Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mes premier tours de roues en vélo couché...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Lun 16 Avr 2007 - 22:21

Voilà, après avoir longtemps hésité, pour des raisons financières principalement, après m'être inscrit il y a un an sur le forum (et l'avoir lu en douce, sans rien dire durant tout ce temps), j'ai finalement acheté (d'occasion évidemment) mon premier vélo couché.

En fait l'achat remonte à cet hiver, mais bon, je ne reparaît que maintenant car je viens tout juste de rouler avec.

J'ai opté finalement pour un Condor LX d'Optima. Je mesure 1m79, c'était donc bien limite pour moi ce type de vélo très haut... J'ai fait ce choix parce que je veux un vélo assez polyvalent, doté d'accessoires aussi standards que possible, que je veux pouvoir utiliser pour la balade, mais aussi pour mes trajets domicile/travail aussi souvent que possible.

Enfin bref. Après avoir raccourci la bôme du pédalier, car le précédent propriétaire était plus grand que moi, j'ai dû bien entendu raccourcir la chaîne.

Et c'est seulement après ces transformations que j'ai pu effectuer mes premiers tours de roues, durant les quelques jours libres hivernaux ayant bénéficié d'un temps clément.

Quelle impression ! J'ai retrouvé mes sensations de mes cinq ans lorsque j'ai appris à faire du vélo !

Avec un vélo comme le Condor, vous pouvez vous douter que la chose la plus difficile a été de démarrer !

Mais ce n'est pas tout, par chez moi, dans les terres froides iséroises, ce ne sont que des collines. Et moi j'habite précisément en haut d'une colline. Moralité, même pour une petite boucle d'essai, il faut se manger assez rapidement des raidillons sauvages...

Donc le tout début fut dur. A tel point que j'en suis venu à me demander si j'avais bien fait d'investir une telle somme (plus d'un mois de salaire !) dans ce vélo...

Mais bon, après deux ou trois essais, j'ai mieux compris la technique de démarrage sur le Condor. Du coup j'ai dépassé cette peur primaire qui me paralysait un peu au démarrage.
Ensuite j'ai pris un peu plus confiance encore, ce qui a rendu mes virages plus efficaces (ben oui, j'ai osé incliner le vélo dans les virages).

Après avoir abandonné pendant deux ans le vélo comme moyen principal de locomotion, vu l'éloignement de mon domicile du travail, j'ai repris il y a deux semaines un vélo (un vélo droit type "course" de chez D*c*thl*n assez léger) pour retourner au travail. Je l'ai fait deux fois. Mon trajet n'est pas excessivement long (un peu plus de 9 kilomètres), mais il comporte comme principale caractéristique une énorme colline à franchir, avec une pente que j'estime être plus proche des 20% que des 10%, départ arrêté en bas !
Ce fut une horreur pure. La route est assez bosselée, et j'ai rapidement eu mal aux endroits habituels, vu que mon vélo a des pneu gonflés a bloc, des jantes et un cadre assez rigide... Et le pire fur la montée de la colline. Le vélo avait été acheté en région parisienne, et je n'ai pas pensé du tout à lui changer ses plateau, du coup j'ai dû monter avec un développement délirant sur une côte comme celle que je devais me manger...
Du coup, même en mettant de côté le problème des plateaux inadaptés, j'ai vite écarté l'idée de pouvoir reprendre le vélo droit comme moyen de locomotion habituel pour mon trajet domicile/travail.

Finalement, profitant de ma semaine de vacances (qui vient de se terminer, snif), j'ai décidé de prendre mon Condor et de faire, cette fois, plus que des boucles courtes autour de chez moi, sans pour autant me lancer dans de la randonnée. Du coup, je motive mes voisins (et par ailleurs amis et collègues de travail) pour partir faire du vélo dans la campagne environnante. Je les préviens que je vais prendre une chose assez spéciale tenant vaguement du vélo, mais comme ils me savent un peu original, ils ne s'émeuvent pas plus que ça du truc sur lequel je me propose de les suivre.

Et du coup nous partons, moi sur mon Condor. Le rythme est assez pépère, mais du coup, je passe beaucoup de temps à freiner pour ne pas rattraper ou distancer les trois vélos droits (VTT et VTC) qui m'accompagnent.
Nous faisons trois sorties d'une trentaine de kilomètres seulement, sur les petites routes de ma campagne environnante, et sur des petits chemins ruraux pas trop défoncés, ce qui est parfait pour que je me familiarise avec mon Condor. J'en rajoute quelques dizaines de plus en solo, notamment en faisant une fois mon trajet domicile/travail, pour tester la différence.

Alors, après 150 kilomètres passés sur le vélo, je dois dire que je suis déjà beaucoup plus à l'aise. Mes départs ne sont plus qu'exceptionnellement clownesques (pour peu que je songe bien à passer le second plateau avant l'arrêt), je monte des côtes sauvages assez à l'aise, et je les descends parfois un peu trop rapidement à mon goût (j'ai atteint le 65 km/h dans une descente prononcée). Je monte les côtes assez lentement, mais mon coeur est bien moins sollicité qu'en vélo droit, c'est très sensible, je suis moins freiné par le vent de face, je profite du dossier pour mieux pousser sur les pédales, je respire plus facilement.

J'ai aussi pu noter les points faibles du vélo : la relative lenteur avec laquelle je peux repartir après un arrêt, pour respecter un stop par exemple (avec l'incapacité de le faire si je ne descends pas sur le plateau central), ou l'extrème difficulté de faire un demi-tour sur la route, vu le rayon de braquage énorme réclamé par la bête. J'ai noté aussi que la vision par derrière est inexistante, il va falloir impérativement que j'investisse dans un rétroviseur. Enfin, j'ai constaté en essayant de suivre le rythme de mes amis que le vélo est instable en dessous de 9 km/h sur terrain plat (c'est moins vrai en montée sévère).

J'ai remarqué aussi que, lorsque je dois forcer un peu, les muscles qui sont sollicités ne sont pas ceux que j'utilisais en vélo droit (ils sont plutôt à l'intérieur de la cuisse), donc cela va demander une adaptation plus longue... Mais il n'y a pas de miracle, il va falloir aligner les kilomètres pour développer ces muscles-là... Sinon, je confirme que les vélos couchés font sourire les gens, et ceux qui ne connaissent pas du tout sont très curieux, j'ai même été pris en photo par un petit vieux ! Je vais certainement être rapidement très connu dans le canton si je continue à le prendre fréquemment. Tant pis.

Pour résumer, je suis plutôt content de ce que j'ai découvert, en faisant ces premiers kilomètres sur mon Condor. Il me reste donc à continuer la prise en mains, et à me forger la musculature adaptée au vélo. Je vais essayer quand même de prendre le Condor pour aller au travail, dès cette semaine. Je vous tiens au courant ?

Ah, pour ceux qui veulent savoir qui je suis, il va falloir faire de l'archéologie dans la rubrique "les présentations"... ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amgoun
Accro du forum


Messages : 1008
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Lun 16 Avr 2007 - 22:26

Bravo ! Bienvenu chez les fadas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Lun 16 Avr 2007 - 23:12

Oui, oui ! Tenez-nous au courant de la suite ! Cela fait vraiment plaisir de lire des débuts aussi détaillés... et prometteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Lun 16 Avr 2007 - 23:35

Bienvenue dans le monde des bentradieux. Peut être aurons nous l'occasion de rouler avec toi dans les Terres Froides pendant la période chaude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergio
Posteur de bronze
avatar

Messages : 324
Âge : 56
Localisation : CAEN
VPH : condor + performer HighRacer
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 8:53

bienvenue chez les condormen

C'est un super vélo et en effet polyvalent . Je l'utilise en ville ou en rando chargé .
Son seul inconvénient est le poids car avec un peu d'habitude on se pique au jeu du chat avec les VD et là dans les bosses ...

P'it conseil que tu connais peut etre déjà Idea , pour démarrer je fais 3 petits pas en courant pour lancer la bécane puis je m'allonge dessus . Cela a été pour moi un changement radical au début . On dégage ainsi tres rapidement les carrefours .

Pour le reste ... il faut des kilomètres :velo1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Pilier du forum
avatar

Messages : 962
Âge : 34
Localisation : Un peu plus à l'ouest
VPH : Pioneer de chez nazca
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 11:35

Je suis jalou de toi, mais je n'ai pas encore eu le courage d'en acheter un. Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoRan(s)
Accro du forum
avatar

Messages : 1229
Âge : 49
Localisation : Grenoble + Saint Claude (Jura)
VPH : RANS V2
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 16:08

Loïc a écrit:
Voilà, après avoir longtemps hésité, pour des raisons financières principalement,

C'est fou le nombre de personnes à être ou avoir été dans ce cas, ou tout simplement a stopper net toute réflexion au sujet du bent lorsqu'on annonce le ticket d'entrée.
Faut faire qqchose.
C'est sans doute la raison pour laquelle il y a foison de constructeurs amateurs, sauf pour les "vrais" prototypes type Speculoos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc
Posteur de bronze
avatar

Messages : 241
Âge : 47
Localisation : Grenoble
VPH : Rans City, Thys 222, Rans Xstream
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 16:46

Bienvenue dans le clan isérois! fait attention, il y a des vipères noires qui roulent dans tes parages..

Tu mentionne la faible charge sur le coeur et c'est vraiment une caractéristique du VC. En VTT tu peux monter dans les tours à la limite du raisonnable alors qu'en VC ça ne monte pas! une explication? a part le bon retour veineux du à la position, je ne vois pas!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 17:11

Autre explication lue de-ci, de-là : la moins bonne pression hémostatique dans les membres inférieurs les asphyxie plus vite... Les cuisses manquent d'oxygène, alors que le sang en regorge et que le coeur se croit en promenade de santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoRan(s)
Accro du forum
avatar

Messages : 1229
Âge : 49
Localisation : Grenoble + Saint Claude (Jura)
VPH : RANS V2
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 17:19

Loïc a écrit:

J'ai opté finalement pour un Condor LX d'Optima.

J'ai vu sur le site d'OPTIMA que la chaine est bien "gainée".
Je suis débutant mais sur les qq VC que j'ai essayés, j'ai trouvé le frottement engendré par les gaines assez insupportable.
Et pour redémarrer justement, fini le petit coup de retro du pédalier pour replacer les pédales.

Il ný a pas moyen de mettre des roulettes à la place, pour gagner qq watts dans les montées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JNZ
Accro du forum
avatar

Messages : 2458
Âge : 37
Localisation : Voreppe (15km Grenoble)
VPH : Optima Orca + Speculoos + vieux vélos qui vont bien
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 18:45

Ton mail fait 3km de long, mais comme je suis modo dans cette rubrique je l'ai quand même lu study en entier.
La prochaine fois que tu fait un post comme ça (mheu non je rigole)

La plupart des inconvenients vont disparaitrent avec les km, il est probable que ton rayon de braquage raccourcisse, que ta vitesse mini diminue, etc…
Quand aux gaine, tu peux les enlever, mais cela implique que tu ne roule plus avec des vetements amples. Quand j'ai enlevé mes gaines (usées) j'ai du gagné environ 5 à 10% de puissance.

Quand à l'envolée du rythme cardiaque en VD, il serait en partie du à la plante du pied qui ne pompe pas comme lorsqu'on marche pour faire remonter le sang. Cet effet serait compensé en VH par le fait que le sang n'a justement pas à remonter.
à l'invers, il ne serait pas bon d'avoir le coeur en dessous des jambes, ce qui expliquerait une partie du manque de performance en cote (mais bon avec un bon entrainement)

bienvenu chez les marginaux fous furieux écolos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpifnotzero.free.fr/
fifi 47
Posteur d'or


Messages : 514
Localisation : lot et garonne
VPH : VK2. VENDETTA. TROYTEC HR
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 21:19

est-ce dû au coeur qui monte à des fréquences moins hautes, que le VH serait moins performant dans les côtes par rapport au VD ? faudrait-il alterner avec le VD pour faire travailler d'autres groupes musculaire et le coeur :velo4: :velo1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6953
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 17 Avr 2007 - 22:16

S le coeur ne monte pas, c parce q'uon n'arrive pas à solliciter suffisemment de muscles
En natation, ça me fait pareil car je ne sais pas forcer avrc les bras
En VC, il n'y a presqu'un quart du corps qui travaille, en fait les cuisses
Avec mon traction avant, on peut faire travailler les bras en plus
En tous les cas, moi le coeur monte largement audessus de ce que me conseille mon cardiologue ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
generationsfutures
Posteur de bronze
avatar

Messages : 223
Âge : 39
Localisation : St Père en Retz (St Nazaire)
VPH : Nazca Pioneer / Optima Baron / Ice B1 / Alleweder A2 / Greenspeed tandem / Quest velomobiel.nl
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Jeu 19 Avr 2007 - 12:48

Bravo Laughing
Bienvenu dans le monde des barges à vélo à plat !
Vélo à plat... scratch
Bah oui, c'est pas comme cela qu'on peut aussi les appeler ?

Plus sérieusement, je mesure 1m78 et j'ai préféré le Nazca Pioneer car le siège n'est qu'à 56 cm du sol.
Tu n'es pas un peu juste pour ce type de vélo ?

Eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.generationsfutures.net
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Ven 20 Avr 2007 - 19:52

Bon, alors je profite d'un petit moment de libre pour repasser faire le point ici. De manière plus concise, je vais essayer Very Happy

Je suis donc allé au travail avec mon Condor mardi et mercredi dernier.

Bilan, je ne pourrai malheureusement *pas* en faire mon moyen de locomotion quotidien, du moins pas si je veux passer par le chemin le plus court, à cause de cette £$µ§! de colline entre chez moi et mon travail. Neutral
Si je la contourne, cela me fera faire plusieurs kilomètres en sens inverse, doublera la distance, et me fera emprunter une nationale très fréquentée où les gens roulent très vite...

Effectivement, je peux monter la côté, mais ce que je gagne en temps sur la descente et sur le plat, je le perd dans la montée. Mais ce ne serait rien si je ne devais monter ladite côte avec une vitesse trop faible, ne me permettant pas de conserver l'équilibre sur le vélo (je monte en moyenne à 7/8km/h), vitesse d'ailleurs équivalente à mon rythme de marche, ce qui est démoralisant.
A ce rythme, ma direction est assez imprécise, ce qui, combiné avec la différence de vitesse avec les autos, me met en danger. Enfin, je n'imagine pas faire cette montée par jour de grand vent ou de pluie battante.

Moralité, si je ne regrette absolument pas d'avoir fait l'acquisition de mon vélo couché, je ne pourrai pas en faire mon moyen de locomotion habituel comme je l'avais escompté. Du coup, je ne pourrai pas amortir le coût de son achat par l'économie de carburant réalisée. Neutral

Il me reste une option possible : électrifier mon vélo. Je regarde du côté de vélectris pour un kit Phantom, mais bon, une solution complète me reviendrait à 1.200 euros, soit encore une fois un mois de paye complet, ce qui, ajouté au prix du Condor, serait énorme. pale De plus, je ne serais même pas assuré avant d'avoir déboursé l'argent que cela réponde effectivement à mes besoins. Il y a le risque que le moteur ne m'aide pas suffisamment en montée, que ça le fasse forcer trop et que je le grille, bref, je ne me sens pas trop de réinvestir une somme aussi colossale comme ça.

Sinon, en rentrant mercredi, j'ai cassé la chaîne. En la raccourcissant, j'ai mal remonté le maillon avec le dériv'chaîne... Du coup je vais devoir réparer ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Ven 20 Avr 2007 - 20:18

Sinon, pour répondre aux questions diverses...

Non, avec mes 1m79, je me sens parfaitement à l'aise sur le vélo. Ce n'est qu'à la descente que ça pose problème (il faut passer une jambe par dessus le guidon ou le pédalier).

Le démarrage est désormais facile sur le plat et en descente, mais en montée un peu forte, nib, quedalle, impossible. Very Happy Dans tous les cas, il ne faut pas mettre le grand plateau. Je n'ai jamais essayé le démarrage lancé, mais j'y penserai lorsque je serai à un carrefour...

Je ne sais pas si la gaine de chaîne est un vrai handicap il faudrait que je teste sans. Par contre, si j'ai aussi choisi le Condor, c'est parce que la chaîne va en droite ligne depuis le plateau jusqu'au pignon, sans poulie, dans le but de limiter les pertes de puissance.

Sinon, j'ai remarqué que j'ai parfois comme des fourmillements dans les pieds, je pense que le sang n'y parvient pas suffisamment. Je confirme par contre que le coeur, même dans les montées, reste bien calme.

Et puis, j'ai déjà l'intention de me construire un jour un vélo couché, fin de pouvoir avoir l'équivalent de mon vieux "Gitane", un vélo à tout faire, que je n'aie pas peur de laisser devant unsupermarché pendant que je ferai mes courses. J'ai déjà récupéré des vieux vélos, la cogitation a commencé...

Enfin si un jour des vélocistes couchés passent du côté de chez moi, ce sera bien entendu un plaisir de faire un bout de route avec eux ! On pourra même monter ma salopiote de colline pour rigoler Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4968
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Ven 20 Avr 2007 - 21:26

Salut
Loïc a écrit:
Bilan, je ne pourrai malheureusement *pas* en faire mon moyen de locomotion quotidien, du moins pas si je veux passer par le chemin le plus court, à cause de cette £$µ§! de colline entre chez moi et mon travail. [...]
Effectivement, je peux monter la côté, mais ce que je gagne en temps sur la descente et sur le plat, je le perd dans la montée. Mais ce ne serait rien si je ne devais monter ladite côte avec une vitesse trop faible, ne me permettant pas de conserver l'équilibre sur le vélo (je monte en moyenne à 7/8km/h), vitesse d'ailleurs équivalente à mon rythme de marche, ce qui est démoralisant.
A ce rythme, ma direction est assez imprécise, ce qui, combiné avec la différence de vitesse avec les autos, me met en danger. Enfin, je n'imagine pas faire cette montée par jour de grand vent ou de pluie battante.
Si je peux donner un avis, il ne faut pas baisser les bras si vite; la maîtrise correcte d'un vc à basse vitesse et en côte peut prendre du temps, j'en ai fait l'expérience. Il m' a fallu plusieurs semaines avant de réussir à grimper le "mur" sur mon chemin pour sortir du village. (j'observais les mêmes effets que ceux que tu décris, et je devais mettre pied à terre avant d'arriver au dessus de la route). Je suis sûr que tu arriveras à être à l'aise, et même à plus faible vitesse encore.
Certains y arrivent plus vite que d'autres, mais il faut rouler quelques centaines de km pour commencer à être vraiment à l'aise; et on continue à constater de petites améliorations longtemps après les débuts.

Pour les soucis de chaîne, il y a les maillons rapides qui évitent ce genre d'ennuis.

Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amgoun
Accro du forum


Messages : 1008
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Ven 20 Avr 2007 - 21:52

Loïc a écrit:
Sinon, pour répondre aux questions diverses...

Non, avec mes 1m79, je me sens parfaitement à l'aise sur le vélo. Ce n'est qu'à la descente que ça pose problème (il faut passer une jambe par dessus le guidon ou le pédalier).

Le démarrage est désormais facile sur le plat et en descente, mais en montée un peu forte, nib, quedalle, impossible. Very Happy Dans tous les cas, il ne faut pas mettre le grand plateau. Je n'ai jamais essayé le démarrage lancé, mais j'y penserai lorsque je serai à un carrefour...

Je ne sais pas si la gaine de chaîne est un vrai handicap il faudrait que je teste sans. Par contre, si j'ai aussi choisi le Condor, c'est parce que la chaîne va en droite ligne depuis le plateau jusqu'au pignon, sans poulie, dans le but de limiter les pertes de puissance.

Sinon, j'ai remarqué que j'ai parfois comme des fourmillements dans les pieds, je pense que le sang n'y parvient pas suffisamment. Je confirme par contre que le coeur, même dans les montées, reste bien calme.

Et puis, j'ai déjà l'intention de me construire un jour un vélo couché, fin de pouvoir avoir l'équivalent de mon vieux "Gitane", un vélo à tout faire, que je n'aie pas peur de laisser devant unsupermarché pendant que je ferai mes courses. J'ai déjà récupéré des vieux vélos, la cogitation a commencé...

Enfin si un jour des vélocistes couchés passent du côté de chez moi, ce sera bien entendu un plaisir de faire un bout de route avec eux ! On pourra même monter ma salopiote de colline pour rigoler Very Happy



Bonjour et bienvenue chez les fadas ! Si ça peut te rassurer , je crois que nous sommes nombreux à ètre passés par là ! J'habite à Biarritz et avant que je puisse me sentir à l'aise en toute circonstances ici , il m'a fallu des centaines voire des milliers de km . Les petits raidillons dans la ville sont pas mal du tout ! Accroche toi et roule roule roule . Le Condor est un bon vélo et si tu en est satisfait alors accumule les km . A part cà que dire ??
Oui ! ROULE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OLRY
***
avatar

Messages : 183
Âge : 62
Localisation : ALSACE
VPH : Mistral
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Ven 20 Avr 2007 - 22:12

Sont tout de même marrants les débutants! Dès qu'ils ont un vc, ils essaient de grimper des pentes abruptes. Pourtant, on leur a déjà dit qu'il fallait s'entraîner et que les muscles à mettre en oeuvre pour rouler couché ne sont pas ceux qu'on utilise habituellement sur un vélo traditionnel.
Allez, Loïc, te laisse pas abattre! Un jour, tu la passeras sans problème ta ... de colline. Mais faut pas brûler les étapes. Pour commencer, entraîne-toi sur le plat quelques centaines voire quelques milliers de Km.
Moi aussi, au début, je voulais me faire une pente un peu raide. J'ai très vite retrouvé la raison.
Par la suite, j'ai au moins abattu 3 000 Km avant de m'attaquer aux choses sérieuses. Aujourd'hui, je passe partout avec mon Mistral, un vélo qu'on ne pourra jamais taxer de légèreté.
Quant à une vitesse de 7 ou 8 Km/heure, même si ça te démoralise, va bien falloir t'y habituer. Je roule souvent à cette allure dans des pentes sérieuses et ça ne me pose strictement aucun problème. Je ne dois pas être le seul dans ce cas.
Au plaisir!


Dernière édition par le Ven 20 Avr 2007 - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amgoun
Accro du forum


Messages : 1008
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Ven 20 Avr 2007 - 22:40

OLRY a écrit:
Sont tout de même marrants les débutants! Dès qu'ils ont un vc, ils essaient de grimper des pentes abruptes. Pourtant, on leur a déjà dit qu'il fallait s'entraîner et que les muscles à mettre en oeuvre pour rouler couché ne sont pas ceux qu'on utilise habituellement sur un vélo traditionnel.
Allez, Loïc, te laisse pas abattre! Un jour, tu la passeras sans problème ta ... de colline. Mais faut pas brûler les étapes. Pour commencer, entraîne-toi sur le plat quelques centaines voire quelques milliers de Km.
Moi aussi, au début, je voulais me faire une pente un peu raide. J'ai très vite retrouvé la raison.
Par la suite, j'ai au moins abattu 3 000 Km avant de m'attaquer aux choses sérieuses. Aujourd'hui, je passe partout avec mon Mistral, un vélo qu'on ne pourra jamais taxer de légèreté.
Quand à une vitesse de 7 ou 8 Km/heure, même si ça te démoralise, va bien falloir t'y habituer. Je roule souvent à cette allure dans des pentes sérieuses et ça ne me pose strictement aucun problème. Je ne dois pas être le seul dans ce cas.
Au plaisir!


Tu vois !!Kessske j'te disais !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patum Catus
Accro du forum


Messages : 5963
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Ven 20 Avr 2007 - 23:04

OLRY a écrit:
Sont tout de même marrants les débutants! Dès qu'ils ont un vc, ils essaient de grimper des pentes abruptes. Pourtant...
- tu as raison mais...
en tant que futur débutant je dirais que... si je n'avais pas rêvé de m'élever, je marcherais encore à quatre pattes !

bon, ceci dit, une fois en haut, la descente est prometteuse. :]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JNZ
Accro du forum
avatar

Messages : 2458
Âge : 37
Localisation : Voreppe (15km Grenoble)
VPH : Optima Orca + Speculoos + vieux vélos qui vont bien
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Sam 21 Avr 2007 - 12:45

OLRY a écrit:
Sont tout de même marrants les débutants! Dès qu'ils ont un vc, ils essaient de grimper des pentes abruptes.
En même temps en Isère on a pas trop le choix ! Si on veut éviter les voitures, on se tape tt de suite des routes secondaires, CAD qui grimpent, etc…

Quand j'ai eu mon Orca en 2005, après avoir jouer quelques dixaine de KM sur les berges de l'isère, apres etre aller 15 jours au boulot avec, ma première ballade fut… le tunnel du Mortier, CAD 1200m d'altitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpifnotzero.free.fr/
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 24 Avr 2007 - 8:53

Bon, j'ai réparé ma chaîne. Je vais donc pouvoir continuer à aligner des kilomètres sur le Condor...

Je confirme que par chez moi, il est impossible de faire le moindre circuit sans avoir, à un moment où à un autre, à monter une côte. Ici dans les terres froides, c'est une succession de collines. Et les côtes sur les routes secondaires sont aussi assez souvent violentes (la route monte tout droit sur le flanc de la colline, pas le moindre lacet). Shocked

Le gros problème c'est qu'entre chez moi et mon travail, il y a précisément une grande colline bien allongée sur laquelle on ne peut monter qu'en prenant une de ces routes escarpées à la mord-moi-le-n***d...

Donc pour l'usage quotidien du vélo, ce n'est pas terrible, mais alors avec mon Condor, même avec de l'entraînement, je ne le sens pas trop. pale

Enfin on verra dans quelques centaines de kilomètres, qui sait...

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le cam jean-pierre
Accro du forum
avatar

Messages : 1298
Âge : 56
Localisation : Guéhenno 56420 .
VPH : Catrike Speed et Méta 2 X 700
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Mar 24 Avr 2007 - 23:04

Loic a dit
Citation :
Enfin on verra dans quelques centaines de kilomètres, qui sait...

T'inquiètes ça va le faire au moment ou tu y penseras le moins , et avec les beaux jours ce sera avant bien longtemps.

Courage.
JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vacancesmorbihan.canalblog.com/
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   Sam 28 Avr 2007 - 21:53

Le Condor, je le verrais bien avec un moteur en moyeu avant; en grimpant les cotes d'Allegre avec Pesca je trouvais que ce velo se preterais bien a une version hybride 2x2, tant pas son look que par sa repartition des masses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes premier tours de roues en vélo couché...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes premier tours de roues en vélo couché...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes premier tours de roues en vélo couché...
» Quelques tours de roues plus tard...
» HM1100 Premiers tours de roue.
» Premier tours de circuits en full power - essai MotoStation
» premier tours de moteur de mon V2 :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: