Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du handicap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Didier33
Modo
avatar

Messages : 7957
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Du handicap   Jeu 30 Oct 2014, 21:48

Je pense que ça intéresse du monde. Au compteur du post en ce moment 2500 vues, ce n'est pas rien.
On n'a pas forcément quelque chose d'intéressant à dire.
D'autre part, beaucoup de gens n'ont pas de handicapés au quotidien, dans leur entourage immédiat.
Personnellement, la rencontre de Patrick (1000 pattes) m'a fait beaucoup de bien, lui parmi quelques autres que j'ai pu cotoyer.
Je suis heureux que des handicapés deviennent nos camarades sur le forum et sur nos routes.
En fait, j'ai tendance à ne plus les remarquer par leur handicap, mais plutôt par leur personnalité, comme les valides, avec des atomes crochus, ou pas...
Le handicap devient une particularité, comme être petit, grand, gros, brun ou blond, riches, pauvres etc...
Je pense que je ne suis pas le seul, d'ailleurs, à vivre le handicap des autres de cette manière.

Partant de là, finalement, je n'ai pas grand chose à rajouter.
Spoiler:
 

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11269
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Du handicap   Jeu 30 Oct 2014, 22:05

J'ai remarqué une certaine connivence avec les gens en fauteuil que je croise en VM. On échange même parfois des plaisanteries sur nos véhicules respectifs.

Mon approche perso, quelque soit le handicap, c'est de ne pas détourner le regard et d'échanger avec eux comme avec les autres (en particulier des sourires).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
Modo
avatar

Messages : 2336
Âge : 57
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Du handicap   Ven 31 Oct 2014, 08:02

chabizar a écrit:
grand pierre a écrit:

Tout le monde a des problèmes, chez nous la plupart du temps c'est beaucoup plus visible ! Mais une chose importante à bien comprendre c'est qu'il n'y a pas de handicap plus important qu'un autre. C'est galère pour tous, que ce soit physique ou psychologique.

J'ai du mal à imaginer qu'on puisse mettre tous les handicaps sur le même plan, il y a des degrés de difficulté plus ou moins grande, et des dimensions diverses. On pourrait d'ailleurs en faire une cartographie en 2D ou 3D.
Il y a quand même des handicaps plus graves que d'autres, non ? La médecine attribue d'ailleurs des niveaux, 40%, 80%... c'est donc qu'on peut quantifier des degrés de difficultés, me semble-t-il.



Ce que je veux exprimer par "il n'y a pas de handicap plus ou moins important" c'est le ressenti de chaque individu qui est touché par ça, pour tous lorsque ça devient réalité, c'est le même coup de masse qui nous tombe sur la tête.
C'est au sens psychologique que je l'entends. Un cavalier qui va faire une mauvaise chute peut se retrouver avec des plaques sur la colonne et le bassin rafistolé, pour lui le champ d'action équestre va être considérablement réduit (quand il n'est pas interdit), son mental va en prendre un sacré coup.
Pour chacun de nous c'est la même chose, passer du statut de "valide" à celui de "handicapé" implique une profonde remise en question de tout notre environnement et de toutes nos techniques gestuelles (sport, loisirs, vie courante, etc)
La souffrance psychologique est parfois plus grande pour des handicaps considérés visuellement comme mineurs, c'est ça que je voulais faire ressortir (je ne manie pas les mots exactement comme je le voudrais Embarassed ...)

__________________________________
" Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option. " (Bob Marley)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labiquette
***
avatar

Messages : 193
Âge : 62
Localisation : Charente-Maritime
VPH : VD rouillé, VM : Leiba classic assisté et remorque Burley
Date d'inscription : 31/01/2014

MessageSujet: Re: Du handicap   Ven 31 Oct 2014, 12:06

Le problème pour les "non-handicapés", c'est le dosage :
Si on regarde avec commisération, avec le sourire, on nous dit : "on ne veut pas de pitié" ;
Si on ne regarde pas, on nous dit : "on est repoussant, les gens se détournent" ;

Un jour, j'ai vu un fauteuil super aménagé électrique et tout et tout, qui avait l'air vraiment pratique, sur un chemin de randonnée en plus ; j'aurais bien aimé engager la conversation et voir ça de plus près.   Mais je n'ai pas osé, parce que j'avais peur de la réaction de la personne qui était dedans et de son entourage.  J'avais surtout peur de les gêner car je savais que ma parole sonnerait faux.  Si ça avait été un VM, il n'y aurait eu aucune difficulté pour parler de l'engin.

Et pourtant, j'ai été élevée avec des personnes très lourdement handicapées, je suis malade moi-même, et j'aimerais parfois que mon entourage me demande simplement comment je vais, mais c'est très rare.  Autant il est facile de demander si une grippe ou une jambe cassée est guérie, autant un état permanent "d'amoindri" laisse une impression de gêne.

Je crois qu'une des solutions serait que tous les handicapés de tous les pays sortent au grand jour et se mêlent aux grands, blonds, musclés, petits, bruns, malingres, femmes, enfants, et se côtoient tout simplement.   Car la plupart se cachent, non ? Vous faites exception avec vos vélos, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
Modo
avatar

Messages : 2336
Âge : 57
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Du handicap   Ven 31 Oct 2014, 13:41

labiquette a écrit:

Je crois qu'une des solutions serait que tous les handicapés de tous les pays sortent au grand jour et se mêlent aux grands, blonds, musclés, petits, bruns, malingres, femmes, enfants, et se côtoient tout simplement.   Car la plupart se cachent, non ? Vous faites exception avec vos vélos, non ?

Tout à fait et c'est un de mes cheval de bataille que tous ceux avec un handicap sortent au grand jour, qu'ils osent enfin s'assumer et que les "autres" assument aussi cette espèce de cohabitation (je sais je suis un gentil rêveur ....)

__________________________________
" Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option. " (Bob Marley)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6603
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Du handicap   Ven 31 Oct 2014, 22:40

grand pierre a écrit:

Ce que je veux exprimer par "il n'y a pas de handicap plus ou moins important" c'est le ressenti de chaque individu qui est touché par ça, pour tous lorsque ça devient réalité, c'est le même coup de masse qui nous tombe sur la tête.
C'est au sens psychologique que je l'entends. Un cavalier qui va faire une mauvaise chute peut se retrouver avec des plaques sur la colonne et le bassin rafistolé, pour lui le champ d'action équestre va être considérablement réduit (quand il n'est pas interdit), son mental va en prendre un sacré coup.
Pour chacun de nous c'est la même chose, passer du statut de "valide" à celui de "handicapé" implique une profonde remise en question de tout notre environnement et de toutes nos techniques gestuelles (sport, loisirs, vie courante, etc)
La souffrance psychologique est parfois plus grande pour des handicaps considérés visuellement comme mineurs, c'est ça que je voulais faire ressortir (je ne manie pas les mots exactement comme je le voudrais Embarassed ...)

ok je prends note, je vais me reposer pour me remettre de Velo-city, puis je reviendrai cogiter le truc pour comprendre (au sens d'intégrer) ce que tu expliques


labiquette : j'aime bien l'idée du grand brassage des éclopés de toutes sortes, nous vivons dans une société qui aime les apparences bien trop lisses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Du handicap   Mar 04 Nov 2014, 20:23

chabizar a écrit:

Il y a quand même des handicaps plus graves que d'autres, non ? La médecine attribue d'ailleurs des niveaux, 40%, 80%... c'est donc qu'on peut quantifier des degrés de difficultés, me semble-t-il.




C'est pas tout à fait ça.

demain je te donnerai une explication Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot
Posteur d'argent


Messages : 485
Âge : 55
Localisation : viry chatillon 91
VPH : assise 10 cm plus haut que les pédales ?
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Du handicap   Mar 04 Nov 2014, 22:40

Mille-pattes : pour moi aussi s'il te plait , merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 08:53

Voici la petite explication  Very Happy

Chabizar a écrit:La médecine attribue d'ailleurs des niveaux, 40%, 80%...
en réalité les 40%, 80%..c'est une attribution administrative
En médecine, on parle plutôt de lésion, de troubles moteurs et pour en d'en définir la gravité,
On y attribue une lettre alphabétique suivi d'un chiffre.
EX..pour la Paraplégie,tétraplégie
Nerfs cervicaux C1-C8
Nerfs thoraciques D1-D12
Nerfs lombaire L1-L5


Et suivant le niveau de l'atteinte ,
on se retrouve avec une  paralysie complète ou incomplète :
Mais aussi une paralysie, stoppé aux membre inférieur ou superieur et qui touche ou pas la ceinture abdominale.

Pour en revenir a l’attribution  40%, 80%...
ça ne veut pas dire grand chose!
j'avais une belle sœur touché d'une hémiplégie.
Avec une paralysie partielle du bras et jambe droite + trouble du langage et elle est a 80%...
Moi j'ai une paralysie total de la jambe droite et je suis aussi a 80%...
Pourtant,
Mon handicape est moins voyant et invalidant que le sien!


Dernière édition par Mille-pattes le Mer 05 Nov 2014, 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 09:25

chabizar a écrit:
3D.
Il y a quand même des handicaps plus graves que d'autres, non ?

Oui c'est vrais mais,
Il faut savoir que quand on se retrouve par EX: avec un membre en moins,
on va automatiquement  le compenser par un autre.
c'est ainsi  qu'on trouve dans la nature,
un Mille-pattes avec une force dans les bras au dessus de la moyenne des gens
Ou bien, des aveugles avec l'ouïe, l'odorat, le tactile particulièrement sur-développé!
ETC..
Bien entendu, il est évident que suivant l'handicape la personne,
va se diriger sur un sport ou une activité intellectuelle différente.
Perso, j'ai connu une fille tétraplégique qui était prof d'art et qui qui réalise,
des peintures miniatures avec un pinceau coincé entre les orteils du pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 09:43

Didier33 a écrit:
J
En fait, j'ai tendance à ne plus les remarquer par leur handicap, mais plutôt par leur personnalité,

C'est exactement ça Very Happy
C'est par la personnalité qu'on en oublie l'handicape.
Et c'est ce que devrais comprendre certaine personnes handicapées,
qui ne vivent que a travers le regard des autres.
Mais, c'est valable aussi pour les valides qui ne juge que par l'apparence!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouave
**


Messages : 88
Localisation : Besancon
VPH : Performer HighRacer 2*26 +un VD trafiqué
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 10:57

Mille-pattes a écrit:

...
Mais, c'est valable aussi pour les valides qui ne juge que par l'apparence!

c'est tristement sa pour le jugement par l'apparence

je côtoie régulièrement des handicapés ( j'aime pas le terme en situation de handicap ), avec une association sur Besançon (HLB si certain connaissent) et chaque personne est différente suivant sa difficulté ( Mentale et/ou Physique) et je trouve qu'elles sont plus intéressantes sur leurs façon de penser et d'agir que des "valides".
Nous avons déjà fait des sorties en sidecar+Trike, ULM, Montgolfière, Fauteuil de descente et HandBike, Visite de musée et bien d'autres choses.

à chaque fois sa fait un "lâcher d'handicapés" (15 fauteuils dont les 3/4 électriques + 10 personnes en béquille ou ayant des difficultés à marcher)

mais c'est original et on y arrive très bien au final
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 11:38

Zouave a écrit:


à chaque fois sa fait un "lâcher d'handicapés" (15 fauteuils dont les 3/4 électriques + 10 personnes en béquille ou ayant des difficultés à marcher)

mais c'est original et on y arrive très bien au final

Tien ça me rappelle un vieux souvenir Very Happy
ça c'est passé il y a plus de 30 ans Rolling Eyes
On était 3 copains avec un handicape différent  et chacun avais un sur- nom.
Il y avais court sur pattes (avec une jambe en moins)
Le borgne ( qui c'était crever un œil)
Et pneus dégonflés (Alias Mille-pattes)
Bref, les 3 copains ont déboulé par un beau jour d'été sur la plage en maillot de bain!
Et a cet époque, c'était pas courant de voire des handis surtout sur une plage
si bien que a notre arrivée,
toute les personne de la plage, se sont retournés et nous ont dévisagé avec assistance! Suspect
Du coup, court sur pattes il a pété un plomb
et a Hurler "Mais ont n'est pas des monstres"
hé là, ont a vraiment senti un malaise!!
Plus personne par la suite nous a regardés.
Mais quelque part on avait aussi par cet action,  Verrouillées les portes des conversations.


a méditer



Dernière édition par Mille-pattes le Mer 05 Nov 2014, 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 11:50

C'était il y a 30 ans, malheureusement, il en serait de même encore aujourd'hui, même si, les mentalités ont un peu évolué, mais il y a encore bien du chemin à parcourir pour que le *(handicapé) soit considéré comme un être humain à part entière

* Perso moi non plus je n'aime pas le terme (handicapé)
Revenir en haut Aller en bas
grand pierre
Modo
avatar

Messages : 2336
Âge : 57
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 12:11

jyvago85 a écrit:
C'était il y a 30 ans, malheureusement, il en serait de même encore aujourd'hui, même si, les mentalités ont un peu évolué, mais il y a encore bien du chemin à parcourir pour que le *(handicapé) soit considéré comme un être humain à part entière

* Perso moi non plus je n'aime pas le terme (handicapé)

Malheureusement la langue française ne propose guère d'autre choix ..... (à part "invalide", "estropié", "infirme", ...)

Lorsque le handicap survient brutalement (surtout tard) une complète remise en question est de rigueur. Par la suite certains trouvent la force de la résilience dans l'humour ou/et l'autodérision, d'autres dans une provocation exagérée (il en faut de la provocation, souvent pour engager une amorce de dialogue mais point trop n'en faut !)

Seulement voilà, comment savoir si on a à faire à une "nouveau" ou à un "confirmé" quand on rencontre quelqu'un ?

La réponse est en chacun de nous, parfois il faut oublier tous les "à priori" sagement inculqués par la société depuis notre tendre enfance pour oser franchir le pas et changer de regard, apprendre à voir l'invisible, ce qui est à l'intérieur, l'essence même de tout individu.

__________________________________
" Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option. " (Bob Marley)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 12:50

grand pierre a écrit:


Malheureusement la langue française ne propose guère d'autre choix ..... (à part "invalide", "estropié", "infirme", ...)



infirme"

Quel horreur ce mot! No
il y a plus qu'a se laisser pousser la barbe, moustache et enfiler un pantalon rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 05 Nov 2014, 14:44

Bon j'ai bien réfléchi aux problème du mot handicapé.

En fait dans le mot handicaper c'est le capé qui sonne faux.
Il y a qu'a dire tout simplement handi!
En plus,question accroche phonnético-médiatatique c'est mieux lol!

Handi ça va avec, on dit.
ou bien, on dit des handis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouave
**


Messages : 88
Localisation : Besancon
VPH : Performer HighRacer 2*26 +un VD trafiqué
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Du handicap   Jeu 06 Nov 2014, 10:11

Mille-pattes a écrit:
Bon j'ai bien réfléchi aux problème du mot handicapé.

En fait dans le mot handicaper c'est le capé qui sonne faux.
Il y a qu'a dire tout simplement handi!
En plus,question accroche phonnético-médiatatique c'est mieux lol!

Handi ça va avec, on dit.
ou bien, on dit des handis.
Toi en tout cas Mille-Pattes tu est partisan du "on dit" des bétises  Razz

Cela dit quand j'étais tout petit je n’arrivai pas a dire le mot handicapé donc je disais "papa est décapé"  ( Il est paraplégique des pattes d'en bas à cause de la polio) c'est resté comme expression Very Happy

N’empêche que un mec en fauteuil c'est utile lors de gros événements , Comme par exemple "fêtes maritimes de Brest", Déjà tu ne te gare pas à 15Km du site; et dans un deuxième temps quand y a trop de monde dans le site, tu le met devant et tu pousse sa fait chasse neige c'est très efficace et personne ne râle .
Et de temps en temps les marins sympa embarquent le mec avec le fauteuil sur des navires interdits au publics pour lui faire profiter du paysage, Normal me diriez vous.

Petite anecdote :
A force de se promener n’importe ou avec mon père, il faut bien crever une roue.  Rien de plus simple d'utiliser le cric de la voiture pour soulever le fauteuil et sortir tranquillement la roue pour le temps de la réparation. La famille présente avait bien rigolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapello
Accro du forum
avatar

Messages : 1570
Âge : 43
Localisation : 33350 Pujols
VPH : Bachetta Giro 26 (Biquette) meyerisé : moyeux dynamo et rohloff et TicTac, vélomobile quest
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Du handicap   Ven 07 Nov 2014, 08:41

Grand Pierre il a disu :
Code:
Malheureusement la langue française ne propose guère d'autre choix ..... (à part "invalide", "estropié", "infirme", ...)

Que nenni, y a un choix pléthorique de mots savouricieux. Pas tous trèèès respectueux, mais qui d'un point de vue réthorique ont un certain poids : bancroche, gibbous, goï, monopiston, polyfracassé, limace à bras et un que j'aime beaucoup, traduit spontanément du terme anglais "disabled" : dessablé.

Sinon, je ne sais pas d'où ça me vient, mais le handicap (la bancrochitude ?) ne me gène pas, il gène surement celui qui en est la victime. Mais pas moi.
il y a 4 ou 5 ans, je devais aller régulièrement à la pharmacie pour des traitements délivrés au compte-goutte. J'y croisais régulièrement une mère et son grand dadais de fils, incapable de parler, mais bruyant communicant, affectueux et assez baveux. En tous cas intellectuellement atteint.
Il est venu me voir, m'a attrapé le bras et commis un barrissement. Beh, j'ai en retour commis un bruit et lui ai fait des chatouilles. Un être joyeux comme lui ne pouvant qu'aimer les chatouilles m'a aussitôt élu "grand ami de l'année".
Ce qui m'a surpris est la réaction de la mère, qui m'a affirmé que j'étais le seul à ne pas avoir fuit devant son fils en telle situation.
Je lui est donc dit que, un, son fils bien que balèze avait l'air inoffensif, que, deux, il avait l'air joyeux, que trois, son attitude et sa présence ne me dérangeaient pas du tout que, quatre, il y avait sur terre des tas de gens d'abord moins sympathique que son fils et cinq, que une bonne partie de mon cerveau avait le même âge mental que le sien.
Elle m'a répondu que ça lui faisait très plaisir et qu'en même temps, ça la surprenait que je prenne son fils "comme il était". Je pouvais tout de même difficilement le changer.
Bon, sinon, je râle. Je suis tout plein de microbe qui pataugent et se vautrent dans mon organisme à mon que je chéri. Une semaine que je prend la voiture pour aller au travail au lieu de pédaler. Rahhhhh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6603
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Du handicap   Ven 07 Nov 2014, 09:36

Tout ceci me remue les boyaux de la tête. Je vais aller riveter des chaînes.

bises fraternelles à Maître Kapello car je me sens proche de ton petit grain de folie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4195
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Du handicap   Ven 07 Nov 2014, 21:49

Je partage les ronronnements du chat à la lecture de la prose du sieur Kapello... qui ne m'en voudra certainement pas de rappeler cette béatitude de Saint Michel (Audiard): « Bienheureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière »

Sur ce, je vais me plonger dans le dernière chouette numéro de La Hulotte que je viens de recevoir. Une perle, comme d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6603
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 12 Nov 2014, 05:05

pierrot a écrit:
Bonjour à tous.
J’ai lu toutes vos remarques depuis mon texte d’hier soir.
Vos remarques sont pour « moi » un peu effarantes »
On peut naitre handicapé avec une attente neurologique et/ou intellectuelle c’est-à-dire ne pas comprendre assimiler mémoriser certaines choses tout de suite avec (votre) aisance, les textes ou autres éléments : sans forcement être « débilou ».Par malheur quand par la suite vient « se greffer » une maladie dite orpheline qui ne fait que aggraver les difficultés quotidiennes déjà existantes, la vie est bien plus difficile.
Mais ceci n’est que mon humble avis et ceci sans aucunes agressivités de ma part.
D’autant plus que par, ce forum, et les échanges, grâce à vous j’évolue, donc « je grandi ».
A plus .

pierrot,
même avec 2 ou 3 semaines de décalage, je ne voulais pas laisser ta réaction sans message de ma part.

Quand j'ai utilisé le mot "un peu déficient intellectuel, un peu simplet" à propos de ce voisin qui venait poser des questions naïves il y a quelques années au magasin, ce n'était pas du tout un jugement ou une dévalorisation de ma part, simplement, après quelques minutes, j'ai fini par me rendre compte que la personne avait des difficultés inhabituelles.
Et j'insiste là-dessus, j'ai été très patiente et à aucun moment je n'ai fait sentir ma lassitude à la personne concernée.

Cette personne m'a fait penser à un "idiot du village". Attention aucune dévalorisation quand j'utilise cette expression. Quand tout se passe bien, l'idiot du village est protégé et aimé par sa communauté à laquelle il est intégré, et il participe à la vie sociale à la mesure de ses capacités. Comme un enfant qui reste enfant très longtemps, en fait. Je repense encore à la BD "Magasin général" de Tripp et Loisel.

Mais d'accord avec toi, je ne maîtrise absolument pas les subtilités des différentes dimensions des atteintes intellectuelles. D'ailleurs, il y a quelques années, j'ai entendu ou lu un truc hyper intéressant sur les déficiences intellectuelles. Le fait est qu'on observe, sur le plan scolaire, une augmentation du taux des élèves considérés comme déficients intellectuels, en regardant l'évolution des statistiques sur une longue période de plusieurs décennies. Cette augmentation n'est en aucun cas due à une diminution des capacités intellectuelles absolues. Non, la différence, c'est que le niveau monte dans notre techno-société, et qu'on perd en route des individus qui auraient auparavant trouvé leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
laeti
Accro du forum


Messages : 1097
Localisation : alpes de haute provence
VPH : Metathesis 20/26 CATRIKE POCKET 16/20
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 12 Nov 2014, 19:10

Didier33 a écrit:
Je pense que ça intéresse du monde. Au compteur du post en ce moment 2500 vues, ce n'est pas rien.
On n'a pas forcément quelque chose d'intéressant à dire.
D'autre part, beaucoup de gens n'ont pas de handicapés au quotidien, dans leur entourage immédiat.
Personnellement, la rencontre de Patrick (1000 pattes) m'a fait beaucoup de bien, lui parmi quelques autres que j'ai pu cotoyer.
Je suis heureux que des handicapés deviennent nos camarades sur le forum et sur nos routes.
En fait, j'ai tendance à ne plus les remarquer par leur handicap, mais plutôt par leur personnalité, comme les valides, avec des atomes crochus, ou pas...
Le handicap devient une particularité, comme être petit, grand, gros, brun ou blond, riches, pauvres etc...
Je pense que je ne suis pas le seul, d'ailleurs, à vivre le handicap des autres de cette manière.

Partant de là, finalement, je n'ai pas grand chose à rajouter.
Spoiler:
 
je suis très intéressée par vos témoignages et je suis en admiration devant vos luttes mais tout comme Didier j'ai horreur de mettre des gens dans des petites boîtes ; une personne est un TOUT je suis incapable de la réduire à une de ses caractéristiques ( à la limite je quand je me représente certains de mes amis de couleur je ne donnerais pas ce critère physique pour les décrire car je les VOIS globalement) je suis tout à fait d'accord avec Didier , le problème peut venir dans un premier temps de la non familiarité avec un type de handicap ou un autre et c'est  pourquoi je suis une fervente partisane de la mixité sous toutes ses formes ( sociales culturelle, ethnique ,handicap/ valides etc ) à l'école ( avec l'aide ad hoc évidemment sinon l'intégration n'est que "déclarative" )mais une fois ce cap franchi tout devient bien plus facile! j'enfoncerais une porte ouverte en disant qu'il est question d'accepter ou non la différence et que cela s'applique à toutes les différences et pas seulement au handicap!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
Modo
avatar

Messages : 2336
Âge : 57
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Du handicap   Mer 12 Nov 2014, 20:29

Sans vouloir être réduit à un simple mot, cette mixité désirée dont tu nous parles il faut l'élaborer en amont, elle ne peut pas s'instaurer toute seule si aucun effort n'est consenti de part et d'autre.

Pour reprendre notre cas (avec ma chérie) il est impératif pour nous d'avoir au moins un fauteuil roulant pour nos douches, nos toilettes, la nuit et aussi en cas de soucis de prothèse (ennui technique genre casse, déjà vécu, ou cutané, notre peau est plus que fragile au niveau des appuis) et c'est pour ces raisons que je me "bagarre" afin que notre cas (ainsi que certainement d'autres) soient pleinement intégrés dès la préparation des manifestations.

D'ailleurs je pense sérieusement (et je ne serais pas seul sur ce coup Wink ) à organiser au moins une vélorizon avec ces critères.

J'ai bien conscience qu'être obligé de tout remettre à plat au niveau des organisations n'est pas facile et demande du temps....

__________________________________
" Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option. " (Bob Marley)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1nvité
Accro du forum


Messages : 4002
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Du handicap   Jeu 13 Nov 2014, 05:15

laeti a écrit:
j'enfoncerais une porte ouverte en disant qu'il est question d'accepter ou non la différence et que cela s'applique à toutes les différences et pas seulement au handicap!


Oui sauf que quand on est handi, on est pas victime que de la différences mais aussi, de l'indifférence (ce qui n'est pas la même chose)

On ne peu pas simplifier les choses aussi facilement et tout mettre dans un même panier.



La différences :

Elle peut être positive ou négative mais elle ne laisse personne indifférent!

Alors que l’indifférence,

nous donne qu'une perspective d'évolution très lente.

Et cela est valable aussi bien en terme de D'évolution des mentalités que sur la question de l'accessibilité!

Comment vivre dans un monde qui vous ignore là est la question?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du handicap   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du handicap
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Handicaps Motards Solidarité : Parce que l'esprit motard est plus fort que le handicap
» Handicap et side-car.
» matchplay avec handicap
» Bonjour, besoin de conseils [Trike et handicap]
» Manifestation Handicap international

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: