Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Distance en vélorizontaf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
breizh44
Posteur de bronze
avatar

Messages : 254
Âge : 64
Localisation : Guérande
VPH : baron - performer high racer
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 11 Fév 2011, 13:55

2 fois 7 km par jour depuis 25 ans( en VC depuis octobre )en traversant les marais salants que du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8505
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 11 Fév 2011, 21:03

Le plus dur pour mon compte est de ne pas tout le temps forcer (pour s'entrainer) car je pense qu'on peut rapidement arriver à une lassitude/fatigue, surtout sur un trajet exigeant ; après 3 jours de vélotaf, le matin est délicat avec la côte de 2.5 kms franche dès le départ... brouillard et gamelle (un virage pris bien trop vite avec une route très grasse ! pour fêter ça hier en plus ;-) ; mais le soir est vraiment top avec cette douceur... encore 2 km/h de gagné, ça m'encourage à le faire au moins 2/3 fois semaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7089
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 11 Fév 2011, 23:25

Kapello a écrit:
. J'imagine au la limite entrainement / surentrainement n'est pas la même pour tout le monde, je vais tâcher de ressentir les symptômes de la fatigue (ça, c'est une méthode d'hypochondriaque)
Eventuellement, alors du factuel :
tu prends ta tension, et si les pressions se resserent, faut lever le pieds (enfin je crois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Dim 13 Fév 2011, 19:17

Bon, depuis mon dernier message sur ce fil, il y a eu du nouveau.

En fait j'ai trouvé une bonne occasion en vélo couché (cela reste relatif, hein), et je lui ai greffé une assistance électrique, j'avais présenté la bête cet automne.

Du coup, je fais effectivement mes 2x9 kilomètres presque tous les jours depuis octobre (bon, les passages neigeux et verglacés de cette fin dautomne et du début de l'hiver m'ont fait redevenir deuchiste).

Je suis content, mais je dois faire attention de ne pas trop forcer sur mes genoux...

J'ai dû investir dans des vêtements adaptés pour lutter contre la pluie et le froid (une amie m'a conseillé la cagoule de motard pour lutter contre le froid, et je dois avouer que c'est effectivement parfait).

J'ai aussi investi dans de l'éclairage.

Bon, tout n'est pas parfait, ni complètement fignolé, mais je sais pourvoir prendre mon vélo quand je le veux, plutôt que ma voiture. Heu, du coup, pour redémarrer la Méhari après des semaines d'inutilisation, c'est dur : elle me fait payer le fait que je la délaisse ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Lun 14 Fév 2011, 00:40

Kapello a écrit:
Depuis le début de cette année, je travaille au collège de Sauveterre de Guyenne, trois fois par semaine, un trajet magnifique, mais franchement bosselé : 32 km allé retour et 350 m de dénivelé, partagé entre ondulations faciles à avaler et côtes à 8 voire 9 % sur 80 m de dénivelé. Une fois par semaine, je vais à Castillon, à 8 km, ce qui est juste un échauffement.

Mes impressions sont que c'est un trajet fatiguant, surtout parce qu'il me prend, temps morts compris deux heures trente par jour. Chose surprenante, je l'effectuais au mois de septembre à 20 km/h de moyenne, moyenne tombée au plus fort de l'hiver à 16 km/h. J'ai l'impression de me désentrainer, je sais que je roule plus lentement de nuit, mais pourtant, je monte les côtes de manière plus fluide.
J'avoue aussi quelques coups de pompes, les nuits sont un peu raccourcies depuis que nous nous sommes lancés dans la production intensive de couches merdouaillantes artisanales. Ce matin, j'ai gratté une heure de sommeil, et donc, j'ai pris Pépette, la twingo hors d'âge qui ne sert qu'à tirer des remorques de gravats. Trahison, apostasie... je le paye d'un état léthargique et second... Voiture pas bien, vélo beaucoup plus mieux.
Sinon, qu'il gèle ou pas, qu'il fasse sec ou humide, je sue toujours et tellement que mes habits sont trempés (je trempe la couette et le matelas dans une chambre à 16°, alors...)

Tiens, j'affiche le profil...



L'entre deux mers, c'est vraiment bosselé, c'est finalement assez dur en vélo. Pour costauds seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
figaro
Accro du forum


Messages : 1514
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Lun 14 Fév 2011, 07:07

Travaillant à dijon pendant deux mois, j'ai eu un vélottaf de 34km aller. La superbe piste cyclable plate le long du canal puis une classique du coin, la montée de gergueil pour arriver chez moi; environ 200 m de dénivellé en 3 bornes. Finissant le job à 23h bien sonnées, j'ai rapidement compris que la lassitude me gagnerai lorsque vers minuit , je devais attaquer la pente.
Descente et remontée en voiture m'ont permis de savourer un vélotaf de rêve 60 km 6jours/ semaine par tous les temps deux mois seulement ( c'était trop court).

Il me semble que les valeurs absolues de kilométrage ne signifient pas tout et la notion de plaisir est essentielle. 3km sur une route passagère ou défoncée peuvent être plus éprouvants que 20km superbes. Je serais adepte de commencer par des distances qu'on sait supporter facilement et d'allonger au fil des mois en étant à l'écoute de ses sensations.
Ça peut éviter de raccrocher définitivement son biclou au clou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 40
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 04 Mar 2011, 16:08

Aprés une premiére tentative en septembre 2010, j'ai tenté pour la seconde fois ce 25 février un trajet aller/retour vélorizontaf, la galére du retour m'a collé de sacrés doutes sur la suite de ma pratique du vélo couché...

Aller/De bonne heure dans le rétro...

L'envie m'est venu hier de retenter l'expérience du trajet boulot en vélo-couché, conscient de mon absence d'entrainement, je programme un départ à 7h en sachant bien que sauf miracle je ne mettrais pas 1h30 comme la dernière fois mais surement plus. Le vélo est préparé la veille jusque tard pour disposer d'un éclairage fixe à piles à l'avant en plus de la frontale et de mon réflecteur fixé avec du scotch...l'arrière reçoit un réflecteur collé sur le dossier plus un éclairage à pile et un réflecteur fixés sur l'attache rapide de la roue arrière, de bandeaux réfléchissants sur les sacoches elles mêmes munies de bandes réfléchissantes et enfin je porte un gilet de visibilité...en principe difficile de me rater (ou plutôt facile de m'éviter) je n'aurais pas de remarques des automobilistes croisés...pour autant ma chérie qui m'a vu partir n'est pas convaincu que je sois si voyant que cela....

Départ 7 h en théorie mais je galère pour emporter mon sac à dos avec quelques affaires pour la journée, je le cale comme je peux sur le coté du siège mais il touche la roue puis lorsqu'il ne touche plus je suis contraint à ne pouvoir avoir un appui complet sur le siège ce qui entraîne un léger inconfort....néanmoins je peux partir et là bonne surprise pas de recherche d'équilibre malgré les 5 mois passés de coupure...les automatismes sont là. Direction Grandcourt, nuit noire mais j'y vois assez pour rouler (pour autant un meilleur éclairage est obligatoire pour les Brm nocturnes), le sac a bougé et frotte sur le pneu...je m'arrête et je repositionne le tout. Direction la sortie de mon village, je repositionne ma frontale pour un meilleur champ de vision et c'est le drame, je la perds et j'étale les 3 piles sur la route...l'éclairage public n'y suffit pas pour retrouver le tout, je décroche ma lampe du vélo et retrouve mes petites pour les replacer, je place la frontale à sa place (sur mon front) sous le casque.

Cette fois plus d'arrêt prévu, je monte sur Fresnoy-Folny, cette longue bosse qui vous réchauffe ou vous flingue selon la forme (entre les deux pour aujourd'hui), le jour va se lever, je suis tranquille mais pas très rapide....Une gorgée au stop et direction Envermeu pour la partie qui permet d'emmagasiner de la moyenne et je roule plutôt bien...pour une reprise. Passage délicat dans un rond-point, je suis sensé prendre à gauche dans celui-ci pour rejoindre une route plus bucolique mais une camionnette me dépasse tandis qu'un poids-lourd s'engage dans ce même rond-point, je ne fais pas le poids et pas à l'aise je prends direct en face pour me dégager et du coup me retrouve sur l'axe moins sympa et plus fréquenté.

La fin de parcours est assez classique, je ressens des signes de fatigue à 7 kilomètres de la fin et il me tarde d'arriver, j'aurais mis 20 minutes de plus que la fois dernière avec une petite modif de parcours, mais le bilan à ce stade de la journée est satisfaisant compte tenu du peu de kilomètres roulés...

Point météo: la bruine annoncée fut une pluie fine tout du long, garde-boue obligatoire à l'arrière, éviter les sorties à l'arrache pour prévoir le change la veille et se charger un minimum....

Retour/Du bon air dans le rétro...

Compte tenu de mon trajet aller, j'envisage un retour du même niveau, je laisse mon sac au travail pour être un peu plus léger. Je pars un peu plus tôt sous les regards de mes collègues si bien que j'aurais droit à ma première vidéo sur le Baron....


Je quitte Dieppe et sa circulation pour rejoindre les axes moins fréquentés, je peux cette fois ci sans problème prendre ma route plus paisible, je cherche un peu ma direction mais rien de grave. Même si je me sens moins rapide il n'y a à ce stade pas de quoi s'inquiéter....dés la sortie d'Envermeu la bosse me colle à la route et me distribue une crampe par cuisse et je sens les masses qui roulent autour des muscles à chaque tour de pédalier, pour autant je me surprends à analyser calmement la situation et à me dire que les crampes finalement se gèrent mieux en vélo couché, je sais que pour calmer tout cela je dois forcer un peu plus et surtout éviter les positions statiques de jambes finalement encore plus douloureuses que les tours de pédales.

La douleur s'éloigne, la pente se calme mais le mal est fait le rythme même modeste a disparu. Faux-plat montant jusque Fresnoy-Folny, plus de jus et l'euphorie d'il y a quelques mois fait place à une grosse désillusion, ok je suis à court de sorties, ok j'ai mangé plutôt light ce midi et ok le vent ne souffle pas aussi favorablement qu'en septembre mais bon je suis collé sans forces et sans espoir….à ce stade je ne m'imagine pas boucler un Paris-Brest-Paris sur un tel engin, je veux le revendre pour un vélo droit léger et équipé pour la longue distance…je suis convaincu de l'intérêt du vélo-couché mais je ne dispose pas du temps pour m'entraîner assez pour en tirer le meilleur parti. Et puis merde tu roules tout seul, il y a plus moyen de rouler en groupe de manière homogène, je sens que cela va être galère la longue distance dans ces conditions et pour l'instant le confort tant espéré n'est pour l'instant pas au rendez-vous. Bref rien ne va, la bosse n'en finit pas je vais mettre plus de 2 heures pour rentrer cela devient ridicule, je suis plus de 2 fois moins rapide que la dernière fois dans cette partie alors que cela avait été ma satisfaction et en plus un groupe de cyclos affutés me déposent en fin de montée…..j'en ai marre bordel…..ce devait être le jour de ma première sortie dans mon programme vers PBP 2011 et j'ai l'impression que c'est le signal de la fin de mon projet…

Bilan : alors que j'aurais pu enchainer avec une sortie le dimanche matin en club et le mercredi suivant, j'ai perdu l'envie, peut être samedi matin à confirmer…je veux vendre mon VC mais ma chérie ne souhaite pas que je renonce à l'engin même si je dois reporter PBP 2011 pour ma part je ne souhaite pas renoncer à PBP et suis prêt à quitter le VC quitte à reprendre dés que plus disponible….compromis trouver un minimum de condition physique pour boucler le 200 km du 2 avril dans un état de fraicheur suffisant pour espérer encore un peu….

Les raisons d'espérer sont le trajet aller pas trop pourri, sans doute une fatigue due aux travaux que j'ai mal évalué, une alimentation insuffisante et des conditions météo défavorables, une confiance toute relative dans le vélo (je fais encore des écarts ponctuels inquiétants) mais le dépassement surprise des cyclos ne m'a pas provoqué d'écart (peut être trop fatigué pour même réagir…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7089
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 04 Mar 2011, 18:56

Le Héron a écrit:
Aprés une premiére tentative en septembre 2010, j'ai tenté pour la seconde fois ce 25 février un trajet aller/retour vélorizontaf,
Et entre temps, t'as fait combien de km en Baron ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 40
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 04 Mar 2011, 19:17

Trés trés peu mais même une reprise de VD aprés autant de coupure ne m'avait fait un effet comme cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 53
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 04 Mar 2011, 19:38

Perso je ne suis pas surpris par ton aventure.

En vélo droit, les muscles sollicités sont proches de ceux de la marche (Je vais au boulot à pied, et les lendemains de longues sorties en vélo droit, les trajets à pied étaient parfois très durs, surtout le matin).
Donc même si tu ne roule plus, le simple fait de marcher te permet de préserver plus longtemps ta masse musculaire.

En couché, les muscles de la marche n'entrent quasiment pas en jeu (idem, avec le double de kilométrage !!!, le lendemain quand je fait le trajet, je ressens rien dans les jambes à part la fatigue générale).
De fait, dès que tu arrêtes l'entrainement, la masse musculaire commence à fondre.

Donc pas de miracle, il faut rouler en hiver même si les sorties sont plus courtes.

Au fait, combien de km ton trajet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 40
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 04 Mar 2011, 23:13

Mon trajet fait 37 kilométres, avec une bosse à l'aller au début, et un long faux plat vers la fin pour le retour 180 M de D+ à l'aller et 250 pour le retour. Je n'avais pas pensé à la donnée de la marche comme entretien des muscles propres au VD. Aprés 150 bornes entre les 2 sorties référence et 4 mois de coupure....mais bon demain je roule on verra bien....merci pour les conseils....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Ven 04 Nov 2011, 22:24

Je relance ce fil pour exprimer mon intense satisfaction.

Je fais 2x9km par jour depuis début octobre. le dénivelé est de 62m, assez régulier: l'aller est une longue montée, et le retour une longue descente. Le début est un peu chiant depuis que des ignobles salauds font des travaux sur MA route, ce qui me rajoute trois feux et 200m de route à 4 voies entre deux rond points. Une fois passé ces deux premières bornes, j'attaque environ une borne dans la cambrousse sans éclairage, et je me retrouve sur la D7. Luxe absolu: les Pyrénées droit devant, peu de voitures, j'ai la priorité, la zone est limitée entre 50 et 30 et il y a de l'éclairage.
Jusqu'ici je ne l'ai fait qu'une fois en VH, le reste en VD. Je vais passer au tout VH les jours sans pluie. Et j'envisage d'augmenter un peu la distance: en faisant à l'aller 17km je peux passer à 162m de dénivellé, et à 21km d'aller j’atteins les 260m.

Soyons clair: je compte bien pourrir plein de monde au KIDAM 2012.

Seule ombre au tableau: je n'ai pas encore la certitude de rester à Tarbes au-delà de décembre, et ensuite, combien de temps vais-je rester? Je ne sais pas. Bienvenu dans le monde heureux des prestataires!

J'ajoute aussi que ce trajet est un choix. J'aurai pu avoir un taf plus stable, et mieux payé ailleurs. De plus le loyer est un peu plus haut que si je m'étais moins bien placé dans Tarbes. Mais ces "difficultés" sont très mineures: mon budget prévisionnel laisse apparaitre un rab de 8000€ environ. Je le répète, mes conditions me semblent exceptionnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8505
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Sam 05 Nov 2011, 22:07

C'est aussi l'occasion pour moi de témoigner de mon nouveau trajet vélo taf ; car nouveau taf il y a depuis septembre...

2 à 3 fois par semaine, et au total, 46 kms aller ; et pareil au retour (sisi) ; réalisable facilement en septembre et première partie d'octobre car il fait doux voir chaud encore ;
La seule difficulté réside dans le fait que cela prend un certain temps et...... ce temps est du temps en moins avec ma famille ; moins de disponibilité pour s'occuper des petits le matin et le soir ; il en va de l'équilibre de la famille !!

La solution que j'ai alors aménagée est de faire une partie du trajet en train ; les horaires correspondent bien et c'est une chance. Malgré tout, cela ne me fait pas gagner un temps énorme tout compte fait... et j'ai la frustration de ne faire que 18 ou 25 kms au lieu de 46 (2 gares d'arrêts au choix).

Pour le matin, j'avoue que 18 ou 25 kms me suffisent parfois en ces temps rafraichissant ; je ne suis pas "du matin" de façon général.
Pour le retour, c'est un peu court comme effort.

Donc j'aménage en fonction des disponibilités d'Anna pour qu'un soir sur deux on s'occupe de l'intendance familiale ;-)

Soit, le lundi matin train + 18 kms - lundi soir et mardi véhicule de société - mardi soir 25 ou 46 kms (exceptionnellement la voiture suivant mes "tournées") - Mercredi matin 18 kms (ou except véhicule comme le mardi soir) - mercredi soir et jeudi matin (véhicule) ; jeudi soir 25 ou 46 kms (et même remarque que pour le mardi soir) - vendredi matin 18 kms (ou véhicule) - vendredi soir 25 ou 46 kms...

En moyenne je fais lundi matin, mardi soir, mercredi matin, et vendredi soir... soit entre 106 kms et 130 kms...
et qu'avec un peu de volonté (départ à 6h le matin) je fais épisodiquement aller et retour complet soit 186 kms... ou également, le jeudi soir et vendredi matin à vélo, ce qui revient presque au même avec 193 kms

Ma seule contrainte est le delta de temps que cela implique...
De façon plus globale, ça me donnera l'occasion de réaliser entre 5 et 7000 kms de velot taf à l'année...

Pour terminer, le trajet est très roulant, bon revêtement, 2 x 18 bornes de toboggans et 1 x 10 bornes de petites routes peu fréquentées et correctes pour schématiser ;
Je mets entre 1h21 et 1h35 suivant ma forme et ma motivation.
Malgré que le retour soit moins facile que l'aller il est souvent plus rapide car le matin, je met du temps à me chauffer et je vais vers l'Ouest... et les soirs je suis "chaud" et j'ai le vent avec moi.

Aller complet

Retour

Enfin, je crois que c'est un velotaf idéal pour un velomobile !! Et je compte bien essayer prochainement sur une semaine complète....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
yoclode
Accro du forum
avatar

Messages : 1320
Localisation : alsace
VPH : quests
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Sam 05 Nov 2011, 22:30

sebastien a écrit:
...

2 à 3 fois par semaine, et au total, 46 kms aller ; et pareil au retour (sisi) ; réalisable facilement en septembre et première partie d'octobre car il fait doux voir chaud encore ;
La seule difficulté réside dans le fait que cela prend un certain temps et...... ce temps est du temps en moins avec ma famille ; moins de disponibilité pour s'occuper des petits le matin et le soir ; il en va de l'équilibre de la famille !!
...

Je trouve cela aussi agréable (c'est sûr en période "estivale" c'est le top... sous la pluie/dans le froid/la nuit moins...)mais comme tu le signales, c'est du temps en moins pour le reste
Bon essai de vm!!! (rien que les tobogan, le froid, le vent,...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2563
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Sam 05 Nov 2011, 22:46

Avec mes 15 km et mes horaires irréguliers j'ai la chance de pouvoir moduler à souhait. P.ex le matin départ à 5h30, 1h30 de vm puis travail à 7h30 (après la douche etc) puis petit dèj au travail.
Ou comme ce soir, départ de mon travail à 00.30, puis 2 heures de vm (si il n'y a pas trop de brouillard, une vraie plaie ici entre octobre et décembre) puis dodo.
Dans les deux cas ça n'interfère pas avec la vie familiale et je me contente de faire le trajet direct respectivement pour le retour et l'aller, ce qui ne prend qu'une demi-heure à chaque fois.
J'ai alors la satisfaction de rouler entre 7 et 12 heures par semaine, en fonction du nombre de jours de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapello
Accro du forum
avatar

Messages : 1580
Âge : 43
Localisation : 33350 Pujols
VPH : Bachetta Giro 26 (Biquette) meyerisé : moyeux dynamo et rohloff et TicTac, vélomobile quest
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Dim 06 Nov 2011, 11:16

Cette année, je suis au lycée de Libourne à 25 km de chez moi...Et bien, c'est beaucoup, car il me faut à l'aller 1h pile pour arriver, plus le temps mort. Ça, ça passe encore, mais au retour, fatigue du travail aidant, il me faut plus, et ça fait des journées longues.
Avec mon Bacchetta qui est un vélo bien pour rouler longtemps à 20, c'est un trajet difficile.
Par contre, durant la semaine où je louais le quest d'Aurélien Bonneteau, ce fut parfaitement faisable et même franchement agréable en 45 mn (record : 38.9 km/h de porte à porte en m'arrachant l'aorte).
Avec une seule limite pour le Quest : la chaleur : par temps de givre de nuit (0°, pas moins), j'étais en short et T-shirt, sandalettes avec chaussettes fines, et j'étais en nage. Par 20 ° dehors, il ne me faut jamais passer en dessous de 30 km/h sous peine de crever de chaud (et donc la remonté à Pujols à 6-8 %, devient un calvaire). Ceci dit, je pense que l'on s'habitue à supporter le sauna roulant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sleibt
Admin
avatar

Messages : 3179
Âge : 44
Localisation : Rennes
VPH : Stee (Strada 92) / Saki / Incognito / Junior
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Dim 06 Nov 2011, 12:07

Effectivement, c'est des engins concus au benelux, pas en espagne. Cependant, je trouve que ca aide beaucoup de frequenter le rayon textile "course a pied" des magasins de sport. Quand il pleut et qu'il fait tiede (ca va souvent ensemble), il est possible de rouler avec la mousse legerement soulevee a l'avant pour admettre quand meme un peu d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Météo et boulot.   Dim 06 Nov 2011, 12:59

Bonjour,
---
A titre d'information:Pendant 1 an 1/2 ,j ai fait 2x32 km/jours par tout les temps. de 37° à -8°C.
3 jours de pluie trop forte dans l année m'ont interdit de rouler.
Très peu de trajets ont été faits en vélo couché car je ne connaissais pas au début...
J ai fortement regretté de rester sur mon vélo droit si longtemps.....
...
Donc la météo est rarement un problème.
---
Ps: l âge non plus : j avais 60 ans..

J ai aussi fait 2x50km pour aller au boulot mais pas tous les jours de la semaine.


Dernière édition par cebd le Lun 07 Nov 2011, 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4471
Âge : 24
Localisation : Vendée
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Dim 06 Nov 2011, 13:27

je fais 50 km en velomobile waw pour aller à mon CFA et 50 pour revenir, tout les jours deux semaines / mois
sur un trajet constitué essentiellement de grandes montées et de grandes descentes
donc j'alterne entre 15 km/h en côte et 90 km/h en descente...

valable toute l'année, étant donné que le vélomobile est mon seul moyen de locomotion Cool

100 km/jour est pour moi la limite sur un trajet comme le mien :



dans le cas ou il fera verglagla, je prendrais le car mais je devrai alors me lever une 1/2 heure plus tôt et supporter d'etre mal réveillé pendant toute la journée ...

je mets 1h10 en moyenne pour faire un trajet vélorizonmachintaf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
Thygo
Accro du forum
avatar

Messages : 1447
Âge : 51
Localisation : Villeurbanne
VPH : Agenda et Quest 693
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Combien de kilomètres par jour ?   Dim 15 Jan 2012, 19:57

Salut les couchés.

D'abord, bonne années à tous et plein de jolis kilomètres à l'horizontal.

Après les mondanités, passons au cœur du sujet.

Aujourd'hui, je n'utilise mon bel agenda, chaque jour, que pour aller au bureau.
Je parcours trente kilomètres au quotidien. Au fil des ans, vélotaffer est devenu indispensable à mon équilibre.
Je mets, environ, une quarantaine de minutes pour quinze kilomètres.

Mais voilà. Dans cette vie paisible et sans intérêt vient s’immiscer le grain de sable dans la chaussure de l'homme de base et pantouflard: une humaine de sexe féminin.
Et donc, l'homme et la femme projettent de vivre un jour sous le même toi. Allez savoir pourquoi.
Et donc, l'homme doit faire des concessions et doit s'éloigner de son lieu de travail. Ben oui. Les femmes ont des arguments contre lesquels les hommes faibles que nous sommes ne peuvent pas lutter vous en conviendrez.

Je veux bien faire des concessions, mais abandonner mes parcours quotidien est au dessus de mes forces.

Alors, je m'interroge et aimerais savoir combien de kilomètres est-il possible de parcourir au quotidien en vélo couché, sans se lasser et se flinguer physiquement.

J'aimerais avoir votre expérience et votre vécu pour que je puisse me rendre compte de ce qu'il me serait possible d'envisager.
Et puis, si vous avez des astuces pour parcourir des distances comprises entre vingt et trente kilomètres envisagés et un peu vallonnées, je suis preneur.

Merci pour votre attention. Vous pouvez reprendre une vie normale, si tant est que, parcourir nos belles routes en vélo couché puisse être considéré comme normal.

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-fil-de-l-eau.fr
IDR56
Posteur de bronze
avatar

Messages : 339
Âge : 54
Localisation : Theix Morbihan
VPH : Vélo droit
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Dim 15 Jan 2012, 20:20

Tu as tout un fil là-dessus. J'espère que le lien va fonctionner !
Bonne lecture


http://velorizontal.bbfr.net/t4880-distance-en-velorizontaf?highlight=Distance+++%2B+v%E9lotaff

PS : Le grain de sable vient-elle lire parfois ce que tu postes? Embarassed

greffe effectuee, merci -sleibt-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thygo
Accro du forum
avatar

Messages : 1447
Âge : 51
Localisation : Villeurbanne
VPH : Agenda et Quest 693
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Dim 15 Jan 2012, 20:33

Je me doutais que ce genre de sujet devait déjà existé.

Dans ce fil, j'ai de quoi avoir une foule de renseignement. Je m'en vais donc tout lire avec plaisir.

Merci aux modos de m'avoir mis sur le bon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-fil-de-l-eau.fr
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2563
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Dim 15 Jan 2012, 20:34

Salut Thygo,
Je fais entre 45 et 55 km par jour et depuis peu j'ai commencé à considérer mes trajets comme des entraînements, avec l'appuie de la littérature et notamment le livre de Mallet ''Le cyclisme moderne''. Ceci avait été rendu nécessaire car en sortant de l'automne j'avais adopté une très mauvaise habitude qui avait eu comme conséquence que je me suis totallement vidé de toute mon énergie en moins de 2 semaines tandis que j'allais très bien quelques jours auparavant. Ayant eu besoin de comprendre le pourquoi j'avais donc un peu approfondi le sujet comme dit plus haut. Le résultat est que j'ai pu réorganiser mes sorties vélotaf et que tout va de nouveau très bien maintenant, peut-être même mieux qu'avant et surtout, j'ai l'impression que contrairement à avant je pourrais sensiblement augmenter ma distance parcourue sans souffrir de fatigue excessive. Actuellement je fais donc vers les 200-220 km par semaine et le but est d'arriver à nouveau vers les 250 km. Au mois de septembre j'avais enchaîné 2 semaines (6 jours de travail chaque fois et beaucoup de km 'ajoutés' sur chaque trajet) de 380 km et pour moi c'était clairement la limite. Je suis sur qu'en planifiant l'aspect entraînement de mes trajets -comme je fais maintenant- que je pourrais repousser cette limite. En d+ j'avais -pour 2011- en moyenne 7.2 mètres de dénivelé positif par km parcouru.
Pour le temps passé sur le vélo j'ai quelque part de la chance car j'ai des horaires très irréguliers et je roule souvent la nuit, tôt ou tard, ce qui limite fortement l'interférence familiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thygo
Accro du forum
avatar

Messages : 1447
Âge : 51
Localisation : Villeurbanne
VPH : Agenda et Quest 693
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Mar 17 Jan 2012, 13:09

Voilà qui est très intéressant.

C'est vrai que vélotaffer c'est un peu faire du vélo de façon un peu désordonné et que, quand on atteint certaines distances, il est peut-être bon d'éviter de se faire trop mal.

Je ne sais pas ce que t'as apporté ce livre, mais tu as éveillé ma curiosité. Je vais me renseigner.
Ça peut peut-être me permettre de voyager chaque jour de manière plus confortable et de me préparer à des distances plus longues pour mon futur.

A vu de nez, mon futur (éloigné tout de même) parcours serait de trente cinq kilomètres pour l'aller et autant pour le retour. Soit soixante dix kilomètres par jour et un peu vallonné quand même.
Ça me parait une distance complètement infaisable au quotidien, mais le challenge m'excite.

A suivre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-fil-de-l-eau.fr
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   Mar 17 Jan 2012, 13:26

Une méthode, qui demande une bonne organisation et un endroit relativement sécurisé pour la voiture, est de mettre le vélo dans la voiture un matin, aller au taf, laisser la voiture, revenir avec le vélo, re-vélo le lendemain et retour avec le vélo dans la voiture. Cela laisse une bonne partie des trajets en vélo et toujours une nuit de repos entre deux trajets à vélo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Distance en vélorizontaf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Distance en vélorizontaf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: