Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si on parlait de traction directe?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 12:42

On m'aurait menti?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 13:17

Définition d'une traction directe :
"Une Traction Directe est un vélo couché dont la roue avant est motrice (traction) et où la chaine n’est pas déviée par des poulies (directe)."

Parlons alors de traction semi-directe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jno33
Posteur d'or
avatar

Messages : 704
Âge : 55
Localisation : le haillan
VPH : road
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 13:27

Sur la deuxieme photo il y a des poulies mais surtout la roue n'est pas solidaire du pedalier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 13:31

Mais la roue avant est motrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trucmaiscoeur
Accro du forum
avatar

Messages : 1071
Âge : 45
Localisation : Paris 13, La Torche
VPH : Bachetta Corsa, TD-Porteur, radius spezialräder münster peer gynt, PROJETS:réplique de vélocar, TD caréné, skateboards...
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 13:41

on se réfère au lexique: http://velorizontal.bbfr.net/t5272-le-glossaire-du-velo-couche
et pour le sujet concerné à cet extrait:
"Traction Directe
VH* dont la roue avant est motrice (et généralement directrice), et dont le trajet de chaîne n'est pas relayé par des poulies*, en sorte que toute la transmission (pédalier, etc.) est solidaire de la roue avant et tourne avec elle. Synonyme : sTraDi*, TAD*. Abréviation : TD*. Les spéculoos*, les pythons* sont des tractions directes. Voir aussi "Retour direct".

Traction Indirecte
VH* dont la roue avant est motrice (et directrice), et dont le trajet de chaîne à angle droit est relayé par des poulies*. La chaîne suit ainsi la bôme* et la fourche avant, et ne gêne pas la roue dans son mouvement d'oscillation."

j'aime beaucoup le Raptobike mais c'est un TI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 13:49

Bon ben tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 13:52

Toujours est-il que quitte à avoir une roue avant motrice autant la mettre en traction directe et pas s'emmerder avec des poulies. Bon c'est sûr ça change toute la structure de la partie avant ouais et alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 14:31

rico a écrit:
Toujours est-il que quitte à avoir une roue avant motrice autant la mettre en traction directe et pas s'emmerder avec des poulies.
C'est justement le sujet ici: Traction (Avant) Directe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phiphi07
Pilier du forum
avatar

Messages : 972
Âge : 70
Localisation : transplanté en haute loire profonde
VPH : auto-constructions diverses
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 16:22

Si on s'emmerde avec des poulies c'est pour supprimer l'inter-action direction/pédalage : au prix d'une petite complication mécanique on a l'immense avantage d'une conduite beaucoup plus conventionnelle et facile , mais l'engin devient un T.I. et plus un T.D.
Les deux formules restent des traction avant avec les inconvénients que je cite plus haut donc pour moi seulement une piste à explorer sans plus mais pas une innovation qui révolutionnera l'évolution du cycle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StéphaneDeVannes
Posteur de bronze
avatar

Messages : 318
Localisation : Vannes (56)
VPH : Far (TD maison) + lowracer 'Frelon' de Joel Vincent
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 17:03

Pour moi c'est une vraie rupture.

Pourtant, mon seul point de comparaison c'est une pratique du low racer (Frelon de Joel Vincent, typé Agenda de Performer) et d'un TD maison (lourd) fait pour la ville et les chemins. Autant dire deux vélos à usage différent.

Les sensations du TD sont un vrai plaisir de souplesse et de "swiiiing" et l'efficacité de cette mécanique est telle que je préfère monter les pentes avec mon TD de 20 kg plutôt qu'avec mon low racer alu de 12 kg.

AMHA, passer de la propulsion à la traction est un "saut" qualitatif presque aussi important que passer du VD au VC Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 17:29

La proposition d'Olivier25 indique que pour faire un gain significatif, il faut une rupture technologique. Mais l'inverse n'est pas vrai: une rupture technologique ne conduit pas toujours à un gain significatif.
Tout ceci pour dire que si la TAD n'apporte pas (encore) de progrès significatif mesurable, en terme de rendement par exemple, elle est constitue tout de même une rupture dans la conception et la conduite des vélos. Comme VC est le descendant (quoique) du VD, la TAD est une évolution majeure du VC, il me semble.
D'ailleurs elle nécessite un nouvel apprentissage de la pratique, tout comme le VC. Certains y arrivent instantanément, d'autres jamais, la majorité après de nombreux km. Les TADistes qui viennent du VD sans passer par la case VC doivent être assez rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6641
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 19:16

StéphaneDeVannes a écrit:


Les sensations du TD sont un vrai plaisir de souplesse et de "swiiiing" et l'efficacité de cette mécanique est telle que je préfère monter les pentes avec mon TD de 20 kg plutôt qu'avec mon low racer alu de 12 kg.


Je cite un passage qui retient toute mon attention et constitue pour moi un fort bon résumé.

En effet si on force le trait on a

- Des utilisateurs qui ne jureraient que par la td notamment par un quantifiable gain de perf. Mais ces derniers ne doivent pas occulter que ce gain a aussi été possible, par une progression personnelle physique due à un entrainement qui est tout à leur honneur et un gain de poids substantiel de leur dernière machine par rapport aux précédentes.
- D'autres qui présentent la td comme un effet de mode, un leurre, une conception à risque notamment sur les plans de la motricité, de la maniabilité, oubliant notamment la réussite remarquable du tour de France au plus près des frontières de Marcel. Qui nous prouve la capacité de la td a bien des prouesses.

Aussi si certains y prennent déjà leur pied, c'est l'essentiel.


__________________________________
vélo couché, trike, vélomobilerandos, voyages, courses, passion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3783
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 19:31

Ce qui fait l'originalité des VC ces tous ces modèles complètements différents
et là il y en a presque pour tous les goûts
alors si certains préfèrent les propulsions tant mieux il y en a d'autres qui préfèrent les TD Very Happy
je pense que le vélo couché parfait n'existe pas ils ont tous des qualités et des défauts
vive la diversité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
phiphi07
Pilier du forum
avatar

Messages : 972
Âge : 70
Localisation : transplanté en haute loire profonde
VPH : auto-constructions diverses
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 21:09

D'autres qui présentent la td comme un effet de mode, un leurre, une conception à risque notamment sur les plans de la motricité, de la maniabilité, oubliant notamment la réussite remarquable du tour de France au plus près des frontières de Marcel. Qui nous prouve la capacité de la td a bien des prouesses.

Le tour de France au plus près des frontières prouve surtout la capacité et la réussite du pilote plutôt que celle de sa monture: il aurait sans doute fait aussi bien avec une autre machine différente de conception;
pour faire une comparaison objective des perf et limites de chaque formule il faudrait les tester sur un même parcours type
présentant des difficultés significatives :chrono sur route plate , sur route défoncée , sur portion de chemin sableux, sur montée à 20%, sur parcours sinueux et mouillé..etc...avec le même pilote....On verrait ainsi si laT D amène vraiment un plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5090
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 22:27

phiphi07 a écrit:

pour faire une comparaison objective des perf et limites de chaque formule il faudrait les tester sur un même parcours type
présentant des difficultés significatives :chrono sur route plate , sur route défoncée , sur portion de chemin sableux, sur montée à 20%, sur parcours sinueux et mouillé..etc...avec le même pilote....On verrait ainsi si laT D amène vraiment un plus?

Avec ce genre de raisonnement, on va finir par prouver que le VTT est bien supérieur à n'importe quel vélo.
Personnellement, dès que je monte sur un vélo de route, qu'il soit droit, ou couché (propulsion et traction), j'évite:
les routes défoncées,
les chemins sableux
les cotes de 20% si je peux passer ailleurs
et si je peux rouler quand il pleut pas, tant qu'à faire, je préfère...

Ah! j'oubliais! les routes plates m'ennuient aussi...

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11164
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 23:06

marcel a écrit:
Ce qui fait l'originalité des VC ces tous ces modèles complètements différents
et là il y en a presque pour tous les goûts
alors si certains préfèrent les propulsions tant mieux il y en a d'autres qui préfèrent les TD Very Happy
je pense que le vélo couché parfait n'existe pas ils ont tous des qualités et des défauts
vive la diversité
olivier25 a écrit:

Avec ce genre de raisonnement, on va finir par prouver que le VTT est bien supérieur à n'importe quel vélo.
Personnellement, dès que je monte sur un vélo de route, qu'il soit droit, ou couché (propulsion et traction), j'évite:
les routes défoncées,
les chemins sableux
les cotes de 20% si je peux passer ailleurs
et si je peux rouler quand il pleut pas, tant qu'à faire, je préfère...

Ah! j'oubliais! les routes plates m'ennuient aussi...


Les approches de Marcel et d'Olivier25 me semblent montrer beaucoup de bon sens et me plaisent beaucoup.
Je rajouterai que pour le terrain évoqué par phiphi07, une bonne paire de rangers peut également faire l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
phiphi07
Pilier du forum
avatar

Messages : 972
Âge : 70
Localisation : transplanté en haute loire profonde
VPH : auto-constructions diverses
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Jeu 18 Oct 2012, 23:43

Evidemment qu'un vtt ferait plus l'affaire ds certains cas; la pratique du v.c. est une affaire de choix (que j'ai fait) ;heureusement que chacun y trouve son plaisir; quand on se place sur le plan affectif , le raisonnement ne peut être que subjectif . Je cherche simplement à comprendre ce que la T.D. pourrait amener de plus...sur le plan technique , sur le plan efficacité et est-ce vraiment une révolution? Je n'en suis pas sûr... Cet été sur des parcours de liaison j'ai rencontré les conditions mentionnées plus haut : grosses galères pour moi alors que mon pote , en trike Ice tout suspendu passait comme une fleur et beaucoup plus vite que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Ven 19 Oct 2012, 08:18

Ce qui me plait dans le TD c'est la simplicité de la machine. 3 m de chaîne ça m'a toujours contrarié quelque part.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3783
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Ven 19 Oct 2012, 08:33

puisque certain veulent des comparaison en voici 2 pour ma part
Contre la montre de Paladru
2010 : 21'09'' en propulsion
2012 : 20'34'' en Td
gain 35''

La vipérine
2010 : 1h 08'20'' en propulsion
2012 : 1h 05'52'' en Td
forme a peu près égal mais 2 ans de plus
gain 2'30''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Ven 19 Oct 2012, 08:38

Des broutilles.

Perso je vois l'avantage d'un TD non pas en terme de performance mais de conception du matériel. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple. Le TD c'est la simplicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5090
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Ven 19 Oct 2012, 09:57

rico a écrit:
Des broutilles.

Des broutilles,dis-tu ?
Pas d'accord. A ce niveau, 35" sur Paladru ou 2'30" sur la Vipérine, c'est énorme... N'oublie pas que ce sont des vraies compétitions dans laquelle les participants sont au maximum de leurs capacités (en ce qui concerne ceux qui courent depuis quelque temps) et que par conséquent les marges de progression sont très réduites

Pour la simplicité, je suis d'accord avec toi, et il n'est pas impossible que la faible longueur de la chaine soit pour quelque chose dans les performances du vélo. C'est du moins une chose que l'on ressent bien en roulant, la nervosité et la réactivité du TD.

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Ven 19 Oct 2012, 10:07

Je voulais dire "des broutilles" pour l'utilisation du vélocouchiste moyen. Pour les courses en effet ça fait une différence. Sur mon parcours vélotaf par exemple ça changera rien. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 40
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Ven 19 Oct 2012, 10:23

rico a écrit:
je vois l'avantage d'un TD ... en terme ... de conception du matériel.
Moi pas, mais c'est peut être parce-que je n'ai jamais construit de propulsion ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolo39
Pilier du forum
avatar

Messages : 922
Âge : 47
Localisation : Haut-Jura
VPH : VTT converti en TD (Agenda auparavant)
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Ven 19 Oct 2012, 22:43

Moi je suis plutôt conquis par les TD. Tous les avantages de
la position couchée avec en plus une transmission bien plus efficace. Cela semble
être le VH parfait puisque capable de rivaliser avec les VD en montée grâce au
meilleur rendement.


Des gens qui ont une longue expérience du VH, comme Marcel
ou Olivier25 par exemple, donnent leur opinion ; je crois en leur
objectivité.


Malgré tout, on parle surtout de l’efficacité de ces vélos
en montée car c’est le domaine où les VH pèchent le plus. On parle moins du
point fort qui est la descente et les grandes vitesses. Contrairement à la
propulsion, j’ai l’impression que la TD pardonne beaucoup moins une perte momentanée
de contrôle ou un obstacle sévère. Il y a quelques temps, En Agenda, j’ai éclaté
le pneu avant sur une pierre dans une descente en ligne droite, sur une
Nationale très fréquentée. Je roulais entre 50 et 60 km/h environ. J’ai
légèrement guidonné mais j’ai réussi à m’arrêter sans encombres. Dans les mêmes
circonstances, je ne suis pas sûr que me serais tiré aussi bien de cet incident
avec un TD. La lourdeur du train avant, le fait que les jambes soient en prise
avec la direction m’inquiètent au plus haut point. Je suis persuadé qu’une
correction de trajectoire est plus difficile à rattraper qu’avec un propulsion. Marcel
avoue rouler moins vite en descente avec son Vendetta qu'avec son Tbone
(peut-être qu’il parviendra à faire mieux dans l’avenir). Christophe74 nous a
fait le récit d’une perte de contrôle incompréhensible de son TD Fend la Bise ici (peut-être une conception
à parfaire).
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jno33
Posteur d'or
avatar

Messages : 704
Âge : 55
Localisation : le haillan
VPH : road
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   Sam 20 Oct 2012, 09:34

Pour moi, l’apprentissage du vc, propulsion, a été long et difficile c'est pourquoi la td n'est même pas imaginable mais je comprends qu'elle puisse être tentante pour certains.
Par contre sur quelles données objectives vous appuyez vous pour dire qu'elle est plus efficace et que le rendement est meilleur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on parlait de traction directe?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on parlait de traction directe?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Et si on parlait de traction directe?
» Le Tarakona, une traction directe basée sur l'Albatros de Jean-Lou
» Piloter une traction directe
» TRiACTION ........ le trike delta à traction directe
» Tadpole traction directe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos-
Sauter vers: