Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 dur, dur, le vélo couché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
danyfred
Nouveau / nouvelle


Messages : 3
Date d'inscription : 21/03/2014

MessageSujet: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 16:30

Bonjour,

Eh bien, ça y est, nous les avons nos chaises longues à roulettes ! Des Grassshoppers de chez Velotechnik, 2X20", 24 vitesses.
Et ça roule pas bien du tout, spécialement dans les côtes.
A vide c'est plus difficile qu'avec nos vélos droits surchargés. Même sur le plat ce n'est pas évident. On a tout de suite mal dans les genoux, les cuisses. Nous sommes tout de suite fatigués. Ca vous a fait ça aussi ? Jamais vécu cela avec un vélo normal, même sans entraînement . Nous nous voyons mal partir en voyage.
Comment vous faites vous ?
Plein d'autres petites questions se posent.
- Plus de sacoche de guidon, alors la carte, on la met où ?
- Et les bidons ? On a trouvé une place sur la bôme, mais pas pour le deuxième bidon .
- On transpire vite dans le dos. Fini l'air qui passe sous la liquette ?
- la visibilité dans les carrefours est moins bonne que sur un vélo droit.

En attendant vos conseils de vieux routiers,
Amicalement

Daniel & Frédérique Tuppin
lescampette.jimdo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3621
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 16:44

C'est sûr que fabriquer des vélos de plus de 15 kgs ça aide pas.... Bon mais sinon à part ça : revoir le réglage distance du siège/pédalier ? Mousse de siège à changer? Inclinaison du siège? Pneus sous gonflés? Pédales automatiques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PaulNizan
**


Messages : 118
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 16:47

Moi, je vous conseille un MTB Cycletech Papalagi. On peut poser la carte sur le guidon, il y a 3 ou 4 endroits prévus pour les porte-bidons, on ne transpire pas dans le dos et la visibilité dans les carrefours est excellente. Voilà qui correspond parfaitement au cahier des charges, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil38
*


Messages : 38
Âge : 55
Localisation : Hurtières (balcon de Belledonne)
VPH : Metaphysic
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 16:56

Je me hasarde à quelques conseils bien que débutant aussi en VC:
- le mal aux genoux, j'ai eu aussi. Je pense que c'était parce que je forçais beaucoup trop sur les jambes: il faut mouliner (cadence 80-90 sur le plat). Ensuite il y a aussi le réglage de la longueur de bôme: voir par ailleurs dans ce forum les moults conseils à ce sujet. De plus des pédales automatiques sont indispensables pour ne pas devoir appuyer sur la pédale du côté qui revient afin que le pied ne tombe pas, ce qui génère des efforts inutiles
- pour la gourde, j'utilise une gourde souple de 2 l posée sur la sacoche accrochée derrière la tête du siège, avec le tuyau qui vient sur la poitrine: hyper facile d'utilisation en roulant.
- enfin, le VC cela nécessite un bon entrainement pour s'y habituer : au minimum quelques centaines, de km voire plus.

Bonne route....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5036
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 17:00

quelques réflexions en guise de réponses:

Eh bien, ça y est, nous les avons nos chaises longues à roulettes ! Des Grassshoppers de chez Velotechnik, 2X20", 24 vitesses.
Et ça roule pas bien du tout, spécialement dans les côtes.
A vide c'est plus difficile qu'avec nos vélos droits surchargés. Même sur le plat ce n'est pas évident. On a tout de suite mal dans les genoux, les cuisses. Nous sommes tout de suite fatigués.
-Ca vous a fait ça aussi ? pas dans mon cas!:adaptation instantanée,mais c'est vrai aussi que j'avais arrêté le velo auparavant....

Jamais vécu cela avec un vélo normal, même sans entraînement . Nous nous voyons mal partir en voyage.
Comment vous faites vous ?
Plein d'autres petites questions se posent.

- Plus de sacoche de guidon, alors la carte, on la met où ?sur ma sacoche latérale* (qui sert de fourre-tout) à droite (je suis droitier) dans mon cas ,donc à portée de main

- Et les bidons ? On a trouvé une place sur la bôme, mais pas pour le deuxième bidon .:sous mon siège de trike,de l'autre côté,emplacement bien calculé pour que la main tombe "naturellement" dessus.

- On transpire vite dans le dos. Fini l'air qui passe sous la liquette ?ça,c'est le gros hic! mousse bien aérée Ventisit dans mon cas (80€ environ)

- la visibilité dans les carrefours est moins bonne que sur un vélo droit:exact!,mais j'ai 2 rétroviseurs qui compensent très largement.
C'est vrai qu'avec un trike les arrêts (et les redémarrages) sont bien plus évidents!:c'est d'ailleurs une des raisons qui me font rouler en 3 roues!+++++



*:http://velorizontal.bbfr.net/t4156-fabrication-de-sacoches-pour-trike-siege-resine-et-ou-carbone?highlight=sacoche+sacoches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3185
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 17:18

Bonjour,

Si je me souviens bien de mes débuts (également sur un 20x20 pas léger), il m'a fallu un bon nombre de kilomètres d'adaptation avant de me sentir aussi bien que sur mon vieux VD (~course années 80). Quelques pistes : forcer avec les fessiers (*), privilégier les cadences élevées en tirant de petits développements, ne pas chercher à accélérer aussi fort que sur un VD, attendre patiemment le premier millier de km, le temps que les muscles spécifiques au vélo couché se renforcent. Les pédales automatiques m'ont bien aidé à progresser d'autant qu'elles permettent de lever les genoux. Un jour, alors, on s'étonne de rouler à plus de 30 km/h sans forcer.

Pour les côtes, je n'ai pas trouvé de formule magique autre que de mouliner aussi vite que sur du plat (donc passer sur de très petits développements), mais d'autres pratiquants plus entrainés que moi font les choses différemment.

Pour la carte, je n'ai pas trouvé de solution miracle : une pochette autour du cou ou accrochée au guidon. Je vais tenter le "road book" dès que j'aurai le temps de cogiter...

Je place mon deuxième bidon (une vulgaire bouteille d'eau) dans ma sacoche et me sert seulement du premier en roulant. D'autres sont adeptes de la poche à eau associée à un tuyau à portée de main (et de bouche).

Pour la transpiration dans le dos, il y a différentes qualités de mousse (ventisit c'est pas mal), mais pas de miracle non plus. Je m'y suis habitué ...

La visibilité dans les carrefours n'est pas pire qu'en voiture ;-). Plus sérieusement, j'ai pris l'habitude de déclipser et me redresser en roulant au moment de traverser, mais il est vrai que pour tailler rapidement la route, je préfère les grand axes prioritaire aux petites routes (et encore plus aux pistes cyclables remplies de cédez le passage).

Bon courage, ça ne peut qu'aller mieux ...

(*) plus concrètement, ne pas appuyer avec les cuisses pour pousser la pédale vers l'avant, mais produire (mentalement) son effort un tout petit peu plus tard pour faire descendre la pédale. La description du pédalage de "benticalifornie" sur ce forum est un bon exemple de ce qu'il faut faire à mon avis.

__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4664
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 17:50

je confirme la nécessité de rouler plusieurs centaines de km avant de commencer à avoir les bonnes sensations, surtout avec une mule comme le grasshopper. Pédales auto indispensable de mon point de vue, l'art du pédalage en rondeur s'acquiert lentement. Je me rappelle de mes 1ers tours de roue, c'était si difficile à la moindre côtelette!

Outre les points précédemment cités par mes compères:

-L'amortisseur est-il suffisamment gonflé (si à air).
-Vérifier l'alignement des tubes guide-chaîne très longs sur ce vélo
-l'option siège ergo-mesh à considérer pour une aération plus efficace

Par rapport à un vélo droit tout suspendu de poids comparable ça ne doit pas rouler bcp plus mal à mon avis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadou
Posteur d'or
avatar

Messages : 637
Âge : 43
Localisation : aunay sur odon CALVADOS
VPH : ZOCKRA HR n°12,scorpion HP adapté hémiplégie gauche
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 20:55

+1

Il faut rouler pour s'habituer, car "l'entraînement est l'adaptation du corps à l'effort", c'est à dire à la position, au poids total à trimbaler, au fait de ne plus utiliser la force des bras pour gainer et mieux transmettre aux pédales, ne plus pouvoir se mettre debout sur les pédales en côte etc...

Effectivement, c'est mieux avec des pédales auto, il faut penser tout d'abord à mouliner plutôt que d'appuyer fort sur les pédales car c'est une nouvelle position, donc les muscles ne travaillent plus de la même manière et s'entraîner en moulinant permet d'acquérir coordination motrice, coordination intramusculaire et surtout une plus rapide adaptation à cette nouvelle façon de pédaler.

De plus sur un velo suspendu, il est plus que nécessaire de pédaler rond pour ne pas donner d'à coups nuisant au travaille des suspensions.

Effectivement, il faut penser à vérifier le matériel, car si l'amortisseur est trop raide, il ne fait pas son boulot et s'il est trop souple, il va absorber une bonne partie de la puissance normalement dédiée au pédalage. Il faut aussi régler la vitesse à laquelle il ravient à sa position après avoir absorbé un choc, car s'il revient trop vite ça sautille et s'il revient trop lentement il absorbe trop d'énergie du pédalage.

Il faut aussi travailler sur le fait de ne pas disperser d'énergie, c'est à dire être relâché, et pour cela il faut à la fois faire des heures d'entraînement, mais aussi des exercices d'aisance; des virages, lâcher une main, jouer avec les vitesses, faire des huit etc...

Pour ma part je n'ai été à l'aise que au bout d'une quinzaine de sorties. Les premières je les ai effectuées sur des routes peu empruntées pour ne pas être importuné et rester concentré.

Surtout ne pas s'en faire cela va venir vite. En tous cas bienvenus et bons entraînement.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2tccestdanslatet.canalblog.com
SPOCK 2
Pilier du forum
avatar

Messages : 859
Âge : 67
Localisation : Bouillon.be
VPH : TC **I C E sprint 1 **
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 22:13

Hello
reste le moteur électrique ( ca change la vie du Cyclo)
spock2  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mar 06 Mai 2014, 23:14

Ah ça me ramène 11 ans en arrière. Mon premier vh en 2003.
Il m'a fallu 1000 bornes pour me faire les muscles. Et avant cela 500 km pour prendre le vélo en main, c'est-à-dire me sentir à l'aise comme sur mon vélo habituel : manoeuvres diverses, démarrages en côte, freinages d'urgence. Il faut jouer avec avant de vraiment rouler. Entraînement sur parking de supermarché par exemple pour la maniabilité.

Pour les bidons HP fait un support sous le siège pour 2 porte-bidons. Coûte un bras mais très bien fichu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 46
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 07 Mai 2014, 00:01

Salut Daniel & Frédérique,

Sans vouloir vous décourager, comptez au moins 1000 km avant que ça devienne une seconde nature ... et d'avoir vraiment du plaisir à rouler dans cette position.

Pour préserver les genoux, il faut mouliner au début et ajuster la baume/siège au fil des ressentis.

Pour l'eau, personnellement pas de bidons. A la place, j'utilise un camelbak tout simple dans ce genre là :

http://www.amazon.fr/CAMELBAK-Unbottle-2-litres-hidrapack/dp/B00437ZFLU

Je l'accroche derrière le siège. C'est 2 ou 3L d'un coup et on peut s'hydrater tout en roulant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylhorizon
**
avatar

Messages : 98
Âge : 57
Localisation : Les Molières
VPH : Musashi, TICA, Quest 712
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 07 Mai 2014, 08:46

Pas de panique.     

Tout est une question de souplesse que l'on acquière avec l'habitude.
Ma première vrai balade en VH (en dehors des essais) n'a durée que 30 minutes. Mais une fois à l'arrêt je me suis mise debout en poussant avec les bras car les jambes étaient tétanisées.  
Pour mes débuts en low racer, je mettais le vélo dans le coffre de la voiture pour rejoindre la piste cyclable le soir à la tombée de la nuit pour m'entrainer discrètement.

Choisis des routes calmes pour éviter le stress de la circulation et tu verras le plaisir viendra vite.

  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyot
Posteur d'argent
avatar

Messages : 495
Âge : 36
Localisation : Chantilly (60)
VPH : Azub 5
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 07 Mai 2014, 21:26

Tiens, Daniel et Frédérique !!

Courage les amis. Ophélie et moi avons bien pleuré nos cuisses aux début aussi mais on ne reviendrait pour rien au monde au vélo droit aujourd'hui.
Il faut du temps, des km et mouliner plus qu'avant. Faut vous habituer à la position et retrouver de bonnes sensations, ça viendra tout seul. Le 2 x 20' est un peu moins roulant mais ça ne doit pas trop se sentir sur du bitume et ça donne du couple en côte.


rico a écrit:
C'est sûr que fabriquer des vélos de plus de 15 kgs ça aide pas....
C'est des baroudeurs, un vélo de moins de 15 kg ne survivrait pas longtemps. D'ailleurs, je connais très peu de vélo droit de voyage de moins de 15 kg. Et ils font mal au cul.

Fred, qui roule mieux sur un Azub de 20 kg que sur un Meta de 13 kg avec Rohloff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partirlespiedsdevant.com
l etrange
Accro du forum
avatar

Messages : 1799
Âge : 70
Localisation : Mirecourt (88)
VPH : home made TD carbon - bois - acier
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Dur, dur le vélo couché   Mer 07 Mai 2014, 23:47

Et bien moi c'est apres midi , comme j'ai refait un droit course LOOK carbon , pour utilisé les piéces qui trainent dans mes tiroirs , triple et 105 , je me suis fait juste un petit 20 bornes pour voir ce que ça donne ... euh bin !! le vélo droit c'est plus pour moi , non pas physiquement , mais le minable résultat s'est affiché ... a peine 22 de moyenne  pale Embarassed alors qu'en TD je suis a 27 de moyenne , sur le meme parcour bien sur , quelle horrrreure ce type de vélo droit ... pas pres de remonté la dessus , burk !  ( je crois que je vais le scier ce VD) 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
danyfred
Nouveau / nouvelle


Messages : 3
Date d'inscription : 21/03/2014

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Jeu 08 Mai 2014, 08:47

Merci pour vos encouragements. c'est que nous sommes tellement impatients de remettre les sacoches et tout le barda sur les porte-bagages et de retailler la route !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent zo
***
avatar

Messages : 159
Localisation : Toulouse
VPH : StreetMachine VD:toutes les catégories y compri un 650B
Date d'inscription : 23/06/2009

MessageSujet: dur, dur, le vélo couché   Jeu 08 Mai 2014, 11:53

La plupart des VH de chez Velotechnick sont prévus pour la randonnée, dans l'esprit du vélo tout équipé pour voyager. Bon, c'est vrai que ça demande la mise de la main au porte monnaie pour les diverses options. Ils sont effectivement lourds, comme dit plus haut, pas plus qu'une  randonneuse "droite", mais en contre partie le confort est présent. Confort que vous apprécierez au fil des km.
A mon avis le plus de ce type de vélo est qu'ils engagent à voyager et surtout vous pouvez avec, randonner tous les jours. La récupération est pratiquement immédiate. Ceci, bien sûr, après quelques centaines de km d'adaptation. Il faut oublier les performances, ce n'est pas leur vocation. Vous arriverez à la destination avec un peu plus de retard, mais nettement moins fatigués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snickers
Accro du forum
avatar

Messages : 1393
Âge : 45
Localisation : Allemagne (Hanovre)
VPH : HPV StreetMachine GT (AE) + un GTE sans AE
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Jeu 08 Mai 2014, 14:31

 Oui, il faut des kms pour adapter la musculature et ne plus avoir de sensation de jambes lourdes...plus de 1000 dans mon cas. 
Il faut faire attention aux genoux. Ne pas forcer et reprendre les réglages de bôme au besoin. Rolling Eyes 
Faire preuve de modération quand on pense que l'on commence à maitriser... 
 
Ensuite, c'est que du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drakho
**


Messages : 107
Âge : 41
Localisation : Versoix
VPH : HP Velotechnik Gekko (fx) / Azub Origami
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Jeu 08 Mai 2014, 16:21

Eh oui...

Il me semble que la grande différence entre un VD et un VC, c'est qu'avec ce dernier, on peut forcer...

à VD, on peut mettre au maximum tout notre poids...
à VC, on peut, en calant bien le dos, appuyer à fond sur la jambe et là, on risque de dépasser une certaine capacité, surtout tant qu'on n'est pas habitué...

Mouliner à 80/90 rpm aide à ne pas forcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://istvan.famillemoll.ch
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6664
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Lun 12 Mai 2014, 11:42

Poursuite de la discussion sur le choix du support de routage dans un sujet plus adapté

http://velorizontal.bbfr.net/t19125-votre-preference-routage-carte-gps-ou-smartphone

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4664
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 14 Mai 2014, 11:19

apparemment c'est vraiment trop dur  jocolor 

voir bentokaz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 8014
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 14 Mai 2014, 11:37

Où l'on découvre qu'ils sont girondins ...  Wink 

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote
Accro du forum
avatar

Messages : 1564
Âge : 55
Localisation : agen lot & garonne
VPH : x'low , milan mk1 sl 015 carbone
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 14 Mai 2014, 11:39

ha oui !

la vente risque d etre peu facile également !
coyote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyot
Posteur d'argent
avatar

Messages : 495
Âge : 36
Localisation : Chantilly (60)
VPH : Azub 5
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 14 Mai 2014, 12:19

Daniel, Frederique,
Quel dommage de ne pas persevérer un peu... C'était vraiment si dur ?
Ca serait sympa de nous en dire un peu plus.
Purée, ils sont chers les HP !

Fred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partirlespiedsdevant.com
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7089
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 14 Mai 2014, 15:29

danyfred a écrit:
Bonjour,

Eh bien, ça y est, nous les avons nos chaises longues à roulettes ! Des Grassshoppers de chez Velotechnik, 2X20", 24 vitesses.
Et ça roule pas bien du tout, spécialement dans les côtes.

Pourquoi avez-vous acheté ces 2 VC ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red_is_dead
***
avatar

Messages : 192
Âge : 28
Localisation : Strasbourg
VPH : Rans X Stream 26
Date d'inscription : 13/01/2013

MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   Mer 14 Mai 2014, 19:47

Ca c'est de l'erreur de casting. Mais moins de 15 jours pour remettre en vente un vélo neuf c'est prématuré. Mieux vaut les garder 6 mois pour se faire une idée juste de ce que l'on en pense, de toute façon la décote est faite...

Aviez-vous essayé avant d'acheter ou pas du tout?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dur, dur, le vélo couché   

Revenir en haut Aller en bas
 
dur, dur, le vélo couché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vélo couché
» barre de traction trail gator et vélo couché azub
» Mon premier vélo couché...
» Home trainer - Vélo couché d'appartement
» Parcours vallonné, vélo droit ou vélo couché : quel est le plus rapide ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: