Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Lun 22 Juil 2013, 23:06

Bon, j'ai attendu d'avoir un peu d'expérience en VM, alors je me lance pour une synthèse de l'aventure par épisodes et thèmes.

BRICOLAGE
En prenant un Alleweder A4 en kit, c'est clair qu'il faut aimer bricoler ! En commençant par les 2 mois de montage (en délai calendaire, pas en boulot plein temps, hein ?)
Je n'ai pas encore finalisé mon circuit électrique, j'ai des soucis 24V / 12V. Il va falloir améliorer cela avant le retour des jours courts.
J'avais choisi le kit pour pouvoir renforcer en cours de montage quelques points de détail :  

  • l'anticorrosion des structures en aluminium (dérochage acide + alodine 1200)
  • un plancher sandwich alu/balsa collé à l'époxy et riveté au niveau de la planchette où l'on monte à bord
  • un moteur d'assistance sur le pédalier (Cyclone 250W sur plateau 48 dents)
  • une jupe de fermeture du cockpit en alu qui est juste maintenue par sa forme et 2 velcros, afin d'être facilement éjectée en cas de choc et ne pas se transformer en guillotine.

Il me reste à faire un toit en dur et le turtle-deck adapté avant l'hiver, car l'actuelle copie maison du flevodach n'est pas satisfaisante.

J'en suis maintenant à attaquer les entretiens / réparations :

  • Première casse : la tirette de commande de la boite du DualDrive a vu sa tête arrachée par la fourchette de commande. Vu le métal de faible qualité et la difficulté pour avoir des pièces détachées SRAM en plein été, je suis en train de refaire une tirette en tige filetée M2 inox et tube de modéliste en laiton. J'envisage une ouverture/graissage de la dite boite car elle me semble dure et dégradée en rendement
  • cassette à changer : les pignons favoris sont très usés et déformés. Je vais en profiter pour passer à un étagement plus routier, qui facilitera le réglage de longueur de chaine. D'origine la cassette a un grand pignon associé à une chape courte et un 11 dents... autant dire que si c'est bien réglé sur le 30 dents, la chaine est trop longue sur le 11 dents et tend à sauter lors des cahots
  • Première crevaison : par le fond de jante Schwalbe qui ne plaquait pas parfaitement dans la gorge de roue arrière. Sur le conseil de Dolmen, j'ai retaillé le fond de jante au ciseaux et mon vélociste m'a passé un fond de jante velox autocollant toilé qui m'a donné bien confiance au remontage. Reste à voir dans la durée...
  • Changement des pédales auto Shimano SPD complètement usées qui faisaient un 'clac' horripilant à chaque tour de pédalier (elles avaient commencé leur carrière en VTT) pour des TIME : belle surface d'appuis, super enclenchement et légèreté en association avec des chaussures de route Carnac (tout ceci "made in France")


COMPTEUR et VITESSE
5460 km : pas de photo de compteur, mais j'ai compté mes jours de boulot à raison de 72.8 km/jour en route directe.
le Sigma sans fil du début n'a plus jamais voulu marcher correctement dès que j'ai eu monté les Reelight et l'assistance électrique. En 6 mois la piles est morte.
Il va passer sur mon VD, mais c'est une pré-retraite vu que je ne me sers plus du VD que pour aller me balader en ville.
J'ai monté un premier prix filaire D4 (seul modèle filaire dispo quand j'ai cherché) qui marche bien mais dont le fil est trop court.
Je n'ai plus la cadence de pédalage, mais maintenant j'ai pris mes habitudes.

Je tiens une moyenne régulière de 35 km/h en banlieue/campagne, avec une croisière roulante à plat de 46-48 km/h. Les lancements au feu rouges, relances et montées sont nettement assistée par le petit moteur 250W. Electriques les Watts... j'ai l'impression qu'après le réducteur et la chaine, il y en a ~200 à la roue. Ce n'est pas violent, mais comme on profite des vitesses, il n'y a aucun démarrage en montée qui résiste. En montée 7-8% je tiens 33 km/h, à 10% je tombe à 25 km/h...

PNEUS
Toujours mes Marathon+ initiaux.  A vue d'oeuil ils sont à mi-usure.  Ce sont des enclumes sur bonnes routes, mais dans ma banlieue celles-ci deviennent rarissimes au profit de goudrons rapiécés, travaux de tranchées sans fin etc.. et surtout des tonnes de débris et de verre pilé en bordure droite. Le compromis tenue de route/confort/longévité est au rendez-vous.
Le WE, je m'offre un petit 'run' en Continental SportContact. Cela roule super en choisissant bien les routes, mais j'aurais un peu peur de l'aller-retour journalier en vélotaf sans dégâts.

Sujets à venir :  PLAISIR, FORME, SECURITE ... des photos si j'arrive à emprunter un appareil... et les questions éventuelles !

Bonnes routes à tous


Dernière édition par PatsyGarett le Mar 23 Juil 2013, 07:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phire
Pilier du forum
avatar

Messages : 864
Âge : 49
Localisation : Creil - Oise - Fr
VPH : cf signature
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 00:01

Merci pour ce compte rendu instructif.
Impatient de voir les photos de la bête.

Questions :

  • Capacité d'emport de bagages et praticité
  • Comment gères tu la "sureté" du parking de ta machine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11338
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 06:55

+1!

Et pour les photos également!
J'adore la bouille du A4...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
durbin
Modo
avatar

Messages : 1404
Âge : 47
Localisation : lyon
VPH : Ice B1, Seiran SL, Hopper, Radius RP, Brompton, trike Challenge
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 08:51

Remarque en passant :
"En montée 7-8% je tiens 33 km/h" : cela signifie que tu as bien plus que 200W à la roue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel13
***
avatar

Messages : 131
Âge : 67
Localisation : Buis les Baronnies
VPH : Brompton S6 + Proto couché 20x26 pouces + Frelon thermique 25cc
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 09:50

Exact, 100kg à 33 km/h dans du 7,5% ça fait du 1000 Watts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 10:21

@ tous : les photos, promis dès que j'ai remonté le moyeu SRAM et la roue arrière... le coté 'bête blessée' du VM actuellement le cul sur un tréteau me déprime !

@ durbin :  ah je confirme, la roue arrière ne voit pas que l'effet du moteur !! C'est pas une mobylette !  Elle voit surtout mes jambes (112 cm entre périnée et axe de pédale) à 120 trs/mn + "tout ce que j'ai dans le ventre"... pendant les 1100 mètres de la montée. En pleine circulation à 8h00 du matin, je n'ai pas envie de traîner sur la montée en 4 voies. Je commence toujours bien chaud en bas et je finis en nage coeur à bloc en haut. D'après les tests d'effort sur ergomètre je sors environ 800W quand je me donne pendant 5mn de ce genre.  Si j’arrête de pédaler, le moteur seul laisse tomber la vitesse vers 7-8 km/h. En haut, je garde le moteur pendant la récupération...sur 3 km à plat.  
Si je mets ces données dans kreuzotter.de :

  • un pilote de 186 cm/85 kg + 3 kg de bagages/batterie
  • un VM de 35 kg (déclaré "Quest", mais jusqu'à 30 km/h je pense que le déficit aéro de l'Alleweder est faible face au Quest),
  • 3 pneus "robust wide touring tires (thread)",
  • une pente à 7%

cela calcule 1000 w pour la propulsion à 33 km/h.  D'où mon estimation à 200W pour la part moteur.

@ phire :  la capacité d'emport et de bagages de l'alleweder est énorme... soit la contrepartie de l'embonpoint du bestiau et de sa surface frontale digne d'Obelix en luge. En plus, j'ai agrandi un peu le coffre en rallongeant l'arrière pour équilibrer les surfaces en cas de vent de travers (à l'origine, il partait clairement à l'abattée en cas de rafale de travers) et surtout donner plus de rappel girouette. La meilleure place pour charger c'est quand même autour du siège, en position basse (meilleur pour le centre de gravité) La grande ouverture du cockpit lorsque la jupe est enlevée facilite le chargement (j'ai même mis dedans un tube cuivre de 2m de long, une batterie de voiture diesel, 2 packs d'eau de 6x1,5 l etc...)
Deux précautions :

  • protéger la tôle d'alu (0,5 mm) des angles pointus de ce que l'on charge (cela marque facilement 'en bosse' à l'extérieur)
  • protéger le chargement de la condensation dans les fonds

On peut clairement ramener les courses de la semaine pour 3 personnes. Les ralentisseurs sont alors redoutables
Il faut même se discipliner pour ne pas laisser traîner au fond du VM tout ce qui 'peut servir' (vêtements, bâche, outils...)

Question parking, j'ai la veine de pouvoir me garer dans l'enceinte de mon boulot (gardiens, barbelés & caméras... pour une fois que cela sert !) et dans mon jardin pour les trajets pendulaires.
Lorsque je fais une course, je m'immobilise par un tube et cadenas au travers du bras oscillant arrière. J'avais fait un petit opercule en alu avec une serrure de boîte à lettre pour fermer ma jupe mais j'oublie 9 fois sur 10 de le prendre... alors finalement la bâche en plastique dégueulasse par dessus et coincée sous la jupe dissuade efficacement les curieux...
Je n'ai pas non plus tenté de laisser le VM des heures sans surveillance en plein zyvaland !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel13
***
avatar

Messages : 131
Âge : 67
Localisation : Buis les Baronnies
VPH : Brompton S6 + Proto couché 20x26 pouces + Frelon thermique 25cc
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 11:57

800 Watts ! Respect !
Quand je pense que l'on soupçonne de dopage un pro qui développe plus de 400 watts dans l'ascension de l'Alpe d'Huez, on ne peut qu'être admiratif de tes performances à 47 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 2006
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 12:55

PatsyGarett a écrit:
.....
En plus, j'ai agrandi un peu le coffre en rallongeant l'arrière pour équilibrer les surfaces en cas de vent de travers (à l'origine, il partait clairement à l'abattée en cas de rafale de travers) et surtout donner plus de rappel girouette. La meilleure place pour charger c'est quand même autour du siège, en position basse (meilleur pour le centre de gravité)
.....
Bonjour...
Très intéressant tout cela....
Pour le côté mou du navire.. je veux dire non ardent .. c à dire qui part à l abattée et non au lof je n ai pas la même sensation en Milan...
Abattre au grand largue est stabilisateur .
Au prés il vaut mieux lofer sur la risée.
Le VM est face au vent apparent même sur un bord de largue.
On pense donc que c est mieux qu il soit ardent.
Mais , à mon humble avis l embardée la plus sévère se produit au moment où se produit le décrochage aérodynamique.
Alors la portance (en Cy) passe de l avant vers l arrière et l engin part au lof brutalement.
La forme de l arrière déplace le centre de la poussée aéro mais agit aussi sur l accrochage de l écoulement :sur la finesse.. et donc sur le décrochage.
Le centre de gravité aussi comme vous le dites agit sur la stabilité dynamique bien sûr ..
Enfin tout ceci est trés intéressant à constater et merci pour tout votre récit et votre expérience..
""""Sportivement""""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 14:16

@Daniel13 :  eh oui tu as vu, je suis   ...

Non blague à part, il faut relativiser en ne regardant pas la puissance instantanée mais l'énergie dépensée.
Nairo Quintana a fait le meilleur temps sur la 2ème montée de l'Alpe d'Huez cette année : 39min40sec pour 13,8 km à 8,10%, soit une vitesse moyenne de 20,87 km/h
Compte tenu de ses caractéristiques physiques (1m67, 59 kg), d'une altitude moyenne de 1500 m par 25°C avec un vélo de 6,8 kg, kreuzotter.de calcule 358 W moyens... et on peut même dire 358 WattHeure, compte tenu que c'était une fin d'étape où il avait roulé tout du long !! Ce qui est étonnant, c'est que ces gars fassent cela tous les jours ou presque pendant 3 semaines...

Revenons à ma modeste perf perso :  1100 m (7,2%) à 33 km/h, c'est 2 minutes chrono. Il a fallu pour ceci 1000W (800W cycliste + 200W moteur)  ... soit 26.7 WattHeure fournis par le cycliste... soit 1/10 du jeune Quintana précédent.
Moi, au sommet de la montée, je retombe à 275 W pour 45 km/h... dont 200W fournis par le moteur. Je suis donc en mode "récupération sans crampes" à 75W Cool  pendant plus de 5 fois le temps de montée.
En clair je fais du fractionné pour épater les filles   (mais chut  )
C'est même moins fatiguant que d'être à la nage à l'aviron quand mon entraîneur favori est à la barre  

Derrière la différence des chiffres, en haut de la montée,  Quintana et ses potes sont     et moi je suis   (autrement dit je ne tenterai jamais de faire la montée de l'Alpe comme la côte de Boissy Saint Léger)
Pour finir, je ne fais que 2 étapes de 37 km dans la journée et je me repose au boulot entre les 2 jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 23 Juil 2013, 14:30

@cebd : exactement, tu as raison je préfère de loin partir au lof sous la risée, cela correspond mieux à mes réflexes !

Par contre comme je le disais sur un autre post, j'ai privilégié une forme de carénage qui n'offre que très peu de portance, tant pis pour l'aide apportée par le vent de travers et tant mieux pour la stabilité ! (quand je saurai faire des photos ce sera plus évident)
Je n'aurais peut-être pas fait ce choix en bord de mer avec des vents un peu stables et exploitables.
Par contre sur mon trajet taf, le vent dominant à 85% c'est Ouest => Est (soit vent arrière le matin et retour vent debout, et là je bénis le carénage)

Le seul vent de travers significatif en banlieue parisienne c'est le 38T qui te double à 80km/h, et là je préfère quand le vélo continue tout droit (pas dans le trottoir ou sous les roues de la remorque   )

Merci cebd pour votre partage d'expérience(s) sur le forum. C'est votre post qui m'a incité à faire quelques synthèses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 11 Aoû 2013, 23:39

Ces derniers WE, j'ai eu le temps d'améliorer ma transmission :
  1. révision-réglage du réducteur Cyclone
  2. révision-graissage du DualDrive
  3. changement de plateau 48 dents pour un 53 dents (associé au 48 dents du Cyclone)

Un peu tard ce soir pour un essai complet, mais j'ai fait le tour de Joinville - Saint-Maur le plus rapide de ma carrière... à 40 km/h de moyenne !

Concernant le DualDrive :
Après nettoyage soigné et retouche des bavures de rodage, j'ai remplacé la graisse par de l'huile filante de chaine de tronçonneuse (sauf roulements bien sûr). Pas de problème particulier décelé à part une certaine usure des pièces frittées. J'ai trouvé en Allemagne grâce à l'aide de Rabidchi des pièces usinées à la place des pièces frittées, qui devraient prochainement transformer le petit DualDrive urbain en bête de somme pouvant encaisser plus de 400W en continu (commandé mais retard de livraison) !
Le gain en rendement est spectaculaire et je pense rester bon en coefficient de pression. J'inspecterai les dentures et l'éventuelle évolution des jeux d'axes.
La suite dans 2000km pour la prochaine intervention de lubrification, qui sera simplifiée avec l'huile, en se contentant de faire tourner le rotor dans le pétrole puis ether de pétrole quelques minutes pour le nettoyer.
Le gain en rendement est mesurable à près de 2 km/h à 50km/h et j'ai failli me retourner dans un rond-point que je prends tous les jours 'à fond'....ben là le fond était plus loin.
La Go-Pro permet une bonne analyse de la phase de retournement : je prends "progressivement" en 1,5 secondes 20° de gite, je suis sur 2 roues, le VM part tout droit car le couple induit sur la roue extérieure fait flamber la biellette de direction (Eh oui, M6 cela fait 4,8 mm de noyau...) ce qui est en soi un bonne chose, puisque je me repose sur 3 roues avant de reprendre le virage pirat  Heureusement que j'étais à la corde. Un petit check de parallélisme demain... pour finir de remettre la biellette en ligne.

Le montage du plateau 53 dents sur le plateau du cyclone est un peu fastidieux puisqu'il faut percer précisément le plateau plein 48 dents taiwanais, avec sa roue libre pleine de faux-rond...
Ainsi le moteur tourne maintenant plus sur son couple max que son rendement max. En "débridé-vitesse", j'entretiens facilement 53 km/h à plat avec les 250W plus mes jambes. Demain je teste l'impact sur l'autonomie en vélotaf  

Suppression du fanion : en profitant que les moissons sont terminées (visibilité retrouvée), je me suis passé du mat et du drapeau vendredi. Le gain en vitesse est sensible. Cela m'a rappelé un dessin célèbre dans les Bureaux d'Etudes Aero : le rond (petit) entouré du corps d'Eiffel ou d'un profil d'aile (bien plus grand), les 2 ayant la même trainée...
Je remettrai "le fanion" quand j'aurais un mat profilé et une girouette fluo-profilée plutôt qu'un fanion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siliconmollet
Accro du forum
avatar

Messages : 4168
Âge : 55
Localisation : cestas 33
VPH : meta . vélomobile Phantom , Milan sl MK3 n° 004
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 13 Aoû 2013, 16:44

bien  bien  sympa cette retrospective
va faloir scratch  que je te parle aero pour mon projet car je vois que tu y connais un rayon  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobile-phantom.eklablog.com/accueil-c25263806
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 13 Aoû 2013, 17:15

Les photos ... longtemps promises.
C'est fait à la GoPro. La résolution est mieux que mon portable, mais le grand angle déforme !
Voici donc le "Menhir Express", ainsi baptisé par ma fille.





Les flasques de roues en DEPRON, c'est le top en légèreté... bien tout l'hiver et au printemps ... mais cela n'a pas tenu aux UV de l'été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11338
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 13 Aoû 2013, 17:27

Superbe!  

Il brille comme un sou neuf!  

J'adooore le sourire en leds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phire
Pilier du forum
avatar

Messages : 864
Âge : 49
Localisation : Creil - Oise - Fr
VPH : cf signature
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 13 Aoû 2013, 18:22

Merci beaucoup pour les photos.
Magnifique.
Tout comme Magnum pour le sourire.
J'aime bien les parties en jaune aussi. Tu peux nous en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siliconmollet
Accro du forum
avatar

Messages : 4168
Âge : 55
Localisation : cestas 33
VPH : meta . vélomobile Phantom , Milan sl MK3 n° 004
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 13 Aoû 2013, 21:08

c'est pas une petite scratch modif que tu as fait, mais tout l'arrière Shocked   
je comprend mieux ton problème de batterie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobile-phantom.eklablog.com/accueil-c25263806
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Mar 13 Aoû 2013, 22:08

@siliconmollet : oui pour allumer l'arbre de Noël il faut une batterie !! Mais heureusement il reste 250 watts pour le petit moteur caché dans le gros nez.
Blague à part,

  • les clignotants (de moto à LED) sont un gros plus dans le trafic urbain.
  • La bande de LED avant est un montage en série 24V fait avec des pièces Jacky Touch Tuning  (c'est Aldo du forum qui avait déniché cela en solde en premier !)  La colle d'origine est en train de rendre l'âme (l'été a été bien plus meurtrier que l'hiver dans le vieillissement machine) mais je vais consolider le truc car c'est super en visibilité !
  • au dessus, encastré dans le nez un phare Phillips 80 lux pour pédelec. Non seulement je suis vu mais je vois, bien qu'il soit un peu bas.
  • derrière un feu Phillips à batterie de secours incorporée et un phare de moto, les 2 jeux de LED internes montées en série 24V aussi
  • sur la roue avant gauche, un jeu de "reelight" pour signaler le gabarit aux voitures (mais cela n'est pas branché sur la batterie)
  • pas de klaxon électrique car en 24V tout le monde cherchait le camion et personne ne pensait à la "canette" qui bringuebalait sur le bas-côté avec un sourd au guidon (le meilleur avertisseur que j'ai trouvé, c'est un sifflet d'arbitre)


@phire :  les parties jaunes sont simplement de l'autocollant "basic" à 10€, parce que préparer correctement de l'alu pour une belle peinture c'est pas facile. Comme ça je peux changer de look en quelques minutes  
Pour ceux qui ont des bolides plus élégamment profilés, j'ai vu depuis qu'il se vend de l'autocollant "3D" pour voiture ("car wrap film" disent les anglais) un peu plus sophistiqué à poser, mais capable de suivre des courbures non développables genre pin-up ! En plus le choix de couleurs et textures est fait pour plaire dans le monde entier...on peut trouver des films d'un mauvais goût extraordinaire Rolling Eyes  !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 29 Sep 2013, 16:46

A la demande de sebm, un aperçu de mon assistance électrique :

Le gros nez du "Menhir Express" cache le moteur.

A la dépose, on voit le moteur Cyclone 250W et la transmission au pédalier par chaine BMX et tendeur à ressort et roulette de dérailleur. Un ridoir Inox tente de maintenir l'alignement. Les ailettes optionnelles Cyclone tiennent par un serflex. Pas de soucis thermique. Le trou autour du phare a été élargi pour fournir un filet d'air.
Pignon 14 dents sur roue libre au niveau du moteur.
Plateau moteur 48 dents (plein) sur roue libre Taiwanaise de la manivelle droite (type trial)
Plateau principal 53 dents vissé sur plateau moteur.
Support de dérailleur inutile en ce moment (le 2ème plateau principal est démonté)

P.A.S. classique

ou poignée accélérateur, que je préfère pour ménager la transmission SRAM Dual Drive lors du passage des rapports. (bricolage en cours : montage poignée accélérateur + P.A.S. suivant conseils du forum)
Montage électrique : "provisoire pour voir" à base de câbles de démarrage et scotch mais encore en service ...

La batterie LiFePO4 24V / 15 Ah est posée au fond à coté de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebm
Accro du forum
avatar

Messages : 1312
Âge : 37
Localisation : cuise la motte OISE
VPH : trike auto-construit,ICE Q26,Performer Jc20/700, hase trets ,M5 Lr
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 29 Sep 2013, 17:16

Sympa le montage,tu a assez de recul pour te faire un avis sur la fiabilité?
Tu a une bonne autonomie?

Je regarde justement les moteurs cyclone,le poids est intéressant pour un 250W.
Pourquoi ne pas l'avoir monté sur la ligne de chaine avec une double roue libre ?

Oui je sais je pose beaucoup de questions,je suis trop curieux que veut tu Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siliconmollet
Accro du forum
avatar

Messages : 4168
Âge : 55
Localisation : cestas 33
VPH : meta . vélomobile Phantom , Milan sl MK3 n° 004
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 29 Sep 2013, 17:29

ça c'est du bricolage   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobile-phantom.eklablog.com/accueil-c25263806
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 29 Sep 2013, 18:26

J'arrive à 9000 km, donc oui, j'ai du retour d'expérience satisfaisant sur la fiabilité.
Comme je l'avais expliqué en page 1, la seule intervention a été de nettoyer et re-graisser le réducteur épicycloïdal.
Avec les ailettes, je n'ai jamais déclenché le limiteur thermique du moteur.

Le montage direct sur la ligne de chaine pose le problème de l'accessibilité de cette dernière sur le vélomobile.
Plus ennuyeux, on ne peut pas coordonner précisément la cadence de pédalage avec le régime moteur.
Là, en jouant avec les plateaux, je suis passé de 48 dents / 48 dents à 48 / 53 pour faire plus travailler le moteur sur son maxi de couple, que sur son maxi de rendement.
L'autonomie reste bonne : avec beaucoup de relances pour mon vélotaf, j'ai 60 à 80 km en utilisation continue du moteur et 5 montées d'environ 1,1 km à 7% pour une moyenne de 33 km/h (et avec les phares, clignos...).
La batterie a environ 225 charges partielles (je recharge à mon boulot et à la maison, soit un "biberonnage" tous les 38 km environ).
J'ai fait une balade de 120 km sur route roulante (pas de feu ou rond-point tous les 150 m) avec une seule charge.

Comme je l'ai déjà dit à quelques occasions, les défauts de ce Cyclone sont son étanchéité (il n'y en a pas sur le réducteur par exemple) qui le réserve plus ou moins aux VM (ou alors, il faut protéger le moteur) et le BRUIT.

Je pense qu'il est possible de faire mieux que le Cyclone en rapport poids-puissance avec un bon moteur de modélisme et une réduction à double étage de courroies... restera le bruit moteur. Il y a plusieurs exemples sur Endless-Sphere, le constructeur le plus abouti étant je pense Matt Shumaker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebm
Accro du forum
avatar

Messages : 1312
Âge : 37
Localisation : cuise la motte OISE
VPH : trike auto-construit,ICE Q26,Performer Jc20/700, hase trets ,M5 Lr
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 29 Sep 2013, 18:57

Merci beaucoup pour tes renseignements  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 29 Sep 2013, 19:25

Donner du "mordant aux freins".
C'est en voyant ce post, que j'ai repensé à mon entretien régulier des tambours.
  • 1 vieux pneu de voiture sous le nez du VM pour lui lever les pattes avant : 10 secondes
  • dépose de la vis CHC qui tient la roue : 10 secondes
  • coup de soufflette pour les poussières : 3 secondes en apnée (y'a plus d'amiante, mais on sait jamais...)
  • coup de bombe dégraissante freins + embrayage : 5 secondes
  • coup de chiffon pour sécher la frette : 10 secondes
  • inspection de la frette, des garnitures et des mâchoires : 30 secondes
  • surtout pas de graisse sur la came (quand ça chauffe cela pollue le frein) : quelques secondes de gagnées
  • remontage de la roue droite
  • même séquence sur la roue gauche (1 minute)
  • repositionnement des arrêts de câbles et reprise des réglages : 2 minutes
  • essai sur route : 10 minutes (limité par orage!)
  • sanction : je peux faire du stunt en m'arrêtant sur les roues avant, l'arrière en l'air !!
  • pour 1/4 d'heure de maintenance, essai compris : quelques années d'espérance de vie en circulation parisienne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siliconmollet
Accro du forum
avatar

Messages : 4168
Âge : 55
Localisation : cestas 33
VPH : meta . vélomobile Phantom , Milan sl MK3 n° 004
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 29 Sep 2013, 19:55

PatsyGarret a écrit :
" qlqs années d'ex.....circulation parisienne "

c'est ce que tu crois scratch  !!! tes freins sont au top    mais ceux des autres usagés confused  ????
et c'est là que le bas blesse  
17 ans de conduite sportive parmi les parigots Rolling Eyes ça calme  mais ça apprend à relativiser et à être prévoyant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobile-phantom.eklablog.com/accueil-c25263806
PatsyGarett
Accro du forum
avatar

Messages : 1156
Âge : 51
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   Dim 29 Sep 2013, 20:15

Tu as raison avec "les autres".
Comme en moto, je veux pouvoir "freiner pour deux" car je n'ai pas confiance dans ceux qui m'entourent sur la route.
En fait, j'ai utilisé mon VD vendredi, et c'est par comparaison que je me suis dit que mon VM ne freinait plus du tout !!  
C'est le danger de ce type de dérive lente : on s'y habitue progressivement en anticipant plus... mais on ne peut pas tout anticiper.
Ce soir mon VM re-freine comme mon VD.    
je ne serai pas obligé de la jouer à la JoeBarTeam demain pirat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes 5500 premiers km en "Menhir Express"
» Premiers corégones
» kangoo express
» HM1100 Premiers tours de roue.
» Photos des premiers arrivants PBP 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: