Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'arnaque des vélos électriques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
daniel80
***
avatar

Messages : 139
Âge : 63
Localisation : 80320
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 7:40

Allez un petit sujet polémique.

http://carfree.fr/index.php/2013/03/12/larnaque-des-velos-electriques/

Vos avis sur le sujet Question

Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6655
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 9:01

bof...

à part quelques bricolages (et encore faut bien chercher) comme sur la mauvaise photo dégotée sur le net, strictement rien de tangible...

__________________________________
vélo couché, trike, vélomobilerandos, voyages, courses, passion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
Didier33
Modo
avatar

Messages : 7957
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 9:02

Je sens que ça va être un sujet rock n'roll Laughing
C'est vrai que, dès lors qu'on atteint 45 km/h sans pédaler (sur du plat car en descente on peut aller beaucoup plus vite) c'est dans le domaine du cyclomoteur.
Après, considérer qu'au delà 25 km/h un VAE n'est plus seulement un VAE, on peut émettre des opinions différentes.
30 km/h ne me semblent pas disproportionnés , ça reste bien en deça des 45 km/h de presque tous les cyclomoteurs
(45 km/h, je ne suis pas sûr que les cyclos s'en contentent vraiment dans la réalité)
Sur mon meta, sur du plat, je peux atteindre assez facilement 30 km/h, et je ne suis pas un champion.
C'est une vitesse qui me semble donc encore compatible avec la notion de vélo.
C'est une opinion toute personnelle évidemment.

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -


Dernière édition par Didier33 le Lun 16 Fév - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11271
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 9:09

30 km/h serait effectivement nettement plus sécurisant pour mieux s'intégrer au trafic dans les zones 30.

Je vois bien la différence en roulant avec mon VAE à 25 où je me fait doubler n'importe comment en permanence et en roulant en VM à 30 où seuls les Fangios du dimanche (plutôt rares) doublent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3166
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 10:17

daniel80 a écrit:
Allez un petit sujet polémique.

Chiche

Sinon, mon avis :

La limitation de vitesse c'est une histoire de sécurité.
VAE ou pas, il y a certaines portions (piste cyclable "de trottoir" le dimanche) où rouler ne serait-ce qu'à 25 km/h me semble très dangereux. D'autres (ma route standard à bagnoles quotidienne par exemple) où rouler deux fois plus vite n'augmenterai pas significativement les risques d'accidents. Le danger n'est pas le vélo, c'est celui qui s'en sert mal.

Cette porte ouverte largement enfoncée, essayons d'aller un peu plus loin. On va imaginer un conducteur de vélo décérébré comme on en voit dans d'autres véhicules ... lancé à sa vitesse maximale alors qu'un peu de prudence aurait réclamé de (beaucoup) ralentir. Il faudra faire face à un colis d'énergie cinétique à dissiper contre un arbre, ou pire contre un être humain qui n'a rien demandé de spécial ... Passer de 25 à 45 km/h sur un VAE entrainera le transport de 3 fois plus de dégâts potentiels (et je reste gentil). Je n'ai rien contre, il y a bien pire, mais ce genre d'engin n'a rien à faire sur une piste cyclable, ça place est sur la route avec les autres véhicules de cette catégorie de vitesse.

La limitation de vitesse permet également de lutter contre l'envie du toujours plus, cette même envie qui fait qu'une bagnole d'aujourd'hui roule forcément à 130 km/h et pèse presque 2 tonnes, que le solex est devenu un scooter etc... Si le vélo pouvait être épargné par ce genre d'évolution, j'en serai très heureux. Je suis plutôt pour l'assistance, Madame m'en convainc tous les jours, elle n'utilise plus la voiture et n'éprouve pas le besoin de se doucher en arrivant au travail. Les limites actuelles me paraissent "raisonnables" bien qu'inadaptées (voir le premier paragraphe) dans presque toutes les situation ;-).

En revanche, je serais assez pour un cyclomoteur électrique, assisté par les jambes du conducteur s'il y a vraiment besoin d'un coup de peinture verte, avec une forme aérodynamique de VM. Quand je lis les consommations de certains, ça fait rêver. La question que je me pose c'est pourquoi les autorités d'homologation réclament des tests destructifs sur ces engins ? Cela exclu les productions artisanales et toute la diversité qui en ressort, c'est dommage. Bien évidement, ce genre d'engin n'aurait rien à faire sur une piste cyclable, j'enfonce le clou. Quoi qu'on en dise, c'est une voiture ou presque, débarrassée d'une très grosse partie de ses inconvénients.

Magnum, en VD, même à 35, je me fais plus souvent raser de près qu'en VC, je ne crois pas qu'une vitesse supérieure soit ce qui compte pour être en sécurité sur une route. La forme d'un VM permet-elle, aux yeux des autres, plus de légitimité sur la route ?



__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micke
Accro du forum
avatar

Messages : 1717
Âge : 37
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 10:53

Mouais, difficile de généraliser dans un sens ou dans l'autre. Mais je dois dire que pour les pistes cyclable en ville (c'est quand même la très grande majorité de l'utilisation prévue pour ces engins) alors 25km/h c'est déjà largement bon.
Après si on souhaite s'attaquer aux distances un peu plus longues ou aux zones périurbaines alors envisager une vitesse plus importante est tentant mais faut accepter de plus être sur des aménagements ou on croise joggeurs/chiens/trottinette/enfants etc...

Faut aussi voir que les VAE sont de qualités "variables" et que le public visé n'est pas forcément cycliste à la base (c'est donc pas nous... d'où le décalage de discours aussi). Cela entraîne donc parfois des difficultés liées aux comportements/habitudes de ces "nouveaux cyclistes". Faut pas rêver, si on fait des scoot à 3 roues c'est pour que ceux qui ont pas le permis moto puissent aussi se faufiler (qui a dit n'importe comment???) en ville avec 10 fois de puissance que nécessaire. Si on donnait les mêmes avantages aux VAE débridés qu'à ceux respectant la norme actuelle, on retrouverait le même type d'utilisateurs trop contents de pouvoir utiliser les pistes cyclables... Pas sûr que le "vélo" y gagne.

Perso, je trouve pas mal le 25km/h comme limite. Je relèverais en revanche la puissance ou éclaircirais le coté puissance max ou moyenne sur lequel certains jouent aujourd'hui. Ca permettrait notamment de mieux accepter les cargos.
Après avoir une catégorie supérieure type 45km/h, oui pourquoi pas mais pas sans encadrement: assurance au minimum car on devient un réel danger (en terme d'énergie j'entends) pour les usages plus faibles, prescriptions techniques spécifiques: freins, éclairage, casque... et là c'est vrai que c'est dur de pas passer par l'homologation mais je préfère encore ce système à voir rouler des bricolages aussi dangereux pour l'utilisateur que pour les personnes qu'il croise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2533
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 11:05

Que penser d'un article où il est question d'une "puissance de 30km/h" ?? Laughing

Perso j'aime bien rouler vite en vélo électrique. et jamais sur PC, presque tout le monde ici sera d'accord, y compris en mode "pure soupe". Donc ya-pas de problème. Mes deux grosses gamelles, je me les suis infligées tout seul comme un grand, sans abîmer qui que ce soit.  jocolor Bon, ça n'a pas de valeur statistique, certes!

Accessoirement, les VAE européens, c'est 250W 25km/h, au-delà les papimami pourraient faire une grosse chute, bonne affaire pourtant pour les fabricants de prothèses de hanche...

Toutefois en Amérique du Nord, les VAE sont à 500W 32km/h. Pas mal non? Leurs électrocyclistes yankees et canadiens seraient-ils plus habiles que les européens? Rolling Eyes

Roulez comme vous voulez, en respectant les autres, et laissez braire! Cool

J'attends avec anxiété le jour où au nom du "principe de précaution" il faudra mettre un limitateur mécanique de vitesse sur tous les vélos, même sans moteur, pour nous empêcher en toutes circonstances de dépasser les 25
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2584
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 11:08

Un article avec un titre accrocheur mais ne correspondant pas au contenu de l'article ou on n'apprend pas grand chose !

Ils ne font meme pas la différence entre VAE haute vitesse et cyclo a savoir que sur le VAE haute vitesse (pedelec, homologué comme tels dans plusieurs pays Européen) il faut pédaler alors que sur un cyclo, meme avec pédales symboliques, on roule 100% au moteur.

Pour la vitesse, il y a déja deux catégorie dans plusieurs pays, il suffirait de les uniformniser au niveau Européen en faisant bien la différence entre vélo a assistance électrique et deux ou trois roues a motorisation électrique.

A priori, je pencherais aussi pour monter de 25 a 30km/h qui correspond plus a la vitesse a laquelle on roule avec un vélo de route sans assistance. Mais c'est un détail.

Avoir une catégorie a vitesse supérieur permet d'étendre le champs d'application des VAE aux zones non urbaine.

Reste évidemment le problème des batteries qui se pose pour tous les véhicules électriques et aussi pour tous les appareils électrqiues portables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 300
Localisation : Yvelines
VPH : Fahrradmanufaktur TX400, Azub Tricon, HPV Scorpion Fs
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 11:17

Tout à fait d'accord avec O'Leave et Micke. La limite de 25 km/h pour la coupure d'assistance sur les VAE me parait un compromis raisonnable. Et bien entendu cette coupure  n'empêche pas de rouler beaucoup plus vite en descente si l'assistance est à entrainement indirect sans régénération.

Pour ceux qui veulent une assistance au delà de 25, les S-Pedelec et les cyclomoteurs électriques existent et se vendent très bien notamment en Allemagne, ils doivent être homologués (heureusement pour la sécurité !) et leur conducteur doit porter un casque.

Pour ceux qui veulent des précisions sur la réglementation applicable, j'ai écrit un article assez précis publié sur Cyclurba et reproduit ensuite (avec mon autorisation bien sur) dans le dossier "Droit" de la FUB.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2533
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 11:27

Et dire qu'avec un VM non assisté, quand la vitesse tombe sous les 35, on a l'impression de faire du sur-place Shocked Sad
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micke
Accro du forum
avatar

Messages : 1717
Âge : 37
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 11:51

hube68 a écrit:
Et dire qu'avec un VM non assisté, quand la vitesse tombe sous les 35, on a l'impression de faire du sur-place Shocked Sad
Smile
Et alors??? Ça justifierait de rouler à 50 sur les PC?? C'est comme sur l'autoroute finalement à 130 on roupille dans les voitures actuelles donc il faudrait pouvoir rouler à 160 pour rester éveillé! (c'est pas une attaque personnelle Hube! c'est juste une des interprétations laissées possibles par ton commentaire un peu vague).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapols
Accro du forum
avatar

Messages : 1579
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 13:27

Fleur a écrit:
Un article avec un titre accrocheur mais ne correspondant pas au contenu de l'article ou on n'apprend pas grand chose !

Ils ne font meme pas la différence entre VAE haute vitesse et cyclo a savoir que sur le VAE haute vitesse (pedelec, homologué comme tels dans plusieurs pays Européen) il faut pédaler alors que sur un cyclo, meme avec pédales symboliques, on roule 100% au moteur.

Pour la vitesse, il y a déja deux catégorie dans plusieurs pays, il suffirait de les uniformniser au niveau Européen en faisant bien la différence entre vélo a assistance électrique et deux ou trois roues a motorisation électrique.

A priori, je pencherais aussi pour monter de 25 a 30km/h qui correspond plus a la vitesse a laquelle on roule avec un vélo de route sans assistance.  Mais c'est un détail.

Avoir une catégorie a vitesse supérieur permet d'étendre le champs d'application des VAE aux zones non urbaine.

Reste évidemment le problème des batteries qui se pose pour tous les véhicules électriques et aussi pour tous les appareils électrqiues portables.

+1

Cet article me semble faire l'amalgame entre le VAE qui nécessite un pédalage pour aller à 45km/h (cas dess Pedelec) et ceux qui permettent d'y aller sans pédaler (cas du Solex).

Par contre, j'ai vu des vendeurs sur internet vendre des VAE assistés Bosch 350W précisant qu'il suffit des les immatriculer, les assurer et porter un casque (vélo ou moto?) pour être en règle en France? Quelqu'un confirme cette info? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2533
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 13:31

Laughing Je n'ai jamais dit qu'il fallait rouler à 50 sur les PC. Même à 25 certaines sont dangereuses! C'est marrant parce que ce que tu dis ressemble un peu au discours d'autrefois de ma maman au volant de sa voiture, malgré son grand âge. Entre temps il y a eu quelques flashs et des points en moins sur son permis, et elle a enfin compris que limitation de vitesse ne veut pas dire vitesse mini obligatoire.

Non, j'espère que tu as compris mon propos, chacun roule à la vitesse qui lui plaît, mais pas sur la PC qui doit rester assez "grand public" bien entendu, à interpréter avec intelligence, suivant les lieux, l'état de la PC et sa fréquentation. Je crains juste que la loi, au nom de de nous "forcer" à être raisonnable, fasse un nivellement par le bas, ce qui est contraire aux idées de la transition énergétique qui devrait promouvoir le vélo comme alternative à la voiture le plus souvent possible, en particulier pour le taf. Mais on ne peut pas promouvoir le vélo et trop le brider à la fois.

Que l'on laisse ceux qui s'en sentent capables faire du vélotaf électrique rapide sur la chaussée, tandis que des personnes "moins pressées" rouleront sur la PC avec leur gentil VAE 25km/h. Et tout le monde sera content. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micke
Accro du forum
avatar

Messages : 1717
Âge : 37
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 14:14

hube68 a écrit:

Que l'on laisse ceux qui s'en sentent capables faire du vélotaf électrique rapide sur la chaussée, tandis que des personnes "moins pressées" rouleront sur la PC avec leur gentil VAE 25km/h. Et tout le monde sera content. Smile
Very Happy
Oui mais ça c'est déjà le cas non? Avec la catégorie 45km/h Spedelec tu as déjà cette possibilité et l'interdiction des PC puisque assimilé à un cyclomoteur (ou alors j'ai loupé un truc).

Du coup je vois pas trop où est le problème. Ces deux catégories me semble cohérentes et perso je ne trouverais pas souhaitable que la catégorie S pedelec soit assimilée à un vélo "normal" (avec les possibilités que ça suppose) car l'utilisation est très loin de la "normalité" en terme de vitesse accessible et d'accélération.

Je suis aussi pour la promotion du vélo mais je suis juste très circonspect sur le fait de "débrider" les VAE. On voit aujourd'hui beaucoup de choses bricolées qui tiennent plus du cyclomoteur assisté au mollet que du vélo à assistance électrique. Tant que ça reste utilisé comme un cyclo pas de soucis mais quand ça se revendique "vélo" pour en obtenir les avantages liés à une circulation apaisée là ça commence à me gêner.

J'aime bien le parallèle que tu fais avec ta mère qui confondait vitesse limite et vitesse mini car je crois que ça s'applique en fait à tout conducteur d'engin motorisé! C'est d'ailleurs ce qui fait l'énorme différence entre un cycliste capable de rouler à 45km/h et un cycliste sur S pedelec roulant à 45km/h. Le premier sait que cela est possible dans certaines conditions plutôt favorables, l'autre considère cela comme la norme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIB54
Pilier du forum
avatar

Messages : 944
Âge : 69
Localisation : Nancy (environs)
VPH : Catrike 700 Performer HR
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 14:15

hube68 a écrit:

Accessoirement, les VAE européens, c'est 250W 25km/h, au-delà les papimami pourraient faire une grosse chute, bonne affaire pourtant pour les fabricants de prothèses de hanche...

Tu as raison ! c'est pour cela que Marie et moi avons monté chacun un BIONX sur nos trike, déjà que j'ai 2 prothèses totales de hanches Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIB54
Pilier du forum
avatar

Messages : 944
Âge : 69
Localisation : Nancy (environs)
VPH : Catrike 700 Performer HR
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 14:27

J'oubliais : je suis six fois Papy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2550
Âge : 43
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 14:38

Ici, en Suisse, l'expérience des vae 'débridés' (en réalité tous des vélos achetés tel quel sur lesquels les utilisateurs n'ont rien modifié mais livré avec des moteurs plus puissantes, 500 W jusqu'il y a quelques années et jusqu'à 1000W actuellement si je ne me trompe) montre clairement que les soucis de cohabitation liés à ce type de vélos sont à minimiser si ce n'est que les blessures plus graves infligées à leurs utilisateurs en cas d'accident.

Les pistes cyclables en campagne sont relativement abandonnées; si un VAE y roule à 45 km/h ça ne gêne pas grand monde. D'autant plus qu'ils font leurs a-r toujours dans la même partie de la journée, tout comme les vélotaffeurs 'traditionnels' (et donc peu de croisements). D'ailleurs, si je roule à 30 à l'heure et je croise un cyclotouriste -lui aussi- à 30 à l'heure, ça fait une différence de vitesse de 60 à l'heure, guère moins impressionnant que de croiser un VAE à 45 à l'heure...

En ville c'est une autre paire de manches, les pistes cyclables y sont pris d'assaut par des vélos et des scooters. Occupons nous déjà d'y déloger ces derniers. De fait les VAE (qui sont d'ailleurs plus que souvent d'anciens scooteristes) y roulent de façon bien moins rapide. Il ne faut pas croire que tout le monde est suicidaire (surtout quand on est protégé que par une simple couche de tissu et éventuellement un casque.)

Je dois dire que de mon expérience les voitures (enfin leurs conducteurs) sont bien plus dangereux pour les cyclistes musculaires que des cyclistes VAE survoltés.

Contrairement au cyclistes, les vélos limités à 45 à l'heure n'ont pas l'obligation de rouler sur la piste cyclable, et ça s'est bien dommage je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 17:00

Sur les pistes cyclables les "couraillons" nez dans le guidon roulent bien plus que 25 km/h. souvent 40/50 km/h
Avec des gamins qui déambulent en roller ou leur petit vélos, les papis et mamies avec leurs toutous non attachés , il y a intérêt à être prudent ...
Donc avec ou sans assistance je ne vois pas la différence de danger.....? il faut simplement être RESPONSABLE, et adapter sa vitesse....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 17:02

Dans l'article ils disent :

"Un vélo capable de passer la barre des 25 kms/h avec une assistance électrique active n’est plus un vélo."

Qu'est ce qu'ils veulent dire par "active"  scratch

Une AE qui ne se coupe pas à 25 km/h ?

Où ils confondent VE et VAE  scratch

En tout cas je trouve ça aberrant parce que 25 km/h sans AE c'est déjà facile à atteindre , pas besoin d'être un athlète.

Ceux qui écrivent les législations font sûrement pas de vélo  
Revenir en haut Aller en bas
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2550
Âge : 43
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 17:16

Voilà le règlement comme ça semble bien fonctionner chez nous:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 18:13

La catégorie lente je croyais que c'était 250 W scratch

Il me semble que j'ai toujours lu ça.

En tout cas il y a ça :

http://velorizontal.bbfr.net/t3287-velo-electrique-et-legislation?highlight=assistance+%E9lectrique
Revenir en haut Aller en bas
Alain78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 300
Localisation : Yvelines
VPH : Fahrradmanufaktur TX400, Azub Tricon, HPV Scorpion Fs
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 18:20

bison couché a écrit:
Voilà le règlement comme ça semble bien fonctionner chez nous:
...

Il faut préciser pour les lecteurs pressés qui auraient confondus que ce document décrit une réglementation en vigueur en Suisse. Elle n'est pas applicable dans les pays de l'UE.
Pour l'UE, voir le document dont j'ai fourni le lien plus haut : http://fubicy.org/spip.php?article461
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat16
Accro du forum
avatar

Messages : 3205
Âge : 62
Localisation : Charente
VPH : CATRIKE 700 LEIBA X-Stream assisté moteur roue réducté Milan SL
Date d'inscription : 20/10/2011

MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   Lun 16 Fév - 19:28

Pour moi électrique ou pas, les PC sont faites pour rouler doucement pour tout le monde quand il y a forte fréquentation, je n'ai pas l'habitude de rouler doucement, donc rarement sur PC, quand je circule sur PC c'est en tri et cool sinon je prends la route.
Pour la vitesse, électrique ou pas il y a une question de bon sens et on ne devrait pas avoir besoin de fixer encore des limites et des réglementations,  n'en a t'on pas encore assez  Question  Question .
Et que je sois en mode électrique ou non je ne roule ni à 25 ni à 35 (mais seulement dans les endroits où c'est raisonnable), et encore je ne suis ni costaud, ni équipé d'un engin performant  Embarassed .
Quant à la vitesse pure assisté ou non, si ça continue il y en a bien qui vont réclamer des limitations     parce que finalement un   reste bien un vélo et sans assistance il roule bien plus vite que 45 km/h  Wink , je me trompe  Question .

Et pour finir, y a t'il tant d'accidents dus aux VAE que cela pour réclamer encore une réglementation  Question
Pat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'arnaque des vélos électriques   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'arnaque des vélos électriques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'arnaque des vélos électriques
» Equipments électriques qui font le yoyo sur un 2KF
» L'arnaque de la réforme des retraites part 1
» ou est l arnaque ???
» l'arnaque du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: