Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 mon velo couché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gex
**


Messages : 73
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Lun 04 Nov 2013, 01:51

Je parle du galet de retour en bas, pas celui du haut:D 
Tu laisses le galet de retour qui évite le contact avec la fourche, et tu enlèves celui en bas à l'arrière (qui vu la dernière photo ne guide plus rien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferias77
Pilier du forum
avatar

Messages : 748
Âge : 32
Localisation : Saint Germain du Puch (33)
VPH : Cobra Tw Bents
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: mon velo couché   Lun 04 Nov 2013, 07:30

Si tu gardes la poulie avant mais que tu supprimes la poulie arrière, la chaine touchera le cadre au niveau du bras arrière, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2roueselectriques.e-monsite.com/
Gex
**


Messages : 73
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Lun 04 Nov 2013, 09:31

Celle du bas? On dirait que sur les photos ça passe juste... mais ça a l'air de passer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sushi35000
Débutant(e)


Messages : 13
Âge : 49
Localisation : rennes
VPH : construction amateur
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Lun 04 Nov 2013, 19:10

Ces discutions sont salvatrices car elles remettent en question des solutions qui me paraissaient incontournables.
Ainsi, j'ai supprimé la roulette située la plus à l’arrière.
La chaîne touche le cadre quand je mets tout à gauche( petit plateau et grand pignon).
J'ai mis une protection (en noir sur la photo) sur la partie du cadre en question.
Dans la multitude de solutions que j'ai exploré lors de la construction et il y avait certainement celle- là et je ne comprends pas pourquoi je l'ai écarté.
Les premiers essais semblent concluants.


Ceci étant, je ne pense pas que les galets soit à, l'origine d'une grosse perte de rendement.
En effet , si c’était le cas , je pense que les ingénieurs de shimano ou compagnolo auraient supprimé depuis longtemps ceux présents sur les dérailleurs.
Dans tout les cas une roulette en moins, c'est du poids en moins,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolorizon
Pilier du forum
avatar

Messages : 860
Âge : 50
Localisation : St Médard en Jalles
VPH : Performer Titane
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: mon velo couché   Lun 04 Nov 2013, 20:17

Pas mal du tout ! Oui, ta réflexion est logique mais les galets sur un dérailleurs se situent uniquement sur le brins retour et sont proches du dérailleurs...Je pense que les roulettes du milieu de cadre sont bien plus soumises à des frottements non axiaux ...Mais bon, je ne suis pas un spécialiste mais lorsque j'ai voulu faire une auto construction en début d'année(je ne suis même pas allé au bout, trop impatient de rouler sur un vélo couché potable étant donné que mes autres vélos étaient en train de rendre l'âme.je n'ai pas dis mon dernier mot côté construction)....Donc pour terminer avec ça, j'avais remarqué que mes roulettes fabriquées dans du téflon et pas bien posées sur un roulement, me freinaient carrément...La souplesse de gomme de tes roues n'est-elle pas trop molle (je propose des pistes, c'est tout) ...quand on voit les galets du commerce: ils sont tous en plastique dur...
Bonne continuation
Lolorizon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beaulivre.over-blog.com/
Gex
**


Messages : 73
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Lun 04 Nov 2013, 22:20

Si tu ne fais pas de grimpette sévère, la position tout à gauche est quand même rare en usage courant Rolling Eyes 
Au pire, si c'est vraiment gênant, tu peux remettre une roulette de renvoi au niveau de ce qui était le boitier de pédalier à l'origine scratch 

Un galet sur roulement sur lequel la chaine ne glisse pas n'entraine quasiment pas de perte de rendement... Bien sur si elle glisse dessus, ou si la résistance du galet à la rotation est importante, là il y aura une perte plus importante


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5038
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mar 05 Nov 2013, 11:23

salut,il n'y a pas qu'un galet ou un cadre qui peut sucer de l'énergie.

Certes,on peut déjà penser aux pneumatiques (ainsi qu'aux chambres à air).

Mais il y a aussi le rayonnage des roues (un peu trop mou?),et surtout les moyeux:
-usure,jeu,....
-graissage????+++++

---------------------------------------------------------------------------------
Quand j'étais plus jeune je ne graissais* pas mes moyeux ,
mais...je les huilais (évidemment à faire à chaque sortie:ce qui était très contraignant):
la différence était performante!


*j'avais commencé à le faire en cyclo-campant,ne disposant alors pas de graisse dans mon attirail,
 mais que d'huile de vaseline (les fioles en métal qu'on trouvait chez tous les pompistes).
Au fil des kilomètres,les huilages successifs avaient  totalement chassé la graisse pour la remplacer.
Les roues était "en ce temps là" sans serrage rapide (ni même à vis papillon: ancêtre des serrages rapides),
mais avec des gros boulons,très difficiles à bien resserrer sur le cadre sans voir les autres écrous 
(entraînés par le vissage) écraser les  roulements:ce qui ne donnait pas envie de démonter sa roue comme on peut le faire de nos jours.
Le huilage ayant le gros intérêt de se faire sans aucun démontage de la roue et/ou du moyeu!+++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gex
**


Messages : 73
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mar 05 Nov 2013, 14:24

Je rebondis sur ce que dis El Sombrero...
On a pas évoqué le rayonnage jusqu'ici, mais c'est aussi un point qui compte (qualité des rayons, tension et ligature éventuelle).

Pour revenir aux moyeux, en excluant leur qualité de fabrication et celle de leurs roulements, un contrôle régulier de l'alignement de la roue permet qu'elle tourne bien dans l'axe, le moindre petit décalage, pas toujours très visible, accentue la résistance au roulement du pneu, mais aussi la résistance au roulement des moyeux...

Par contre l'huile à la place de la graisse,je n'en suis absolument pas fan, et à mes yeux ça ne se justifie que dans la recherche de la performance maximale au détriment de l'usage courant.
Sur plusieurs de mes vieux clous j'ai des Campagnolo qui ne se graissent pas, mais sont lubrifiés à l'huile (un opercule est même prévu pour les recharger en huile). Ça tourne d'enfer, mais les joints laissent toujours filer de l'huile, et mes chaussettes ainsi que mes mollets sont lubrifiés par la même occasion Laughing 
De plus il faut vraiment lubrifier au quotidien, sinon l'usure est vraiment rapide!

Une bonne graisse, sans excès, fait quasiment aussi bien et se fait oublier  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sushi35000
Débutant(e)


Messages : 13
Âge : 49
Localisation : rennes
VPH : construction amateur
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Ven 15 Nov 2013, 07:57

J'ai remis une pile dans mon pèse personne.
Resultat : 17 kg.
Dans l'immediat, je peux gagner du poid sur le siège en ajourant la tole ce qui permettra egalement de ventiller un peu mon dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jagut
Modo sortant
avatar

Messages : 1724
Âge : 60
Localisation : nord Corrèze
VPH : trike à venir
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: mon velo couché   Sam 16 Nov 2013, 20:40

Pas mal quand on voit de quoi tu es parti. Ces vélos sont assez lourd d'origine.

__________________________________
Pour de belles balades à pied ou à VTT :
http://ladordognedevillagesenbarrages.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/LaDordogneDeVillagesEnBarrages

Ouvrier, il te faut baisser la tête pour manger la soupe, certes, mais pas plus bas que la table.
En retraite on travaille 24h/24.....Bon, euh, souvent on passe 22 h à réfléchir!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sushi35000
Débutant(e)


Messages : 13
Âge : 49
Localisation : rennes
VPH : construction amateur
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mar 19 Nov 2013, 11:18

Avec des sous, je pense que je pourrais descendre sous les 15 kg
-Achat ou fabrication d'un fauteuille en fibre (carbonne ou autre)
-la fourche en acier, qui est assez lourde, serait a remplacer par une alu
-les roues
-enfin, quelques accessoirs , comme le pedalier serait a remplacer, en montant en gamme je gagnerai certainnement quelques 100 de gr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien
Admin
avatar

Messages : 1123
Âge : 32
Localisation : A l' Ouest !!!
VPH : Trop ? Vélo pliant, TD et vélos normaux
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mar 19 Nov 2013, 19:53

Salut, je découvre et joli réalisation.

Si tu cherche un moule correct de siège pour le refaire, j'ai cela dans mon garage. N'hésite pas à me contacter en MP si cela t’intéresse de l'utiliser. Avec cela un siège en bois de moins de 1kg revient à une dizaine d'euros.

__________________________________
mes quelques photos (mais sans vélo ou presque) : http://fabienphoto.eu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabienphoto.eu/
sushi35000
Débutant(e)


Messages : 13
Âge : 49
Localisation : rennes
VPH : construction amateur
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mer 20 Nov 2013, 08:40

Salut et merci pour ta proposition,
J'ai quelques bricolles purement fonctionnelle a realiser avant de me lancer dans des operations de gain de poids ( ex :l' assemblage du guidon est à revoir, ....)
Et ces petites bricolles prennent un temps fou !
Dans tout les cas, Le poid de mon siege en alu doit tourner autour du kg, mais sa finition n'est pas terrible, c'est lui qui revèle la construction artisanale de mon vc.
Ja ne perds donc pas de vu ta proposition, je serai interesser par une photo da ton siege.
Encore merci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sushi35000
Débutant(e)


Messages : 13
Âge : 49
Localisation : rennes
VPH : construction amateur
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mer 21 Mai 2014, 10:54


Bonjour à tous,
Je poursuis ma réflexion sur mon manque de vitesse.
Les différentes modifications que j'ai opéré sur mon VC(suppression d'une roulette…) n'ayant apporté aucune amélioration, je décidé de porter mon cardio lors d'une sortie. (je n'avais jamais trouvé utile de le porter lors de mes promenades).

A 130 p/mn,  les muscles de mes cuisses me brûlent et tétanisent alors qu'en vtt ou en route, je coince a 180 p/mn.
Je précise :
-que je suis assez sportif : vtt, vélo de route, natation, foot. ce manque de performance ne vient pas, a priori, de la condition physique du bonhomme.
-que depuis le mois de juillet, j'ai fait 3 000 km de vélo couché, je pense donc être rodé au pédalage particulier sur vélo couché.

Je me demande donc si ce n'est pas ma position sur le vélo qui est à l'origine de cette incapacité augmenter ma vitesse moyenne.
Pour la longueur entre mon bassin et mon pédalier, j'ai appliqué celle que j'ai sur mes vélo droit : 76 cm (entre jambe /axe de pédalier) ; ma jambe est bien tendu lorsque j'ai le talon sur la pédale( j'ai testé un peu plus long, comme certain le recommande, sans changement significatif)
Reste la dénivelée entre mon bassin et l'axe de pédalier : aurait-elle une incidence sur le mouvement des jambes, le faite que le pédalier soit plus haut ne supprime-t-elle pas une phase de repos des muscles des cuisses lors de la descente des jambes.
Ou est-ce la malédiction des vélos de fabrication artisanale qui cumul un tas de défaut !??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3621
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mer 21 Mai 2014, 10:58

En général l'erreur consiste à ne pas avoir les jambes assez tendues au pédalage. Là sur ce que je vois de la photo c'est l'inverse. Je trouve que tes jambes sont trop tendues en bout de course. C'est source de fatigue. Rapproche donc un peu le siège du pédalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
durbin
Modo
avatar

Messages : 1370
Âge : 47
Localisation : lyon
VPH : Ice B1, Seiran SL, Hopper, Radius RP, Brompton, trike Challenge
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mer 21 Mai 2014, 12:50

Cela ressemble fort à l’expérience que j'avais du VC au tout début, pendant les premières centaines de kilomètres :
- cuisses qui tétanisent et pourtant pas l'impression de forcer en ce qui concerne le coeur et la respiration
- et j'avançais pas (pas possible de maintenir le 30 km/h plus de quelques secondes, alors qu'en VD sans pb)
Maintenant c'est de l'histoire ancienne, et le vélo n'était pour rien (car plus tard je faisais avec lui des sorties de 100km à 30km/h de moyenne)

Clairement il y a pb dans ton pédalage (bien que "3000 km").
De mémoire il y a plusieurs sujet dédiés à cela, dont un écrit par Bentincalifornie qui fait un rappel (à retrouver, "pédaler rond")
Si les cuisses tétanisent c'est parce que : soit elles forcent trop, soit elles n'ont pas de temps de relachement. Pour rappel, en Vc c'est du 3/4 pousser et 1/4 tirer (grosso modo), fréquence > 40 tr/min et pédales automatiques obligatoires (pour détendre la jambe).
L'exercice de pédaler avec 1 seule jambe pendant 1 km permet de bien voir les pb.

L'impact de la longueur de bôme : j'avais fais des tests (+-6cm), et bien qu'il était très désagréable d'avoir une bôme trop courte ou trop longue cela ne changeait pas beaucoup la vitesse (ascensionnelle) et en aucun cas cela ne m'amenait des crampes.

L'impact de la hauteur de siège / de pédalier est secondaire (du moins dans la plage +-20cm en ce qui concerne l'effort). Personnellement je pédale mieux avec des pédaliers plus haut que plus bas.


D'autres pistes, dans la catégorie outsider : un cuissard qui comprime une veine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sushi35000
Débutant(e)


Messages : 13
Âge : 49
Localisation : rennes
VPH : construction amateur
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mer 21 Mai 2014, 13:17

Effectivement.
Pour les pneus, j'ai testé une pression au delà de celle recomandé : 6 bars et aucune amélioration.
Dernièrement, j'ai également changé ma roue arrière, aucune amélioration aussi de ce coté là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4664
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: mon velo couché   Mer 21 Mai 2014, 13:27

Comme le dit si justement Durbin, les pédales auto et le pédalage rond sont OBLIGATOIRES pour obtenir l'efficacité...si elle est recherchée!
A chaque fois que je pédale en chaussures de ville, je me traîne comme pas possible à la moindre côte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mon velo couché   

Revenir en haut Aller en bas
 
mon velo couché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Championnat national FFC velo couché pour 2013
» mon velo couché
» Projet de velo couché en sandwich bois/polystyrene
» velo couché en midi-pyrénées
» velo couché convertible en droit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Le Coin du Constructeur amateur-
Sauter vers: