Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Acheter et vendre est-ce un métier ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pearly Spencer
Posteur d'or
avatar

Messages : 585
Âge : 56
Localisation : F-33
VPH : Optima Cougar - Performer FRP
Date d'inscription : 15/09/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Dim 01 Mar 2015, 18:52

Trop jeune sur le forum, je n'ai même pas pu voter...







Dernière édition par Pearly Spencer le Dim 01 Mar 2015, 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearly Spencer
Posteur d'or
avatar

Messages : 585
Âge : 56
Localisation : F-33
VPH : Optima Cougar - Performer FRP
Date d'inscription : 15/09/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Dim 01 Mar 2015, 18:54

Acheter et vendre, donc.


Pour répondre, doit-on inclure dans les critères :

- la moralité,
- l'utilité,
- l'équité,
- la nécessité.

Humm ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6426
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Dim 01 Mar 2015, 23:00

Juste pour relativiser :

geoffroy a écrit:
Les gros qui mangent les petits, ce n'est pas trop compatible avec l'état d'esprit des pratiquants réguliers plus orientés respect des hommes et de l'environnement que croissance à tous prix. Développer un monopole permet certes de fixer les prix à la hausse à moyen terme (sous réserve de ne pas se faire épingler par l'Europe) mais ne permet pas de développer son marché car non seulement le produit vendu perd en visibilité (moins de distributeurs), mais l'éloignement généré par la raréfaction de l'offre dissuade les acheteurs, qui eux mêmes ne seront pas visibles pour donner l'idée à d'autres (= moins de pratiquants), c'est un cercle vicieux. Le monopole est clairement une vision à court terme, ou plutôt à moyen terme car cela demande des sacrifices à court terme le temps de tuer les autres, à l'opposé du développement durable que nombre d'entre nous tentons de promouvoir.

Magnum a écrit:

Il est normal que ceux qui mouillent la chemise (physiquement, financièrement et en heures de travail et de route)  récupèrent un peu le fruit de leur labeur.
Il leur arrive même de livrer les clients de leurs "concurrents" gratuitement.

Il y a conflit de valeurs manifeste. geoffroy et Magnum vous présentez là 2 façons de regarder une même réalité (la réalité c'est comme une boule à facettes). C'est une même réalité vue à l'aune de valeurs différentes. Pas vraiment de débat possible, s'agissant de valeurs.


Sur la distribution :
zapols a écrit:
loverx a écrit:
pour remettre les choses en place, l'exclusivité d'une marque de velomobile, de vélos couchés ou de trikes, a ete faite par certains, il y a quelque années, pendant un certain nombre d'années! d'ou l'idée a du germer d'avoir finalement l'exclusivité des marques différentes de velomobiles, vélos couchés, trikes et autres vélos en tout genre! pour pouvoir essayer d'en vivre mieux que ceux qui avaient bloqué le marché francais, ou sur un certains nombres de km aux alentours!
donc que l'on vienne pas me dire qu'il est interdit que cyclesjv-fenioux n'aurait pas le droit de faire comme tous les autres qui ont bloqué le marché! ou pendant un certain temps!
il faut dénigrer aussi les autres importateurs francais, et non pas un seul!
pour le reste, il faut laisser les affaires personnel se faire, entre deux personnes a fort caractere, comme dit geoffroy, on avance sur le meme chemin pour la meme cause, donc laissons les!
merci!

Ceux dont tu parles il y a quelques années, ont pris uniquement l'exclusivité de l'importation, pas de la revente, je me trompe?  scratch
Et ont donc livré les autres revendeurs en France...

J'ajouterais une précision, pour qu'il y ait distribution réaliste, livrer les autres revendeurs est une chose, les livrer à tel ou tel tarif est autre chose. Un exemple qu'on peut maintenant citer puisque Pulsar Cycles a disparu, c'est Performer. Lorsque Pulsar a obtenu l'exclusivité en 2009, de fait la revente s'est révélée impossible pour 2 revendeurs ayant des bouches à nourrir, Bentoline avec des enfants à nourrir, et moi avec un propriétaire à nourrir (un loyer à payer). Pour la simple raison que la marge proposée était trop faible par rapport au temps de montage passé, on ne pouvait pas s'en sortir. Donc en théorie il y avait distribution, en pratique c'était une distribution réservée aux revendeurs disposant de situations favorables.


Pearly Spencer :

1) moralité : difficile de faire rentrer ça dans un critère professionnel, à part pour les cas particuliers des professions réglementées ou assermentées genre huissier, les professions avec Conseil de l'Ordre comme les professions médicales.
Prendre en compte la moralité dans une profession impliquerait la mise en place d'un système de contrôle. Or par exemple le Conseil de l'Ordre des médecins (une institution créée sous le maréchal Pétain comme chacun sait) s'est déjà illustré par des dérives par rapport aux médecins anti-conformistes.
Donc à mon avis le risque d'un Conseil de l'Ordre des vélocistes serait la mise au ban du vélo couché ("vous êtes trop bas on vous voit pas..."). Second écueil, qui dit contrôle dit rémunération des gens qui contrôlent, ou au moins la structure administrative qui soutient les gens qui contrôlent.

2) équité : tu veux dire entre qui et qui ? entre le client et le revendeur ? entre le revendeur et le fabricant ?

3) utilité et nécessité :
Ca, c'est la résultante d'une problématique énergétique. Dans une société d'abondance énergétique, étant donné que la productivité agricole permet à une partie de la population active de faire autre chose que faire pousser des patates (puisque les tracteurs qui consomment du pétrole remplacent 1000 paires de jambes de paysan), et que la productivité industrielle permet à une autre partie de la population active de faire autre chose que fabriquer des écrous et des vis et des tubes de vh, il reste de la place pour le secteur tertiaire, notamment acheter et vendre.
On peut dire que c'est utile dans la mesure où c'est un métier complémentaire de l'activité du fabricant ; vu que le fabricant concentre son temps et ses efforts sur la fabrication, il n'a pas le temps de vendre et délègue cette tâche au réseau de distribution.

Dans le monde en contrainte d'énergie et de matières premières vers lequel on s'achemine fatalement, il est à peu près certain que l'activité d'acheter et vendre perdra de l'importance par rapport à l'activité de réparation, qui permet de consommer plus de main d'oeuvre et moins de matières premières. Acheter et vendre sera alors moins nécessaire que réparer et réutiliser.
Actuellement comme l'énergie ne coûte rien et que la main d'oeuvre coûte les yeux de la tête, acheter et vendre fait tourner un magasin de vélos et l'atelier plombe les finances.
Les seules structures qui peuvent alors avoir la réparation et la réutilisation comme base d'activité sont les ateliers vélo associatifs (réseau l'heureux cyclage), bénéficiant le cas échéant de main d'oeuvre bon marché par les contrats subventionnés.
Hier j'ai refilé à une de ces assos un gros carton de roues et pièces encore utilisables après nettoyage/graissage, que j'avais accumulées pendant 6 ans. Ces pièces vont trouver une seconde vie et j'en suis ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Lun 02 Mar 2015, 08:43

@Chabizar : +100
J'aime bien tes interventions qui remontent le niveau du Forum qui partait en capilotade en cette fin d'hiver morose et pluvieuse... où les nerfs de chacun semblent à fleur de peau.
Ce serait donner la victoire aux extrémistes de tout poil que de laisser cet espace envahi de vindicte, d'intolérance, d'à priori, de procès d'intention, d'irrespect... Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2314
Âge : 51
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Lun 02 Mar 2015, 10:40

"capilotade" : Sorte de ragoût fait de plusieurs morceaux de viandes déjà cuites (wiktionnaire)
"en capilotade" :(Figuré) Démoli, déglingué, défait (wiktionnaire)

Même le niveau littéraire du forum remonte en flêche !

Aux temps préhistoriques déjà, les marchands étaient des voyageurs qui transportaient d'une contrée (ou tribu) à l'autre des choses que les uns faisaient et que les autres ne connaissaient pas, afin de faire du troc. Ils ont été des agents incontournables du développement "économique" et intellectuel de nos lointains ancêtres. Et l'énergie était alors hyper rare et hors de prix! Ils transportaient des objets, certes, mais aussi des idées. A défaut de disposer d'un forum de discussion instantanée international... jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearly Spencer
Posteur d'or
avatar

Messages : 585
Âge : 56
Localisation : F-33
VPH : Optima Cougar - Performer FRP
Date d'inscription : 15/09/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Lun 02 Mar 2015, 17:37

Chabizar :


Vu le titre "Acheter et vendre est-ce un métier ?" et vu que l'on se trouve au bar, je voyais la chose de manière plus large que la petite niche du VC/VM


En parlant de moralité, je pensais par exemple flagrant au cas de la spéculation qui n'est que de l'achat vente à risque...

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6426
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Lun 09 Mar 2015, 23:36

Pearly : arf, je parlais de la situation du VH, mais d'une manière plus large, vendre toutes sortes de vélos a un aspect technique, je veux dire que c'est plus compliqué que de vendre des boîtes de petits pois (le petit pois est tout à fait sympathique mais ne requiert qu'un entretien très sommaire en raison de la brièveté de sa vie).

On pourrait aussi regarder l'achat-vente sous l'aspect : y a-t-il production effective de biens ou de services ?
Dans la spéculation pure, on revend 2000 € ce qu'on a acheté 1000 € 3 ans avant. S'agissant d'immobilier, le bien est resté exactement le même, il y a valeur ajoutée sous forme d'inflation pure sans production de quoi que ce soit.
Ca questionne la moralité...


Sinon j'ai retrouvé ceci, un fil de 2010 :
http://velorizontal.bbfr.net/t12239-la-distribution-des-velos-couches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2314
Âge : 51
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mar 10 Mar 2015, 12:12

Lorsqu'il y a production de bien ou de service, il y a "valeur ajoutée", c'est du gagnant-gagnant.

Dans le mode spéculatif pur, il n'y a production de rien, c'est du gagnant-perdant (ou le contraire). Comme dans tous les jeux. Sauf que les jeux respectent une règle...

Lorsque les "pros" peuvent faire des allers-retours boursiers en 1 milliseconde grâce à leurs programmes automatiques, tandis que les "petits porteurs" attendent une semaine que leur ordre d'achat ou de vente soit exécuté, et en plus ils payent une commission, on voit bien qui exploite qui. Sans parler des informations intéressantes qui permettent aux uns de prendre les "bonnes décisions", pour eux, au détriment des autres. Les délits d'initié ne sont presque jamais punis, tellement ils sont difficiles à débusquer et encore davantage à prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 300
Localisation : Yvelines
VPH : Fahrradmanufaktur TX400, Azub Tricon, HPV Scorpion Fs
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mar 10 Mar 2015, 15:23

hube68 a écrit:
Lorsqu'il y a production de bien ou de service, il y a "valeur ajoutée", c'est du gagnant-gagnant.

Ce fil est sympathique mais j'ai un peu l'impression qu'il enfonce une porte ouverte. Les choses redeviennent évidentes quand on pense au commerce des VD. Il me semble clair qu'un bon vélociste est d'abord un prestataire de service avant d'être un marchand de cycles.
Les marchands de cycles pullulent : il y a les grandes surfaces (D4, GoSport, etc), les vendeurs en ligne (Alibatruc, etc.), les boutiques virtuelles eBay, aucun ne méritent l’appellation de vélociste.

Je m'entend très bien avec mon vélociste : je lui achète des pièces, des accessoires, je vais le voir pour discuter et obtenir des conseils. Si j'ai besoin de faire faire une réparation ou un réglage au delà de mes compétences, je serais heureux de le trouver. C'est bien pour cela que je considère que la proximité géographique est indispensable pour rendre un service de qualité. Je vais probablement acheter mon trike ailleurs que chez lui (il le sait, nous en avons parlé, ce marché ne l'intéresse pas) mais en cas de besoin je n'hésiterais pas à lui amener si j'ai besoin des services d'un pro, car il est très proche de chez moi et que c'est un bon professionnel.

C'est pour cela que certaines déclarations récentes sur ce forum m'ont surpris : quand on rend un service réel à ses clients, on ne craint pas la concurrence. Et reprocher à quelqu'un de ne pas avoir acheté chez soi est une mesquinerie indigne d'un vrai pro.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2059
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mar 10 Mar 2015, 16:26

"Et reprocher à quelqu'un de ne pas avoir acheté chez soi est une mesquinerie indigne d'un vrai pro."

C'est surtout une bêtise de mauvais vendeur. Ce n'est pas en faisant ainsi qu'il récupérera un client.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2314
Âge : 51
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mar 10 Mar 2015, 16:48

Bien sûr. Toutefois le pro a parfaitement le droit de faire un petit distingo entre ses clients acheteurs et ses clients seulement demandeurs de service. Lorsqu'un client demande un petit réglage sur un vélo acheté ailleurs, il va payer, normal, alors que si le vélo vient de la maison, le petit réglage sera fait gracieusement. Ce principe est par exemple clairement affiché chez le vélociste/scooteriste près de chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 300
Localisation : Yvelines
VPH : Fahrradmanufaktur TX400, Azub Tricon, HPV Scorpion Fs
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mar 10 Mar 2015, 18:27

hube68 a écrit:
Bien sûr. Toutefois le pro a parfaitement le droit de faire un petit distingo entre ses clients acheteurs et ses clients seulement demandeurs de service. Lorsqu'un client demande un petit réglage sur un vélo acheté ailleurs, il va payer, normal, alors que si le vélo vient de la maison, le petit réglage sera fait gracieusement. Ce principe est par exemple clairement affiché chez le vélociste/scooteriste près de chez moi.

Tout à fait, on est bien d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6426
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mer 11 Mar 2015, 07:22

Alain78 a écrit:
hube68 a écrit:
Lorsqu'il y a production de bien ou de service, il y a "valeur ajoutée", c'est du gagnant-gagnant.

Ce fil est sympathique mais j'ai un peu l'impression qu'il enfonce une porte ouverte. Les choses redeviennent évidentes quand on pense au commerce des VD. Il me semble clair qu'un bon vélociste est d'abord un prestataire de service avant d'être un marchand de cycles.
Les marchands de cycles pullulent : il y a les grandes surfaces (D4, GoSport, etc), les vendeurs en ligne (Alibatruc, etc.), les boutiques virtuelles eBay, aucun ne méritent l’appellation de vélociste.

Comme a écrit Calcoran dans un autre fil, je dirais oui et non. Je m'explique.
Du point de vue du chiffre d'affaires, la prestation de service c'est PEANUTS. Sans avoir jamais exploité les données que je rentre comme une fourmi jour après jour dans mon activité, à vue de nez c'est quoi ? 5 % ?
C'est l'activité marchande qui paie le loyer, de façon très claire. Ceci étant il est vrai que c'est les poupées russes : dans la vente d'un vélo il y a un temps de service non négligeable, et c'est particulièrement le cas dans le vélo couché, je pense, du point de vue temps de conseil avant achat, et préparation mécanique du vélo.

Pourtant oui, il y a bien production de valeur ajoutée par D4 ou Go Sport, les vélos sont choisis, commandés, et montés avant d'être mis en vente, même si on peut supposer que le temps passé est moindre.

Le rapport sur l'économie du vélo commandé par "Atout France" vers 2008 est très parlant à ce sujet :
- 1 personne suffit pour vendre 1600 vélos par an chez Auchan et Carrefour et consorts
- ce ratio baisse à 800 vélos vendus par personne chez D4 et Go Sport
- chez les indépendants spécialisés sous enseigne type Veloland 1 personne vend 220 vélos par an
- le ratio baisse à 130 vélos par an dans le haut de gamme chez les spécialistes indépendants
Conclusion le vélo couché crève certainement le plafond dans le temps de service passé par vélo vendu.
Mais le chiffres d'affaires produit par le service seul est négligeable devant le chiffre d'affaires des ventes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2059
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mer 11 Mar 2015, 09:16

Il suffit de comparer le prix de la MO chez un mécano auto et chez un vélociste pour comprendre que le second gagnera deux fois moins sa vie. (A décharge, l'investissement en matériel du premier est plus conséquent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3029
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mer 11 Mar 2015, 10:25

Je ne pense pas que cela soit si simple. Il n'y a pas que le salaire dans une heure de MO, le loyer des m² me semble une part non négligeable.

__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2059
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mer 11 Mar 2015, 10:37

le prix du m2 sera le même pour un vélociste et un garage auto situés côte à côte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6426
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mer 11 Mar 2015, 18:43

Le Barjoboss a écrit:
le prix du m2 sera le même pour un vélociste et un garage auto situés côte à côte.

mais il faut plus de m² pour prendre une voiture en réparation que pour prendre un trike en maintenance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2059
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mer 11 Mar 2015, 19:27

Je suis bien d'accord avec tout ça. Pour que la bricole paye, il faut que tout se passe bien car autrement même à 45 € de l'heure, on n'ose pas demander le prix du temps passé. Moi, il n'y a qu'en cas de casse durant la location que je suis concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2314
Âge : 51
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Ven 15 Mai 2015, 09:08

Allez, on va reparler du métier de vendeur... Pour faire grincer des dents!

Récemment mon ado de fiston a "découvert" dans un coin du garage sous une couche de poussière le vieux vélo de course sur route de sa maman, du temps ou elle faisait de la compète ufolep. Et il a eu envie de l'essayer. Pourquoi pas! Gonflage des pneus, essai, et le voila emballé, ça roule vachement mieux que son VTC habituel etc... Eh bien si ça peut le motiver! Après avoir roulé avec quelques jours, il rentre à pied, pneu arrière éclaté. Ah oui, des pneus vee-rubber qui ont 20 ans ou plus, ça se craquèle de partout. On décide de remplacer les 2 pneus et chambre. Et comme on veut tous qu'il n'y ait pas que D4 dans la vie, je l'envoie chez le vélociste du coin (membre d'un réseau à l'enseigne bien connue V&O) pour acheter 2 pneus de 23x622 avec chambre. Jusque là on nage dans la banalité du quotidien, pas vrai?

Alors que j'étais au boulot, le fiston m'appelle. Dis papa, tu es sûr que c'est du 622? Parce que le marchand de vélo il connaît pas, il dit que ça doit être du 700 ou alors une taille spéciale blabla... Bon, pas envie de commencer un cours sur les standards de dénomination, je luis dis simplement "prends du 700 ça ira bien!".

Non mais, quoi, ça prétend vendre des vélos et accessoires et ça ne comprend pas ce que signifie 23x622? Et que c'est synonyme de 700x23C ? En plus les deux "dimensions" sont inscrites sur l'étiquette en carton qui entoure le pneu, il suffit de lire. Encore une incitation à aller se servir en grande surface! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6597
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Ven 15 Mai 2015, 10:29

C'est peut-être simplement que le marchand a voulu s'assurer de vendre la bonne taille, je ne pense pas qu'il voit tous les jours arriver un enfant dans sa boutique pour lui dire, je peux avoir du 622... pirat

__________________________________
vélo couché, trike, vélomobilerandos, voyages, courses, passion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
Jno33
Posteur d'or
avatar

Messages : 693
Âge : 55
Localisation : le haillan
VPH : road
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Ven 15 Mai 2015, 11:23

Hube68: pratiquement la même chose chez intersport, je voulais des chambres à air pour du 35-406: il a fallut que je leur explique la norme (et en plus ils n'en avaient pas).

Dans le même ordre d'idée essayez d'acheter des pignons au détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2059
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Ven 15 Mai 2015, 14:55

discoveur : Tu es un gentil, toi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2314
Âge : 51
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Ven 15 Mai 2015, 15:05

Le Barjoboss a écrit:
discoveur : Tu es un gentil, toi ! Very Happy

Oui, l' "enfant " il a quand même 16 ans et 1m80 et il sait ce qu'il veut. Un peu trop parfois, comme de coutume à cet âge. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2059
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Ven 15 Mai 2015, 15:13

j'ai trouvé des vélocistes qui ne savent pas que la roue libre du moyeu Deore de Shimano se démonte ("Shimano, ça s'démonte pas !"). Mais heureusement, il y en a qui le savent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6426
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   Mar 19 Mai 2015, 00:07

hube68 a écrit:

Alors que j'étais au boulot, le fiston m'appelle. Dis papa, tu es sûr que c'est du 622? Parce que le marchand de vélo il connaît pas, il dit que ça doit être du 700 ou alors une taille spéciale blabla... Bon, pas envie de commencer un cours sur les standards de dénomination, je luis dis simplement "prends du 700 ça ira bien!".

Non mais, quoi, ça prétend vendre des vélos et accessoires et ça ne comprend pas ce que signifie 23x622? Et que c'est synonyme de 700x23C ? En plus les deux "dimensions" sont inscrites sur l'étiquette en carton qui entoure le pneu, il suffit de lire. Encore une incitation à aller se servir en grande surface! Sad

Bah, faut rester zen, car la méconnaissance de la norme ETRTO, c'est... la norme. C'est un saut culturel qui a beaucoup beaucoup de mal à passer.
Je me suis intéressée à la norme ETRTO grâce au vélo couché et à ses délectables variations sur le 406 et le 451 (et le 520, hein, c'est quand même truculent le 520 !). De fil en aiguille, on creuse la question. Mais un vélociste classique qui n'est confronté qu'à du 700 et du 26", pourquoi irait-il se prendre le chou avec les dénominations ETRTO ? Encore que... le 27,5" et le 29" pourraient constituer des aiguillons... mais visiblement ça ne pique pas assez fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acheter et vendre est-ce un métier ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acheter et vendre est-ce un métier ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Acheter et vendre est-ce un métier ?
» acheter ou vendre d'occasion
» acheter et vendre entre alfistes.... une petite histoire!
» VW Karmann GHIA 1960 VENDU
» [b]Vend Lunette Oakley racing jacket bleu [/b]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: