Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Orientation du marché du vélo couché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Mer 27 Juil 2016, 18:43

Fleur a écrit:


En fait le cycliste sur VC sera considéré par beaucoup de néophites comme un handicapé !  
.

Vous ne pouvez pas savoir comment cela peut être agacent cette comparaison avec les handicapées.
Comme si que le fait d'être handicapé était synonyme de sous performance PFfffffffffffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2504
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Mer 27 Juil 2016, 21:21

Mille-pattes a écrit:
Fleur a écrit:


En fait le cycliste sur VC sera considéré par beaucoup de néophites comme un handicapé !  
.

Vous ne pouvez pas savoir comment cela peut être agacent cette comparaison avec les handicapées.
Comme si que le fait d'être handicapé était synonyme de sous performance PFfffffffffffff

Ce n'est pas une question de performances mais de prestige et de reconnaissance : beaucoup de cyclosportifs cherchent un vélo prestigieux, d'une marque et d'un modèle connus, pas un truc bizarre et (pour eux) sans marque connue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Mer 27 Juil 2016, 22:31

Je me dis souvent que les pilotes de VD n'arriveraient pas à me suivre une fois sur un trike , tout comme moi je n'arriverai pas à suivre Mille-pattes sur un Top en Force.
Faudrait beaucoup d'entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2504
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 07:54

Fonceurcouché a écrit:
Je me dis souvent que les pilotes de VD n'arriveraient pas à me suivre une fois sur un trike

Tu rêve la !  Tu fait combien de milliers de km par an ?

Je peux te dire que les vrai cyclosportifs en VD (ceux qui roulent toute la semaine, pas ceux du dimanche matin dont on voit les vélo appuyé sur la façade du bistro) envoient grave !  

Il faut déja etre très sérieusement entrainé(e) pour espérer les dépasser en VC deux roues (et de toute façon on se fait re-dépasser au premier carrefour venu ou le gars en VD fonce sans quasiment ralentir puis ré-accélère en danseuse alors qu'en VC on est obligé de quasiment s'arreter pour vérifier si le carrefour est libre) alors si tu les mets sur ton trike, même sans habitude, ils vont rouler très très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6953
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 07:55

JJF a écrit:
Dans les temps préhistoriques de l'informatique des logiciels, type langage de programmation  en dessous de 4000 Fr ça n'existait pas et le marché était en rapport.
...

Les logiciels, les biens quasi immatériels, ça n'a vraiment rien à voir avec des "vrais" produits.
Contrairement à ce qui se passe pour les logiciels, on n'est pas prés de voir la guerre entre les VC gratuits et les VC payants !

Pour l'histoire des handicaps, ce n'est pas une question de performance mais simplement de position et d'engin. Je n'ai jamais été pris pour un handicapé en VC, et encore les gens ne connaissent pas la difficulté de la chose, par contre en trike très souvent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 09:49

Fleur a écrit:
Fonceurcouché a écrit:
Je me dis souvent que les pilotes de VD n'arriveraient pas à me suivre une fois sur un trike

Tu rêve la !  Tu fait combien de milliers de km par an ?

Je peux te dire que les vrai cyclosportifs en VD (ceux qui roulent toute la semaine, pas ceux du dimanche matin dont on voit les vélo appuyé sur la façade du bistro) envoient grave !  

Il faut déja etre très sérieusement entrainé(e) pour espérer les dépasser en VC deux roues (et de toute façon on se fait re-dépasser au premier carrefour venu ou le gars en VD fonce sans quasiment ralentir puis ré-accélère en danseuse alors qu'en VC on est obligé de quasiment s'arreter pour vérifier si le carrefour est libre) alors si tu les mets sur ton trike, même sans habitude, ils vont rouler très très fort.

Oui, mais sur un handbike ils Vont rouler très très très lentement. Laughing
Bon, je.. :porte:  avant d'être HS clown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARTIN
Pilier du forum
avatar

Messages : 862
Âge : 57
Localisation : VENDOME
VPH : M5carbone HR
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 10:47

Fleur a écrit:
Fonceurcouché a écrit:
Je me dis souvent que les pilotes de VD n'arriveraient pas à me suivre une fois sur un trike

Tu rêve la !  Tu fait combien de milliers de km par an ?

Je peux te dire que les vrai cyclosportifs en VD (ceux qui roulent toute la semaine, pas ceux du dimanche matin dont on voit les vélo appuyé sur la façade du bistro) envoient grave !  

Il faut déja etre très sérieusement entrainé(e) pour espérer les dépasser en VC deux roues (et de toute façon on se fait re-dépasser au premier carrefour venu ou le gars en VD fonce sans quasiment ralentir puis ré-accélère en danseuse alors qu'en VC on est obligé de quasiment s'arreter pour vérifier si le carrefour est libre) alors si tu les mets sur ton trike, même sans habitude, ils vont rouler très très fort.

Effectivement, penser qu'un cyclosportif en VD ne puisse suivre un Trike scratch
Franchement, moi qui roule très régulièrement le Dimanche matin en club avec des VD ... je rigole!
Mais sur du plat et moyennement vallonné en Hr 2 roues avec des VD , euh... j'me fais bien plus souvent "engueulé" pour " lever" un peu que d'arrêter de me traîner! Very Happy sauf dans les cotes assez longues , mais en général çà se passe très bien ...
A niveau égal VD/HR pour un dénivellé type 600m/100Kms pas de souci! le HR est clairement avantagé...
Perso, j'ai amélioré mes moyennes d'environ 10% sur ce type de parcours (seul)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.usv-cyclo.fr
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4538
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 10:57

MARTIN a écrit:


Effectivement, penser qu'un cyclosportif en VD ne puisse suivre un Trike scratch  
Franchement, moi qui roule très régulièrement le Dimanche matin en club avec des VD ... je rigole!

c'est vrai que ça demande pas mal de watts, mais ça se fait: pas tellement de VD qui tiennent le 40 sur le plat par ici! Voir également la perf de "Herr" Hageman à plus de 41km sur l'heure sur son trike velomo.
Ne pas oublier que l'effet peloton c'est la force du cyclosportif, tout seul c'est bien différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 11:07

Je pense que ce qu'a voulu dire Fonceurcouché est plutôt ça, même s'il a tendance à être fier de ses scores...


Fonceurcouché a écrit:
Je me dis souvent que les pilotes de VD n'arriveraient pas à me suivre une fois [qu'ils seraient] sur un trike , tout comme moi je n'arriverai pas à suivre Mille-pattes [si je m'y essayais] sur un Top en Force.
Faudrait beaucoup d'entraînement.


Dans l'immédiateté de l'échange, certainement...
Mais après le même temps d'entrainement que toi, c'est moins sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 12:17

Oui c'est ça que je veux dire.
Et oui je faisais allusion à ceux du dimanche matin qui ne sortent qu'une fois ou deux par semaine alors que moi c'est tous les jours (selon la météo ).
Revenir en haut Aller en bas
JJF
Posteur de bronze
avatar

Messages : 303
Âge : 63
Localisation : ouest de Rouen
VPH : trike Azub T-Tris+AE, VD AE Kalkhoff et VTC Focus
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 12:35

Moi aussi je sors tous les jours......pour regarder le temps qu'il fait (je plaisante bien sur jocolor )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARTIN
Pilier du forum
avatar

Messages : 862
Âge : 57
Localisation : VENDOME
VPH : M5carbone HR
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 14:16

vipere noire a écrit:
MARTIN a écrit:


Effectivement, penser qu'un cyclosportif en VD ne puisse suivre un Trike scratch  
Franchement, moi qui roule très régulièrement le Dimanche matin en club avec des VD ... je rigole!

C'est vrai que ça demande pas mal de watts, mais ça se fait: pas tellement de VD qui tiennent le 40 sur le plat par ici! Voir également la perf de "Herr" Hageman à plus de 41km sur l'heure sur son trike velomo.
Ne pas oublier que l'effet peloton c'est la force du cyclosportif, tout seul c'est bien différent.

Pour l'effet peloton , je suis entièrement d'accord avec toi il est remarquablement efficace!
Ce que je voulais dire c'est qu'à niveau et entraînement égal, bien sur, même si çà doit être rare, quelqu'un  qui a les Watts pour  tenir un 40 de moyenne en Trike , je pense , à mon avis, avec autant de Watts ferait mieux en VD... non?!
De toute manière nous sommes là dans l'exception, je pense q'un VD qui souhaiterait passer au VC aura raisonnablement plus de chance de retrouver son rythme VD rapidement via un HR qu'un trike me semble t-il...
Pour ce qui concerne les Handbikes , si un jour vous avez l'occasion de passer voir à Montlouis (indre et loire) les courses organisées par L'ASO depuis de nombreuses années à leur intention, c'est bluffant!!!
Ex : Il y a 5 ou 6 ans...sur un parcours de 80km avec un peu de dénivellé quand même le gagnant à la force des bras gagne à plus de 38 km/h de moyenne !
Ses bras devaient 4 fois les miens!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.usv-cyclo.fr
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7433
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 15:58

et hop
je continue le HS
les comparaisons performances ( sur le plat ..en côte) entre VD.VC et tri ont déjà été traitées
moult fois sur ce super forum
en résumé
*effet peloton en VD selon vent etc c'est environ 25 % de bonus planqué ..bien à l'abri
*me concernant
-seul sur un parcours avec qq bosses
même moyenne en VD qu'en LR avec des vitesses tres différentes en montée ..descente et plat
plus ce sera plat et venté ....plus le LR sera avantagé
donc si on est avec des VD et même a l'abri ..pour suivre dans les bosses..il va falloir puiser dans ses réserves!!
-en tri c'est entre 10 et 20 % moins vite en tri selon les engins ..le parcours etc
fin du HS!!Sleep
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 7867
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 16:30

M'enfin, c'est pas fini tous ces H.S.? (Bande de galopins, vous avez cru que les modos étaient en vacances? )

Dois je vous rappeler que ce sujet est consacré à l"Orientation du marché du vélo couché"? study
Qu'est ce que viennent faire ces histoires de performances comparées des VD en peloton et de VC à 2 ou 3 roues?


Si ces considérations vous passionnent, ce que je peux comprendre, il y a surement d'autres sujets...à ce sujet
A défaut, faites nous donc un vrai bon sujet (Je ne vais pas tout vous faire)
Au besoin, je déplacerai les messages.

Sinon, revenons à nos moutons vélos et à l'orientation de leur marché, siouplait...

Didier33 modo  empêcheur d'hachesser en rond  



__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7433
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 17:58

aie aie
c'est vrai que je suis aussi fautif d'avoir continué ce qu'a commencé
Martin
mais c'est l'habitude des CLM..il me tracte! Rolling Eyes
alors je suis...
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 20:13

Fleur a écrit:
chabizar a écrit:
Pour en revenir au marché lui-même, j'observe cette année sur mon micro-échantillon, que les personnes venant au vélo couché et surtout au trike, poussées par un handicap, sont plus nombreuses que les autres années. Et dans la plupart des cas, ces personnes sont plus que ravies d'avoir découvert l'existence de ce petit monde qui ouvre la porte vers le retour à la pratique du vélo.
Et moi j'ai l'occasion d'avoir un peu de créativité dans les aménagements, c'est à la fois plus difficile et plus intéressant.

Ce que tu as observé existe depuis pas mal de temps en Allemagne avec les applications reha du VC.

En fait, j'ai découvert cela un peu par hasard en cherchant les revendeurs Hase en Allemagne : une partie d'entre eux ne sont pas des vélocistes mais des entreprises s'adressant aux personnes en situation de handicap avec toute une gamme de produits adaptés dont des VC (essentielement des trike).

Alors, cela veut dire qu'en Allemagne il y a orientation commerciale active en direction des personnes avec handicap, tandis que mon observation est purement "passive" (je n'ai pas la disponibilité personnelle pour faire de la promotion active envers quelque catégorie de clients que ce soit).
Cela dénote en tout cas une ouverture d'esprit de la part des entreprises qui travaillent dans le monde du handicap en Allemagne. En effet, les personnes avec handicap qui franchissent la porte d'un magasin de VH se plaignent assez souvent du fait que les tricycles estampillés "handicap" qu'on leur propose, sont des trapanelles avec un vague air de famille avec des "vrais vélos roulants". Et l'agréable surprise de découvrir de vrais vélos performants se combine au constat que les professionnels du handicap en France sont généralement peu renseignés sur les trikes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2504
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 20:57

chabizar a écrit:
Alors, cela veut dire qu'en Allemagne il y a orientation commerciale active en direction des personnes avec handicap, tandis que mon observation est purement "passive" (je n'ai pas la disponibilité personnelle pour faire de la promotion active envers quelque catégorie de clients que ce soit).

Au vu du nombre de revendeurs Reha, il me semble  mais je n'en connais pas plus dans le domaine.

Une autre hypothèse que la publicité serait que les mutuelles interviennent d'une manière ou d'une autre ?

chabizar a écrit:
En effet, les personnes avec handicap qui franchissent la porte d'un magasin de VH se plaignent assez souvent du fait que les tricycles estampillés "handicap" qu'on leur propose, sont des trapanelles avec un vague air de famille avec des "vrais vélos roulants".

Sans parler du prix de ces matériels : j'ai un amis en chaise roulante qui a acheté un accessoire a adapter sur son fauteuil qui ajoute une troisième roue à l'avant du fauteuil, c'est un tube courbé avec une fourche au bout et une roue avant qui s'emboite dans la structure du fauteuil et transforme le fauteuil en une sorte de Kettwiesel sans pédales.  Cet accessoire basique lourdingue en acier genre tube de chauffage lui a couté presque 2000€, une honte      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2468
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Jeu 28 Juil 2016, 22:43

Dès lors qu'un vulgaire objet technique s'écarte du domaine "grand public" pour entrer vaguement dans le domaine "médical", c'est le méga coup de bambou au niveau du tarif.

Tout le monde en profite pour gonfler ses marges, parce que, c'est bien connu:

"la santé n'a pas de prix"
"si c'est prescrit, alors il n'y a pas de concurrence"
"si c'est remboursé, alors ça a l'air d'être gratuit"

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
Modo
avatar

Messages : 2261
Âge : 57
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Ven 29 Juil 2016, 06:19

Encore un peu de hs

Tu as parfaitement raison sur le sujet de l'appellation "médicale". J'ai l'habitude de me bricoler moi-même mes prothèses de sport et pour ce faire il faut du tube alu. Jusqu'à présent mon prothésiste me donnait des chutes qu'il avait car il achetait ces tubes en longueurs de 2m.
Sauf que maintenant le fournisseur "médical" ne les fournit plus qu'en longueur de 60cm, donc plus de chutes utilisables (et en plus vendu à prix d'or) .... Après une petite recherche j'en ai trouvé dans le nautisme à un prix vraiment ridicule (en comparaison) et surtout vendu au mètre (on peut aller jusqu'à 4m) du coup je m'éclate !

L'ennui c'est que lui (mon prothésiste) ne peut pas passer par un autre fournisseur que celui reconnu par la HAS et donc il doit payer ça plein pot, le facturer pareil au patient (enfin à la sécu puisque c'est elle nous qui payons ...)

__________________________________
" Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option. " (Bob Marley)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Ven 29 Juil 2016, 07:40

Je trouve que ce qui réduit aussi le marché du VH c'est le choix des composants , c'est parfois très réducteur , voire un désert complet.

Par exemple , il y en a peut-être qui voudraient des jantes 20" tubeless : introuvable.

Autre exemple : les freins.
Je ne sais pas comment sont montés la plupart des freins à disques sur les autres trikes mais sur le mien je suis limité à une seule marque puisque c'est la seule qui propose des étriers gauches/droits et encore sur un seul modèle.
Ça m'arrangerait de monter des plus hauts de gamme avec réglage de la garde et de l'attaque juste avec une molette , ça existe , parce que sur les miens il faut un outil pour l'attaque.
Le constructeur ne développe pas plus que ça sur les miroirs.
Donc j'ai des supports d'étriers et adaptateurs prévus pour gauche et droit mais c'est symétrique au moins.
Si je montais un gauche à droite il sera à l'envers et je ne sais pas si ce sera possible et dans ce cas si ça posera problème ou pas.
Sinon en première monte il y a bien deux gauches mais ce n'est pas symétrique , je ne sais pas si un constructeur aurait réussi un montage de deux gauches symétriques.

Donc un montage "à la carte" est souvent utopique , surtout pour un trike.

Mais c'est pas vrai ça , Didier se fâche en vert   et vous continuez d'horsujetizer en rond  Shocked  
Revenir en haut Aller en bas
viso
Pilier du forum
avatar

Messages : 995
Localisation : centre Bretagne
VPH : Ice Sprint RS20 Rolhoff
Date d'inscription : 26/01/2014

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Ven 29 Juil 2016, 08:54

hum..., je ne pense pas que l'argument du manque d'offre matériel soit réel FC. Ainsi, au début du VTT rien de spécifique n'existait et très peu de choix (freins, pneus, etc.) ; puis l'activité a explosé, l'offre a suivi. Il y avait un marché et (car ?) une image à vendre : sport fun, extrême,... ; des disciplines (!) ont vu le jour. L'image du VTT renvoyait à des choses connues (moto...).
On en revient toujours à cette question d'image qui vend du rêve de performance. Plus haut Pappyvolant a parfaitement synthétisé cela à mon sens : l'image de la perf est davantage valorisé que le plaisir de rouler sans contrainte dans la nature.
Dernièrement un homme d'un certain âge est passé tout près de moi en trike (3x20) sur le halage : il arborait un sourire et semblait profiter complètement de sa balade, une belle image de la sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Ven 29 Juil 2016, 18:57

Un élément de réflexion concernant les "vélos pour handicapés".

En discutant aujourd'hui avec un fournisseur, j'ai appris que pour bénéficier d'un remboursement sécurité sociale, le matériel destiné aux personnes handicapées ne doit pas être un matériel "général" destiné aux personnes valides.
La raison serait la crainte de la fraude : en effet, lorsqu'un matériel bénéficie d'une convention pour remboursement par la sécurité sociale, il peut faire l'objet d'une prescription, sans qu'il soit nécessaire d'apporter la preuve que la personne à qui le matériel est prescrit est effectivement handicapée.
Cette crainte de la fraude pourrait expliquer une certaine "étanchéité" entre le monde des vélos pour handicapés et l'univers du vélo spécial, pourtant très riche en possibilités.
Et pourtant, le caractère "universel" des trikes autant utilisables par des valides que par des handicapés est source de décloisonnement.

A contrario, les aides au coup par coup par les MDPH supposent la mention du handicap de la personne qui fait la demande, du coup cette procédure est sans doute considérée comme plus résistante à la fraude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2504
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Ven 29 Juil 2016, 22:28

Cela permet surtout aux sociétés produisant ce matériel de se réserver une niche de produits sans subir de concurrence d'autres société et de maintenir des prix artificiellement élevé ce qui est sans doute pire pour la sécu que quelques fraudes !

Cela me rappelle une expérience avec une chevillère pour ma mère : en Belgique (et Pays-bas et Allemagne) ladite chevillère est remboursée par les mutuelles, apparement pas en France ou du moins pas toujours. Résultat : dans les pays ou il y a remboursement, la chevillère est vendue 3 fois plus cher qu'en France, je précise qu il s'agit de la même chevillère, même marque et même modèle. Après on s'étonne que la sécu est den déficit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Sam 30 Juil 2016, 04:20

chabizar a écrit:
Un élément de réflexion concernant les "vélos pour handicapés".

En discutant aujourd'hui avec un fournisseur, j'ai appris que pour bénéficier d'un remboursement sécurité sociale, le matériel destiné aux personnes handicapées ne doit pas être un matériel "général" destiné aux personnes valides.
La raison serait la crainte de la fraude : en effet, lorsqu'un matériel bénéficie d'une convention pour remboursement par la sécurité sociale, il peut faire l'objet d'une prescription, sans qu'il soit nécessaire d'apporter la preuve que la personne à qui le matériel est prescrit est effectivement handicapée.
Cette crainte de la fraude pourrait expliquer une certaine "étanchéité" entre le monde des vélos pour handicapés et l'univers du vélo spécial, pourtant très riche en possibilités.
Et pourtant, le caractère "universel" des trikes autant utilisables par des valides que par des handicapés est source de décloisonnement.

A contrario, les aides au coup par coup par les MDPH supposent la mention du handicap de la personne qui fait la demande, du coup cette procédure est sans doute considérée comme plus résistante à la fraude.

Mouais.. ils se donnent les raisons qui les arrangent Suspect car la réalité,
c'est surtout qu'ils se gavent bien sûr notre dos,
et qui n'ont surtout pas envie de perdre leur petit privilège!
car pour obtenir une aide, je ne te raconte pas le chemin de croix qui faut faire!
et l'issue est au bon vouloir de leur satanée commission!
pour preuve,
on m'a refusé l'assistance et il m'a fallu attendu 5 mois et moult coup de téléphone pour avoir une réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   Sam 30 Juil 2016, 20:15

Mille-pattes a écrit:

Mouais.. ils se donnent les raisons qui les arrangent  Suspect car la réalité,
c'est surtout qu'ils se gavent bien sûr notre dos,
et qui n'ont surtout pas envie de perdre leur petit privilège!

L'analyse que j'ai mentionnée m'a été fournie par un distributeur de vélos couchés en dehors du domaine du matériel médical, il n'a donc aucun intérêt personnel sur le sujet.


Mille-pattes a écrit:

car pour obtenir une aide, je ne te raconte pas le chemin de croix qui faut faire!
et l'issue est au bon vouloir de leur satanée commission!

dans ton cas il s'agit donc d'une demande via MDPH, qui est apparemment plus "contrôlée" que les prescriptions de matériel médical ; d'ailleurs, une assistance électrique n'est pas un matériel médical d'une façon générale...
mais peut être l'objet d'une subvention : j'ai un client qui a obtenu une aide par la MDPH pour un trike à assistance électrique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orientation du marché du vélo couché   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orientation du marché du vélo couché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orientation du marché du vélo couché
» Vélo couché
» barre de traction trail gator et vélo couché azub
» Mon premier vélo couché...
» Home trainer - Vélo couché d'appartement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: