Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
amfortas
Débutant(e)


Messages : 26
Âge : 46
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 14:33

Bonjour,

j'aimerais savoir comment doit-on calibrer un entrainement pour un Longue distance (un Brévet) par rapport à un entrainement pour une cyclosportive.
Je m'explique mieux. Dans les livres d'entrainement (qui sont écrit généralement pour les coureurs), on écrit qu'il faut developper l'endurance, la force sous-maximale, la velocité, mais qu'il est important de travailler l'intensité, et que la meilleure façon de travailler l'intensité est l'interval training , ou fractionné. L'endurance permet de developper la VO2max, et le travail en intensité d'augmenter le seuil anaerobique.
Mais on peut s'imaginer que dans une course ou cyclosportive, il y a des relances et des attaques, et parfois il est important de pouvoir suivre un groupe, d'où l'importance de bien gérer les variations de rythme. On dit aussi qu'il faut eviter de faire seulement des sorties longues à faible allure, car à la longue on se dieselise, c'est à dire, le seuil anaérobique baisse, et on est incapable de tenir à une allure soutenue. Il semblerait qu'avec le travail en intensité, l'organisme apprends à travailler en aerobique meme à des rythme plus intenses, donc on ameliore globalement les performances.

Une des questions que je me pose est la suivante : pour une longue distance, est-il toujours intéressant de faire un travail en intensité ? Après tout, dans une randonnée on est plutot censé avoir un
rythme constant, donc est-ce que le fait d'etre un diesel et de pouvoir tenir longtemps à une allure moderé ne devient-il pas un avantage ?

Qu'en pensez-vous ? J'aimerais avoir votre avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TroisL
Posteur d'or
avatar

Messages : 525
Âge : 44
Localisation : Acq (62)
VPH : M5 HR carbon à coffre
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 16:04

Salut,

ça risque de ne pas répondre à ta question mais en endurance, par définition, on ne développe PAS la VO2MAX
Par définition, en endurance, on doit pouvoir parler sans être essoufflé et pour développer le VOMAX, il faut travailler en dette d'oxygène, au dessus de sa VO2MAX actuelle.
C'est donc précisément le fractionné qui permet de passer le plus de temps possible avant épuisement dans cette zone de dette d'oxygène (donc anaérobie) qui permet d'améliorer la VO2MAX ET la tolérance au lactique.

Par contre, en càp, même pour du très long (trail, par exemple), on travaille le fractionné car augmenter sa VO2MAX permet de tenir une vitesse plus élevée (soit un même pourcentage d'une vitesse de base plus élevée, soit même améliorer ce pourcentage sur une vitesse de base qui a AUSSI augmenté) lors de la course qui se fait majoritairement en endurance (je parle de courses de 5 à 11 heures)

ciao
3L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7971
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 16:48

bonne question!
Pour passer les bosses et les cols au meme rythme que le plat ,il faut un entrainement specifique :celui d'un coureur de cyclosportive par exemple afin de ne pas buter ou perdre trop de temps a chaque difficulté.

je pense que c'est une erreur pour un participant a la longue distance de ne pas travailler la "qualité".

Un travail de qualité (fractionné par exemple) une fois par semaine permettra de travailler la montée des cols ou des bosses a une allure honnête limitant la fatigue pendant l'epreuve LD et donc améliorera les chances de finir frais ou dans les temps.

la durée brève de l'exercice permet de progresser sans fatigue excessive ce qui n'est pas le cas d'une sortie longue.
les temps de recup sont tres courts contrairement aux sorties longues et permettent 2 ou 3 entrainements hebdomadaires
de plus il est plus facile de disposer d'1 heure 30 en semaine que d'une 1/2 journée voire 1 journée pour faire 100kms.
donc tout bénef et indispensable!

Ce sont les "coureurs" qui sont toujours les plus rapides dans les épreuves LD,c'est un signe,non?

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renard argenté
Posteur d'argent
avatar

Messages : 443
Âge : 61
Localisation : La Seyne sur Mer ( VAR )
VPH : Zockra et Kickbike.
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 17:08

Bonjour à tous,

Armandos à dit " je pense que c'est une erreur pour un participant a la longue distance de ne pas travailler la "qualité".

Pour ma part en LD , je travaille la convivialité avec mes amis en VC et/ou en VD .

Souvent dans la LD, l'objectif pour accrocher le brevet est un temps relativement réalisable par le commun des mortels ( un tant soit peu entraîné ).

Je ne travaille pas la "qualité" mais le plaisir de rouler .

A chacun sa méthode

l’important est d'arriver au bout.

A bientôt sur la route ( samedi le 300 km de La Garde ( Var )

Sportivement

Renard argenté Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1757
Âge : 69
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 17:10

Si ton objectif, sur un BRM, est de rentrer dans les délais, seul un bon entrainement de foncier est nécessaire. Bien évidemment un peu de travail de la force et de la puissance ne pourra qu'amener une meilleure performance sans faire plus d'effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7971
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 17:23

Passer les bosses a l'aise ,ca permet de discuter ou de regarder le paysage au lieu de chercher de l'oxygene...

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amfortas
Débutant(e)


Messages : 26
Âge : 46
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 19:01

Merci pour ces réponses, qui sont très intéressantes et qui permettent de voir les différences d'approche dans l'entrainement.

Pour la VO2MAX, en effet j'ai lu des choses assez différentes, et en partie en contradiction, mais il est vrai que beaucoup des gens disent que si on s'entraine seulement en endurance, on ne peut pas progresser la VO2Max ne peut pas trop progresser.

Dans votre réponses il y a quand meme un certain consensus sur le fait que meme si on est intéressé plus intéressés à des longues distances que au coté course, un travail en intensité a son interet. Je suis plutot d'accord avec ce point de vue, mais je pense aussi que dans l'entrainement il y a aussi l'aspect psychologique. Je pense qu'il est important d'apprendre à bien gérer l'effort, surtout sur une longue distance, et donc qu'il faut s'habituer progressivement aux conditions de la randonnée. J'ai l'impression que si on se limite à des sorties de courte durée en fractionnée, le jour de la rando on risque de ne pas savoir gérer son effort et d'etre forcé à l'abandon.

Mon entrainement consiste en une sortie par semaine de force/velocité, une sortie par semaine de 2h00 en intensité (en fractionné), et une sortie plus longue, ou j'augmente progressivement la difficulté et la longueur, et dont l'objectif est de m'habituer aux conditions de la rando.

Il y a une autre question qui me vient à l'esprit, est-il nécessaire de faire des sorties longues si in veut participer à un BRM de 200 km, ou bien on peut y arriver en faisant seulement des sorties relativement courtes et du travail de force/velocité si la randonnée a lieu en montagne ?

Par exemple, après trois mois d'entrainement où on se limite à des sorties de 3h00 max (avec du travail spécifique), peut-on participer à une randonnée qui peut durer 10h ?

Si on fait une recherche bibliographique on trouvera des réponses différentes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amfortas
Débutant(e)


Messages : 26
Âge : 46
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 19:03

l'auvergnat a écrit:
Si ton objectif, sur un BRM, est de rentrer dans les délais, seul un bon entrainement de foncier est nécessaire. Bien évidemment un peu de travail de la force et de la puissance ne pourra qu'amener une meilleure performance sans faire plus d'effort.

Je pense que si la randonnée a lieu en montagne il est nécessaire de faire aussi un peu de force/vélocité, ou en tout cas de s'entrainer en montagne, car si on se s'entraine que sur du plat, je crains le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amfortas
Débutant(e)


Messages : 26
Âge : 46
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   Mer 18 Avr 2012, 19:17

Je suis assez d'accord avec Armandos. L'un n'émpeche pas l'autre. On peut faire un travail de qualité à l'entrainement pour etre plus à l'aise et ne pas souffrir sur une LD. On est quand meme d'accord qu'on ne peut pas se lancer dans une LD sans un minimum d'entrainement, et pour la gestion de l'entrainement, il est clair qu'un travail de qualité en intensité limite un peu la convivialité.
Ceci dit, on peut décider de donner la priorité à la convivialité et aux sorties en groupes, c'est un point de vue tout à fait respectable.



renard argenté a écrit:
Bonjour à tous,

Armandos à dit " je pense que c'est une erreur pour un participant a la longue distance de ne pas travailler la "qualité".

Pour ma part en LD , je travaille la convivialité avec mes amis en VC et/ou en VD .

Souvent dans la LD, l'objectif pour accrocher le brevet est un temps relativement réalisable par le commun des mortels ( un tant soit peu entraîné ).

Je ne travaille pas la "qualité" mais le plaisir de rouler .

A chacun sa méthode

l’important est d'arriver au bout.

A bientôt sur la route ( samedi le 300 km de La Garde ( Var )

Sportivement

Renard argenté Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Différences d'entrainement BRM/Cyclosportive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Participer à une cyclosportive
» Gestion entrainement entre le 600 et PBP ?
» plan d'entrainement 5 km
» Tenir un carnet d'entrainement
» Vidéos entrainement Gerolsteiner (4 parties)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance-
Sauter vers: