Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 cyclos montagnardes 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
durbin
Modo
avatar

Messages : 1407
Âge : 47
Localisation : lyon
VPH : Ice B1, Seiran SL, Hopper, Radius RP, Brompton, trike Challenge
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: cyclos montagnardes 2013   Lun 03 Juin 2013, 13:19

Dimanche 2 juin avait lieu le brevet des randonneurs du Vercors (220 km 4000m) auquel je participai par curiosité
Sur les 1200 participants je n'ai pas vu d'autre VC que le mien (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en avait pas d'autre car je suis parfois bigleux)
(pour être précis, il y en avait 1000 qui la faisait en 1.5j, et 200 en 1 jour)
Le VC n'a visiblement pas la cote dans le milieu. Ou plutôt les pratiquants de VC ne fréquentent pas les cyclos montagnardes (hormis une poignée d’irréductibles gaulois).
Pourtant ils sont très bien accueillis.
A aucun moment on ne m'a demandé comment on faisait dans les montées (contrairement à l'habitude par ailleurs). Par contre la question rituelle était "vous n'avez pas peur en descente ?"

Je ne vais pas réveiller le serpent de mer qui prétend que les VC ca ne monte pas. Quoiqu'il en soit, le VC n'est pas suffisamment pénalisant pour empêcher de faire une cyclo montagnarde.



Brevet de randonneur du Vercors - 1er et 2 juin 2013
Brevet de randonneur du Haut-Bugey - 8 et 9 juin 2013
Brevet de randonneur du Caroux-Espinouse - 29 et 30 juin 2013
Brevet de randonneur du Limoux - 13 et 14 juillet 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Lun 03 Juin 2013, 14:07

Et l'Ardéchoise?

Raconte ton brevet de ce WE!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7562
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Lun 03 Juin 2013, 15:40

en 2000
j'avais fait le BCMF du Jura
premiere partie en randonneuse
et la deuxieme en Speed Ross
donc c'est faisable..
mais ..bizarre ..peu de "champions" y vont ?
très bon entrainement les années de PBP..
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
durbin
Modo
avatar

Messages : 1407
Âge : 47
Localisation : lyon
VPH : Ice B1, Seiran SL, Hopper, Radius RP, Brompton, trike Challenge
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 14:10

Voici un petit résumé du brevet.
Tout d'abord il faut préciser que ce n'est pas dans mes habitudes de participer à des brevets.
Qui dit brevet, dit réveil avant l'aurore, s'ennuyer à force de pédaler pendant des heures interminables, et angoisser à l'idée d'arriver hors délai.
ça c'est mon point de vue perso du coté obscur (ps: sur arte il y a Startrek en ce moment).
Le bon coté, c'est évidemment les retrouvailles avec les copains.
Donc quand un copain (Gérard) me dit qu'il va faire le brevet du Vercors et que j’apprends que le départ est entre 4h et 7h (je retiens surtout le 7h), et pas trop loin de mon point de chute de la veille, c'est tout bon.
Il y a juste l'aspect "hors délais" qui me chiffonne. Sur le site FFCT il est indiqué qu'il est conseillé d'avoir roulé au moins 3000 km dans les 6 mois qui précèdent. Or cette année, vu la météo, on est loin, très loin du compte. En grattant dans les fonds de tiroir on arrive tout juste à un petit milliers (en VC).
Ma crainte s'estompe finalement lorsque Gérard m'avoue qu'il a roulé 5000 km depuis le début de l'année. Le compte est bon : ses 5000 + mes 1000 = 6000 pour 2, donc 3000 chacun en moyenne, on rentre dans les clous.
Et puis Gérard, c'est une assurance tout risque, avec des tonnes de brevets à son actif, une expérience hors norme; Il suffira juste que je l'accompagne.

Moi et Gérard, on a failli ne plus être pote lorsqu'il m'a dit la veille "il faut partir à 4h, tout le monde part à 4h, c'est plus sympa à 4h, et c'est joli le défilé des loupiotes de vélo dans la nuit ".
Finalement j'ai bien négocié, on est parti à 4h15.

Nous voila donc à 4h15 du matin, au palais de la foire de Romans bourg de péage. Il fait nuit noire malgré un petit croissant de lune qui se bat avec les nuages, et avec un vent à décorner les vaches.
J’apprends de bouche à oreille qu'il y aurait 1200 cyclos, pourtant je n'en vois que 2 à 3 douzaines tout au plus. Mais où sont ils passés ? ça ne passe pas inaperçu un peloton de cette taille.
Plus tard viendra la réponse, un bon millier était encore dans leurs lits en train de sommeiller tranquillement à cette heure là (contrairement à moi) car ils étaient partis la veille (option 2 jours).

On part finalement dans un petit groupe de 4 cyclos, histoire d'être moins seul et de se taper la discussion pour se réveiller.
Les petites routes de campagnes s'enchainent dans la nuit noire. On n'y voit rien, mais ça tombe bien car justement voila l'occasion de rentabiliser ma superbe lampe avant dans laquelle j'ai investi tout l'argent de l'héritage et pris 2 crédits. Cela me permet d'éblouir cyniquement mes compagnons de route par la puissance de ma lumière. C'est toujours ça de pris, car visiblement je ne risque pas de les éblouir par la puissance de mon pédalage, au contraire. Ces bougres n'ont pas l'air de s'apercevoir que le vent souffle en rafale de face et qu'il serait sage de rouler plus calmement. Heureusement que je suis en VC.
Arrivé au sommet du premier col (Madeleine), qui n'est qu'une formalité, première surprise : personne ne s'arrête pour faire une petite pause, boire une bière, discuter mécanique. Tans pis, continuons.
A St Pierre de Cherenne débute la vrai cote du jour (ou plutôt de la nuit), qui monte jusque sur le plateau, à Presles. On rattrape quelques cyclos partis probablement à 4h. Et là, devant moi, une apparition, non je ne rêve pas, Jeanpba.
Jeanpba mouline tranquillement dans la monté, alors que moi je me bat avec mon 27 dents qui aurait mieux fait d'en avoir 34.
La montée est prometteuse, le "coup de cul" du départ parait s’éterniser (à chaque virage on croit que ça ira mieux), nous voila maintenant dans le brouillard. J’aperçois à peine la loupiottes des cyclos que je suivait à une encablure. On se sent bien seul; ah non, voila des vaches affalées dans le champ à coté, quelques une meuglent. Mais la discussion s'arrête là (je ne parle pas vache).
Finalement tout arrive à qui sait attendre, le ravito du village de Presles.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1866
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 14:32

On attend Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jm68
***
avatar

Messages : 146
Âge : 56
Localisation : Haut Rhin
VPH : AZUB EcoTrike
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 15:01



Et après Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7562
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 16:23

pour les BCMF (environ 4000 de dénivelé et 200 kms)
deux options
une journée
ou I jour et demi avec arrêt à environ la moitié du parcours
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIB54
Pilier du forum
avatar

Messages : 952
Âge : 69
Localisation : Nancy (environs)
VPH : Catrike 700 Performer HR
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 17:36

durbin a écrit:

A St Pierre de Cherenne débute la vrai cote du jour (ou plutôt de la nuit), qui monte jusque sur le plateau, à Presles. On rattrape quelques cyclos partis probablement à 4h. Et là, devant moi, une apparition, non je ne rêve pas, Jeanpba.
Jeanpba mouline tranquillement dans la monté, alors que moi je me bat avec mon 27 dents qui aurait mieux fait d'en avoir 34.

(à suivre)

J'ai lu sur son site qu'il avait monté 28 devant et 36 derrière. Avec ça on mouline tranquillement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cisou
Posteur de bronze
avatar

Messages : 268
Âge : 52
Localisation : Grenoble
VPH : Sokol A2, Méta, Cat Speed, VTT cruzbikizé
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 19:15

Super le récit, très vivant, de l'humour, on attend la suite. Merci de nous faire vivre cet événement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
Accro du forum
avatar

Messages : 2833
Localisation : CAEN FRANCE
VPH : lr performer tid, trike ice qnt et tw-bent
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 21:18

c'est quand que tu reviens du Turbin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1866
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 23:01

durbin a écrit:

J’apprends de bouche à oreille qu'il y aurait 1200 cyclos
Bon alors, je veux juste savoir si tu les as tous grattés les 1200 cyclos Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanpba
Posteur d'or


Messages : 632
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mar 04 Juin 2013, 23:44


Salut Pimprenelle

je ne sais pas pour les 1199 autres, mais moi, il m'a gratté !
bonne nuit !!
jean-philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanpba.homeip.net
durbin
Modo
avatar

Messages : 1407
Âge : 47
Localisation : lyon
VPH : Ice B1, Seiran SL, Hopper, Radius RP, Brompton, trike Challenge
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Mer 05 Juin 2013, 12:03

Non non je n'ai pas gratté grand monde, on n'est pas des sauvages non plus.
Par contre j'ai vu un "sauvage" qui m'a gratté avec une facilité déconcertante, et plusieurs fois de suite, car curieusement il roulait doucement sur la plat et dans les descentes et donc on le repassait par la suite. (rassure toi Pimprenelle, il n'y a pas eu plus d'une demi douzaine de sauvages de ce type sur la journée)
En fait tout le monde roule à peu près pareils, du moins ceux partis dimanche matin. Car on voit tout de suite la différence avec ceux partis la veille, qu'on rencontre par la suite du parcours, et qui n'ont clairement pas les mêmes ambitions.
D'ailleurs pour l'anecdote, jusqu'à midi environ, je glissais un petit mot à tous ceux que je croisais vu qu'on était quasiment à la même vitesse. Ensuite, avec ceux de la veille, c'était trop compliqué et puis ils étaient trop nombreux, et j'étais devenu acariâtre.


La suite,

Presles n'est pas un village dans lequel on passe par hasard. Il est situé sur un plateau un petit peu en impasse. En d'autre terme c'est un village tranquille, très tranquille, et encore plus tranquille un dimanche matin vers 6h-7h, plongé dans le brouillard.
Seuls raisonnent dans la salle des fêtes le claquement des cales des cyclos. Je discute un petit peu avec un des bénévoles qui fait le service "il est tranquille votre village, il n'y a pas beaucoup d'animation", il me répond en souriant "mais si, l'animation c'est vous". On croise également une jeune femme qui se plaint de courbatures. Gérard toujours disponible se propose de suite pour lui faire des massages adéquats et lui indique une arrière salle bien discrète. Vu son inquiétude il la rassure en lui expliquant que je suis kinésithérapeute et que je pourrais prendre la relève si besoin. (pour ceux qui ne me connaisse pas, je suis autant kinésithérapeute que cuisinier canadien ou plongeur africain). Mais bon, elle n'est pas prête pour l'instant, encore frigorifiée par le froid du matin, mais pas d'inquiétude on la retrouvera par la suite. Il n'empêche que cette cyclote a un sacré coup de pédale.
Après un petit quart d'heure à engloutir thé chaud, café chaud et autres friandises, nous attaquons à deux (moi et Gérard, pas moi et la cyclote) la magnifique descente sur les gorges de la bourne, avec la route taillée dans la falaise. On sort enfin du brouillard et on admire enfin le paysage, et évidemment on prete moins attention à la route, erreur fatale.
Surprise une fois arrivé tout en bas, on n'est pas au village de Choranche comme prévu. Là se rappele le souvenir du cyclo qui avait sagement conseillé pendant le ravito "attention à ne pas louper la petite route à gauche dans la descente". On est descendu trop bas. Gérard est confus, et promet de se flageler toute la nuit prochaine pour celà (moi pas).
Finalement ca ne nous coutera qu'un petit quart d'heure supplémentaire, et surtout cela nous donnera par la suite l'occasion de rediscuter avec les (rares) cyclos qu'on avait précedemment doublé.
Ensuite montée sur St Julien en Vercors, descente sur St martin, et remontée à la Chapelle pour le prochain ravito. Je ne sais pas si la salle des fêtes était chauffée, mais on y était tellement bien qu'il y avait cette fois ci près d'un cinquantaine de cyclos en train de papoter. Vu le froid et le vent à l'exterieur, le refuge était bien venu.
1/4 d'heure plus tard, nous voila en route pour le col du rousset. Montée sans histoire, hormis qu'on re rentre dans le brouillard, que c'est l'automne. Virage au giratoire de la station du rousset (dont on ne voit rien, brouillard oblige), traversée du tunnel (avec du brouillard, si si). De l'autre coté, arrêt au point de vue magnifique sur le diois, du moins quand il n'y a pas de brouillard, on n'y restera que le temps d'enfiler le coupe vent.
La descente du col du Rousset est une descente à faire absolument en VC : 20 km de long, large route bien revetue, virages honnêtes (cad pas de virage piégeur, qui vous prend par surprise). A voir les nombreux cyclos qui descendent au ralenti, il y aurait visiblement un petit problème avec les fortes rafales de vent, mais moi j'ai la carte joker VC, donc j'en profite, à fond à fond (ce qui, pour ceux qui me connaissent, veut dire à vitesse modéré). En tout cas il y a quelque chose de certain, c'est que ceux qui m'auront vu passer ne me poseront pas par la suite la question classique du "et vous n'avez pas peur en descente ?". (par contre le "sauvage" dont je parlais tout au début avait visiblement très peur vu qu"il roulait tellement peu vite dans la descente que je me suis approché pour savoir si il n'y avait pas un problème, mais non, il était simplement prudent, et non inconscient)
Rapide arrêt à die, histoire de regrouper tout le monde et de profiter enfin du soleil qui vient de percer (les nuages, pas les pneus) et Gérard annonce fierement la température : 14 degrés, enfin le printemps. Le hic c'est que le parcours tourne de suite à droite pour quasiment rebrousser chemin. Et nous voila repartis en automne. Ne tardons pas, il est bientot midi, et le prochain ravito, le repas, est dans 2 cols.
D'ailleurs parlons en de ce repas. Il est situé, non pas au milieu du brevet, mais à plus des 3/4. On a le temps d'avoir faim (ce qui me vaudra une mesaventure par la suite). Mais il est vrai que pour ceux partis la veille, c'est plus judicieux.

On attaque le 1er col, qui commence tout doucement, mais je sens bien que la fatigue commence, donc je suit bien tranquillement Gérard. Le problème avec Gérard c'est qu'il aime bien discuter avec tout le monde; il papillonne comme il dit. Donc dès qu'il voit quelqu'un devant il accélère un peu pour aller discuter. Puis un nouveau se profile à l'horizon, et hop on va discuter, puis encore un autre un peu plus loin. Finalement difficile de se reposer. Le 1er col franchi, on redescend illico presto pour le second car il fait sérieusement faim. Dans la montée du second col des événements bizarres se produisent. Tout d'abord je n'arrive plus à suivre le rythme "papillonesque" de Gérard, il cause trop et je traine à l'arrière. C'était la 1ere phase. Arrive ensuite la 2eme phase, je m’aperçois que je suis en train de doubler tout le monde la devant. Je double même ceux qui sont en train d'en doubler d'autres, et j'évite de peut de sortir d'un virage pris trop vite (et pourtant en montée). Dans un peloton que je suis en train de passer, une voie crie "c'est un VAE, c'est un VAE", puis d'autres crient "regardez le VAE". Là je regarde mon compteur qui m'indique que je suis dans la tranche indécente des plus de 20 km/h. Il y a un truc, c'est pas cohérent, je n'ai pas l'impression de forcer et pourtant ça monte à plus de 6%. Tout s'explique quelques minutes plus tard. Ralentissement brutal, cette fois ci le compteur me montre honteusement que j'ai basculé dans la deuxième tranche indécente, celle des moins de 10km/h. C'est le coup de barre, et juste avant c'était la classique euphorie. Et bien maintenant il va falloir essayer vaille que vaille de rallier le col. Évidemment, ceux que je venais de doubler repassent. Un me glisse discrètement à l'oreille "tout effort se paye par la suite" (je ne lui en veux pas). Heureusement ils ne seront qu'une poignée, car je viens de franchir la ligne des 1km du sommet. Au sommet, pause obligatoire pour reprendre des forces et rechercher au fin fond de la sacoche les biscuits que je n'avais pas daigné grignoter plus tôt. Là je dois dire que personne ne m'a demandé si un vc ça monte bien les côtes. Au contraire, il m'a fallu convaincre deux cyclos que ça ne monte pas mieux qu'un vd, malgré ce qu'il avait pu voir (le comble).
Une fois le taux de glycémie revenu dans la normale, on attaque la descente direction le repas, enfin. Dans l'intervalle, on recroise la cyclote, à qui Gérard re propose nos services (trop fort ce Gérard).

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
durbin
Modo
avatar

Messages : 1407
Âge : 47
Localisation : lyon
VPH : Ice B1, Seiran SL, Hopper, Radius RP, Brompton, trike Challenge
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Jeu 06 Juin 2013, 17:02

(suite et fin)
Arrivé au repas à 12h45.
Le repas était organisé sur la charmante place de Beaufort sur Gervanne. C'est une place en terrasse, qui domine la vallée, avec des tables à l'ombre des arbres.
Sauf que de l'ombre il n'y en avait pas, pour cause de temps bouché, gris et que c'était en plein vent.
En résumé, on s'est pelé les c...
L'idée du repas froid aurait effectivement été idéale si on avait été au printemps, mais là, poulet froid avec eau glacé, gla gla.
Heureusement, notre charmante cyclo était là, elle nous a même demandé si notre proposition tenait toujours, donc tout allait bien.
Finalement nous trainâmes jusqu'à 14h (il cause beaucoup le Gerard, il boit également des vins chauds).
En fait on s’aperçut que rien ne pressait. En effet, il ne restait plus que 2 cols, qui n'avaient rien de bien méchant.
Il y avait bien cette histoire de fort vent de face qu'on allait se prendre jusqu'à l'arrivée (tous les cyclos des tables environnantes en parlait comme du loup garou), mais le vent de face ça le fait rigoler mon vélo (moi pas toujours).
Et puis Gérard a dit " j'aime pas arriver trop tôt, car après on ne sait pas trop quoi faire de la fin d'après midi". Tout calcul fait, je me suis rangé à son avis qui m'éviterait probablement de re-subir un coup de VAE.
Donc on attaque le col de Bacchus en mode éco (comme sur un VAE). Bien évidemment, on ne peut s’empêcher de passer sur le mode normal quand un cyclo arrive dans le retro et fait mine de doubler (on n'est parfait). A un moment je suis tenté de passer sur le mode "high" car un sauvage nous a doublé sans vergogne. Petite discussion avec Gérard pour savoir comment laver l'affront. Mais visiblement Gérard s'est trop lavé le gosier avec le vin chaud, et il préfère raison garder. Finalement, on accorde une dérogation à l'intrépide (qui n'en profitera d'ailleurs pas beaucoup car il nous fera du stop dans la descente qui suivra).
Le col de Bacchus passé (rien à voir, hormis des cyclos frigorifiés), enfin arrive la descente sur la vacherie et le long plat en fond de vallée vers Léoncel, où nous attendais le dernier ravito.
Là franchement, il valait mieux être en VC qu'en VD. Rien qu'à voir la multitude de cyclos qui ramaient (tout en pédalant, c'est du cyclo rameur), j'en souffrait pour eux.
J'ai fait un effort en en prenant quelques uns en stop au passage, mais en règle générale ils ne tenaient pas bien longtemps derrière car évidemment j'ai été ignoble, en ne ralentissant pas sur les faux plats montants (plus sadique que moi tu meurs).
Heureusement, les cyclos ne sont pas rancuniers, et je n'ai pas été linché au ravito de Leoncel.
Le ravito fut bref, pour cause de vent glacial, que Gérard régla avec un vin chaud supplémentaire (il a une santé de fer).
Le col de Leoncel fut un moment de brouillard et de froid. La descente fut frigorifique.
Vu l'heure pas trop avancée, je proposais à Gérard d'aller boire un petit coup dans un village voisin où j'ai de la famille. Et finalement nous passâmes la fin de l'après midi devant un cacao chaud (et non un vin chaud, il ne faut pas généraliser) avant de rentrer sur Romans (vers 17h, la dead line étant 21h).

Finalement un gros merci à Gérard (qui n'a rien d'un alcoolique malgré mes propos déplacés).
Une bien belle balade, mais a refaire au printemps, pas en automne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel13
***
avatar

Messages : 131
Âge : 67
Localisation : Buis les Baronnies
VPH : Brompton S6 + Proto couché 20x26 pouces + Frelon thermique 25cc
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Jeu 06 Juin 2013, 19:09

Je ne te connaissait pas de tels talents de conteur !
Un régal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Jeu 06 Juin 2013, 20:41

Very Happy Merci pour ce feuilleton haletant. Un épilogue pour connaître le sort de la cyclotte? Rolling Eyes
J'ai bien fait de ne pas venir. J'ai roulé l'après-midi sur Belledonne et Chartreuse et la météo était meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
durbin
Modo
avatar

Messages : 1407
Âge : 47
Localisation : lyon
VPH : Ice B1, Seiran SL, Hopper, Radius RP, Brompton, trike Challenge
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Ven 07 Juin 2013, 13:41

Pas de soucis pour la cyclotte (dont j'ai égaré le nom, mea culpa est). Elle est repartie plus tôt que nous du repas, et vu son coup de pédale, elle est surement rentrée à bon port.
(elle nous a expliqué qu'elle affectionne plutôt les cyclosportives et qu'elle aurait du être ce jour à la Capucci)

Sinon ce dimanche c'est le brevet du Haut Bugey. Y a t'il des volontaires ? il parait qu'il y a une vue magnifique depuis le col du Grand Colombier.
Le départ c'est 4h30 à Hauteville.
Météo : risques d'averses, sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8505
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Ven 07 Juin 2013, 13:50

Et j'espère que tu as tout fait pour la convertir l'as converti au pédalage horizontal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1866
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Ven 07 Juin 2013, 13:56

durbin a écrit:
…car un sauvage nous a doublé sans vergogne. Petite discussion avec Gérard pour savoir comment laver l'affront
N'empêche que t'as pas lavé l'affront, moi j'pourrais pas dormir après ça !
Mais je veux pas foutre le m…dier
C'est bien raconté tout ça, j'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil73
Débutant(e)
avatar

Messages : 18
Âge : 49
Localisation : Ruffieux, Savoie
VPH : Metaphrastic
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Ven 07 Juin 2013, 14:22

Chouette, un autre couché !
Je fais aussi la jolie boucle du BRHB dimanche. Et effectivement, la vue est belle en haut du Grand Colombier quand la météo est avec nous.
Ce sera mon premier brevet.
Je savais pas trop à quelle heure partir et même si l'idée ne m'enchante guère, ce sera vers 4h30 alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC25
Posteur d'argent
avatar

Messages : 439
Âge : 60
Localisation : Besançon
VPH : Agenda Performer rouge/TD autoconstruction
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Ven 07 Juin 2013, 17:40

Bravo Durbin et merci pour ce récit très inintéressant moi j'ai jamais un coup d'euphorie avant l'hypo pale
JC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7158
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Dim 09 Juin 2013, 16:15

Daniel13 a écrit:
Je ne te connaissait pas de tels talents de conteur !
Un régal !
Et un talent de grimpeur aussi quand même !! au fait c'était avec quel VC, je reconnais pas bien sur l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
durbin
Modo
avatar

Messages : 1407
Âge : 47
Localisation : lyon
VPH : Ice B1, Seiran SL, Hopper, Radius RP, Brompton, trike Challenge
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Lun 10 Juin 2013, 15:19

sur l'avatar, ce n'est pas tout à fait un vc, c'est un brompton, rouge comme un pompier ( Very Happy JC25)
le vc utilisé c'est un seiran


Compte rendu du 2eme brevet montagnard : les randonneurs du haut bugey

En préliminaire, il faut savoir qu'il n'y avait pas préméditation monsieur l'agent. L'idée de participer au 2eme brevet n'a germé dans mon esprit qu'en cours de semaine. Le Grand Colombier, je ne l'ai jamais fait. Or cela faisait un bon bout de temps que j'en entendais parler comme du loup blanc. De toute façon si Gérard m'accompagnait il n'y aurait pas de loup avec lui.
Sauf que Gérard n'était pas enclin à me babby sitté (conjugaison de babby sitting) ce dimanche (il avait réellement une bonne excuse). Dans le même temps voila Phil73 qui met un post indiquant qu'il serait heureux de n'être pas tout seul à participer (en VC) à la rando.
Me voila harponné. N'écoutant que mon âme de sauveteur en mer (et oubliant le repas dominical familial), je décidais de me joindre à lui. Petite étape intermédiaire, vu que je n'ai pas pour habitude d'aller dans les bois avec le premier inconnu qui passe, je vérifie sur le forum ses antécédents (age, sexe, groupe sanguin, etc). Phillipe un savoyard pur souche, ça ne saurait mentir (ou plutot ça ne saurait pas pédaler).
Ecoutant les conseils avisés des copains "un 27 dents, c'est un peu optimiste pour un brevet montagnard" (merci Daniel), je fonçais chez le vélociste le plus proche pour me délester de 69 euros, et récupérer un 32 dents (ce qui fait quand même 2 euros et 15 centimes la dent).
Montage la veille à 19h, essai à 20h. Euh non pas d'essai, il pleut des cordes dehors. D'ailleurs elle prévoie quoi la madame soleil pour demain ?
Pluie jusqu'à 3 heures du matin. Tant mieux, le départ est à 4h30, ça aura séché d'ici là. Et puis repluie en milieu d'après midi. Tant mieux, on sera déjà rentré (prétentieux ou optimiste). Là il est vrai qu'il fallait vraiment croire à ces prévisions pour oser y aller.
D'ailleurs le lendemain j'apprendrai qu'il n'y aurait eu que 500 cyclos qui auraient participés (comparativement aux 1200 du brevet du Vercors) : est ce la peur de la météo, ou du loup (grand colombier) ?
Je saute sur l'étape du réglage de mon réveil matin sur 2h15 : est ce bien raisonnable ? c'est inhumain ces brevets (je n'ai pas la force morale de Pimprenelle).
Je passe en silence la centaine de kilomètres effectuée en voiture pour se rendre au point de rendez vous. Cela est contraire à mes mœurs, mea culpa est, Marc donne moi l'absolution s'il te plait.
Arrivé 4h, il ne pleut pas, chouette. Remontage du vélo, habillage, inscription, rencontre avec Phillipe. Déjà 4h25min22s, et voila qu'une douzaine d'escogriffes prennent le départ avant l'heure fatidique (4h30). Alors que je recherche le bureau des délations pour effectuer ma basse besogne, un deuxième petit groupe se prépare. Finalement il serait peut être plus sage de se joindre à lui.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4203
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Lun 10 Juin 2013, 15:37

Le vin chaud, tu le prends avant de prendre la plume toi, non?
Un côté bougnat sur les bords? (j'imaginais tes dons de cuisinier canadien, mais pas ceux de plongeur africain ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
jeanpba
Posteur d'or


Messages : 632
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   Lun 10 Juin 2013, 17:23

salut durbin

Tout cela est bien raconté, bravo pour ta et votre progressions dans le Vercors !
Avec le Vercors et le Haut Bugey, et suivant le dicton, jamais deux sans trois, j'espere vous compter parmi les inscrits samedi 15/6 à grenoble pour le 300k de montagne et venir enrichir le peloton des 10% de vélo couchés déjà inscrits !
A samedi matin !
jean-philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanpba.homeip.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cyclos montagnardes 2013   

Revenir en haut Aller en bas
 
cyclos montagnardes 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» cyclos montagnardes 2013
» Trophée Cyclosportive AFB 2012 (expérimental)
» IMPORTANT - Calendrier Trophée Cyclo 2013 - à COMPLETER
» Bourse la Beaujoire le 20 janvier 2013
» Immatriculation des cyclos en Belgique à partir de juin 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Régions-
Sauter vers: