Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 865
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 20:36

EDIT du 16 déc 2012: changement de l'ancien titre de ce post ("Explosion anormale d'un Durano 28-451 ?"), car je me suis aperçu que le soucis vient d'un des bords intérieurs de la jante M5 qui est très coupant.


Bonsoir à tous,

Après 4700km de roulage, mon pneu Durano 28-451 a explosé sur mon M5 LR, heureusement en bas de la descente d’un col de 1200m de déniv pale Je me pose beaucoup de questions, car il a explosé de manière anormale (pour moi) et j’ai très peur qu’avec le nouveau pneu identique, la même chose arrive, mais cette fois-ci dans des circonstances moins chanceuses, du genre à l’approche d’un lacet… ou en croisant une voiture…

Voici la tronche du pneu : qqechose a découpé le logement de la tringle:


scratch
La conséquence : la tringle restant bien dans la jante, le pneu, lui, était poussé par la chambre à air gonflée à 8bar, qui est sortie ensuite par ce trou en faisant une grosse verrue. Elle a percé de suite, sur le plat, et j’ai fini sur la jante…

Mes questions :

1/ Je ne sais pas ce qui a découpé le pneu, sachant que cette partie est cachée à l’intérieur de la jante.
2/ Le rebord intérieur de la jante me paraît un peu coupant au toucher. Mais le reste du logement de la tringle n’est pas du tout abîmé comme là où ça a cédé.
3/ Je ne sais si c’est normal que la tringle soit en 2 cerclages ainsi ? Si elle a explosé en 2, c’est peut-être elle qui a découpé le pneu ?
4/ Après 1200m de déniv en descente, mes jantes étaient TRES TRES brûlantes. Ma cuisse gauche porte encore la brûlure due au fait que comme un con j’ai voulu tenir le vélo par la roue arrière (HED 3 Bâtons avec piste alu) . La jante avant était très brûlante aussi. L’échauffement de la jante est-il la cause de l’affaiblissement du pneu à cet endroit ? Je ne suis pas léger (oscillations entre 90 et 95kg) et le vélo non plus, 13kg à nu. J’ai vraiment beaucoup freiné.
5/ Après 4700km de roulage, est-ce tout simplement une possibilité d’explosion normale ? Ou une malfaçon ?

Après 4700km, je trouvais pourtant la bande de roulement assez bonne encore :



C’est pourquoi je suis parti pour 1400m de déniv sans même penser à l’usure des pneus…

Sur la partie gauche de cette autre photo, on voit comme qqechose qui aurait entaillé le pneu, sur la circonférence, le long du logement de la tringle :

scratch ??

Pour info, le pneu arrière (Durano 23-622) a autant de bornes et il est très bon encore.

Bref, si qqun a un avis, je prends !!



Dernière édition par Luc le Dim 16 Déc 2012, 21:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3696
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 20:42

A mon avis c'est la chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 865
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 20:47

Merci pour ton avis.
Ce n'est pas mon explication préférée Laughing car je ne vais plus descendre sereinement, même avec un pneu neuf... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3696
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 20:54

Après faut que les spécialistes des descentes en montagne confirment.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7973
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:00

4700 kms c'est beaucoup pour un pneu "race" en 406451 c'est comme si t'avais un pneu en 700 de 6500 kms..
ton pneu arriere a tourné 30% de moins,supporté beaucoup moins de charges et monte moins haut en t° car la jante est plus grande


sois plus attentif a tes montes et ne dépasse pas les 3000 kms pour l'avant.
découple l'EBS pour la descente et alterne avant-arriere avec de puissants mais rapides coups de frein.
Vu les vitesses il faut être attentif et ne pas économiser sur le matos : ca coute moins cher qu'une gamelle a haute vitesse!

Avec mon Speedmachine je n'arrive plus a atteindre les vitesses du Tica et il est équipé de freins a disque mais je changerai quand même le Durano a 3000 kms



__________________________________
mais ceci n'est que mon avis


Dernière édition par Armandos le Lun 03 Sep 2012, 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4202
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:12

Tu nous as donné l'explication: petite roue (@Armandos, en 451 le Low Racer, non?) = vitesse de rotation rapide, et moins de dissipation de chaleur
D'autant qu'au freinage c'est l'avant qu prend plus que l'arrière (transfert de masse)

Le pneu plus tout neuf n'a pas dû apprécier, et te l'a fait savoir bruyamment.
Heureusement pas de mal pour toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4710
Localisation : isere - 38
VPH : stickytoffee, speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:14

si tes freins sont couplés, comme le suggère Armandos, découple! Frein arrière en parachute et frein avant uniquement en freinage intense de courte durée en entrée de virage. J'ai éclaté en descente à cause d'1 étrier de frein qui pivotait légèrement sur son serrage --> pneu très finement découpé sur le flanc juste au dessus de la jante --> jusqu'au moment où la chambre s’échappe et boom. Donc vérifie que ton étrier ne bouge pas en freinage intense, que tes patins sont bien centrés sur la jante et perds 20kg ;-) Sur mon cobra j'ai aussi eu le problème de la jante un peu trop aiguisée au niveau du passage de valve responsable du massacre de qq chambres. Un ponçage pour éliminer les arrêtes vives a résolu le problème

Au passage je trouve les Durano vraiment plus costauds que les stelvio et sûrement que les Ultremo (en cours de test)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 865
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:23

Bon ben Rico, on vient d'avoir l'avis de 3 spécialistes !

Merci à tous les 3. J'ai pas pensé au ratio 4700km --> 6500km ... !

Je n'ai pas d'EBS, j'ai des leviers indépendants, sous la potence. Et j'avais fait comme tu dis: freinages alternés avant/arrière, puissants et courts. De toute façon, j'ai vite vu que ne pas faire "puissants et courts" mais plutôt "légers et continus", ça m'amenait, en quelques secondes, à la situation suivante: plus de frein ! (avec mon poids, c'était déjà le cas en VD depuis longtemps aussi, même en 2x700).

Bon. Je vais donc évoluer ainsi: en permanence un pneu de moins de 3000km pour les grosses sorties montagne, et les autres vieux pneus que je finirais en vélotaf tout plat où je touche jamais au frein pendant une heure.

@La Vip': bonne idée que de surveiller la rotation de l'étrier de frein sur son serrage en freinage intense (pas facile ) . Ca pourrait très bien être ça aussi...
20kg à perdre c'est beaucoup. Je dois juste en perdre 15 (aaah tout de suite ça a l'air plus facile...)


Dernière édition par Luc le Lun 03 Sep 2012, 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7556
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:27

si j'avais cet incident et que comme d'habitude j'ai acheté mon pneu chez "l'Increvable"..je me rapprocherais de mon distributeur qui pourrait me donner des explications et consels pour éviter cet incident-accident

Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:31

Ta roue arrière était au-delà de 100°c si tu t'es brulé avec. Une pression de 8 bats à 20°C devient 10,2 bars à 100°C. Sachant qu'une petite roue monte plus vite en température (moins de masse à chauffer) et refroidit moins vite (moins de surface) qu'une grande, et que la pression augmente proportionnellement à la température en kelvin (°C + 273), je pense que 12 bars sont facilement atteignables à l'avant. Solutions?
tout ce que dit la vipère, avec une autre suggestion: redresse le siège pour dégrader l'aéro, et diminuer la pression du pneu pour avoir plus de rab. Sachant que cette deuxième solution n'est pas terrible pour un gaillard imposant comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 865
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:46

Bon, ça devient technique. J'aime.
Merci Sparv.
Effectivement 12bar, le Durano il doit pas trop apprécier. Dégonfler une chouille en haut du col alors...

J'viens de penser à une autre solution (comme je traine tout le temps dans la section Vélomobile), celle de Micke:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 53
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:46

Sparv, dès 52 °C les premières lésions apparaissent, à 100 ° C, Luc aurait carrément eu le doigt brulé et aurait fait un tour aux urgences !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 865
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 21:52

Euuh, la cuisse est VRAIMENT brulée... Faut une photo ?
Et ça date de ya 10 jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 53
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 22:04

non, non, j'avais déjà oublié que tu t'étais brulé la cuisse Embarassed mais bon à 75 ° C on se fait déjà une bonne brulure si on insiste donc dire que ça a dépassé 100 ° parce que l'on a une brulure je trouve ça excessif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bentrikerforever
Posteur d'or
avatar

Messages : 646
Âge : 45
Localisation : île de la Réunion
VPH : Performer/catrike speed 2008/700/Ice vortex +/vtt believe titane/ cannodale semi rigide et trek suspendu 9000 oldschool
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 22:15

pale
Même expérience vécue avc mon ex middle racer M5 carbon suivi d'une chute sans gros bobos à 30 km/h dans une courbe.
Au début on pensait une crevaison toute bête sachant que devant on nous avais annoncé cailloux coupants 30 secondes avant par ceux de devant; Ben non, tringle arrachée, d'ou la sortie de la chambre et frottement sur les patins et ...

Le pneus un comète 20/451 . Roue gonflé à bloc selon préconisation constructeur!<1000kms pour l'usure


Je soupçonne un défaut du pneu dans le moulage de la tringle!
Je ne descendais pas vite et la pente était faible!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atmospherepei.com
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4202
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 22:17

Luc a écrit:

J'viens de penser à une autre solution (comme je traine tout le temps dans la section Vélomobile), celle de Micke:
... euh, en low racer ça risque de te déséquilibrer un poil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 865
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 22:19

M a écrit:
Luc a écrit:

J'viens de penser à une autre solution (comme je traine tout le temps dans la section Vélomobile), celle de Micke:
... euh, en low racer ça risque de te déséquilibrer un poil...

Sauf si on en met 2

Sinon, 75°C c'est possible, et ça doit déjà bien bruler à cette T°.
En tout cas, c'était pas 52°C, c'est sûr pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 865
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 22:34

Bentrikerforever a écrit:
pale
Même expérience vécue avc mon ex middle racer M5 carbon suivi d'une chute sans gros bobos à 30 km/h dans une courbe.
Au début on pensait une crevaison toute bête sachant que devant on nous avais annoncé cailloux coupants 30 secondes avant par ceux de devant; Ben non, tringle arrachée, d'ou la sortie de la chambre et frottement sur les patins et ...

Le pneus un comète 20/451 . Roue gonflé à bloc selon préconisation constructeur!<1000kms pour l'usure

Je soupçonne un défaut du pneu dans le moulage de la tringle!
Je ne descendais pas vite et la pente était faible!


Merci pour ton vécu. Bon tu as eu aussi de la chance (un peu moins), heureusement sans gravité.

Ce qui me fait aussi penser à la malfaçon, c'est que le reste du moulage de la tringle est nickel sur le reste du pneu: pas de partie fondue par la chaleur ou même légèrement abîmée. C'est bizarre que ma jante chauffée à blanc n'ait fait que des dégâts si localisés...
Pendant la descente, quand je freinais de l'avant, je sentais des gros a-coups réguliers (au tour de roue) dans la direction: était-ce le pneu qui commençait à frotter sur les patins à l'endroit où la tringle lâchait ?

Bref la solution Papy Volant est bonne aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Lun 03 Sep 2012, 23:53

La localisation des dégâts n'est pas très étonnante: c'est typique des évènements de ce type. Ça pète à un seul endroit, pour une raison x ou y, et vu que ça a pété, le reste du pneu n'a plus de contrainte et reste totalement intact... Même si moins d'un centième de secondes avant ce reste était à 99% de sa limite. Par exemple quand un câble casse, il n'est abimé qu'à l'endroit de la cassure.
Le caoutchouc commencera à fondre au-delà de 200°C (vulcanisation autour des 170°C, et la vulcanisation se fait sans fondre); le nylon de la carcasse pètera avant, donc aucune trace de fonte.
Je serai choqué que schwalbe accepte une reprise garantie.

Bentrikerforever, plus tu descends lentement, plus tu es en danger.
Si tu descends lentement, c'est que tu freine beaucoup => plus d'énergie dans la jante
Tu descends lentement, flux d'air plus faible sur la jante => moins de refroidissement.
C'est pas pour rien que les gens expérimentés (cad pas moi) disent qu'il faut freiner par à coups...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Mar 04 Sep 2012, 07:50

1. Je veux bien une photo, Luc jocolor
2. Sparv, ton raisonnement a ses limites: moins tu freines moins tes jantes chauffent. Pourquoi freiner? Sur 1200 mD-, tu dois dissiper ton énergie potentielle sous forme d'air brassé (aéro) et de chaleur (frottements patins sur la jante). Il y a un minimum d'échauffement. Cycles courts, ou cycles lents ta jante chauffe. J'ai touché la jante de Luc quelques 10zaines de secondes avant son tatouage thermique. Très chaude, mais je ne pense pas 100°C, moins que mon poêle quand il donne, mais trop pour ses poils ;-)
3. Même si la jante est bouillante (100°C), le pneu l'est sans doute moins. Donc la pression dans la chambre n'atteint probablement pas 12 bars.

Ne pas tenter le diable avec des pneus trop anciens, bien vérifier le réglage des patins et des étriers, choisir des pneus d'un constructeur sérieux sont de bonnes recommandations à mon avis.

J'en suis revenu de Schwalbe et des Ultrémos: trop fragiles et s'usant vite. Maintenant je préfère les Continental. Très peu de soucis, jusqu'à une usure normale avancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1757
Âge : 69
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Mar 04 Sep 2012, 08:23

Je ne crois pas trop à un problème de freinage.

Vue la position de la zone usée (à l’intérieur de la roue), je me demande s'il ne pourrait pas s'agir d'un problème de fond de jante abimé. Je rappelle qu'il est souhaitable de changer les fdj en même temps que les pneus. Je n'aime pas du tout ceux en ruban textile. Je préfère ceux-ci :

http://www.schwalbe.com/fr/fr/produkte/zubehoer/felgenband/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2751
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Mar 04 Sep 2012, 08:23

Franchement, je ne crois pas que le nombre de km soit le principal probleme. C'est plutot la chaleur générée par le freinage sur jante qui a affaibli le pneu qui a cedé sous la pression ce que confirme l'endroit de la rupture = le long de la tringle = l'endroit en contact direct avec la jante surchauffée. L'échauffement excessif des jantes de 20" du au freinage sur jante qui caude un éclattement du pneu est un probleme bien connu. La seule solution est un autre type de freinage (disque) a l'avant qui supporte la majorité du freinage. Pas simple a mettre en oeuvre, il faut la fourche et le moyeu ad hoc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jno33
Posteur d'or
avatar

Messages : 720
Âge : 55
Localisation : le haillan
VPH : road
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Mar 04 Sep 2012, 09:10

@fleur+1


@Alagrange: en 28-451 t'a pas vraiment le choix en pneu, durano ou rien!

Donc eviter les longues descentes avec du 20", sans disque, semble etre le bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starship202
Posteur de bronze


Messages : 231
Localisation : 78
VPH : baron
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Mar 04 Sep 2012, 10:42

ca m etonne pas du tout, j ai moi aussi des pb avec le durano TS 406 28 :

ovale dès l achat
flanc tres fatigué dès 1000 km alors que le conti sport 406 28 j ai fait 4000...

a l arriere en baron, j ai eclaté un stelvio et j ai abandonné les ultremo qui ne supportent pas +90kg (crevaison lente des les 350 400 km)

et quand on voit le prix...

scwhalbe est rentré dans une logique profitable pour elle de pneux tendance, design, leger, et ...jetable
ils font l impasse sur la durée de vie
ils ont reconnu les enormes pb d hernies des ultremo
les temoignagnes sur le marathon n en finissent plus

ce n est plus ce que c etait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 865
Âge : 39
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   Mar 04 Sep 2012, 11:15

Merci à tous.
Quant au commentaire édifiant de Starship, ça fait réfléchir.

Le fond de jante est un ruban textile adhésif, mais il est en bon état et je vois mal un textile déchirer un pneu. De plus, le logement de tringle n'est pas en contact avec les trous de rayons, si d'aventure mon FdJ était naze...

Mais, comme dit Jno33, en 451, c'est Durano 28mm, point barre.
Quant à changer la fourche et la roue pour un frein à disque... Question si ça signifie forcément une fourche + moyeu plus larges (le moyeu M5 fait 44mm !), ça va se traduire illico par un braquage quasi nul (déjà qu'il est pas énorme)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bord intérieur coupant de jante M5 451 : ça cisaille mes pneus...
» Caliber restylé (Intérieur essentiellement)...
» Tuto pour peindre les plastiques intérieur
» intérieur pour Chrysler Voyager série 2
» [escort 1.8d an 93] problème éclairage intérieur(résolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos-
Sauter vers: