Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Mer 27 Mai 2015, 16:51

Couché sur le flanc gauche avec le vélo, je prends très vite conscience que la route est parfaitement déserte, que je peux donc y rester allongé pour laisser monter progressivement les ondes douloureuses nées de l'avant-bras, de la cuisse et de la malléole. Pour l'instant, seul mon bras s'offre à mon regard : il ne saigne pas encore, et je vois nettement, sur une surface de dix centimètres carrés environ, le derme complètement arraché, les bords de la plaie s'élevant de quelque cinq millimètres au-dessus du muscle et prenant un aspect de plastique fondu. Ce genre de vision est bien faite pour me faire perdre conscience, aussi resté-je courageusement étendu. Victor est là et sécurise la route, même s'il ne passe personne. Il voit la plaie et se voile la face, il ne se sent pas très bien et culpabilise, le pauvre ! Il y a une maison à trente mètres ; au bout de cinq bonnes minutes, je me relève pour m'y rendre, mais un malaise m'oblige à reposer le vélo dans l'herbe et m'y étendre à nouveau.

Victor est allé jusqu'à la maison : une femme vient aux nouvelles, retourne chercher un verre d'eau, revient avec Lilian, un gamin de cinq ans peut-être. C'est lui qui m'aide à m'activer, à parler, à faire bonne figure : il gazouille en permanence, "Oh, t'as fait un bobo ? T'es tombé à vélo ? T'as fait un bobo à vélo ?", il me caresse l'épaule, il essaie de toucher mes plaies, nullement effrayé. D'après Victor, je suis resté étendu 25 minutes avant de me rendre enfin dans la maison. J'y rince mes plaies à l'évier, mes hôtes déballent généreusement tous leurs pansements et compresses, et mon avant-bras est bientôt proprement bandé. Nous nous attaquons à la cheville comme arrivent les pompiers, que sans me prévenir mon hôte a appelés après avoir jugé du sérieux des blessures. Trois solides gaillards entrent au pas de charge avec leurs trousses de secours. Pendant qu'ils pratiquent divers examens — tension, pouls, pupilles... —, la malléole est observée avec inquiétude.

— C'est "à blanc", vous savez, il faudrait aller à l'hôpital !
— Écoutez, non, je pense que ça ira, j'ai encore de la route à faire, je consulterai une fois rentré chez moi.
— Et vous allez où, comme ça ?
— Ben, on rentre à Bruxelles...
— Aujourd'hui ?
— Cette nuit, demain matin.
— ...
— Non, mais ça ira, on est déjà venus jusqu'ici, et les blessures sont superficielles.
— Montrez-moi votre bras, on va défaire le pansement.
— Non, merci, le pansement est bien fait, ce n'est pas utile.
— C'est comment, en-dessous ?
— Comme à la malléole, en dix fois plus grand.
— (Prenant de force mon poignet, des ciseaux à l'autre main) Je dois voir ça, donnez-moi votre bras.
— (Je résiste) Non, vraiment, ça ne sert à rien, je vais repartir et je peux signer une décharge, si vous voulez.

De temps en temps, l'un des trois sort de la maison : ils entreprennent à tour de rôle Victor pour l'engager à venir me ramener à la raison. Devant l'échec de leurs tentatives, ils reviennent généralement en me disant, comme si c'était entendu :
— Okay, on vous emmène à l'hôpital.
— Non, merci, je veux continuer ma randonnée, ça ira.
— Il faut aller nettoyer ça correctement, dans deux heures on vous ramène ici.
— Ce n'est pas nécessaire, le pansement est bien fait et je n'ai presque pas mal.
— (En prenant mon pouls Smile Quelle est votre pulsation cardiaque au repos ?
— Ah, c'est un piège ! N'oubliez pas qu'on vient de faire 340 bornes, c'est normal qu'elle soit un peu haute !
— Pas grave, vous faites combien le matin au réveil ?
— 45. Parfois 42, 43.
— Monsieur est un grand sportif, bravo ! Vous êtes à 68, c'est excellent dans ces circonstances.
— C'est déjà ça...
— Bon, on va à l'hôpital.
— Pas question, vraiment, non.
— Écoutez, on voit l'os de votre cheville, c'est sérieux, on ne peut pas vous laisser repartir comme ça.
— (Je ne le crois guère, mais l'évocation de l'os me cause un léger malaise, je pâlis) Mais non, on ne voit pas l'os, vous exagérez... Écoutez, j'admire votre professionnalisme, votre pugnacité, vraiment, vous formez une super équipe, mais je crois que vous êtes tombé sur plus tête de mule que vous.
— ...
— Je voudrais repartir, maintenant, puis-je signer la décharge de responsabilité ?
— J'ai l'hôpital au téléphone, je vous le passe ? Tenez.
— Non, merci, je n'en vois pas l'intérêt et je vous fais confiance : ils ne pourront pas dresser de mes blessures un tableau plus apocalyptique que le vôtre.
— Vos mains sont froides, là. Et si c'était arrivé à votre copain, là, si c'était lui qui était tombé, qu'est-ce que vous lui auriez dit ?
— Ben, je crois que je l'aurais laissé décider tout seul.
— Ah, c'est ce qu'il nous a dit aussi...
— Bien, j'y vais, je vous remercie très sincèrement pour votre insistance, que dis-je ?, votre obstination...
— Bon, on vous regarde partir, alors.
— Je commence à me méfier : je parie que vous allez vous planquer dans un buisson cinq kilomètres plus loin pour me sauter dessus et me refaire passer des examens !
— Oh, on veut juste voir si vous pouvez encore pédaler et rouler droit.

Je sors, j'examine le vélo. Il est presque indemne : un angle du guidon râpé — un coup de peinture en bombe et il n'y paraîtra plus —, les leviers d'attaches rapides également blanchis. Le siège n'a rien, ni la pédale gauche. Deux gaines de câbles à changer, sans urgence. Le plus jeune des trois pompiers offre une peluche à Lilian que j'embrasse, je serre les mains de mes hôtes, de mes trois pompiers de choc avec une vraie émotion. Il est presque 21 heures. Merci, sergent Bertrand ! Mais il faut repartir, et nous venons de perdre une heure et quart !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4709
Localisation : isere - 38
VPH : stickytoffee, speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Mer 27 Mai 2015, 17:23

si je ne te connaissais pas de si près je dirais que tu es un inconscient....bon je le dis quand même pirat

merci pour ce récit palpitant comme un os à vif!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
booktin
Posteur d'or
avatar

Messages : 538
Âge : 56
Localisation : DIJON
VPH : Azub Tricon, Hase Kettweisel et Catrike 700
Date d'inscription : 27/01/2013

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Mer 27 Mai 2015, 20:55

Tu me rappelles des souvenirs douloureux.
Je vais faire des cauchemars cette nuit. Merci de nous faire partager les bons comme les mauvais moments.
Vivement la suite... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijojo
Modo
avatar

Messages : 1620
Âge : 52
Localisation : Blois
VPH : Tempête & Tornade
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Mer 27 Mai 2015, 21:49

Que Saint Tulle Gras veille sur toi !
Puisses-tu ne pas trop souffrir car ces plaies d'abrasion cutanée sont souvent douloureuses les jours suivants...

Que cela ne t’empêche pas de nous narrer la suite des Aventures de Super Jejon ! study pirat

__________________________________
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." (P. Dac)  
"Ce n’est qu’en essayant continuellement que l’on finit par réussir... Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche."  (Les Shadoks)  

http://www.afvelocouche.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Jeu 28 Mai 2015, 16:06

Les sensations sont aussitôt bonnes ; nous avons repris une vitesse de croisière similaire à celle précédant l'accident. Victor se morfond après s'être aperçu qu'il ne fallait même pas tourner au fameux carrefour, mais il se rassure en constatant que mes blessures restent superficielles et ne m'empêchent pas d'appuyer sur les pédales. Seule différence dans nos comportements : nous veillerons maintenant à annoncer plus clairement les changements de direction, et un réflexe soudainement acquis m'empêchera désormais de prendre sa roue.

André nous avait annoncé des bosses autour de Beaumont, et elles passent sans se faire remarquer. Comme la nuit tombe, nous revêtons nos gilets réfléchissants : Victor change de lunettes alors que mes verres photochromiques se sont déjà éclaircis, il installe son éclairage. Direction Sedan, où mon compagnon tient à déguster un kebab dans un établissement qu'il connaît. Ce ne sera pas de refus, même si j'ai prévu quelques aliments salés pour pallier le dégoût du sucre.

À partir de Sedan, le parcours est identique à celui du 400. Nous rejoignons Charleville (km 422), nœud de notre grand huit, par un terrain presque plat. Nous y faisons tamponner notre carte par les tenanciers d'un kebab qui poussent l'amabilité jusqu'à nous offrir spontanément deux petites bouteilles d'eau. Le gros morceau commence alors : le passage de l'Ardenne, dont le plateau de Rocroi, 30 km devant nous, culmine 220 mètres au-dessus de la Meuse — médiocre dénivelé s'il n'était irrégulier, jalonné de toboggans et autres montagnes russes. La lune s'est couchée rapidement après le soleil, les étoiles slaloment entre les frondaisons des hêtres. Les routes sont absolument désertes et silencieuses. Il me semble que Victor fatigue un peu, je dois parfois l'attendre dans les côtes. La crête est franchie, peu après deux heures du matin, sans que j'aie pu reconnaître le village où, vaincu par la fatigue, je m'étais arrêté un instant sur le 400. La nuit fraîchit mais reste douce, au-delà de 10 degrés jusqu'ici.

Grande est ma satisfaction de constater que la dynamo parvient à la fois à éclairer puissamment la route (quoique la Lupine Pico de Victor fournisse un appoint appréciable dans les descentes) et à alimenter le smartphone suffisamment pour que sa charge ne diminue pas : descendue vers 40 % lorsqu'il est resté allumé plus d'une heure inutilement pendant qu'on me soignait, elle était remontée vers 65 % le soir et s'y maintient sans difficulté. L'équilibre entre production et consommation d'électricité paraît néanmoins précaire : d'une part, le faisceau de la lampe s'affaiblit parfois, de manière intermittente, y compris à vitesse élevée ; d'autre part, le smartphone ne reste jamais longtemps en veille : l'écran se rallume constamment de lui-même, attestant l'interruption et le redémarrage fréquents de la charge par la batterie-tampon. La diode rouge qu'arbore celle-ci en permanence témoigne de son état de charge toujours maximal, mais, manifestement, elle s'arroge parfois trop de courant pour que l'éclairage de la route reste optimal, et le smartphone est sensible aux variations de l'intensité électrique qu'elle délivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4202
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Jeu 28 Mai 2015, 16:22

oups le récit précédent... je vais continuer à porter mes caleçons et coudières en Kevlar....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Sam 30 Mai 2015, 12:35

Froidchapelle (km 490) est atteinte à 3h30 ; nous y faisons, devant le panneau d'agglomération, les photos probatoires à envoyer à André. En faisant abstraction de la chute qui nous a coûté 1h15, il semblait encore à cette heure que les 600 km pussent être bouclés en 24 heures, et que nous fussions donc rentrés avant 8 heures : l'Ardenne avait été franchie à un bon train, et les 115 km restants s'annonçaient assez faiblement vallonnés pour pouvoir les parcourir à plus de 25 km/h de moyenne.

Vers le km 500, nous retrouvons un RAVeL ; c'est à nouveau une succession de barrières formant des chicanes particulièrement pénibles. Le Schlitter Encore a un empattement plus court que le Zockra Rapide et devrait donc mieux s'en tirer, mais deux éléments conduisent à la situation inverse : tout d'abord, le réglage de mon guidon n'étant pas définitif, je n'ai pas encore recoupé les tubes centraux des deux demi-cintres, qui gênent fortement mes cuisses à chaque manœuvre serrée ; ensuite, la hauteur du vélo porte à la hauteur des barrières non ma tête, mais mes épaules et le guidon, nettement plus larges. Parfois, j'évite les barrières en passant par le sentier clandestin qui s'est dessiné à l'extérieur de la piste, mais j'abandonnerai cette variante lorsque, remontant sur le bitume légèrement surélevé, ma roue avant glissera pour m'envoyer au sol, ravivant de manière cuisante toutes mes plaies...

Il fait maintenant froid, probablement les 6°C annoncés, et mon simple T-shirt à manches courtes, mon cuissard court sont insuffisants : j'ai les orteils glacés, les doigts gourds. J'admirerai d'ailleurs une dextérité dont je serais incapable lorsque Victor réparera un pneu crevé -- même s'il en profitera pour se brûler un doigt au gaz carbonique. Thuin, Lobbes : entre deux RAVeLs, passage par des tronçons de très gros et ronds pavés parsemés de flaques de bitume aléatoires ; nous zigzaguons, choisissons parfois le bas-côté, où je réussirai à littéralement bloquer ma roue avant par accumulation de glaise dans la fourche et le frein.

La fatigue commence à submerger Victor, il n'avance plus ! À la moindre bosse, je le vois disparaître dans mon rétroviseur : il s'endort tout bonnement. J'entends parfois un grand cri sauvage derrière moi, un "Rrrrrâââaah !" par lequel il essaie de se réveiller. Quand la route s'y prête, je me range à côté de lui et le force à me parler, à me raconter ses trails aux Canaries ou autour du Cormet de Roselend. Il réclame de petites pauses régulières pour manger un biscuit ; à l'une d'entre elles, comme j'arrange des affaires dans mon sac en lui parlant, je remarque qu'il ne répond plus ; je me retourne : il est debout à côté de son vélo, la bouche ouverte et les yeux fermés, il dort.

Nous sommes à Thieusies, dernier contrôle (km 560), à 7h00. Un selfie pour André ! Victor s'assied sur les marches du Métropole pour manger son dernier pain aux raisins et s'endort, la dernière bouchée intacte sur sa langue. Le rythme a beaucoup ralenti depuis l'aube : notre moyenne roulée avoisine les 25 km/h mais est ponctuée de nombreux petits arrêts. En quittant Thieusies, Victor lance : "Allez ! Maintenant, on finit à fond ! Vas-y, roule !" J'ai des doutes, mais j'appuie un peu et il se met dans ma roue ; à 35 km/h, il demande de ralentir un peu. La fin du parcours alternera ainsi les velléités de "foncer" et les repentances. Lorsqu'on aperçoit à l'horizon un cycliste du dimanche, il annonce "Target !" pour lancer la poursuite et soutient quelques minutes le 40 km/h dans ma roue. Au moins cela nous permet-il de varier le rythme et d'éviter les endormissements.

Nous effectuerons les 47 derniers kilomètres en deux heures, témoignage de notre épuisement. Il est 9 heures à Anderlecht, et Victor est ravi, n'aurait jamais espéré finir si tôt. Sa compagne est là avec une fourgonnette, qui m'évitera le retour en train.

Une fois rentré, un coup de téléphone aux urgences, auxquelles je décris précisément les blessures, confirmera mon sentiment : inutile pour l'instant de consulter un médecin, impossible aussi de suturer, puisque ce sont de larges surfaces de derme qui sont arrachées. Le soir, néanmoins, la cheville refroidie me rend la marche difficile. Le surlendemain, je reprends le travail -- à vélo, bien sûr. Déclipser du pied gauche sera très pénible, et la cheville apparaîtra gonflée le soir : pas grave, simple sollicitation prématurée (ah bon ?), me dira un médecin finalement consulté mercredi. Je boîte encore un peu, mais je songe à effectuer une petite sortie un peu sportive, une semaine après la chute.

C'est reparti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
Accro du forum
avatar

Messages : 2833
Localisation : CAEN FRANCE
VPH : lr performer tid, trike ice qnt et tw-bent
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Sam 30 Mai 2015, 13:29

promis je lis toute ta prose lors de ma prochaine insomnie la nuit prochaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2593
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Mar 09 Juin 2015, 23:40

Bravo avec ton brevet!


Jéjon a écrit:
Grande est ma satisfaction de constater que la dynamo parvient à la fois à éclairer puissamment la route (quoique la Lupine Pico de Victor fournisse un appoint appréciable dans les descentes) et à alimenter le smartphone suffisamment pour que sa charge ne diminue pas : descendue vers 40 % lorsqu'il est resté allumé plus d'une heure inutilement pendant qu'on me soignait, elle était remontée vers 65 % le soir et s'y maintient sans difficulté. L'équilibre entre production et consommation d'électricité paraît néanmoins précaire : d'une part, le faisceau de la lampe s'affaiblit parfois, de manière intermittente, y compris à vitesse élevée ; d'autre part, le smartphone ne reste jamais longtemps en veille : l'écran se rallume constamment de lui-même, attestant l'interruption et le redémarrage fréquents de la charge par la batterie-tampon. La diode rouge qu'arbore celle-ci en permanence témoigne de son état de charge toujours maximal, mais, manifestement, elle s'arroge parfois trop de courant pour que l'éclairage de la route reste optimal, et le smartphone est sensible aux variations de l'intensité électrique qu'elle délivre.

Quel dynamo utilises-tu?

Que mon installation (SON 28 + supernova e3 triple + usb-werk) fonctionne pareillement je peux encore comprendre mais avec le luxos u c'est assez énorme quand-même.
A moins qu'une mise en garde figure dans le manuel pour avertir de cette éventualité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Mer 10 Juin 2015, 14:30

Il s'agit de la petite SON Delux ! C'est dommage, je n'ai pas pensé à examiner, comme Alex dernièrement, le graphique de charge du smartphone ; il faudra que j'y songe un de ces jours et à l'afficher ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2593
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Mer 10 Juin 2015, 15:00

Citation :
Il s'agit de la petite SON Delux

Ca ne change strictement rien. Avant j'avais la delux sur mon meta avec le même phare et l'usb-werk et l'effet n'était pas pire que maintenant avec la son 28 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Dim 14 Juin 2015, 17:34

Finalement, il y a un peu plus de casse que prévu sur le vélo -- heureusement pas sur le cadre : je viens de découvrir que ma manivelle gauche est fendillée. Si vous pouvez m'indiquer dans le fil ad hoc comment me procurer la seule manivelle gauche, je vous en serai très reconnaissant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7153
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   Dim 14 Juin 2015, 19:57

En vélo les flamands avaient la réputation d être des rouleurs infatigables, mais les Wallons c est pas mal non plus. On peut admirer mais il ne faut surtout pas chercher à imiter (je parle pas des chutes, hélas toujours possibles) mais des perfs totalement hors du commun !!!!

En fait j aimerais bien voir Jejon sur une Marmotte ou une cyclosportive du genre (en Vd Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suivi GPS du BRM 600 Anderlecht - Verdun - Anderlecht (B), 23 & 24 mai 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» C.L ANDERLECHT - PSG - ANDERLECHT
» Anderlecht: tickets pour la C1, mode d'emploi
» [27 MARS] HOWTUNINGDAY8 - Anderlecht (BELGIQUE)
» Standard - Anderlecht
» R.C.S.Anderlecht

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance :: Paris-Brest-Paris & BRM-
Sauter vers: