui ont tous des bonnes et des mauvaises experiences, a tous les niveaux des logiciels, des OS, des périphériques,....
Vous trouverez toujours un afficionados d'un outil qui vous prouvera de A a Z que "on peut tout faire sous ....." "...avec tel ou tel soft"
Je pense que c'est a chacun de faire avec ses propres competences/connaissances et son vécu.
Si votre vieille grand mère aime sa tablette sous win10, grand bien lui fasse !
Si votre fils de 15 ans fait tout en ligne de commande sur son Centos, tant mieux pour lui

Oui nous devons garder un oeil critique sur certaines pratiques : logiciel trop fermé (comme la biblio dont on parle par ici), réglages divers trop intrusifs, obsolècence programmée,
Mais tout rejeter en bloc pour le dogme du "tout au MAC" ou "tout à Microsoft Office" je pense pas que ca fasse avancer la vie et encore moins notre fofo Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
Denis trike 85
**
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 20/08/2017

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 12:52

Velosteph a écrit:

Mais tout rejeter en bloc pour le dogme du "tout au MAC" ou "tout à Microsoft Office" je pense pas que ca fasse avancer la vie et encore moins notre fofo Smile


Tu as raison il faut rester "Open" c'est bien pour cela que j'ai un peu de tout, Mac, linux et Microsoft sans oublier Android sur les mobile Wink Wink

Un petit lien de 2008 ou mon ancien chef expliquait notre nouvelle politique .....

http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/la-gendarmerie-francaise-met-windows-au-trou_1394772.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jean49
*
avatar

Messages : 36
Âge : 50
Localisation : Saint Mathurin-sur-Loire (49)
VPH : Quest
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 13:32

Rebonjour,

LossPedale a écrit:

Eh ben elle est où la liberté pour mme Michu...puisque le caractère fonctionnel de son ordinateur dépend de l'intervention d'une tierce personne, toi en l'occurrence?

Justement, elle est dans le fait que Mme Michu peut choisir... son matériel, ses logiciels... et si elle fait elle même.
Mme Michu, si elle n'y connait rien, est peut-être dépendante de quelqu'un mais elle peu choisir qui. Si elle achète son ordinateur toute seule comme une grande, elle peut choisir Acer, Dell, HP... chez Carrefour, Hyper U, Auchan... mais elle est obligée d'acheter Windows 10. C'est normal çà ?

LossPedale a écrit:

Les partisans de l'informatique libre se trompent d'approche à mon avis: vous demandez de choisir entre une machine "plug and play" qui réponde aux attentes des utilisateurs, et une machine en kit avec un mode d'emploi nécessitant un doctorat en langage machine. Je caricature à peine, alors je ne vois pas pourquoi il faudrait reprocher à toutes les Mmes Michu de choisir la première formule.

Non, moi je défends le droit de choisir une machine "plug and play" ou on ne me contraint pas l'utilisation d'un système... en plus non libre.
Tu devrais écrire "Pourquoi obliger Mme Michu à utiliser la première formule ?"

LossPedale a écrit:

Lorsque tu fais du bricolage, ou du jardinage comme cela semble être le cas, est-ce que tu fabriques systématiquement tes outils toi même, ou bien tu prends la clé de 12 en chrome vanadium garantie à vie par le fabricant? Doit-on se sentir moins libre en prenant la seconde option?

Non, je ne fabrique pas clé de 12 mais je suis libre d'utiliser celle de Brico Dépôt si je veux. Essaie d'acheter un ordinateur portable sans Windows.

LossPedale a écrit:

J'ai connu le PC à ses toutes premières heures où l'on ne pouvait communiquer avec la machine qu'en DOS....et tout le monde s'accorde à dire que si les choses étaient restées en cet état cela aurait été un échec total. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai aussitôt opté pour le Mac (tu vas me dire qu'aujourd'hui Apple et Microsoft c'est kif kif, je suis d'accord, mais sur mes Mac j'ai jamais eu besoin d'antivirus, je n'ai jamais connu de plantage système, j'ai pu communiquer avec le reste du monde PC sans aucun problème, je n'ai pas besoin de la toute dernière version d'OS, et à aucun moment je n'ai le sentiment de sentir ma liberté compromise par ce système).

Tant mieux, il y a 10 jours j'ai été sollicité pour une cliente Apple parce-que son Mac OS X 10.6, dit « Snow Leopard » ne permettait pas l'installation de Teamviever 12 dont elle avait absolument besoin pour son boulot. comme pour d'autres clients passés de Windows 7 à 10, elle m'a rétribué pour faire évoluer sa machine vers « El Capitan ». Pour les versions plus récentes, elle repassera... pour des raisons matérielles selon Apple Rolling Eyes

En résumé, je partage l'analyse de Velosteph, battons nous pour avoir la liberté de choisir. Ce qui est de plus en plus dur. Nous vivons une époque moderne mais dangereuse pour notre liberté.

Bon AM.

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LossPedale
Posteur de bronze
avatar

Messages : 301
Localisation : Rouen
VPH : ICE Vortex+ (avec des cuisses en rodage)
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 14:12

Je comprends mieux ton point de vue Jean et tes analyses.

Le problème au fond c'est sans doute nous même, je veux dire l'Homme.

Nous sommes construits sur un modèle binaire: un bras gauche, un bras droit, deux yeux, et même le cerveau est en deux parties distinctes dévolues à des fonctions différentes. Les garçons, les filles, les grands, les petits, ville ou campagne, nous sommes basés sur un modèle manichéen.

Par conséquent notre vie s'organise selon ce même modèle: VHS ou Betamax, essence ou diesel, Mac ou PC, et là les pourfendeurs de la liberté informatique viennent nous dire qu'il y a une troisième voie. Ils s'étonnent que finalement le gros du troupeau reste soit Mac, soit PC, soit un peu les deux.

Alors que cela est assez normal, car c'est oublier que l'Homme est un animal grégaire, et il n'y a rien qui ne lui fasse plus peur que l'isolement, la solitude, quand bien même il serait libre. Il n'y a quasiment plus personne qui vive de manière totalement isolé; d'ailleurs prend n'importe quel citadin lâche le au milieu de la Nature, en lui disant qu'il est libre, et libre d'aller où il veut. Ben je suis persuadé que la majorité (si ce n'est la totalité), cherchera le centre urbain le plus proche, là il sera certain de trouver à manger et un coin pour dormir, mais surtout il retrouvera ses congénères.

Voilà pourquoi les gens quittent les villes surpeuplées pour aller passer leurs vacances dans des campings tout aussi surpeuplés ou s'offrent des belles croisières qui sous les alizées de la liberté les entassent les uns avec les autres....et pourtant ils sont tous libres d'aller se faire voir ailleurs, et peut être pour moins cher !

Faut pas reprocher à Mme Michu de préférer une croisière en pension complète sur le dernier paquebot géant, à un kayak de mer avec kit de survie pour camper sur les plages. D'une part parce que Mme Michu sera contente de son séjour en mer, et que ceux (qui comme moi dans cet exemple) préférerons le kayak de mer vivront intensément leur vacances avec un sentiment de liberté qu'eux seuls sans doute peuvent ressentir. Mais parfois, pour certaines destinations, ou par nécessité, le kayakiste libertaire peut aussi s'offrir une croisière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean49
*
avatar

Messages : 36
Âge : 50
Localisation : Saint Mathurin-sur-Loire (49)
VPH : Quest
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Jeu 12 Oct 2017, 18:46

Bonsoir,

LossPedale a écrit:

Faut pas reprocher à Mme Michu de préférer une croisière en pension complète sur le dernier paquebot géant, à un kayak de mer avec kit de survie pour camper sur les plages. D'une part parce que Mme Michu sera contente de son séjour en mer, et que ceux (qui comme moi dans cet exemple) préférerons le kayak de mer vivront intensément leur vacances avec un sentiment de liberté qu'eux seuls sans doute peuvent ressentir. Mais parfois, pour certaines destinations, ou par nécessité, le kayakiste libertaire peut aussi s'offrir une croisière.

Oui, l'un n'empêche pas l'autre. tant qu'on ne t'oblige pas à naviguer en paquebot géant parce que Micro$soft... pardon, Costa croisières qui a le monopole à décrété que par principe de précaution et d'homogénéité il était préférable d'interdire le canoë Wink

Effectivement, nos considérations convergent et c'est tant mieux.

Bonne soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Accro du forum


Messages : 1535
Localisation : 150ouest
VPH : Bike friday ici - bacchetta trop loin
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Ven 13 Oct 2017, 07:11

ce serait pas mal aussi que la madame michu en question ait un minimum conscience des tenants et des aboutissants de son "choix"
(le tout google est quand même un non-choix)
c'est bien ce que l'on demande aux gens lorsqu'on attend d'eux qu'ils laisse un peu leurs voitures et roulent un peu plus en vélo, c'est la compréhension et ce qu'implique une attitude qui transforme le consommateur lambda en acteur-décideur comprenant la portée de ses actes.
grand bien vous fasse de préférer votre win10 ou votre mac ou votre logiciel libre, peut-être n'avez vous pas les cartes en main pour faire un choix éclairé...?
mais se donne-t-on le temps de comprendre un minimum avant de faire un choix pour tel ou tel OS? ou bien suit-on le mouvement général, la ligne de plus forte pente?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://goo.gl/photos/CwisMf8xKUuy3Sic7
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 772
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Sam 14 Oct 2017, 21:37

Bon pour le 100% libre c'est pas si difficile que ça, en particulier si le matériel est compatible (et évidemment sur mon latitude D410 j'ai pas réussi du 100% puisqu'il reste le BIOS, etc… bon ok je fais ce que je peux et c'est un ordi de récup!!)

Ma technique de fainéant pour tester si ça marche le 100% libre sur un ordi (vous allez dire que c'est pour les experts, mais non, c'est raisonnable et super bien expliqué):
- télécharger Trisquel mini (c'est la version que je préfère)
- graver un CD ou faire une clé USB de démarrage
- au démarrage de l'ordi, aller voir sur le BIOS pour lui dire démarrer sur la clé ou le CD
- on obtient un système qu'on peut utiliser sans l'installer, qui permet de tester si l'ordi fonctionne bien (carte son, wifi, etc…)

Antix (qui n'est pas 100% libre) a beaucoup bossé sur la clé de démarrage et les sauvegardes. Le logiciel iso-snapshot est merveilleux et permet de faire une sauvegarde de tout l'ordi réinstallable trop facilement!

Trisquel est orienté grand public et pas experts (contrairement à parabola, freeBSD, Gentoo, et d'autres)

Il existe pour Mr et Mme tout le monde des ordis préinstallés avec trisquel (tehnoetic.com), et des ordis préinstallés et d'autres trucs chez thinkpenguin… il y en a peut-être d'autres.

La critique que je pourrais faire pour GNU/Linux ce sont les mises à jour. C'est pour cela que certaines distributions comme Debian (mais aussi plein d'autres) préfèrent attendre plus longtemps avant de mettre à jour, pour être sûr que c'est nickel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis trike 85
**
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 20/08/2017

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Dim 15 Oct 2017, 08:59

Bjr à toutes et tous,

Mr Google n'a pas que des défauts loin de là. Le plus gros étant l'utilisation de vos données vie et localisation. Mais là encore si vous n'avez rien à vous reprocher cela ne gêne pas.

Fin aout 2016, j'étais en balade moto d'une semaine avec des potes, Normandie / Ardennes / Belgique ....  En pleine canicule nous avons décidé après une journée de roulage éprouvante de profiter un max de la piscine de l'hôtel. Voulant immortaliser la scène, j'utilise mon smartphone Blackview BV 5000 qui est IP 67. Manque de chance, à force de faire l'idiot je m'aperçoit au cours du diner que ce dernier ne fonctionne plus.

Oups le téléphone, la messagerie et les contacts tout est perdu. Ben non avec Mr Google, nouveau smartphone votre compte "Gmail" ou autre et vous récupérez la liste précieuse de vos 600 contacts.

A l'époque du Fizz ( 1er GSM Philips ), rentrer ses 20 contacts ( maximum admissible ) était un jeu d'enfant.

Maintenant il faut exporter sous forme VCF ou autre à conditions d'avoir deux téléphones valide; CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pulsar33
Posteur d'or
avatar

Messages : 684
Âge : 62
Localisation : Gironde
VPH : CAB BIKE HAWK (+BBS01, +Nuvinci 360)
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Dim 15 Oct 2017, 09:18

Bonjour,

Rien à ajouter Very Happy



Cordialement
Pulsar33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 772
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   Dim 15 Oct 2017, 15:17

Mes numéros de téléphone sont sauvegardés sur du papier! Ok j'en ai pas 400, mais j'en ai quand même pas mal à force, bien plus que 100 déjà (d'ailleurs il faut que je recopie les nouveaux!). Et ça m'a déjà servi, puisque je me suis endormi sur mon Nokia 3310, ce qui a effacé par erreurs presque tous les numéros de A à L!
Bon maintenant j'ai un téléphone étanche IP67 à peine plus évolué que le 3310 (que j'ai gardé en tél de secours), mais ne suis pas à l'abri des blagues!

Mais ok, j'arrête de faire l'idiot et de parler de mon spartiatisme, c'est hors-sujet. Sinon je vais parler de machine à écrire, etc…

Ben framasoft a beaucoup bossé sur les alternatives à google, donc framadrive ça ne conviendrait pas pour sauvegarder des docs importants de son téléphone? C'est un cloud basé sur un logiciel libre.

C'est en plein développement, ils ont fait un boulot de malade, ça m'étonnerait pas que google devienne totalement obsolète techniquement dans pas longtemps. Ce qui fait la force de framasoft mais plus largement des logiciels libres, c'est l'implication (quand il y en a assez) des utilisateurs.

Si on regarde openrouteservice, c'est le top du top, c'est techniquement très loin devant google maps, et ça vient d'une bonne implication des gens et de dons financiers.

Sur le forum archlinux quelqu'un m'avait demandé de donner un coup de main pour une amélioration de dwm alors que je suis très loin d'être programmeur! Tester, dire mon avis. J'ai fait ce que j'ai pu. Bon il faut que j'aide et donne un peu plus souvent!

Il faut que je lise le docu "nothing to hide" qui est mentionné plus haut sur la page.

Pour ma part ça me parle pas le "rien à cacher". Ça veut dire que des entreprises veulent être propriétaires de toutes nos données perso pour faire leurs stats, leur argent, leur pub.
En gros c'est du sondage qualitatif permanant et gratos pour eux!

Ce mode de financement par la pub est néfaste car il créée une logique de toujours plus surveiller, de toujours plus s'approprier les données de vie privée des gens, au final on est du bétail en pâture aux annonceurs publicitaires!

La pub fait des dégâts psychologiques et sociaux, il y a pas mal de gens qui analysent ça.

Le "rien à se reprocher" dans l'idée "j'ai pas fait un casse dans une banque avec mon smartphone allumé" est pour moi à la fois la partie émergée de l'iceberg, mais ce n'est pas acceptable non plus, parce que ce qui est légal aujourd'hui, est-ce que ça le sera demain?

Et si ils utilisent de manière rétroactive ce que les gens écrivent, c'est à dire cherchent dans leur passé via google, facebook et compagnie? Les hébergeurs de sites web sont contactés par la police, qui utilise les technologies qui existent actuellement! La police d'aujourd'hui on connaît et on a une certaine confiance, celle de demain non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conférence Richard Stallman, questions autour du 100% libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Questions autour de NTSC et PAL ?
» Questions autour du pare-brise
» Sans une fesse libre, aucun combat ne peut être entendu
» [Livre] Roues Libres ; Huit Ans Autour Du Monde A Moto
» Cyclone conseils : roue libre pédalier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: