Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Henri GEIST
***
avatar

Messages : 168
Âge : 38
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mar 07 Mar 2017, 15:21

Bonjour Velocifere,

Merci pour la remarque sur le problème du galet sous la neige.
Mais je vais prendre le risque, et compter sur le réchauffement climatique.

Plus sérieusement si une fois de temps et temps je ne peu pas profiter pleinemen
t de mon frein moteur le jours ou il fait très froid et/ou humide ce qui limitera aussi l'échauffement des freins à tambour, ce n'est pas très grave.

Et pour un double plateau 61-38t ça devrait passer plutôt bien j'ai 61-39t sur mon VM et ça passe très bien.

Par contre attention 38t c'est le plus petit plateau possible que tu puisse
monter sur un pédalier BCD 130 si non tu auras les boulons au milieu des dents.
Et je doute que tu trouve facilement un plateau de 61t en BCD 110.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velocifere
Posteur de bronze


Messages : 217
Âge : 37
Localisation : Sarthe
VPH : Quest 517/ Trike Performer / Hase Lepus+ / HP Gekko + Scorpion / Trident Terrain 26" Fat
Date d'inscription : 04/08/2016

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mar 07 Mar 2017, 16:23

oeuf-de-paque a écrit:

Je n'ai jamais fait moi meme des grands trajets pendulaires pour vélotaffer, alors je suis pas tellement bien placé pour en parler. Mais j'ai quand même lu ici et ailleurs des témoignages de gens qui l'ont fait. Ton trajet actuel (25 km en terrain plat et roulant) me semble déjà pas mal, c'est pas tout le monde qui arrive a le faire 5 jours par semaine dans la durée. Je sais pas comment tu le vis au niveau forme physique.

Un trajet de 40 km avec du dénivellé, soit 400 km par semaine, si c'est une rando a vélo pendant les vacances d'accord. Si c'est en plus du boulot… j'ai quand même envie de te recommander d'avoir une autre solution sous la main pour les jours ou tu sera épuisé.

C'est pour cette raison que je garde ma camionnette  Elle me permet également de trimbaler le Quest au besoin.

Mais globalement, je ne l'utilise pas pour aller bosser, sauf exception. En fait, avec le VM les 50 km par jour, ça passe plutôt facile et je n'ai plus du tout cette sensation d'épuisement que j'avais sur des distances pourtant plus courtes en VD.
J'arrive remonté à bloc au boulot et quand je rentre le soir j'évacue tout le stress de la journée et j'arrive détendu à la maison. C'est plutôt addictif à la longue comme rythme.
Je pense que les vêtements à compression y sont aussi pour quelque chose et j'ai l'impression que je récupère beaucoup plus vite avec que sans.
Je vais probablement allonger mon parcours actuel de 15 km pendant quelques semaines pour voir si je tiens ou si je fatigue trop.

Les deux seuls vrais soucis en VM ce sont les côtes raides et les villes à cause des feux, des stops, des voitures garées n'importe comment et des diverses cochonneries qui obligent à s'arrêter et repartir tous les 50m.
Le moteur n'est d'ailleurs vraiment utile que dans ces deux cas-là.

@cebd / J.D'Alès / Henri Geist

Merci pour ces retours! Dans la vidéo, quand tu passes le petit plateau cebd ça fait le bruit d'une caisse enregistreuse  
61-38, ça pourrait être au poil, même si le 54-24 doit effectivement permettre de monter un mur.
Avec le plus petit pignon du Quest (28) ça ferait un développement de 1,84m (24) contre 2,90m (38). J'hésite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeuf-de-paque
Posteur de bronze


Messages : 312
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mar 07 Mar 2017, 18:07

cebd a écrit:
En passant du 54 au 24 je n'ai jamais déraillé.
http://youtu.be/OfRF2c-dAF8

Merci beaucoup pour ce retour d'expérience et cette vidéo. Ca m'a permis de comprendre que ce qui fait dérailler quand on a 3 plateaux et qu'on passe directement du plus grand au plus petit, c'est pas l'écart du nombre de dents, c'est l'écart latéral entre celui de droite et celui de gauche.

velocifere a écrit:
même si le 54-24 doit effectivement permettre de monter un mur

24 dents a l'avant, je suppose 36 a l'arrière, avec une roue de 600 ca fait un développement de 130 cm. On doit pas avoir le meme sens du mot "mur".
http://www.suna.fdn.fr/velomobile/montee-3.AVI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velocifere
Posteur de bronze


Messages : 217
Âge : 37
Localisation : Sarthe
VPH : Quest 517/ Trike Performer / Hase Lepus+ / HP Gekko + Scorpion / Trident Terrain 26" Fat
Date d'inscription : 04/08/2016

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mar 07 Mar 2017, 22:06

oeuf-de-paque a écrit:
24 dents a l'avant, je suppose 36 a l'arrière, avec une roue de 600 ca fait un développement de 130 cm. On doit pas avoir le meme sens du mot "mur".

24 à l'avant et 28 à l'arrière sur une 26" je suis plutôt sur du 180 cm mais honnêtement , ça me paraît déjà vraiment bien pour de la grosse côte.
Perso je connais pas grand monde en configuration route, même avec un triple, qui soit descendu en dessous de 28 devant.
En VTT, oui, mais ce ne sont pas les mêmes contraintes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11093
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mar 07 Mar 2017, 22:26

Moi j'avais sur tous mes VM avant assistance 24-38-48 devant et 11-34 derrière pour des déplacements chargés de 200 km/jour environ.

Avec le Milan SL ainsi équipé, j'ai pu passer une portion à 25% (sur une centaine de m, le reste étant à 15, 18%) en remontant des bords de Mayenne sur un petit chemin. Vitesse 3,5 km/h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velocifere
Posteur de bronze


Messages : 217
Âge : 37
Localisation : Sarthe
VPH : Quest 517/ Trike Performer / Hase Lepus+ / HP Gekko + Scorpion / Trident Terrain 26" Fat
Date d'inscription : 04/08/2016

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mar 07 Mar 2017, 22:45

tu es en 700, en 26", en 24" ou en 20" sur le Milan Magnum ?

24x34 si tu es en 26" on doit être dans le 150 cm de développement. Du coup, 3-4 km/h, ça fait une cadence dans les +-50 t/min. Impressionnant sur du 25%.

Donc je pense qu'en 24x28 avec une AE de 250W, je devrais pouvoir faire aussi bien que Magnum (qui est un mutant   ) en musculaire.

Par curiosité, les déplacements de 200km/jour, c'était combien de jours par semaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11093
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mer 08 Mar 2017, 08:32

26 pouces.

Je n'avais pas le choix! J'étais bloqué dans le Milan. Le frein ne tenait pas dans la pente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mer 08 Mar 2017, 08:52

Bon matin,
je pense qu'en VM il vaut mieux avoir une cassette avec un pignon de 32 ou 34 dents ou plus
Le pignon de 28 dents  est un peu petit en raison de la masse du VM en côte de forte pente. La tension de la chaîne en dépend.et la flexibilité du chassis est plus sollicitée.
Ceci dit : Pour la roue motrice de 559.


Dernière édition par cebd le Jeu 09 Mar 2017, 17:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11093
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mer 08 Mar 2017, 09:08

velocifere a écrit:


Par curiosité, les déplacements de 200km/jour, c'était combien de jours par semaine ?

En général l'aller/retour dans la semaine ou la quinzaine.
Mais dans certaines grandes rando, tous les jours durant une semaine (175/200)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velocifere
Posteur de bronze


Messages : 217
Âge : 37
Localisation : Sarthe
VPH : Quest 517/ Trike Performer / Hase Lepus+ / HP Gekko + Scorpion / Trident Terrain 26" Fat
Date d'inscription : 04/08/2016

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mer 08 Mar 2017, 22:03

cebd a écrit:
Bon matin,
je pense qu'en VM il vaut mieux avoir une cassette avec un pignon de 32 ou 34 dents(au dessus de 34 dent on perd en dynamique totale de la transmission ou sur le plus grand dévelopement)
Le pignon de 28 dents  est un peu petit en raison de la masse du VM en côte de forte pente. La tension de la chaîne en dépend.et la flexibilité du chassis est plus sollicitée.
Ceci dit : Pour la roue motrice de 559.

je suis d'accord, mais j'ai actuellement la configuration d'origine du Quest : 11/12/13/14/15/16/18/21/24/28

Je pense que je vais revoir ça. scratch

Dans le genre : 11-12-13-15-17-19-22-25-28-32 ou 11-13-15-17-19-21-23-26-30-34
J'imagine que le quest est en configuration route et pas VTT.

avec un 54-24 ça devrait passer partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeuf-de-paque
Posteur de bronze


Messages : 312
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mer 08 Mar 2017, 22:46

Magnum a écrit:
Avec le Milan SL ainsi équipé, j'ai pu passer une portion à 25% (sur une centaine de m, le reste étant à 15, 18%) en remontant des bords de Mayenne sur un petit chemin. Vitesse 3,5 km/h.

Conclusion : je suis une mauviette. Sur la vidéo dont j'ai mis le lien j'ai un développement de 95 cm et je monte beaucoup plus lentement que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11093
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Mer 08 Mar 2017, 22:55

Ben justement, j'avais pas le choix à cause du développement trop long pour la pente. Ceci dit, ça s'est passé un peu comme sur ta vidéo. 3 km/h c'était pendant le roulage...
Il a eu des haltes aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Montbéliard c'est où ?   Mer 08 Mar 2017, 23:59

Effectivement, j'habite à Besançon.

Je me rends de temps à autre en TD dans la famille à Audincourt, près de Montbéliard, pour le week-end et je reviens en général à Besançon en auto avec mon épouse.
Montbéliard est le centre d'une communauté urbaine très axée sur la production automobile. Les pistes cyclables que je connais dans le coin sont pour l'essentiel tracées en bordure de voie d'eau. Personnellement, je m'y perds un peu car il y en a un certain nombre dans les directions de Belfort, Mulhouse, et Besançon. On peut aussi rejoindre la Suisse, direction Porrentruy. Par contre, sur Montbéliard proprement dit, je trouve qu'il y a parfois des pistes qui s'interrompent brutalement, ou qui imposent des séances de gymkanas avec des virages serrés, par exemple pour rejoindre un pont, et ce n'est pas toujours évident en VH 2 roues. On dirait souvent que les concepteurs des pistes pensent que tout le monde va les utiliser en VTT avec l'envie de sauter les trottoirs, de tourner sur place, etc.. ce qui en correspond pas forcément très bien au vélo couché.

Il y a un truc que je n'aime pas dans cette région, c'est que, comme énormément de gens bossent pour l'automobile, celle-ci semble à l'évidence le seul moyen de locomotion "normal". De fait, on assiste à une conurbation essentiellement pavillonnaire et très étendue, interconnectant des tas de petites et moyennes communes : on n'est pas en ville, mais pas non plus vraiment à la campagne. C'est assez américain, comme style, et du coup, le vélo semble incongru dans cet environnement, du moins lorsqu'il s'aventure en dehors des pistes cyclables qui semblent plus érigées pour le loisir dominical qu'une réelle destination utilitaire. Je ne suis jamais allé à Montbéliard en VM, mais je ne me sens pas très à l'aise au royaume de Peugeot. A Besançon, c'est plus simple pour moi : je sais où aller sans me casser la tête et où c'est vraiment compliqué, mais au moins j'arrive à m'extirper rapidement de la ville le week-end et à trouver sans problème des zones très calmes où je peux me balader sans souci majeur avec le trafic automobile. Et en plus on peut voir des biches, des renards, des sangliers, et toutes les variétés de buses, milans et autres rapaces sans avoir à parcourir des centaines de km pour cela et sans être obligé de rester sur une véloroute encombrée de chiens mal tenus en laisse de 10m de long et de familles embrumées au sortir du déjeuner dominical.

Après, la question est de savoir s'il est possible de trouver le trajet qui va bien, où garer le VM en sécurité, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pégaze
Pilier du forum
avatar

Messages : 832
Âge : 51
Localisation : indre et loire
VPH : vélo droit et vélomobile
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Jeu 09 Mar 2017, 07:20

@ BerG
Pas mal cette petite analyse Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velocifere
Posteur de bronze


Messages : 217
Âge : 37
Localisation : Sarthe
VPH : Quest 517/ Trike Performer / Hase Lepus+ / HP Gekko + Scorpion / Trident Terrain 26" Fat
Date d'inscription : 04/08/2016

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Jeu 09 Mar 2017, 11:36

Merci beaucoup BerG !

La malédiction de la ville automobile, c'est un peu la même chose au Mans (ville Renault pour le coup)
Gloire aux 24 h voitures camions motos tracteurs, mais pour les vélos c'est mal fichu, mal pensé, mal aimé.
Des poteaux partout pour rendre l'accès impossible aux circuits balisés vélo, des voies vertes impraticables 10 mois sur 12 (les vélos aiment le sable, c'est bien connu), des pistes cyclables rares et sans continuité, entretenues tous les 31 Février et coupées par des voitures tous les 20 m. Bon, c'est pas Marseille non plus, mais on est très très très loin de la Hollande.

Du coup, d'après toi et si je comprends bien, circuler au niveau départemental, c'est faisable et sympa, par contre dans Montbéliard, c'est galère ?
Surtout que le Quest n'est déjà pas tellement dans son élément en ville avec ses 11 m de rayon de braquage...

Il va vraiment falloir que je fasse rapidement un tour dans le coin avec mon VM pour voir à quoi ça ressemble.   Parce que sans possibilité de vélotaffer correctement, c'est même pas la peine  


Dernière édition par velocifere le Jeu 09 Mar 2017, 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri GEIST
***
avatar

Messages : 168
Âge : 38
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Jeu 09 Mar 2017, 13:42

Bonjour,

Je n'ai pas tout à fait la même vision que vous du concept de malédiction de la ville automobile.
De mon point de vue même avec nos grands rayons de braquage, notre sur-encombrement et notre sur-poids par rapport aux VDs. Nos VMs passent sans difficulté partout ou les voitures passent. Et la vitesse de nos engins nous permet parfaitement de nous intégrer dans la circulation en ville. En tout cas moi je n'ai jamais eu de problème de ce côté-là. Et personnellement en ville je n'utilise jamais les aménagements cyclables car là pour le coup nos VMs ne sont vraiment pas fait pour.
Et de toute façon nous sommes trop large et trop rapide pour cohabiter avec les usagers des pistes cyclables en ville.
Je n'utilise que certaines voies cyclables hors agglomérations quand elles sont roulantes et peu fréquentées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Jeu 09 Mar 2017, 15:25

Même avis !!!
Il faut considérer les VM comme des scooters comme me l'a appris Mr "Aurélien"
Petit Bémol::: la qualité des revêtements et les nids de poules...Et certains ralentisseurs hors gabarit....
Le rayon de braquage,même celui du Milan ,ne gène pas dans un flot de voitures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velocifere
Posteur de bronze


Messages : 217
Âge : 37
Localisation : Sarthe
VPH : Quest 517/ Trike Performer / Hase Lepus+ / HP Gekko + Scorpion / Trident Terrain 26" Fat
Date d'inscription : 04/08/2016

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Jeu 09 Mar 2017, 23:34

Je suis d'accord sur le fond, mais j'ai la chance d'avoir deux trois passages en bord de canal ou sur de grosses pistes cyclables, c'est quand même plus agréable que d'être enfermé dans un embouteillage avec les enclumes diesel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Ven 10 Mar 2017, 20:25

Mes remarques n'étaient pas spécifiques VM mis VH en général, voire même vélo tout simple. A tort ou à raison, je me sens moins intégré dans la circulation dans la région de Montbéliard.
Vous avez tous vu "la sortie des usines Peugeot" par les frères Lumière. Quelques générations plus tard, l'ouvrier cycliste est devenu automobiliste et regarde souvent le cycliste avec condescendance. Bien sûr il y a des gens sympa partout et il ne faut donc pas trop généraliser, mais c'est juste un ressenti, quelque chose de latent. Du coup, le vélo reste un objet de loisir sympathique dans des espaces "faits pour", mais ramener les gens à l'idée qu'on puisse aussi l'utiliser de façon pragmatique dans 'espace public commun, la rue, eh bien ça va demander du boulot, car c'était juste "sorti de l'idée" du public.

Bon, ceci dit, à Besançon, je me suis déjà entendu dire par des jeunes quelque impatients de me doubler alors que j'étais en VM "eh, va donc t'acheter un vélo !" avec un air goguenard.
Et puis quand j'en ai marre de vélotaffer (en VD) dans des rues défoncées et rétrécies par de sempiternels travaux, j'utiise une moto et, bien entendu, je vois la chose un peu différemment.

Montbéliard n'est pas vraiment plat, mais Besançon, c'est encore pire entre centre-ville et périphérie, il faut monter, la plupart du temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijojo
Modo
avatar

Messages : 1509
Âge : 51
Localisation : Blois
VPH : Tempête & Tornade
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Sam 11 Mar 2017, 20:23

NB : J'ai déplacé le récit des "incivilités" dans le post http://velorizontal.bbfr.net/t20520-agressions-gratuites-par-les-automobilistes-pietons
Tijojo - modo débutant...

__________________________________
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." (P. Dac)  
"Ce n’est qu’en essayant continuellement que l’on finit par réussir... Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche."  (Les Shadoks)  

http://www.afvelocouche.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Dim 12 Mar 2017, 12:28

J'ai réussi à retrouver dans la maison familiale ceci concernant " la Francovélosuisse




Bon, ce n'est pas tout à fait Montbéliard, mais ça reste les environs proches.
Je pense que c'est sans doute disponible au Syndicat d'Initiative ou Office du Tourisme de Montbéliard et certainement à Belfort. Les infos EV6 spécifiques à chaque coin traversé sont trouvables sur le Net, mais ne semblent guère interconnectées avec les réseaux adjacents. Par exemple, j'ai fait ceci :

http://www.af3v.org/-Fiche-VVV-.html?voie=119#


et ensuite en mettant en plein écran la carte centrée sur ce qui me paraissait intéressant j'ai obtenu ça :



La qualité n'est pas très bonne, mais c'est meilleur en direct qu'après insertion sur le forum.
Je maintiens que la conurbation très étendue avec une flopée de gros bourgs qui se touchent n'est pas très sympa pour faire du vélo,, quel que soit le type. Je préfère les petites de campagne,mais celle-ci est dure à trouver dans ce coin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velocifere
Posteur de bronze


Messages : 217
Âge : 37
Localisation : Sarthe
VPH : Quest 517/ Trike Performer / Hase Lepus+ / HP Gekko + Scorpion / Trident Terrain 26" Fat
Date d'inscription : 04/08/2016

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Lun 13 Mar 2017, 14:52

Génial, merci beaucoup.
Effectivement, s'est assez peu homogène.
C'est peut-être dû au relief aussi, non ?
Le mitage est logiquement plus prononcé dans les vallées. scratch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Lun 13 Mar 2017, 22:17

Quand on suit l'EV6 en direction du Nord-Est, on passe la ligne de partage des eaux Rhin / Rhône entre  les raccords des parcours 644 ou 645.
Le relief semble plat, mais à un moment, on se prend une dizaine d'écluses en peu de km, en descendant sur Dannemarie, et là on est vraiment arrivé en Alsace.

La région marquée Sundgau Belfortain sur la carte est assez plate et roulante, propice au VM. On y trouve de très belles et grandes fermes, d'un style très différents des fermes comtoises.
L'influence y est plus Bâloise qu'Alsacienne.

Montbéliard, dite cité des Princes, très protestante, appartenait au Duché de Bade-Würtemberg, alors que Besançon et le Haut-Doubs, très catholiques, dépendaient de l'Espagne via la Hollande.
Louis XIV a pris Besançon aux Pays-Bas Espagnols, lors de sa deuxième guerre de conquête, la première ayant échoué. Je crois que Montbéliard est devenue française bien plus tard, sous Louis XV me semble-t-il. Les deux villes forment aujourd'hui les deux  grands pôles économiques de la Franche-Comté, Belfort restant inclassable : la ville est aujourd'hui bel et bien placée en Franche-Comté (donc désormais en Bourgogne-Franche Comté) mais présente un particularisme certain (dernier bastion de la France face à l'annexion de l'Alsace par l'Allemagne en 1870, elle forme un département à elle seule) et il semble qu'elle lorgne plutôt vers l'Alsace, Mulhouse n'étant pas si loin.

N'étant pas né dans cette région, je ne sais pas si cela correspond à un sentiment populaire largement partagé ou si c'est exacerbé par la stratégie des politiciens locaux. Jusqu'à présent, ils n'ont pas eu gain de cause et ne semblent pas avoir été soutenus par les responsables Alsaciens. La route du Ballon d'Alsace commence à grimper dès la sortie de Giromagny, dans le territoire de Belfort, en fait à seulement quelques km de Belfort.

On est donc dans une zone de transition entre France, Allemagne et Suisse, zone de transition entre les bassins du Rhône et du Rhin, coincée entre Vosges et reliefs du Jura.
Quand on évolue à pieds dans le paysage, on ne s'en rend pas compte immédiatement puisqu'on progresse lentement, mais en vélo, on va assez vite pour passer d'un coté à l'autre de ces transitions en à peine une demie journée. Ça peut être assez intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
go-one évo
**
avatar

Messages : 85
Âge : 25
Localisation : montbéliard
VPH : go-one évo / nazca explorer
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    Lun 13 Mar 2017, 22:53

c'est tout à fait ça : j'ai grandis à Montbéliard / étudié à Besançon et Belfort et maintenant je travaille dans le Sundgau à proximité de Bâle.

On ressent bien les différences en passant d'un endroit à l'autre, même géologiquement (je fais aussi pas mal d'escalade) : la vallée du Doubs avec
Besançon et Montbéliard est très calcaire avec des reliefs et une faune particulière tandis que Belfort est près des Vosges où l'on trouve beaucoup de grès rouge et un peu de granit. ça se répercute sur l'architecture: Besançon est en pierres calcaires blanches (Montbéliard aussi) et Belfort en grès rouge.
C'est assez étonnant comme Belfort et Montbéliard son proches et semblables sur bien des aspect mais très différentes finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.    

Revenir en haut Aller en bas
 
VM en région de Montbéliard : considérations géographiques et techniques.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Rallye du Pays de Montbéliard 2010
» Rallye du Pays de Montbéliard
» Avis aux gens du nord (Montbéliard, et...)
» Photos bourse Montbéliard
» Ce week end, marché de la moto à Montbéliard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: