Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Performance du vélo couché et physiologie humaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7498
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 09:59

**concernant les cobayes et engins:si vous venez a Allègre tout y sera ..y compris les cotes (montée ..et descente !!)
**Le P 38:je pense que le pédalier est d'environ 14 cm au dessus du siège. et celà grimpe !!.mais c'est comme le Tailwind de chez Rans: super confort ..mais avec vent de face il faudrait que le siège bascule en arrière (c'est mon reve:siège coulissant et basculant que l'on règle selon profil ...
en Beauce:tout allongé ..au pays Basque:tout redressé !!)
**astuce pour comparer les positions:j'ai fait faire des copies agrandies avec comme référence le gabarit de la roue avant ex:20 pouces ..de différents bents ..et on les superpose ..et par transparence on voit bien les différences de position ..
**test d'effort:je suis intéressé par tes mesures en VD de test ..et les vitesses sur plat et cote que tu as en bent .. quant au masque ..c'ets pas agréable ..parole de cobaye ...!!
Papy volant
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre
***


Messages : 211
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 11:02

Salut,

je suis nouveau sur ce forum, et débutant en VH sur Grenoble.

A propos de l'étude d'efficacité comparée VD / VH:
il est bien précisé que seul le mouvement des membres
inférieurs est analysé, et que le sujet en position VD
a les bras qui pendent librement, pour ne pas fournir
d'efforts parasites qui nuiraient à la comparaison.

Dans la réalité du vélo, les groupes musculaires des
membres supérieurs sont bien sollicités en vélo,
surement plus en VD qu'en VH.
Il serait intéressant de savoir dans quelles proporitions,
en faisant l'expérience avec le sujet en postion VD
en appui sur un guidon de course.
On pourrait alors voir dans quelle mesure la perte
d'efficacité sur les jambes est compensée (ou pas)
par le repos des bras...??

Encore de bons débats en perspective!!!

Amicalement,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 12:58

olivier54 a écrit:
Le matelas pneumatique ne doit pas non plus assurer un appui dorsal de premier ordre .

Effectivement, c'est n'importe quoi... Exactement le type de démonstration scientifique qui ne vaut rien pour moi...

La position droite est assez bien étudiée... Mais alors la couchée... Je me demande qui pourrait rouler avec un vrai vélo couché avec un tel siège et une telle position (tête en dessous des genous...) Est-ce qu'il y a quelqu'un qui connait un modèle qui s'approche de ça ???

Alors qu'en revanche, la position sur le hometrainer est tout a fait comparable à celle d'un vélo droit et bien adaptée au cobaye...

Celà dit, il n'est pas impossible qu'il y ait effectivement des problèmes de circulation de sang qui désavantage un peu le vélo couché, spécialement en montée raide ou le corp se retrouve avec la tête en bas et les pieds en haut... Une position tout à fait innhabituelle pour un être humain en plein effort... Donc le corp est sans doute moins préparé à ceci, et possible aussi qu'une position très couchées soit + désavantageuse... Qu'à celà ne tienne... Suffit d'inventer des modèles avec dossier réglables en roulant... C'est pas si compliqué que ça...

Salut !
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
olivier54
Débutant(e)
avatar

Messages : 26
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 15:18

Au niveau de la hauteur du pedalier par rapport a l'assise , tout est relatif .Car si le pédalier du p38 est situé 14 cm au dessus du siège , il n'est pas evident que cela convienne a tous ses utilisateurs . Ca sera parfait pour une personne de petite taille mais nettement insuffisant pour un grand gabarit .Et il n'existe malheureusement aucun vh qui propose un ajustement de la hauteur siège pédalier (quelques modèles proposent un reglage de faible amplitude de la hauteur d'assise ), valeur pourtant primordiale dans l'efficacité du pédalage .Sur ce point ce sera a l'utilisateur de s'adapter a sa machine sachant que suivant les marques et les modèles , cette valeur pourra varier d'au moins 60 cm , de 30cm sous l'assise de certains modèles us a 33 cm au dessus de l'assie sur certains low racers Hollandais .On est encore bien loin de la standardisation du vd ou les geometries et les tailles de cadres sont adaptées a la taille des utilisateurs et ou la position de l'utilisateur est règlable au mm et transposables quelle que soit la marque du cadre . C'est peut etre le seul defaut actuel du vh .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7498
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: performance du vélo couché   Mer 08 Mar 2006, 18:14

Sur certains bents:Bacchetta entre autre ..le siège coulisse sur la poutre
principale ..celà fait varier la différence de hauteur entre le pédalier et le siège .. et comme le dossier est aussi réglable ..celà permet de trouver sa meilleure position..et on ressent les influences de ces réglages .. sur les performances ..
autre facteur :l'inclinaison de cette poutre par rapprt au sol :différente entre un Aéro et un Corsa ..
Pour Marc Tauss:le siege réglable basculant ??? alors tu en as en stock
??
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Posteur d'or
avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 19:57

Glace de Feu a écrit:


Bon c'est vrai que là je pousse un peu le trait. Embarassed Heureusement qu'on n'est pas tous à affronter des cols avec ce magnifique bestiau orange... Laughing

Hummm méfie-toi quand même de ce bestiaux même dans un col... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: performance du vélo couché   Mer 08 Mar 2006, 20:00

Pour Marc Tauss:le siege réglable basculant ??? alors tu en as en stock
??
Papy volant[/quote]


Salut René ! Non, malheureusement pas encore en stock... Mais peut-être que ça viendra dans pas si longtemps que ça... C'était une option prévue sur le Sherpa, et la greenmachine de Flevo s'inspire beaucoup du concept du Sherpa... Je vais aller à la pêche aux infos et je reviens si je sors un scoop à ce sujet... En attendant voici la greenmachine :

http://www.flevobike.nl/images/greenmachine/greenmachine-01-500.jpg

Moi je trouve superbe...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Michel
Posteur d'or
avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 20:22

olivier54 a écrit:
Au niveau de la hauteur du pedalier par rapport a l'assise , tout est relatif .Car si le pédalier du p38 est situé 14 cm au dessus du siège , il n'est pas evident que cela convienne a tous ses utilisateurs . Ca sera parfait pour une personne de petite taille mais nettement insuffisant pour un grand gabarit .Et il n'existe malheureusement aucun vh qui propose un ajustement de la hauteur siège pédalier (quelques modèles proposent un reglage de faible amplitude de la hauteur d'assise ), valeur pourtant primordiale dans l'efficacité du pédalage .Sur ce point ce sera a l'utilisateur de s'adapter a sa machine sachant que suivant les marques et les modèles , cette valeur pourra varier d'au moins 60 cm , de 30cm sous l'assise de certains modèles us a 33 cm au dessus de l'assie sur certains low racers Hollandais .On est encore bien loin de la standardisation du vd ou les geometries et les tailles de cadres sont adaptées a la taille des utilisateurs et ou la position de l'utilisateur est règlable au mm et transposables quelle que soit la marque du cadre . C'est peut etre le seul defaut actuel du vh .

Tout existe et rien n'est à jeter! Il suffit de trouver ce qui nous convient le mieux selon ses possibilités, ses objectifs, ses motivations...
Comme déjà dit, le vélo couché idéal n'existe pas et n'existera jamais.

Concernant les réglages, il existe beaucoup d'astuces pour relever un siège, modifier son inclinaison... mais beaucoup de modifications sont souvent inutiles.
Exemple: on incline très fort un siège pour gagner en aérodynamique... ce qui est très bien sur terrains plats mais dans l'ensemble, gagne-t-on réellement? les plus âgés gagneront des douleurs cervicales?
Les appuis sur le siège changent et cela cause problème lors des efforts violents... n'est-ce pas là une perte d'énergie?

En côtes, le VD est plus rapide pcq le cycliste fait appel à de nombreux muscles... mais cela l'épuise aussi plus vite!
Je roule beaucoup avec des VD sans rencontrer de problèmes même dans les côtes. (je ne parle pas de cols dans ma région of course mais tout n'est pas si plat que vous le croyez en Belgique)
Une bonne position, un bon appui sur un dossier et un bon entraînement permet de grimper correctement... en une allure plus régulière que sur un VD... Difficile de répondre à un démarrage nerveux en côte, alors il faut imprimer un rythme soutenu pour les neutraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Posteur d'or
avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: performance du vélo couché   Mer 08 Mar 2006, 20:31

mtauss a écrit:
En attendant voici la greenmachine :

http://www.flevobike.nl/images/greenmachine/greenmachine-01-500.jpg

Moi je trouve superbe...

Marc

Moi, aussi... j'ai d'ailleurs reçu la documention mais quand j'ai demandé le prix... on parle de 4000 à 5000 euros... pale

Il existe un constructeur amateur belge qui fabrique des vélos rudimentaires et qui règle le pédalier en le coulissant sur une poutre carrée.
Les modifications sont facilement réalisables.

Ex:



Tiens il y a des vélomobiles à vendre...

http://www.ligfiets.net/markt/index.php3?soort=&soort[]=tekoop&soort[]=gevraagd&soort[]=overige&soort[]=maatje&showall=yes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glace de Feu
Pilier du forum
avatar

Messages : 944
Âge : 52
Localisation : Proche banlieue de Grenoble
VPH : M5 SP559 vert ; Zockra KA LD 571/622 blanc et bleu
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 20:38

Arhh, maindenant z'est le troll helvedique qui basse a l'attakkk... Laughing
Mon cher Marc, ton obscurantisme anti-étude scientifique n'a d'égal que ton caractère explosif sur un pédalier... Cool

Mais au moins on se rejoint sur une chose, bien notée d'ailleurs par René : si on pouvait faire un bent qui permet une bascule réglable (et de forte amplitude) du corps par rapport au pédalier, sans se retrouver avec un engin de 20 kg et l'élasticité d'un chewing-gum, ça serait une voie intéressante à prospecter... En fait, qq chose qui navigue entre la géométrie d'un Lightning pour les côtes et celles d'un lowracer ultra genre la bête orange pour les longues lignes droites et l'entraînement du 100x11 à 100 tours/mn dans les descentes ! Laughing Le tout avec un mini verrin pneumatique commandé au guidon, pour négocier au mieux les montagnes russes avec le peloton du Paris-Nice aux trousses... I love you

Pour Pierre nouveau venu, oui une comparaison entre un cycliste droit n'utilisant pas ses bras et un se servant du guidon serait intéressante, pour notre petite culture personnelle anti-obscurantisme. Mais pas vu pour le moment... Si jamais je tombe sur qq chose, je te tiens au courant.

:velo1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baron78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 233
Localisation : ST Quentin en Yveline Dép 78
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 20:39

mtauss a écrit:
Effectivement, c'est n'importe quoi... Exactement le type de démonstration scientifique qui ne vaut rien pour moi...
La position droite est assez bien étudiée... Mais alors la couchée... Je me demande qui pourrait rouler avec un vrai vélo couché avec un tel siège et une telle position (tête en dessous des genous...) Est-ce qu'il y a quelqu'un qui connait un modèle qui s'approche de ça ???
Marc

100 % ok avec toi Marc Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.c.b.b.free.fr
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 20:59

[quote="Glace de Feu"]Arhh, maindenant z'est le troll helvedique qui basse a l'attakkk... Laughing
Mon cher Marc, ton obscurantisme anti-étude scientifique n'a d'égal que ton caractère explosif sur un pédalier... Cool

Non, en fait, je suis juste un semeur de merde... Mais un semeur de merde professionnel... Et ce que j'apprécie le + c'est de foutre les boules aux scientifiques...

Mais effectivement, le dossier/sièges basculant est + qu'intéressant... Et je ne vois pas à priori de vrais obstacles à sa réalisation... Sur la greenmachine (sherpa), en fait, c'est le cadre qui doit se plier au niveau du pivot de suspension arrière... Ainsi, on relève l'assise en ville et on a un pédalier quasi au niveau du siège, et un dossier assez droit, le cadre avant est alors à l'horizontal, comme l'était par ex le Trek R200... Le génie de ce concept est qu'on passe aussi la chaine dans le cadre... Et que donc, la chaine dure à l'aise 40000 bornes sans ou presque sans entretien... En plus on se saloppe pas les pantalons...

L'adition est un peu salée... C'est le prix des petites séries... Mais si ça se vend, peut-être que ça baissera... Quelqun sur la liste avait parlé de 3480 euros ??? C'est qui déjà ??? Et où/quand/comment avez-vous eu les infos de ce prix... Je ne sais pas même si c'est déjà à vendre pour le grand public... Parfois, il y a d'abbord des clients triés sur le volet qui font office de beta testeurs durant 1 an ou 2... Comme pour le Versatile dont la commercialisation a passablement trainé... Et qui reste vraiment cher... Et malheureusement pas si performant...

Enfin, wait and see...

Salut !

Sus Tarmak (sans rancunes aucunes envers les scientifiques... Jusqu'à la brochene attakkkk du troll....) lol!

Si joint une photo sympa prise la nuit dernière à 3h du mat quand je faisais du lèche vitrine en Thys... Désolé Laurent, mais on ne voit pas l'ammortisseur sur cette image...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
laurent
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Localisation : Liege
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 21:52

Glace de Feu a écrit:




pour essayer de revenir au sujet... il me semble qu'il n'y a pas plus de vélo droitiste dans la position de l'étude que de vélocuchiste aussi allongé... donc a mon avis on isole pas mal le rendement des jambes couché ou debout... non?
Puis on s'arrête sur le matelas pneumatique... mais l'important c'est qu'il y a un harnais qui bloque le dos, mieux même qu'un de nos siège...

Le seul hic serait de savoir si le cobaye a autant d'habitude au pédalage horizontal qu'au pédalage droit... car là, avec ou sans adaptation, je pense qu'il peut y avoir des différence très significative.


Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-velos-de-laurent.skynetblogs.be/
laurent
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Localisation : Liege
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Mer 08 Mar 2006, 21:54

bouuu! Et la photo du SusTarmak?

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-velos-de-laurent.skynetblogs.be/
kaamelott
Posteur de bronze
avatar

Messages : 266
Localisation : Hoenheim, a coté de Strasbourg
VPH : Facteur, électricien
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 01:08

Michel a écrit:

Comme déjà dit, le vélo couché idéal n'existe pas et n'existera jamais.

Et le VD idéal ca exsite??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafraise.com/index.php?parrain=36952_1d57
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 02:58

[quote="laurent"]bouuu! Et la photo du SusTarmak?

Laurent[/quote

'fectivement... J'avais oublié la manip...

E S P R I T E S T T U L A . . .

Mais maintenant, c'est image Shack qui marche plus... Va donc falloir encore un peu attendre pour cette photo...

Salut !

Sus tarmac insomniac !



Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 04:04

pour essayer de revenir au sujet... il me semble qu'il n'y a pas plus de vélo droitiste dans la position de l'étude que de vélocuchiste aussi allongé... donc a mon avis on isole pas mal le rendement des jambes couché ou debout... non?
Puis on s'arrête sur le matelas pneumatique... mais l'important c'est qu'il y a un harnais qui bloque le dos, mieux même qu'un de nos siège...


mmmouai... pour se faire une réelle opinion il aurait fallu une video de la séquence... Mais moi je parierais plutôt pour un monstre mouvement d'oscillations de haut en bas sur le matelas qui ne serait nullement stoppé par le harnais et occasionnerais de lourdes pertes notamment lors de la phase de montée et descente de la pédale... Par contre, la position VD proposée ne me pose pas de problème d'efficacité mécanique...

Sustarmac toujours insomniak...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 04:31

laurent a écrit:
bouuu! Et la photo du SusTarmak?

Laurent

Finalement, comme j'arrivais pas à faire marcher image shack, j'ai mis l'image sur mon site www.biketothefuture.ch dernière section "Thys 222"

Il n'y a que l'image prise la nuit dernière avec mon mobile... On y distingue finalement bien l'amortisseur de direction... Derrière la fourche... C'est juste un caoutchouc assez dure qui relie l'arrière de la fourche au cadre... Ainsi quand on tourne, il est étiré, et plus on tourne + il retient le mouvement et exerce une force de recentrage de la roue en ligne...

Bonne nuit !

Sus tarmac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
André
***
avatar

Messages : 215
Âge : 70
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 13:49

Une question pour "Glace de feu":

Pour tous ces essais en labos, pourquoi n'utilise t-on pas de véritables vélos sur home trainer ?

Salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 13:57

André a écrit:
Une question pour "Glace de feu":

Pour tous ces essais en labos, pourquoi n'utilise t-on pas de véritables vélos sur home trainer ?

Salut

Excellente remarque... C'est ce qu'il faudrait faire... Des hometrainers identiques et des vélos différents... Voilà ce que serait un vrai test intéressant... Mais dans le cas de l'étude, peut-être que les scientifiques en question ne savaient même pas que des vrais vélos couchés existent... Ou alors il le savaient peut-être et ont tout fait pour démontrer que ça n'avance pas... (enfin, la j'y vais un peu fort...)

Sus tarmac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
ffichter
**


Messages : 105
Localisation : Lavaux/CH
VPH : Flevobike
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 16:22

Les perf' en vélo couché c'est pas donné a tout le monde. En tous cas pas d'emblée.
Mon trajet au boulot (17km, plutôt plat) me prenait 52 minutes en vélo droit (vélo militaire suisse type... 1905, une seule vitesse, 23kg).

J'imaginais faire des temps canon avec mon vélo couché (cycle genius CGX). Bin non. Le trajet est certes plus confortable, mais me prend 45 minutes, tout de même.
Pas de douleurs, le vélo a l'air bien réglé tout ça. Mais j'ai les quadriceps "vidés" en fin de trajet.

Fred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien balas
Posteur de bronze
avatar

Messages : 303
Localisation : Rennes, Bretagne, France
VPH : Nazca Explorer
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 17:23

sur le même parcours (60Km sur le quasi-plat venté du coté du mt st michel)
j'ai mis 10 minutes de plus en VC qu'en VD -2h40 au lieu de 2h30)

sachant que
- le VC est 6Kg plus lourd que le droit (nazca explorer et Triban road 7)
- le vent etait un peut moins fort le jour du VD
- je debute en VC (150 Km au compteur a peine) (15 ans de VTT pour le VD)
- j'ai fait plus de pause en VC
- je ne connaissait pas le parcours en VC
- je ne me suis pas mis en danseuse en VD (ou pas beaucoup)
- il faisait 5° de plus en VD (et 5° qui font la difference)

Donc pour le moment je suis un poil moins bien en VC mais je l'explique par mon faible kilometrage et la meteo.
Par contre a l'arrivé j'etais + vidé en VC, mais avec moins mal au dos qu'en VD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julius
Pilier du forum
avatar

Messages : 950
Localisation : Draveil ( 91 )
VPH : CNPUZ Prototype, 8 Freight, Rene Herse 1981, Charrel Tandem 1948
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 18:38

Selon mes calculs très lol! scientifiques et avec la collaboration de Barbara ( http://www.bbhpv.com/ )
je peux vous dire qu'il faut de 6 à 12 mois de vélo couché 5 jours par semaine pour s'habituer à le faire tous les jours . Mais après ça roule !
et sans aucune douleur nulle part . Laughing

Sinon pour en revenir à ce test , c'est vraiement nimportawak Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://igg.me/at/bb24h
ffichter
**


Messages : 105
Localisation : Lavaux/CH
VPH : Flevobike
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 21:22

6 a 12 mois ? C'est delirant ! Faut qques semaines au plus pour se (re)mettre au velo droit...

Apres toutes ces bornes en VC (vu sur http://www.bbhpv.com), tu as bien une idee du pourquoi, Julius ?

Fred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreG
**


Messages : 85
Localisation : Moselle, Fujin SL
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   Jeu 09 Mar 2006, 22:42

J'ai une expérience similaire,

Le trajet dodo boulot est un peu plus rapide en VC, au bout de quelques semaines, mais un peu seulement, moins que ce que j'espérais. Disons 10 à 12 % de mieux. Mais je pense que sur ce type de trajet il y a beaucoup de transitoires, arrêts, redémarrages, ralentissements dans la circulation ou le Vc ne gagne rien ; et aussi des occasions de se faufiler où le VC perd carrément.
Ceci dit, 45 mn au lieu de 52 pour la première fois c'est quand même une amélioration notable, en relatif.

Le VC gagne surtout en plat à vitesse soutenue constante. 17 km en 52 mn ne représente pas une vitesse très élevée, même en tenant compte des transitoires, le gain du VC est donc logiquement moins important que dans nos rêves.

Je crois que dans une optique de trajet journalier la vitesse a de l'importance mais pas trop. L'absence de douleurs diverses et de pathologies à long terme me paraît essentiel.

Et puis, arriver couché au boulot, ça reste un sacré bonheur non ? :yo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Performance du vélo couché et physiologie humaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Performance du vélo couché et physiologie humaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aviron et vélo couché
» 1er Rassemblement National Italien de Vélos Couchés (25-26-27 /06)
» La distribution des vélos couchés
» construction deux roues couché en bois
» mon velo couché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: