Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jeûne et sport à Jeun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7663
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mar 12 Juin 2012, 17:05

spirituel,maso,euh..

j'ai juste 4kgs a perdre

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoo45
Posteur de bronze
avatar

Messages : 314
Âge : 62
Localisation : St Jean de Braye - Loiret - France
VPH : Challenge Ventus, VTC Lapierre sub-550
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mar 12 Juin 2012, 21:31

et si l'on faisait une comparaison avec les mammifères. Mangent-ils toujours à la même heure, plusieurs fois par jour ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patoo45.123.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mar 12 Juin 2012, 22:01

Et du vélo, ils en font régulièrement l'estomac vide ?
Revenir en haut Aller en bas
patoo45
Posteur de bronze
avatar

Messages : 314
Âge : 62
Localisation : St Jean de Braye - Loiret - France
VPH : Challenge Ventus, VTC Lapierre sub-550
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mar 12 Juin 2012, 22:13

et la bêtise est humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patoo45.123.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mar 12 Juin 2012, 22:17

Tu l'as dit !
Revenir en haut Aller en bas
StéphaneDeVannes
Posteur de bronze
avatar

Messages : 318
Localisation : Vannes (56)
VPH : Far (TD maison) + lowracer 'Frelon' de Joel Vincent
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mar 12 Juin 2012, 22:36

Pourquoi rouler à jeun ?

La gendarmerie ne contrôle jamais les cyclistes

Ok, je sors

(n'empêche, ce n'est qu'au bout du 3ème post que j'ai compris que vous ne parliez pas d'alcool...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zwoofff
Accro du forum
avatar

Messages : 1896
Âge : 59
Localisation : près de Bordeaux
VPH : Metaphysic + Azub 5 + Lynxx
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mar 12 Juin 2012, 23:17

Armandos a écrit:
spirituel,maso,euh..

j'ai juste 4kgs a perdre
Il me semble qu'il est plus judicieux de limiter les quantités avalées que de ne rien manger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zwoofff.com
vincent zo
***
avatar

Messages : 159
Localisation : Toulouse
VPH : StreetMachine VD:toutes les catégories y compri un 650B
Date d'inscription : 23/06/2009

MessageSujet: Jeûne et sport à Jeun   Mer 13 Juin 2012, 01:50

En lisant les posts de Doc Boden sur le sujet "jeûne et sport" on peut constater qu'il fait état de son expérience, mais nullement d'inciter qui que ce soit d'en faire autant.
Il ce trouve que justement des expériences ont été menées dans ce sens. Une activité à jeun de 45mn à une heure ferait plus pour bruler des calories et perdre du poids que la même chose après les oeufs au bacon...Mais il s'agit de la marche.

Le coup de fringale à vélo, je le connais pour l'avoir subit moultes fois. Il te laisse sur le carreau pour un bon moment. Il peut avoir l'effet inverse et rendre ses victimes boulimiques.
La sagesse on la connais : En garder sous la pédale, boire et manger avant d'avoir faim et d'avoir soif.
Je rejoins bien sûr les personnes qui craignent des complications. A vélo tant qu'on reste en pédale douce sans les grimpettes, ça va le faire comme une bonne marche à pied. Avec des vallons au programme...gare.


Dernière édition par vincent zo le Ven 15 Nov 2013, 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gene82
**


Messages : 96
Localisation : midi pyrenees
VPH : Ice Sprint 26 pouces, randonneuse 650
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mer 13 Juin 2012, 07:12

Je trouve aussi les conseils de Doc Ben étonnants....

Je ne vois pas trop non plus l'intérêt de martyriser son corps, alors qu'on peut perdre du poids simplement avec des méthodes beaucoup plus raisonnables, sans doute moins dangereuses. Il semble que les sportifs souffrant de troubles du comportement alimentaire ne soient pas si rares que cela....

Ci-dessous le lien vers un site qui me paraît intéressant :
http://www.medecinedusportconseils.com/
"Comment perdre 3 kgs par mois sans prendre de risque pour sa santé"

Il y est fait mention, à la fin de l'article, d'activité physique à jeun pour les sportifs.

Quant à savoir si les mammifères mangent toujours à la même heure, je peux faire part de mes observations personnelles :

- les chevreuils chez moi mangent tous les jours les boutons des rosiers, le coeur des salades à la même heure : 6 heures du matin.

Ils ont fait du sport avant : saut de la clôture

Ils en font aussi après : sprint et re-saut de la clôture lorsque je sors en courant en tambourinant sur une casserole....(du coup, je fais moi aussi du sport à jeun....).

Les lapins mangent aussi à la même heure.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Juin 2012, 10:41

O'Leave a écrit:
Le danger de rouler à jeun dépend à mon avis de l'intensité de l'effort. Tant qu'on reste à puissance modérée (comme en marchant par exemple) en mode "brule graisse", le fait de jeuner ne devrait pas changer énormément de choses. A mon avis, le risque d'hypoglycémie apparait si la puissance demandée est trop importante lorsque le corps change de filière énergétique.

Toute la question est de savoir où se situe la frontière entre ces deux modes de fonctionnement et comment la mesurer sur son vélo, fréquence cardiaque ? sensations ? laboratoire d'analyses dans la remorque ? J'ai du mal à imaginer les effets d'un hypoglycémie en vélo (surtout en deux roues), gros coup de pompe, perte d'équilibre, chute, troubles de la perception ? Tout cela sur route ouverte, voilà qui rend la pratique très risquée.
Le danger, résulte plus de la méconnaissance de son état que de la pratique en elle même.

Les "jeuneurs" expérimentés ne prennent à mon avis pas trop de risques, ils savent rester raisonnables, connaissent les signes de sur-puissance et lèvent le pied à tant. Les débutants devraient à mon avis partir systématiquement accompagnés, éventuellement sur trois roues , pas trop loin d'un point de repos et en emportant un peu de "sucre à boire" au cas où.

Quant à y trouver un intérêt, spirituel, masochiste, biologique ou autre, c'est l'affaire de chacun.


-tout ce qui précède est bien explicité.

-pour ma dernière montée du Tourmalet faite complètement en hypoglycémie (= anti-asthme),et par temps frais (ça compte aussi!),
j'ai calé avant l'entrée à la Mongie dans le 10% (plus de jambes et la tête qui tourne un peu et de façon désagréable =fringale,ne donnant pas envie de continuer l'ascension).
j'ai dû impérativement consommer une bonne ration de mon miel "de réserve" pour poursuivre.
Il serait fou de faire une sortie de ce genre sans réserve énergétique de secours.
Ca permet aussi de faire une meilleure descente,les idées plus claires.

------------------
Cela dit,quand j'étais plus jeune,j'ai fait des hypoglycémies provoquées (par exemple dans l'Iseran,le Galibier,La Bonnette:ce qui est très facile!!!),pour bien en connaitre tous les symptômes,
et pouvoir les repérer avec certitudes en cas de défaillances inopinées+++++.

On peut se retrouver ainsi à faire du n'importe quoi,sans aucune rationalité,
et je vois ainsi fréquemment des cyclistes en haute montagne qui titubent en zigzaguant dangereusement sur la route en ne regardant plus que le bitume,voire être arrêtés hagards n'importe où
(exemple:des anglais qui se "remettent" à rouler à gauche).

Pour ma part j'ai ainsi plus d'une fois laissé mon vélo tomber entre mes jambes (on n'arrive plus à lever la jambe pour "sortir" de son vélo),et m'allonger sur le dos (= impérieuse nécessité),à même la route!.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TroisL
Posteur d'or
avatar

Messages : 525
Âge : 44
Localisation : Acq (62)
VPH : M5 HR carbon à coffre
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Ven 17 Aoû 2012, 17:10

Salut,

Dans "Which comes first, Cardio or Weights ? Fitness myths, training truths and other surprising discoveries from the science of exercise" d'Alex Hutchinson, il ressort que cela peut effectivement améliorer l'utilisation des graisses à l'effort mais au détriment de celle des sucres et que les études médicales ne montrent pas d'amélioration des performances jusque ici.
En outre, il est conclu que c'est très stressant pour l'organisme, que des mécanismes de compensation se mettent en place et que cela ne favorise pas la perte de poids : l'auteur conseille de laisser les autres faire le cobaye jusqu'à meilleure connaissance du sujet.

A noter que je conseille vraiment ce bouquin très bien écrit et documenté qui remet à plat de très nombreux sujets.

ciao
3L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DocBoden
Posteur d'or
avatar

Messages : 606
Localisation : Saint-Denis de La Réunion
VPH : Le Condor, les autres aussi !
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 11 Oct 2012, 05:49

Bon, j'en remet une couche
depuis que j'ai commencé à jeuner lundi mardi jusque mercredi midi, j'ai une nette amélioration de mes performances
toutes les semaines environ j'ai une petite côte bien raide que je montais en +/- 30' constamment depuis plus d'un an selon ma forme, plutôt une peu plus.
mais la 27 minutes et ca continue de diminuer,

10% d'amélioration, je comprends que Noah jeûnasse avant certaines compétitions

ah oui tout ce temps mon poids est quasi stable, avec une légère tendance à la baisse mais tres faible
mon velo est de plus en plus pourave avec un roulement arrière qui rend l'âme.

et c'est vrai qu'on s'adapte je n'ai quasi plus aucun des symptômes du début
je peux pousser 3 heures de suite (découverte inopinée par la rencontre de deux gars qui roulaient à mon rythme et qui m'ont entrainé un peu plus loin que j' n'avait pensé au depart)
donc plus de 70 bornes sur sentiers / route (1/1) à 25 de moyenne (pour moi c'est très bien)

L'argument du "martyr" je l'entends tous les jours, c'est varai pour ceux qui n'ont même pas l'idée de le faire
Je ne dis pas qu'il faut le faire non plus mais moi
ça me plait bien cette histoire.


discoveur700 a écrit:
Quel est l'intérêt du jeun avant le sport, hormis l'hypothèse si on pousse le jeu trop loin de faire un tour de camion rouge avec des pimpons?

Plus sérieusement Doc-Boden le cite dans le cadre de son régime, mais après un effort la tentation ou le recours nécessaire à l'alimentation n'est-il pas trop direct?


tout est dans le contrôle !

non je ne me jette pas dans le frigo le mercredi midi, 500 gr fromage blanc et des fibres, des fois si je suis débordé par le boulot ça attend jusqu'au soir, en fait des fois on n'a même pas envie de remanger, je n'ai pas dit qu'il faille se forcer, mais ce n'est pas la fringale.


patoo45 a écrit:
et si l'on faisait une comparaison avec les mammifères. Mangent-ils toujours à la même heure, plusieurs fois par jour ???

les ours ?
les animaux de savanne en periode seche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolorizon
Pilier du forum
avatar

Messages : 860
Âge : 50
Localisation : St Médard en Jalles
VPH : Performer Titane
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Mar 12 Nov 2013, 21:02

Je commence à m'intéresser de plus en plus au jeûne hygiéniste: celui qui va vous nettoyer en profondeur et je peux vous assurer qu'il est préconisé de faire des activités physiques mais douces ...Il n'est pas du tout recommandé de faire sport intensif ...Enfin, pour que ce soit efficace. L'important est avant tout de se nettoyer en profondeur et l'activité sportive favorise d'autres émonctoires, en cascade ça permet une meilleur élimination. Marche, vélo en souplesse, natation, etc

Après, il y a aucun intérêt à faire un jeûne (3 jours mini pour être efficace) et s'enfiler des aliments complètement déséquilibré à la fin ...

Le jeûne a pour but de nettoyer l'organisme plus vite et surtout, chose qui n'est jamais dite, de prendre conscience de nos travers alimentaires, de notre corps en fonctionnement, bref, de reprendre la main, le contrôle de celui-ci ... (on est loin de certaines théories de la perte de poids annoncées à grand renfort de publicité !

Perso, j'ai fait il y a peu, une sorte de diète de trois jours à base de jus de fruits et de légumes (pressés par mes soins): Bilan plus qu'intéressant ..., la prochaine étape sera de faire pareil mais sur 7 jours, ensuite, ce sera la voie royale: le jeune à l'eau d'abord sur trois jours et quelques mois plus tard sur 7 jours ...Durant toutes ces périodes, je ne ferai pas de vélo intensif, pas plus de 2h30 en endurance douce !

C'est juste des idées, je ne dénigre personne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beaulivre.over-blog.com/
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 46
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Nov 2013, 16:11

Citation :
d'abord sur trois jours et quelques mois plus tard sur 7 jours
Jeuner plus de 3 jours peut entrainer des dégâts irréversibles sur les reins. J'dis ça, j'dis rien ...

De même, jeuner avec pour objectif de perdre du poids comme initié par l'auteur du topic, est inefficace. Le corps s'adapte et avec la frustration, on reprend toujours plus qu'on a perdu. Accessoirement, c'est plus un comportement à rapprocher de l'anorexie que d'une quelconque thérapeutique pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Nov 2013, 17:49

en jeûnant (au moins 3j) ,le tube digestif se met au repos.

L'afflux sanguin très important qui permet la digestion n'a plus de raison d'être aussi intense et il se ralentit considérablement.
= autant de sang disponible pour les muscles des jambes,toutes fonctions cardio-vasculaires égales par ailleurs.

Les mécanismes inflammatoires liés à la digestion se retrouvent aussi en sommeil,
ce qui explique les améliorations spectaculaires en ce domaine au niveau organique (articulations,etc.).



Et dans mon cas,ce qui explique probablement l'extraordinaire amélioration de mon asthme,
bien supérieure au traitement par corticoïdes,puisque en général je peux alors me permettre de ne plus en prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Nov 2013, 17:59

Zwoofff a écrit:
Armandos a écrit:
spirituel,maso,euh..

j'ai juste 4kgs a perdre
Il me semble qu'il est plus judicieux de limiter les quantités avalées que de ne rien manger...
Pas sûr,sauf pour les 3 premiers jours: où le tube digestif remue en tous sens pour réclamer sa pitence!.
Ensuite les intestins s'assagissent.

En jeûnant,on est sûr de de ne pas  faire le yoyo en terme de glycémie (qui donnerait automatiquement faim = c'est la fringale!),
ce qui explique qu'ensuite c'est plus facile.
Mais seulement,dans le cas on on pratique du sport,
de ne faire que des efforts "cool",donc non explosifs.
Dès le 3èj on puise alors dans les réserves de masse graisseuse!!!...++++++


-----------------------
A signaler que pour entamer PLUS FACILEMENT un jeûne ,
JE mange abondamment la veille :plus que d'ordinaire ,et impérativement avec des sucres lents:
souvent des pâtes semi-complètes bio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 46
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Nov 2013, 18:03

el sombrero a écrit:

Les mécanismes inflammatoires liés à la digestion se retrouvent aussi en sommeil,
J'ai jamais entendu parler d'inflammation lié directement à la digestion ? Vous auriez des sources ?

Uniquement lié à l'accumulation de toxines dans l'organisme, par excès de consommation de certains aliments comme la viande. M'enfin, le mieux pour moi, c'est encore d'en manger raisonnablement.

Citation :
Dès le 3èj on puise alors dans les réserves de masse graisseuse!!!...++++++
Plus de 90% de gens qui font des régimes de cette façon, finissent par reprendre plus qu'ils n'ont perdus. La pire saloperie en la matière, c'est le régime Dukan, qui vous amène en plus vous gaver de toxines et fait surtout maigrir le porte monaie.

Le mieux pour les sportifs qui veulent perdre un peu, c'est la chrono nutrition. En gros on mange riche et gras le matin, un peu moins à midi et plus diététique le soir mais surtout sans jamais se priver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5626
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Nov 2013, 19:52

Erikavélo a écrit:

J'ai jamais entendu parler d'inflammation lié directement à la digestion ? Vous auriez des sources ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_cœliaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 46
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Nov 2013, 19:55

Ok mais c'est une maladie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2548
Âge : 43
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Nov 2013, 22:33

Erikavélo a écrit:
Jeuner plus de 3 jours peut entrainer des dégâts irréversibles sur les reins. J'dis ça, j'dis rien ...
Plusieurs hôpitaux universitaires suisses ont commencé, depuis quelques années, à offrir des jeûnes thérapeutiques en accompagnement de traitement (ou parfois en préparation de traitement) traditionnel. Notamment dans le traitement de certains cancers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Erikavélo
Posteur de bronze


Messages : 237
Âge : 46
Localisation : Caen
VPH : Azub Six
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Jeu 14 Nov 2013, 23:13

bison couché a écrit:
Plusieurs hôpitaux universitaires suisses ont commencé, depuis quelques années, à offrir des jeûnes thérapeutiques en accompagnement de traitement (ou parfois en préparation de traitement) traditionnel. Notamment dans le traitement de certains cancers.
Je n'ai trouvé aucune source sur le net, qui confirme ce que vous rapportez ?

En attendant, je réitère que jeûner n'importe comment, peut provoquer des dégâts irréversibles sur l'organisme :

http://www.youtube.com/watch?v=USW-Q6SizEE

Je remarque aussi que les adeptes du jeûne, sont presque toujours des personnes avec des problèmes de surpoids et qui en fait de s'offrir une thérapie, me donnent plutôt l'impression de s'infliger une punition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2548
Âge : 43
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Ven 15 Nov 2013, 08:43

Jeûner n'importe comment oui, bien sûr.
Le jeûne thérapeutique dont je parlais est autre chose. Les références (interviews) concernant les hôpitaux universitaires suisses font parti d'un reportage sans droits publiques, du coup ce n'est pas possible de les montrer. En attendant il y a ceci: http://www.lequotidiendumedecin.fr/information/le-jeune-s-invite-dans-le-cancer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lolorizon
Pilier du forum
avatar

Messages : 860
Âge : 50
Localisation : St Médard en Jalles
VPH : Performer Titane
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Ven 15 Nov 2013, 11:00

Ce sujet est passionnant...

Quand j'aurai le temps, je vous donnerai quelques liens encore plus passionnant....Des liens qui montrent à quel point on est complètement englué dans des concepts de nutrition qui vont complètement à l'inverse de notre patrimoine génétique

Aucun régime qui a pignon sur rue ne parle d'une chose essentielle: "Apprendre à reprendre le contrôle de notre corps"

C'est là l'essentiel car nous sommes tous différents mais nous avons un patrimoine génétique identique... Allez chercher sur mon blog un article qui s'appelle "Détoxination"que j'ai fait récemment concernant mon expérimentation avec la nourriture (suite à des recherches sur le net et à des essais mis en pratique avec bonheur)

L'intolérance au Gluten, nous l'avons tous mais cela ne se manifeste pas à la même période de notre vie et pas avec la même intensité...
Un collègue de Taf a eu un gros problème il y a peu et suite à des examens poussés, on lui a dit qu'il fallait qu'il arrête avec tous les produits à base de Blé, avoine, seigle, froment...Son corps a dit "STOP" à 41 ans...Pour d'autres ce sera plus tard, ou cela se manifestera par une maladie, un cancer, etc...Bref, une maladie de civilisation dû en grande partie à cause de notre alimentation...

Et pour reprendre le contrôle de notre corps, il faut être à l'écoute de celui-ci et savoir de quoi il est capable (ce que beaucoup de gens ignorent, par exemple, sortir de table en étant balonné n'est pas du tout normal, il faudrait déjà savoir que ce n'est pas forcemment dû à un trop plein)...Le jeune de 3 jours ou la monodiète de 3 jours suffit à nous faire comprendre quelques règles et à nous donner envie d'aller explorer encore plus et plus loin...
Dans certains pays de l'Est, on jeûne sur de plus longues périodes et seulement à l'eau...et sous contrôle médical...et les gens sont en super santé après (pour certaines pathologie c'est carrément surréaliste)

On pourrait parler aussi de l'alcalinité et de l'acidité des aliments, de la cuisson et du cru, du sucre, du sel, du lait et de la viande, même de la composition de l'eau et de sa qualité , etc:pale: 

Jeune cycliste compétiteur déjà, j'ai été amené à m'intéresser à la diététique et j'ai testé pas mal de chose sur les conseils (pas toujours avisés) des plus anciens...Avec ce que je sais maintenant et ce que j'ai mis en pratique, je constate que j'ai fait un paquet de conneries durant très longtemps...

Je mets pêle mêle les choses, ça fera réagir et avec beaucoup de vigueur j'en suis sûr...

On est tellement formaté par nos familles et leurs ascendances que l'on a du mal à croire parfois des préceptes qui paraissent farfelus (et qui ne le sont pas)

Tu as raison Erikavélo quand tu dis que que tu manges de tout sans abuser: c'est déjà une démarche pondérée qu'il est intéressant adopter. Pour moi, il faut aller plus loin et ceci implique aussi de ne pas voir uniquement sa nourriture comme un plaisir des papilles et de la bouche mais aussi comme un carburant de l'organisme : sans change tout !Exclamation


Dernière édition par Lolorizon le Ven 15 Nov 2013, 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beaulivre.over-blog.com/
Didier33
Modo
avatar

Messages : 7888
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Ven 15 Nov 2013, 11:23

C'est un sujet manifestement très complexe.
Certains ont des retours d'expérience qu'ils jugent positifs.
Il y a des questions à se poser.  confused scratch 
Est ce que toutes les informations disponibles à ce sujet sont fiables?
Si bénéfices il y a, y a t 'il  aussi des effets secondaires indésirables,  à très long terme, qui seraient éventuellement passés sous silence ou ignorés?

L'idéal serait d'avoir des résultats d'études menées selon des protocoles scientifiques rigoureux par des experts impartiaux.
Après, si on veut tenter ce genre d'expérience, il faudrait le faire sous le contrôle d'un médecin compétent en la matière.

Dire qu'on peut en attendre des bénéfices en cas de maladies graves comme un cancer, là, je dirais attention! Il y a beaucoup de faux gourous/escrocs qui ont abusé de la crédulité de gens désespérés.

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolorizon
Pilier du forum
avatar

Messages : 860
Âge : 50
Localisation : St Médard en Jalles
VPH : Performer Titane
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   Ven 15 Nov 2013, 11:39

Tout à fait d'accord avec toi Didier,

attention lorsque la maladie est là , le Cancer en particulier...
Je n'ai pas abordé cette question dans mon message, je ne me hasarderai pas sur ce sujet que je ne connais pas...

En revanche, faire de la détoxination par diète de trois jours ou monodiète c'est un concept qui fonctionne et sans effet secondaire néfaste sur la santé...

Pour la diète absolue, regardez les gens qui font une grève de la fin: ils arrivent à tenir longtemps sans finir à l'hosto et sans avoir de problème après...Ce qui est certain, c'est qu'après un jeûne d'une semaine à plus, il ne faut pas reprendre à manger comme un goinfre...ça sert (hormis la grève) à prendre conscience de beaucoup de chose dans son corps...et ainsi, changer de régime alimentaire...

De toute façon, globalement, nous mangeans trop !

Le jeûne est souvent déglingué par des gens qui veulent garder leurs prérogatives ...Il y a les patients et les clients de la médecines ...Savoir comment fonctionne son organisme et de quoi il est capable fait des gens en bonne santé, qui se prennent en main, qui s'intéresse ... Ce n'est pas forcémment bien venu pour tout le monde , non ?

Perso, je suis très inspiré depuis toujours par une seule phrase de philosophie et elle est a mettre à l'actif de Socrate:

"Connais-toi, Toi-même"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beaulivre.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeûne et sport à Jeun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeûne et sport à Jeun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeûne et sport à Jeun
» Tissus sièges mégane 2 sport dynamique
» Adhésifs (stickers) Suzuki Sport
» sport études escalade (iut chambéry)
» Vend Bulle Sport Ermax bb125

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Santé et Alimentation du Cycliste-
Sauter vers: