Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Etat des pistes cyclables, mon blabla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 776
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 01:25

Voilà, en plusieurs voyages j'ai vu les pistes cyclables des Pays-Bas (sur plus de 200km, de Amsterdam à Venlo, et autour d'Amsterdam, à Amsterdam, pour aller à la mer vers Ijmuiden et Zandvoort, et à Weesp, etc…), celles de la Belgique, de l'Allemagne (à Freiburg-im-Breisgau, et de Düsseldorf à Lauterbourg), de différentes régions de France (Gers, Nancy jusqu'en Alsace, Charleville-Mézières jusqu'en Alsace…), du Luxembourg.

C'est pas énorme, mais ça m'inspire déjà quelques réflexions.

Du haut de mon Alsace je risque d'être un peu condescendant, considérant à la manière colonialiste les autres pays et régions (sauf les Pays-Bas) comme le Tiers-Monde du vélo. Vous m'excuserez (et puis il faut bien provoquer un peu )

À Freiburg, c'est bien fait, les pistes cyclables sont bien conçues, avec à certains endroits des pistes au milieu de la route, pour profiter des feux des voitures. On est pas loin de Strasbourg, ou c'est même légèrement mieux.

Partout ailleurs en Allemagne, c'est l'horreur:
- il y a des pistes en terre battue, ou gravillonnées. C'est gentil, mais ils pourraient avoir un panneau spécial pour ce type de piste, pour ceux qui veulent se déplacer autrement qu'avec des vélos tout suspendus (par exemple le même panneau rond avec le logo vélo, mais en rouge et pas en bleu Laughing )
- il y a des pistes autorisées aux piétons, et aux engins agricoles. Autant rien faire et faire rouler les gens sur les routes, en gardant le trottoir pour les piétons. Les pistes cyclables se défoncent vite. La piste le long du Rhin me fait rire. Dès qu'on arrive côté français il y a un joli panneau rond entouré de rouge "interdit à tous véhicules", avec le pannonceau:"sauf cyclistes". D'un coup les pistes sont en bien meilleur état, on se demande pourquoi…
- certaines pistes sont ultra-vieilles, ou sont des chemins agricoles déguisés
- quand il y a des travaux on n'indique rien, c'est beaucoup plus marrant
- ça ne pose pas de problème de faire traverser des routes trente-six mille fois, ou avoir des panneaux mal faits.
- conclusion on finit par rouler sur la route parce qu'on veut être efficace, et qu'on connaît pas la région… et on se fait klaxonner en permanance… et on passe un sale moment à faire du vélo en s'énervant
- pire les cyclistes qui roulent sur leurs jolies pistes défoncées vous engueulent. Ils feraient mieux de se BATTRE pour un peu de reconnaissance…

Au Luxembourg c'est pareil que la connerie allemande, à peu de choses près. J'ai observé que la ville de Luxembourg est particulièrement abominable pour les cyclistes à l'heure de pointe, avec des gens très nerveux, et une concentration plus grande de voitures chères.

En France il y a un peu de tout. Nancy n'est pas agréable à rouler en vélo. Au centre-ville il y a des pavés très secouants. Et ailleurs peu de pistes cyclables, avec des automobilistes nerveux.

Dans le Nord les gens sont plus cool, il y a parfois de très belles pistes (comme la piste le long de la Meuse - je l'ai pris de Revin jusqu'à Charleville-Mézières c'était un régal). En Lorraine il y a un peu de tout, mais c'est souvent mauvais (plein de passages de trottoirs, des panneaux mal faits et souvent inexistants…). Les automobilistes sont assez cool en général.

Le pompon pour la Lorraine c'est cette communauté de communes: Maizières les Metz. Chapeau je suis impressionné. Il y a peut-être pire en France. Mais il faut bien choisir des victimes.

Ils ont conçu les pistes cyclables comme des pistes de ski. Le tracé est absurde. Ça ne passe même pas par les forêts où ça pourrait être joli dans une optique "promenade du dimanche"… … et pourquoi tourner autour du "parc logistique Eurotransit???…
Si on regarde le plan c'est flagrant: les pistes ne permettent pas facilement d'aller d'une ville à une autre, surtout dans la partie centrale: l'autoroute ou les routes pour voitures sont bien plus cohérentes… Du coup qu'on m'explique comment un vélotaffeur va aller à Metz bosser… Dommage, parce que ces "voies vertes" comme ils les appellent sont bien faites et en bon état.
Voici le plan:

Je pense qu'il faudrait lancer une action d'envoyer des courriers en masse pour leur dire ce qu'on pense de leur conception du vélo…

En Alsace il y a souvent des panneaux dans les villages "Roulez tout doux Pensez à nous", des panneaux sur les routes "Partagez la route, 1m50" avec le logo vélo, des pistes réellement utiles (comme celle qui vient d'être construite près d'Innenheim, qui est très jolie). Et la piste du canal de la Bruche (qui est entretenue assez souvent).

À Colmar c'est assez merdique, À Mulhouse déjà mieux (mais pas terrible), à Sélestat relativement mauvais. Mais à Strasbourg c'est vraiment bien. Je viens d'y retourner après deux semaines. Le contraste est fort. Et il y a vraiment beaucoup de vélos.

À noter quand même la ville de Châtenois, en Alsace, qui a réussi à faire une des pistes cyclable les plus ridicules de France. Je l'ai surnommé "la piste cyclable des poubelles". Parce que c'est juste un tracé vert tout petit sur le trottoir, et que certains jours où les gens sortent les poubelles il faut faire attention parce qu'on passe près… (il faudra que je fasse une photo, c'est très drôle).
À Strasbourg aussi, il y a une des pistes cyclables les plus défoncées que j'ai jamais vu. Mais bon alors on roule sur la route, de toute façon… sans soucis.

Donc quand il y a des endroits sans pistes cyclables, c'est un plaisir de rouler sur les routes.
C'est la simplicité, on passe d'un village à un autre, et on va où on veut facilement, et personne nous emmerde. Parce que la cohabitation est rentrée dans les moeurs.
Les automobilistes sont vraiment plus cool qu'ailleurs. Il y a aussi souvent des bandes d'arrêt d'urgence ou de la place sur les routes, ce qu'on ne trouve pas en Belgique ou en Allemagne… Quand je rentre d'un long voyage, le contraste quand j'arrive en Alsace me frappe toujours.
Je préfère rouler sur des routes avec des automobilistes intelligents, que sur des routes avec des gens emmerdants parce que je prends pas la piste cyclable hypocrite toute défoncée d'à côté.

En Belgique les pistes sont souvent défoncées, pleine de gros trous, et contournent les arrêts de bus… (pourquoi j'ai pas encore compris), avec de mauvais panneaux d'indication, pas d'indications en cas de chantier (ma boussole a pas mal bossé là-bas).
J'ai pris le RAVeL près de Colfontaine. Ils sont gentils, ils ont mis des potelets si bien qu'un trike ou une remorque passent tout juste (il faudrait tagguer à la bombe un "mort aux cyclistes, et dégagez définitivement de notre route" devant les potelets - il faut les dresser un peu les locaux ). Il y a aussi des parties pourries dessus, etc… (j'ai juste vu une petite partie, mais qui m'a déjà fait bien rire).
La piste le long des canaux m'a bien énervé, avec trente-six mille détours et changements de rives… mal indiqués ou pas, souvent… quand on prend pas la piste cyclable pourrie on vous klaxonne… moins qu'en Allemagne, mais aussi de manière beaucoup plus agressive. Sur la route vers Bruges un gars est même sorti de sa voiture et a tenté de me barrer la route… (je l'ai évité… bon…)
Il y a aussi les fameuses plaques de béton… Heureusement j'avais trouvé des pistes encore assez efficaces (mais défoncées) le long de certaines nationales.

Quand on demande sa route, les gens ne savent même pas comment on peut faire plus de 5km à vélo… ils pensent "autoroutes" et "voies rapides".

La partie flamande est un peu mieux, mais à côté de l'Alsace c'est au moins dix fois moins bien… il y a du boulot…!!

Ils ont mis des numéros comme aux Pays-Bas, pour indiquer des directions (il faut la carte qui va avec). Super ils ont cherché à imiter les néérlandais, et d'une manière vraiment ridicule… personne ne se sert de ces panneaux, ou presque…
Ils n'ont pas tout compris des Pays-Bas… là-bas ce système fonctionne…
J'ai bien aimé quand même dans la partie flamande le système de contournement des ronds-points à l'intérieur de celui-ci avec une bande rose, comme aux Pays-Bas, des pistes plus nombreuses et un peu moins défoncées… mais ils ont d'énormes progrès à faire, et beaucoup de prévention et de travail, et de réflexion sur la conception…

Pour la Belgique il faut inventer un outil spécial, qu'on adaptera au vélo, sur la base de cet autre outil:

Ça permettra de publier quelques relevés rigolos, de comparer, et d'en envoyer des copies aux communes.

Il faudrait faire rouler les maires belges avec ce type de vélo:

Avec des pneus encore plus fins. Comme ça ça pourrait être plus concret dans leur esprit.
(bon il doit y avoir des soucis d'argent, on peut comprendre, c'est pas si simple politiquement… on voit que les routes pour voitures sont défoncées aussi…)

Aux Pays-Bas c'est mieux que partout ailleurs où je suis allé.
Les seuls petits avantages de l'Alsace, c'est qu'il y a beaucoup moins de pistes en pavés pourris, et que si on roule sur la route c'est un peu plus cool (mais aux Pays-Bas les gens comprennent quand même si on roule parfois sur la route, parce que beaucoup plus d'automobilistes sont aussi cyclistes).

On a l'impression à Amsterdam qu'il y a juste dix fois, ou vingt fois plus de vélos qu'à Strasbourg… on peut compter les bakfiets dans les rues comme on compte les moutons pour s'endormir. C'est absolument incroyable.

Les néérlandais font très souvent du vélo de manière vraiment utilitaire (mais il y a aussi des gens qui se promènent… on est pas à Maizières les Metz, l'un n'empêche pas l'autre). D'ailleurs il y a beaucoup de vélotaffeurs, et beaucoup plus de gens sont bien plus forts et peuvent rouler bien vite (il y a souvent du vent, ça doit aussi jouer).

À Amsterdam il y a des pistes assez grandes (étonnamment aux Pays-Bas les pistes sont autorisées aux scooters), des contournements de rond-points intelligents, des systèmes pour traverser les routes qui fonctionnent vraiment (c'est pas juste un bouton branché à rien fait pour calmer les cyclistes), une signalisation. Les pistes sont parfois un peu bondées, alors il faut souvent dépasser des gens.

En-dehors des villes il y a des pistes assez grandes (mais pas toujours, et comme je disais plus haut, parfois elles sont même en pavés pourris), très très nombreuses, souvent à double sens, cohérentes, et avec des panneaux pour indiquer les directions extrèmement sophistiqués et nombreux. Impossible de se perdre. Quand j'étais là-bas je roulais au hasard et me perdais jamais.

Il y a sur un panneau une grande direction (un lieu éloigné) et la ou les directions proches. Il y a des panneaux verts (si je me souviens bien pour les itinéraires courts) et rouges (pour les itinéraires longs). Des panneaux de direction cyclistes mélangés aux panneaux pour voitures.
Des panneaux qui indiquent, ville, kilométrage, et les numéros du système de numéros. On voit parfois écrit sur un panneau des trucs du genre: "Utrecht 42km". Ce serait impensable de voir ça en France, avec tant de gens pour qui 42km c'est le bout du monde!

Le système de numéro est très bien fait, et pratique. Il y a une carte qui donne les lieux auxquels les numéros correspondent (on me l'avait prêté cette carte, c'est bien cool), il y a des bornes qui ressemblent à des champignons qui indiquent qu'on est bien arrivé à ce numéro, qui mettent des flèches avec les directions des numéros voisins…
Les numéros sont intégrés aux panneaux avec les noms de lieux, donc on fait le lien à force…

Il y a beaucoup plus de vélos couchés en nombre (parce qu'il y a déjà beaucoup plus de vélos tout court…).
Aux Pays-Bas il faut y aller de temps en temps, en pélerinage. Ça m'a fait du bien d'aller à Cadzand le 9. Je suis pas resté longtemps, mais ça m'a déjà remonté le moral.

D'ailleurs j'ai une expression dès que je me paume ou qu'une piste cyclable devient un truc en terre battue, ou finit avec un "Ende" qui me rage.
(allez je le mets pour le plaisir)


Je me dis intérieurement: "Tu te crois aux Pays-Bas". C'est le "tu crois au Père Noël" cycliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptitom
Pilier du forum
avatar

Messages : 951
Âge : 43
Localisation : Anzin (Nord)
VPH : Quest XS 25 , Milan sl 93
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 08:44

Tout a fait d'accord avec ton analyse !
Les Pays-Bas (et de ce que je connais du Danemark) sont le paradis du cycliste .
On en revient toujours a l'argent pour l'entretien et les pistes cyclables : les autoroutes néerlandaises sont gratuites (en France non) donc c'est pas la que s'en vont nos deniers publics . Les routes néerlandaises sont tres souvent en bon état aussi , je pense que ce qui manque en France c'est une réelle volonté politique : les pouvoirs publiques preferent construire une nouvelle 4 voies qu'une véloroute c'est tout .
Et pour nombre de gens le cycliste est percu comme le "malheureux" qui n'a pas de voiture !
Cet image péjorative du cycliste ne doit pas aider au développement de nouvelles pistes cyclables ce qui est bien malheureux tandis qu'aux Pays-Bas allait travaillé a velo est naturel : le vélo est considéré comme un mode de transport a part entiere ce qui n'est pas trop le cas en France ou le cyclisme est considéré comme un sport .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2749
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 09:57

Je suis globalement d'accord mais avec quelques remarques :
- j'ai l'impression que tu ne connais pas bien la région flamande en Belgique car ce que tu décrit n'est pas valable dans la plus grande partie de la région flamande ou les pistes cyclables et les itinéraires du réseau cyclable sont identique a ce qui existe aux Pays-Bas. Un bémol: il faut se procurer les cartes (quelques euro par cartes maiis tout de même payantes) dudit réseau cyclable, pas de download gratuit !
- il y a d'autres régions de France ou ce n'est pas si mal genre Charente Maritime (qui ne fait pas beaucoup de publicité mais a fait des efforts) et une partie de la Vendée (qui fait énormément de publicité mais moins d'effort ).
- J'ai aussi de l'expérience en Bretagne (assez nul), dans les Alpes de Haute Provence (piste cyclable, kesako ?) Alpe Maritime (a peu prés comme Alpes De Haute Provence sauf peut-être prés de la cote) et Paris (il y a encore beaucoup a faire, mais ils sont partit d’à peu prés rien et il y a eu de gros effort qui ont été fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptitom
Pilier du forum
avatar

Messages : 951
Âge : 43
Localisation : Anzin (Nord)
VPH : Quest XS 25 , Milan sl 93
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 10:55

Oui Fleur , c'est vrai qu'il y a des endroits ou on fait des efforts ce qui fait plaisir Very Happy
Un exemple ou je roule souvent : c'est la baie de Somme et autour de Berck .

Par chez moi ils ont créée une voie verte qui est coupé par une voie de chemin de fer ou on est obligé de descendre de vélo pour la franchir Shocked Cette voie pourrait permettre de se déplacer en évitant la route mais non a part pour la ballade elle n'a aucune utilité comme voie de transport .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 776
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 11:13

C'est vrai que je n'ai pas vu beaucoup de la région flamande. Et j'ai dû voir la pire partie, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4991
Âge : 58
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 12:28

Pour les réseaux flamands balisés par le système de points-noeuds, dans les provinces du Limbourg et d'Anvers, à chaque noeud important, il y a un panneau avec une carte du réseau environnant, ce qui permet un minimum d'orientation si on ne possède pas la carte papier complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2749
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 13:22

Vindwa a écrit:
Pour les réseaux flamands balisés par le système de points-noeuds, dans les provinces du Limbourg et d'Anvers, à chaque noeud important, il y a un panneau avec une carte du réseau environnant, ce qui permet un minimum d'orientation si on ne possède pas la carte papier complète.

Tout a fait exact, il y a la même chose aux Pays-Bas, c'est pratique pour se débrouiller sur place mais cela ne permet pas de planifier un itinéraire a l'avant.

Au prix ou ils vendent les cartes papier (et même plastique pour certaines d'entre elles) cela ne doit pas leur rapporter grand chose et ils pourrait aussi bien les mettre en téléchargement. En plus comme c'est des cartes grands format elles ne sont pas faciles a imprimer et je suis certaines que même avec une possibilité de téléchargement, ils continueront a vendra des cartes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 776
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 15:18

J'ai quand même vu des panneaux avec que le numéro.

Alors qu'au Pays-Bas il y a le numéro ET le nom du lieu voisin sur le même panneau (par exemple, je dis n'importe quoi, "Nijmegen, 12km 45" 45 entouré d'un rond, ce qui correspond au système de numéros). Ce qui est bien mieux…!
Mais c'est vrai, pourquoi faire simple…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medug
***
avatar

Messages : 139
Âge : 35
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 15:55

Votre coup de gueule est salutaire...
Mais pas constructif.

Si vous avez une certaine expérience des pistes cyclables, pourquoi ne pas mettre à disposition de tous les bonnes pratiques de construction d'une piste cyclable, de ses aménagements et de sa signalisation.
Je pense que des associations existent et peuvent relayer ces informations aux mairies, communautés urbaines, cantons, conseils généraux et régionaux.

Je comprends votre amertume, mais je pense que sur ce forum ou tout autre forum cycliste d'ailleurs, vous enfoncez une porte ouverte.

Je ne connais que (de nom) la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (www.fubicy.org). Mais c'est peut-être vers ce genre d'organisation qu'il faut se tourner.

Pourquoi ne pas faire une carte d'une ville exemple avec la plupart des conditions rencontrées et le positionnement/aménagement des pistes?


Dernière édition par Medug le Mer 20 Mar 2013, 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic_
**


Messages : 94
Âge : 41
Localisation : Braine-l'Alleud
VPH : Metaphysic 2012 700
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 15:56

Je ne suis un expert des pistes flamandes, je ne l'ai utilisé que 2 ou 3 fois mais il me semble que la carte est dispo ici:
http://www.fietsnet.be/routeplanner/default.aspx

On note les numéros et on est parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Mer 20 Mar 2013, 19:02

Medug a écrit:
Votre coup de gueule est salutaire...
Mais pas constructif.

Si vous avez une certaine expérience des pistes cyclables, pourquoi ne pas mettre à disposition de tous les bonnes pratiques de construction d'une piste cyclable, de ses aménagements et de sa signalisation.
Je pense que des associations existent et peuvent relayer ces informations aux mairies, communautés urbaines, cantons, conseils généraux et régionaux.

Je comprends votre amertume, mais je pense que sur ce forum ou tout autre forum cycliste d'ailleurs, vous enfoncez une porte ouverte.

Je ne connais que (de nom) la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (www.fubicy.org). Mais c'est peut-être vers ce genre d'organisation qu'il faut se tourner.

Pourquoi ne pas faire une carte d'une ville exemple avec la plupart des conditions rencontrées et le positionnement/aménagement des pistes?

Il y a dans beaucoup de villes au moins une association qui adhère à la Fubicy. Je fais partie d'une d'entre elles. Faire connaître les besoins et avis des cyclistes en matière d'aménagements, d'éducation, de soutien aux manifestations populaires est une tâche ingrate qu'il faut mener sur la durée, en rencontrant les responsables municipaux et des communautés d'agglomérations.

L'émiettement commune par commune du pouvoir de décision concernant les aménagements cyclables est le principal problème rencontré. On peut faire au sein d'une même agglomération de grandes avancées dans certaines communes, être complètement face à des portes fermées dans d'autres, ou voir faire des aménagements cyclables sans concertations avec les cyclistes dans d'autres.

En réalité, la moitié des communes qui font des plans cyclables n'ont que très peu d'interlocuteurs pour représenter les cyclistes, à même de pointer le doigt sur les points à améliorer et les investissement plus prestigieux qu'utiles. Sans réagir, on peut aussi bien se retrouver avec de belles pistes cyclables tout près d'une voie à grande circulation bruyante et polluante (bien visibles de la route, ça fait de la pub au maire), plutôt qu'entre le coeur des quartiers résidentiels el les quartiers commerciaux. Ou des bouts de pistes cyclables partout, non raccordées, en dépit du bon sens. Souvent des zones 30 avec des panneaux "partageons la route" sont bien mieux que des tracés pour les vélos qui ne seront pas pratiques ni respectés.

Etre candidats aux élections municipales ou cantonales pour représenter les cyclistes est aussi un très bon choix pour non seulement influencer les décisions, mais mieux encore, participer à leur élaboration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
Medug
***
avatar

Messages : 139
Âge : 35
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Jeu 21 Mar 2013, 10:07

En cherchant un peu, il y a déjà des dossiers sur l'aménagement des pistes sur le site de cette fédération.
http://www.fubicy.org/spip.php?rubrique20

Il y a d'autres documents sur cette association que je ne connaissais pas non plus.
http://villes-cyclables.org

Et d'autres études plus poussées au CERTU (Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques)i
http://www.certu-catalogue.fr/catalogsearch/result/?q=v%C3%A9lo

Il y a de la lecture en perspective...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Jeu 21 Mar 2013, 10:47

Fleur a écrit:

- il y a d'autres régions de France ou ce n'est pas si mal genre Charente Maritime (qui ne fait pas beaucoup de publicité mais a fait des efforts) et une partie de la Vendée (qui fait énormément de publicité mais moins d'effort ).
- J'ai aussi de l'expérience en Bretagne (assez nul)

Je ne parlerais pas de la Charente Maritime que je vais découvrir prochainement, mais en tant que Vendéen je ne peux pas te laisser dire que le département de la Vendée ne fait pas d'efforts, je te mets au défit de trouver un autre département (hormis les Landes) ou l'on peu longer tout le littoral du Nord au Sud sur pistes cyclables et ce depuis déjà de nombreuses années, à l'intérieur du département l'aménagement se poursuit, tout n'est pas parfait, mais ce n'est déjà pas si mal. La publicité, ok, mais le réseau cyclable entre dans le plan d'ensemble du département classé l'un des premiers départements touristiques de France.

Pour ce qui est de la Bretagne dire que c'est nul !! je ne suis pas d'accord non plus, certes le littoral n'est pas (encore) aménagé, par contre c'est probablement l'un des départements qui dispose du réseau de voies vertes le plus dense, Canal de Nantes à Brest, halage de la Vilaine, Canal Ille et Rance etc etc ...

Pour ce qui est des villes, en Vendée en Bretagne ou ailleurs, c'est un peu du n'importe quoi pour respecter les quotas, hormis Strasbourg, un modèle dont toutes les villes feraient bien de s'inspirer !!

Bon maintenant, le meilleur réseau cyclable n'est-il pas encore le réseau de routes secondaires ?????
Revenir en haut Aller en bas
fabien
Admin
avatar

Messages : 1145
Âge : 32
Localisation : A l' Ouest !!!
VPH : Trop ? Vélo pliant, TD et vélos normaux
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Jeu 21 Mar 2013, 10:53

Adhérent aussi à une antenne locale de la Fubicy, je peux que confirmer les dires de Hbourj. Il a même probablement enjolivé la réalité.

Les seuls aménagement cyclable de qualité que je voie sont souvent du au fait qu'un membre de l'équipe municipale (ou communauté de commune) est cycliste ET influent. Dans les autres cas, il faut souvent plusieurs années de relance pour que la FUB (ou la FFCT) soit consulté lors de l'étude avant réalisation. Ensuite il faut attendre qu'ils nous écoutent...
LE C.E.R.T.U. a beau donner des recommandations nationales, elle ne sont que très peu respectés.

Les moments d'espoirs, c'est les changements radicaux de certains maires dès qu'ils ont vu qu'il y avait beaucoup de cyclistes sur leur territoire. Cela se résume souvent : "on ne fait rien pour les 3 râleurs habitués, mais la piste ou le chemin stabilisé se justifie si on réunit 50 personnes". A nous de les trouver ! (c'est pas difficile)
Donc adhérer à une asso cycliste sans être actif est déjà un bon pas.
Ensuite s'activer sur ce qui se passe autour de chez soi et progressivement cela s’améliorera.

-----EDIT-------
En Bretagne, la prise de conscience est très récente et c'est en train de changer du tout au tout (au moins dans les campagnes ou la région à une influence certaine) . Effet visible avant 2015. Coté ville (Rennes, Brest, Lorient, Vannes), on verra l'intention des nouveaux maires en 2014.

__________________________________
mes quelques photos (mais sans vélo ou presque) : http://fabienphoto.eu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabienphoto.eu/
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2749
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Jeu 21 Mar 2013, 11:23

jyvago85 a écrit:
Fleur a écrit:

- il y a d'autres régions de France ou ce n'est pas si mal genre Charente Maritime (qui ne fait pas beaucoup de publicité mais a fait des efforts) et une partie de la Vendée (qui fait énormément de publicité mais moins d'effort ).
- J'ai aussi de l'expérience en Bretagne (assez nul)

Je ne parlerais pas de la Charente Maritime que je vais découvrir prochainement, mais en tant que Vendéen je ne peux pas te laisser dire que le département de la Vendée ne fait pas d'efforts, je te mets au défit de trouver un autre département (hormis les Landes) ou l'on peu longer tout le littoral du Nord au Sud sur pistes cyclables et ce depuis déjà de nombreuses années, à l'intérieur du département l'aménagement se poursuit, tout n'est pas parfait, mais ce n'est déjà pas si mal. La publicité, ok, mais le réseau cyclable entre dans le plan d'ensemble du département classé l'un des premiers départements touristiques de France.

Pour ce qui est de la Bretagne dire que c'est nul !! je ne suis pas d'accord non plus, certes le littoral n'est pas (encore) aménagé, par contre c'est probablement l'un des départements qui dispose du réseau de voies vertes le plus dense, Canal de Nantes à Brest, halage de la Vilaine, Canal Ille et Rance etc etc ...

Pour ce qui est des villes, en Vendée en Bretagne ou ailleurs, c'est un peu du n'importe quoi pour respecter les quotas, hormis Strasbourg, un modèle dont toutes les villes feraient bien de s'inspirer !!

Bon maintenant, le meilleur réseau cyclable n'est-il pas encore le réseau de routes secondaires ?????

Oui, la Vendée a fait des efforts mais bon nombre de pistes cyclables sont uniquement de la peinture sur le bord de la route et une autre partie sont des pistes partagées vélo+piétons sur la même piste et dès qu'il y a un peu de monde, il devient quasi impossible de rouler en vélo car la piste est encombrée de piétons avec tout leur attirail de plage, leur chien en laisse, leurs enfants qui courent dans tous les sens etc. Sans parler des espèces de chicanes placées a CHAQUE entrée de propriété

Pour la Bretagne, les zones que je connais sont effectivement sur la cote ou près de la cote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Jeu 21 Mar 2013, 11:52

un pays qui a tout compris pour le vélo,en particulier si on compare à la france:LA SUISSE!



-certes,pas de loi qui oblige de construire 2 pistes cyclables pour chaque tronçon de route automobile,comme aux Pays-bas.

-les pistes cyclables sont un exemple en terme de panneaux directionnels* "rouges"++++
-toujours assez larges pour un trike!+++
-On n'y passe pas son temps à flinguer ses rayons de roue en descendant et remontant des bateaux+++++++++ (parfois de taille déraisonnable comme aux pays-bas,
dès qu'il s'agit de croiser une route ou de faire le tour d'un giratoire).
-on ne se fait pas klaxonner à tout va quand on ne roule pas SUR la piste cyclable (trop pénibles les hollandais**!+++)

(*:je suis moins disert sur le reste du panneautage ,qui est pour le moins très chiche,par exemple quand on est à la recherche d'un camping)
(**:quand on est français:on n'a pas de "plaque vélo" sur son cadre :c'est comme ça que les hollandais savent qu'on est forcément "français".

-plein d' "itinéraires cyclables",où les voitures ont l'habitude de rouler paisiblement!:ce sont souvent de petites routes sympas,leur numérotation est particulièrement commode.

-parfois présence d'une large bande cyclable sur la chaussée ,bien délimitée sur le côté de la chaussée.



--------------------------
et ce qui fera toujours les différences/France:
-des trains partout,permettant de s'affranchir de l'usage "obligatoire et systématique" de la voiture.
-des petites autoroutes "gratuites" (si on a la vignette de péage à l'année) :pas de guitounes d'entrée et de sortie:on y entre et sort comme si c'était une voie rapide française,
et parfois même à vélo (le plus souvent par erreur de ma part).
-ET......pas d'énormes poids-lourds sur les routes++++++++

---------------------------
Conclusion:
En bref,c'est bien un des rares pays que je fréquente,où on a pas à serrer les fesses toute la journée,et où on peut rouler PAISIBLEMENT???!.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snickers
Accro du forum
avatar

Messages : 1413
Âge : 45
Localisation : Allemagne (Hanovre)
VPH : HPV StreetMachine GT (AE) + un GTE sans AE
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Jeu 21 Mar 2013, 13:21

reflets de vert a écrit:

Partout ailleurs en Allemagne, c'est l'horreur:
- il y a des pistes en terre battue, ou gravillonnées. C'est gentil, mais ils pourraient avoir un panneau spécial pour ce type de piste, pour ceux qui veulent se déplacer autrement qu'avec des vélos tout suspendus (par exemple le même panneau rond avec le logo vélo, mais en rouge et pas en bleu )
- il y a des pistes autorisées aux piétons, et aux engins agricoles. Autant rien faire et faire rouler les gens sur les routes, en gardant le trottoir pour les piétons. Les pistes cyclables se défoncent vite. La piste le long du Rhin me fait rire. Dès qu'on arrive côté français il y a un joli panneau rond entouré de rouge "interdit à tous véhicules", avec le pannonceau:"sauf cyclistes". D'un coup les pistes sont en bien meilleur état, on se demande pourquoi…
- certaines pistes sont ultra-vieilles, ou sont des chemins agricoles déguisés
- quand il y a des travaux on n'indique rien, c'est beaucoup plus marrant
- ça ne pose pas de problème de faire traverser des routes trente-six mille fois, ou avoir des panneaux mal faits.
- conclusion on finit par rouler sur la route parce qu'on veut être efficace, et qu'on connaît pas la région… et on se fait klaxonner en permanance… et on passe un sale moment à faire du vélo en s'énervant
- pire les cyclistes qui roulent sur leurs jolies pistes défoncées vous engueulent. Ils feraient mieux de se BATTRE pour un peu de reconnaissance…
.

Je reconnais bien les pistes que j'utilise jocolor
Les trous sont parfois si profonds qu'ils peuvent transformer le VC en avion ! Ils ne sont pratiquement jamais signalés ! Alors je me méfie des pistes que je ne connais pas et je comprends que pour le voyageur c'est plutôt galère ! La position basse en VC n'arrange rien pour détecter les trous et les bosses. Les réparations de la piste sont parfois à pleurer, c'est pire que s'il n'avait rien fait en transformant des trous en bosses. Je roule tout suspendu à cause de cela...
Même à 25...ça tape fort.
Concernant les règles qui font que l'on peut éviter ces pistes obligatoires avec les panneaux bleus et utiliser la route en toute légalité. Il y en a plein...
En fait en cas de problème la réponse qui semble la plus simple est le fait qu'elles sont limité à 25 Km/h. Si on roule plus vite, il faut prendre la route. C'est ce que font les vélos de courses. De toute façon le vélo ne résisterait pas longtemps aux pistes.
La signalisation est globalement compliqué, il faut souvent changer de coté et descendre du vélo pour traverser si on suit la réglementation à la lettre c'est parfois n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinot noir
*
avatar

Messages : 32
Âge : 58
Localisation : Rozon près de Genève (Suisse)
VPH : Pino steel, HP Speedmachine, HP Gekko Bionx
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Jeu 21 Mar 2013, 20:56

Excellent sujet que l’état des pistes cyclables ailleurs.

Ma petite contribution sur les pays où j’ai roulé plusieurs millier de km

ALLEMAGNE
J’y roule 2 à 3 semaines par année, 10 - 15’000 km à ce jour.
reflets de vert considère que c’est l’horreur, je trouve au contraire que c’est un des paradis du vélo !
Je peux comprendre quelques uns de ses arguments, mais il convient de regarder le problème par l’autre bout de la lorgnette.
-les pistes en terre battues: elles sont parfaitement adaptées aux vélos allemands (pneus d’au moins 35 et suspensions), moins chères à la construction (donc plus faciles et rapides à construire)
-pistes autorisées aux piétons et véhicules agricoles: c’est normal et ça s’appelle la séparation des flux. Les forts et les rapides (voitures et camions sur la route, les légers et les lents sur leur propre voie de circulation). En ville les trottoirs sont suffisamment larges pour accueillir une bande cyclable, d’ailleurs marquée d’une couleur différente. Là aussi chacun sa partie. Si les trottoirs sont étroits, les cyclistes sont priés de rouler sur les voies de bus.
-La piste le long du Rhin : je l’ai suivie de Bâle à Amsterdam. Plus 1350 km répartis entre la France (Alsace), l’Allemagne et les Pays-Bas. Je n’ai pas remarqué de différences notables en terme de qualité entre les différents pays (bien évidemment la signalisation est propre à chacun).
-certaines pistes sont ultra-vieilles : mais pour la plupart très bien entretenues
-quand il y a des travaux on n'indique rien : c’est pas propre à l’Allemagne !
-ça ne pose pas de problème de faire traverser des routes trente-six mille fois : c’est la sécurité du cycliste qui prime, pas sa vitesse.
-on finit par rouler sur la route… et on se fait klaxonner en permanence : c’est normal, chacun à sa place et on respecte les règles !

PAYS-BAS
D’accord avec tout le monde. J’ajoute que j’adore leur signalisation. Pour les cartes, il existe un excellent site depuis lequel on peux créer son propre trajet et le télécharger :
http://www.fietsersbond.nl/fietsrouteplanner/

DANEMARK
Excellent réseau de piste cyclable dans les villes, mais presque rien en campagne. Par contre très peu de circulation automobile ( taxées à env 50% !)

AUTRICHE
Assez comparable à l’Allemagne

SLOVENIE
LA découverte.
En général bons aménagements dans les grandes (à l’échelle du pays) villes. Peu de circulation sur les routes de campagne et très grand respects de la part des automobiliste. Ils ne dépassent pas sur les routes étroites et restent 100m en arrière (parfois sur des km) Coups de klaxon amicaux (ça nous change). Je conseille

HONGRIE
Peu d’aménagement cyclistes, mais peu de circulation. Attention les vélos sont interdits sur les routes principales (même pour de petits trajets) et les camions le signale de manière agressive.

FRANCE et ITALIE
Sympa sur le réseau routier secondaire voire tertiaire. Suicidaire sur le réseau principal. A part quelques exceptions, la question est: «C’est quoi une piste cyclable?»

SUISSE
J’y réside et ai fait toutes les véloroutes. Si on suit bien les itinéraires cyclables, en principe pas de problème de signalisation et la qualité des infrastructure est en général à la hauteur. En dehors de ces itinéraires, la différence entre la Suisse alémanique (germanique) et la Suisse romande et le Tessin (latins) est assez marquée. Dans les villes romande on se félicite facilement de quelques traits de peinture jaune qui font augmenter les statistiques des aménagements cyclables.

Pour terminer quelques extrait d’une excellente étude sur la sécurité des cyclistes en Europe. Edifiant.
«Il ressort que les pays où la pratique du vélo est la plus développée sont aussi ceux où le taux de tués par km parcouru à vélo est le plus bas»
Kms effectué en vélo par habitant par an
Pays-Bas: 1019
Allemagne: 300
France: 87
http://www.inrets.fr/fileadmin/ur/ma/Fichiers_mistral/Page_Fleury/Securite_cyclistes.pdf

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouistiti
*
avatar

Messages : 46
Âge : 65
Localisation : Nesmy 85
VPH : Trice ICE Qnt 20
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: nettoyage des pistes cyclables   Lun 25 Mar 2013, 08:52

C’est le printemps. La végétation commence à repartir et les machines à nettoyer les haies sont au travail. Résultat : une partie du broyat avec épines noires et ronces atterrit sur la piste cyclable qui fait mon ordinaire et… mes crevaisons. Il y a bien des machines à brosser le bitume mais elles ne travaillent que sur la chaussée destinée aux voitures à pétrole. Quelqu’un a-t-il pensé à coupler une balayette rotative à l’avant de son trike ?
Ceci dit, la Vendée – pays de grandeur et de beauté- fait de beaux efforts concertés pour aménager des pistes cyclables en site propre. La réutilisation de l’ancienne voie de chemin de fer La Roche sur Yon – Coëx en est un bel exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cycloutil
Accro du forum


Messages : 1999
Localisation : buis les baronnies
VPH : ZOCKRA HR Métabike Performer
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Lun 25 Mar 2013, 23:54

Il y a 1 mois de celà avec Nils on est allé tester les pistes cyclables au Burkina faso
et on a été surpris par leur qualité .
Dans les 2 villes les plus importantes Ouaga et Bobo on peut circuler agréablement en vélo .
On partage ces pistes avec de nombreux cyclomoteurs .
L'ambiance est chaleureuse et ludique . Les feux qui gèrent la circulation possédent un compte à rebours aussi bien pour le passage au vert qu'au rouge .
Bref le Burkina à vélo c'est que du bonheur ( On était en VTT pliant pale ) Car trop compliqué d'emporter un Vélocouché . Le couché m'a manqué sur les longues lignes droites plates (surtout pour doubler les cyclomoteurs )
Je vous montre bientot quelques photos ambiances
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cycloutil.com/
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 776
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Lun 01 Avr 2013, 02:25

Je ne suis absolument pas d'accord, comme on peut s'y attendre. Mais absolument pas.
Certains peuvent penser que je suis corporatiste (comme je suis coursier à vélo). Mais non, je pense juste que le vélo doit se développer, et pour l'utilitaire également, et pour ça il faut des solutions.

Citation :
reflets de vert considère que c’est l’horreur, je trouve au contraire que c’est un des paradis du vélo !
Pour moi c'est en effet un enfer du vélo, du moins dans pas mal d'endroits où j'ai roulé.

Citation :
-les pistes en terre battues: elles sont parfaitement adaptées aux vélos allemands (pneus d’au moins 35 et suspensions), moins chères à la construction (donc plus faciles et rapides à construire)
… et beaucoup moins performantes au niveau vitesse… de toute façon… et beaucoup plus sources d'usure pour les vélos… donc beaucoup moins bien pour les trajets utilitaires… aller au travail, à une réunion, aller voir quelqu'un, faire les courses… donc réservé à la promenade du dimanche. Je n'ai rien contre qu'on fasse des pistes de vélo pour les vtt, ou qu'on fasse des pistes de vélo comme on fait des pistes de ski, mais je ne suis pas d'accord qu'à certains endroits c'est la seule solution possible.

Citation :
-pistes autorisées aux piétons et véhicules agricoles: c’est normal et ça s’appelle la séparation des flux. Les forts et les rapides (voitures et camions sur la route, les légers et les lents sur leur propre voie de circulation). En ville les trottoirs sont suffisamment larges pour accueillir une bande cyclable, d’ailleurs marquée d’une couleur différente. Là aussi chacun sa partie. Si les trottoirs sont étroits, les cyclistes sont priés de rouler sur les voies de bus.
Non ce n'est pas normal. Et c'est révoltant même. Un cycliste est dangereux vis-à-vis d'un piéton, d'une poussette, d'un gamin. Et les véhicules agricoles détruisent et dégradent les pistes cyclables.

En ville je suis souvent interpellé parce que je roule sur la route au lieu de la piste cyclable. Le problème est pourtant simple: à 35km/h sur un trottoir je suis trop dangereux, de toute façon.

À Strasbourg il y a une rue qui s'appelle la rue du 22 Novembre. J'encourage tout le monde à y jeter un coup d'oeil si il passe à Strasbourg. La piste cyclable de cette rue est inutilisable la majeure partie du temps, à moins de rouler à 10 km/h. Elle est entre le trottoir et les voitures garées, et il y a du passage continu. Cette rue devrait être entièrement piétonne. Des exemples comme ça il y en a plein.

Citation :
-ça ne pose pas de problème de faire traverser des routes trente-six mille fois : c’est la sécurité du cycliste qui prime, pas sa vitesse.
Non. La vitesse du cycliste est importante en trajet utilitaire. Quand je transporte des échantillons, et que la vie de certaines personnes en dépend, je ne me pose pas la question si la piste qui traverse trente six mille fois est mieux en termes de sécurité. Je roule avec les voitures, parce que leur itinéraire est plus efficace, et adapté à ma vitesse.


Citation :
-on finit par rouler sur la route… et on se fait klaxonner en permanence : c’est normal, chacun à sa place et on respecte les règles !
Pas d'accord non plus. La route n'est pas le territoire des automobilistes, ce n'est pas ma conception. J'aime bien la possibilité de pouvoir utiliser la route et de la partager. Et les règles je n'ai pas envie de les respecter quand elles sont conçues dans le mépris des cyclistes. Je préfère désobéir dans ce cas, et aussi encourager d'autres à le faire. À Amsterdam on est amené à respecter les règles, parce que c'est cohérent, et que des moyens ont été mis.

Je suis membre de deux associations cyclistes, mais plus spécialisées dans la mécanique (membres d'Heureux Cyclage).
Donc je suis plus spécialisé à faire la morale aux gens au niveau de la sécurité mécanique (freins, roues, transmission, etc…).

C'est vrai que la Fubicy c'est important… il faudrait que je demande à mes associations si on peut faire passer des idées entre assos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11338
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Lun 01 Avr 2013, 07:29

Alors là, reflets de vert, même si je ne suis pas coursier à vélo, je suis complètement d'accord avec toi.

En VM, c'est encore pire!

Je fais mes grands trajets le dimanche pour pouvoir emprunter les routes à grande circulation (en rouge sur la carte Michelin anciennement appelées nationales) où je suis bien plus en sécurité (les autres usagers m'aperçoivent de beaucoup plus loin et la largeur de la route autorise des dépassements faciles) et où je peux exploiter le potentiel du VM.

Quand il m'arrive de rouler sur le trottoir à Brest (essentiellement dans les côtes où je gêne à cause de ma faible vitesse), c'est priorité absolue aux piétons qui pourtant me cèdent volontiers la place.

Sinon, dès que je suis à la vitesse du flot de circulation, exit la piste cyclable où un fakir serait heureux de rouler: bouteilles brisées, épines, silex et toutes les merdes repoussées par les voitures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2480
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   Lun 01 Avr 2013, 10:24

je n'avais pas encore vu le fil ... (et pas encore tout lu, mais is je n'ajoute pas au fur et à mesure..)
Les "points noeuds" : c'est pas pour la longue distance, ca fait trop de lacets Comme dit Pinot noir : "c’est la sécurité du cycliste qui prime, pas sa vitesse"
La carte belge en ligne : http://www.fietsnet.be/routeplanner/default.aspx avec le calculateur de trajets.
Pour la partie francophone du pays les itinéraires de (mes copains) Randovelo : http://www.randovelo.org vous pouvez les exportez de ces 2 sites vers vos GPS, et Randovelo vend des topoguides.
Les ravels vous connaissez -Smile

Après cela, ben ... On a chacun un avis reflet de notre expérience (verte?)
J'ai parcouru les mêmes pays : une seule conclusion nous devons nous adapter a chaque fois. Il y a du bon et du mauvais partout. En tant qu'ardent défenseur du vélo quotidien, et après une dizaine d'années de militance, j'en suis arrivé à la conclusion qu'en milieu urbain ce que nous avons besoin pour circuler vite, facilement, que nous soyons une maman conduisant ses enfants à l'école, un coursier sur son Bullit ou n'importe qui qui se déplace c'est un trafic modéré. C'est quoi ca? Des rues ou on ne roule pas à 50 km/h, et ou la différence de vitesses cycliste/autre usager n'est pas trop grande. Il n'y a que sur les grands axes pénétrants/traversants/... qu'il faille des aménagements cyclables, mais là la totale : piste séparée avec feux, lignes, tout quoi. La solution "sans aucun feu" de cette ville hollandaise dont je ne retrouve plus le nom me parait un peu extrème, mais pourquoi pas??

A la campagne, les itinéraires séparés mais directs - ce qui sous entend souvent des pistes le long des nationales qui ont la facheuse habitude d'être des lignes droites - sont nécessaires. Le prétexte de la sécurité pour faire faire des tas de détours non merci! Les iti balisés le long des rivières (VVV - Ravels) c'est cool un temps mais pour aller au taf tous les jours... Mais les knoopuntent, les routes empierées et boueuses ont aussi leurs charmes -Smile

Pour ceux qui aiment le papier, l'IGN belge édite une carte avec l'ensemble des itinéraires balisés : randovelo, ravels, LF, ICR bruxellois et il parait qu'il viennent de sortir une nouvelle édition. Bon pas de bol leur site semble down donc je ne peut vous mettre que le lien "général" : http://www.ngi.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etat des pistes cyclables, mon blabla   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etat des pistes cyclables, mon blabla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etat des pistes cyclables, mon blabla
» recensement des pistes cyclables
» Pistes cyclables Girondines
» pistes cyclables exemplaires
» quelques photos des pistes cyclables Landaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: