Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Run-O
*


Messages : 33
Âge : 41
Localisation : Bienne, Suisse
VPH : Fujin SL1
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu   Mar 05 Juil 2016, 23:28

Salut,

Je vous refais le coup du compte rendu de randonnée dans les Alpes suisses.
Après un 1er épisode de 3 jours il y a 3 ans déjà (ici), ce fut cette fois-ci sur 2 jours seulement (3-4 juillet 2016).
Toujours rando sportive avec l’idée de découvrir de nouveaux sommets.

Les prévisions météo annonçant une belle fenêtre après ce début d’été pourri, j’ai été effectivement très gâté.
Temps magnifique, pas trop chaud, sans trop de vent. Parfait.
La préparation laissait quant à elle à désirer, n'ayant quasiment pas roulé depuis fin mai.
Je l'ai un peu payé le 2ème jour.

Le trajet m’a amené de chez moi (région de Bienne), jusqu’à Interlaken en passant par les hauteurs de la rive nord du lac de Thoune soit env. 110km.
J’ai pris le train de Interlaken à Grindelwald. Cela m’a évité un D+500m sur une route fréquentée et peu intéressante.
J’en avais également assez après ce 1er jour.

Le 2ème jour, depuis Grindelwald, montée à la grosse Scheidegg (1972m), descente sur Innertkirchen pour remonter par le col du Susten (2224m) – que certains d’entre vous connaissent maintenant bien – pour terminer par quasiment 45 km de descente jusqu’à Flüelen pour prendre le train et rentrer chez moi.

Toujours avec mon fidèle Fujin SL1, sacoches Radical 20L, des habits pour la journée et le soir, trousse de toilette, ainsi que de la nourriture d'appoint et beaucoup d’eau (2.5lt à chaque départ).

J1-03 juillet 2016-Bienne-Interlaken-113km/D+1895m


Parti dimanche en milieu de matinée par des routes très « cycliste-friendly » que je connais bien, je suis rapidement arrivé au centre de Berne (km38) pour une photo de notre palais fédéral.


Ensuite, parcours quasi plat en remontant l’Aar jusqu’à Steffisburg (km67) où j’avais décidé de compliquer la chose en passant par les hauteurs de la rive nord, coin que je ne connaissais absolument pas.
L’option « facile » aurait été de suivre la piste cyclable sur la rive sud du lac. Itinéraire également très beau, plat, mais que je connaissais bien.
Belle découverte que cette route vallonnée sur la rive nord, très peu fréquentée (Schwendibach, Heiligenschwendi, Beatenberg) et qui offre de magnifiques points de vue.




Descente vertigineuse depuis le Beatenberg sur Interlaken (pointe à 75km/h).
Très raide, le chemin inverse ne doit pas être une sinécure.

Interlaken est un grand cirque touristique. Sans charme, avec son flot de touristes chinois et indiens y passant quelques heures durant leur périple européen pour y acheter une montre ou autre (c’est vraiment un truc qui m’échappe, il y a tellement d’endroits plus charmants pas loin. Bon, c’est peut être mieux ainsi vu leur nombre…)
Là, j’avais ma dose de vélo. La perspective de faire les 20km de montée jusqu’à Grindelwald (D+550m) sur une route assez encombrée (groupes de motards notamment) ne m’a plus enchanté.
J’ai donc pris le train à Wilderswil jusqu’à Grindelwald. J’y avais réservé une nuit.

Bled touristique sans grand attrait, blindé des mêmes touristes chinois, indiens et américains, ce sont surtout les montagnes environnantes qui sont splendides, été comme hiver d’ailleurs.

Etant donné que les touristes indiens ont leurs exigences, je me suis dit que le resto indien du coin se devait de faire bonne figure. C’était effectivement correct et le dépaysement garanti avec au sous-sol un groupe de 20 indiens dans une salle sans fenêtre, musique Bollywood plein tube.
Moi, j’ai pris le repas en terrasse. Un bon curry, des lentilles, des naans, du riz, ça vous requinque n’importe qui.

J2-04 juillet 2016-Grindelwald-Grosse Scheidegg-Innertkirchen- Sustenpass- Flüelen-105km/D+2576m


Départ vers 9h30 après une très bonne nuit.
A peine sorti du village, on retrouve le calme et surtout les fantastiques paysages environnants.


La Grosse Scheidegg n'est pas très longue. 10km, 1962m d'altitude, 902m de dénivelé mais 9.1% de moyenne.
Les 4 derniers kilomètres tous à +de10% dont des passages à 12-14% à mon avis.


La montée se fait sur une petite route, tortueuse, où le trafic est interdit sauf pour les locaux et où seul le car postal (en Suisse quasiment chaque village est accessible en transport en commun) vous oblige à vous mettre sur le bas-côté car il prend toute la largeur de la route.
Heureusement, il sait prévenir avec son klaxon typique.


En revanche, avec le soleil et le ciel bleu, le décor est magnifique. Beaucoup d’arrêts pour admirer cela.



Superbe montée qui s'est très bien passée. Pour une mise en jambes, c'était sympa.

La descente (~17km/D-1350m) se fait toujours dans un magnifique cadre.
La route est toujours étroite (1 voie), très raide et beaucoup de virages sont en aveugle ou en forêt.
Donc tranquille et on contemple. Le spectacle est plutôt dans le rétroviseur.


A Innertkirchen, longue pose pour un sandwich et départ pour le Susten.
Du lourd. 27.7km de long, 2224m d'altitude, 1602m de dénivelé. "Seulement" du 5.8% de moyenne, mais les plus durs sont à la fin.


Je le sentais assez bien au départ. Pas très raide, mais extrêmement long, j’avais estimé la montée tranquille avec photos à 2h30-3h00.
J’ai finalement mis 4h00…!!!
Les 10ers kilomètres se sont relativement bien passés.
Pas mal de trafic, surtout des motos, mais plutôt correct dans l'ensemble.
On était lundi. Le week-end, cela doit être une autre histoire.
Il faisait chaud mais j’avais un petit rythme potable.

Juste après Gadmen, où j’ai fait l’erreur de ne pas m’arrêter pour manger quelque chose, j’ai commencé à me traîner.
Pas le vrai coup de barre où tout s’arrête d’un seul coup, mais une réelle peine à avancer.
Ne surtout pas regarder le profil de l'étape sur son compteur quand on est dans le dur...


J’ai commencé à multiplier les petits arrêts au point de me demander après 15-18km d’ascension si je ne devais pas faire demi-tour!
Il restait encore plus de 10km d’ascension dont les plus durs en altitude…


Durant une de ces longues poses récup’, un autre cyclo c’est aussi arrêté. On a discuté un peu et il m’a refilé des biscottes.
Cela m’a redonné du courage. Je savais aussi qu’il y avait 5km sous le sommet un restaurant ouvert. Bon an mal an, j’ai continué ma route.
Je suis enfin parvenu au bistrot où je me suis offert une très longue pause en engloutissant un cake aux noisettes et un coca.
Le panorama était splendide avec la vue sur les glaciers.


Retapé pour les 5 derniers kilomètres, les plus beaux, j’y suis allé tranquille en prenant des photos.




La vue du sommet a été un soulagement.
La photo rituelle du panneau, un coupe-vent enfilé et voilà les 45 derniers kilomètres en descente.



Les 17 premiers sur le versant est du Susten jusqu'à Wassen se font sur une route impeccable. Il était déjà 18h (très en retard) et il n’y avait quasiment plus de trafic.


En tous les cas, personne ne m’a doublé… Ce versant est nettement +rectiligne avec un plus fort pourcentage.
Un peu plus court (17km), il doit cependant être très dur à monter.
Cette descente m’a filé une bonne dose d’adrénaline, du coup, les 30 derniers kilomètres en faux-plat descendant jusqu’à Flüelen se sont très bien passés.
En passant, photo obligatoire au pied la statue du mythique héros suisse Guillaume Tell à Altdorf.


J’ai pris le train dans le petit port de Flüelen sur les rives du lac des 4 cantons pour rentrer.


Très belle escapade. Si la météo est bonne, les paysages sont grandioses.
La route de la Grosse Scheidegg depuis Grindewald, quasi sans trafic est superbe. Une vraie carte postale de la Suisse.
Le Susten est très beau également. C’est surtout sa longueur qui pèse sur le moral si l’on n’est pas très bien.
Je crois que j’ai mal géré les calories ingurgitées le 2ème jour et cela a été très dur durant un bon moment sur le Susten.
En revanche, j’avais de la boisson G…rade et des pastilles de sels minéraux à mettre dans l’eau.
Ca ne fournit aucune calorie mais je n’ai eu aucune crampe et aucune douleur musculaire (pendant et après la randonnée).
Je trouve cela vraiment efficace sur les longs efforts pour moi qui transpire beaucoup.
A l’eau claire, je n’y serais pas arrivé.

N’hésitez pas à venir en Suisse, les possibilités pour le vélo sont très nombreuses avec toujours une possibilité de prendre un train ou un bus au cas où.

A bientôt
Cédric


Petites infos pratiques:

En voyant le nombre de motards à Innertkirchen pour un lundi (de juillet certes), je pense que je ne ferai pas le Susten un week-end (ou alors tôt le matin ou en toute fin de journée mais attention à la descente, ça caille vite une fois le soleil derrière la montagne). Situé sur le fameux triangle Grimsel/Furka/Susten, c’est une des routes alpines les plus fréquentées par les touristes.

Pensez à vous munir de phares avant et arrière (surtout). Il y a quelques galeries (courtes) dans la montée (et descente) du Susten.
C'est assez stressant d'entendre le hurlement des Harleys s'approchant dans une galerie coudée à droite alors que l'on est à 6km/h sur la route.
On est jamais certain que le jobard nous a vu ou qu'il ne va pas tenter tout de même de lisser son point de corde... Le changement de luminosité en entrée/sortie de galerie est délicat.

Je le redis ici, le frein à disque sur un low-racer est obligatoire.
J'ai bouffé la moitié de ma plaquette durant ces 2 jours. Le disque devient bleu.


Un truc qui m'a frappé sur la Grosse Scheidegg (sur les 2 versants) et sur le plateau suisse.
1 vélo sur 2 (voir +) était électrifié. Des gens plutôt mûrs qui se font plaisir.
C'est un vrai boom que je trouve sympa si cela remet les gens en selle et les sort.


Dernière édition par Run-O le Dim 22 Oct 2017, 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trikie
Posteur d'or
avatar

Messages : 578
Âge : 88
Localisation : Léognan (33)
VPH : HP Scorpion Fx Rohloffisé et Scorpion Fx BionXisé
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu   Mer 06 Juil 2016, 08:51

Ah! que tu me rappelles de bons souvenirs ! J'ai fait l'Etoile Alpine en 1973, basé au camping d'Andermatt, et je m'en rappelle encore. C'était merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7561
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu   Mer 06 Juil 2016, 09:55

merci pour les photos et les conseils
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. D'Alès
Accro du forum
avatar

Messages : 1498
Âge : 74
Localisation : Genève suisse
VPH : Milan SL Mk3 no 12
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu   Mer 06 Juil 2016, 11:57

Bravo, superbe parcours!!!!!

Ne pourrait-on pas se rencontrer une fois ?....... en vrai !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HP39
Posteur d'argent
avatar

Messages : 413
Âge : 45
Localisation : Champagnole jura F _ Tramelan jura CH
VPH : Hp speedmachine 2010, baron elite
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: col suisse   Jeu 07 Juil 2016, 22:27

Salut Cedric,

Voila un tres joli reportage qui donne envie de repartir.
Quand en plus il n y a pas de voiture /grosse scheidegg, c est vraiment un grand plaisir. Je me rapelle bien de ce col avec le tulututu du bus postal au virage et tunnel. En haut on a effectivement plus envie de descendre.
Le panoramo autour de Grindelwald est magnifique.
Pour le susten, je decouvre les dernier 4 km que l on a pas fait en juin dernier. Ils sont effectivement tres beau. Tu es donc pret pour le refaire l année prochaine pour le Highwaytosky ! 28 km sans coup de faim ...

Bienvue aussi les liaisons train de ton periple. L avantage en Suisse , c est les transports en commun bien plus pratique qu en france. Les bus de montagne ont tous un porte velo a l arriere, les telepherique aussi. Je me suis meme surpris une fois pouvoir monter directement dans un bus avec le speedmachine pour relier Leuk a Leukerbad ! j etais plus que cuit cette apres midi et j allais manquer mon telepherique, alors les bus sont parfois bien venu.

Une bonne illustration qui montre que les LR de moins de 12 kg monte tres bien meme chargé des sacoches.
2.5 l d eau avec sucre sel mineraux c est bien. Un bon muesli bio suisse avec lait concentré, cela fait aussi beaucoup de bien pour remonter les coup de barre.

Fin aout je pense rejoindre les 2500 velo de l alpenbrevet suisse en libre, decision au dernier moment, selon le temps (grimsel, furka et susten).
http://www.alpenbrevet.ch



yann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Run-O
*


Messages : 33
Âge : 41
Localisation : Bienne, Suisse
VPH : Fujin SL1
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu   Ven 08 Juil 2016, 13:33

Salut Yann,

Juste une info.
L' Alpen Brevets n'est pas ouverts aux vélo couchés.
http://www.alpenbrevet.ch/#!reglement---haftung---anti-doping/gcpnf

D’ailleurs, je voulais à l’origine aller aux Grisons pour faire les cols du coin, Albula notamment et Stelvio en Italie ("Königin der Pass-Straßen" comme disent les germanophones).
Je me suis rendu-compte que ce week-end là, il y avait le Engadin Radmarathon.
http://www.rad-marathon.ch/.
Course très courue où les vélos couchés sont également interdits.
Personnellement, ce genre de grand rassemblement me fait fuir. L'idée de me retrouver avec 2'000 types venus quasi tous en bagnole dans un coin peu accessible pour faire quelques heures de vélos et repartir dans les bouchons ne m'inspire pas beaucoup.

Je me demande d'ailleurs si ce n'est pas à cause de cet événement là que j'ai croisé si peu de vélos de course durant mes 2 jours dans les Alpes de suisse centrale.
Cela me convient parfaitement.

A+
Cédric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijojo
Modo
avatar

Messages : 1622
Âge : 52
Localisation : Blois
VPH : Tempête & Tornade
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu   Dim 10 Juil 2016, 22:40

Bravo pour ces belles grimpettes et merci de ces beaux reportages...
P... qu'elles sont belles, ces montagnes ! I love you

__________________________________
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." (P. Dac)  
"Ce n’est qu’en essayant continuellement que l’on finit par réussir... Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche."  (Les Shadoks)  

http://www.afvelocouche.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HP39
Posteur d'argent
avatar

Messages : 413
Âge : 45
Localisation : Champagnole jura F _ Tramelan jura CH
VPH : Hp speedmachine 2010, baron elite
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu   Mer 13 Juil 2016, 20:54

Salut Cedric,

Merci pour tes conseils.
Je ne pensais pas m inscrire, mais a present c est sur.
Rouler la semaine c est mieux question trafic auto.
Mais en jouant bien sur les heures et le parcours, je serais curieux de faire un morceau de parcours avec les autres cyclo. On reverra cela apres les vacances.
J ai aussi enregistré le parcours du rad marathon.


yann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cols suisses en Fujin SL1 - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cols suisses - Grosse Scheidegg, Col du Susten - Compte-rendu
» Arrêt du site des cols Suisses . . .
» Cols suisses en Avril
» Cols Suisses pour une remise en jambes ?
» 2 jours dans les cols suisses.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: