Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Performance énergétique bâtiment activité tertiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Sam 16 Jan 2016, 09:26

Ce projet me tenait à coeur depuis 2008, et j'ai enfin commencé la mise en oeuvre, dans le nouveau magasin.
Je voulais mesurer la consommation d'énergie pour le chauffage (et le rafraîchissement d'été), afin d'évaluer la performance énergétique, au sens des kWh annuels consommés par m2 de surface du local, et par an.

http://www.rt-batiment.fr/batiments-existants/dpe/presentation.html

Cet indice est normalement prévu pour évaluer l'efficacité énergétique (pour beaucoup, la bonne isolation du bâtiment, la bonne conception au point de vue passif), mais en jouant sur la sobriété énergétique comme autre paramètre, on peut compenser des faiblesses sur le bâtiment.
J'ai pu vérifier l'intérêt de mesurer, de savoir ce qu'on consomme, ce qui donne une petite motivation "compétitive", pour atteindre les plus faibles consommations énergétiques (réduire un peu la puissance de chauffe, accepter un degré de moins au thermomètre, isoler le corps en ajoutant un vêtement type polaire, éteindre le chauffage un moment avant l'heure du départ pour profiter de l'inertie thermique du bâtiment).
La connexion avec un moyen de transport actif est très efficace pour le confort : en effet, arriver en vélo permet d'amener le corps à bonne température en arrivant dans le local, ce qui permet d'attendre sans trop d'inconfort, que le chauffage ait fait son effet sur la température intérieure.
C'est typiquement low-tech au sens de Philippe Bihouix : le chauffage n'a pas de programmation, l'allumage est manuel, donc la gestion doit se faire sur d'autres paramètre. Le vélo est donc un élément important du confort thermique

J'espère tenir le magasin sous la barre des 50 kWh/m2.an. Quelques calculs très simples me permettront de comparer, d'une part la consommation réelle, d'autre part la consommation estimée en usage théorique (en effet il m'arrive de travailler chez moi pour faire de la paperasse, du coup pendant ce temps-là le local n'est pas chauffé, et cela réduit les besoins de chauffage à moins de 5 jours entiers par semaine).

En Italie pendant les épisodes de pics de pollution, la réglementation exige des commerces la limitation de la température intérieure. Qu'est-ce qu'on attend en France pour motiver voire légiférer et contrôler en ce sens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Sam 16 Jan 2016, 09:55

Bonjour,
Attention la notion de confort ne dépend pas de la température de l'air mais du rayonnement des murs.
Sous un grand soleil à -33° les Russe skient torse nu, sans vent et air sec....
Une chambre d'hotel chauffée à 32° depuis 30Minutes avec des murs à 10° est invivable !!!
L'air y est chaud en haut et glacial en bas.
Un panneau radiant dans une salle de bain donne plus de confort que de l'air chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Sam 16 Jan 2016, 18:52

Tu l'auras compris, la recherche de confort n'est pas la priorité dans l'affaire. Il n'est de toute façon pas question (et pas possible) d'envoyer une grosse puissance thermique, économies d'énergie obligent. Je ne dispose que d'un thermomètre comme moyen de mesure, et la température monte lentement (une petite matinée pour passer de 10 à 13°C).
Le radiateur gaz est de toute façon une meilleure idée que les convecteurs électriques "grille-pain" installés par le précédent locataire des lieux : il émet un peu par convection mais plus par rayonnement, me semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2842
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 18 Jan 2016, 09:11

chabizar a écrit:
Qu'est-ce qu'on attend en France pour motiver voire légiférer et contrôler en ce sens ?
Non nous en France on préfère la grosse PAC air-air qui souffle à fond un mur d'air pour compenser la porte grande ouverte qui incite à la consommation Neutral . Ou les radiants en terrasse pour permettre aux fumeurs de ne pas se les geler en fumant leur clope Rolling Eyes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
randowatt
***
avatar

Messages : 169
Localisation : Savoie Galibier
VPH : ICE Vortex vicky 4
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 18 Jan 2016, 20:39

Si tu est locataire, tu n'as pas d'autre choix que de baisser ta consommation et souvent ton confort pour baisser ton DPE, Une solution est aussi de créer plusieurs zones: stocks non chauffés, atelier et bureau plus chauffés et expo juste tempéré.
C'est peut être un peu tard mais aussi mettre les zones de "confort" loin des fenêtres et des murs froids.
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alabonneecole.com
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 18 Jan 2016, 21:54

randowatt a écrit:
Si tu est locataire, tu n'as pas d'autre choix que de baisser ta consommation et souvent ton confort pour baisser ton DPE,

Je ne suis pas d'accord, investir dans l'isolation pour la durée d'un bail commercial de 9 ans, c'est valable (à condition que la boîte ne coule pas avant d'avoir amorti l'investissement, bien sûr), je l'avais fait dans le magasin précédent 3 ans après le démarrage : vitrines double vitrage lors de l'installation du radiateur gaz. Il aurait manqué un faux plafond avec dalles isolantes mais je ne pouvais pas tout faire.
Je lancerai une étude "survitrage" dans ce local-ci l'année prochaine, quand les finances auront retrouvé le sourire après les investissements qui passent avant.

La sobriété énergétique est un choix, et non une contrainte. La sobriété énergétique low-tech implique une gestion active pour utiliser au mieux l'inertie thermique.
Le confort est une notion relative :
- plus on se laisse aller à des températures élevées, plus on a tendance à oublier les pulls en hiver... et on finit par trouver normal de vivre en tee-shirt Shocked
Ma grand-mère née en 1905 trouvait les matins d'hiver, sa couverture gelée par l'humidité dégagée par sa respiration. Quand j'étais ado, déjà intéressée aux questions post-Tchernobyl, j'avais réglé le thermostat du radiateur de ma chambre de façon à avoir une température de 12°, pas plus, et c'était un choix, quel luxe !
- un peu de compétition gentillement ludique dans la chasse aux gaspis, et le confort auquel l'abondance énergétique nous a habitués peut passer au second plan : il faut focaliser sur le projet et non sur les petits efforts qu'il implique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Velove
Posteur de bronze
avatar

Messages : 297
Âge : 42
Localisation : 37
VPH : Schlitter Encore
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Sam 23 Jan 2016, 16:07

Belle initiative !
De fait, les propriétaires-occupants sont en théorie plus motivables pour améliorer l'efficacité énergétique de leurs bâtiments que les propriétaires lointains (qui ne paient pas les frais d'utilisation courants) et les locataires, surtout à plus courte durée (pour qui les investissements à économie d'énergie ne sont pas nécessairement si rentables).

Une réalisation très simple et (donc) peu chère (et que l'on peut emporter avec soi après un déménagement!) pour améliorer sensiblement le rendement d'une cheminée basique : un système d'extracteur de chaleur de braises à air pulsé. On pose un tuyau en fonte qui serpente sous les braises et on fait passer de l'air dedans avec un pompe qui ressemble à une petite unité centrale d'ordinateur, les deux étant reliés par une espèce de tuyau d'aspirateur.

Exemple ici : http://poele-cheminee.comprendrechoisir.com/comprendre/recuperateur-de-chaleur-pour-cheminee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Sam 23 Jan 2016, 21:57

Velove a écrit:

De fait, les propriétaires-occupants sont en théorie plus motivables pour améliorer l'efficacité énergétique de leurs bâtiments que les propriétaires lointains (qui ne paient pas les frais d'utilisation courants) et les locataires, surtout à plus courte durée (pour qui les investissements à économie d'énergie ne sont pas nécessairement si rentables).

Le DPE est censé pouvoir jouer un rôle en dévalorisant les logements et locaux mal isolés ; ainsi, en théorie, un locataire qui ne paie qu'un faible loyer pour un logement de piètre performance a du coup un peu de marge de manoeuvre pour investir. Dans la pratique hélas, ça m'étonnerait que cela ait un effet, sans contrainte réglementaire de rénovation Rolling Eyes
Les questions se posent différemment dans le cadre d'un bail commercial, pour lequel le locataire peut rester un minimum de 9 ans, pour peu qu'il paie son loyer régulièrement. Sur une telle durée, on peut commencer à calculer.


Velove a écrit:

Une réalisation très simple et (donc) peu chère (et que l'on peut emporter avec soi après un déménagement!) pour améliorer sensiblement le rendement d'une cheminée basique : un système d'extracteur de chaleur de braises à air pulsé. On pose un tuyau en fonte qui serpente sous les braises et on fait passer de l'air dedans avec un pompe qui ressemble à une petite unité centrale d'ordinateur, les deux étant reliés par une espèce de tuyau d'aspirateur.

Exemple ici : http://poele-cheminee.comprendrechoisir.com/comprendre/recuperateur-de-chaleur-pour-cheminee

Arf, je n'ai pas de cheminée, et comme mon rêve de poële à granulés de bois a dû s'effacer en 2011, je chauffe au fossile et non à la biomasse pale


randowatt a écrit:
Une solution est aussi de créer plusieurs zones: stocks non chauffés, atelier et bureau plus chauffés et expo juste tempéré.
C'est peut être un peu tard mais aussi mettre les zones de "confort" loin des fenêtres et des murs froids.

Le local est grand, mais quand même pas assez pour faire un "bocal vitré" qui permettrait de ne chauffer à température élevée (18°C) qu'un petit volume de bureau. Avec 200 m2, oui, j'aurais pu imaginer ce genre de solution.
Le faux plafond de dalles isolantes posé par l'ancien locataire est déjà un bon atout pour limiter le volume à chauffer, car la hauteur de plafond d'origine est de 3m50, comme dans l'ancien local, qui, lui, n'avait pas de faux plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
randowatt
***
avatar

Messages : 169
Localisation : Savoie Galibier
VPH : ICE Vortex vicky 4
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Sam 23 Jan 2016, 23:05

Effectivement, dans le cadre d'un bail commercial, le coût d'une bonne isolation et d'un bon double vitrage peut être amorti en 9 ans voire rentable économiquement. Ceci sans compter sur la satisfaction des négawatts produits (ou économisé?) et le gain très important en confort.

Et on espère tous que tu continuera à nous proposer de beaux vélos couchés bien après les 9 ans du bail initial.

Tu parlais de ta grand mère quelques messages auparavant, j'ai également des souvenirs fantastiques de vacances d'hiver chez mes grands parents ou les chambres n'étaient pas chauffées.
Quel bonheur de se glisser sous les 25 cm de couvertures et d'édredons et de se recroqueviller autour de la brique chaude que l'on glissait dans les draps 1/4h avant de se coucher.

Les temps ont changés, les hivers aussi, mais on garde toujours ce plaisir de se glisser sous la grosse couette d'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alabonneecole.com
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2842
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 25 Jan 2016, 12:00

chabizar a écrit:
Le faux plafond de dalles isolantes posé par l'ancien locataire est déjà un bon atout pour limiter le volume à chauffer, car la hauteur de plafond d'origine est de 3m50, comme dans l'ancien local, qui, lui, n'avait pas de faux plafond.
Mais !?! Shocked
Tu te rends compte du nombres de trikes que tu aurais pu stocker en hauteur sans ce faux plafond ?!? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaz
Posteur de bronze
avatar

Messages : 291
Âge : 38
Localisation : Blois
VPH : un pino un jour, oh oui je l'aurai...
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Jeu 28 Jan 2016, 09:16

La rentabilité en 9 ans seulement ? C'est loin de ce qu'on m'a appris ! C'est possible d'avoir des références de claculs ? A moins de faire les travaux soit même ?

Le poele à granulé c'est bien mais pas forcement facile à installer (sortie Ventouse avec des étages supérieurs ?, voirie ?). Et pas forcement économique / gaz de ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Sam 06 Fév 2016, 07:47

randowatt a écrit:
Effectivement, dans le cadre d'un bail commercial, le coût d'une bonne isolation et d'un bon double vitrage peut être amorti en 9 ans voire rentable économiquement. Ceci sans compter sur la satisfaction des négawatts produits (ou économisé?) et le gain très important en confort.


Nicolaz a écrit:
La rentabilité en 9 ans seulement ? C'est loin de ce qu'on m'a appris ! C'est possible d'avoir des références de claculs ? A moins de faire les travaux soit même ?

Je pense qu'on peut commencer à faire des calculs, je ne sais pas ce que seront les résultats. Un calcul de coût global actualisé ou de TRI peut se nuancer, aussi. Exemple le remplacement des portes par des portes isolantes.
Si on a besoin de rénovation mécanique (vieilles portes pourries), alors on peut se poser la question de la rénovation thermique en même temps. Donc le calcul d'amortissement "énergie" va se faire sur la base du surcoût entre une porte simple vitrage et une porte double vitrage. En revanche avec une porte existante à l'état neuf (cas de mon local actuel avec les portes installées par l'ancien locataire il y a 12 ans), j'élimine d'office l'idée de jeter des portes quasi-neuves juste pour mettre du double vitrage. Ce serait un gaspillage de matériaux.
Je ferai un calcul avec du survitrage, si c'est techniquement possible.

Par ailleurs, les calculs qu'on nous a appris, c'est bien, mais il n'est pas interdit d'avoir un regard critique. Le taux d'actualisation est notamment un point qui peut être névralgique. J'étudierai la question pour 2017...


Nicolaz a écrit:

Le poele à granulé c'est bien mais pas forcement facile à installer (sortie Ventouse avec des étages supérieurs ?, voirie ?). Et pas forcement économique / gaz de ville.

C'est en raison de contraintes possibles sur la sortie que j'avais renoncé à creuser la question dans l'ancien local, pas assez de temps à y consacrer, surtout que l'installateur potentiel m'avait prévenue qu'à l'arrivée cela risquait d'être négatif.
Quant au coût, il y a le prix "local" (la facture) et le prix "global". Quel coût pour importer le gaz russe ou algérien ? Et puis le prix n'est pas forcément un critère de rareté, on le sait pour les combustibles fossiles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Dim 03 Juil 2016, 22:49

Les oiseaux de mauvais augure peuvent aller se recoucher dans leur nid...
L'estimation une fois le premier hiver passé est pour la consommation d'énergie de chauffage : 45 kWh/m2.an

Avec le cocktail adéquat de sobriété énergétique et de gestion de l'énergie plutôt stricte, dans des locaux pas trop mauvais au départ, on peut donc obtenir un résultat tout à fait satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Casimir
Accro du forum
avatar

Messages : 3278
Âge : 66
Localisation : 59380 BERGUES
VPH : Flevobike Versatile 49 - Flevobike Green Machine - Flevotrike
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 04 Juil 2016, 09:52

La pose de menuiseries avec double vitrage n'est rentable que pour l'installateur
et sur la déclaration d’impôts
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2533
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 04 Juil 2016, 10:25

Mon installateur m'a expliqué que ce sont les fenêtre à triple vitrage qui ne sont rentables que pour lui. Laughing De toutes façons on ne trouve plus de fenêtres à simple vitrage. Ou alors il faut les faire faire "spécialement" et elles seront plus chères que le DV. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 04 Juil 2016, 10:26

Casimir,
veux-tu m'expliquer s'il-te-plait le rapport entre ta remarque sur les menuiseries et mon bilan de performance énergétique après la première saison de chauffe ?

Parce que là, je ne vois vraiment pas.

Hube68, même question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Casimir
Accro du forum
avatar

Messages : 3278
Âge : 66
Localisation : 59380 BERGUES
VPH : Flevobike Versatile 49 - Flevobike Green Machine - Flevotrike
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 04 Juil 2016, 10:33

Je ne critique en rien ton bilan énergétique
Concernant, les menuiseries double vitrage, tu juge toi même de leur non rentabilité si celles que l'on a sont bonnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 04 Juil 2016, 10:38

Casimir a écrit:
Concernant, les menuiseries double vitrage, tu juge toi même de leur non rentabilité si celles que l'on a sont bonnes

Je ne comprends toujours pas ton intervention mais je tente.
Tu veux dire que tu penses que les doubles vitrages sont le seul paramètre sur lequel jouer pour améliorer la performance énergétique dans le bâtiment ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2533
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Lun 04 Juil 2016, 10:47

restons Zen....

Casimir voulait sans doute dire que tu as bien fait de ne pas jeter des portes neuves. Parce que faire un bilan en kWh, c'est bien, mais le faire en k€ c'est encore plus important... Shocked

Et moi j'ai juste mis un grain de sel qui ne concerne pas tes portes, juste des fenêtres en résidentiel en zone non polaire. I love you

en fin de compte tout le monde est d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Mar 05 Juil 2016, 12:41

Casimir a écrit:
Concernant, les menuiseries double vitrage, tu juge toi même de leur non rentabilité si celles que l'on a sont bonnes

cite-moi le passage où j'écris cela  scratch  scratch  j'ai parlé de consommation de chauffage en kWh/m2.an il y a quelques jours, je n'ai pas parlé de vitres  confused confused confused

Casimir j'espère que ton pseudo ne t'emmène pas trop dans les nuages, c'est beau mais un peu loin jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2533
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Mar 05 Juil 2016, 14:00

chabizar a écrit:
Donc le calcul d'amortissement "énergie" va se faire sur la base du surcoût entre une porte simple vitrage et une porte double vitrage. En revanche avec une porte existante à l'état neuf (cas de mon local actuel avec les portes installées par l'ancien locataire il y a 12 ans), j'élimine d'office l'idée de jeter des portes quasi-neuves juste pour mettre du double vitrage. Ce serait un gaspillage de matériaux.
Je ferai un calcul avec du survitrage, si c'est techniquement possible.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casimir
Accro du forum
avatar

Messages : 3278
Âge : 66
Localisation : 59380 BERGUES
VPH : Flevobike Versatile 49 - Flevobike Green Machine - Flevotrike
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Mar 05 Juil 2016, 14:25

On a trouvé un médiateur jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3184
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Mar 05 Juil 2016, 14:48

Médiation ou modération, à vous de choisir ...

Et dire que j'arrive péniblement à 60 kWh/m²/an, à ma décharge, cela inclut également le chauffage de l'eau et la cuisson.

__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 8011
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Mar 05 Juil 2016, 17:58

J'ai des fenêtres en bois exotique qui ont 30 ans.
A l'époque, en neuf, elles étaient bien, avec double vitrage tout bien comme il faut!
C'était moderne et économique à l'époque  

Plusieurs commerciaux m'ont proposé de les changer depuis:   gaspillage!
Déjà, avoir abattu ces arbres est bien triste, autant que ça serve un maximum (A l'époque on ne proposait guère que ça)

Quand on voit les prix qu'ils pratiquent et qu'on connait combien je dépense en énergie chaque année,
il me faudrait vivre jusqu'à 192 ans au moins, pour espérer avoir l'ombre d'une chance de rentabiliser l'opération.    


chabizar a écrit:
L'estimation une fois le premier hiver passé est pour la consommation d'énergie de chauffage : 45 kWh/m2.an

Le chiffre que tu avances semble te remplir d'aise mais, pour que nous partagions ta joie, encore faudrait il connaitre
le chiffre équivalent dans tes anciens locaux... Wink

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2533
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   Mer 06 Juil 2016, 00:53

HS ON (pas taper....)

L'abattage des arbres n'a rien de triste si d'autres sont replantés ensuite au même endroit. Pour manger un bifteck il faut aussi abattre une vache. Et même en mode végétarien, comment faire de la soupe sans abattre des patates, des carottes, des courgettes etc....? Sad

Les fenêtres en PVC ne nécessitent aucun abattage. Et 20 ans plus tard elles sont encore comme neuves. Et sans nécessiter entre-temps grattage, ponçage, lasurage et donc respirage de vapeurs toxiques.... Enfin, c'est aussi une affaire de goût!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Performance énergétique bâtiment activité tertiaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Performance énergétique bâtiment activité tertiaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]
» Matthieu : Novice mais fana d'optisation énergétique !
» Un Faible apport énergétique inhibe la synthèse protéique
» Recette Gâteau énergétique maison
» [Diététique de l'effort] Discussions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: