Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
milvus70
**
avatar

Messages : 119
Âge : 57
Localisation : sud-est
VPH : MILAN SL070
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 06:16

Le MILAN est réputé très tolérant aux rafales de vents latérales ou autres croisements de gros véhicules à grande vitesse.
Les crevaisons à l'avant sont bien contrôlables.
En revanche, pour avoir expérimenté le passage de la roue arrière sur une plaque de gravier à SEULEMENT 40 km/h, les sensations de partir du cul et de perdre le contrôle m'ont alerté sur les risques
encourus en cas de crevaison de la roue AR.

Question : Avez-vous déjà expérimenté une crevaison de la roue AR en MILAN à grande vitesse ?

PS : si vous connaissez des gars qui n'en ont pas réchappé, merci de bien vouloir préciser les circonstances !

Milanaisement
M70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptitom
Pilier du forum
avatar

Messages : 951
Âge : 43
Localisation : Anzin (Nord)
VPH : Quest XS 25 , Milan sl 93
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 07:37

Sur le milan j'ai jamais crevé a l’arrière .

Sur le Quest XS j'avais crevé de la roue arrière , je roulais dans les 40 km/h , ça fait drôle on ne peut pas freiner brusquement car le train arrière se balade de gauche a droite .
C'est assez dangereux quand on se trouve au milieu de la circulation automobile .

A plus haute vitesse , plus de 60/70 km/h , je serais pas surpris de perdre le "contrôle" du VM .

En ayant déjà expérimentait une fois si ça m'arrive a plus haute vitesse j'aurai probablement le bon réflexe : ne pas freiner .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1936
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 08:07

Bonjour,
Si un éclatement du pneu de la roue arrière se produit dans un virage, le Milan (et n'importe quel VM) sera donc incontrôlable...Mais j'ignore comment ça finit: tête-à-queue, fuite en ligne droite dans un ravin???..
En fin d une descente de 1km à 5% , sans pédaler le Milan est déjà à 98 km/h...en bas il y a un virage...
Depuis quelque temps je fais  fonctionner l'aérofrein  vers 80km/h et j'ai encore peur en pensant à la roue arrière ...
J'ai changé le pneu arrière qui a 23000km, dès que la toile est apparue sur la bande de roulement ...mais j aurais dû le faire plutôt !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptitom
Pilier du forum
avatar

Messages : 951
Âge : 43
Localisation : Anzin (Nord)
VPH : Quest XS 25 , Milan sl 93
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 11:27

Ben si t'es a 98 km/h avant un virage que ton pneu arrière crève sachant que si tu freine tu perd le contrôle , te reste la possibilité d'aller tout droit pour ralentir ou de prendre le virage ...

Ben je voudrais pas être dans cette situation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pégaze
Pilier du forum
avatar

Messages : 832
Âge : 51
Localisation : indre et loire
VPH : vélo droit et vélomobile
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 14:26

et si l'on tient compte de la loi de Murphy,( tout ce qui peut tourner mal finit par tourner mal ) .
c'est un des grand avantages des assistances avec régénération en descente, qui lissent les parcours et limitent ce genre de risque, me semble t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2468
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 14:32

Presque 100 à l'heure pale Shocked C'est le "jamais content" !! Déjà à 50 je me sens mal à l'aise en quest, mais là, à 100, c'est 4 fois plus d'énergie cinétique, bigre.

L'AE à régé est LA solution sécurité quand on veut faire de la vraie montagne en VM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 16:21

hube68 a écrit:

L'AE à régé est LA solution sécurité quand on veut faire de la vraie montagne en VM.

C'est ce que je pense privilégier quand j'aurais un VM.

Quand un VM est à 100 dans cette descente , combien atteindrait-il théoriquement avec AE régé confused scratch
Revenir en haut Aller en bas
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11151
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 16:38

Là où je descendais à 114 km/h avec le Milan SL en musculaire pur, avec le Waw régénération naturelle: maxi 72 km/h (à cet endroit, le Waw descend autour des 100 km/h en musculaire pur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum
avatar

Messages : 2468
Âge : 52
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 16:48

Tout dépend de la tension de la batterie et des caractéristiques du moteur. Plus ton kit électrique te permet d'aller vite, et plus vite tu iras en descente (régé plus tardive), sauf si le contrôleur dispose de la fonction régé active qui permet de survolter la production du moteur et de ralentir à une vitesse plus faible.

En gros, la régé naturelle (tous types de contrôleurs) va limiter la vitesse à 10 à 20km/h au-dessus de la Vmax sur le plat. Avec la régé active, le fait d'actionner le levier de frein (contact électrique) va limiter la vitesse à une valeur nettement plus faible. dans tous les cas, il faut un moteur à entraînement direct, donc sans réducteur/roue libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1936
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 17:31

Bonsoir,
Il serait intéressant de savoir si l évènement a déjà eu lieu.
Même à vitesse moyenne quelqu'un a-t-il été confronté à une crevaison de la roue arrière , sur un trike ou un VM...et comment ça se comporte.
Il m est seulement arrivé de rouler sur des bandes de gravillons qui ne duraient pas longtemps.et le Milan se réalignait en fin de la bande.
ça ressemblait à un pneu crevé mais ça durait peu de temps heureusement....
On peut convenir de rouler toujours doucement mais il serait plus intéressant de connaître les vrais risques...
Je ne veux pas tenter l expérience de déglonfage progressif de la  roue arrière pour voir comment apparaît le compotement survireur...
Mais si personne ne donne de réponse il faudra bien essayer en douceur...
Pour les roues avant le problème ne se pose pas!!
D abord parceque l engin devient sous vireur donc stable et en plus les 2 pneus crèvent plus rarement ensemble...
Et tout le monde l'a déjà testé !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 17:53

cebd a écrit:

Pour les roues avant le problème ne se pose pas!!
D abord parce que l engin devient sous vireur donc stable et en plus les 2 pneus crèvent plus rarement ensemble...
Et tout le monde l'a déjà testé !!!

Je confirme.
La première fois que j'ai crevé , la roue droite , j'étais à environ 50 km/h dans une descente de 8 kms.
Je ne m'en suis aperçu qu'une fois en bas mais le trike tirait à droite et je me suis fait un peu des frayeurs.

Quand à la roue arrière , si elle crève le comportement sera peut être le même que s'il y avait un frein arrière autre que de parking.
Ça drifte.
J'ai du mal de visualiser le comportement dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 18:15

cebd a écrit:

Même à vitesse moyenne quelqu'un a-t-il été confronté à une crevaison de la roue arrière , sur un trike ou un VM...et comment ça se comporte.

Ca m'est arrivé dans la descente du Pla D'adet dans les Pyrénées, dans un secteur à 10/12%, avec le Scorpion, je devais être à 40/45 km/h, éclatement de la chambre à air arrière, pour corsé le tout, je roulais avec un seul frein à l'avant.

J'ai réussi malgré tout pu m'arrêter en utilisant mon unique frein avant + mon frein de parking arrière, je me suis légèrement déporté sur le milieu de la route, mais sans danger, je précise que j'étais dans une longue ligne droite, que se serait-il passé 200 m plus loin dans le lacet confused
Revenir en haut Aller en bas
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1936
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 18:36

Merci,
ça donne confiance.
il se peut que même chambre à air dégonflée , le pneu non déjanté , donne une résistance latérale suffisante ...ouf !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2548
Âge : 43
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 19:44

Moi à l'époque en waw, sur route descendante (autour des 3-4%) enneigée (fine couche de neige tassée, c'était le matin avant le grand flux de voitures) j'ai fait une expérience qui pourrait y ressembler.

Descente à 40 -45 km/h, vitesse modéré donc, puis d'un coup le carter qui était sur la roue arrière s'est décroché (l'entassement de neige à l'intérieur l'avait arraché en fait). Ce carter à fait un demi-tour en suivant la roue pour s'immobiliser en dessous.
La suite est comme j'ai pu lire plus haut dans ce fil: freinage avec la queue qui échappe de gauche à droite, braquage, contre-braquage, etc. C'était très impressionnant. Finalement j'ai pu immobiliser le waw en le mettant en appui contre la neige tassée sur le bord de la route par des chasses-neige.

Je n'ai jamais totalement perdu le contrôle sur ma direction, pourtant il m'a fallu des dizaines de mètres pour m'arrêter. De là à dire qu'en pleine circulation de pointe ce serait terminé pareil ... sais pas.

Bref, si ça m'arrivais aujourd'hui en vm (je veux dire un pneu crevé sur route qui n'est pas glacée), je freinerais à fond en essayant de rattraper la direction qui part dans toutes les sens. Commandes latérales (assez dures), freins indépendants, je pense que le waw avait un petit atout à ce niveau là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lalar
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 48
Localisation : AURILLAC
VPH : QUEST CARBON
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 21:33

Jamais testé la chose et pas spécialement pressé. Il me semble que l'usage de pneus bien lourds avec un flanc épais et une grosse bande anti-crevaison, type Marathon +, a deux avantages : on roule moins vite et le pneu ne se dégonfle jamais complètement. Sans compter qu'une crevaison brutale devient assez improbable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdrienC
Posteur d'argent
avatar

Messages : 470
Âge : 35
Localisation : Vendée
VPH : VD go sport railway customisé, DFXL rouge et vert #114, Quest blanc #614 (à vendre), biporteur assisté, course carbone KTM revelator 3300
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 22:35

j'ai expérimenté assez récemment, sur le plat (relativement lisse) à environ 45 km/h, crevaison soudaine de l'arrière. Freinage impossible comme le décrit Ptitom. Là, la décélération est trèèès lente. C'était tôt le matin et personne sur cette route, heureusement, j'ai tout de même mis les warnings tout de suite.
Je ne sais pas comment j'aurai fait en descente, mais faut pas freiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenedavtri
Accro du forum
avatar

Messages : 4313
Âge : 58
Localisation : Finistère nord
VPH : Duo de kett 1 tour VAE type klimax et 1 allround & Milan SL n°14 Thys 222 Quattrovélo N°9
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Ven 21 Nov 2014, 22:50

C'est vrai comme l'écrit Lalar, les marathons plus comme les duranos plus sont très rigides et même crevés ils ne se déchaussent pas facilement et l'on ne s'en aperçoit pas immédiatement d'ailleurs.

Les pneus légers c'est peut-être plus roulants mais la raison devrait nous conduire à les vérifier et les changer si nécessaire dès qu'ils présentent un défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XTophe
**


Messages : 116
Âge : 40
Localisation : Trébry(22)
VPH : Quest
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Sam 22 Nov 2014, 09:02

Bonjour à tous,

Même expérience que Lalar. Crevaison à environ 45km/h, mais je n'ai pas eu l'impression d'une perte de contrôle immédiate. Ca commence par un changement de sensation, un doute, puis on s'arrête et on constate que le pneu est percé. Pas éclaté, juste dégonflé et mou. Sur mon Quest ça m'est arrivé deux fois avec les Kojaks et les deux fois j'ai eu la possibilité de freiner, pas de sentiment de perdre le contrôle. Après à 90 km/h on ne peut plus présager de rien...

Bonne route
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Sam 22 Nov 2014, 09:37

AdrienC a écrit:
sur le plat (relativement lisse) à environ 45 km/h, crevaison soudaine de l'arrière. Freinage impossible.Là, la décélération est trèèès lente.

scratch scratch

Ça m'intrigue tout ça.
Je suppose que ce qui se passe sur un VM s'applique aussi au trike même si ça va moins vite.

Pourquoi freinage impossible confused

Les roues avant conservent leur adhérence donc ça devrait aller pour s'arrêter non confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Sam 22 Nov 2014, 09:48

fonceurcouch a écrit:

scratch scratch

Ça m'intrigue tout ça.
Je suppose que ce qui se passe sur un VM s'applique aussi au trike même si ça va moins vite.

Pourquoi freinage impossible confused

Les roues avant conservent leur adhérence donc ça devrait aller pour s'arrêter non confused

J'ai pas eu à tester sur le VM, mais avec le Scorpion, j'avais pas d'autre option que de freiner puisque j'étais dans une descente à + de 10%, j'ai utilisé les deux freins qui me restaient, le gauche à l'avant et le frein de parking à l'arrière et je me suis arrêté sans problème et......c'était un éclatement de la chambre donc de suite à plat.....

Par contre je ne souhaite pas la même expérience avec mon VM, je suis pas certain que le résultat serait identique confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Sam 22 Nov 2014, 10:17

jyvago85 a écrit:
j'ai utilisé les deux freins qui me restaient, le gauche à l'avant et le frein de parking à l'arrière et je me suis arrêté sans problème

Alors là je sais pas comment tu as fait mais je trouve ça extrême.

(À moins que tu pratiques le trike drift )

C'est déstabilisant.
D'expérience j'avais freiné plus fort à droite qu'à gauche et je me suis retourné.
(j'en avais parlé dans un autre post mais ceci est une autre histoire)
Revenir en haut Aller en bas
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4427
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Sam 22 Nov 2014, 11:00

J'ai crevé une fois de l'arrière, environ 45 km/h mais je n'ai pas eu besoin de freiner.

En l'espace de quelques secondes je sentais un dandinement de plus en plus prononcé avec le pédalage, le moindre coup de direction est amplifié par le phénomène.
je voulais pas m'arrêter au bord de la route étroite alors j'ai un peu insisté jusqu'à trouver une entrée de champ quelques dizaines de mètres plus loin.

J'ai simplement laissé le vm ralentir. Mais c'est sûr qu'un freinage d'urgence, un virage ou une haute vitesse ne doit pas du tout arranger la situation
c'est là que le "4 roues" prend un gros avantage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1936
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Sam 22 Nov 2014, 13:05

daweed a écrit:
......c'est là que le "4 roues" prend un gros avantage !.....
OUI !!!
PS: peu probable que les 2 éclatent en même temps...Un seule roue devient directrice mais évite l instabilité d'un engin accidentellement survireur ...


Dernière édition par cebd le Sam 22 Nov 2014, 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Sam 22 Nov 2014, 15:40

cebd a écrit:
daweed a écrit:
......c'est là que le "4 roues" prend un gros avantage !.....

OUI !!!

Vraiment scratch

http://velorizontal.bbfr.net/t6727-pourquoi-pas-des-velomobiles-a-quatre-roues
Revenir en haut Aller en bas
BigCactus
Posteur de bronze
avatar

Messages : 254
Localisation : 41
VPH : Vélomobile (Quest n°430) depuis Avril 2013 - usage : petit vélotaf (3000 km/an). Et Strada n°118.
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   Dim 23 Nov 2014, 17:35

AdrienC a écrit:
j'ai expérimenté assez récemment, sur le plat (relativement lisse) à environ 45 km/h, crevaison soudaine de l'arrière. Freinage impossible comme le décrit Ptitom. Là, la décélération est trèèès lente. C'était tôt le matin et personne sur cette route, heureusement, j'ai tout de même mis les warnings tout de suite.
Je ne sais pas comment j'aurai fait en descente, mais faut pas freiner.
Sur mon Quest, j'ai crevé de l'arrière (marathon suprême de plus de 20 000 km), en début de descente, à 45 km/h environ (peut être 50 km/h). Ça s'est très bien passé. J'ai juste eu l'impression d'être avec un savon à la place de la roue arrière, mais un savon qui fait chasser de 10 cm à droite et 10 cm à gauche maxi ; impression de flotter... J'ai freiné assez fort pour m'arrêter sur une distance de 40 mètres environ. Ça n'a pas posé problème et j'ai toujours eu l'impression de diriger l'engin à peu près convenablement. J'ai été agréablement surpris. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MILAN : crevaison roue AR à grande vitesse ?
» guidonnage a grande vitesse !
» Accoups moteur a " grande vitesse"
» Crevaison de la roue AR avec un trike
» Kit crevaison ou roue de secours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: