Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le problème des pièces détachées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Le problème des pièces détachées   Lun 27 Fév 2012 - 15:29

J'ai créé ce sujet car Reflet de Vert dans la rubrique trike à émit ce commentaire et il me semble que ce sujet revient souvent:

Citation :
Je trouve que tous les composants mécaniques et même électroniques, que ce soit appareils photos, composants vélo, machines à laver, etc… devraient être soumis à une législation qui inciterait au maximum de réparabilité et de qualité.
Les constructeurs qui ne respecteraient pas cela seraient taxés, ou dans les cas les plus désespérés (comme les trucs en plastique indémontables) punis d'amende.

On parle de "développement durable", de "bio", d'épuisement des ressources, mais pas grand monde n'ose s'attaquer à cela… au manque de réparabilité, à l'obsolescence programmée…
En plus on remplacerait la consommation et le gaspillage de pièces par de la main d'oeuvre.


Ta réflexion est intéressante mais il faut comprendre pourquoi dans le cas du cycle on ne trouve pas les petites pièces.
D'abord je crois que ça change tout le temps (quelles que soient les raisons justifiées ou non), ensuite la plupart de ces équipements sont assez fiables pour tenir la durée de vie du vélo. Donc on ne les stocke pas. Sinon c'est de l'argent immobilisé et des pièces qui deviennent vite obsolètes, plus le problème du rangement, de la classification et de l'inventaire annuel.

Ensuite il faut parler de coût. Comme c'est mon métier vélociste, j'en profite pour éclaircir un peu les choses.

Quand je commande une pièce particulière hors stock, je dois:

- recevoir le client pour écouter sa demande et identifier le problème
- vérifier que le client ne se trompe pas dans sa demande (si, si on a des compétences pour ça Smile et dieu sait si certain(e)s sont sûr(e)s d'eux elles
- si il y a démontage nécessaire, confier la tâche à l'un des mécanos qui devra expertiser le problème
- voir si la pièce existe en pièce détachée
- créer un bon de commande (tout le monde est informatisé maintenant)
- prendre un acompte (sinon hélas 30% de clients ne reviennent pas !)
- l'e-mailer
- si le fabricant ne me donne pas de réponse (ce qui arrive 1 fois sur deux), le relancer par téléphone pour savoir ce qui se passe.
- il me donnera éventuellement une date de dispo ou pas. Ensuite, je vais payer les frais de port forfaitaires (forfaitaire pour englober en partie les frais de gestion de mon fournisseur)
- répondre au client qui m'aura rappelé entre temps car il s 'impatiente (si, si c'est souvent comme ça que ça se passe car on ne peut donner une date de livraison avec certitude)
- ouvrir le colis à réception
- saisir le produit dans le stock informatisé
- appeler le client pour le prévenir
- recevoir le client et lui livrer le produit

Ce qui fait entre 30 et 60 mn de travail. Il faut donc intégrer ce temps de main d’œuvre et de temps de gestion au prix de vente de la pièce car la marge générée ne les couvre pas.

Pour une pièce achetée 1 € revendue 2,40 € par exemple, je devrais donc rajouter à raison de 55 € l'heure de main d’œuvre entre 27,50 € et 55 € + les frais de port du fournisseur à chez moi qui se situent entre 5 et plus souvent 7 à 10 €. Qui acceptera de payer ça ?

Je te laisse calculer à quelle vitesse un magasin qui réalise ces commandes régulièrement va mettre la clé sous la porte. Ou il devra trouver d'autres variables sur lesquelles jouer. Diminuer ses frais, sa masse salariale en sou payant son personnel (suivez mon regard), éliminer les intermédiaires en devenant fabricant soit-même, réduire le côut de son loyer en sortant de la ville ou l'immobilier est hors de prix...

D'ailleurs pour te confirmer que la gestion des pièces posent un sacré problème financier, cette année mon magasin à gagné de l'argent alors que l'an dernier c'était très (mais très !) décevant. Qu'avons nous changé ? Justement, essentiellement cela. Nous avons arrêté de gérer des demandes de petites pièces qui nous coutaient des sous au lieu de nous rapporter.

Voila, les autres pros du forum pourront compléter mon post avec plaisir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2099
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Lun 27 Fév 2012 - 16:31

Je plussois comme on dit. Je ferai en plus la remarque que concernant les vélos, s'ils ne sont pas réparables, c'est qu'il s'agit de VDM. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Lun 27 Fév 2012 - 16:45

mdr, le langage codé utilisé en magasin Smile
vdm...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Lun 27 Fév 2012 - 17:00

Le montant des pièces détachées spécifiques à toutes les marques de recumbents distribués par Cyclociel me donne le vertige, et pourtant il n'y en a pas tant que ça quand je regarde les étagères. Les chiffres de l'inventaire font un peu peur, comme chaque année. Avec les investissements permanents pour suivre les nouveaux modèles, c'est comme ça que l'argent qui aurait pu me rémunérer en-dessous du smic est parti... dans les nouveaux modèles d'expo et investissements divers et d'hiver. Dommage mais l'activité l'exige.

C'est pourquoi je plussoie concernant les pièces détachées. Et encore je dirais pour le temps passé, plutôt 60 minutes que 30.

Malheureusement entre la réalité d'une entreprise et l'idée que les personnes extérieures s'en font, il y a souvent un goufre. Je suis donc une grosse feignasse aux yeux de bien des gens car Cyclociel a réduit sévèrement ses horaires d'ouverture (5j/semaine jusque 2010). La réalité est que c'était ça ou crever. Hahaha l'ouverture au public n'est que la partie émergée de l'iceberg du travail d'un magasin... mais peu en sont conscients. Généralement on s'aperçoit que seules les personnes qui ont dû rebondir dans la vie pour faire face à des obstacles sont en mesure de comprendre, ou bien souvent seulement les gens du métier avec des problématiques comparables. Que voulez-vous qu'on y fasse.
Pour avoir échangé avec le Barjoboss, de façon certaine on sait ce que c'est tous les 2 de bouffer de la vache enragée.


Oui on aimerait bien une économie basée sur d'autres principes. Mais on a bien peu de marges de manoeuvre dans cette danse parfois infernale. Avec les contraintes détaillées par Ness.

Relire Jancovici qui propose depuis longtemps de taxer l'énergie et les matières premières et détaxer le travail. Votez Janco pour infléchir le cadre dans lequel évolue l'économie. Ah mince il est pas candidat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7498
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Lun 27 Fév 2012 - 19:25

je suis un simple client qui adhère et partage vos conclusions
j'y ajoute que nous avons besoin de vous..donc calculez tout..et faites payer le service..
au client de choisir ce qu'il veut ....
mais aussi ...ménagez vous
mieux vaut durer dans le temps ..
des exemples récents en sont la preuve
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cycloutil
Accro du forum


Messages : 1979
Localisation : buis les baronnies
VPH : ZOCKRA HR Métabike Performer
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Lun 27 Fév 2012 - 22:25

MERCI PAPY !
ON s'accroche , on résiste ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cycloutil.com/
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 772
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 2:19

Du coup il y a un problème important… la réparabilité et les pièces détachées… et pas de possibilité de les gérer décemment via un magasin de vélo apparemment…

Même si les composants ont une bonne durée de vie… cela devrait être réparable. Et les écrous se désserent, tombent, etc… Des gens comme moi qui utilisent le vélo dans de sales conditions et quotidiennement (pluie, sel, neige, routes dégueulasses, boue qui vient se foutre dans tous les interstices, dans les mécanismes, etc…) voient les trucs s'user avec un autre rythme…
Malgré un entretien pas trop merdique… on peut pas passer sa vie à nettoyer son vélo…

Pour les écrous et vis de freins, dérailleurs, garde-boue, etc… j'ai une adresse géniale où en général je trouve les vis.

Mais comme je suis borné, et que je pense que ce problème des pièces détachées est un problème important…je me dis il faut bien faire quelque chose.
Il y a un espace vide à combler.

Ce que les gens font actuellement… hop internet. Bof, et ça marche pas bien, on est seul à se démerder face à son problème.

L'autre solution est que des associations s'occupent de commander ces pièces détachées… ça serait intéressant.
Peut-être le réseau Heureux cyclage, puisque finalement c'est assez proche de leurs préoccupations… sinon il faudrait une structure rien que pour ça…
A condition que ça soit géré intelligemment par des gens qui n'aient pas une mentalité consumériste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 8:55

Juste par curiosité, quel est ton gagne-pain ?

C'est la remarque sur la mentalité consumériste qui suscite chez moi cette question...

Pour le serrage des vis: chaque vis est quasiment prévue pour un couple de serrage déterminé. Il y a aussi la possibilité de mettre partout des écrous nylstop et du frein filet tout simplement. C'est ce que nous faisons par exemple pour tous ceux qui partent en randonnée histoire de ne pas être embêté en chemin. Une vis qui se desserre, c'est une anomalie souvent due à un serrage inadapté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2616
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 9:55

C'est tout a fait vrai que la gestion des pieces detachees, depuis le producteur jusqu'au detaillant a un cout. C'est la raison pour laquelle les fabricants on purement et simplement éliminé les pieces de rechanges dans beaucoup de domaines a commencer par l'électronique grand public. Cette pratique s'est répandue de maniere tres simple: certains constructeurs ont supprimé les pieces de rechanges et tous les couts associés ce qui leur a permis de baisser les prix de leur produits. Les consommateurs ne voyant que le prix ont acheter ces marques et les autres fabricants n'ont eu d'autre choix que de faire la meme chose.

Cette pratique purement basée sur une question de cout s'est étendue a de plus en plus de domaines et on commence a parler de l'appliquer a l'automobile.

Le détaillant qui est "en bout de chaine" ne peut pas resoudre ce probleme.

Mais nous sommes confronté a une grave crise de raréfaction des resources, matieres premieres, energie... et il est clair que le systeme du jetable non reparable crée dans un seul but de minimisation des couts ne fait qu'accelerer/empirer la raréfactions de resources. Il est donc vital de permettre la réparabilité.

Une autre solution adoptée est le recyclage mais on voit bien que cela ne résoud pas le probleme car tout n'est pas recyclable, et surtout le recyclage est tres couteux en mains d'oeuvre et aussi en énergie ce qui nous ramene a la cause du probleme = un probleme de couts.

Il existe encore une autre solution, pas ou peu appliquée, qui est la standardisation des composants pour réduire le nombre de type de pieces détachees. Mais la aussi cela a un couts (car standardisation est optimisation sont contradictoires) et cela pose un probleme commercial = cela empeche les fabricants de se differencier les uns par rapport aux autres. De ce fait les fabricants n'adopteront jamais cette solution spontanément/volontairement.

Tant qu'on raisonnera sur base des couts et qu'on laissera le marché décider, ce probleme ne sera pas solutionnable.

La seule solution me semble etre de passer par la legislation pour imposer une certaine réparatbilité et une certaine standardisation. Une legislation mettra les fabricants a egalité, aucun d'entre eux ne pourra faire du dumping en reduisant les couts liés a la réparabilité et a la standardisation. Le consommateur paiera certes ses produits plus cher initialement, mais a long terme devrait etre gagnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 10:04

Merci beaucoup pour cette analyse éclairante fleur !

comme quoi le marché libre a ses limites et la solution est encore une fois politique. C'est un choix à faire. Quelles sont les priorités, consommer vite et beaucoup ou transmettre à nos descendants la terre au minimum dans l'état où elle nous a été transmise ?

Effectivement, on ne peut rien faire seuls et surtout en bout de chaîne, alors unissons-nous, revendiquons, boycottons, soyons sélectifs lors des élections, que sais-je encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 772
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 10:37

En reréfléchissant hier je me suis posé une question.
Pourquoi commander à la demande des consommateurs des pièces détachées, alors que finalement on peut en commander systématiquement un nombre minimum de chaque modèle utilisé qu'on remplace quand elles sont vendues?
Ça ne simplifierait pas la gestion?

Je trouve que ce serait une bonne solution pour qui devrait gérer des pièces détachées. Maintenant j'y connais pas grand chose…

Si on passe par la législation, je pense qu'il serait intéressant d'opérer une transition.
Au début créer une sorte de label (dans la logique du label bio, mais financé et géré par l'Etat) pour sanctionner positivement ceux qui ont déjà une logique de réparabilité et de qualité, ensuite mettre en place des législations plus strictes mais avec des politiques d'aides et de compensations là où c'est nécessaire.

Par rapport à mon gagne-pain… c'est pas lui qui m'a alerté sur le problème du consumérisme… il a pas grand chose à voir là-dedans.
J'ai participé à la création d'une AMAP dans ma ville, j'ai organisé des journées avec des débats, discuté avec des amis sur les SEL, organisé un débat sur les coopératives d'achat responsables, vu plusieurs cas de magasins paysans et de coopératives, et suis très attentif à toutes les initiatives alternatives de consommation et aussi aux manières qu'elles ont de dériver et de se dégrader à cause de différents problèmes dont le consumérisme, la passivité, le manque d'engagement, etc…

C'est très intéressant (je pourrais en parler très longtemps), et on voit que très souvent dans un débat sur une coopérative d'achat en commun responsable et écologique ça va se focaliser sur des questions pratiques, les prix, quels produits, qui peut le faire, est-ce qu'on fait des ristournes, est-ce qu'on prend en packs de 50cl, etc…(je ne caricature même pas…) alors que les questions politiques fondamentales comme la relation avec les producteurs, le choix des producteurs, les critères sociaux et environnementaux, la solidarité, l'implication des membres ne seront pas abordés ou peu (même si j'insiste dessus).

Cet état d'esprit se met à l'oeuvre, et on le voit…
Dans une coopérative d'achat en commun de produits bio deux personnes qui ont mal défini l'organisation, l'implication et les choix politiques, se retrouvent seules à tout gérer, à commander des trucs qui ne sont pas locaux et qui sont suremballés alors qu'il y a une autre solution… quand on leur reproche cela elles répondent par des idées pratiques… c'est triste…

Des exemples comme cela il y en a d'autres… et d'autres bien pires… dans l'association locale du réseau heureux cyclage où je participe des gens viennent se faire réparer leur vélo, puis se cassent… etc… etc…
Donc pour revenir au sujet si une structure associative doit s'occuper de gérer les pièces détachées elle doit faire attention à ce genre de choses.

Quand un truc fonctionne bien c'est que la démarche a été bien expliquée et réexpliquée et que les exigences ont bien été définies au départ…

Mon métier en ce moment c'est coursier à vélo (ça m'influence plus sur le côté "usure des pièces vélo" :^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 10:57

Fleur a écrit:
passer par la legislation pour imposer une certaine réparabilité et une certaine standardisation
Autrement dit, plus un produit est réussis, plus vite l'entreprise coule.
Aussi, imposons l'utilisations de moyeux de roues avant de largeur 100mm, axe creux de 10mm et attaches rapides.

Reflets de vert, va wikipedier "fond de roulement".


Dernière édition par Sparv le Mar 28 Fév 2012 - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1755
Âge : 69
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 11:00

Mon vélociste garde sous son établi une caisse d'un petit quart de mètre cube dans laquelle il conserve de vieilles pièces (dérailleurs, freins, etc ) sur lesquelles on peut récupérer ce dont on a besoin. Pas de gestion, ni de cout pour lui. Limité mais bien pratique pour ses clients.

J'y ai trouvé la vis qui maintient en place les plaquettes sur mon frein Shim XT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
navigaterre
Posteur de bronze
avatar

Messages : 253
Âge : 76
Localisation : Herault
VPH : Trice Qnt 20 Rohloff --
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 11:09

Actuellement tout le monde travail à " flux tendu " pour justement éviter la gestion et l'immobilisation de stocks de pièces neuves pour la fabrication.

Il n'y a aucune solution financièrement rentable de gestion de pièces détachées pour réparation, si ce n'est le sur-coût répercuté intégralement sur l'acheteur, et ce n'est pas demain que le problème sera résolu.

Pour exemple, achetez une voiture en pièces détachées, le coût sera multiplié par 8 à 10 par rapport à une voiture neuve et vous devrez encore la monter.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 11:13

Reflets de vert: tes points de vue sont intéressants mais il te faudrait faire un petit stage en gestion pour comprendre les éléments que tu oublies de prendre en compte.
Je fais moi aussi partie d'une Amap et je comprends bien la dimension globale, écologique etc mais d'après toi pourquoi le commerce s'est développé comme il l'est actuellement ? Probablement pas, parce que c'est la pire solution. Je dirais même que c'était la plus efficiente à un moment donné.

On a vu chez les socialistes ce que ça a donné. Moi je préfère raisonner d'abord sur la réalité et ensuite sur les idéaux sinon on risque de faire un méga surplace à mettre la barre trop haute.

Je trouve par exemple que notre Amap peine à trouver de nouveaux membres car l'engagement demandé est trop important.

L'organisation de la circulation et de la gestion des marchandises est vraiment compliquée et demande un temps fou quand je regarde fonctionner la coopérative que je croise ... Mais tout le monde peut donner son avis certes... C'est le prix d'un fonctionnement démocratique.

Pour gérer les petites pièces de SAV, j'imagine assez mal un système associatif pour en connaître bien les limites (comme tu les décris d'ailleurs).

La grande question est pour moi celle-ci: sommes nous prêt à payer le prix ? Accepterons-nous de réduire notre richesse matérielle pour augmenter notre qualité de vite ainsi que celle de nos descendants. Cela demande une certaine maturité, une certaine conscience, mais on peut se dire que l'on se dirige dans le bon sens !

L'auvergnat: tout bon mécano procède ainsi déjà évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2099
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 11:26

Pour reflets de vert.

Je pense que les vélocistes du forum vont t'adorer puisque tu viens de leur allouer quelques subsides car j'ai bien compris ta démarche que je résume :

Dans sa ville par le biais d'une assoce, d'un collectif, ..., on collecte les besoins présumés des utilisateurs de vélos sur l'année à venir. Qui un dérailleur Shimano Deore, qui un une cassette 8V 11-32, qui 3 m de gaine... Chacun verse la valeur correspondante et le fonds global collecté est reversé à un vélociste pour qu'il commande les pièces et les garde chez lui jusqu'à qu'elles lui soient commandées. L'utilisateur bénéficiant de la remise volumique du vélociste.

Franchement, je me demande pourquoi ça n'a pas été fait plus tôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
giloulebreton
Posteur d'or


Messages : 558
Localisation : Annemasse, Haute-Savoie
VPH : Flevobike eGreenMachine, M5 26/26 Low Bar, Schlitter Encore
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 11:46

une technique que très peu de magasins utilisent pourrait aussi être de rediriger les clients vers des spécialistes de pièces détachées.

Petit exemple, je cherchais un moyen d'ajouter des butées de cables sur mon vélo, je vais donc voir mon vélociste afin de savoir si cela existe.
Il me dit que lui n'a rien de ce genre.
Du coup, je google un peu et passe par 25 sites et je tombe sur ceci.

Bref, ce serait sympa d'avoir une petite liste de sites/revendeurs spécialisés à fournir aux clients.
Ainsi le client repart vite avec une solution potentielle.

Et la prochaine fois que j'ai envie d'acheter/entretenir un vélo, etc, je repense à son petit vélociste si sympa qui a contribué à me trouver une solution.
Car les magasins qui me disent ce n'est pas possible sans me laisser le temps de finir ma question.... je n'y retourne que sous la contrainte.

Qu'en pensez-vous ? Quelle est votre pratique en la matière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rabidchi
Pilier du forum
avatar

Messages : 731
Localisation : Stockholm
VPH : Schlitter Encore évidemment, et quelques VH concurrents pour évaluation
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 12:17

Je suis convaincu que la solution à l'obsolescence programmée des biens de consommation n'est pas la contrainte par la législation mais plutôt la transition vers l'économie de fonctionnalité. Mais bon, c'est un autre débat.

Je comprends tout-à-fait les enjeux des vélocistes car j'ai travaillé plusieurs années dans l'industrie des ULM au Canada. Les stocks de pièces détachés sont substantiels et le fonds de roulement tout aussi difficiles à gérer.
La solution la plus rentable pour fidéliser les clients dans le cas d'une demande de pièce non stockée était le drop shipping. Grâce à ce système, le temps passé sur une telle commande est limité au conseil, à la facturation du client et à l'émission d'un bon de commande. Le fournisseur envoie la pièce directement chez le client et ce dernier ne rechigne pas trop à payer les frais d'envoi plutôt modiques (car le fournisseur à accès à des tarifs correspondant à des volumes énormes d'expéditions). Dommage que cette pratique soit peu répandue en France. L'offre qui s'en rapproche le plus est probablement le club partenaires d'Amazon.fr (qui d'ailleurs répertorie de plus en plus de pièces de vélo): le client passe une commande par le biais d'un site "partenaire" qui remplit la fonction "conseil", mais c'est Amazon qui l'expédie et qui verse une commission au "partenaire".

L'idéal toutefois serait de limiter l'intervention du vélociste à ce qui est le plus susceptible de fidéliser le client: le conseil, tout en bénéficiant des avantages logistiques des commandes sur internet (vaste stock, frais d'expédition minimes ou inexistants).

J'imaginerais un business model comme suit:
Un client passe chez le vélociste et veut une pièce non stockée.
Sur un ordinateur, le vélociste aide le client à trouver ladite pièce sur un site appartenant à un grande boutique en ligne (genre chainreactioncycles.com, xxcycle.com, bike-discount.com), mais personnalisé avec l'image de marque du vélociste (très facile à accomplir).
En visualisant la pièce désirée, le client peut être inspiré à en commander d'autres.
Aucun frais d'expédition n'est ajouté (chainreactioncycles le fait sans montant minimum)
Le client termine sa transaction tout seul en formule libre service avec sa CB et prépaie la commande à 100% pendant que le vélociste vaque à d'autres occupations rentables.
La commande est expédiée rapidement chez le vélociste et un email est envoyé automatiquement au client dès qu'elle arrive (pas besoin de relancer le client manuellement).
Le client revient chercher sa pièce et/ou se la faire installer = il franchit la porte du magasin donc opportunité de fidélisation et d'une nouvelle transaction.
Une commission est reversée au vélociste par le fournisseur.

C'est tout à fait faisable, les boutiques en ligne ont déjà la technologie et la logistique, les vélocistes la compétence et l'équipement.


Dernière édition par rabidchi le Mar 28 Fév 2012 - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.schlitter.bike
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2099
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 12:17

giloulebreton a écrit:
une technique que très peu de magasins utilisent ...

Qu'en pensez-vous ? Quelle est votre pratique en la matière ?

C'est le principe de "donner pour recevoir". Le problème, c'est que maintenant dans la clientèle, il y a plus d'ingrats que de respectueux et que le petit commerçant, au bout d'un moment a l'impression de se faire avoir et nombreux sont ceux qui renoncent à avoir cette attitude avec des gens de passage. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
Le Barjoboss
Accro du forum
avatar

Messages : 2099
Âge : 63
Localisation : Sud Gard
VPH : ICE QNT (5) + Sun EZ-1 (2) + 8 vélos Winora + 4 VAE .
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 12:22

Rabidchi ton truc est à lire et relire car de prime abord ça semble bien pensé ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebarjonaute.com
Snickers
Accro du forum
avatar

Messages : 1393
Âge : 45
Localisation : Allemagne (Hanovre)
VPH : HPV StreetMachine GT (AE) + un GTE sans AE
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 12:56

Concernant l'électroménager, l'outillage portatif,...
J'ai résolus le problème.
On peut commander sur les sites Allemands toutes les pièces détachés des appareils du groupe Bosch (Bosch, Siemens, Skill, Dremel,...)
Leur site est très bien fait avec des éclatés complet, chaque référence et regroupement.
Alors, pour une pompe de lave vaisselle siemens, une porte de machine à laver et les charnières cassées parce que les enfants l'ont utilisée comme balançoire, Les roulements du lave linge, ma scie Sauteuse Skill de 12 dont la mécanique est usé, ma Dremel de 20 ans dont le stator à grillé, des charbons, ..., .... Cela à orienté mon choix en électroménager !
J'ai toujours eu la surprise de trouver les pièces à un prix (presque) raisonnable.
Depuis 10 ans je ne passe que par là pour tous les appareils de ce Groupe ! La livraison se fait généralement moins de 24H.

Mais, il y a un monopole des revendeurs et pas de commande possible depuis la France. La Suisse et la Belgique, je ne sais pas.
Je vous donne quand même un lien vers par exemple les pièces de rechange de l'électroménager Bosch (en Allemand).
Si on pouvais trouver la même chose chez les fabriquants de VC ou de VM... ce serait

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 14:21

Piou, que de messages sur ce sujet. C'est dire si nous nous sentons concernés.

Rabidchi:

Euh, comment dire. J'aime bien quand même rester un peu indépendant. On fait du commerce indépendant un peu pour ça, pas pour être pieds et poings liés avec des gens dont la logique est une logique de tueur !
As-tu imaginé le type de relation qui lierait les deux interlocuteurs. Le commerce est basé essentiellement sur la confiance. Si on a pas confiance, on avance pas. Or qui souhaiterait devenir sous traitant de Chain Reaction ? Je vois pas bien quel pro ça peut séduire ça Smile

Citation :
Le client termine sa transaction tout seul en formule libre service avec sa CB et prépaie la commande à 100% pendant que le vélociste vaque à d'autres occupations rentables

Il y a des choses pas très réalistes quand même. Quand je lis ça, je sens le manque d'expérience dans le commerce qui pointe le bout de son nez. Je me vois bien conseiller quelqu'un et le laisser en plan au moment de finaliser un achat. Le commerce est truffé de tout un tas de rituels sociaux pas faciles à éjecter. C'est facile à imaginer des nouveaux processus de communication, jamais aussi faciles à mettre en place. Méfions nous des fausses bonnes idées qui ne passent pas le cap de la confrontation avec la réalité. J'en ai eu tout plein des idées comme ça. Pour l'instant, internet n'est que la prolongation de la vente par correspondance qui existait déjà avant. Avec certes une interactivité intéressante. Mais dans le fond, rien de bien neuf.

J'aimerai avoir accès aux stats de grosses vpcistes comme CR pour savoir quel est le taux de retour et surtout j'aimerais savoir combien d'achats ne sont pas satsifaisants mais laissés tel quel sans activer ni guarantie, ni SAV à cause du cout du retour et du déplacement à la poste. Je suis sûr qu'en dessous de 30€, les chiffres sont colossaux car déjà en conseil en face à face, on y arrrive pas toujours, à distance, j'ose pas imaginer. Ce facteur de désistement doit porter un nom j'imagine et il est cyniquement intégré dans les marges. On peut vendre moins cher effectivement quand on raisonne comme ça vu le cout de gestion des SAV et garanties. Perso, ce genre de raisonnement tordu me fait bien beurk.

Snickers: l'échelle de production et de Bosch n'est pas la même, le modèle n'est pas applicable je crois.

Je ne vois pas de solution plus simple pour l'instant que d'acheter des produits de meilleure qualité possible et de payer le prix du service pour les petites pièces.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
rabidchi
Pilier du forum
avatar

Messages : 731
Localisation : Stockholm
VPH : Schlitter Encore évidemment, et quelques VH concurrents pour évaluation
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 15:01

Ness a écrit:
As-tu imaginé le type de relation qui lierait les deux interlocuteurs. Le commerce est basé essentiellement sur la confiance. Si on a pas confiance, on avance pas. Or qui souhaiterait devenir sous traitant de Chain Reaction ? Je vois pas bien quel pro ça peut séduire ça Smile

CR ne deviendrait qu'un fournisseur comme un autre mais avec un autre type de comptabilité qui évite le fonds de roulement. J'ose croire que le vélociste sous-traiterait plutôt ses activités les moins rentables, c'est-à-dire la gestion de l'inventaire et de la logistique de pièces non courantes, à CR, tout en demeurant indépendant et libre de passer à un autre fournisseur.
CR continuerait à absorber le coût énorme des désistements. Les démarches rattachées à ceux-ci lui seraient aussi sous-traitées!

Le client continuerait à entretenir sa relation de confiance avec le vélociste et ne se soucierait pas plus de la sous-traitance à CR qu'il se soucie de quel fournisseur provient ses pièces. Le système de catalogue et de transaction présenté sur l'ordinateur du vélociste serait revêtu de l'image de marque de celui-ci et serait perçu comme une extension au service.

J'ai une petite expérience dans le commerce semblable au contexte du vélociste (expérience ULM décrite plus tôt) et j'aurais certes dû réfléchir deux fois à la relation de confiance jusqu'à la finalisation de la transaction! Le nec plus ultra est sans doute ce qui se fait dans les Apple Store: le conseiller finalise la transaction devant le client en passant sa CB dans un module rattaché à un iPhone. Donc pas de passage en caisse et de passage par plusieurs interlocuteurs.

Les idées sont faites pour êtres brassées, elles ne sont jamais géniales à leur naissance et ne le deviennent qu'àprès de multiples itérations.

Ness a écrit:
Pour l'instant, internet n'est que la prolongation de la vente par correspondance qui existait déjà avant. Avec certes une interactivité intéressante. Mais dans le fond, rien de bien neuf.

Non, c'est bien plus. Je crois que le marché des pièces de rechange et pièces de "tuning" serait déjà mort si ce n'eut été d'une nouvelle rentabilité créée par la gestion automatisée des stocks et de la logistique.
En parallèle, les forums comme celui-ci, ressources de DIY et autres vues explosées de perceuses Bosch créent un regain d'intérêt pour la réparation et l'amélioration d'objets existants qui commencent lentement mais surement à nous libérer de la culture du tout-jetable. La mode des fixies "tunés", aussi superficielle parait-elle, est née de la récupération de cadres existants et de leur "tuning" dans une infinité de déclinaisons, rendu possible par la variété de pièces disponibles sur internet.
Enfin, si la vente en ligne était d'abord une évolution de la vente par correspondance, il existe de nouveaux business models, comme la plate-forme "marketplace" d'Amazon, où ce dernier devient intermédiaire plutôt que fournisseur, ou même ventes-privées, qui fout en l'air toutes les théories longtemps établies au sujet de la vente par correspondance et qui ce faisant récolte des millions.

Les vélocistes défendent un des derniers bastions contre la culture du tout-jetable. Mais à force de tenir cette forteresse, il y a un risque de mourir affamé.
La vente en ligne ou plutôt les technologies développées par cette industrie présentent certes des menaces, mais aussi des opportunités. Qui les saisira?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.schlitter.bike
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 15:29

je suis assez pessimiste sur la vente par internet qui éloigne physiquement encore plus l'acheteur final du producteur. Le vendeur est absent physiquement, ce n'est pas rien. Quand on parle de confiance justement, faire confiance à qui ? Ou plutôt à quoi ?

Les supermarchés ont massacré le paysage français et ont largement contribuer à faire exploser l'usage de la voiture. Il reste à tirer le bilan de ce développement délirant des grandes surfaces extérieures aux villes. Esthétiquement, c'était quand même beaucoup plus beau avant non ? Toutes ces zones commerciales sont proprement infâmes ! Et encore je pèse mes mots.

On verra ce que Internet apportera de ce côté là, pour moi ça risque d'être encore bien pire avec la disparition de pans étiers de commerces physiques. Pour moi le gros apport d'internet est de pouvoir échanger avec des gens éloignés et de lier les articles et les différents médias de façon horizontale.
La vente sur internet renforce encore plus la dimension marketing, mensongère et manipulatrice du commerce. J'aime assez peu ça je dois dire. Je me demande ce que je fais dans le commerce d'ailleurs Smile mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7498
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   Mar 28 Fév 2012 - 16:24

Laurent écrit
"je me demande ce que je fais dans le commerce"
et compte tenu d'un autre fil sur la cession de sa boite
Laurent n'est plus concerné par les pièces..
il s'en est détaché
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le problème des pièces détachées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le problème des pièces détachées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» pièces détachées pour protège mains
» guide d'utilisation /manuel de pièces détachées pour les cylindres à trous (50cc)
» Ou trouver les pièces détachées ?
» Pièces détachées compatibles
» Liste détaillée de pièces détachées de Fiat X1/9 1300

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Rubriques informatives :: Le Coin des Pros-
Sauter vers: