Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Bentincalifornie
Accro du forum
avatar

Messages : 1116
Âge : 56
Localisation : San Jose, Californie
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: un peu d'objectivite   Lun 08 Oct 2012, 21:56

Pour apporter un peu d'objectivite j'ai pas pu m'empecher de tracer les distributions comparatives des TD et RWD, les statistques en VC sont si rares, ces resultats valent de l'orle moyenn

Vitesse ascentionelle moyenne RWD : 806.4; ecart type : 133
Vitess ascentionnelle moyenne TD : 865.4 ecart type : 190

bon comme les ecarts type sont sensiblement different ca rend la comparaison difficile, mais la distribution des RWD est assez bien gaussiene, celle des TD nettement moins, la population est plus reduite aussi

sinon si on se fit a la moyenne uniquement les TD sont 7% plus rapide que les RWD ce qui est significatif mais ca reste une ecart faible compare auc ecarts type

bon la plus large distribution des donnees sur les TD nous dit peut etre qu'il plu diffcile de tirer parti de l'avantage des TD, mais je me risquerais pas l'affirmer

j'aurais pus afficher les distributions, mais c'est vraiment trop chiant de poster une image sur ce site

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4434
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Lun 08 Oct 2012, 22:02

tu peux faire la même manip pour le CLM de Paladru, l’échantillonnage est plus important...avec le paramétré aérodynamisme en plus pour biaiser le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bentincalifornie
Accro du forum
avatar

Messages : 1116
Âge : 56
Localisation : San Jose, Californie
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Lun 08 Oct 2012, 22:03

ha oui ou sont les datas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4434
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Lun 08 Oct 2012, 22:09

tu as les temps (et vitesses) pour les 14km dans le magnifique tableau. Par contre poste tes resultats dans le fil ad 'hoc : clm paladru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 805
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Lun 08 Oct 2012, 23:16

Pour ma part, je découvrais complètement cette épreuve avec intérêt et une certaine inquiétude, sachant que la modestie de mes performances de grimpeur n'est plus à démontrer.
Néanmoins, nourri de mon beau succès d'estime au commandes de la Morteaumobile la veille (bon en avant de 4 km/h par rapport à l'année précédente avec le sokol de Joël), et des excellentes crêpes d'Alex, j'attaquais la montée sans complexe. On m'avait surtout informé de la sévérité des pentes au début de la montée. En fait, ça n'a pas trop mal marché dans cette portion, puisqu'il a fallu un bon moment à Joël pour se détacher irrémédiablement. Johanna restait derrière moi, à distance variable et nous avons ainsi joué à l'élastique jusqu'à Montaud. Ensuite, j'ai accru mon avance dans la descente suivante et la section assez facile qui s'en suit et je l'ai même complètement perdue de vue peu dans la deuxième petite descente (c'est là le col de Montaud ?). Johanna m'a cependant rattrapé à quelques encâblures avant la pancarte "route d'Autrans" marquant le début de ce qui, pour Monsieur Bibendum, est une "route carrossable partiellement revêtue". En me dépassant, Johanna me demande à quelle vitesse nous roulons. Je lui réponds "aux alentours de 8 9" et vroum, la voilà qui s'envole. J'aurais dû lui répondre "25", peut-être n'aurait-elle pas accéléré ? Toujours est-il que je l'ai complètement perdue de vue peu après le début de la dite route forestière. A ce moment-là, je ne me suis pas découragé pour autant, bien que slalomer entre les nids de poule et les gravillons me soit apparu alors comme une distraction nouvelle et excitante mais fatigante au guidon d'un TD chaussé en Durano. Ensuite, j'ai découvert avec plaisir que les copains ne m'avaient pas menti : est survenue une portion assez roulante où je remets le moyen plateau et pousse à 14km/h sans problème, finalement assez content de moi.

Toutefois, les dits copains ne m'avaient pas dit que la "portion plus facile ensuite" ne dure en fait pas bien longtemps. En effet, après cela, la route le chemin s'est remis à monter vraiment fort, avec de surcroît des conditions d'adhérence qui m'apparaissaient de plus en plus inquiétantes, notamment en le long d'empilement de grumes avec moultes traces de passages d'engins. Pour couronner le tout, je me ramasse de bonnes averses et ne voyant plus grand monde me doubler, je réalise que je suis le dernier. Bon, y a pire dans la vie, je persévère et finalement, Cycloutil me double en évitant d'avoir l'air d'aller trop vite (il est très poli), mais non sans me demander si par hasard, je n'en ch..rai pas un peu. Je lui confirme que c'est le cas. Il disparaît, je continue à vitesse réduite, me disant que l'arrivée n'est qu'à quelques centaines de mètres. De toutes façons, les averses redoublant (je me demande si les premiers n'y ont pas échappé, ils semblaient filer plus vite que les nuages), je ne peux plus voir mon stupide compteur que par intermittence : 7,5 puis je ne sais pas, puis 6,8, puis 8 ou peut être 9, en fait j'en sais rien. De toutes façons, entre le nettoyage des lunettes, la surveillance du compteur et des nids de poule, l'instinct de survie me commande de gérer en priorité la dernière activité. Finalement, quand la route débouche en balcon, ça va mieux et quand je croise les premiers descendeurs, je ne suis plus très loin et en plus, ça monte moins. Bon, OK, Marcel me dit qu'il reste encore 2kms, alors qu'il ne reste que 500m de côte, la longueur de la portion finale très peu pentue n'ayant finalement que peu d'importance.

La prochaine fois :
  • je prends le temps de faire des escales techniques ou d'inventer un système de goutte à goutte pour ingurgiter un peu de bio-carburant si je sens que le régime baisse
  • je ne m'épuise plus à faire la course avec de charmantes demoiselles, même si je réussis à leur tenir tête pendant plus de 10 km
  • je surveille davantage ma cadence et je reste à 70 quoi qu'il arrive
  • je n'oublie pas de monter les pneus crantés adéquats
  • je demande à l'ANR et la DGA de co-financer un projet de nettoyage automatique des verres de lunette des cyclistes en conditions difficiles


Par contre, il n'est pas nécessaire d'attendre la prochaine fois pour remercier la Vipère pour l'idée et l'organisation de cet excellent week-end "doublé".
Merci à Alex et son épouse pour leur joyeuse hospitalité, quoi que je me demande si mes crêpes n'étaient pas lestées de quelque produit retardant, enfin, bon, passons.

Le temps que je saisisse cette tranche de vie, est arrivé l'inévitable message de Bentincalifornie, dans sa quête du Graal de l'objectivité : quant à l'avantage procuré par la TD, je ne sais pas le chiffrer. Je pense que je serais allé un peu moins lentement avec le metabikes sur la route "forestière", et un peu plus lentement de St Quentin à Montaud. Si je refais la Vipérine, je saurai que ça passe et j'aurai donc davantage confiance. Du coup, ça passera sans doute un peu mieux dans les zones de roulage difficile. Je peux néanmoins dire que sur des montées significatives, ma vitesse ascensionnelle est régulièrement située dans la gamme 500-600 m/h. J'avais fait pareil dans le Ventoux avec Gérald cet été. Compte tenu de mon poids, le calcul montre que, sur un effort long, je plafonne dans les 150/160W. Les plus rapides vont 2 fois plus vite. Sur un parcours rapide comme Paladru, une personne deux fois plus puissante que moi ne gagne qu'un facteur racine de 2 car l'aérodynamisme devient alors le facteur limitant prépondérant et de loin.

J'espère que je ne serai pas obligé de refaire un temps encore plus mauvais sur la Vipérine avec le metabikes pour convaincre Bentin' mais l'essentiel, c'est vraiment le coté humain d'un tel WE. En sortant, on n'a qu'une envie, c'est de recommencer.

@Pendloup : La prochaine fois, ne reste pas en bas, faut que tu trouves un stocker !!! Merci pour le micro-essai en statique sur le parking du départ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le goiff' 73
***
avatar

Messages : 196
Âge : 51
Localisation : Chambéry
VPH : Zockra HR700 n°15, catrike expédition électrifié
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Lun 08 Oct 2012, 23:30

bien sympas cette montée même si ce type d'épreuve ne correspond pas bien à ma surcharge pondérale
n'ayant aucun repaire je pars avec le groupe 1 pour voir les flèches qui me doubleront surement. Luc part fort devant et va s'éloigner inexorablement. Rémi me reprend dans la partie raide jusqu’à montaud mais je m'accroche à quelques dizaine de mettre de lui sans pouvoir revenir. je monte régulièrement et m'applique dans mon alimentation: un vrai pro du CLM

une partie bien moins raide me permet de revenir sur le baron de Rémi et de passer devant: un peu moins la honte pour le zockra Laughing
petit à petit je le lâche mais tout d'un coup le revoilà scratch mais non c'est la vipère qui passe avec 3-4 km/h de plus, à l'aise, impressionnant de facilité.
Igor fait de même et d'autres suivront sans que je puisse espérer m'accrocher un instant. seul les 500 derniers mètres de replat me permettent de faire illusion quand stefvtt me double également.
la montée est agréable et variée, dommage que le goudron du dernier tiers soit pourri. mais c'est surtout à la descente que c'est gênant (crevaison)

un grand merci à marc et aux accompagnateurs pour cette rencontre bien sympathique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nabla
Accro du forum
avatar

Messages : 1042
Âge : 42
Localisation : grenoble
VPH : Nabla Bantarde, Speculoos Asclier, trike sauterelle
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Mer 17 Oct 2012, 22:29

Au fait de memoire il y avait un cameraman qui filmait les arrivées.. ( je sais plus qui Embarassed )

j'aimerai bien voir ma rouste au spint contre alex et tifoxis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc
Pilier du forum
avatar

Messages : 853
Âge : 38
Localisation : sud Grésivaudan
VPH : M5 LR acier 2010, Milan GT MK2 053
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Mer 17 Oct 2012, 23:08

Tifoxis filmait.
Il avait peut-être branché sa caméra pdt la montée, auquel cas tu ne te verras pas à l'arrivée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nabla
Accro du forum
avatar

Messages : 1042
Âge : 42
Localisation : grenoble
VPH : Nabla Bantarde, Speculoos Asclier, trike sauterelle
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 18 Oct 2012, 08:23

ca vas ne remue pas le couteau dans la plaie.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tifoxis
Pilier du forum
avatar

Messages : 772
Âge : 61
Localisation : Rives 38 (près de Grenoble)
VPH : Optima Baron 2008
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 18 Oct 2012, 09:02

Luc a écrit:
Tifoxis filmait.
Il avait peut-être branché sa caméra pdt la montée, auquel cas tu ne te verras pas à l'arrivée ...

Ah c'était donc ça le petit point au loin derrière que je voyais sur le film? j'ai cru qu'il y avait une saleté sur l'optique!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewisandclark.free.fr/
pedro
*
avatar

Messages : 30
Localisation : Neuchâtel
VPH : Performer LR et HR
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 18 Oct 2012, 12:45

Il y a longtemps que je rêvais de participer à cette épreuve mythique qui en seulement deux années est devenue une date incontournable du calendrier couchiste et dont la troisième édition a soulevé un engouement sans précédent.

Il a plu, le brouillard se dissipe doucement sur l’Isère, le ciel est bas mais tout le monde est à l’heure à St Quentin et se déleste du superflu dans les voitures ouvreuses. Pas bien beau, pas bien chaud, mais ça n’a aucune importance, l’excitation monte et une certaine appréhension également face au kilomètre et quelque de dénivelée qui nous attend. A peine le temps d’encourager les premiers partants qu’il faut se placer sur la ligne. Je me mets devant, ce sera toujours ça de moins à grimper.

100m après le départ nous nous retrouvons sur le carrefour au cœur du village. Geoffroy, parti en trombe en tête de la troupe et qui ne connait pas la route, lève le pied et pousse un cri de stupeur : C’est par où ! Tel Satanas, une idée maléfique fuse dans mon esprit : je m’entends crier dans mon for intérieur : « à droite » mais un stupide réflexe m’empêche d’exprimer à haute voix ma véritable nature. Pire que cela, je me renie complètement et plutôt que de me taire, après tout je ne suis pas du coin, je remets malgré moi la brebis égarée sur le bon chemin. Je ne le sais pas encore mais je viens de laisser échapper ma seule chance de gagner une place au classement.

J’ai bien étudié le parcours, et j’ai mis au point une stratégie qui doit m’assurer la victoire. Je sais que les 300 derniers mètres en léger faux-plat sont à mon avantage et que je pourrai y exprimer mes qualités de sprinteur. Le tout est d’arriver groupé jusque là. Dés la sortie du village la pente s’élève sérieusement, et, profitant de mon petit échauffement matinal, j’attaque les premières rampes en tête en adoptant résolument un train soutenu afin d’asphyxier mes adversaires et de tuer dans l’œuf toutes velléités offensives.

Comprenant le danger, ou plus exactement, sentant le danger tant il est vrai que ce reptile est plus réputé pour son instinct de chasseur que pour ses capacités cognitives, la Vipère lance une contre-attaque foudroyante. Un par un les membres du groupe 3 me dépassent pour prendre la roue du fourbe animal. Cela m’amuse de voir tous ces jeunots se lancer inconsidérément dans la bataille en présumant de leurs forces. Je savoure déjà le moment où, le visage cramoisi et le souffle court, ils rentreront dans le rang.

Mais, contre toute attente, personne ne semble faiblir et, mètre par mètre, l’écart se creuse. Je regarde dans le rétro et je ne vois plus grand monde : Serge, Patrice et Marcel. Très vite Marcel me passe à son tour sans coup férir et se lance à la poursuite des fuyards. Il s'était juste laissé décrocher pour filmer le départ.

Après deux minutes de course La situation est grave et totalement désespérée. Il faut se rendre à l’évidence : je suis trop puissant et mon low racer n’est pas assez rigide pour supporter les contraintes que je lui fais subir. Face à toutes ces machines en carbone ou à traction directe, voire les deux, le combat est inégal.

Et Durbin sur son Seiran me direz-vous ? Durbin c’est différent, une sorte d’exception génétique. Ça n’est pas pour rien qu’on l’appelle l’Aigle de Fourvière.

Patrice a recollé à ma roue et restera avec moi les ¾ de la montée en ayant le bon goût de ne jamais me dépasser. Quant à Serge je ne le vois plus et je pense qu’il est lui aussi loin devant ce qui achève de me démoraliser.

Alors que je suis résigné à accepter mon infamante condition de serre-file, l’espoir revient sous la forme d’un point orange à quelques encablures devant nous. Il s’agit bien du champion du monde 2012 qui ne semble pas au mieux, peut être les conséquences d’un abus des excellentes boulettes de Myl’n la veille au soir. Quelle joie, alors que tout semble perdu, de trouver un ami dans la détresse !

Geoffroy n’est plus qu’à 30 mètres devant, esseulé, le reste du groupe étant depuis longtemps hors de vu et nous approchons de l’embranchement de la route de Veurey. Je me réjouis d’avance en attendant le moment où il va s’écrier : c’est par où ! L’humiliation de cette première partie de course a fait disparaitre mes derniers scrupules et au premier signe d’hésitation je m’apprête à hurler : A gauche !

Mais rien ne se passe et sans l’ombre d’un doute, il s’engage sur la droite, c’est à n’y rien comprendre ! L’explication se trouve un lacet plus haut où Johanna semble l’attendre pour lui montrer la voie. Qu’il est cruel d’être trahi par les siens !

Suite à cette nouvelle déconvenue le cœur n’y est plus et Geoffroy profitera du replat de Montaud pour se refaire une santé et se mettre définitivement hors de portée.

En arrivant sur la ligne je suis très satisfait de ne concéder que 5mn au meilleur temps de l’épreuve jusqu’à ce que j’apprenne la stupéfiante nouvelle : la Vipère aurait amélioré le record de plus de 5mn !

Au milieu du concert de louanges béates que cette performance suscite, je m’étonne que personne n’ait émis de réserves au vu des relations privilégiées que la Vipère entretient avec la responsable du chronométrage. Quant au chronométreur adjoint, sa collusion d’intérêts avec l’organisateur de la course semble également établie. N’a-t-il pas été autorisé à prendre le départ alors que de nombreux témoins disent l’avoir vu sur une machine contrevenant de façon évidente aux règles les plus élémentaires de l’équité sportive ? Le doute est permis. Mais qui pourrait encore douter après avoir entendu l’intéressé lui-même nous expliquer la raison de ses progrès fulgurants et qui, bien loin de nous convaincre, nous apporte une preuve flagrante de la supercherie: « Cette année, j’ai juste changé mon Durano pour un Ultremo ZX ». Il se paye notre tête en plus !

Quoi qu’il en soit, ce fut un grand plaisir de se retrouver en terre isèroise, de rencontrer de nouvelles têtes et d’en revoir de plus anciennes toujours aussi jeunes. Un grand merci à Marc pour l’organisation sans faille de ce Week-end et pour son accueil à Moirans avec Myl’n.



Dernière édition par pedro le Jeu 18 Oct 2012, 19:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4434
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 18 Oct 2012, 16:05

je sens que je vais accorder 1 bonus spécial pour la qualité des récits, Daniel13 et Pedro vont grappiller de précieuses minutes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pedro
*
avatar

Messages : 30
Localisation : Neuchâtel
VPH : Performer LR et HR
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 18 Oct 2012, 16:51

Hélas, cette nouvelle tentative de corruption ne fait que renforcer les lourds soupçons qui pèsent sur la régularité de la course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe69
Pilier du forum
avatar

Messages : 935
Âge : 55
Localisation : SATHONAY CAMP
VPH : VK2-HR ZOCKRA
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 18 Oct 2012, 17:20

C'est vrai, que c'est très agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel13
***
avatar

Messages : 131
Âge : 66
Localisation : Buis les Baronnies
VPH : Brompton S6 + Proto couché 20x26 pouces + Frelon thermique 25cc
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 18 Oct 2012, 18:26

vipere noire a écrit:
je sens que je vais accorder 1 bonus spécial pour la qualité des récits, Daniel13 et Pedro vont grappiller de précieuses minutes!
C'est une excellente idée ! Mais, en ce qui me concerne, je préfèrerai que ces minutes, tu me les crédite sur la prochaine édition. J'en aurai surement plus besoin vu que je compte tenter l'aventure "à la pédale" , alors que sur cette édition, comme prévu, "je vous ai tous pourri".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geoffroy
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Âge : 37
Localisation : Périers cyclisme (manche)
VPH : Zockra Kouign Amann Laurent Dechenne
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 18 Oct 2012, 22:48

Beau récit Pierre en effet. Le passage sur les "capacités cognitives" me laisse perplexe... et la suite m'inquiète d'autant plus car j'ai le souvenir d'avoir dépassé Johanna quelques secondes avant de te dépasser, pensant que tu avais ralenti pour l'accompagner! Alors qu'à te lire, tu étais juste derrière moi?! Certes, je me suis trompé une deuxième fois de route à Montaud en prenant la voie sans issue à gauche du restaurant, car la route descendait à droite et on m'avait dit qu'il ne fallait pas prendre la route qui descend (c'était une autre, à gauche), mais je ne crois pas avoir été dépassé à ce moment. Alors qui donc roulait avec une aussi belle allure que Pierre juste devant Johanna?

J'ai sans doute oublié le déroulement exact de cette montée, mais pas l'immense succès de la vipère tant comme coureur que comme organisateur. Merci pour cette initiative et son accueil, sans oublier Mylène et son compagnon pour le merveilleux dîner qui aura fait regretter à Noémie de ne pas être venue! C'était parfait pour clore la saison en beauté, bravo le Sud Est!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5613
Âge : 47
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Sam 20 Oct 2012, 22:19

Luc a écrit:
nabla a écrit:

Avec mes 1H17 mes 70 kg de viande de nabla et un traction de 19 kg....(no comment) le simulateur me donne une puissance de 240 w soit 3,4 W/kg de nabla... à priori c'est beaucoup..
Mais si je simule en ramenant le poids du bent à 10 kg ( on peut rêver je serais riche un jour) Rolling Eyes je me retrouve à 14,4 km/h de moyenne pour la même puissance. Ce qui me propulse ( enfin me tractionne) à 1H08...
- et pour le coup c'est alex qui fais la gueule-
...

Pour ma part, j'ai fait les calculs aussi à la Vipèrine : 96kg de viande (), et 13,5kg de LR spaghetti, ça me donne 268W ! Je trouve ça aussi beaucoup sur 1h23.

Ouais, on peut rêver ou calculer. Moi il suffit que je perdes les 16 kg de couenne qui nous séparent (nabla) et que fournisse des St Félicien à Luc et je vous regarderai toujours arriver dans le rétro jocolor
Avec des scies on met Paris en bouteille, voire on gagne la vipérine Question 1h17/97.5kg*81.5kg ça fait que 1h04!! jocolor J'vous dis pas avec un Zokol de 8.5 kg....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bentincalifornie
Accro du forum
avatar

Messages : 1116
Âge : 56
Localisation : San Jose, Californie
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Sam 20 Oct 2012, 22:23

a mon sens il est plus facile de perdre 16Kgs de lard que de gagner 10% de puissance aerobique par l'entrainement, il suffit d'arreter de bouffer et voila, acroitre sa puissance de 10% il faut vraiment travailler dur et se fair mal a la gueule et au jambes et passer beaucoup de temps sur le velo et en plus on est pas sur d'y arriver car il n'y aucune garantie que l'organisme suive, moi quand je depasse un certain niveau d'enrainement mon organisme refuse, il se met en mode "fatigue" jusqu'a ce que je ralentisse, un organisme taille pour l'endurance acceptera jamais un travail en puissance


Dernière édition par sleibt le Sam 20 Oct 2012, 22:43, édité 1 fois (Raison : suppression de citation integrale inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nabla
Accro du forum
avatar

Messages : 1042
Âge : 42
Localisation : grenoble
VPH : Nabla Bantarde, Speculoos Asclier, trike sauterelle
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Sam 20 Oct 2012, 23:28

Alex tu as gagné pour toute l'année à venir le droit de manger de st Felicien, du travers de porc, de la tarte à la noix de grenoble, de boire de la bierre, du vin et tout ce que tu veux à mes frais... ne dit pas merci c'est de bon coeur jocolor ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe69
Pilier du forum
avatar

Messages : 935
Âge : 55
Localisation : SATHONAY CAMP
VPH : VK2-HR ZOCKRA
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Dim 21 Oct 2012, 17:26

Bentincalifornie a écrit:
a mon sens il est plus facile de perdre 16Kgs de lard que de gagner 10% de puissance aerobique par l'entrainement, il suffit d'arreter de bouffer et voila, acroitre sa puissance de 10% il faut vraiment travailler dur et se fair mal a la gueule et au jambes et passer beaucoup de temps sur le velo et en plus on est pas sur d'y arriver car il n'y aucune garantie que l'organisme suive, moi quand je depasse un certain niveau d'enrainement mon organisme refuse, il se met en mode "fatigue" jusqu'a ce que je ralentisse, un organisme taille pour l'endurance acceptera jamais un travail en puissance

Nous avons le mème age et je décris les mèmes symptomes. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoana
Nouveau / nouvelle
avatar

Messages : 3
Âge : 32
Localisation : Neuchâtel
VPH : Flevo Racer / Performer LR
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 01 Nov 2012, 16:11

Je profite de ce post pour annoncer mon arrivée sur le forum, n'ayant pas résisté aux pressions de la part des modérateurs pour m'y inscrire :-) Je me joins aux éloges et remerciments à Vipère noire. Tout comme les autres participants, je garde un excellent souvenir de ce week-end lors duquel j'ai fait les deux premières courses de vélo de ma vie!
Il y a quatre jours, j'ai roulé en VTT dans la neige en Allemagne, alors qu'il y a à peine un mois, on se serait baigné dans le lac de Paladru, s'il n'y avait pas eu autant vélos intéressants à essayer. Le bonjour à tout le beau monde rencontré lors de ce week-end inoubliable!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bentincalifornie
Accro du forum
avatar

Messages : 1116
Âge : 56
Localisation : San Jose, Californie
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   Jeu 01 Nov 2012, 16:44

Yoana fuat traduire Johanna ? et bien bienvenu sur le site, la course c'est comme le VC une fois qu'on mis le doigt dedans ca nous tient, on se dit qu'on peut surement faire mieux la prochaine fois , et on replonge ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
vipérine - 3ème édition DIMANCHE 7 OCTOBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» La Vipérine, 2e édition - le 5 septembre 2010
» CLM de Paladru - Samedi 6 octobre 2012
» [Coupe Gambardella] 3ème tour - 28 octobre
» 3ème édition des 100 KG DE BILLY-MONTIGNY 2008
» [Gambardella] 3ème tour - 31 octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Courses-
Sauter vers: