Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Définition de l'élevage industriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'est ce qu'un élevage industriel ?
Un "gros " élevage (quelle taille?) ?
5%
 5% [ 4 ]
Un élevage où les animaux restent fermés en bâtiment toute leur vie, en "hors sol" ?
10%
 10% [ 8 ]
Un élevage qui a pour finalité de gagner de l'argent ?
3%
 3% [ 2 ]
Un élevage pour lequel le gain financier prime sur toute autre considération (bien-être animal, environnement, bilan carbone...)?
14%
 14% [ 11 ]
Un élevage où l'alimentation des animaux ne provient pas exclusivement des terres de l'exploitant ?
3%
 3% [ 2 ]
Un élevage où l'alimentation des animaux n'est pas exclusivement locale (à l'échelle régionale ou nationale même) ?
10%
 10% [ 8 ]
Un élevage où les animaux sont gavés d'antibiotiques facteurs de croissance ?
11%
 11% [ 9 ]
Un élevage où les animaux sont hormonés ?
11%
 11% [ 9 ]
Un élevage où les animaux consomment des OGM ?
9%
 9% [ 7 ]
Un élevage qui appartient à une personne physique ou morale qui ne l'exploite pas ?
6%
 6% [ 5 ]
Un élevage constitutif d'une chaîne (naissance sur un site, début d'engraissement sur un autre puis finition sur un 3ème par ex.) ?
10%
 10% [ 8 ]
Un élevage qui produit des denrées contenant des résidus ou bactéries dangereuses pour la santé humaine ?
4%
 4% [ 3 ]
Un élevage qui produit des animaux ou denrées pour l'exportation ?
4%
 4% [ 4 ]
Total des votes : 80
 

AuteurMessage
lalar
Posteur d'or
avatar

Messages : 559
Âge : 48
Localisation : AURILLAC
VPH : QUEST CARBON
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Définition de l'élevage industriel   Dim 12 Mar 2017, 19:06

Dans le post de Magnum http://velorizontal.bbfr.net/t22509p75-veganisme-et-sante, j'interrogeais le lecteur sur la définition qu'il convenait de donner à "élevage industriel", ne l'ayant jamais trouvé. La seule réponse a été "laisse ça aux politiques". Ils font tellement d'âneries que je ne crois vraiment pas que ce soit la bonne solution.

Je pense au contraire qu'il revient au consommateur qui rejette ce type d'élevage, de le définir.

Il est probable que je n'aie pas pensé à toutes les définitions possibles mais on peut voter oui partout et ajouter d'autres caractéristiques de ce type d'élevage en commentaire si on le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11322
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Dim 12 Mar 2017, 19:17

Tu ne m'as pas compris.
C'était le fait de jouer sur les mots (ou langue de bois) que je te suggérais de laisser aux politiques...

Alors, l'élevage industriel, c'est le scandale Triskalia par exemple.

C'est aussi ce que me raconte un copain conducteur de ligne chez Rolland (producteur de glaces).
Le responsable qui vient balancer discrètement un bidon de produit mystère dans une semi remorque pleine de crème tournée pour rattraper le coup... Bon appétit!

Les poules par centaines de milliers dans leurs cages, les élevages de porcs agrandis sans limites etc, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lalar
Posteur d'or
avatar

Messages : 559
Âge : 48
Localisation : AURILLAC
VPH : QUEST CARBON
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Dim 19 Mar 2017, 22:30

Effectivement, je ne t'avais pas compris, d'autant que j'ai plutôt l'habitude qu'on trouve mes propos, au quotidien, un peu trop francs.

Ce scandale Triskalia serait donc caractéristique de l'élevage industriel. En important massivement du maïs roumain pour nourrir des animaux bretons ? Soit. C'est une des définitions proposées.

Ou bien parce que ce maïs détenait une teneur anormale d'un insecticide hautement toxique, rendant le produit momentanément inapte à être consommé ? Le phosphure d'hydrogène est un gaz extrêmement dangereux. Mais il semble, après quelques recherches sur internet, que d'une part son utilisation n'est plus autorisée en France, d'autre part que les résidus disparaissent assez vite après traitement, entre 3 et 30 j selon la température, d'où la défense de Triskalia. A mon avis, ce problème de résidu n'a rien à voir avec l'élevage "industriel". Un tout petit agriculteur peut très largement user et abuser de traitements divers et variés, y compris pour protéger le grain stocké dans son grenier de la voracité des charançons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lalar
Posteur d'or
avatar

Messages : 559
Âge : 48
Localisation : AURILLAC
VPH : QUEST CARBON
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Dim 26 Mar 2017, 09:49

Au vu du sondage, je vais essayer de reprendre chacune des définitions proposées.

La taille de l'élevage ne semble pas caractériser l'"industriel".

Pourtant tout le monde a entendu parler de la ferme des 1000 vaches, volontiers qualifiée ainsi. Mais il est effectivement difficile de mettre un seuil. Par exemple, la société allemande de protection des animaux  a créé son propre label pour le bien-être des vaches : elle limite la taille des troupeaux à 300 ou 600 UGB (1 vache = 1 Unité Gros Bovin) selon le niveau d'engagement de l'éleveur et l'élevage accède à un niveau "premium" si les bovins ont accès au pâturage. Dans le Cantal, les élevages à plus de 300 UGB sont ultra minoritaires, pour le moment, et aucun n'atteint 600 UGB. Quant à l'absence de pâturage, elle concerne désormais une poignée de troupeaux laitiers, je dirais moins de 1 %. C'est dire que la taille est diversement appréciée d'un pays à l'autre, pourtant voisins.

Il me semble que les immenses troupeaux composés de dizaines de milliers de bovins arpentant la pampa brésilienne n'ont rien d'"industriel" alors qu'un tout petit atelier "hors sol" de 200 taurillons par an qui ne consommerait que de l'aliment du commerce avec de la paille achetée pourrait éventuellement recevoir ce qualificatif.

En poule pondeuse, un élevage qui sort 580 000 oeufs par an pourrait facilement être qualifié d'industriel alors que c'est vraiment un tout petit élevage de 2000 poules en bio (http://www.ferme-lavilleneuve.fr/).

Bref, vraiment difficile de qualifier d'"industriel" un élevage par sa taille, tant les références de chacun sont différentes et évolutives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lalar
Posteur d'or
avatar

Messages : 559
Âge : 48
Localisation : AURILLAC
VPH : QUEST CARBON
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Sam 01 Avr 2017, 10:16

2ème définition proposée : Un élevage où les animaux restent fermés en bâtiment toute leur vie, en "hors sol" ?

A priori, cette définition colle assez bien au terme "industriel", surtout si on la rapproche du terme "hors sol" et des définitions qui portent sur l'origine de l'alimentation des animaux. Si les animaux sont fermés en bâtiment et que leur alimentation ne provient aucunement de l'exploitation, alors l'élevage peut-être délocalisé comme n'importe quelle industrie. Sans attachement à la terre, le caractère industriel semble avéré.

Si par contre les animaux sont enfermés mais que la céréale pour les volailles ou les porcs, que l'herbe, la luzerne ou le maïs pour les bovins, proviennent au moins pour partie de l'exploitation, le caractère d'industriel est déjà moins évident, l'élevage étant attaché à sa terre. Un lapin va passer sa vie enfermé dans un clapier et un cochon restera le plus souvent dans sa soue, y compris dans la plus petite ferme qui soit, qu'on ne saurait qualifier d'industrielle malgré la claustration des animaux.

Inversement, quand je lis dans une revue avicole les investissements proposés par une coopérative, je me demande si le caractère d'industriel ne pourrait pas y être attaché malgré un vaste parcours extérieur : pour 12500 poules pondeuses plein air, 454 000 € d'investissement pour un bâtiment de 1500 m² et un parcours de 5 ha. 40000 € de marge brute par an pour 3h30 de travail par jour (365 j/an). Un contrat tripartite lie l'éleveur pour 10 ans à sa coopérative qui fournit l'aliment ainsi qu'au repreneur des oeufs. Industriel ou pas industriel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lalar
Posteur d'or
avatar

Messages : 559
Âge : 48
Localisation : AURILLAC
VPH : QUEST CARBON
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Sam 01 Avr 2017, 10:23

3ème définition : Un élevage qui a pour finalité de gagner de l'argent ?

Le peu de vote pour cette proposition est rassurant. Tout travail mérite salaire. Un éleveur a pour métier de faire naître, grandir et exploiter les produits des animaux domestiques, ce qui n'est pas sans peine. Sans rétribution, pas d'élevage, ni petit ni grand, ni fermier ni industriel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulsar33
Posteur d'or
avatar

Messages : 705
Âge : 62
Localisation : Gironde
VPH : CAB BIKE HAWK (+BBS01, +Nuvinci 360)
Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Sam 01 Avr 2017, 10:43

Bonjour,
lalar a écrit:
Inversement, quand je lis dans une revue avicole les investissements proposés par une coopérative,  [...] 40000 € de marge brute par an pour 3h30 de travail par jour (365 j/an). Un contrat tripartite lie l'éleveur pour 10 ans à sa coopérative qui fournit l'aliment ainsi qu'au repreneur des oeufs. Industriel ou pas industriel ?

Le classement "industriel" dépend certainement de la présence ou de l'absence de plusieurs des propositions. En l’occurrence, ce cas semble mieux décrit par les quatrième et cinquième propositions il me semble. Mais d'un autre coté, la personne a peut-être une réelle volonté de bien-être pour ses animaux. Difficile de le savoir avec les éléments fournis.

Bon week-end
Pulsar33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lalar
Posteur d'or
avatar

Messages : 559
Âge : 48
Localisation : AURILLAC
VPH : QUEST CARBON
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Sam 01 Avr 2017, 11:13

4ème proposition : Un élevage pour lequel le gain financier prime sur toute autre considération (bien-être animal, environnement, bilan carbone...)?

C'est la proposition qui recueille le plus de suffrages à ce jour, ce qui est très intéressant.

Il me semble qu'en réalité c'est la proposition qui suscite le plus de rejet, comme le terme "élevage industriel" rejeté par 99% (au pif) de la population. Tout le monde sait que ce type d'élevage existe bel et bien, personne n'en veut. Mais pour autant, où est le caractère industriel de ces élevages où "le gain financier prime sur toute autre considération" ?

Je connais des petits éleveurs allaitants chasseurs de primes qui ne se soucient guère du bien-être de leurs vaches et se moquent totalement de l'environnement, ne pensant qu'à changer de pick-up à la fin de l'année. En général, ils sont très contents quand ils ont réussi à fourguer un veau boiteux au milieu du lot sans que le maquignon ne s'en aperçoive.

Ce type d'éleveur existe sans doute dans toutes les espèces. Il n'est nullement animalier, préférant les machines, et est incapable de penser qu'un animal bien nourri, bien logé, bien soigné rapporte plus qu'un animal maigre, dehors, malade. Il ne voit que les charges, immédiates, sans compter sur les recettes, à venir.

Il peut aussi s'agir d'un éleveur qui a mal calculé ses investissements et se retrouve englouti par les emprunts et dettes. S'en suit une spirale infernale dont les animaux font forcément les frais. Mais un éleveur qui rachèterait 50 ha à 8000€/ha + 70 vaches laitières à 1200 € + un bâtiment à 300 k€ + le matériel...est tout aussi exposé à ce risque qu'un éleveur de porc ou de volaille qui démarrerait un atelier dit "industriel".

A l'inverse, certains éleveurs de porcs qu'on qualifierait volontiers d'industriels avec 200 truies et 5000 porcs charcutiers par an, peuvent -être très attachés au bien-être de leurs animaux (si tant est qu'une truie puisse être "bien" dans une cage de maternité). Comme certains éleveurs laitiers équipés de robot de traite, ils ont compris que confort et bien-être des animaux était source de revenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6656
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Mer 05 Avr 2017, 23:35

lalar a écrit:
3ème définition : Un élevage qui a pour finalité de gagner de l'argent ?

Le peu de vote pour cette proposition est rassurant. Tout travail mérite salaire. Un éleveur a pour métier de faire naître, grandir et exploiter les produits des animaux domestiques, ce qui n'est pas sans peine. Sans rétribution, pas d'élevage, ni petit ni grand, ni fermier ni industriel.

Désolée je vais être un peu dure, car si d'ordinaire tes arguments sont consistants et donnent envie d'échanger du contenu, là hélas il y a du relâchement et ça frise la langue de bois, même de façon involontaire.

Oui, le peu de vote pour cette proposition est rassurant, car la phrase est trop floue pour avoir un sens.
On est en période électorale, certes, mais ce n'est pas une raison pour faire des phrases suffisamment floues pour que chacun puisse y retrouver ses croyances et conceptions.

Que veut dire gagner de l'argent ? Gagner 1 fois le smic ? 2 fois le salaire médian ? 3 fois le plafond de la sécurité sociale ? le revenu pour le ménage dans son entier ou par unité de consommation ? le revenu moyen du décile supérieur de l'échelle des revenus ? de quoi habiter dans une villa de 250 m² ? de quoi envoyer ses enfants étudiants dans une école de commerce privée à 10 k€ par an ? de quoi se satisfaire de vacances en gîte rural ou de quoi se permettre des croisières maritimes ?

trop flou... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3197
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Lun 10 Avr 2017, 21:25

Le mot même industriel me fait penser à une production en série, efficace et constante, l'image d'épinal de l'usine, par exemple les vaches qui se transforment en saucisses dans Tintin en Amérique, le tout sur fond de tapis roulant et gros engrenages, même si ces derniers sont peu réalistes de nos jours.

Qu'en ressort-il ?
- de l’efficacité économique : si je devais payer un artisan pour fabriquer mes saucisses à partir de la vache, quel en serait le prix au kilo ?
- une production standard : les saucisses industrielles ont des caractéristiques qui sont choisies à ma place. Caractéristiques qui évoluent en fonction de réponses statistiques globales (volume de vente par exemple) ou de prédictions (marketing), sur l’ensemble des clients.

"Industriel" ne veut pas dire pollution, pompe à fric, insipide ou encore mal-être animal. A mon avis, toutes les dérives néfastes de ce mode de production sont évitables si l'équilibre des pouvoirs entre les différents acteurs est adapté. C'est très utopique je vous l'accorde et je n'ai pas de recette miracle pour éviter tout cela. Je crois encore naïvement au progrès technique, je crois également qu'il peut profiter à plus de monde, pas seulement à des financiers. C'est le mode de gouvernance de l'outil de production qu'il faut changer.

__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2581
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   Mar 11 Avr 2017, 07:14

Je recommande à toutes et à tous l'excellent documentaire Food Inc

http://www.dailymotion.com/video/xiycay_food-inc-1-2_animals
http://www.dailymotion.com/video/xiyc3g

Ce n'est pas pour contredire O'Leave mais ça montre l'état actuel de l'industrialisation alimentaire.
Et peut-être aussi un peu les limites et contraintes qu'impose l'industrialisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Définition de l'élevage industriel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Définition de l'élevage industriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Définition de l'élevage industriel
» Définition de la VO2 max et de la VMA
» Définition de "La Cagole"
» Mon élevage breton
» Projet industriel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: