Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
JNZ
Accro du forum
avatar

Messages : 2458
Âge : 37
Localisation : Voreppe (15km Grenoble)
VPH : Optima Orca + Speculoos + vieux vélos qui vont bien
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 08 Jan 2006, 13:37

salut tous

Jump if Not Zero sur les deux anciens forum, j'ai raccourcis mon pseudo ici Smile
Jonathan in real life, technicien en electronique et je vais tous les jours en boulot avec mon vélo qui supporte pas très bien l'hiver Grenoblois.

Et oui, encore un Grenoblois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpifnotzero.free.fr/
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4991
Âge : 58
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 08 Jan 2006, 13:43

Bonjour,

Vincent, 46 berges, je vis à Esneux, à 20 km au sud de Liège.
Allergique aux moteurs je me déplace à vélo depuis toujours, jamais eu de voiture, et je compte bien en rester là.

Près de 450.000 km au compteur (en VD), voyages cyclo-camping un peu partout en Europe, avec préférences marquées pour le Nord et la montagne.

J'ai commencé à m'intéresser au VH grâce à Laurent (de Liège, voir ci-haut) et il y a maintenant avec lui un projet de randonneuse 26*26 traction av. en gestation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
kaamelott
Posteur de bronze
avatar

Messages : 266
Localisation : Hoenheim, a coté de Strasbourg
VPH : Facteur, électricien
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 08 Jan 2006, 18:24

Vindwa a écrit:

Près de 450.000 km au compteur (en VD).

T'est sur ta pas fait une faute affraid ??? Je connais même personne qui a fait 450 000 km en voiture même si il étais chauffeur de taxi je douterai que ce soient possible, ou bien a tu un travail a mi temps pour profitez un maximum du vélo??Tu habite peu être a 100km de ton travail et tu fait l'allez retour tous les jours?Dans tous les cas si tu n'a pas fait de faute je dit BRAVO. :taz:

Allez @+, j'espère que tu nous racontera tout ce que tu a parcouru dans tous ces kilomètres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafraise.com/index.php?parrain=36952_1d57
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4991
Âge : 58
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 08 Jan 2006, 19:20

Re,

Je confirme, il n'y a pas de faute de frappe.

Et si ma transition vers le VH se passe bien, ce chiffre va continuer à grimper, je le sens bien.

Je prépare lentement mais sûrement un site qui présentera quelques souvenirs de voyage.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
sikliste
Débutant(e)


Messages : 12
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Jeu 12 Jan 2006, 20:27

--------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à toutes et à tous,
Je suis Romain Fontaine, j’ai jamais été aussi jeune que maintenant et je vivote à Quimper.
Mes modes de locomotions préférés sont ceux qui ne font appels qu’à l’énergie humaines.
Donc je pratique la bicyclette au quotidien, aussi bien en utilitaire qu’en promenade, bref , comme certains utilisent l’ auto. ( les pauvres!)
J’ai trois vélo , dont un horizontal.
Ce nouveau forum me paraît sympa et me fait sortir un peu de la « solitude » qu’occasionne ma condition de cycliste, j’en remercie les participants, encourage et félicite les « modérateur ».
Salut et au plaisir de vous lire et de vous rencontrer. Romain
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric
Accro du forum


Messages : 1073
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Sam 14 Jan 2006, 21:14

Salut à toutes et tous.
Mon pseudo, vachtement original, puisque c'est mon vrai prénom.
J'écume les routes du centre Bretagne depuis plus de 50 ans, et depuis le 1er avril 2005 avec mon low racer, mais aussi et toujours avec mon VD.
Je suis un adepte de la longue distance, depuis 3 ans, donc :
réponse à l'auvergnat: "tu ne seras surement pas tout seul en 2007 sur les routes du PBP", et :
question à l'auvergnat: " si tu venais avec nous sur le BPR 2006 ?????"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baron78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 233
Localisation : ST Quentin en Yveline Dép 78
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Lun 16 Jan 2006, 00:18

salut à tous et voilà ma petite Histoire ! Laughing
C’est à l’age de 12 ans dans l’année 1983 que j’ai découvert la passion du vélo.
Mon premier vélo de course était un Peugeot jaques Anquetil avec +/- 14 vitesses.

En ce temps là, j’habitais à la campagne (aux environs de Tours Dpt 37) le calme, la tranquillité, Etc.
Mais le problème était les activités et les déplacements comme pour beaucoup de jeunes vivants à la campagne (solitude et un peu isolé). A moins de prendre un mini car qui passait toutes les heures où d’avoir l’age légal pour posséder une mobylette, une voiture,… !

Plus tard, n’ayant ni les moyens, ni l’age pour avoir une mobylette être plus indépendant dans mes activités et déplacements, j’ai commencé à opté pour la seule solution qui me restait. Le vélo !

C’est ainsi que je me suis mis au vélo et fit mes premiers Kms.
Au début, il faut dire que s’était plus une nécessité qu’un plaisir, mais j’allais où je voulais et quand je voulais. Puis deuxième avantage, le matin pour aller au Lycée au lieux de me lever plus tôt pour prendre le car et bien j’y allais en vélo! Ce qui me faisait gagner 45mn de sommeil le matin et plus d’une heure le soir plus tôt chez moi !
Par jours je réalisais +/- un total de 17 Kms pour le trajet du lycée et plus de 15 Kms dans mes autres déplacements. De chez un copain à l’autre, du village à la maison, au club d’équitation à la maison, Etc.…

Par la force des choses, j’avais pris goût au vélo et aux Kms !
Le mercredi, je n’avais pas école, comme si je n’avais pas fait assez de vélo les autres jours je partais encore en vadrouille.
Je prenais ma petite musette (avec le bidon et le casse croûte), je partais rouler pour 80 Km dans les environs de ma campagne et rentrais le soir !

En 1985, je reviens sur la région parisienne dans le Dpt 92 sur la commune de Chateany-Malabry.
S’était une autre vie, puis d’autres habitudes et moyens de locomotions…
Mais du coût, mon vélo me manquait quand même !
Je m’étais fait l’idée que j’étais en ville et que de toute façon mon vélo était resté à Semblançay
(ville en campagne des environs de Tours).
J’avais abandonné le vélo, j’étais passé à d’autres occupations et loisirs : Cibi, radio assistance, radio amateurisme…!

En ,1992 à la suite d’une radio assistance avec le club de cibiste de Châtenay-Malabry et quelques copains, j’avais découvert l’existence de championnats de France des voitures à pédales !
Incroyable, tout de suite, j’avais été séduit par cette nouvelle activité et cela me faisait pensé un peu à mon vélo ! De suite avec quelques copains, je m’étais informé sur les tarifs, constructions où achats des voitures, les modalités, règlements…
Nôtre but était d’être prêt pour la course de l’année suivante !
C’est à se moment là que j’ai connut mon ami Philippe Dussart qui m’avais fais découvrir les voitures à pédales et tout appris à ce sujet, enfin presque tout !


1993 nous étions partis dans l’aventure des voitures à pédales en championnat de France.
Pour la première année, on avaient monté un team, puis récupéré un châssis d’occasion que Philippe nous avait cédé nous avions effectué quelques modifications et fait quelques courses avec.
Nous étions tous mordu de cette ambiance dans les courses et de se défit de vitesses…
Fin de la saison, nous avions décidé de racheter un châssis beaucoup plus performant, léger…
En 1995 nous avions décidé d’améliorer la voiture et le châssis, Philippe nous fabrique un carénage ultra léger en fibre de verre…

En 1997 l’équipe se dissout (trop de Kms de déplacements dans les quatre coins de la France, trop de frais pour une saison…), j’avais décidé d’arrêter la voiture à pédale en restant avec de bons résultats au championnat de France en combiné catégorie vitesse.
Dans ces années là, je connaissais déjà le vélo couché Philippe le pratiquais déjà, il avait un Baron de marque Optima.
Cela paraissait très intéressant et amusant, mais à cette époque, je n’étais pas tellement intéressé !
Quand à Philippe, il avait continué dans les deux disciplines, moi j’avais arrêté les voitures à pédales et le vélo, j’étais toujours pris par la passion de la radiocommunication et du radio amateurisme…

C’est dans l’année 2000 que je repris goût au vélo !
En effet j’ais connu Nathalie qui est très passionnée de vélo, cyclotourisme depuis de nombreuses années. C’est elle qui m’a re motivé et encouragée a reprendre le vélo et particulièrement à découvrir une nouvelle passion, le cyclotourisme.
Je me suis racheté un vélo de course et en 2001 j’ai pris ma licence et suis rentré au Cyclo Club de Boulogne Billancourt.
Comme de nombreux nouveaux adeptes du cyclo tourisme, j’ai commencé sur des randonnées courtes et assez faciles (35 & 50 Km), puis au fil des sorties et des Km, j’étais plus alaise.

Mon challenge était d’arriver à faire de grandes distances de 200 Kms et plus !
Durant l’année 2002 progressivement, je me suis entraîné, car mon premier but en longue distance était d’arriver à faire le Levallois Honfleur 2003, puis dans un deuxième temps le Bordeaux Paris 2004 !
Pari tenu, j’avais réalisé les deux épreuves à 25Km/h de moyenne, pas mal pour un débutant !

Mais par contre comme beaucoup de cyclistes, de cyclotouristes etc…
J’avais beau être entraîné et avoir des heures de celles comme on dit souvent, j’avais eu énormément mal au dos, aux fesses, aux cervicales et des courbatures etc…
C’est à ce moment là, que j’ai décidé de passer au vélo couché !

Depuis le mois de Juin 2004, je possède un vélo couché (Baron de chez Optima) ainsi que Nathalie
(ma femme, un Lynxx de chez Optima) depuis le mois d’octobre 2004.

Au jour d’aujourd’hui, toujours passionné de cyclo randonnée et de KMs etc…
Mais maintenant je ne sors plus qu'avec une seule machine " le Baron".
Bien évidement j'ai gardé mon vélo droit car d'énormes souvenirs sont quand même en lui.
(Bordeaux-Paris, Levallois Honfleur etc...).
Mais rien à voir avec un vélo couché hi ! Vitesse, confort... et plus de plaisir. Je amuse comme un fou tout en laissant jaser les imbéciles dans leur ignorance qui critiquent les vélos couchés, bent etc... avec leurs vannes a 1,50 Euros !

Alors là, j’accélère et me fais un énorme plaisir de leur démontrer qu’un vélo couché n’avance pas, en les laissant sur place hi !

De nos jours, il est vrai que le vélo couché n’est pas encore bien démocratisé, mais il n’a plus à faire ses preuves !
Seuls ceux qui ont des œillères ne voient pas et ne comprennent pas la différence de puissance de confort et l’avantage d’un vélo couché !

Les preuves y sont depuis de nombreuses années et les résultats aussi.
Il n’y a qu’à lire toute l’histoire du vélo couché sur Charles Mochet et sur la HPV pour comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.c.b.b.free.fr
kaamelott
Posteur de bronze
avatar

Messages : 266
Localisation : Hoenheim, a coté de Strasbourg
VPH : Facteur, électricien
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Mar 17 Jan 2006, 00:22

Tres émouvant Baron78 j'en ai presque pleuré.Si apres ca quelqu'un ne veut pas un vélo couché je sais pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafraise.com/index.php?parrain=36952_1d57
baron78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 233
Localisation : ST Quentin en Yveline Dép 78
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Mar 17 Jan 2006, 01:22

kaamelott a écrit:
Tres émouvant Baron78 j'en ai presque pleuré.Si apres ca quelqu'un ne veut pas un vélo couché je sais pas Very Happy

Le texte n'a pas été fais pour le forum j'avais écris ce texte pour l'intro de mon futur site que je n'ai toujours pas finit ni mis encore en ligne Mad
Voilà tout.

Rien d'exceptionnel je pense que beaucoups comme moi se sont mis au Vc pour le confort avant tout et la vitesse aussi bien évidement ....
Le reste vient après Laughing
Mais attention je ne fournis pas les mouchoirs Laughing
:cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.c.b.b.free.fr
masselon denis
*


Messages : 42
Localisation : sablons 38550
VPH : agent c n r
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: présentation   Ven 20 Jan 2006, 23:03

Salut a tous,
Je suis un des derniers venu sur le forum.Je roule en vc depuis qqs temps,d'abord avec un vc de fabrication perso,et depuis 8 jours avec un Dragon.C'est super,je suis rouleur de nuit (en vélo)et quel calme sans les agressivités des autos,...Je suis à 38550,petit village en bord du Rhone .A+ Denis et bon Bent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odile-masselon.allmyblog.com
baron78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 233
Localisation : ST Quentin en Yveline Dép 78
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: présentation   Sam 21 Jan 2006, 17:15

masselon denis a écrit:
Salut a tous,
Je suis un des derniers venu sur le forum...

:yo:
Bienvenue sur le Forum et dans le monde du bent Denis.
En espérant que peut être un jour se croiser sur les routes... où sur des manifestations de VC...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.c.b.b.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 22 Jan 2006, 22:49

Bon ben puisque j'y suis je me présente aussi : je m'appelle Pierre, j'ai 31 ans et je suis un beau bébé de 1.86m et 115Kg. Je suis un ex-informaticien qui a abandonné sa carrière pour reprendre ses étude. Je prépare en ce moment mon diplôme à l'école d'armurerie de Liège en Belgique.

Je fais du vélo de manière récréative depuis la fin du siècle dernier, et de façon utilitaire depuis 2002 lorsque j'ai décidé de me passer de voiture après avoir conclu que les compagnies d'assurance étaient une des pires organisations de racket organisé en France. Mon écurie de vélos actuelle se compose d'un Optima Condor pour la ballade pépère et la rando, un BikeE CT, un vélo pliant Brompton pour voyager en train ou en avion, et un vélo Décathlon bas de gamme modifié en vélo rétro-direct pour aller à l'école (si vous vous demandez ce que çà peut bien être le rétro-direct, plus d'info ici --> http://users.skynet.be/ppc/retrodirect_drive/)

Quelques photos des biclous :





Revenir en haut Aller en bas
keru
Débutant(e)


Messages : 13
Localisation : Montréal
VPH : Trident Spike
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: présentation   Lun 23 Jan 2006, 17:16

Salutations,
j'ai 23 ans et suis de lyon.
je n'ai jamais fait de velo couché et suis tombé sur ces pages par complet hasard en cherchant des infos pour reparer mon velo droit. dès que j'ai vu les velos j'en ai voulu un, mais le prix m'a refroidi, je n'ai meme pas de quoi m'acheter un d'occas ... mais je ne desespère pas ...
je suis tombé grace a votre site et a d'autre sur des infos me permettant d'en faire un premier a partir de velos droits
voila je vous laisse et vais poster un appelle a l'aide sur le topic pour la construction de VC Smile
A+ Keru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kerunix.com
baron78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 233
Localisation : ST Quentin en Yveline Dép 78
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: présentation   Lun 23 Jan 2006, 18:56

keru a écrit:
Salutations,
j'ai 23 ans et suis de lyon.
je n'ai jamais fait de velo couché et suis tombé sur ces pages par complet hasard en cherchant des infos pour reparer mon velo droit. dès que j'ai vu les velos j'en ai voulu un, mais le prix m'a refroidi, je n'ai meme pas de quoi m'acheter un d'occas ... mais je ne desespère pas ...
je suis tombé grace a votre site et a d'autre sur des infos me permettant d'en faire un premier a partir de velos droits
voila je vous laisse et vais poster un appelle a l'aide sur le topic pour la construction de VC Smile
A+ Keru

bienvenue à toi sur le forum Laughing
Je te souhaite de pouvoir découvrire le plaisir de cette nouvelle passion et de nous rejoindre.
Sinon tu peux toujours trouver un Vc d'occasion aussi plutôt qu'éventuellement en construire un.
Bonne chance.
:velo1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.c.b.b.free.fr
olivier
Accro du forum


Messages : 1555
Localisation : sudouest
VPH : Bike friday ici - bacchetta trop loin
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Sam 28 Jan 2006, 12:10

salut à tous,
olivier, 30ans, de dijon, infirmier au samu...
la vélo pour moi est plus un mode de vie et une attitude de vie qu'autre chose, l'énergie du pédalier me fascine... rien n'est trop beau dans ce domaine.
je suis tombé dans le vélo à l'age de 13 ans environ avec un bicross de chez leclerc!!
je suis passionné par le beau matos, usiné etc... j'accroche pas trop sur les arguments marketing et de mode...
j'aime le simple, voire le minimaliste (un beau rando-cycles.... ça tord les trippes!!)
depuis, du chemin a été parcouru!
beaucoup de VTT dans les années 90... avec un SUNN, puis specialized, puis RMS (monopoutre style S'BIKE) puis cannondale acheté en 94 sur lequel je roule encore!
un peu de triathlon (2 saisons et qques résultats!)
plus récemment, un exploziv, et j'ai passé le pas du vélo couché en juin 2004 avec un challenge hurricane tour (qui est à vendre d'ailleurs, voir sur bentokaz!)
... et la semaine dernière, un superbe bikefriday (vélo pliant)
je bricole un peu (un trike : www.oldtimer.chez-alice.fr , et un projet de highracer minimaliste en alu, et un projet de remorque...)
j'ai pas mal randonné, traversée de l'islande en 94 (6 vélos solo), traversée aller/retour en tandem en 99 (1500km en trois semaines, sprengisandur /kjölur), rando en france (clermont-ferrand/sète en tout-terrain, en tandem route, paris/manosque, paris/annecy etc......)
et un tour d'écosse l'été 2003.
je fais du telemark, je grimpouille un peu (plutot grandes voies que salle!)
et je randonne en montagne (qques sommets aussi!)
"accessoirement", je m'occupe d'un petit félix qui est arrivé chez moi il y a 3 mois!
voila, plus aucun secret pour vous!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://goo.gl/photos/CwisMf8xKUuy3Sic7
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 29 Jan 2006, 00:16

Bonjour tous et toutes ! (Heu, il y a des filles ici ?)

Voilà quelques jours que je me suis inscrit et que je consulte le forum. Comme vous pouvez le supposer, je m'intéresse de près aux vélorizontaux.

J'ai pensé que mon premier message devait être pour me présenter. Alors voilà : je m'appelle Loïc, j'ai 33 ans, je vis en Isère, entre Vienne et Bourgoin-Jallieu.

Je suis cycliste depuis très très longtemps, et je pense que je le serai toujours. Passons sur les années d'apprentissage, somme toutes assez banales. Par la suite, enfant, j'ai eu un petit vélo pliant dont je me souviens encore bien. Puis mon premier vélo "semi course", et puis un autre en même temps, un vélo d'occasion, moins beau, plus utilitaire : je le prenais pour aller au collège, à 2km de là où j'habitais. Par tous les temps. C'est là où a dû commencer la relation que j'entretiens encore avec la "petite reine".

Comme j'avais grandi, ces vélo ont été vendus, et j'ai alors hérité de celui de mon père, que mon frère avant moi avait un peu utilisé. Je l'ai encore, et je l'utilise toujours, c'est mon vélo principal, auquel je suis le plus attaché. C'est lui, en photo, pris cet été.



C'est un "semi course" comme on disait alors, acheté (je m'en souviens, j'étais avec mon père) dans les années 70 à Boulogne (mon père travaillait à Renault). C'est un "Gitane", monté en Campagnolo... Mais alors les amis... Un poids ! Je ne serais pas étonné d'apprendre que le cadre est en fonte rempli de plomb. Et bien sûr, les accessoires sont bien lourds... A l'occasion il faudrait que je le pèse. Il est resté dans son strict était d'origine. Je lui ai seulement adjoint des sacoches bien pratiques et complètement anti-aérodynamiques, changé une fois la guidoline, et l'ai confié à un vendeur de cycles (vous savez, ces petits commerçants passionnés quui ont presque tous disparus de nos jours) il y a quelques années pour lui changer les manivelles qui s'étaient ovalisées au niveau de la clavette. Il a été vandalisé a plusieurs reprise au niveau de la selle et du système d'éclairage, et j'ai toujours réparé ou remplacé la pièce cassée. Actuellement, la roue arrière est un peu voilée, tout comme le pédalier, mais il reste fonctionnel.

Une fois au lycée, je n'ai plus utilisé la bicyclette comme moyen de locomotion quotidien, puisque j'allais de préférence en bus. Le local à vélo n'était pas sûr. Mais mes promenades, je les faisaient avec ce vélo, comme lorsque j'allais à la bibliothèque, au cinéma, bref, pour tous mes autres déplacements. Jamais je n'ai eu envie de scooter, ou de mobylette comme c'était pourtant à la mode chez les adolescents.

A cette époque, j'allais souvent faire des promenades en vélo avec un ami. Il a passé son permis de conduire à 18 ans, et plus jamais je ne l'ai vu a vélo. Il prenait même la voiture pour faire le petit kilomètre qui séparait nos maisons. Moi qui étais déjà assez dubitatif quant au "tout automobile", ça m'a décidé à passer dans le camp de la résistance.

A 18 ans, j'ai décidé, au contraire de tous mes amis, de toutes mes connaissances, du monde entier semble-t-il, de ne *pas* passer mon permis de conduire. Consternation dans la famille proche, incompréhension des amis.

Mon idée, c'était qu'à l'instar de ces gens qui, une fois en contact avec l'alcool, ne peuvent se contenter d'une consommation raisonnable et plongent dans une dépendance destructrice (les alcooliques), il y en avait qui, une fois mis en contact avec l'automobile, reproduisaient ce modèle d'addiction aux conséquences néfastes (les automobiliques). Ne sachant pas si j'étais de cette dernière catégorie, j'ai préféré m'abstenir de goûter à la bagnole.

L'abstinence à duré. J'ai fait de longues études à Paris (alors que j'étais en banlieue, dans la ville-nouvelle de Saint-Quentin en Yvelines près de Versailles), et je n'avais bien évidemment pas besoin d'auto : j'empruntais les transports en commun pour rejoindre la capitale (ou dans la ville-nouvelle, très bien désservie en bus), et mon vélo assurait les trajets courts, et les promenades.

A 27 ans, à la fin de mes études, j'aurais pu passer mon permis de conduire si j'en avais eu besoin pour trouver du travail. Mais je n'en avais franchement pas envie. Et coup de chance, j'ai trouvé du travail à côté de chez moi, à 5,5km (parfois à 7km, selon les périodes). Profitant du bon réseau de bus, j'ai d'abord opté pour les transport en commun, continuant sur mon habitude d'étudiant.

Sauf que... Dans mon établissement (je suis éducateur spécialisé, et je travaille avec des enfants déficients mentaux), il y avait une vraie cuisine, pas un terminal de réchauffage de plats standardisés, tenue par un cuisinier, un vrai chef. En six mois, j'avais pris trois ou quatre kilos... Evidemment, je me servais une première fois pour calmer ma faim, et une seconde fois par gourmandise, parce que c'était bon.

Décidant de réagir avant de devenir une grosse larve molle, j'ai pris la décision d'aller au travail, tous les jours, en bicyclette. Ainsi je pouvais brûler utilement des calories, entretenir ma santé, tout en économisant le prix de la carte orange.

Et je l'ai fait. Pendant quatre ans. J'ai commencé à vraiment réfléchir à ce que je devais améliorer pour que je puisse en faire mon moyen de locomotion ordinaire.
Très vite, j'ai acheté un casque. Il faut dire qu'en rentrant du travail un jour, une camionette avait replié sur mon dos son rétroviseur droit, et que des bornes en béton m'auraient volontier fait la peau si je n'avais pas si solidement tenu le guidon. Et puis on m'a souvent serré sur le côté, parfois intentionnellement (dont une fois à la limite de la tentative de meurtre : le chauffard en question à eu de la chance que je le perde de vue dans la zone résidentielle où il est rentré sinon je crois que son auto aurait été bonne pour la casse), mais très souvent simplement par négligence inconscience, ou par sous-estimation de ma vitesse ou de celle de la voiture arrivant en face... Bref, les joies de partager la route avec les automobilistes (en théorie, il y avait des pistes "cyclables" sur la plus grande partie du trajet, mais en pratique, ces pistes n'avaient de cyclables que le nom, pour diverses raisons, dont l'absence totale d'entretien n'était pas la moindre).
J'ai travaillé la visibilité en me munissant les jours sombres et lorsque je devais circuler de nuit l'hiver d'un brassard lumineux à piles remplaçant mon circuit électrique déterioré par un nouvel acte de vandalisme (mais de toute façon la dynamo me ralentissait vraiment trop, afin d'obtenir un éclairage somme tout dérisoire, pour être utilisée). Puis j'ai fait l'acquisition d'un baudrier réfléchissant pour être encore mieux vu, et un phare avant à piles.
Enfin je me suis procuré un ensemble imperméable qui ne laissait que le visage et les pieds (hélas !) sans protection.
Dans le même temps, je récupérais et remettais en état un VTT trouvé aux poubelles (ben oui il était hors d'usage, il fallait lui mettre une rustine sur la chambre à air, et changer les patins de freins !), et achetais pour mes promenades du week-end, à vil prix, un vélo de course "Décathlon" sans doute bien minable par rapport aux trucs en carbone des magazines spécialisés, mais qui, comparé à mon Gitane pur plomb, me donnait l'impression d'avoir un moteur pour m'aider à pédaler tellement il était léger (roues en aluminium, cadre et pédalier légers). Je n'avais donc pas d'auto, mais trois vélos !

Et puis, gros tournant dans ma vie, j'ai mis à exécution un projet que j'avais à coeur depuis des années : m'installer à la campagne. Là, j'ai été contraint de passer le permis de conduire, étant *vraiment* à la campagne, dans un coin ou l'expression "transport en commun" n'évoque que très vaguement quelque chose aux autochtones. A 32 ans, j'ai passé mon permis de conduire (payant un somme hallucinante par rapport à celle que j'aurais payée si je l'avais passé "comme tout le monde" à 18 ans, et avec un niveau de difficulté sans doute plus grand aussi). J'ai trouvé du travail. A 46km de chez moi. Adieu le vélo, bonjour la voiture d'occasion fonctionnant au mazout (mais quitte à avoir son permis, je me suis quand même offert un "jouet automobile" : une Citroën Méhari, sans doute ce qu'il y a de plus proche du vélo dans le monde automobile, avec la 2CV). Bien sûr je continue à utiliser le vélo pour les petits trajets, et pour la promenade, mais bon, après avoir goûté à la bicyclette au quotidien, je suis frustré.

Coup de théâtre enfin, il y a quelques semaines, je change de travail, et je ma rapproche spectaculairement de mon domicile : 8km seulement (enfin ce sera effectif début mars)... Vous imaginez qu'immédiatement, je songe à refaire du vélo mon moyen de locomotion ordinaire. Surtout que mon trajet ne comporte pas d'énorme côte, que la route est peu fréquentée sur sa portion la moins bonne, et que sur les deux tiers de mon trajet, il y a une bande cyclable en bordure de route (une dans chaque sens de circulation, même !) en très bon état (hormis bien sûr les éternels gravillons creveurs de pneus).

C'est là que je me souviens de ces vélos particuliers que j'avais découvert grâce à une émission télévisée concernant les modes de transport écologiques. C'est que mon expérience passé m'a appris que l'usage quotidien d'un vélo "droit" (que je n'appellais pas encore comme ça à l'époque, ne connaissant que ce type de vélo), avait des gros inconvénients : pieds mouillés, prise au vent faisant des journées venteuses des calvaires et empêchant de toute façon de tenir une vitesse très élevée sauf à s'épuiser, fatigue lors des grandes promenades. Je m'étais déjà renseigné un peu sur internet sur les vélos horizontaux, mais le prix de ces machines m'avait vite convaincu que, sauf à avoir un revenu sans commune mesure avec le mien, on ne pouvait décemment pas investir une telle somme (bien plus d'un mois entier de salaire pour moi !) dans un simple objet de loisir, un vélo.
Désormais, je calcule autrement. A raison de 150 euros par mois que je mettais dans le carburant de mon auto rien que pour aller au travail, il ne me faudra pas plus d'un an pour amortir l'achat d'un vélo horizontal si je redeviens cycliste au quotidien... Donc je me renseigne plus avant, notamment grâce à ce forum, je compare les machines et les accessoires, choisis ce qui me convient le plus, bref, l'idée de l'achat fait son chemin. J'en suis à regarder les annonces sur le site de vente de vélos couchés. Il y en a un qui me tente bien, mais à 1.700 euros, ouille quand même... C'est plus cher que le prix d'achat de ma voiture, qui me fait pourtant l'effet d'une grosse berline luxueuse !

Voilà donc qui je suis, et où j'en suis vis-a-vis des vélos horizontaux. Pas encore pratiquant, mais espérant le devenir sous peu. Pour mon plus grand plaisir.

ps : si vous avez un vélo horizontal qui ne vous sert pas, pensez à moi ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La nouaraude
Accro du forum
avatar

Messages : 1336
Localisation : Chez les beurrés au sel
VPH : VK2 au pré - Polska - Performer HR - Dahon Jack
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 29 Jan 2006, 08:23

SALUT LOIC

bIEN SÜR QU'IL Y A DES FILLES !! mAIS ELLES SONT TIMIDES...

qUANT AU PRIX DES VELOS, 1700 e EN OCCAZ, JE PENSE QUE CELA SE DISCUTE!

eT TU PEUX TROUVER DE BONNES OCCAZ A 1000 e ET MOINS EN HOLLANDE (CONTACTE LES VENDEURS DE CYCLES). a MON AVIS PAS DE GROS RISQUE UNE FOIS QUE TU AS DECIDE LE TYPE DE VELO; ET LES FRAIS D'ENVOIS NE SONT PAS PLUS CHER QUE DE FRANCE;

uNE BIEN BELLE HISTOIRE QUE LA TIENNE ET LOIN D'ETRE TERMINEE !!!

a BIENTÖT

bIZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4991
Âge : 58
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 29 Jan 2006, 11:21

Bonjour,


citation: "un simple objet de loisir, un vélo."

juste une remarque en passant: un vélo n'est pas un simple objet de loisir!!
C'est un art de vivre, une relation particulière au monde (le récit de Loic le montre un peu).
C'est à cause d'idées comme ça que les politiciens et les aménageurs n'en ont que pour le tout à la bagnole; alors qu'une proportion considérable des trajets motorisés font moins de 5 km...

à+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JNZ
Accro du forum
avatar

Messages : 2458
Âge : 37
Localisation : Voreppe (15km Grenoble)
VPH : Optima Orca + Speculoos + vieux vélos qui vont bien
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 29 Jan 2006, 16:59

ce sujet devient long
Je propose qu'on se présente par un nouveau sujet ayant comme titre le pseudo du membre :-)

pour rebondir sur ce que dit Vindwa, la vision du vélo change d'une région à l'autre. Moi qui vient de Normandie et qui habite maintenant Grenoble, je suis passé d'un extrème à l'autre. En Normandie, pour tout la population sauf quelques marginaux, c'est voiture-voiture-voiture. Et j'étais comme ça. Il n'y a aucune remise en cause possible. À Grenoble les gens ont plus conscience de la place que peut occuper le vélo au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpifnotzero.free.fr/
sikliste
Débutant(e)


Messages : 12
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 29 Jan 2006, 17:29

Salut Loïc, ça fait vraiment plaisir de te lire!
On continu à résister. Romain Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fassil
***


Messages : 175
Âge : 59
Localisation : Ain puis Mauritanie, bientôt
VPH : Speed 2006 et Seiran SL
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Hello   Ven 03 Fév 2006, 09:50

Salut à tous,

Voila, j'avais arrêté de "pousser le vent" il y a deux ans sur et hors du goudron pour cause de rebellion de périné et j'ai recommencé à faire tourner une cassette il y a six mois par le truchement d'un Seiran et la vie roulante est redevenue + belle.
J'ai bricolé des rallonges pour passer mes manivelles à 200 mm. Quelqu'un sait-il si cela existe sur le marché ?

A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Posteur d'or
avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Sam 04 Fév 2006, 11:43

Réponse dans le forum du matos. Sujet déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François
*
avatar

Messages : 48
Localisation : Jemeppe sur Sambre Belgique
VPH : Fujin SL 2
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 05 Fév 2006, 13:22

Bonjour à tous!

De mon côté j'ai découvert le vélo-couché en me rendant compte que je voulais un vélo rapide et comfortable. Mais pas un VTT. En 2002, je me suis fait la réflexion.

Lorsque j'ai tapé "vélo du futur" sur Google, je suis tombé sur une photo du Baron X Low. Waouw... ça c'est le futur.

En courant sur le chemin de halage près de chez moi, j'ai vu passer un Low Racer M5, j'ai arrêté le pilote pour en savoir plus!

Du coup j'ai surfé sur la plupart des sites, ai demandé des tonnes de renseignements avant d'arrêter mon choix sur un Taifun en 2003 chez Manu à Anvers.




Je m'en suis servi pour mon plaisir mais aussi pour le triathlon. J'en ai étonné plus d'un mais l'entraînement et les kilos en trop du vélo et du cycliste jouent aussi! Alors cette année je reviens à mon poids de forme (80 kg pour 1m88) pour participer à de nouveaux triathlons et m'amuser encore.

J'oubliais! Ai 32 ans!




D'ici quelques semaines, le Taifun sera revendu et un Fujin SL II viendra le remplacer!


Dernière édition par le Dim 05 Fév 2006, 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaamelott
Posteur de bronze
avatar

Messages : 266
Localisation : Hoenheim, a coté de Strasbourg
VPH : Facteur, électricien
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Dim 05 Fév 2006, 19:59

Bienvenu a toi, et si tu le vend n'oublie pas de le mettre en vente sur bentokaz ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafraise.com/index.php?parrain=36952_1d57
Flo 44
Posteur d'or
avatar

Messages : 648
Âge : 30
Localisation : Layonnn (69)
VPH : protoflo low racer & toxy zr racé
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: The Présentation   Ven 17 Fév 2006, 14:31

Bonjour,

Moi c'est florian,
A l'age de 2 ans je fesait du vélo sans roulette, car c'était la condition pour pouvoir allez sur la route (de mes pareznts).
depuis ce tps là j'ai fait beaucoup de VTT, par contre la route, je n'aimait pas cela dut tout...Mon VTT (recupération déchetrie, assemblage d'une dixaines de vélo!!) a afficher 10000 km cette été en 3 ans, ces pas beaucoup même, peut par rapport a d'autres, mais mon autre passion vélo"cyclique" est les weeling, (roue arrière) et autre acrobaties, freinage sur la roue avant assis sur le guidon, weeling sans les pieds, sans LES mains, sans la roue avant( donc le vélo doit en avoir au moins 5000 en plus). Record de vitesse sur roue ar 59km, c'est eXelant
Une fois j'ai voulu voir combien je fesait en distance...je mettait "fait " un parcour dans mon village de 2.5km, et je l'ai fait 5 fois sans s'arrêter, et physiquement je galèrais. (les bras..), l'hiver passa puis je mis suis remis et là je suis allez sur une piste 400m d'athlé' et j'ai fait 25..et quelques Km, sachant que le record du monde est a je croit 29 ou 39!!
bref sur le bon chemin.
Puis un jour dans mes promenade vers la 'jaille' il y avait un beau cadre pinarello sans ces roue qui criait a l'aide, ayant un coeur je le pris sur mon dos et je le ramenait a la maison. Ayant un petit stock de pieces je trouvais une paire de roue a lui mettre dessus, et puis je commençais a prendre gout, pour allez a mon lycée on me prenait pour un taré a faire 17 bornes en 25min!
Me souvenant que un ami m'avait donné un cadre carbon TVT avec une patte arrière cassé, après pieces usiner, souder alu et résiner, me voula avec un beau vélo carbon a 7kg. Mon bute étant d'allez voir ma grand mère dans le golf du morbihan. (je suis de nantes.)
Chose faite avec peut d'entrainement, une heure le soir, (peut de tp car je restaure un voiture ancienne), j'arrive a port navalo en 4H et des patates avec les poses.( avec 4kg de chargement, 2 cerf volant...touriste..) Même pas fatigué.
2 jours après je repaart, et là je met le paquet, moins de 3 heures pour rentré, et pourtant ça monte (36km de moyenne avec les poses;)
Là je me dis que l'été prochain après le bac je part plus loin..
Mais j'ai quand même mal au cul et au dos avec ce vélo! (je fait 1m 94)

1mois après (sans vélo), ma voiture sortant de cabine de peinture, lors d'une fête de village, j'ai croiser un tendem, greenspeed, discuter avec les gens, et essayer. Plutot simpa
Le même jour j'ai vu un monsieur en vélo couché plus classique.

De retour a la maison je fouine sur internet et je voit rendo VC la semaine prochaine a 10km de chez moi..drole de hasard!
J'appel le monsieur, avec qui je garde de bon contact, et il me dit vien, vien tu essayera et tu ne sera pas tout seul en vd.
La balade ce fit fort bien, j'ai put essayer tous les model de vélo present, me faire un opinion perso, je partait plus sur un 26' 26', pour la rando, la promenade péper".

Puis quelques semaines après le papa de malric me dit qu'il a une BASE de vélo coucher fabriquer maison. je prit ma voiture et me voilà a vannes, le vélo est une inspiration de baron, pas trop mes objectif de projets.. mais très bien pour voir si cela plaît.
Je commence a bidouillé un siege, et je me dis que je le fait bien, j'ai fait un guidon, un siege en poli, changer les roues, modifier le passage de chaine... Et là le pied total, le low racer me convient bien, sensation extra. Roulant beaucoup en moto, et trouvant les perfo d'une moto lassante, le vélo tout le contraire on peut pas ce lasser, a 80km ,j'ai les sensation de 150km/h , le tout avec une instabiliter total..

Ne touchant plus a mon vélo droit, il prend la poussière, et depuis un mois, mon vélo est en REFONTE, nouveau siege, nouvel partie avant, fourche, pour avoir un vélo qu'on ne remarque pas que ce soit une fabriquation maison, (je mettrait des photos)en manque je prend mon VD Et la grosse deception, déjà je c'est plus pédaler, et les sensation sont minable a coté du VC.
@bientot sur nos route,
Et ce que j'aime en vc, c'est l'ambience, tendance motard 'cool' pas comme en Vdroit.


Désoler pour les fautes d'orthographe, j'ai jamais été très fort (j'ai eut 6 au bac!!)

Au faite j'ai 18ans, et puis voilà...

Florian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.idpz.net/flo44/passion.dtc
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Présentation   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Présentation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation - Bastien
» Présentation du Sud-Ouest
» Présentation d'un nouveau membre
» Licol de présentation Irlandais/Celtique
» Présentation de Rafale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Les Présentations-
Sauter vers: