Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Essai longue distance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pasfou
*


Messages : 45
Âge : 51
Localisation : Orléans
VPH : performer HR 700
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Essai longue distance   Sam 11 Aoû 2012, 14:32

Intéressé par la longue distance, j'ai profité d'un aller-retour chez mes parents pour découvrir la discipline.
Mon périple a eu lieu sur 3 jours : 185 km Orléans-Gargilesse, 1 jour de repos, puis retour à domicile 185 km le jour suivant.
La principale difficulté que j'ai rencontré, outre un léger vent de face dans les 2 sens, a été la chaleur et le soleil.
Je me suis bien fait cramer le visage et le dessus des cuisses à l'aller (plein sud).
J'avais prévu une sortie d'une centaine de km le deuxième jour, mais j'ai renoncé à m'exposer au soleil deux jours de suite.
Coté santé, un peu mal au genoux à l'aller, et mal aux tendons d’Achille au retour.
J'avais toujours un peu peur de me finir avec une tendinite.
C'est la seule pollution que j'ai rencontré durant ce voyage, finalement sans conséquence car hormis la fatigue naturelle, j'ai terminé sans aucune douleur.

J'ai essayé de rouler à puissance constante en ménageant mes efforts (cardio moyen inférieur à 70%) et grosses différences de vitesse entre montées et descentes (10 km/h vs 50 km/h).

Les parcours ont été effectués entre 24 et 25 km/h de moyenne sur le vélo soit environ 22 km/h avec les pauses.

Habituellement mes sorties avec le Performer HR sont de l'ordre de 40 à 70 km, elles sont effectués entre 30 et 32 km/h.

D’où une question : peut-on définir sa vitesse de croisière en LD par rapport à une sortie courte ?
En course à pied, il existe des abaques qui permettent si l'on entre un temps réalisé au 10 000 ou au semi, d’évaluer sa vitesse  sur marathon par exemple .

Au bilan, c'est une première expérience plaisante qui donne envie de recommencer.

Cependant, je n'ose pas m'imaginer sur un 300, 400, 600 et autre PBP.
A quel moment, et qu'est ce qui fait qu'on franchit le pas vers ces distances?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11164
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Sam 11 Aoû 2012, 15:03

Pour ma part, pas de calcul ni de stats.
Quand je pars sur de courtes distances, je m'amuse à mettre un peu de charbon pour améliorer la moyenne alors que quand je pars pour une dizaine de jours à 150 bornes (en moyenne) par jour, j'économise la bête pour arriver au bout (en particulier dans les côtes que je monte paisiblement).

Avec un vm un peu chargé, ça tourne à 20, 22 km/h de moyenne roulée (maxi 23,12 sur 200 bornes). Dans ces conditions, la distance est quasi illimitée mais la nuit je me repose (même si je dors mal).

Je répondrais à ta dernière question à l'envers:
pourquoi j'irais pas vers des brevets de 300, 400 et plus. Parce que je roule utile (pour aller voir des amis la plupart du temps) et que je veux rester lucide et "déguster" un maximum mon voyage (comme une friandise). Donc repos la nuit et belles étapes de jour.

Mais, c'est sûr qu'il m'est devevu très agréable (physiquement et intélectuellement) de faire mes 200 bornes dans la journée pour aller voir ma fiancée ou en revenir.
J'ai dailleurs envie d'allonger un peu les étapes (par pure gourmandise).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1755
Âge : 68
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Sam 11 Aoû 2012, 15:50

pasfou a écrit:
.... A quel moment, et qu'est ce qui fait qu'on franchit le pas vers ces distances?

Quant on fait deux fois 185 km en trois jours !

PBP, c'est dans trois ans. Ça laisse un peu de temps mais faut déjà y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essai longue distance   Sam 11 Aoû 2012, 17:48

peut-on définir sa vitesse de croisière en LD par rapport à une sortie courte ?

J'ai envie de dire NON, tout dépend de la LD et du parcours. Si tu roules toute l'année sur des parcours plats ou vallonnés et que tu vas faire le 600 km de Gap (par ex), la vitesse de croisière sera totalement différente étant donné la dénivellation positive de ce 600.



A quel moment, et qu'est ce qui fait qu'on franchit le pas vers ces distances?

Faut commencer par le 200, puis le 300 ensuite si tu aimes, tu peux tenter le 400 (où généralement on passe un cap puisqu'il faut passer la nuit sur le vélo), puis le 600 km.
Ensuite tu sautes dans la grande aventure du PBP. Pour l'avoir fait en 2011, j'avoue que ça a été beaucoup moins dur que ce que je ne m'étais imaginé, 1230 km, environ 10000 m de D+, mais c'est juste une accumulation de petites bosses donc ça passe bien, et puis si tu ne veux pas faire un temps, il faut juste rouler régulièrement toute l'année, faire les BRM bien entendu, arriver avec 6000 km avant le PBP est largement suffisant, pas besoin de casser du bitume pour faire cette épreuve dans les temps.
Revenir en haut Aller en bas
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1862
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Sam 11 Aoû 2012, 19:58

pasfou a écrit:
A quel moment, et qu'est ce qui fait qu'on franchit le pas vers ces distances?
Pitchoun a raison sur la vitesse de croisière, tout dépend du dénivelé, c'est très difficile à établir. L'an dernier le 400 et 600 d'Aix en Provence était gérable relativement facilement car les dénivelés n'étaient pas monstrueux. Bien sur, la difficulté est la gestion de la nuit. Chacun sa formule et elle n'est pas identique pour tous. Certains dormiront 2h, d'autres plusieurs fois 30mn, ou autre…
Cette année le 300 de Carcès était vraiment assez dur et nous avons été surpris de ces 14 cols et pourtant ce n'est pas encore des trucs faramineux, c'était le dénivelé. Sur ces LD le mental est à 70% facteur de réussite.
L'une des difficultés est aussi l'alimentation. Tu peux commencer les premières LD sur un type d'alimentation puis après (au bout de quelques LD) ca passe plus, t'as plus envie de manger ça.
Maintenant je prends moins à manger, compote, gateau sec et amandes. Puis le reste, j'achète en cours de route et au fur et à mesure des envies.
En plus t'es moins chargé. Sur les très longues distances, faut prévoir quand même pour les coup de faim de la nuit.
Une petite idée, si tu viens aux 24h d'Albion, tu pourras avoir une idée supplémentaire des LD, car tu peux rouler 24h mais moins si tu as sommeil Sleep
Et en plus, bonne ambiance.

Je rejoins Magnum pour "Pour ma part, pas de calcul ni de stats." Mais parfois c'est les copains "Le Renard Argenté" qui se charge de me ramener dans les calculs. sinon
Pour le cardio, pas d'intérêt pour moi… pas sur ce type d'épreuve et sur aucune en fait. Ici il faut gérer son effort pour essayer d'arriver au bout. Chaque LD est différente, en fonction de sa condition physique, de son mental du moment, on peut réussir ou échouer… Ce n'est jamais gagné d'avance.

Pour le tendon d'achille, peut-être réduire la distance de la baume, j'ai eu ce problème et en réduisant d'un cm, je n'ai plus de soucis.

Quant à savoir "qu'est ce qui fait qu'on franchit le pas vers ces distances?" Question Question Peut-être un besoin de se retrouver face à soit et chercher à connaitre ses limites dans une très grande humilité (cela n'est que mon avis personnel, d'autres n'ayant pas besoin de cela). Ce sont malgré tout des défits. Et rouler la nuit, c'est le pied quand ya pleins d'étoiles… mais au bout de 2 ou 3 nuits, c'est plus dur. J'apprécie encore plus de faire ces LD à 2, si on sur le même rythme et dans la même logique de gestion des arrêts, c'est une motivation et on se soutient. A titre perso, j'ai beaucoup plus de plaisir à faire ces défits plutôt que des courses de vitesse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe 74
Posteur d'argent
avatar

Messages : 355
Âge : 52
Localisation : Neydens (en France voisine)
VPH : Bacchetta Corsa et Fend la bise
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Dim 19 Aoû 2012, 12:26

Voilà un fil qui m'interesse car comme Pasfou la longue distance me titille un peu et j'ai eu la chance de faire il y à quelques jours le voyage suivant: 530 Km en 4 jours.
1ere étape: Neydens - Bourgoin Jallieu (la plus facile) 139 Km D+ 850 m, moyenne 27Km/h
2eme étape (la plus dure) Bourgoin J. - Chambon sur Lignon 153 Km D+ 2300m moyenne 21 Km/h
5 cols: Juvenet depuis St Jeure, Le Marchand, Lalouvesc, Rochepaule et Freydaparet.
3eme étape: Chambon sur Lignon - Le Bleymard. 128 Km D+2100 moyenne 21 Km/h Vmax 82 Km/h.
un seul col: Le Goulet, mais tout le reste en bosses
4eme étape Le Bleymard- Le Rozier (Aveyron) 106 Km D+ 1500m, moyenne 24.7 Km/h, Vmax 75 Km/h.
2 cols Finiels et la pierre plate(montée sur le causse Mejean depuis Florac).

Le 2eme jour j'ai définitivement viré le cardio qui ne m'apportait rien. J'ai plutot suivi ma respiration et écouté mes jambes.
Le dernier jour j'étais impatient comme jamais de monter sur le vélo et j'ai tout donné sur les deux derniers tiers de l'étape. Juste par jeu! Arrivé fatigué mais un après midi de repos et une bonne nuit par dessus et j'étais pret pour la rando à pied et autres ativités sportives en famille.

J'ai trouvé assez délicat de s'alimenter en jounée de manière satisfaisante sans charger les sacoches. Je dois encore apprendre sur le sujet.
Voyage fait sans sortir la carte. Mais avec sur le U bar un mini road-book à rouleaux en alu home made(48 grammes). Parcours très long à préparer mais quel plaisir de rouler sur des routes inconnues sans chercher son chemin. Dormi chez deux membres du forum et en chambre d'hôte
Au final ce voyage fut plus beau qu'esperé et le plaisir plus grand aussi. La météo et la chance furent avec moi pour cette toute première expérience.
Prochain défi: le 200 km de Grenoble très tôt dans la saison pour moi (faut que j'éssaie de pédaler avec les skis)
Un 300 km d'une traite me tenterai bien aussi.
Ou bien aller voir ma famille à vélo. 500 km tout près de chez toi pasfou ( en 3 jours, est ce bien raisonnable?)
On verra
Merci à ceux qui m'ont aidé à vivre cette petite éxperience et aux membres de ce forum qui m'ont étés bien utiles par leur hospitalité ou conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TroisL
Posteur d'or
avatar

Messages : 525
Âge : 44
Localisation : Acq (62)
VPH : M5 HR carbon à coffre
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Dim 19 Aoû 2012, 12:59

Salut,

pour le soleil, collant et t-shirt moulant blancs à manches et jambes longues n'aideraient-ils pas ?

le t-shirt est facile à trouver (Kipsta au rayon football chez D4, par exemple), le bas un peu moins mais ça doit être faisable

pour le visage ... un casque à visière, des lunettes anti-uv bien couvrantes, voire un peu d'écran solaire, non ?

ciao
3L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyclaudax
Posteur d'or
avatar

Messages : 550
Âge : 57
Localisation : Sarthe
VPH : Catrike Trail (2010) - Catrike 700 (2013)
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Dim 19 Aoû 2012, 14:12

@ Pasfou
rien qu'à te poser la question de ce qui fait franchir le pas sur la LD, tu y as répondu.

Pour y arriver, il faut pratiquer et apprendre.
pour celà, rien de plus facile en te joignant aux randonneurs orléanais qui organisent des BRM et participent à PBP.
Il faut y aller progressivement et ce n'est que mon avis, mais si tu peux faire des brevets audax, tu y apprendra beaucoup de choses dans la gestion de l'alternance vélo repos au cours de la journée.

@ Christophe
Faire 500 km en 3 jours, tu ne devrais pas avoir de problème si tu ne te mets pas de pression. d'autant que du 74 vers le 45, c'est plutot un parcours qui va en difficulté décroissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cyclaudax/
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1755
Âge : 68
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Dim 19 Aoû 2012, 20:57

Pour la protection du visage, voir l'avatar de Rouedevelo.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pasfou
*


Messages : 45
Âge : 51
Localisation : Orléans
VPH : performer HR 700
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Lun 20 Aoû 2012, 21:08

Merci pour vos retours.

Je vais essayer de remettre ça le week-end prochain 26/08 pour la randonnée "Etoile de Chambord".
Cela me permettra de confirmer mes premières impressions.

@Christophe, pour moi aussi le cardio ne me sert pas pendant l'effort, par contre je l'utilise pour analyser après coup...
Pendant le voyage, je fais aux sensations.
J'ai utilisé la fonction GPS par waypoint d'un forerunner 310xt mais ça ne m'a pas convaincu.
D'une part, le garmin s'est coupé à l'aller et au retour, aux alentours du km 110 et d'autre part, je me suis retrouvé sur des chemin impraticables en HR (impossible à prévenir lors de la préparation du parcours).
J'avais en sauvegarde la liste sur papier des patelins à traverser et ça a été aussi bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FROLIC
***
avatar

Messages : 164
Âge : 47
Localisation : Vercors
VPH : Autoconstruction TAD
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Mer 21 Aoû 2013, 15:10

Bonjour à tous,

Ben moi aussi je viens de réaliser mon premier trip longue distance avec mon Baron.

Depuis un an que je pédale couché j'ai profité d'un déplacement familial pour rallier Grenoble à Carcassonne (soit 560 Kms) en 3 jours.

1 ére étape St Nizier du Moucherotte (Vercors) jusqu'à Vallon pont d'arc (197 km et 1500 m de dénivelé).
2 éme étape Vallon -> Le Vigan avec une tentative sur le mont aigoual (160 km + 1300m).
3 éme étape (la plus dure car la fatigue plus les différents causses à passer (210 km + 2000 m).

Pour l'alimentation je pars toujours avec des vivres de courses type montagne (mélange apéritif sucré salé, des barres, viande des grisons). Dans la journée je m’arrête aussi dans des boulangeries pour acheter du pain et un petit en cas. Pour le soir au camping j'ai pris de la nourriture déshydratée.

Pour le soleil, comme j'ai dû pédaler entre midi et 16 heures, ben il faut se couvrir, donc tee shirt à manche longue, foulard sous le casque et crème solaire sur le jambes.

En tout cas c'est sur que j'y ai pris gout et que malgré les difficultés mentales et physique je vais continuer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7437
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Mer 21 Aoû 2013, 15:16

Frolic tu as mangé de la nourriture déshydratée
tu peux préciser laquelle ? avantage et inconvénient
mais j'aurais cru ..compte tenu de ton avatar que tu étais sponsorisé!!  
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh44
Posteur de bronze
avatar

Messages : 252
Âge : 64
Localisation : Guérande
VPH : baron - performer high racer
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Mer 21 Aoû 2013, 15:35

Papy volant a écrit:
Frolic tu as mangé de la nourriture déshydratée
tu peux préciser laquelle ? avantage et inconvénient
mais j'aurais cru ..compte tenu de ton avatar que tu étais sponsorisé!!  
Papy volant
nourriture pour chien ????
attention la longue distance est une drogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FROLIC
***
avatar

Messages : 164
Âge : 47
Localisation : Vercors
VPH : Autoconstruction TAD
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Mer 21 Aoû 2013, 18:35

breizh44 a écrit:
Papy volant a écrit:
Frolic tu as mangé de la nourriture déshydratée
tu peux préciser laquelle ? avantage et inconvénient
mais j'aurais cru ..compte tenu de ton avatar que tu étais sponsorisé!!  
Papy volant
nourriture pour chien ????
attention la longue distance est une drogue
Alors pour faire simple mon avatar n'a rien à voir avec certaines croquettes pour chien......mais c'est plutôt (encore un chien ouarf) un surnom que je me trimbale depuis une soirée un peu arrosée.Laughing 

Pour la nourriture je fais des mélanges du style  :
- plats tout prêt comme du hachis parmentier, lait en poudre, Purée (pour avoir une dose correcte)
- Soupe en sachet avec des graines de couscous
- Quinoa aux petits légumes
- etc.

Les avantages :
 - on peut les mettre dans des sacs de congélation
 - pour les préparer il suffit d'une petite casserole et d'un bol pour manger.
 - c'est léger.
- tient bien au ventre.

Les inconvénients :
 - c'est un peu cher en fonction de ce qu'on prépare.
 - c'est un peu rébarbatif et pas toujours bon.

C'est un truc qu'on fait lorsqu'on part en autonomie complète en  randonnée (à pied ou en ski) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antipode
**
avatar

Messages : 102
Âge : 61
Localisation : St Germain en Laye 78
VPH : ICE Sprint 26+ Performer HR 7OOx2
Date d'inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Jeu 22 Aoû 2013, 11:43

pasfou a écrit:
Intéressé par la longue distance, [...] Cependant, je n'ose pas m'imaginer  sur un 300, 400, 600 et autre PBP.
A quel moment, et qu'est ce qui fait qu'on franchit le pas vers ces distances?
Et bien figure toi que nous avons quelques points en commun ; le même vélo, à un poil de mollet près les même ressources physiques, et exactement les mêmes réflexions et interrogations sur la LD et autre PBP.

Si ça n'aide pas cela peut éventuellement consoler Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vegetarisme.fr/
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3479
Âge : 81
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Jeu 22 Aoû 2013, 17:39

" les mêmes réflexions et interrogations sur la LD et autre PBP."

Je suis toujours surpris de constater que pbp ferait peur, alors que le temps limité est calculé sur 15Km/h, et que c'est du style voyage organisé: fléchage, selfs et dortoirs tous les 80km, carrefours dangereux surveillés, assistance motorisée, infirmerie et vélociste à chaque contrôle, nourriture et boissons offertes par les habitants des villages traversés ... + apprendre une langue étrangère

Pour réussir il est préférable de savoir rouler régulièrement à 20km/h en continu plutôt que d'être capable de tenir 35km/h sur 100km
La préparation c'est d'abord l'habitude de son vélo, souvent dessus et de courtes distances. J'ai envié ceux qui vétotafent ou les anciens facteurs des campagnes toujours à l'aise sur pbp.

Au fait pbp c'est dans 2 ans.

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
rouedevelo
Accro du forum
avatar

Messages : 2799
Localisation : CAEN FRANCE
VPH : lr performer tid, trike ice qnt et tw-bent
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Jeu 22 Aoû 2013, 18:26

Pas fou d'avoir déterré un post dans lequel je ne me suis pas exprimé alors que j'y suis mentionné à propos d'avatar, bien vu Pierre Wink 

De mon point de vue la LD commence là où la routine de vie d'un point de vue alimentaire devient impossible ou à gérer .. pirat 
Et je considère être au point que si je rentre en parfait état sans passer par des calvaires de courbatures ou autre effets secondaires les jours suivants  
Mes collègues de travail ne se sont jamais doutés de mon activité cyclotouriste jusqu'au jour où l'un d'eux a study  mon nom dans le palmarès du PBP 2011 ... depuis certains trouvent que je suis un grand malade  ...
Mais ils admettent volontiers que je pète la forme en général   

Point important : je roule toujours de la même façon, que je fasse 50 ou bien 1000 kms .... Exclamation  
L’énergie déployée est la même et la récupération est aussi la même .... Alors au final le plus compliqué reste le sommeil car physiquement à effort presque nul le tour du cadran est vite réalisé ... et ben même là il y a moyen de dormir peu et d'allonger la distance sans traumatisme physique (par contre il faudra bien un laps de temps pour dormir suite à la longue distance qui se traduit en jours maintenant)
La bouffe, la température corporelle, les moyennes ne sont qu'affaires personnelles que je mets au point au fil de l'eau toute l'année durant  

 J’écris cela pour encourager tous ceux qui le souhaitent à tenter de rouler hyper soft, et vous ne manquerez pas de dépasser ainsi vos limites

 J’ai banni les clichés qui accompagnent la notion de longue distance = volonté, courage, dépassement de soi ... enfin tout ce qui découle du vélo traditionnel (avec ses contraintes physiques et ses effets secondaires) et j’ai aussi banni l'esprit compétiteur qui est énergivore...

bonne route  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 52
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Jeu 22 Aoû 2013, 18:57

rouedevelo a écrit:
De mon point de vue la LD commence là où la routine de vie d'un point de vue alimentaire devient impossible ou à gérer .. pirat 
Amusant comme définition, si je l'applique à mon cas, la LD démarre à 50 km, distance à partir de laquelle je risque de faire de l’hypoglycémie si je n'ai pas fait attention à ce que j'ai mangé avant. (chez moi l’hypoglycémie n'a rien d’anecdotique, j'ai perdu deux fois connaissance, une fois à 17 ans, j'ignorais le phénomène, un fois à 46 suite à une bêtise au bout de 5 km de VC ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3479
Âge : 81
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Jeu 22 Aoû 2013, 19:08

" tenter de rouler hyper soft"

J'ai mis 20km/h pour utiliser une unité de mesure courante et 20 pour ne pas effrayer tous ceux qui aimeraient rouler vite

Mais le "hyper soft" me parait mieux convenir parce qu'il n'impose pas de vitesse minimum ... qui va piano ... et ne crée pas l'énergivore noeud au cerveau pour savoir si on arrivera à l'heure

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Moulinette
Posteur d'or


Messages : 636
Localisation : Sud Landes
VPH : HR Performer, Optima condor, divers VD.
Date d'inscription : 06/04/2012

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Jeu 22 Aoû 2013, 21:54

Bonjour,

Suivez les conseils de Rouedevélo, ça marche!

Après avoir bavé longtemps en lisant les récits de LD sur les forums, j'ai sauté le pas en suivant ses conseils et sa philosophie "rouler hyper soft" ou plus exactement sans s'entamer, pour durer. ça marche d'enfer! un BRM 200 et un 300 cette année, et depuis quelques 200 "perso" tant j'y ai pris goût.


Le rythme est essentiel car si l'on roule tranquille, on passe tout. Je suis plus cardio que l'honorable confrérie qui s'est exprimée (obligé par la faculté) mais ça donne des indications: sortie vélo classique (jusqu'à 150km) je fais en général une moyenne de pulsation à 125-130, vitesse stabilisée sur le plat vers 26-27 pour une moyenne générale roulée à 25kmh environ (sauf difficulté).
Quand je prend le mode LD, je reste vers 100-110 pulsations, c'est ça qui fait le rythme. La vitesse stabilisée tombe à 22-23 kmh (moyenne roulée vers 20/21) mais là je vais au bout du monde!

Deuxième élément: quand ça monte, sauf toboggan, je met à gauche d'entrée et peu importe la vitesse, j'essaie de maintenir les pulsations basses autant que possible. Comme ça on ne s'entame pas.

C'est une autre façon de rouler, une autre dimension mais tellement plaisante que je m'y cale de plus en plus souvent, même pour de petites sorties.

Par contre, j'ai du mal à régler ma nourriture. Quelques à coups consécutifs à des erreurs d'alimentation et d'hydratation me font bien sentir que j'ai encore à trouver ma formule, surtout par grosse chaleur. Ce qui me convient le mieux pour l'instant, c'est la recette figolu

(profitez-en tant que ce toxique n'est pas interdit par l'UCi et que les audax ne font pas pisser à l'arrivée).recette dûe à un certain R_D_V_  
(je balance pas, j'exprime ma reconnaissance égrénée à chaque biscuit des dizaines de paquets engloutis depuis)

Donc lâchez vous les gars, faut juste doser et se faire plaisir.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antipode
**
avatar

Messages : 102
Âge : 61
Localisation : St Germain en Laye 78
VPH : ICE Sprint 26+ Performer HR 7OOx2
Date d'inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Ven 23 Aoû 2013, 14:21

Fichtre Exclamation C'est un régal de vous lire.
En plus vos conseils ont l’air extrêmement pertinents. Je note consciencieusement pour que le moment venu je puisse réciter ma leçon sans me prendre les roues dans le tapis Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vegetarisme.fr/
jph
Débutant(e)


Messages : 17
Localisation : Aydat
VPH : Furai SL2 2x24
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Essai longue distance   Ven 06 Sep 2013, 16:42

Bonjour,

Moi aussi je suis bien tenté par la longue distance.
Un premier "test" concluant à 108 km (je pouvais continuer) avec L'Auvergnat et Idefix63 donc si la météo est clémente je serais à Grenoble le 21 septembre pour le 200 km. Faut bien se lancer un jour.

Jean-Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Essai longue distance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Essai longue distance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Essai longue durée "5000km" en KTM Adventure 1190
» Essai longue durée 12'426km en Super ténéré 750 le 25 Mai 1989
» Essai longue durée du 350D
» Essai longue durée par motomag
» Essai longue durée VFR 1200

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance-
Sauter vers: