Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trajets pendulaires en Alleweder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 13:11

Bon courage reviens souvent, alors qu'ils se préparent à aller en salle de torture... Ils appellent cela le "fitness" allez savoir pourquoi...

Super le témoignage de l'extérieur, c'est instructif.

Question: avec le mauvais temps, que fais-tu pour l'habillement? J'ai tseté le costume 3 pièces dans une combi de moto étanche, c'est sacrément difficile de maitriser la transpiration pour arriver avec une chemise sèche.
Plus l'habit est étanche, plus l'eau vient de l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 13:52

Tiens, j'allais te répondre, et finalement j'en ai fait un article pour mon blog :

http://guilhem.valentin.free.fr/aaw/index.php?2008/01/22/75-habillement-d-hiver

C'est pénible, l'hiver. Le matin, en partant il fait froid, alors il faut se couvrir. Mais au bout de 2 km de pédalage, ça commence à chauffer, et je dois enlever la veste sous peine d'arriver en ayant beaucoup transpiré.

En plus je n'ai pas trouvé de veste adéquate. Enfin je n'ai pas cherché. J'ai quelques vestes en coton toutes simples, une autre en nylon lorsqu'il pleut. De toute façon c'est uniquement pour 2 ou 3 km. Après je suis en t-shirt, comme en été.

Cet été je n'ai pas trop souffert de la chaleur, mais mes cuisses se sont beaucoup développées depuis, et je dois maintenant dissiper plus de puissance, donc je transpire plus. Le soir, sauf quand il fait vraiment froid, je pars directement en t-shirt. S'il fait froid, je me couvre, pour les quelques premiers kilomètres également.

Il faut dire aussi que j'ai détruit la mousse de mon siège, alors pour l'instant je roule avec un tapis de bain dans le dos, et cela ne favorise pas l'évacuation de la transpiration, même avec les trous ! Je note une nette différence avec ma mousse précédente. Il faut que me commande une mousse de qualité, chez Ventisit par exemple.



En plus, dans ma campagne, le fond de l'air est très humide. Il y a souvent du brouillard. Mine de rien, quand on roule dans ces conditions, on finit trempé. Heureusement que j'ai un carénage, avec uniquement la tête dehors, parce que je finis déjà avec des gouttes qui coulent des poils de la barbe.

Je roule maintenant avec la bâche ouverte, dès que je peux, c'est à dire quand il ne pleut pas. Cela me permet de mieux évacuer la transpiration, et ça aussi l'avantage énorme de montrer aux yeux de tous mes 2 jambes qui pédalent : je suis ainsi mieux respecté sur la route.

Il est évidemment hors de question pour moi de rouler en costume 3 pièces. Bon déjà je n'en ai pas besoin au boulot. Mais si je devais en mettre un, je le rangerais dans le vélomobile, et je le mettrais en arrivant.

Cela me pose problème d'ailleurs, je me dis que si je dois passer des entretiens, même si ce n'est pas forcément en costume 3 pièces, je vais être bien embêté pour arriver dans un état présentable... Et demander où sont les toilettes pour aller me changer, ce ne sera pas très bien perçu. Je n'arrive pas à rouler doucement, je ne sais pas gérer mon effort pour ne pas transpirer. J'ai l'impression de rouler tranquille, et malgré ça j'arrive tout transpirant. Il faudrait que je fasse des essais en limitant volontairement ma vitesse, en roulant à 25 km/h par exemple, en t-shirt et toutes bâches ouvertes, pour voir si j'arrive à ne pas transpirer. Mais sur mon trajet quotidien, qui est assez long et très roulant, j'ai rarement la possibilité de me le permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7971
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 14:22

vipere noire a écrit:
Benoit a écrit:

Je réponds à tes questions, mais garde à l'esprit que je ne suis pas un automobiliste lambda, puisque je réfléchis déjà, en te voyant faire ça aide,
à faire comme toi.
merci pour ce temoignage interessant...la question est de savoir pourquoi si peu de gens reflechissent comme toi en voyant l'interet incontestable du velo mobile?

a 4000/5000€ sans assistance electrique le morceau et ce pour une personne ,t'as deja une partie de la reponse...
garage indispensable,diffusion restreinte,rayon d'action limité,esprit "vert et sportif" obligatoire,vitesses limitée,port de vetements adequats,transpiration,acces a bord,fragilité,maintenance,transport de charges,parking en ville,vol achevent le portrait.
le velomobile est une solution mais pas universelle..

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
hominien666
Posteur d'argent


Messages : 449
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 15:07

Il faut toujours que tu ternisses le tableau. On volait presque là, rabajoie Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 15:22


/!\

DANGER
Chutes De Bents
Revenir en haut Aller en bas
hominien666
Posteur d'argent


Messages : 449
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 16:05

Patum Catus a écrit:

/!\

DANGER
Chutes De Bents
Oui pour le coup jocolor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vieuclou
Pilier du forum
avatar

Messages : 738
Âge : 82
Localisation : Crépy en Valois-Oise
VPH : Papymobile électrifié DeclicEco- Rans Rocket - Brompton
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 18:41

hominien666 a écrit:
Patum Catus a écrit:

/!\

DANGER
Chutes De Bents
Oui pour le coup jocolor.

Pour le coup ou pour le coût ? scratch Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 50
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 19:25

Si je puis me permettre...
Je roule aussi (presque) tous les jours de boulot en VM.
32 km aller, 32 kms retour. Actuellement en Sunrider.

Le VM c’est l’idéal pour les trajets pendulaires maison-boulot.

La transpi…

Jamais de coton !
T-shirt en nylon de chez DKT (3 euros)
Veste en wind stopper.
Polaire si il fait moins de 2 degrés.
Bermuda.
Bonnet en Wind-stopper en sous casque.

Serviette –éponge dans l’armoire du vestiaire sur le lieu de travail.
Bien s’essuyer. La transpi sur un homme propre n’a aucune odeur !!!!!!
Enfilé des vêtement normaux pour la journée.
Pendant ce temps les vêtements détrempés sèchent sur un radiateur bien planqué.

J’ai aussi une coupe de cheveux adaptée : genre para commando. (Je suis quand même encore considéré comme le "plus gentil un peu fou" par toutes mes très nombreuses collègues ;-)).

C’est vrai que je ne vois aucun autre usage pour un VM que d’aller au boulot et revenir direct à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 19:55

Vieuclou a écrit:
Pour le coup ou pour le coût ? scratch Razz
- je crois que le coût lui a mis un coup.


@ Pixel-Man : on peut avoir 5mm sur la tête sans mordre les gens hein, moi c'est entre zéro et cinq selon les zones... (de mauvaises langues diraient qu'avec les dents qui me restent... mais il n'y en a pas ici). ;]
le Leiba pourrait aussi être utilisé pour les courses, l'affut photo, les balades sous la pluie... bref, dès que rouler les cheveux le front dans le vent ne figure pas parmi les objectifs d'un déplacement.
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 20:20

Pixel-Man a écrit:
La transpi sur un homme propre n’a aucune odeur !!!!!!
VAS-Y DIS QUE JE SUIS SALE !!!

Wink

Non mais c'est pas ça, c'est à cause des phéromones que je dégage... Après les filles se jettent sur moi, elles m'admirent, elles me tuent, elles s'arrachent ma vertue, tout ça, enfin quoi, c'est pénible... clown

Pixel-Man a écrit:
J’ai aussi une coupe de cheveux adaptée : genre para commando.

Moi c'est le contraire : crinière de fauve. C'est vrai que c'est pas top classe quand j'arrive la tête en sueur, tout décoiffé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 20:37

Guilhem a écrit:
Non mais c'est pas ça, c'est à cause des phéromones que je dégage... Après les filles se jettent sur moi, elles m'admirent, elles me tuent, elles s'arrachent ma vertue, tout ça, enfin quoi, c'est pénible... clown
- comme je te comprends, Henri...


[message privé] mais non chérie, c'est du RP !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 21:11

Guilhem a écrit:
Moi c'est le contraire : crinière de fauve.
- c'trop clair.

Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 21:42

Il me cherche, le chaton domestique ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Mar 22 Jan 2008, 21:48


- mrou* ?




* tu ne frapperais pas un plus petit que toi, hein, dis ?

=^_^=

Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Ven 01 Fév 2008, 22:43

Voici un an que j'ai fait mon premier trajet pendulaire en vélomobile.



Depuis ce jour, j'ai pris de plus en plus souvent mon vélomobile pour aller travailler, jusqu'à le prendre tous les jours depuis début juin (8 mois déjà !).

La pratique du vélomobile est assez différente de ce que j'avais imaginé. Physiquement, je me demandais si j'arriverais à tenir le choc. Ca a été dur les premières fois, puis en gérant la fréquence d'utilisation de mon vélomobile, j'ai pu progresser progressivement jusqu'à être capable de le prendre tous les jours sans risquer de me décourager à cause de la fatigue. Aujourd'hui, je peux décider de rouler tranquillement, ce qui correspond à peu près entre 30 et 33 km/h de vitesse de croisière sur le plat pour moi, auquel cas je ne me fatigue pas vraiment. Je peux ainsi rouler toute la semaine (250 km environ) sans en ressentir de fatigue particulière le week-end.

Avant de débuter, je me suis donné un an pour rouler sans assistance électrique, avant de voir si j'en aurais besoin pour pouvoir envisager ces trajets plus sereinement. Aujourd'hui, je pense ne pas en avoir besoin. Je roule déjà vite, trop vite pour une assistance électrique légale (limitée à 25 km/h). Il n'y a que pour les relances en ville que cela pourrait être utile, mais je n'en ai pas assez, ou n'en souffre pas assez, pour que cela soit réellement utile. Une assistance serait vraiment utile si on pouvait légalement installer une assistance électrique de 1000 W (au lieu des 250 W maxi autorisés), ce qui permettrait de rouler à 45 km/h. Dans ce cas-là, le vélomobile deviendrait une alternative très intéressant à tous les véhicules individuels à moteurs, pour tout le monde. C'est théoriquement possible en France, en faisant homologuer le véhicule en tant que cyclomoteur, mais cela nécessite des démarches administratives très lourdes et pas certaines d'aboutir pour un particulier.

J'ai beaucoup tergiversé au niveau de l'habillement. Je me suis acheté des t-shirts en polyester pour l'été, qui m'ont permis de ne pas trop transpirer et de ne pas trop souffrir de la chaleur. Pour l'hiver, après avoir porté pendant plusieurs mois des vestes en coton dans lesquelles je transpirais beaucoup, je me suis acheté dernièrement un sweat-shirt de sport, et polyester et elastane, et une veste, en polyester très légère et très respirante. et je me sens beaucoup mieux. J'ai maintenant l'air d'un vrai sportif.

L'hiver a été assez dur, psychologiquement. Depuis le changement d'heure, je rentre le soir de nuit, et c'est assez stressant. Ce n'est pas que ce soit plus dangereux, au contraire, je pense que je suis mieux visible avec mes nombreuses sources d'éclairages et bandes rétro-réfléchissantes. Mais psychologiquement, il est plus difficile de sortir lorsqu'il fait nuit, en tout cas pour moi.

La pluie et le froid ont également été des adversaires psychologiques. Objectivement, le froid m'a posé quelques problèmes, parce que je ne savais pas comment m'habiller pour ne pas avoir trop froid en partant ni trop chaud en arrivant. Maintenant, avec mes nouveaux habits, ça devrait aller mieux. Ce que je craignais le plus, c'était le brouillard. Mais finalement, lorsque le brouillard est léger, mon super feu arrière est suffisamment visible, et lorsqu'il est plus épais les voitures roulent quand même nettement moins vite. Et dans les cas extrême je rajoute un second feu rouge puissant et clignotant à l'arrière. C'est arrivé une seule fois, et je n'ai pas eu l'impression qu'on me voyait au dernier moment.

Le bruit du vélomobile m'agace aussi parfois. On se croirait presque dans une vieille voiture, qui grince et couine sur la moindre bosse. Ce n'est pas un bruit sourd et continu comme dans les vélomobiles complètement fermés. Là ce bruit a 2 sources principales : la fixation du carénage avant sur la bôme qui a pris du jeu et grince à chaque coup de pédale (il faut que je refasse les rivets, ou mieux que je fixe ça de manière plus rigide), et le moyeu SRAM Dual Drive à l'arrière, qui fait un bruit de casserolle dès que le revêtement n'est pas lisse. D'un autre côté, c'est bien, les gens m'entendent venir sur les pistes cyclables !

La cohabitation avec les automobilistes se passe toujours aussi bien. Bien sûr, je vois bien que je gêne certains, qui n'hésitent pas à me doubler rageusement en me laissant sur leur passage un doux fumet de pot d'échappement agrémenté de particules cancérigènes. Je prends de la place sur la route, et cela oblige à doubler bien au large, ou à ne pas doubler quand il n'y a pas la place suffisante, et dans tous les cas je ne suis pas mis en danger. Les coups de klaxon, qui sont des marques de sympathie dans la majorité des cas, sont parfois assez détestable lorsqu'ils me surprennent en pleine méditation.

Maintenant que je me sens capable d'utiliser mon vélomobile tous les jours, nous allons vendre notre seconde voiture. Cela rentabilisera immédiatement l'achat des deux vélomobiles, et nous fairons de sérieuses économies par la suite. Je commencerai par acheter un vélo normal, tout équipé, pour servir de vélo de dépannage en cas de problème sur le vélomobile. Pour le prix d'une voiture, on peut en avoir des vélos de dépannage...

Evidemment, d'un point de vue écologique, la différence est énorme. Certains ont calculé que l'énergie que je dépenserais en un seul jour pour aller travailler en voiture correspond à l'énergie nécessaire pour mon vélomobile pendant une année ! Dans nos habitudes d'occidentaux, nous avons perdu tout sens de la mesure en utilisant aussi intensivement des véhicules aussi disproportionnés par rapport à leur usage. Autour de moi, certains se laisserait bien tenter par l'utilisation du vélo, mais "il fait trop froid", parait-il. Sachant qu'à Toulouse, le froid est quand même rarement très mordant...

Dans l'utilisation de mon vélomobile, je sens bien que je suis en décalage. Je n'ai pas noté de différence relationnelle avec mes collègues de boulot, mais sur la route, je suis un intru, un farfelu, et je suis bien conscient que je peux facilement devenir le bouc émissaire des frustrations de chacun, surtout des automobilites, bien entendu. Et il est difficile d'être toujours irréprochable, surtout quand on pédale et qu'on n'a pas trop envie de ralentir sachant qu'il faudra relancer derrière.

Finalement, je me rends compte qu'en pratique, il n'y a pas de véritable obstacle pratique à l'utilisation d'un vélomobile, au quotidien, par rapport à une automobile. C'est le cas pour le vélo en ville, de manière générale, mais dans mon cas le vélomobile m'est utile pour envisager sereinement,de part sa plus grande vitesse et son plus grand confort, les longues distances que je dois faire pour aller jusqu'à mon travail.

Mais il y a une chose qui est importante, primordiale, à mon sens, lorsqu'on se lance dans un engagement aussi radical au quotidien, aussi décalé par rapport au bons sens commun et aux habitudes solidement ancrées dans nos sociétés : c'est d'avoir le soutien de ses proches. Sans cela, difficile de tenir, difficile de se convaincre jour après jour que sa propre démarche est la bonne, quand on voit qu'on est tout seul à se lancer là-dedans. Je ne remercierai jamais assez ma femme, qui m'a toujours soutenu dans mes extravagances, et qui m'a toujours encouragé à aller au bout de mes convictions, sans jamais tomber dans les critiques faciles ou les idées reçues. Encore une fois : merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Ven 01 Fév 2008, 23:12

Supprimer la deuxième voiture ? Bravo ! J'en rêve... À condition que la deuxième soit aussi la seconde, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david adv
**


Messages : 115
Âge : 44
Localisation : auray (56)
VPH : go-one +rohloff electrifié cyclone 500w
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 15:04

Félicitations!
Pour cet engagement depuis 1 an et aussi pour cette synthèse riche en expérience.

Comme tu poses la question "est ce que tout le monde peut utiliser le vélomobile au quotidien?"

Je me permets de compléter avec mon expérience en VM couvert (go-one) et assisté 45km/h, donc plus orienté "automobiliste qui veut bien lacher sa voiture mais sans trop d'efforts à faire".

Je n'ai pas beaucoup roulé car je travaille chez moi ou suis en grand déplacement donc 500km en 4 mois.

un moteur de 500w ou même 250w, s'il est en amont de la boîte de vitesse est suffisant.
S'il s'arrête à 25 km/h, cela enlève déjà pas mal d'efforts (démarrages et côtés) ce qui vous permet d'accélerer plus franchement et d'être plus frais au-delà de 25 pour augmenter la vitesse de croisière.
Vous ne perdrez vraisemblablement pas de temps dans la circulation urbaine même peu dense. On reste en mode Vélo assisté, c'est simple et pas cher.

S'il va à 45km/h (toujours avec 500w mais une boîte de vitesse étagée en conséquence), c'est bien pour les pressés qui ont de l'extra urbain à faire.
Avec 500w, je ralentis entre 30 et 40 km/h dans des côtes de 5à 8%.

Si vous ne voulez pas ralentir, il faut 1000w mais attention, plus de puissance = plus de batteries donc plus de poids donc au final le risque c'est d'avoir un engin lourd difficile à utiliser sans courant. L'energie musculaire devient minoritaire comme dans l'aerorider (70 à 90 kg) ou le twike (2places, 250kg).
Le go-one avec le toit et l'electricité : 45kg. dont 4.2kg de batterie
35/40 kg me paraissent faisables en allégeant la carosserie et le moteur/transmission.
John tetz a fait une mini assistance de 2kg! voir son site "mars project.

Pour réagir sur les pb de température, le toit et l'assistance simplifient l'équation: pas de vent en direct sur le visage donc moins froid en hiver.
L''assistance permet de limiter l'effort donc moins chaud.
Donc au final, pour des t° de 0 à 10°C, au lieu de partir avec bonnet et écharpe et de finir à poil, je pars avec un gilet ou directement en t-shirt et en jean (un peu chaud si plus de 15 km à faire).

En été, je roule sans toit, ce qui peut poser un pb si le temps est changeant: avec le toit rigide, je ne peux pas le ranger pour l'emmener avec moi. Mais go-one vient de sortir un toit souple.

Cependant, rouler avec un toit et des vitre pose des pbs de visibilité: pluie et buée masquent vite la route. Ce pb est particulièrement sévère sur le go-one avec sa grande vitre très inclinée.
Il y a des progès à faire de ce côté là.

Entre l'élégance peu pratique du go-one et l'efficacité peu élégante d'un Cab-bike, il reste du travail.
Pensez qu'une poignée de bénévoles et quelques ingénieurs travaillent là-dessus depuis 20 ans sans moyens, tandis que des millions de salariés travaillent depuis plus d'un siècle pour faire des voitures, c'est normal que ce ne soit pas parfait!
Et juqu'à aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup de place pour des professionnels: le marché est rikiki, les lois des prix et des productions de masse sont sévères.

Bref, l'avenir du vélomobile est devant lui. C'est dur d'être précurseur, comme Guilhem et les autres passionnés, comme Aerorider, velomobiel, leitra, fietser.be, go-one, etc... mais il faut bien des gens qui se mouillent pour faire avancer la planète. Courage à tous, militons, dessinons, construisons, concevons, achetons les produits innovants...et bien sûr partiquons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile.net
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 18:18

Bon Anniversaire à L'Alleweder Guilhem,
je suis passionné par tes récits et je suis admiratif de ta détermination dans ce projet.
Pour ma part j'ai été moins téméraire et ai fait des petites étapes: vélo, VC, vente 2nde voiture, trike et je pense que dans l'avenir j'essaierai un vélomobile. J'ai eu l'occasion de tester un Alleweder et rouler en sa compagnie. Même si je pense que la partie cycle ne me convient pas aussi bien que celle du CatCat Road, j'ai pu constaté l'intérêt du carénage dans une petite descente; en plus il faisait mauvais et j'aurais bien aimé être à l'abri.
Comme toi je suis tenté par l'assistance électrique, mais Grenoble est si plate et ma vitesse de croisière supérieure à 25 km/h. Et puis je tomberais trop rapidement dans la facilité. L'activité physique que je fais tous les jours m'a permis de perdre plus de 15 kg (je partais de 115!) et si j'avais un moteur je les reprendrais aussi sec (il y a des nature comme ça!).
En tout cas merci pour tes témoignages.
En cadeau une photo d'Alleweder Eybinois pour que tu te sentes moins seul:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 64
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 18:43

bravo les vélo (comme disent les américains!)
je reste 2 roues pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 20:41

Merci pour vos encouragements !

Je tiens à préciser une chose toutefois : je ne tiens pas particulièrement à faire l'apologie du vélomobile par rapport aux trikes, vélos couchés ou vélos droits. Moi c'est une solution qui est bien pour moi, parce que j'ai de la distance à faire (vitesse, confort), et parce que je suis sur du plat. La protection contre les intempéries, c'est sympa aussi, mais on peut se débrouiller autrement. Mais le vélomobile a aussi des inconvénients, surtout pour ceux qui sont habitués à des supers vélos couchés, confortables, rapides, légers, enfin j'imagine. D'autres solutions que la voiture existent pour beaucoup, ça passe aussi par les vélos à assistance, ou autres.

Il faut noter aussi que j'assume une erreur de ma part : être aller m'installer loin de la ville, loin des bassins d'emplois. Tout aurait été plus simple si je m'étais installé moins loin. Mais à l'époque je n'en étais pas au même stade dans mes convictions. Et puis avec le prix de l'immobilier... J'ai donc opté pour un engin étrange, hors du commun, mais ce n'est que pour compenser et assumer un mauvais choix de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
gil
Posteur d'argent
avatar

Messages : 347
Âge : 54
Localisation : Haute Bretagne (35)
VPH : trike challenge XT déguisé en VM depuis le 27-08-08,Waw 036 depuis le 28-11-11
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 21:33

je sens un peu de deception dans tes propos, mais j'aimerais voir plus de personnes faire ce que tu fais, combien sont prêt à faire , ne serait-ce que 500m à vélo, pour faire une course ?

C'est vrai, que lorsqu'on est à vélo, et qu'on voit tous ces automobilistes, qui vous doublent, qui roulent à fond , et qui ne font aucun effort, ça n'est pas encourageant.

J'habite aussi loin de mon travail, et je n'ai pas du tout envie de me rapprocher de la ville, de son flot de bagnoles, on est quand même mieux loin de cette folie urbaine.

J'aimerais faire comme toi, tout au moins tenter.. j'ai hate de voir se concretiser ce projet.
Actuellement je fais une partie de mon trajet à vélo (7 kms matin et soir ) pour me rendre à l'arrêt de bus, quand je dis à mes collègues que je pars à vélo à 5H30, j'ai vraiment l'impression de passer pour un fou, alors, j'imagine leur réaction le jour où je partirais en vélomobile.
Mais j'espère ainsi que je pourrais joindre l'utile à l'agréable.

En tout cas, merci pour tes récits qui sont un encouragement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david adv
**


Messages : 115
Âge : 44
Localisation : auray (56)
VPH : go-one +rohloff electrifié cyclone 500w
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 22:07

un an et combien de km, guilhem?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile.net
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 22:12

ALagrange (Alex) a écrit:
L'activité physique que je fais tous les jours m'a permis de perdre plus de 15 kg (je partais de 115!) et si j'avais un moteur je les reprendrais aussi sec.

Euh... "aussi gras", non ?

Pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 50
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 22:38

Pour tenir le coup, à mon avis, il faut varier les plaisirs.
Mauvais temps : VM
Temps sec mais venteux : VC
De temps en temps, par temps très calme : VD
Le week-end : VTT
Ca parait con, mais c’est la méthode qui me va.
Le pire, c’est la routine qui entraîne ennui et courage en berne.
Changer souvent de vélo me semble aussi utile pour entretenir la passion.

Les automobilistes défaitiste, fainéants, méprisants, paresseux, lâches, vulgaires, victimes du paraître, inconscient de leur ressources physiques, autodestructeurs et cons : je les ignore !

Ceux qui ne savent pas se lever le matin parce qu’ils sont resté trop longtemps scotchés devant TF1 devraient se taire à jamais.

Le seul moteur qui s’use que lorsqu’on ne l’utilise pas, c’est le meilleur moteur au monde. Il ne consomme que 4 tartines et 4 bananes au 100 kms.

Prendre le vélo tous les jours, ou presque, c’est adopter un mode de vie. Ce n’est pas qu’une image ou de la frime. Un esprit saint dans un corps saint, vous savez ?

Aujourd’hui, ma passion est reparti de plus belle : je me suis acheté un Toxy ZR d’occasion avec son coffre aérodynamique. Magnifique et hyper efficace !

Allez Guilhem, on fait du vélo aussi pour le plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   Sam 02 Fév 2008, 22:52

gil a écrit:
je sens un peu de deception dans tes propos
Oh non pas de déception du tout ! Je suis bien dans ma maison et dans mon village, pas de soucis de ce côté-là. Et je suis content de pédaler, même si je dois pédaler beaucoup.

Ce que je veux dire, simplement, c'est que pour tout ceux qui y penseront plus tôt que moi, il y a des solutions bien plus simple que la mienne. Habiter à moins de 10 km de son travail, ça permet déjà un large choix du lieu d'habitation, et ça se fait super bien en vélo "normal" tous les jours.

Mais bon, quand j'entends mes collègues de bureau qui me disent "il fait trop froid", alors qu'ils habitent à 3 km, ça m'énerve (beaucoup).

gil a écrit:
J'habite aussi loin de mon travail, et je n'ai pas du tout envie de me rapprocher de la ville, de son flot de bagnoles, on est quand même mieux loin de cette folie urbaine.
Idem, et je pense aussi à mes enfants, et je suis content qu'ils ne vivent pas au milieu des voitures.

david adv a écrit:
un an et combien de km, guilhem?
7000 km. Mais comme au début je ne le prenais pas tous les jours, en fait ça fait plutôt une base de 10000 à 12000 km par an. Logique, c'est ce que je faisais en voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trajets pendulaires en Alleweder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trajets pendulaires en Alleweder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trajets pendulaires en quoi?
» Trajets pendulaires en Alleweder
» Config pour trajets pendulaires
» Boîtier de pédalier amovible sur Alleweder
» Alleweder KV4 assisté.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: