Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Dim 11 Oct 2015, 07:03

moulino51 a écrit:

Bon toute façon tant que je suis heureux au volant de ma Clio élec, pas de raison d'en changer.



Tant que tu as les moyens de payer son achat / entretien / renouvellement, effectivement, tout va bien flower
Cette boutade peu élégante pour ouvrir sur l'aspect économique et financier !


D'abord sur le plan collectif.

Il n'aura échappé à personne qu'on ne peut plus compter sur la croissance du PIB pour avoir la marge de manoeuvre budgétaire type "il est interdit d'interdire", autrement dit, on ne peut plus tout se permettre, partout les budgets sont coupés, les dotations aux collectivités territoriales en baisse, les budgets sociaux laminés...
Dans ce contexte, faire le choix de s'engager dans le développement de telle ou telle technologie n'est pas anodin. On ne peut plus dire "si ce projet ne marche pas, on fera autre chose". Car, non, il n'y a plus assez d'argent pour tout faire. Faire un choix exclue d'autres filières.
Alors, qu'est-ce qui est le moins douloureux pour les budgets R&D et les subventions ? Développer la voiture à 2 litres aux 100 km ou mettre en oeuvre la motorisation électrique ? Avec toutes les infrastructures qui vont avec, naissance (fabrication), vie (fonctionnement et maintenance), et mort (démantèlement et recyclage).
Dans ce contexte de restrictions budgétaires qui n'aura échappé à personne, que penser de la subvention de 10 000 € lancée au printemps 2015 pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride ?
http://transports.blog.lemonde.fr/2015/03/31/ce-1er-avril-letat-lourdement-endette-offre-10000e-a-chaque-automobiliste/
http://www.presse.ademe.fr/2015/03/nouveau-bonus-voiture-electrique-et-hybride-jusqua-10-000-e-pour-la-mise-a-la-casse-dun-vieux-diesel.html
Moi aussi j'aimerais bien bénéficier de 10 k€ pour me payer un VM "full options"... mais pas de chance, je suis trop pauvre pour posséder une bagnole.
Il serait intéressant de calculer la généralisation d'une telle mesure, et comparer avec un programme similaire basé sur des véhicules pétroliers à 2 litres aux 100 km (ou tout un tas d'autres solutions et de mix de mobilité).


Ensuite sur le plan individuel.

De même que la proportion de cyclistes qui utilisent le vélo pour des raisons "moralement écologiques" ne dépasse pas 5% (source O. Razemon), les ménages qui renoncent à la voiture individuelle ne le font pas par vertu écolo ou boboïsation. A Villeurbanne ville à 10 000 habitants au km2, ce sont 31% des ménages qui n'ont pas de voiture ! Je fais l'hypothèse que la principale raison est financière, même si on peut penser à d'autres raisons : personnes trop âgées, permis suspendu (mais là il y a toujours la possibilité des voiturettes).

Je pense d'ailleurs pour mon propre cas que la motivation écologique du vélo est une rationalisation a posteriori. Mon compagnon a revendu sa voiture il y a 25 ans parce que ça lui coûtait trop cher, et il s'est mis à vélotaffer parce que c'est rapide et fiable. On a des voisins qui n'ont pas racheté de voiture après s'être fait voler la leur, ils n'ont pas les moyens. Monsieur vélotaffe et y trouve l'occasion de faire un peu de sport dans une vie avec peu de temps libre (car 2 jeunes enfants).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Dim 11 Oct 2015, 08:36

En ce qui me concerne , si je n'ai plus de voiture c'est principalement parce que je l'utilisais de moins en moins.

En l'état actuel des choses je pouvais encore parfaitement l'assumer mais ça n'avait plus d'intérêt.

Et puis ça me barbe de payer des assurances qui ne servent presque jamais à rien à part enrichir l'assureur.
Pourquoi payer une franchise pour remplacer le pare-brise parce que j'ai pris un gravillon projeté par la voiture en face ? Moi j'y suis pour rien.

L'entretien est trop cher parce qu'il y a trop d'intermédiaires jusqu'au garagiste bien que mes deux dernières voitures ne m'ont pas coûté énormément parce que je les ai eues toutes les deux neuves et que je ne faisais qu'environ 6000 kms/an puis de moins en moins.

Et puis j'ai toujours eu la flemme d'aller à la pompe , j'étais souvent sur la réserve même si je ne suis pas écolo militant.

Calcul fait , rien que les assurances et le carburant font 1700 E d'économies par an , hors entretien aléatoire puisque ça dépend du kilométrage annuel.

En 3 ou 4 ans on peut ensuite se permettre un vélo haut de gamme , tout l'intérêt est là mais c'est vrai que tout le monde ne peut pas faire sans voiture.

Et la voiture ça fait partie des meubles comme déjà évoqué sur ce forum.

Donc pour moi la voiture reste un "ramassis de pollution" même l'électrique bien que ce soit de façon différente.

C'est radical de ne m'en tenir qu'au vélo , certes , mais j'en ai la possibilité , ce n'est pas une contrainte , c'est un choix.

Et c'est trop bon pour l'esprit , la santé et la planète.
Revenir en haut Aller en bas
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Dim 11 Oct 2015, 10:35

chabizar a écrit:

Dans ce contexte de restrictions budgétaires qui n'aura échappé à personne, que penser de la subvention de 10 000 € lancée au printemps 2015 pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride ?
http://transports.blog.lemonde.fr/2015/03/31/ce-1er-avril-letat-lourdement-endette-offre-10000e-a-chaque-automobiliste/
http://www.presse.ademe.fr/2015/03/nouveau-bonus-voiture-electrique-et-hybride-jusqua-10-000-e-pour-la-mise-a-la-casse-dun-vieux-diesel.html


Si on compare à l'effort consenti pour inciter/récompenser les gens à aller au travail à vélo .....

http://isabelleetlevelo.20minutes-blogs.fr/archive/2015/09/15/le-pama-debouche-sur-l-ikv-922025.html#more

L'IKV est contestable, mais donner 10,000€ pour l'achat d'une voiture électrique ça me révolte (en père tranquille).
Ça montre aussi que la voiture électrique n'est pas attractive, même aujourd'hui, et qu'on n'a pas pris la mesure du problème. Mais bon, il n'y a que les méchants américains pour penser que leur mode de vie n'est pas négociable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulino51
**
avatar

Messages : 118
Localisation : Reims
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Dim 11 Oct 2015, 16:38

chabizar a écrit:
moulino51 a écrit:

Bon toute façon tant que je suis heureux au volant de ma Clio élec, pas de raison d'en changer.
Tant que tu as les moyens de payer son achat / entretien / renouvellement, effectivement, tout va bien flower
Cette boutade peu élégante pour ouvrir sur l'aspect économique et financier !
Bonjour Chabiz,

Je ne vais pas développer mon sentiment sur toutes tes interrogations mais nous parlons le même langage quand a nos préoccupations de l'avenir.
Chabiz a écrit:
achat / entretien / renouvellement
Achat : Clio 1500 € + remplacement du pack 1500 € soit 3000 € (en gros le prix d'un bon vélo Wink )
Entretiens : environ 10 € d'eau déminéralisée par an, pas de vidange/filtres, pas de courroie de distri, pas de panne d'EGR.
Cout carburant : Je produis l'électricité utilisée par Clio, mais si je devais payer le jus, le cout de la conso serait d'environ 1,5 €/100 km.
Renouvellement : (a savoir a 69 ans je n'ai jamais acheté de voiture neuve) et les offres actuelles en VEs neuf ne me conviennent pas, je compte garder cette Clio au moins encore deux ans (et j'aime bien cette notion de produit durable) et si je francis le pas, ce sera pour laisser a mon épouse un VE plus récent le jour ou je n'y serais plus.

Prime a l'achat d'un VE : nos chemin se rejoingnent encore, puisque je ne suis pas du tout favorable a cette prime de 10000 €.
Pourquoi ? On le saistrés bien, toutes ces subventions n'ont comme résultat que de faire monter la facture et vider encore plus les poches des contribuables.
Exemples flagrants : les installation PV avec 50% de primes a une époque, ou autre exemple avec les 50% de primes sur les poeles a granulés, qui on magiquement baissés de plus de la moitiés quand les 50 % ont disparus.

Note que malgrés tout que pour bénéficier de cette prime, il faut donner un vieux diezoil polluant a mettre a la casse, sinon c'est beaucoup moins au niveau prime.

Pour moi, c'est exactement pareil avec les VEs, et d'ailleurs on l'a remarqué avec les C-Zéro qui ont été soldées a 10900 € alors quelles étaient au double au prix du catalogue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2468
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Lun 12 Oct 2015, 01:24

Moi je vote pour la suppression des primes à l'achat d'un VE. Mais à une condition:

Que l'on fasse payer au gasoil et à l'essence le vrai coût de leur impact sanitaire (40000 morts par an), ce qui mettrait le prix des ces jus à 5 ou 10€ le litre.

Pour l'instant tout le monde a le droit de tuer gratis. Vous trouver ça normal?

pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gully-vert
**


Messages : 109
Âge : 43
Localisation : SW-Ile de france
VPH : QuattroVelo+
Date d'inscription : 16/12/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mar 13 Oct 2015, 21:39

hube68 a écrit:
Moi je vote pour la suppression des primes à l'achat d'un VE. Mais à une condition:

Que l'on fasse payer au gasoil et à l'essence le vrai coût de leur impact sanitaire (40000 morts par an), ce qui mettrait le prix des ces jus à 5 ou 10€ le litre.

Pour l'instant tout le monde a le droit de tuer gratis. Vous trouver ça normal?

pale

tout a ait d'accord avec toi, hube68,
et aussi qu'on fasse payer au centrales nucléaire russes (tchernobyl a couté un crise économique toujours en cours a la russie, une vrai guerre avec quelques 500 000 soldats investit), et japonaises (dont on ne connais pas encore le cout) et autres, au centrales électriques au charbon allemande qui nous inondent de particules par vent d'est, bien plus responsable des pic de pollution parisiens que les transports, le vrai cout de leur impact sanitaire. Ce qui mettrait le prix de ce jus à 10 ou 20 Euros le KW.h

https://www.youtube.com/watch?v=biyCkVW3jMg

et là, enfin tout le monde serai a égalité!!! Surprised Surprised Surprised

gully
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2468
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 14 Oct 2015, 09:59

Pourquoi pas Laughing Laughing

Et quelles sanctions économiques proposes-tu d'infliger aux éoliennes qui sont (paraît-il) pas belles dans les paysages, aux panneaux PV dont la fabrication empoisonne des chinois (mais pas autant que la fabrication de toutes nos fringues)? jocolor

Finalement pour échapper à tout, il faut retourner dans les cavernes, bouffer des vers de terre et de l'herbe, se priver d'électricité et d'ordi, et même de velorizontal.bbfr.net !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gully-vert
**


Messages : 109
Âge : 43
Localisation : SW-Ile de france
VPH : QuattroVelo+
Date d'inscription : 16/12/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 14 Oct 2015, 11:44

hube68 a écrit:
Pourquoi pas Laughing Laughing

Et quelles sanctions économiques proposes-tu d'infliger aux éoliennes qui sont (paraît-il) pas belles dans les paysages, aux panneaux PV dont la fabrication empoisonne des chinois (mais pas autant que la fabrication de toutes nos fringues)? jocolor

Finalement pour échapper à tout, il faut retourner dans les cavernes, bouffer des vers de terre et de l'herbe, se priver d'électricité et d'ordi, et même de velorizontal.bbfr.net !

Ben, là, c'est toi qui doit y répondre, c'est toi qui a lancé le sujet,

mon message implicite, était que si on veut imputer le cout des externalité à une techno, il faut le faire pour toutes, et on verra qu'il n'y a pas une techno propre et une sale.

Il est facile de dire qu'une techno est propre, sous pretexte qu'elle déporte ses externalités.

C'est comme critiquer les chinois pour leurs pollution ,alors qu'ils supportent la fabrication de a peu près tout ce qu'on consomme. SI on le fabriquait nous même, on poluerai nous aussi, meme si eventuellement d'une manière différente.

idem pour la source d'énergie: c'est pas parce que un moteur électrique déplace la pollution de sous tes narines, vers les narines (ou la thyroide) des autres, qu'il ne pollue pas....

d'où encore une fois la prévalence de freiner sa consommation, plutot que la reporter sur autre chose

gully
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 14 Oct 2015, 15:06

hube68 a écrit:

Finalement pour échapper à tout, il faut retourner dans les cavernes, bouffer des vers de terre et de l'herbe, se priver d'électricité et d'ordi, et même de velorizontal.bbfr.net !
Caricatural et typique.
Gully-vert illustre que le passage de la voiture essence (ou diesel) à la voiture électrique ne résoud pas le problème, elle le déplace (dans l'espace et dans peut-être dans le temps).
Chabizar rappelle clairement que nous n'avons pas 7 vies comme les chats et que la situation actuelle ne nous autorise pas l'erreur. Financer le passage de l'essence à l'électrique sera très cher, surtout si la mise de départ est de 10,000 € par voiture!
Ce que je pense c'est qu'il est plus efficace de garder cette technologie (essence) sale mais mature et de nous concentrer sur la réduction de notre consommation de transports / énergie. Promouvoir le vélo (même électrique), un modèle de société relocalisé nécessitant moins de déplacements est nettement plus souhaitable. Donnons 10,000€ à chaque automobiliste qui se sépare d'une voiture pour un vélo ou tout véhicule plus léger que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 14 Oct 2015, 16:53

ALagrange (Alex) a écrit:
Donnons 10,000€ à chaque automobiliste qui se sépare d'une voiture pour un vélo ou tout véhicule plus léger que lui.

C'est mon cas et ce serait bien , quand je vois les dizaines de milliers de roros qu'il faut mettre pour un vélo superlight Suspect Sad
Revenir en haut Aller en bas
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2468
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 14 Oct 2015, 18:09

Tout à fait d'accord pour considérer toutes les externalités. On fait pas d'omelette sans casser des oeufs. Mais alors garder le véhicule fumant pour ne pas investir dans le VE, pas d'accord. On va consommer du pétrole combien de temps encore? Il est de plus en plus sale, plus on a du mal à l'extraire et plus on en consomme juste pour l'extraire. ça va partir en cou***e. Et sans compter le sang versé dans les pays chauds qui en ont...

Dans le même temps les réseaux électriques sont universels, utilisés pour plein d'usages. Vois comme tu es dans le pétrin en cas de coupure de courant. Il est logique d'utiliser cette énergie de plus en plus renouvelable également pour les transports. Le vélo n'est pas une solution universelle. Critiquer les VE par principe, c'est faire le jeu de poutine, de Total, des Saoud et de daesh...

Le VE ne "résoud" pas le problème, il l'atténue quand même beaucoup. Ce n'est pas rien. Principe du colibri. J'ai fait ma part du boulot pour que tout le monde respire mieux. Et vous?

Mais bon, si vous ne voulez pas entendre parler de véhicules propres, continuez de déguster sur vos vélos derrière les gentils automobilistes qui vous envoient des grosses fumeroles, en vous disant que quand vous serez au volant vous pourrez à votre tour vous venger sur les autres (cyclistes, piétons, enfants, bébés) et qu'il suffira de dire que statistiquement c'est pas tellement votre tuyau d'échappement mais les centrales allemandes au lignite. Moi j'ai honte d'empoisonner les gens quand je conduis ma voiture diesel (pourtant fappée). C'est pour cela que je l'utilise le moins souvent possible, uniquement pour les rares cas où ni le vélo, ni le scoot, ni le VE ne peuvent faire le job.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 14 Oct 2015, 18:42

hube68 a écrit:

Le VE ne "résoud" pas le problème, il l'atténue quand même beaucoup. Ce n'est pas rien. Principe du colibri. J'ai fait ma part du boulot pour que tout le monde respire mieux. Et vous?

Cela reste très qualitatif. Difficile de faire des choix objectifs. Ils sont donc subjectifs et les nôtres sont différents. Mon colibri il fait du vélo, vend sa seconde voiture et remplace sa première diesel par de l'essence et tente de moins l'utiliser. Les intentions étant de diminuer l'usage d'abord et diminuer les effets néphastes de ce qui reste ensuite. Bon, essence versus diesel, ça se discute. Supprimer la première voiture, je ne sas pas encore comment faire mais je le garde en tête.

Je rejoins d'ailleurs Jno33 dans ses propos. Sur le VAE, on voit la même démarche de course à la puissance pour aller plus vite, plus loin, plus lourd, plus confortable, etc... Et cette facilité empêche ou minimise les efforts pour s'organiser différemment, pour accepter sa condition d'humain et mettre plusieurs heures pour faire 40 km, pour prendre son temps, renoncer à des déplacements non essentiels, ... Je suis tout à fait pour les VAE, mais je préfère qu'ils permettent de lisser le profil du trajet ou les fluctuations de forme du cycliste et pas plus ni d'en faire des cyclistes augmentés. On parle souvent d'Homme augmenté pour les nouvelles technologies, mais quand je vois que l'Homme (occidental) normal détruit sont environnement, je doute des bénéfices de l'Homme augmenté.
L'Homme est faible et va souvent au plus facile. J'en suis une très bonne illustration. J'ai vendu ma voiture pour ne pas être tenter de la prendre pour aller au boulot un jour où il fait froid, mouillé, qu'il neige ou que j'ai la flemme.


hube68 a écrit:
Mais bon, si vous ne voulez pas entendre parler de véhicules propres, continuez de déguster sur vos vélos derrière les gentils automobilistes qui vous envoient des grosses fumeroles,

J'ai la même vision que toi des voitures. A chaque fois que je me fais dépasser ou enfumer je vois la voiture comme un pulvérisateur à CO2, NOx et autres. J'imaginais encore ce matin une visualisation pédagogique à faire: du genre pulvériser une bombe de peinture au débit de 120 g/km (selon les VW ou 1200 g/km selon les cyclistes Smile ).
Mais tu parles là de ton (ou de mon) confort personnel, auquel j'aspire aussi, pas du problème global. Dans sa globalité, j'estime que le VE c'est reculer (ou retarder l'échéance) pour mieux sauter. Sauf que lorsqu'on aura reculé, on ne pourra plus sauter, nous n'en aurons plus les moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jno33
Posteur d'or
avatar

Messages : 704
Âge : 55
Localisation : le haillan
VPH : road
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 14 Oct 2015, 18:54

.


Dernière édition par Jno33 le Sam 24 Oct 2015, 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gully-vert
**


Messages : 109
Âge : 43
Localisation : SW-Ile de france
VPH : QuattroVelo+
Date d'inscription : 16/12/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 14 Oct 2015, 22:37

ALagrange (Alex) a écrit:
hube68 a écrit:



Mais bon, si vous ne voulez pas entendre parler de véhicules propres, continuez de déguster sur vos vélos derrière les gentils automobilistes qui vous envoient des grosses fumeroles,

J'ai la même vision que toi des voitures. A chaque fois que je me fais dépasser ou enfumer je vois la voiture comme un pulvérisateur à CO2, NOx et autres. J'imaginais encore ce matin une visualisation pédagogique à faire: du genre pulvériser une bombe de peinture au débit de 120 g/km (selon les VW ou 1200 g/km selon les cyclistes Smile ).
Mais tu parles là de ton (ou de mon) confort personnel, auquel j'aspire aussi, pas du problème global. Dans sa globalité, j'estime que le VE c'est reculer (ou retarder l'échéance) pour mieux sauter. Sauf que lorsqu'on aura reculé, on ne pourra plus sauter, nous n'en aurons plus les moyens.

Je partage ce principe aussi, mais je modulerai quand même le tableau qui n'est pas si noir:
-d'une part les hydrocarbures peuvent aussi être d'origine renouvelable, c'est un moyen de stockage de l'énergie sous forme chimique. Après on tape dans le stock de mère nature ou on l'entretien (chasseur cueilleur vs. producteur) en se servant de la seul (peu ou prou) énergie renouvelable c'est a dire l'énergie solaire et ses dérivés (biomasse / vent / hydraulique).
- d'autre part les chiffre de polluant dégagés ne sont pas du tout de cet ordre de grandeur aujourd'hui. En prenant les normes actuelles multiplié X10 pour avoir des chiffres réalistes vs conduite reel des gens norme sur wikipedia) , on arrive à 0,8gr/Km de Nox. si il y aun FAP, les particules ne sont pas plus un Pb que les autres sources de particules fines (le rapport de l'ONU parle des particules fine DONT les particules des véhicule diesel. pas plus celles la que d'autres). Ne pas non plus confondre la vapeur d'eau au démarrage avec la fumée. Pour le cO2, le 120g/Km = 5L/100Km environ (je fais moins au quotidien avec ma voiture de 2007)  il n'est pas polluant respiratoire (c'est l'accumulation qui pose problème d'effet de serre), dans les sous marin, il est accepté 10000 fois la concentration dans l 'air, et on peut imaginer qu'ils font attention à ça.

ça me fait penser au tabac: dans les année 80, on ne pouvait rien voir dans les bureaux, aujourd'hui, on sent qq'un qui est allé fumer dehors et on est incommodé: on devient beaucoup plus sensible: les camions ne fument quasiment plus. on peut rouler derrière eux, sans s'étouffer au sens propre, ce n'était pas le cas dans les année 80. souvenez vous.

Malgré quelques poses longues, J'ai accumulé plus de 120000 Km en VD  entre les entrainements de club, les trajets collège/lycée/fac/boulot <=> domicile, et pour beaucoup en ville pour le quotidien. J'ai bien vu l'évolution. aujourd'hui, beaucoup plus qu'avant, j'ai peur de me faire rentrer dedans a cause de la multiplication des voitures, les odeurs ne m'interpellent plus.
donc parler d'une fumante quand elle est FAPée, je ne suis pas d'accord. par contre, les chiffres restent défavorable a cause de la multiplication des véhicules. on y revient toujours.

hube68, si tu limite l'utilisation de ton diesel au stricte nécessaire, tu n'empoisonne plus les autres.

Gully

Edit

Attention à bien respecter l'emplacement des balises "quote" lorsque vous faites une citation, sinon en ne sait pas où commence votre rédaction personnelle.

Modo Ralevy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gully-vert
**


Messages : 109
Âge : 43
Localisation : SW-Ile de france
VPH : QuattroVelo+
Date d'inscription : 16/12/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Jeu 15 Oct 2015, 22:58

hube68 a écrit:


Dans le même temps les réseaux électriques sont universels, utilisés pour plein d'usages. Vois comme tu es dans le pétrin en cas de coupure de courant. Il est logique d'utiliser cette énergie de plus en plus renouvelable également pour les transports.

si j'osais, je te suggérerai la lecture de "Ravages", de Barjavel... C'est pas très long, et tellement visionnaire et calé sur le sujet...

:porte:   geek

bon je partage avec toi le plaisir qu'il y a a rouler en VE: pas de bruit, réactif, souple, pas besoin de passer à la pompe. Beaucoup d'agrément, mais là on sors du sujet.

Gully
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2468
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mar 27 Oct 2015, 15:19

Et si l'on parlait de la catastrophe routière qui a fait la une des médias? Une survivante a témoigné que l'impact était assez faible. C'est l'embrasement de la "bombe roulante" qui a tué tous ces gens. Le gasoil difficilement inflammable qu'ils disaient? Si le camion avait été électrique il n'y aurait eu que quelques blessés légers. Donc, oui, passer les camions et bus à l'électrique, c'est bon aussi pour la sécurité de tous en cas d'accident. C'est curieux qu'aucun média n'ait soulevé ce point. On est tellement accro au pétrole que la mort par brûlure (surtout celle des autres) est considérée comme une fatalité et donc banalisée. Le monde est fou!

rem: à ceux qui suggéreraient que les batteries lithium peuvent aussi s'enflammer, je les invite à considérer (au vu de cas avérés) qu'elles ne s'embrasent pas instantanément, il leur faut des minutes avant de bien flamber, cela laisse plus de temps pour s'éloigner, et elles contiennent environ 20 fois moins d'énergie que le réservoir de carburant d'un véhicule comparable, ce qui limite bien l'ampleur des dommages collatéraux potentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gully-vert
**


Messages : 109
Âge : 43
Localisation : SW-Ile de france
VPH : QuattroVelo+
Date d'inscription : 16/12/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mar 27 Oct 2015, 23:41

hube68 a écrit:
Et si l'on parlait de la catastrophe routière qui a fait la une des médias? Une survivante a témoigné que l'impact était assez faible. C'est l'embrasement de la "bombe roulante" qui a tué tous ces gens. Le gasoil difficilement inflammable qu'ils disaient? Si le camion avait été électrique il n'y aurait eu que quelques blessés légers. Donc, oui, passer les camions et bus à l'électrique, c'est bon aussi pour la sécurité de tous en cas d'accident. C'est curieux qu'aucun média n'ait soulevé ce point. On est tellement accro au pétrole que la mort par brûlure (surtout celle des autres) est considérée comme une fatalité et donc banalisée. Le monde est fou!

rem: à ceux qui suggéreraient que les batteries lithium peuvent aussi s'enflammer, je les invite à considérer (au vu de cas avérés) qu'elles ne s'embrasent pas instantanément, il leur faut des minutes avant de bien flamber, cela laisse plus de temps pour s'éloigner, et elles contiennent environ 20 fois moins d'énergie que le réservoir de carburant d'un véhicule comparable, ce qui limite bien l'ampleur des dommages collatéraux potentiels.

là je crois que tu perds de vue les ordres de grandeur, mais peut être est ce provocateur  Wink  ?

un camion est fait pour faire beaucoup de Km et tranporter 30 à 40 tonnes de materiel.

sa consommation, bien que les moteur soit bien plus performants et avec des rendements defiant n'importe quel automobile, il consomment de l'ordre de 40L/100 km de fuel.

pour avoir un equivalent électrique, compte, sur les bases actuelles, 24 KW.h pour 250 Kg de batterie (attention, en lithium pure ça fait environ 4 Kg).

Donc à raison de 10 Kw.h/litre de carburant, avec un rendement mécanique de 35% (soit 35/80 fois moindre qu'un VE), cela donne 40x10*0,43 = 172 Kw.h elec/ 100 Km,

soit 1,8 tonnes de batteries lithium pour une autonomie de 100 Km... soit 18 tonnes de batteries pour une autonomie de 1000 Km.

je crois que tu vas nous sécher les stock de lithium en moins de 2.....

sobriété je vous dis, sobriété... Very Happy

Gully
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2468
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 28 Oct 2015, 09:48

T'énerve pas, gulli!    C'était juste pour illustrer une autre forme de dangerosité des véhicules à pétrole (en plus de leur impact sur la santé, le climat et les guerres), et pas forcément des camions. Les journaux relatent quotidiennement des cas d'incendies de voitures (pas de camions) suite à accident (avec des gens cramés) ou même parfois spontanément. Je ne parle pas des actes de malveillance. Donc certes, il n'est pas envisageable pour l'instant de faire des camions long-courriers électriques (les petits camions de livraison urbaine existent déjà en élec), mais cet accident épouvantable devrait nous faire réfléchir, au-delà de la compassion pour les victimes.

T'inquiète pas pour les ordres de grandeur, depuis des années que j'étudie la question à propos de mes véhicules et des autres, je les connais un peu aussi! Very Happy

edit: en fait les camions long-courrier électriques, ça existe déjà, enfin, ça pourrait se développer. On appelle cela le ferroutage, et c'est courant en Suisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 28 Oct 2015, 19:59

Selon cet article, qui cite une étude de l'ADEME
Citation :
La donnée la plus cruciale est que la fabrication des batteries est tellement émettrice de CO2 qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique pour commencer à être moins producteur de CO2 qu’une voiture thermique. Soit 15 à 30 km par jour,...
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/10/23/emissions-de-co2-l-impasse-de-la-voiture-electrique_4795636_3234.html#QxDXQU0I23T7XTsx.99


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 28 Oct 2015, 21:36

Eh ben Shocked on n'est pas sortis de l'auberge scratch Suspect No
Revenir en haut Aller en bas
zapols
Accro du forum
avatar

Messages : 1568
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 28 Oct 2015, 21:46

Tu crois au père Noël FC? jocolor
Eh oui, on y est jusqu'au cou...de!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulino51
**
avatar

Messages : 118
Localisation : Reims
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 28 Oct 2015, 21:53

Pour contrer ces journaleux qui n'y connaissent rien, je vous propose l'excellent article de mon ami Philippe Schwoerer

Qui roule en VE depuis maintenant 10 ans : http://www.automobile-propre.com/bonne-idee-rouler-voiture-electrique/


Quand les journalistes qui ne connaissent rien au sujet et qui n'écrivent que pour faire du papier avec du contenu blabla, arrêterons d'écrire des conneries, le débat y gagnera en clarté.     



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapols
Accro du forum
avatar

Messages : 1568
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 28 Oct 2015, 22:32

Bonjour,

Autant Mr Macchia est excessif dans certains inconvénients des VE, autant Schwoerer occulte un peu vite le principal inconvénient du VE : son autonomie et son temps de recharge.
La plupart des conducteurs paniquent lorsqu'ils atteignent la réserve de leur véhicule (qui correspond à 100km d'autonomie en usage cool), comment voulez vous que des VE qui n'ont pour la plupart qu'entre 150 et 200km d'autonomie les conducteurs se sentent sereins?

Pour moi le seul qui est parvenu à résoudre ces deux problèmes est Tesla, mais ce n'est qu'un petit constructeur de voitures de luxe (premier prix autour de 60000€, et ça peut aller à plus de 120000€). Pas de quoi changer le monde.
Quand les prestations de mobilité Tesla seront accessibles à 30000€ (hors primes), on pourra dire qu'un grand pas sera franchi.

Dans une moindre mesure, la BMW I3 range extender et les hybrides rechargeables (tels que Les GTE de VW ou les E-tron d'Audi) répondent d'une autre manière à ce besoin d'autonomie. Mais ils sont encore à 45000€.

Question aux pros du VE : quelqu'un sait sur quel modèle économique fonctionnent les Superchargers Tesla? Car offrir le plein à vie, je veux bien, mais ce n'est pas gratuit pour eux... Combien coûteraient 200000km de plein à votre avis? En France et aux Etats-Unis par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snickers
Accro du forum
avatar

Messages : 1368
Âge : 44
Localisation : Allemagne (Hanovre)
VPH : HPV StreetMachine GT (AE) + un GTE sans AE
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Mer 28 Oct 2015, 22:58

Sur un système de Ponzi scratch Rolling Eyes
Tant qu'ils vendent des voitures, tout va bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulino51
**
avatar

Messages : 118
Localisation : Reims
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   Jeu 29 Oct 2015, 00:14

Sur l'autonomie et le temps de recharge ....

Je ne vais pas disserter sur ce que je ne connais pas et qui est un éternel rabâchage.

Philippe n'occulte rien du tout, car il a l'expérience de 10 années de VEs (Clio, Kangoo, C-Zéro)
et sans compter les nombreux VEs qui lui ont été confiés pour essai

Autonomie : La moyenne kilométrique journalière des automobilistes Français doit se situer aux alentours de 35 km alors quel est l’intérêt de se balader avec un réservoir qui est capable de contenir 800 km d'autonomie ?
Mon deal en Clio électrique était d'avoir au moins 50 km d'autonomie, j'en ai 70 alors c'est parfait.

Temps de recharge : avant je m’arrêtais pour faire le plein, maintenant je fais le plein quand je m’arrête, ça prends moins de temps a brancher/débrancher un VE que de faire le plein avec un véhicule thermique, et éventuellement un détour de plusieurs km a la station service.
Je rentre le soir, je branche et la voiture est prête le lendemain matin. (ou est le soucis du temps de recharge)

Bien sur pour les trajets hors autonomie j'ai un ancien monospace qui ne sort qu'une fois par mois ou pour tracter la remorque (je n'ai jamais eu de voiture neuve) pour les ballades par beau temps, je sors le Raleigh avec sa sympathique BV Sturmey Archer.

Mon VE est devenu ma voiture principale puisqu'il convient parfaitement a plus de 90 % de mes besoins, et plus en bonus, il y a le plaisir de conduire, reprendre le thermique de temps en temps est une punition.

Le déploiement du VE vas tranquillement changer les habitudes, sur les besoins réels de mobilité

Au bout de deux ans d'utilisation, je constate que le questionnement a bien changé, bien sur la question de l'autonomie revient encore assez souvent, et beaucoup surprise quand j'annonce que je ne recharge "que" sur la même prise que ma perceuse ou du congélateur  Laughing Surprise également sur le cout d'entretien  Very Happy

J'envisage sérieusement de passer a 100 % VE dans les prochaines années quand je pourrais y atteler la remorque.

Avec le VE, il y a un changement total de paradigme, beaucoup de réflexion et de remise en question sur la mobilité de demain.
Mais quand on y a gouté, il est impossible de revenir en arrière.

Électriquement votre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les transports par motorisation électrique - paradis ou enfer écologique ?
» Motorisation électrique: législation/loi en Suisse
» Gravity Pulka : Impression et Motorisation électrique / Photos
» Transports Prouheze Paradis (Groupement Astre) (48)
» Transports Paradis (64)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: