Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 velomobile et longue distance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gluondufou
Posteur d'argent


Messages : 486
Âge : 46
Localisation : london
VPH : mosquito, pou d'la route, bike friday
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: velomobile et longue distance   Ven 21 Aoû 2015, 23:47

j'ai suivis avec grand intérêt le dernier paris brest paris et notemment les temps des vélomobiles.
hormis la performance de Ymte Sijbrandij dont j'ai entendu dire qu'il avait réalisé les 1230km à 22km/h de moyenne (à confirmer, je n'ai pas son numéro de plaque) pour les autres velomobiles dont j'ai pu identifier le numéro sur des photos la moyenne tourne aux alentours des 15km/h alors que de nombreux vélo couchés sont aux alentours des 20km/h.

il s'agit des plaques
f092 df 15km/h
f030 quest rouge 15.9km/h
w007 milan 14.9km/h
f185 df 14km/h
f231 quest rouge 14.5km/h
f001 quest blanc 13.9km/h
f058 df blanc 13.7 km/h
f030 quest rouge 15.9km/h
f167 strada orange 15.8km/h

(si vous avez d'autres chiffres)

Cette constatation m'impose quelques questions:
- quelles sont les motivations pour rouler en Velomobile sur un tel parcours ?

-Le PBP s'effectue sur des routes secondaires, revêtement assez mauvais comparé aux belles nationales, avec pas mal de dénivellé. En effort d'endurance les watts disponibles sont de l'ordre de 100 -140W. A ces puissances là et avec des engins pénalisés par leur poids quel est l'intérêt du velomobile par rapport à un VC ?

Pour moi je vois surtout la performance augmentée quand il y a du vent, ainsi que la protection contre les intempéries. Mais il me semble que ces 2 avantages restent secondaires car il ne font pas augmenter la moyenne en fin de parcours.
Ou bien est-ce que les vélomobilistes arrivent plus "frais" que les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siliconmollet
Accro du forum
avatar

Messages : 4168
Âge : 54
Localisation : cestas 33
VPH : meta . vélomobile Phantom , Milan sl MK3 n° 004
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 22 Aoû 2015, 00:05

peut être juste le plaisir de rouler en vélomobile , de ne pas subir les éléments météorologiques .

il serait juste de savoir combien de vélo droit ou couché abandonnent et combien de velomobiliste toutes proportions gardées abandonnent aussi scratch
j'ai fais en 2011 le PBP en moins de 90h00 et j'espère pouvoir le faire en 2019 en VM , normalement je devais le faire cette année , mais les évènements ne m'ont pas permis de réaliser ce projet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobile-phantom.eklablog.com/accueil-c25263806
zapols
Accro du forum
avatar

Messages : 1568
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 22 Aoû 2015, 09:38

Salut,

Bonne remarque : le vélomobile est d'autant plus intéressant que l'on a des watts a mettre dedans. En dessous d'un seuil, la masse coûte cher, sachant que l'on ne peut pas toujours complètement profiter des qualités du VM, par exemple quand on a des virages, arrêts, etc... qui nous obligent à freiner et à dissiper en chaleur l'énergie cinétique durement gagnée...

Malgré tout, en cas de vent le VM offre un avantage incomparable : le vent aura tendance à le faire avancer plus vite quelle que soit son orientation (sauf pleine face) par effet voile, là où avec les autres types de vélos on sera forcément pénalisés sauf plein arrière.

Deux autres avantages (mais mineurs) :
- protection des intempéries : si le PBP est très pluvieux, ça aide.
- possibilité de se nourrir facilement en roulant : on a deux plateformes derrière les passages de roues avant de chaque côté du VM où on peut stocker nourriture et boisson et se servir très facilement en roulant.

Il n'y a pas que Ymte qui a fait un temps canon en 2015, il y a aussi Hajo en Milan SL qui a fait un temps autour des 50h également je crois, mais je ne retrouve plus l'info. Le record du PBP en couché est je crois détenu par CAS en 2011 sur son Milan, je pense qu'il a fait autour de 47h. Les dernières infos étant un peu approximatives (je ne retrouve plus les sources...), je laisse les autres corriger/compléter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3479
Âge : 81
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 22 Aoû 2015, 10:29

Les moyennes rapportées par gluondufou ne sont pas représentatives parce qu'elles sont arrêts compris. Et on trouve tous les comportements: je roule lentement et je dors peu, je roule vite et je dors beaucoup, je roule vite et je dors le minimum pour faire un temps
Et comme tous arrivent en moyenne dans la même tranche de temps leur moyenne se ressemblent

La vitesse moyenne n'est à mon avis pas à retenir pour juger des + et des - des VM

Le temps passé à rouler sur PBP est à majoritairement consommé dans les montées donc l'ennemi est le poids

La question est pour moi: quels sont les atouts du VM à exploiter pour compenser un minimum sur le plat et en descente son handicap poids dans les montées ?

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7433
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 22 Aoû 2015, 11:26

pour illustrer les remarques de zapilon
"je dors ..je roule "etc
deux exemples
**B.Faucheux
temps total 89.43..roulé 72 h..arrets 18 h moyenne roulée:16,66
moyenne totale:13,37
**marcel
temps total 87.32..roulé 51.50 h ..arrets 36 h (!!) Sleep moyenne roulée:23,7 moyenne totale:13,70
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3781
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 22 Aoû 2015, 11:34

Pour ma part je voulais prendre mon temps mais une fois sur le vélo faut que ça roule alors j'ai fais de bonne pause.
Pour dormir je me suis allongé 16h sinon pause casse croûte , discution , photos , ravito .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
Luc en vélo
***


Messages : 154
Localisation : Ottawa, Canada
VPH : Quest Carbone (vendu), (DF en commande)
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 29 Aoû 2015, 02:50

Intéressant mais dans les longues distances, il n'y a pas que le PBP et c'est peut-être pas indicatif de ne regarder que cette randonnée. Le PBP est peut-être un cas à part pour plusieurs raisons mais en particulier le nombre total de participants au PBP, on ne peut pas nécessairement rouler au maximum quand il y a beaucoup de vélos sur la route.

Je n'ai pas participé au PBP mais je sais que dans tout les brevets je fini normalement (sans problèmes mécaniques) bien en avance sur les autres participants en vélo droit ou vélo couché. Je ne suis pas seul car beaucoup d'autres pilotes de VM ont des résultats similaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobileobserver.blogspot.ca/
gluondufou
Posteur d'argent


Messages : 486
Âge : 46
Localisation : london
VPH : mosquito, pou d'la route, bike friday
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 29 Aoû 2015, 09:14

Luc ton expérience est intéréssante, peux tu développer ? quel genre d'épreuves, kms, temps, watts ? Pour moi le PBP me semble très significatif bien au contraire, car il représente exactement le relief et le type de route que l'on rencontre en France ou au Royaume Unis lorsque l'on fait de grandes randonnées - hors montagne bien sûr -
Je précise que je n'ai jamais fais de brevets.
Par exemple, sur les routes secondaires il est exeptionnel de rencontrer du macadam super lisse. Avec 3 roues, le poids des bagages et donc un Crr elevé (0.01 plutot que 0.006) , quelques 120 watts faiblards dispo, on est scotché parfois en dessous de 20km/h. De même souvent les belles descentes se finissent dans un petit village ou hameau - et donc il faut ralentir et remonter ensuite sans élan. etc .. ça c'est mon expérience de la travérsée est ouest en vélomobile. Le soir pour faire remonter la moyenne et rouler à plus de 30km/h je me reportais sur les routes nationales et devais rouler jusque assez tard, mais profitant aussi de routes désertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. D'Alès
Accro du forum
avatar

Messages : 1397
Âge : 74
Localisation : Genève suisse
VPH : Milan SL Mk3 no 12
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 29 Aoû 2015, 15:03

Pourquoi avoir fait PBP en vm? j'ai adopté ce type de véhicule par hasard en 2013 et ne pratique plus que ça.
Donc 49 ans après (1966) un PBP en vélo droit, un PBP en vm, normal non?

Selon mon compteur, 1249,5 km, roulé 67 h 30, vitesse 18,5 km/h pour un temps total de 88 h 25.
J'ai perdu beaucoup de temps aux contrôles, sans pour autant me reposer. J'ai dormi 2 fois 2 h, à Carhaix à l'aller et à La Chèze au retour et quelques fois 20 à 30 mn dans mon quest. Aucun arrêt alimentaire en dehors de mes arrêts couchages.

Le vm est un engin très sympa et confortable à roulé mais encore bien trop lourd, son principale ennemi les côtes... et dans mon cas "le poids des ans (72)".

Si je prends la moyenne réalisée sur mes différents brevets, je suis entre 18 et 20 km/h, en fonction des dénivelés et toujours sans arrêt sauf coup de tampon aux contrôles.

Lorsque ces machines avoisinerons les 15 kg, la donne sera toute différente .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluondufou
Posteur d'argent


Messages : 486
Âge : 46
Localisation : london
VPH : mosquito, pou d'la route, bike friday
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 29 Aoû 2015, 15:50

bravo ! c'est vrai , à 15 kg (pour moi ce serait plutôt 13 ou 14 vu mon poids plume - pour rester dans des ratio poids vehicule / poids cycliste convenables) là ça devient carrément différent. Mais même à 20kg (26 avec bagages minimalistes et eau) ça reste une enclume à tirer.
On peut d'autant aprécier la perf de Ymte, c'est du délire, 22km/h avec son engin. Je me demande ce que sa performance aurait donnée avec un low racer du tiers du poids avec pointe arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc en vélo
***


Messages : 154
Localisation : Ottawa, Canada
VPH : Quest Carbone (vendu), (DF en commande)
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 29 Aoû 2015, 16:12

gluondufou,


Lors de brevets réguliers, les VM peuvent aller sans avoir à se soucier des autres participants, ils peuvent descendre les côtes à toute vitesse et monter la prochaine, il n'y a pas beaucoup de temps perdu aux contrôles en attente, à stationner le VM dans un endroit sécurisé,à répondre aux 100,000 questions, etc.  On arrête pour quelques minutes le temps d'obtenir une signature et on continue.

Les nouveaux VM sont plus léger, plus aérodynamique que les anciens, je vois une grosse différence entre mon ancien Quest Carbone et le DF.

nos brevets ne sont pas pour la plupart sur des routes principales, nos routes sont souvent en très mal état. Nous avons du relief mais je dois admettre que je ne fais pas les brevets les plus pentus mais quand même mes résultats cette année.

Deux 200km le premier (800m) avec mon nouveau DF où je n'avais pas le bon pédalier et mes genoux touchaient la coque (8h) Le deuxième (1000m) où je dois aussi prendre un traversier (6h30).

Un 300km, (1900m) en 11h

Un 400km où j'ai attendu un autre VM qui avait de problèmes mécaniques et qui a du abandonné (15h20) donc le temps serait plus près de 14h ou 14h30

Un 600 (2,800m) la semaine dernière où j'ai eu de la difficulté dû à des problèmes mécaniques (26h), sans ces problèmes ce serait plus près de 22h, j'étais passé le 300 à 10h30.  Il y avait aussi de longues sections de route en réparation.  Je suis arrivé avec seulement 6 rapports qui m'étaient disponibles.

De ce côté du "lac" je ne suis pas le seul randonneur à faire de bons résultats.  Toutes les randonnées ont leur particularité à certains endroits ce sont les montagnes, d'autres les conditions de la route très difficiles, les températures extrêmes, grandes sections sans aucun services, on en a même dans le désert.  Je crois que dans la plupart, les randonneurs sur VM ont fait belle figure.

Le seul évènement de longue distance qui nous échappe c'est le RAAM.  Le profil est assez extrême avec le passage des rocheuses au départ mais les nouveaux VM plus léger peut-être serait-il possible pour les VM de s'imposer.

J'espère avoir répondu à tes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobileobserver.blogspot.ca/
gluondufou
Posteur d'argent


Messages : 486
Âge : 46
Localisation : london
VPH : mosquito, pou d'la route, bike friday
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 29 Aoû 2015, 16:25

merci Luc pour ton retour d'expérience encourageant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7433
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 29 Aoû 2015, 16:33

Jean ..avec 10 kgs de moins sur ton VM
amuses toi a calculer ton nouveau temps que tu pourrais atteindre en fonction du gain en côte..
ça fait cher de la minute!! Sleep
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beno
Accro du forum
avatar

Messages : 3233
Âge : 52
Localisation : vers Fribourg en Suisse
VPH : Mango 212 AE pour la famille, MétaPhysic pour Madame et Waw 153 pour moi
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Sam 29 Aoû 2015, 23:49

actuellement, le plus grand gains de kilos potentiel sur un vm... c'est sur le pilote Wink Rolling Eyes ...

bon, ça dépend bien sûr des gens

j'dis ça j'dis rein hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siliconmollet
Accro du forum
avatar

Messages : 4168
Âge : 54
Localisation : cestas 33
VPH : meta . vélomobile Phantom , Milan sl MK3 n° 004
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Mar 01 Sep 2015, 22:31

oui certainement , sans oublier le poids de départ du VM scratch le Phantom fait 34 kg contre le milan qui en fait 26 Shocked ça fait déjà pas mal à ne pas trimbaler scratch
un bon développement adapté aux conditions de route améliorera aussi les conditions " d'usure musculaire " de notre pilot. le choix des manivelles, .... tout ces petites choses qui font la différences entre un " bon vélotaf " et une randonnée d'ultra distance

le risque du VM est aussi son volume d'embarquement : plus on trouve de place pour y coller qlqs chose plus on le rempli scratch alors qu'en VC ou VD juste une petite sacoche suffisait : des barres céréales , qlqs piles, de l'argent un kway et hop ont est parti . dans le VM on embarque la caisse a outils  1,7kg , un pneu 20' un pneu 26' le tapis pour le coucher sur le coté au cas ou Shocked , des pâtes de fruit pour tout le parcourt, 5 litres de liquide , l'oreiller , la gazinière , la toile de tente, ....... Shocked .

comme tout vélo un VM se prépare et en faisant "light " je pense que l'on peu ne pas trop souffrir lors d'un parcourt comme celui d'un P/B/P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobile-phantom.eklablog.com/accueil-c25263806
Luc en vélo
***


Messages : 154
Localisation : Ottawa, Canada
VPH : Quest Carbone (vendu), (DF en commande)
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Mer 02 Sep 2015, 03:13

siliconmollet a écrit:
oui certainement , sans oublier le poids de départ du VM scratch le Phantom fait 34 kg contre le milan qui en fait 26 Shocked ça fait déjà pas mal à ne pas trimbaler scratch
un bon développement adapté aux conditions de route améliorera aussi les conditions " d'usure musculaire " de notre pilot.  le choix des manivelles, .... tout ces petites choses qui font la différences entre un " bon vélotaf " et une randonnée d'ultra distance

le risque du VM est aussi son volume d'embarquement : plus on trouve de place pour y coller qlqs chose plus on le rempli scratch alors qu'en VC ou VD juste une petite sacoche suffisait : des barres céréales , qlqs piles, de l'argent un kway et hop ont est parti . dans le VM on embarque la caisse a outils  1,7kg , un pneu 20' un pneu 26' le tapis pour le coucher sur le coté au cas ou Shocked , des pâtes de fruit pour tout le parcourt, 5 litres de liquide , l'oreiller , la gazinière , la toile de tente, ....... Shocked .

comme tout vélo un VM se prépare et en faisant "light " je pense que l'on peu ne pas trop souffrir lors d'un parcourt comme celui d'un P/B/P

Je suis bien d'accord, mon Quest était à environ 30kg alors que le DF est de 23kg. De plus le DF étant beaucoup plus rigide que le Quest, cela aide à l'accélération et lors des montés. Daniel Fenn indique que le poids pourrait encore baisser en dessous de 20kg.

La mécanique est aussi beaucoup plus compliqué qu'un vélo de route où il ne faut qu'un petit multi-outil et les pièces sont disponibles un peu partout alors qu'on a besoin d'outils spéciaux que nous devons emporter ainsi que des pièces, pneus et chambre à air qu'on ne peut se procurer facilement.

Le fait que je puisse apporter avec moi beaucoup d'eau, de la nourriture, etc fait en sorte que je n'ai pas besoin d'arrêter aussi souvent que les autre randonneurs qui sont parfois pris au milieu de la nuit en campagne sans eau. Il est aussi vrai qu'on transporte plus qu'on le ferait en vélo juste en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobileobserver.blogspot.ca/
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 864
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Mer 02 Sep 2015, 14:07

zapols a écrit:

Il n'y a pas que Ymte qui a fait un temps canon en 2015, il y a aussi Hajo  en Milan SL qui a fait un temps autour des 50h également je crois, mais je ne retrouve plus l'info.

PBP 2015 : http://axel-koenig.com/results/pbp2015
Hajo et son Milan SL sont en page 2, dossard F086.

Il finit 35e au scratch avec 47h43, et une moyenne de 25,8km/h. No comment.
Il est 1er au scratch au 1er contrôle: 220km à 35,8km/h de moyenne. No comment.
Il fait fort dans 4 autres étapes: 2 fois 7e, 1 fois 2e et une autre fois 1er, à Mortagne. No comment

S'il avait pas dormi (une étape où il est 4172e Very Happy )...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   Jeu 03 Sep 2015, 10:42

Sujet intéressant !

J'avais un moment envisagé le PBP en Leiba Record mais j'avais aussi une revanche à prendre avec le Z qui devait absolument boucler cette nouvelle édition pour faire honneur à son fabricant !

Après environ 1500 km en Leiba au printemps, un 300 un peu vallonné (2700 de D+ à 27.5 de moyenne roulée sur 13h au total) et les 8h de Saint Sauveur (moyenne roulée 34.1 sur 245 km).... je me suis dit qu'il était envisageable de faire une plus longue distance avec ce VM qui me semble assez performant ;

J'avais prévu de doubler un 600 mais mon arrêt d'un mois suite à mon échec sur mon premier 600 ne me l'a pas permis.

Me reste donc à faire un vrai test long pour mieux en parler (cet hiver ?)...
Avec le recul de ce PBP en 2 roues, je doute encore de l'intérêt de le faire en VM (mais je le tenterai malgré tout).. et je n'ai pas assez d'expérience pour juger.

Les contraintes seraient pour moi (à ce jour et en opposition au vélo non caréné) : ventilation médiocre, bruit, temps/énergie à passer/dépenser dans les côtes (certains vm m'ont impressionnés dans certaines côtes -au retour, car à l'aller, la fraîcheur faisait qu'on ne pouvait pas trop juger-, éventuels soucis techniques plus compliqués que sur un deux roues, notamment un TD à 2 roues de 700, accessibilité de certain point de contrôle et évitement/anticipation des nombreux ralentisseurs et mauvaises routes dans les villes/villages (je pense à Dreux, Loudéac, Carhaix...).

Les avantages : si temps mauvais, confort apporté par la chaleur du vm, micro sieste possible, accessibilité du ravito emporté (mais sur un deux roues avec une bonne organisation, ce n'est un problème), vitesse grisante (et avantageuse) sur les belles descentes du PBP et sur les longs plats...

Je pense que ceux qui le font vite gomment ces défauts et, "enfermés" dans leur vélo, ils restent complètement absorbés par leur objectif (c'est exactement comme ça que j'ai vécu mes 8h de saint sauveur).

Je serai aussi curieux de voir les cadors qui l'ont fait en Vm le faire en deux roues... je pari que leurs perfs seraient assez similaires... le PBP est exigeant (d'ailleurs, quels dvp utilisent ils ?).

Pour ceux qui vont moins vite, le confort doit être optimisé ; d'autres vm sont peut être plus confortables que le Leiba Record (je pense au DF notamment, bientôt en test pour comparer).


Le CR de Roulecouché serait intéressant à lire ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: velomobile et longue distance   

Revenir en haut Aller en bas
 
velomobile et longue distance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choisir une longue vue pour 70m
» JTrike2 Projet Velomobile
» Essai VFR longue durée.
» Le combat liechtenaurien à partir de l'étude de l'épée longue et du Ms.3227a.
» Dernière ligne droite (pas trop longue quand même svp!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: