Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La physique et le vélo...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
e.breed
Pilier du forum
avatar

Messages : 794
Âge : 61
Localisation : Drôme sud, Baronnies
VPH : Recyclette, Performer VAE.Taf.:)
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: La physique et le vélo...   Mer 06 Nov 2013, 19:26

Dans un récent post sur une sortie nocturne au Ventoux des Dromois, Lolorizon demandait quelques lumières sur les lois physiques régissants nôtre belle passion... 
En fouillant le net à la recherche de quelques certitudes, j'ai finit par trouver quelques jolies démonstrations que je me fait un plaisir de vous communiquer:
Exhaustif, mais très digeste: http://www.bgc77.org/theorie_velo_2012.pdf
Plus orienté VAE, mais très clair, l'excellent site de nôtre ami Ferias77: http://2roueselectriques.e-monsite.com/
Bonne lecture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe69
Pilier du forum
avatar

Messages : 936
Âge : 56
Localisation : SATHONAY CAMP
VPH : VK2-HR ZOCKRA
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Mer 06 Nov 2013, 20:31

Super le PDF. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guiguinou
***
avatar

Messages : 177
Âge : 31
Localisation : Marmande
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Mer 06 Nov 2013, 20:57

j'aime beaucoup le dernier passage Surtout par rapport à l'article que j'avais posté sur mon blog cet été pendant mon tour d'europe. Je m'été rendu compte que j mangeai beaucoup plus, et j'avais calculé le nombre de calories approximatif que je consommait en plus. J'étais arrivé à environ 3 500 000 joules. Ce qui pour une journée de 8h de pédalage, correspond à 437 500 joules par heure. Soit quelquechose d'assez proche de son calcul (560 000 joules).
Le lien vers mon article en question: http://guigznews.blogspot.fr/2013/07/how-do-you-do-yau-de-poele.html
Enfin ça explique bien qu'en voyage, y'a tout interet à bien s'alimenter pour éviter les coups de fatigues, l'energie supplémentare consommée est très importante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jagut
Modo sortant
avatar

Messages : 1763
Âge : 60
Localisation : nord Corrèze
VPH : trike à venir
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Mer 06 Nov 2013, 22:27

Super ce pdf. J'ai un peu décroché sur les formules trop compliquées mais je suis allé au bout sans barres de céréales Very Happy  . Donc ça ne m'a rien coûté.

__________________________________
Pour de belles balades à pied ou à VTT :
http://ladordognedevillagesenbarrages.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/LaDordogneDeVillagesEnBarrages

Ouvrier, il te faut baisser la tête pour manger la soupe, certes, mais pas plus bas que la table.
En retraite on travaille 24h/24.....Bon, euh, souvent on passe 22 h à réfléchir!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 47
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Mer 06 Nov 2013, 22:34

guiguinou a écrit:
Ce qui pour une journée de 8h de pédalage, correspond à 437 500 joules par heure. Soit quelquechose d'assez proche de son calcul (560 000 joules).
Ça n'est pas quelque chose de linéaire.

Un débutant va cramer jusqu'à 6000 calories pour faire 100 bornes à vélo ( quand il y arrive ). Un sportif confirmé 2 fois moins.

Car petit à petit, l'organisme va passer en mode survie et apprendre à mieux rentabiliser les apports énergétiques et ce, de manière irréversible. C'est d'ailleurs pour ça que Platini, Maradona et Ronaldo, ont finit par ressembler au ballon dans lequel il tapaient étant jeunes.


Dernière édition par Erikavélo le Mer 06 Nov 2013, 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 2006
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Les lois   Mer 06 Nov 2013, 22:45

Bonsoir,
Merci pour ce document d utilité publique :
Même dans le domaine de la Physique les Lois permettent d'être Juste...
(presque )


Dernière édition par cebd le Jeu 07 Nov 2013, 07:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3217
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Mer 06 Nov 2013, 23:55

cebd a écrit:

Même dans le domaine de la Physique les Lois permettent d'être Juste...
(presque )
C'est de toi cebd ? J'adore, surtout avec ces majuscules, je n'aurais pas dit mieux.

__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale


Dernière édition par O'Leave le Jeu 07 Nov 2013, 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 2006
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 07:22

O'Leave a écrit:
...C'est de toi cebd ? ...J'adore, ...
Bonjour,
Merci ....j ai médité sur "justesse" et "Justice" après avoir écrit spontanément...
Le mot "loi" aussi est rigolo...Comme si celles  inventées par de hommes étaient aussi arbitraires que celles de la physique...
....
Par ailleurs l idée de regrouper les parties propres au vélo m a plu par l aspect pédagogique qui me manque...
La science est délaissée par les très jeunes et ce n est que justice si on lui fait de la pub....
Attention toutefois de rester vigilant en lisant ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7556
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 10:13

*le PDF est super
à étudier et à mettre en oeuvre ..
-entre autre la partie "alimentation"-
par ceux qui font des LD et partent avec des FIG.... !!
*j'en connais d'autres qui calculent les calories nécesaires pour effectuer un brevet et partent avec le stock utile ..pour éviter le coup de ..barre ..
à une époque Overts.. avait un logiciel et selon les performances du coureur ..le profil du parcours..calculait quoi manger..combien ..et à quel moment !
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2592
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 11:49

Dernier paragraphe il se trompe.
La plupart des personnes ne sont pas capables d'assimiler plus de 1000000 joules (env 250 kcal) par heure, du coup ça ne sert à rien de s'alimenter plus.
Après son calcul il conseille de prendre au moins 1200000 joules ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 14:57

bison couché a écrit:
Dernier paragraphe il se trompe.
La plupart des personnes ne sont pas capables d'assimiler plus de 1000000 joules (env 250 kcal) par heure, du coup ça ne sert à rien de s'alimenter plus.
Après son calcul il conseille de prendre au moins 1200000 joules ...
Il est possible d'ailleurs que cela intervienne,au moins en partie, 
dans la limite de km possiblement effectués par un cyclo-campeur au long court (= qui roule tous les jours).

En règle général,quand on pratique le cyclo-camping,on subit une perte graisseuse quasiment inéluctable.
En tout cas,c'est bien rare de grossir?!

---------------------------------------------------
Par contre,momentanément,on peut se sentir faible lors d'efforts soutenus*,
comme je le pratique en montant des cols,avec mon obésité.
Il est alors facile de penser à un coup d'hypoglycémie,alors qu'on est tout simplement fatigué.....
Et de manger,en pensant "refaire le plein".

*:c'est beaucoup moins vrai avec mon trike  (roue arrière de 20") et des tous petits développements qui me permettent de mouliner.
Evidemment,il me faut compenser ma faible vitesse ....en roulant bien plus longuement.
C'est la gestion de l'effort (zenitude) et de l'alimentation (apports de glucides faibles et réguliers pour éviter un pic sanguin de glucides)! qui font alors la différence.+++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7556
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 17:07

concernant l'absorption des calories
en allant sur G...
Référence Dupin:
-besoins journaliers en Kcal
*ado de 13-19 ans:2680
*adulte activité moyenne:2700
alors un sportif qui fait une diagonale..Question 
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 47
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 17:39

el sombrero a écrit:

Il est alors facile de penser à un coup d'hypoglycémie,alors qu'on est tout simplement fatigué.....
C'est souvent aussi de hypoglycémie réactionnelle, due à l'ingestion de sucre avant l'effort ( une trentaine de minutes généralement ). Pour l'éviter, mieux vaut privilégier les sucres lents. Du reste, l'hypoglycémie peut se manifester non pas forcément par de la fatigue mais au contraire par de la nervosité ( c'est mon cas ). Si vous vous mettez par exemple à pester contre les voitures qui vous doublent, le vent de m***e, la route mal foutue, etc ... alors que ce n'est pas dans votre habitude, c'est peut-être tout simplement que vous êtes en hypo.


Dernière édition par Erikavélo le Jeu 07 Nov 2013, 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3217
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 17:52

1 cal = 4.1855 J
activité "moyenne"
2700 kcal /jour = 11.3 MJ (mégajoules) / jour

d'après le document :
1 heure de vélo @ 150 W -> 540 kJ restituées
rendement du corps humain = 40 % -> 1.35 MJ à absorber par heure

Si on fait 10 heures de vélo par jour, il faut donc peu ou prou manger deux fois plus que normalement ... savoir assimiler tout cela et rouler en digérant.

Bon appétit à tous.

__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 47
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 18:00

O'Leave a écrit:
rouler en digérant.
Pendant la digestion, le cœur et occupé à pomper le sang vers estomac, mieux vaut le laisser tranquille pendant ce temps là je pense. Perso, ma FC augmente de 10 pendant la digestion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3217
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Jeu 07 Nov 2013, 23:16

Pas faux, j'ai vu, je ne sais plus ou que la digestion utilisait 30% des ressources, ce qui me parait tout de même élevé (sauf repas de fête jocolor  ) quelqu'un peut confirmer ?

Quelle est alors la stratégie pour le diagonaliste de Papy volant :
- faire de gros repas et pas de vélo (sieste ?) pendant la digestion ?
- manger en continu et rouler à une vitesse équivalente à "10 pulsations moins vite" ?


__________________________________
"La théorie bosonique des cordes à 26 dimensions est la théorie originale des cordes et la plus simple." - Wikipedia pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 09:23

O'Leave a écrit:

- faire de gros repas et pas de vélo (sieste ?) pendant la digestion ?
- manger en continu et rouler à une vitesse équivalente à "10 pulsations moins vite" ?
Qui veut aller loin ménage sa monture. Mais de bons repas le soir et deux solides petit-déjs (un à 4h, l'autre à 8h) Smile

Je ne sais pas si cela a été relevé, mais je crois que le rendement de l'organisme humain est plus proche de 20-25%, les athlètes s'approchant de 27%. J'avais calculé, qu'en kg de pâtes, une diagonale ne représentait pas tant que ça.
(60 heures roulées)×3600×(150 W)=32 MJ (mégajoules)=7.8 Mcal = 7800 kcal.
Rendement organisme 25% --> 31000 kcal/diag ou 6200 kcal/jour
Les pâtes apportent 350 kcal/100g = 3500 kcal/kg, cela fait 8.8 kg(pâtes)/diag = 1.7 kg/jour.
En baguettes, cela en fait 7/jours


Il y a un risque de confusion des unités:
1 cal [calorie] = 4.18 J [Joule], la calorie étant l'énergie nécessaire à échauffer 1g d'eau de 1°K, le joule représentant 1W×1s
L'organisme humain consomme environ 2 à 3000000 de calories par jour, on préfère parler de 2 à 3000 kcal/jour et par extension, ou abus de 2 à 3000 Cal/jour. Soit 1 Cal= 1 kcal = 1000 cal = 4185,5 J = 4185,5 W.s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 2006
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 10:41

ALagrange (Alex) a écrit:
......Je ne sais pas si cela a été relevé, mais je crois que le rendement de l'organisme humain est plus proche de 20-25%, les athlètes s'approchant de 27%. J'avais calculé, qu'en kg de pâtes, une diagonale ne représentait pas tant que ça. ....
Bonjour,
J ai conseillé de rester vigilant entre autre pour cette erreur là ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2592
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 11:08

Je n'ai pas l'impression que quand je me nourris en continue (eau + malto = très digeste) que mon coeur bas plus vite. Au contraire, j'ai des meilleures sensations sur des ballades (4heures et plus, plus de 1500 m de d+) en me nourrissant.
Mais, et surtout, passé une certaine intensité on entame le stock de glycogène et là il y a 3 solutions:
1) soit on rempli au fur et à mesure afin d'éviter qu'il ne se vide, d'ailleurs jusqu'à une heure après l'effort on peut se nourrir de façon efficace dans ce but là.
2) soit on ne se nourrit pas du tout pendant l'effort et on a besoin de 24 à 48 heures pour remettre le stock au niveau, selon la durée et l'intensité de l'effort; incompatible avec un effort répété.
3) soit on veille à ne pas dépasser une intensité qui correspond avec le début de la glycolyse. Cad, on reste bien dans les zones exclusivement lipolytiques. Je crois me souvenir que la glycolyse commence vers 65 à 70% de son fc max. En ce qui me concerne vers 125 à 135 battements / min. En dessous le corps travaille dans ce qui s'appelle les efforts du quotidien.

edit: je vois un autre problème dans l'alimentation continue qui m'a été relevé par un ami: quand on se nourrit en continue avec des boissons sucrées on risque peut-être de s'entamer les dents, à moins de pouvoir se brosser les dents (brosse à dents et dentifrice en pendentif autour du coup ? ) ou de pouvoir se rincer la bouche régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willy69
Posteur d'or
avatar

Messages : 573
Âge : 70
Localisation : Belgique 4530 Warnant Dreye
VPH : Steintrike Wild-One & Ice Q 26. VM piximatic Challenge,E-Orca.
Date d'inscription : 15/02/2013

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 12:38

Bonjour,

Edit: quand on se nourrit en continue avec des boissons sucrées on risque peut-être de s'entamer les dents

Pas de soucis quand tu porte des prothèses dentaires

A+, Willy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gajac
*


Messages : 33
Âge : 66
Localisation : Gajac 33430
VPH : Metaphysic Zockra 650
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 12:57

SVP, ne souris pas Willy!, non seulement on voit ton dentier, mais en plus tu risques de le perdre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 47
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 13:34

bison couché a écrit:
Je n'ai pas l'impression que quand je me nourris en continue (eau + malto = très digeste) que mon coeur bas plus vite.
Essaye une choucroute avant d'attaquer un col, tu devrais sentir une petite différence  

Pour ce qui me concerne, je n'envisage pas mes randonnées autrement qu'en faisant des poses avec de vrais repas.

Citation :

En ce qui me concerne vers 125 à 135 battements / min. En dessous le corps travaille dans ce qui s'appelle les efforts du quotidien.
C'est ce que je voulais dire. C'est pas interdit de rouler mais pour un effort donné ou tu es d'habitude à 135, tu montera théoriquement à 145 après un bon repas. Tu sera donc plus facilement en anaérobie suivant ta FCmax. Autrement dit, tu fatiguera plus vite. C'est juste bon à savoir afin d'envisager une sieste plutôt que partir sur les chapeaux de roues.

Surtout qu'ici, je veux pas dire mais on commence tous - au mieux -, à avoir de la bouteille et la plupart d'entre nous sommes déjà out à 145 puls
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2592
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 14:35

Citation :
...après un bon repas.
C'est sûr que si tu verses dans la choucroute en faisant du vélo ...;-)

C'est peut-être là aussi qu'il y une différence: en alimentation continue on se nourrit seulement un petit peu tout les 10 minutes environs, d'avoir 500 g -voir plus si affinité- de bon plat traditionnel sur l'estomac, ce n'est pas pareil. D'ailleurs il y a aussi l'aspect mécanique, plus que l'on se remplit l'estomac, moins qu'il reste de l'amplitude au poumons pour respirer et au coeur pour battre. En tant qu'asthmatique je suis très sensible à ce premier effet.

En tout cas, en grosse sortie je suis arrivé à faire 6 heures de route à 145 battements en m'alimentant. Sans prendre de pause cela ne m'a pas fatigué plus que ça. Normalement, surtout si je roule plus longtemps mais pas seulement, je roule plus cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
e.breed
Pilier du forum
avatar

Messages : 794
Âge : 61
Localisation : Drôme sud, Baronnies
VPH : Recyclette, Performer VAE.Taf.:)
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 14:38

Attention quand même à ne pas confondre la physique et la biologie.Neutral 
Les extrapolations des valeurs énergétiques chimiquement présentes dans les nutriment, en prévision de leur application à la roue motrice peuvent s'avérer très utopiques. 
Si on reste dans les glucides simples, pates à l'eau Sad , ça peut se faire, mais dès qu'on introduit des protéines, gruyère, lardons, crème fraiche Laughing ; toutes les sources sérieuses s'accordent à dire que c'est beaucoup plus compliqué.scratch 
Le rendement varie pour chaque acide aminé, et selon les sites  de catalyse, qui eux même varient selon l'état nutritionnel du sujet.Sleep 
En bref, concrétement impossible de chiffrer précisément.jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 47
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   Ven 08 Nov 2013, 15:15

bison couché a écrit:

En tout cas, en grosse sortie je suis arrivé à faire 6 heures de route à 145 battements en m'alimentant. Sans prendre de pause cela ne m'a pas fatigué plus que ça.
Moi aussi mais au dessus de 130 puls sur du plat, j'ai l'impression de travailler.

Idem, quand je m'alimente de barres vitaminées, poudres protéinées et autres mix énergétiques, j'ai l'impression d'être un malade qui se soigne.

Sinon, tu peux remplacer la choucroute par une paella si tu préfère  


Dernière édition par Erikavélo le Ven 08 Nov 2013, 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La physique et le vélo...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La physique et le vélo...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Préparation physique pour une randonnée
» préparation physique (1h15) sur demande !!!
» Préparation physique .
» CULTURE PHYSIQUE SHOW 2011
» Problème avec Quitch (irrespect, désensibilisation, problème physique ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: