Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Avantages du vélo couché et du trike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
zit
**
avatar

Messages : 114
Âge : 50
Localisation : Vitry sur Seine 94
VPH : Dragon rouge
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   Jeu 14 Avr 2016, 19:00

Oké, puisk'on se fait virer de là-bas (à juste titre, certainement, je ne me permettrait pas de mettre en doute le point de vue des grands anciens du forum ;o), je viens mettre mon grain de sel ici (où c'est effectivement bien plus approprié).

Avantages du VH (non encore évoqués céans) :

- c'est un gros inconvénient au début de la pratique, mais avec l'habitude, la position à l'arrêt sur un VH à assise élevée (enfin pas un LR), un pied sur une pédale bien en hauteur, et l'autre posé sur le sol nous fait pratiquer une extension des adducteurs assez nette et, quand on est un monsieur qui n'a jamais pratiqué le grand écart, ça coince sérieusement... mais comme je vélotaffe en cycle 100 % urbain quotidiennement, j'ai gagné en peu de temps une fantastique souplesse à cet endroit là ;o). (alors qu'en VD, c'est plutôt de la corne qu'on développe). D'ailleurs, j'essaye d'alterner le plus possible le pied d'appui, tout d'abord, pour être prêt à un déclipsage d'urgence d'un côté comme de l'autre, et surtout, pour pouvoir redémarrer de n'importe quel pied, et enfin, pour assouplir mes adducteurs avec équité.

- toujours grâce à mon parcours urbain, comme tout cycliste responsable, je ralentis considérablement dès que je vois un feu passer au rouge, et je m'entraine à rouler le plus lentement possible, sur plat, je peux faire du 0 km/h (compteur de base Sigma) pendant quelques mètres ou quelques secondes (la première fois que j'ai vu cette « vitesse » s'afficher, j'ai failli tomber de stupéfaction ;o), sans aucun soucis le 2 km/h aussi longtemps que j'en ai envie et en côte raide, 3 km/h (4 au dessus de 20 % de pente), sans trop guidonner. L'été dernier, dans la Colombière par Scionzier, j'avais bien étudié le profil et je me trainais tranquillement aux alentours de 5-6 km/h dans la dernière partie, 5 bornes qui démarrent à 8 % et finissent à 10 % avec un passage à 11 %, à un moment, un VD me double pas très vite (environ 8 km/h), je le salue et lui fait remarquer perfidement qu'il est tout à gauche alors que ça va être de plus en plus raide (j'avais encore deux couronnes de rab Cool ), et là, il se retourne à moitié et me dit dans un souffle court « Je sais, et c'est comme ça depuis le début ! », et il a continué, plus vite que moi, en zigzagant sur la route, complètement à la ramasse et incapable de rouler moins vite alors qu'il aurait été très trèèèès heureux de pouvoir le faire, il a du faire au moins 30 % de km en plus que moi ! Il a été évoqué fréquemment dans ces pages l'impossibilité de rouler à moins de 6 km/h en deux roues, je ne sais pas si c'est à cause de la roue arrière de 622 à la place de la 559 normale, et que donc je suis moins couché et que mon centre de gravité est un poil plus haut, mais toujours est-il que je peux quasiment faire du sur place sans fatiguer (la potence articulée est pas mal non plus, si je lève le guidon, j'ai un meilleur équilibre).

- la moulinette : en accélération turboboostée, on peut atteindre des cadences de pédalage vraiment hallucinantes, en VD, à partir de 100 tours/minute j'ai vite l'impression de pédaler dans de la semoule, en VH, je suis à 120 en croisière et je ne sais pas à combien j'arrive en surchauffe (pas de capteur), mais c'est vraiment impressionnant, et l'accélération est spectaculaire, pourtant, je manque d'entrainement (5000 bornes par an seulement) et ne fait aucun sport, mais aucun des fougueux VD qui me cherchent ne reste dans la roue longtemps (heureusement, car avec mon manque de pratique, non seulement je suis vite dans le rouge, mais en plus, une fois arrivé à 35-40 km/h, faut pouvoir continuer à cette allure !), j'adore les voir dans le rétro grandir, grandir à mesure qu'ils accélèrent, puis rapetisser rapetisser et disparaitre à mesure que j'accélère aussi ;o).

- le ciel ! quel plaisir de voir ces beaux nuages et autres arcs en ciel sans se déboîter les cervicales (et le paysage aussi, d'ailleurs).

Inconvénients :

- les portes, surtout celles avec un groom, dans les gares, quelle galère parfois !

- dans les trains, c'est vraiment limite, surtout s'il y a déjà un vélo d'accroché.

- le bruit, je rêve de l'Encore pour ça aussi (et les quelques kilos de gagné aussi ;o).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kiloptyque.net/
zit
**
avatar

Messages : 114
Âge : 50
Localisation : Vitry sur Seine 94
VPH : Dragon rouge
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   Lun 18 Avr 2016, 11:49

Et puis si nos engins allongés ne font pas travailler les abdos (sauf en entrainement à pédaler rond avec une seule jambe qui tourne, l'autre « au repos », c'est plus facile à faire qu'en VD, d'ailleurs), ça a quand même une influence importante sur les fessiers : bien que je n'aie perdu que 5 kg, je les ai surtout perdus au niveau du cul, mes pantalons ne tiennent plus sans ceinture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kiloptyque.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   Lun 18 Avr 2016, 11:56

zit a écrit:
Et puis si nos engins allongés ne font pas travailler les abdos (sauf en entrainement à pédaler rond avec une seule jambe qui tourne, l'autre « au repos »

Sérieux ?
Revenir en haut Aller en bas
grand pierre
Modo
avatar

Messages : 2267
Âge : 57
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   Lun 18 Avr 2016, 13:56

zit a écrit:
Et puis si nos engins allongés ne font pas travailler les abdos (sauf en entrainement à pédaler rond avec une seule jambe qui tourne, l'autre « au repos », c'est plus facile à faire qu'en VD, d'ailleurs), ça a quand même une influence importante sur les fessiers : bien que je n'aie perdu que 5 kg, je les ai surtout perdus au niveau du cul, mes pantalons ne tiennent plus sans ceinture !

Plus facile à faire qu'en VD ? je ne sais pas je n'ai jamais essayé. L'an dernier suite à une petite mésaventure il a fallu que je fasse 20 bornes rien qu'avec ma jambe valide (l'autre se reposait sur mon épaule) et je n'ai pas trouvé que les abdos forçaient plus. La respiration était le plus difficile à gérer (c'est ce que j'ai ressenti) ainsi qu'une fatigue musculaire très rapide.


Une question zit, lorsque tu pédales qu'avec une jambe, l'autre reste sur la pédale ou elle est décrochée ???

__________________________________
" Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option. " (Bob Marley)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   Lun 18 Avr 2016, 14:24

grand pierre a écrit:
il a fallu que je fasse 20 bornes rien qu'avec ma jambe valide (l'autre se reposait sur mon épaule)

Sacrée souplesse !!
Revenir en haut Aller en bas
zit
**
avatar

Messages : 114
Âge : 50
Localisation : Vitry sur Seine 94
VPH : Dragon rouge
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   Lun 18 Avr 2016, 16:51

Décrochée, posée sur la bôme, par exemple, c'est l'asymétrie du mouvement qui va faire un peu de gainage, me semble-t-il (mais léger, hein, pis de toute façon, je ne pratique pas l'exercice très fréquemment, alors pour les tablettes de chocolat, chez moi, c'est plutôt fondantes, les tablettes). En VD, le problème, c'est la pédale décrochée qui gène en tournant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kiloptyque.net/
Ralevy
Modo
avatar

Messages : 2531
Âge : 61
Localisation : Près de Valence d'Agen (Tarn & Garonne)
VPH : MetaPhysic + Gekko FX
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   Lun 18 Avr 2016, 18:19

Fonceurcouché a écrit:
grand pierre a écrit:
il a fallu que je fasse 20 bornes rien qu'avec ma jambe valide (l'autre se reposait sur mon épaule)

Sacrée souplesse !!

Regarde bien l'avatar de Grand-Pierre et tu comprendras...

Philippe

__________________________________
Philippe LASNIER
Aventures sur 3 roues
Mieux que le point extrême, le long de la route, paysages et rencontres...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.as3r.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   Lun 18 Avr 2016, 19:07

Je sais bien Philippe mais je ne suis pas sûr que ce soit comme j'imagine scratch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avantages du vélo couché et du trike   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avantages du vélo couché et du trike
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Avantages du vélo couché et du trike
» Vol d'un trike X FRP rouge Performer à GIERES
» recherche de vélo couché au Québec
» trike pliant démontable azub eco, hP gekko
» kit electrique super leger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: