Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PBP: Je raconte mon aventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rouedevelo
Accro du forum
avatar

Messages : 2833
Localisation : CAEN FRANCE
VPH : lr performer tid, trike ice qnt et tw-bent
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 12:15

Alagrange a écrit:
Je téléphone à ma femme pour lui annoncer mon arrivée. Des armes me viennent aux yeux. C'est déjà fini!
la vie est une dure lutte  jocolor dans 4 ans tu seras de nouveau en paix  I love you

Alagrange a écrit:
En repartant je double Rouedevélo dans son VM. Je sais que la sortie de Fougères grimpe un peu
face à cette grimpette j'ai dormi un peu pour encore mieux la rêver pirat

content que tu n'aies pas cafté ce que tu as vraiment vu (piquer une pancarte sur le retour Shocked ) , merci

ps : je remercie vivement au passage l'aimable auditeur resté anonyme qui m'a fait parvenir un tout petit morceau du PBP 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 13:06

Merci Rouedevélo pour ton relai. Désolé, je me suis emmêlé dans les pseudos. C'est Roulecouché que j'ai rencontré à Fougères. Tu étais plus souvent avec moi.

J'ai zappé quelques d'anecdotes aussi, comme le bout de route avec Marau entre Tinténiac et Fougères, puis la rencontre avec Masterod73 juste avant et à Fougères. Son équipière aux contrôles est vraiment charmante. J'ai croisé aussi Masterod73 à Roc'h Trévezel et ai craint pour son délai. Mais c'est un champion d'une sacré trempe pour réaliser ce qu'il a fait, comme il l'a fait, avec un trike et d'autant plus si on le connait un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudie54
Posteur de bronze
avatar

Messages : 295
Âge : 61
Localisation : VANDOEUVRE LES NANCY 54500
VPH : AZUB T TRIS moteur roue
Date d'inscription : 24/05/2014

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 14:56

Bravo. Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
masterod73
Posteur d'or
avatar

Messages : 523
Âge : 46
Localisation : Albertville
VPH : trike VTX+
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 15:17

merci beaucoup Alex,

je ne pense pas que je revivrai à vélo, 90 heures avec autant d'émotions et en étant passé par des états si différents.
Les futurs candidats, ou tenter, ne peuvent se l'imaginer alors je ne leur conseillerai que trop de se jeter à l'eau.
Oui ma moitié est extraordinaire et elle l'a encore prouvé sur ce PBP

je sais que, au vu de mon délai plus que serré (!!), je n'ai pas pu profiter, comme il se doit, de l'ambiance exceptionnelle autour de cette événement, dans les nombreux villages traversés notamment.
C'est pour cela, si je peux y être, que je lorgne déjà 2019!!!

Rodolphe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PAT'A TRIKE
Accro du forum


Messages : 1598
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 15:45

Merci pour vos beaux souvenirs très rigolos et peut-être que ...je vais y penser pour le PBP 2016. y a du boulot !
Il y a beaucoup de trikes ? et des femmes en trike ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
masterod73
Posteur d'or
avatar

Messages : 523
Âge : 46
Localisation : Albertville
VPH : trike VTX+
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 16:01

PAT'A TRIKE a écrit:
Merci pour vos beaux souvenirs très rigolos et peut-être que ...je vais y penser pour le PBP 2016. y a du boulot !
Il y a beaucoup de trikes ? et des femmes en trike ?


j'ai compté 5 trike (plus?) (2 Vortex-2 VTX-1 Catrike) au départ; au moins 2 à l'arrivée (peut-être plus); pas de femme cette année en trike; on ouvre le recrutement pour 2019!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3626
Âge : 82
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 16:34

"pour le PBP 2016. y a du boulot !"

on va te faire une faveur, il y aura moins de boulot si on te laisse te préparer jusqu'en 2019

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
PAT'A TRIKE
Accro du forum


Messages : 1598
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 16:37

C'est difficilement réalisable en trike ! pour le réaliser en temps.
2019, je suppose que le PBP se fait que tous les 4 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
masterod73
Posteur d'or
avatar

Messages : 523
Âge : 46
Localisation : Albertville
VPH : trike VTX+
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 18:49

PAT'A TRIKE a écrit:
C'est difficilement réalisable en trike ! pour le réaliser en temps.
2019, je suppose que le PBP se fait que tous les 4 ans ?


cyclophil: 82 heures en 2015 en VTX: tu peux lui en parler, c'est possible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3626
Âge : 82
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 19:02

Il y a aussi un certain Master Rodolphe qui a réussi haut la main pédale et sans bavure le PBP 2015 en trike et qui a suscité un enthousiasme très fort chez ses supporters
Il a terminé dans état de forme éblouissant, la preuve il a parcouru la dernière étape arrêt compris à Dreux à 18,5 de moyenne et celà après plus de 1100 km

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Christophe 74
Posteur d'argent
avatar

Messages : 357
Âge : 53
Localisation : Neydens (en France voisine)
VPH : Bacchetta Corsa et Fend la bise
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Dim 30 Aoû 2015, 20:56

Ah ça oui. J'ai vu Rodolphe sur deux brevets à Grenoble cette année. Puis le jeudi matin après son arrivée de PBP. Quelle émotion!! Bravo pour ta persévérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1866
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: article de presse   Lun 31 Aoû 2015, 08:57

Avant d'avoir la vidéo spéciale Pimprenelle qui ne saurait tarder, voici un article de presse.
Malheureusement pour la vidéo je n'ai pas pu filmer la totalité car la batterie c'est vidée bien trop vite.
J'en profite pour remercier mon fan club pour les messages durant le PBP, ça fait plaisir… sans oublier Dadou    et Alain V  
Bonne journée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berniche
Accro du forum
avatar

Messages : 1662
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Cigogne   Lun 31 Aoû 2015, 09:39

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre
***


Messages : 211
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 09:59

Bravo Alex! Quel parcours! En plus, on sent bien en te lisant que tu étais en grande forme: tu as remonté bcp de cyclos. On revit bien le PBP à travers ces récits!
Roule bien et à bientôt! - Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2487
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 12:26

ohlàlà ! que ces récits donnent a la fois envie et à la fois le contraire : tous ces exploits........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3626
Âge : 82
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 15:12

Masterod a écrit "Je n’ai plus de compteur depuis plusieurs étapes "
Que voilà une parole que j'aime entendre, moi qui ai souvent écrit que cet accessoire avait un impact négatif sur la motivation en LD

J'ai déjà relu plusieurs fois son CR qui rapporte plusieurs importantes situations à stress et time consumming. Il est certain que tant qu'on n'a pas franchi la ligne rien n'est perdu mais lui a fait très fort pour finir ... poursuivi par son rhinocéros ?.

La reconstitution de sa dernière étape, après un arrêt limité de 10 à 15mn à Dreux donne une moyenne roulée de 20 km/h et jusqu'à 22,5 sur la dernière heure
Il est fort probable que, même motivé au max, en voyant l'indication de son compteur il aurait levé le pied craignant, après 1200 km, d'avoir la défaillance qui tue si près de l'arrivée

Alors l'adrénaline, l'état second, une force de la nature, un trike sur coussin d'air ... ou sa première participation ?

Rodolphe un cas pédagogique !

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
coyote
Accro du forum
avatar

Messages : 1564
Âge : 55
Localisation : agen lot & garonne
VPH : x'low , milan mk1 sl 015 carbone
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 17:15

a tous bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1866
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 18:16

Berniche a écrit:
Wink
Merci berniche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono78
Posteur d'argent
avatar

Messages : 453
Âge : 58
Localisation : ABLIS
VPH : gekko fx26
Date d'inscription : 29/09/2013

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 21:14

Bonjour à tous
Avec Fabienne (fab78) nous voilà rentrer de vacances ;
Pour nous ça a été une grande expérience de suivre ce PBP , et ce n'est pas facile car on se prend vite au jeu ; être le plus efficace pour nos deux poulains (cyrano et marc.l) .
Pour que tout soit prêt pour l'arrivée dans chaque contrôle (selon l'heure soir , la petite soupe ,salade composée par nos soins et les galettes de sarrasin , le matin ou dans la nuit les petits maquereaux au vin blanc ,les galettes avec une bonne saucisse à l’intérieur et une petite compote) ensuite un bon massage avec un peu de repos ....
Bien tout ça c'est vraiment dur car on a peu de sommeil, même si je ne pédalais pas  je devais prendre le volant !
C’était aussi un plaisir de jouer les reporters pour l'AFV ,pas toujours facile scratch , heureusement qu' il y avait 2 portables ...
J'essaie de préparer quelques films (moindre qualité Sad ) et des photos ... ne soyez pas trop impatient je ne suis pas un pro...
Vraiment heureux tous les deux d'avoir vécu ça pour toutes les belles rencontres Cool Laughing
Bravo à tous participants et organisateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijojo
Modo
avatar

Messages : 1622
Âge : 52
Localisation : Blois
VPH : Tempête & Tornade
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 21:48

ALagrange (Alex) a écrit:
(...) J'ai roulé avec une petite réserve tout le temps et n'ai jamais souffert sur ces 3 jours qui sont passés très vite. (...)

C'est tout à fait l'impression que tu donnais : grande aisance et facile puissance !

__________________________________
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." (P. Dac)  
"Ce n’est qu’en essayant continuellement que l’on finit par réussir... Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche."  (Les Shadoks)  

http://www.afvelocouche.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 22:02

Vous n'aviez pas l'air d'être dans le dur non plus. Toujours très cools et souriants. J'aime bien cette autonomie que vous aviez, cette liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marau
Posteur d'argent
avatar

Messages : 349
Âge : 39
Localisation : Villard-bonnot (38)
VPH : Vendetta, taftaf, Proto2, GoalX26
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Lun 31 Aoû 2015, 22:41

Au lala que c'était bon. Tout ces récits donne envie d'y retourner Smile

Je ne serais pas aussi précis que certains, voici mon compte rendu :

Pour moi c'était le premier PBP, avec une grosse inconnue avant cette année, je n'avais jamais fait de BRM600.

J'ai passé le 600 tant bien que mal, avec le recul la gestion de l'effort est mon point fort qui me feront terminé le PBP:)
Ma femme souhaitant me suivre durant ce périple, je serais avec assistance.
J'appréhendais le PBP comme un gros brevet, en gros juste des contrôles avec quelques bénévoles.
Mais dès le contrôle du vélo le samedi, on est dans l'ambiance je sens que je suis dans quelques choses de spéciales, c'est pas quelques centaines de vélo, mais des milliers. Je fais la connaissance de Jean-Lou et de notre président et croise plusieurs compères de Grenoble.
En sortant le vélo du coffre pour le contrôle je constate une crevaison lente, aille, allez je regonfle ça tiendrais bien 1200km. Finalement la nuit porte conseil, je change le matin avant le départ, je pense que j'ai bien fait ; pas de crevaison et pas d'utilisation de pompe du PBP.

Le dimanche on attend tous le départ avec impatience, sur la ligne de départ je croise Alain et des trois vendetta du PBP qui es une pile électrique, « on y est !!! ».
C'est beau tous ces vélos « spéciaux », c'est plutôt les autres d'ailleurs qui sont spéciaux quand on voit comment certains terminent avec leur vélo « normal ».
Go ça part vite, dans l'euphorie du matin lors du changement de ma chambre à air, je n'ai pas vérifié mon compteur, bon bah y marche pas. Du coup ca roule vite et je ne m'en rends pas compte... Les spectateurs au départ et tout le long du trajet ça change tout, ça donne de l'envie, c'est ça le PBP, j'y suis je profite Smile
Jusqu'a Mortagne je joue au chat et à la souris avec Seb et Bertrand, descente-monté-pause technique...
Arrivé à mortagne le soleil décline, j'avais prévu un encas, je prends un hotdog et je me rends compte après qu'on pouvait manger à table:( Ok au prochain contrôle je ne me ferais pas avoir.
A villaines à 3h00 ça va bien, mais j'appréhende la nuit, je sais que sur le 400 sur le coup des 4-5 heures c'est difficile. Je mange donc à table, je prends 45m de pause contre 15 dans mes prévisions.
Malheureusement ça manque pas sur le coup des 5 heures, il faut que je m'arrete. Je trouve un banc => 20-30min de sieste et ça repart.
Fougeres premier contrôle ou je retrouve ma femme, qui les fera tous par la suite. Merci à elle, je ne suis pas sur que j'aurais finie sans ma moitiéSmile
Tintiniac passe bien, au contrôle on croise plus ou moins les mêmes:) même si on roule souvent seul. (Seb, Bertrand, Alex, Marcel, Papou et j'en oublie sûrement désolé)
A partir de Tintiniac gros moment de doute, un douleur au genoux apparaît et avec la fatigue c'est dur. Je gère je m’arrête 20min dans un champs. Ça monte, tout le temps comment je vais passer Carhaix je doutes mais je suis en avance sur mes prévisions, j’espère donc dormir plus que prévu (2h30). Arrivé à 18h30, mais en ravito, douche et pause technique... que 2h30 de sommeil. Départ 23h00 pour la suite.
Le sommeil m'a fait du bien, je n'ai plus mal au genoux, mais ça monte, je roule « doucement mais sûrement » comme dirais l'autre:p
Arrivé à Carhaix 4h00, l'heure du crime, je profite de ma femme et de la voiture pour dormir 30 min au chaud. Le départ est dur, mais qu'est-ce que je fous la ?? Arf les nuits blanche et moi ça fait déjà deux (quasi blanche... oui faut suivre:)
Les gros dénivellé annonce passent pluttôt bien mais doucement. La fatigue commence sérieusement a se faire sentir. L'arrivée dans Brest est pour moi un cauchemar ; les voitures, les montées...
Le pire une voiture suiveuse qui file un cyclo, ça m'ennerve, je trouve ça hyper dangereux et elle m'a géné plusieurs fois par la suite:(
Ca y est Brest, une émotion monte, j'y suis. Les encouragements du public, la fatigue, le plus dur est passé, il faut juste rentrer. J'ai 45min de retard sur mon planning, bon pas grave, je ne suis pas en retard pour les 90heures cibles. Je croise Papou qui trouve que le dénivellé, les bosses et tout ça ne sont pas fait pour nous avantager on est obligé de mouliné.
Le départ de Brest est pire que l'arrivée, à l'heure ou je suis parti, la nationale et les camions me font peur. Mais les longs faut plat descendant me redonne du courage, de toute façon dans ma tête « j'ai réussi, je suis arrivé à Brest ».
Jusqu'a Loudeac, je m'étonne de passer si bien ; l'euphorie du mardi... Comme prévu je m'arrete à Loudeac pour sieste, 2h15 c'est pas une nuit... En gros le retard je le regagne en dormant moins:(
Départ, 1h00 pour la suite. Comme d'hab coup de bar vers les 4-5 heures. Je redors 30min dans la voiture à Tinteniac.
A fougeres, Marcel croise ma femme au contrôle et demande bah ou est Christophe, je l'ai vu partir à Tinteniac, je pensais le rattraper. Et tu n'as pas regarder dans les fourrés Marcel, c'était bien la petite sieste Smile
Je me sens plutôt bien, j'essaie d'appuyer pour pouvoir dormir un peu à Mortagne ou Dreux en fonction de mon état préférence pour Dreux.
A 500m de villaine il y avait un feu travaux avec 2 voitures. Avec la fatigue je préfère rester derriere pour ne pas me prendre un voiture au redémarrage. Et tout d'un coup boum, Un cyclo me rentre dans le c.. Je tombe, moi je n'ai rien, je vois déjà ma roue arriere en 8 et mon feu arriere explosé. Je me releve « arf pu... de me... » Le cyclo hyper désolé, je regardais les bandes rugueuse par terre, je vous ai pas vu, je suis désolé.
Je saute sur la roue arriere, je la fais tourner ouf. Tout va bien rien de tordu, mon feu est juste tordu, il marche toujours. Le coffre a tout amorti. En regardant les impact, je suis persuadé qu'il m'a sauvé la vie ou au moins le PBP, deux impacts dans le coffres au niveau des oreilles ça aurait fait mal.
Finalement plus de peur que de mal, par contre le cyclo a pris son guidon sur la cuisse. Je lui demande si tout va bien, il me dit que oui on repart, mais vu les grimaces qu'il faisait pas sur qu'il ait terminé son PBP:(
Vilaines c'est la folie, une ambiance, on se croirait dans une ville étape du tour de France. Je me sens pas trop mal, je décide de forcer pour terminer le plus tot possible à Dreux et dormir un peu avant SQ.
A mortagne, Marcel m'envoie un SMS, pour qu'on finisse ensemble. Je suis content de pouvoir rouler avec quelqu'un pour finir. Il est déjà à Dreux et souhaite partir à 6h00. Rapide calcul, Marcel aura dormi 5 fois plus que moi rien que sur cette nuit... Je l'informe que je partirais un heure plus tot que lui, pour prévenir un coup de barre et arrivé tranquillement à SQ.
Entre Mortagne et Dreux, ce fut pour moi la traversée du désert. Nuit sans lune, pas de village, pas de spectateurs, on roule pendant combien de temps, de km ?? c'est dur, je roule, je m'arrete, je roule, je m’arrête. Dans le récit d'Alex, je suis tout à fait la distorsion spacio-temporelle ...
J'arrive enfin a Dreux à 3h00, je mange, et dors 1h30, plus ça va plus les nuits sont courtes …
je pars à 5h00 avec une douleur au tandon d'achille, depuis Vilaines un douleur se fait sentir, à cause d'une de mes chaussures. Lorsque je suis chaud, c'était supportable, ce matin dur,dur...
Je roule donc doucement, comme une escargot, mon but arrivée, il ne reste que 60km...
Je roule comme un escargot, en croisant tous les km un cyclo dans le fossé en train de rattrapé le retard de sommeil... Marcel me rejoint comme une fusée, il est impressionnant de fraicheur. J’accélère pour ne pas le ralentir et pour rouler ensemble c'est agréable d'avoir un compagnon de route. On passe la ligne ensemble sous un crachin Breton avec 20min de retard sur le planning de Marcel. « Tout de même après 87h de route, c'est à la marge non ? »Smile
A l'arrivée, on retrouve Alex arrivée la veille, Tijojo, Michel, Bertrand, nos compagnes et les super reporters que j'ai rencontré tout du long, qui nous et vous on fait vivre ce PBP, grâce à eux, à vous, au public, et ma femme, se fut un rêve devenu réalité.
C'était magique. Le soir, je me disais c'est bon c'est fait, je suis pas sur de repartir pour l'aventure. Mais après une semaine, les CR, le manque d'endorphine, c'est quand qu'on repart !!!!!

Bilan :
pas de compteur au départ donc, je dirais 1230km Smile
pause : durée de pause trop longue par rapport a ce que j'avais prévu, 45min de moyenne par ravitos sans compter les dodos.
Mon regret avoir raté les ravitos AFV dans mes coups de mou en passant j'y ai pas pensé, je voulais arriver à Loudéac au plus tôt pour dormir. Et Papy Volant sur son échelle pas vu pas pris Sad

Et surtout, bravo à tous, à tous ceux qui sont arrivés, à tous ceux qui ont essayés, et à tous ceux qui nous ont supportés dans le deux sens du terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrivier.free.fr
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Mar 01 Sep 2015, 08:02

Merci Marau.
Tu te verras passer comme une flèche sur cette vidéo: http://youtu.be/aN3Nz3jW5m0
Eh, oui, c'est loin 2019.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3874
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   Mar 01 Sep 2015, 09:06

bravo pour ce récit qui fait revivre un peu ce PBP 15 jours après
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
hledu
***


Messages : 137
Âge : 65
Localisation : Bretagne nord
VPH : ZOCKRA HR 700 + MANGO SPORT
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: je raconte mon PBP   Mar 01 Sep 2015, 15:14

Mon 7ème Paris-Brest-Paris, et toujours l'envie d'en faire un récit, pour ne pas oublier. Je le partage avec vous, si cela vous intéresse.

https://drive.google.com/file/d/0B3IViGUd6etUZ05XZW5OcVVHT0U/view

RV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PBP: Je raconte mon aventure   

Revenir en haut Aller en bas
 
PBP: Je raconte mon aventure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» PBP 2015, récit d'un grand cru
» Petite fille qui raconte une histoire
» les débuts en Terrain d'Aventure
» Raid Blois aventure
» Pour ceux qui auraient envie d'aventure......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance :: Paris-Brest-Paris & BRM-
Sauter vers: