Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carbon arrow
Posteur d'or
avatar

Messages : 681
Localisation : Bruxelles
VPH : Carbon highracer-Home made
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 11:20

a l'occasion du superbe rassemblement de Sologne ( Organisé par Tijojo and CO) ,j'ai eu l'occasion et la chance d'essayer longuement un Quest .
C'est Joel Vincent du Mans ( Spécialiste et vendeur de Vélomobiles ) qui m'a donné cette opportunité et ce grand plaisir , moi qui suis accro de nouvelles sensations pour tout ce qui roule , vole , glisse etc....
C'était donc un mélange d'excitation et de grande concentration que je ressentais ce matin ensoleillé au camping de Bracieux avant mes premiers tours de roues .
Précisons que je n'avais jamais mis les f..es sur un Vc muni d'une troisième roue ( toujours pensé que si ça roulait avec 2
roues pourquoi s'encombrer d'une troisième superflue qui en plus m'empèche de pencher dans les virages Laughing )
Réglages du pédalier ardu ,vu mes guibolles qui vont avec mes 1m88 ;mais Joel jongle avec ses clefs(du paradis) ,et , bonne nouvelle il ne faudra donc pas percer deux trous dans l'avant du superbe suppositoire blanc .
J'enfourne mes petites affaires derrière le dossier et pose mon gps à coté de moi , tout ceci me rappelle mes expériences d'ULM .
Et c'est parti ... Joel voit partir son joli bébé blanc immaculé avec un petit pincement de coeur , mais je lui ai promis de bien veiller sur lui et de ne pas dépasser le 100 km/h ( Je plaisante) .
Clac -clac les "spd" bien enclenchée sont le signe du départ et en compagnie de la caravane de Joyeux VC istes nous filons vers les berges de la Loire pour 80 km de vadrouille .
Première impression à froid ( provisoirement .. le froid ! ) .... le ronflement du train roulant et de la carrosserie auquel je ne suis pas habitué et le maniement assez sensible du guidon minuscule et de ses leviers de freins disposés assez bizarrement dans l'axe de la potence .
J'ai aussi l'impression de diablement pousser sur les pédales ; mais là j'ai tout faux ... les sensations de vitesse sont completement différentes dans cet engin, c'est en dépassant presque tout le monde que je me suis rendu compte de la vitesse phénoménale de mon "obus" lançé sur plat à un bon 10 km/h de plus que sur mon brave " carbon arrow " .
Psychologiquement aussi , le quest a des effets secondaires sur le comportement du cycliste " lambda " qu'il transforme comme par magie en "excité du champignon " ivre de vitesse et tellement fier aux commandes de sa fusée hypergalactique .
Pour résumer j'étais " tout fou comme un gamin dans sa petite ferrari rouge à pédales" ( j'en avais une jadis .... ) .
Mais revenons à nos sangliers .

Dans les "rares cotes du trajet " j'étais bien entendu confronté au poids ( 34kg) du bestiaux , mais je n'ai pas été trop pénalisé sur ce genre de parcours plutot gentiment ondulé .

Coté pratique ,vu mon départ improvisé , au moment d'essayer de retrouver ma carte, mon gps , et autres broutilles ......plus rien , du moins là ou je les avais laissés ; le Quest s'est chargé de jouer au "mixer " et a malicieusement envoyé mes précieux objets ... un peu partout sous le siège,dans la pointe, enfin heureusement plutot vers l'arrière de mon habitacle polyesthérisé ,cela évite de tout semer par les ouies de pédalier ( destinées à laisser quelque liberté aux talon de mes "tailles 44 ").
Moralité ... pas confondre son Velomobile avec un armoire IK.A prete à tout avaler ..... Un peu d'ordre bon sang Wink

Confort : Franchement tres bon , meme supérieur à celui de mon VC suspendu , et pas au détriment de la tenue de route ( Mais je n'ai pas poussé la bete dans ses derniers retranchements ) .

Rayon de braquage ..... , deux ou trois retournements sur des routes minuscules m'ont vaccinés et persuadés qu'il vaut parfois mieux continuer ....tout droit vers l'horizon, vers les antipodes , l'Australie et remonter par les Aléoutiennes ..
ou plus rapide , sortir ,soulever la pointe et HOP 180°, remonter à bord et c'est parti ( cela évite de raper mes chaussettes ou l'épiderme de mes mollets douillets dans les" trappes à bombes").
Sur route de largeur " normale , ça passe sans embrouilles .( Il faudrait un frein arrière et pratiquer le "pivotement dérapé " )

Protections contres les éléments déchainés : Super quand il fait un crachin Breton ou une " drache " Belge , super contre le froid .
Mais... déception , ce jour là il faisait ... chaud et ciel bleu ; il fallait bien que cela tombe sur moi , j'étais condamné à transpirer et rougir dans mon " sauna hollandais ,mais cela aidait à persuader les badeaux curieux que.. non,non il n'y a pas de moteur sous le capot .
Ces échauffements ne m'étaient surtout pénibles que dans les "faux plats " , quand la vitesse chute.

Stabilité à l'arret : Je goute à un nouveau plaisir , celui de s'arreter, vaquer à diverses occupations ( manger, boire , lire la carte ou le gps ( une fois retrouvé ) etc .. tout ceci installé confortablement dans son petit cocon protecteur , -c'est pas mal du tout finalement ces trois roues -( Je dois prendre un coup de vieux !)

Impact sociologique sur les populations autochtones rencontrées : Vous rechechez férocement des nouveaux amis ( ies) des relations toutes fraiches ,oubliez Facebook et autres Meetics ,ils ne sont que dérisoires façe aux 2652 amis que je me suis fait en l'espace de 80 km ; j'ai plus vidé mes bidons d'eau à cause de mes boniments et autres explications enjouées qui m'ont déseché les amygdales qu'à cause de mes pointes de vitesse .
Ce véhicule attire les regards et la curiosité , il me semble qu'il provoque des remarque plus sympathiques et intelligentes en général que le vélo couché classique ou le trike ; peut etre du à la ressemblance du VM avec la voiture si chère à l'humain !!!

Esthétique, effet attractif de la "chose" : J'avoue etre completement tombé amoureux de cet "ovni" ; j'aime
-sa forme avantageuse
-sa peau si lisse
-son coté petit bolide sympatique
-à son guidon on est " vachement valorisé et original" Embarassed

Passons aux conclusions car j'en vois qui s'endorment au fond de la classe Rolling Eyes

Avantages et qualités dans l'ordre ( Avis personnels )

-Plaisir de pilotage
-Confort ( Sauf ventilation )
-Vitesse moyenne augmentée en terrain plat ou peu accidenté .
-Plaisir de circuler dans un véhicule exclusif et beau .
-Volume de rangement ( s'il est bien organisé !)
-
Les inconvénients du VM par importance décroissante ( Avis personnel bien sur )

- sa grande difficulté à etre transporté à cause de son encombrement ( trains, avions ,voiture )
ce qui rend tres hazardeux un voyages un peu loin de chez soi .on est alors dépendant en cas de grosse panne d'une voiture ou camionnette pour le rapatrier .
-le manque de ventilation ( on pourrais imaginer un ventilateur sur petite batterie ?)
-Le rayon de braquage ...
-Le poids en cote importante ( Assistance électrique tres appropriée alors )
-Perte partielle du contact direct avec l'environnement que l'on ressent en VC
-le prix , mais c'est vraiment bon marché en comparaison avec une voiture sportive et exceptionnelle ( qui couterait 40000 eur !) Il faut comparer ce qui est comparable .
L'expérience a été tres enrichissante , les VM sont des engins fabuleux et tres enthousiasmants , il faudrait surement quelques milliers de km pour bien cerner le produit ,mais il s'agit certainement d'un bon choix pour celui qui le trouve adapté à ses besoins .

Merci pour ta confiance et ta passion tres professionnelle , Joel ( JV cycles )









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asocat
Pilier du forum
avatar

Messages : 749
Âge : 41
Localisation : Lasson, Calvados
VPH : trike en autoconstruction à peaufiner - asocatrike -Baron
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 12:04

Compte-rendu très clair.
On sent le bonheur que cela t'a procuré.
Je n'ai même pas encore roulé avec mon trike (si je le fini un jour) que des écris comme celui-là me donne envie de passer au VM.
Note pour moi-même, ne pas essayer... Car JoelV est tellement passionné que le virus va prendre
A quand l'achat après cet essai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carbon arrow
Posteur d'or
avatar

Messages : 681
Localisation : Bruxelles
VPH : Carbon highracer-Home made
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 12:08

Merci..
L'achat ne sera pas immédiat ,puisque les voyages en perspective combinent le train (car?) et le vélo .
Essaye vite ton trike !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3781
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 12:14

Superbe compte rendu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4427
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 12:23

belle analyse, je n'ai rien d'autre à ajouter sur de qui est dit...
sauf que quand on est vélomobiliste et qu'on s'en sert tout les jours, les avantages et inconvénients que tu écris changent un peu

sur un essai à long terme, tu verrais que le coté ventilation n'est pas spécialement un problème puisque en dehors des arrêts pour feux rouges, stop, bouchons => la ville , le vm est bien ventilé , surtout quand il est lancé à 55 km/h

l'autre fois, je roulais sans le toit et quand j'ai atteint 60 km/h, le flux d'air accéléré par la coque venait me gonfler la bouche tel un parachutiste en pleine chute Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
Carbon arrow
Posteur d'or
avatar

Messages : 681
Localisation : Bruxelles
VPH : Carbon highracer-Home made
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 12:32

Merci Marcel

Daweed ; nous n'avons pas les memes valeurs Laughing
55 km/h meme en quest sur plat c'est pour moi du domaine du reve !!! Mon max a ete 45 km/h pendant 10 minutes le long de la loire ( réputée plate ou presque puisque je remontais !!)
Pour t'avoir vu en action dans ton VM tu semblais etre l'utilisateur idéal ,en parfaite symbiose avec l'engin , et......peu habillé ! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4427
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 12:36

moi ? torse-nu ?? nnoooonnnn ... jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 13:15

Bien sûr que non, personne ne roulerait torse nu dans une VM, voyons... Wink
Un hammam à roulettes, en montée, serait un meilleur nom.

Au quotidien, sans le toit j'ai maintenant les yeux qui pleurent, plus l'habitude...
Avec un tel confort, on s'empâte un peu.

Chouette essai, et tu as vite pris confiance: tant en quest qu'en Alleweder ou leiba xstream, il m'en a fallu des bornes pour être à l'aise. Trop haut, trop lourd, face aux Speed et 700 qui sont rivés au sol. Mais avec le temps, j'en arrive en gros aux mêmes conclusions.

Et pour ce qui est du GPS et autres babioles, en fait cela devient un avantage: plus de sac à attaché, on balance tout dedans et roule ma poule. Facile, pratique (et bordélique à souhait) il ne manque que la lumière à bord la nuit pour tout retrouver à l'arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2383
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 14:03

tu va avoir plus compliqué a le fabriquer, ton VM, Carbon arrow -Smile Beau compte rendu, ... Mais hautement subversif, ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
Carbon arrow
Posteur d'or
avatar

Messages : 681
Localisation : Bruxelles
VPH : Carbon highracer-Home made
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 14:39

de fait Stephane, ça me semble un peu au dessus de mes capacités de constructeur amateur Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sleibt
Admin
avatar

Messages : 3179
Âge : 44
Localisation : Rennes
VPH : Stee (Strada 92) / Saki / Incognito / Junior
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Ven 18 Nov 2011, 22:35

Bonsoir,

Pendant ce temps-la, bibi suivait (le petit parcours) avec son "velo couche - debout" ;-))

Ton compte-rendu est interessant en ce sens qu'avec l'habitude, on ne fait plus attention a certaines choses. C'est vrai que c'est une chance de faire une grande balade avec un VM "pour voir".

C'est beaucoup plus dangereux, aussi, parceque le poison fait son chemin, il n'est pas simple d'y resister (euh en fait, le plus simple c'est de succomber a la tentation lol ).

Carbon arrow a écrit:
toujours pensé que si ça roulait avec 2 roues pourquoi s'encombrer d'une troisième superflue qui en plus m'empèche de pencher dans les virages Laughing

Oh une 3eme roue, ca n'empeche pas de pencher dans les virages... seulement c'est rarement bon signe quand ca penche! Teste pour vous...

Carbon arrow a écrit:
Psychologiquement aussi , le quest a des effets secondaires sur le comportement du cycliste " lambda " qu'il transforme comme par magie en "excité du champignon " ivre de vitesse et tellement fier aux commandes de sa fusée hypergalactique .
Pour résumer j'étais " tout fou comme un gamin dans sa petite ferrari rouge à pédales" ( j'en avais une jadis .... ) .

Bon, la ferrari en question etait blanche, non? Pour le reste, oui c'est difficile de ne pas pedaler comme un derate... et encore, on dirait que tu n'as pas goutte au tobbogan (au retour Chambord-Bracieux, peut-etre?), c'est le plus enivrant de tous les plaisir velomobilistes: voir une cote se profiler, prendre tout l'elan dont on est capable, combattre la diminution de vitesse pied a pied dans la pente, etre encore a 40km/h en vue du haut, et deja reprendre de la vitesse en vue de la suite... A l'arrivee forcement on est en nage, mort... mais quel pied!

Citation :
Les inconvénients du VM par importance décroissante ( Avis personnel bien sur )

- sa grande difficulté à etre transporté à cause de son encombrement ( trains, avions ,voiture )
ce qui rend tres hazardeux un voyages un peu loin de chez soi .on est alors dépendant en cas de grosse panne d'une voiture ou camionnette pour le rapatrier .

Globalement, soit on y va en VM, soit on dispose d'un autre velo qui rentre dans la voiture / le train. Il reste cependant possible de le mettre sur une remorque ou le toit de la voiture, mais ca reste complique. Et les garages ne sont pas nombreux qui savent travailler sur ces engins.

Citation :
-le manque de ventilation ( on pourrais imaginer un ventilateur sur petite batterie ?)

Ventilateur et batterie, c'est du poids en plus -> non. En VM ouvert, quand j'ai trop chaud je sors les coudes et ca aide pas mal. On peut egalement prevoir, surtout pour les "tete dedans", des prises d'air pour rafraichir le pilote. En gros, tant que l'on a de la vitesse y'a pas trop de soucis. Reste les cotes. Pour moi, un terrain accidente n'est de toute facon pas adapte aux VMs: trop lourds en montee, trop rapides en descente; un velo sera plus adapte.

Citation :
-Le rayon de braquage ...

Comme tu l'as dit, en pratique une fois sur la route ce n'est pas un gros soucis, mais ca demande anticipation. En peri-urbain je me suis debrouille avec Quest de ce cote-la, mais la maniabilite de Stee est quand meme bien pratique.

A bientot en VM ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carbon arrow
Posteur d'or
avatar

Messages : 681
Localisation : Bruxelles
VPH : Carbon highracer-Home made
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Sam 19 Nov 2011, 11:19

oui Sleibt le "tobogan de Bracieux " je l'ai pris au retour ( 58 km/h) ,.... oui je sais ;peut faire mieux ...cela doit faire sourire Daweed !!
Pour le ventilo , si le VM a une assistance , ce n'est pas 20w qui mettra en péril la batterie surtout si on n'allume l'aeration qu'aux moments de surchauffe . Non ?
On pourrais imaginer un circuit d'air pulsé qui débouche pres du corps par deux conduits ( legers !)
Bon je laisse cela à tous nos gourous du VM qui ne manquent pas sur ce forum .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4968
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Sam 19 Nov 2011, 13:12

Pour la ventilation, regarde ce fil: "une solution ikea"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4427
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Sam 19 Nov 2011, 13:34

je vais bientôt l'installer dans le vm, ma "solution ikea" ^^
faut juste que je trouce un endroit de fixation qui soit bien adapté a la dimension de la tige à mémoire de forme

je crains que le moteur soit trop lourd et que la tige ne garde pas en position le ventilo dans les secousses ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
oeuf-de-paque
Posteur de bronze


Messages : 312
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    Dim 20 Nov 2011, 05:21

Carbon arrow a écrit:

Psychologiquement aussi , le quest a des effets secondaires sur le comportement du cycliste " lambda " qu'il transforme comme par magie en "excité du champignon " ivre de vitesse et tellement fier aux commandes de sa fusée hypergalactique .
Pour résumer j'étais " tout fou comme un gamin dans sa petite ferrari rouge à pédales" ( j'en avais une jadis .... ) .

et comme en plus tu etais en groupe t'avait tendance a bourriner comme un goret dans les cotes pour essayer (en vain) de pas trop te faire larguer par les velos

Citation :

Protections contres les éléments déchainés : Super quand il fait un crachin Breton ou une " drache " Belge , super contre le froid .
Mais... déception , ce jour là il faisait ... chaud et ciel bleu ; il fallait bien que cela tombe sur moi , j'étais condamné à transpirer et rougir dans mon " sauna hollandais ,mais cela aidait à persuader les badeaux curieux que.. non,non il n'y a pas de moteur sous le capot .
Ces échauffements ne m'étaient surtout pénibles que dans les "faux plats " , quand la vitesse chute.

ben voila, faut savoir ce que tu veux
- si pour toi le velomobile est un sport, alors force tant que tu peux et dis toi bien que transpirer autant dans les cotes contribue a te faire perdre les quelques grammes de graisse qui te restent par ci par la
- si pour toi le velomobile est un moyen de transport, tu comprendra vite que dans les cotes il faut accepter d'etre lent, tres lent, et ton ardeur de "gamin dans sa ferrari rouge a pedales" se calmera avec le temps et les kilometres, je dis pas que tu ne transpirera plus ni que la chaleur des apres midi d'ete disparaitra comme par magie, mais le probleme sera moins crucial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma toute première expérience en Vélomobile, ou, Candide en Quest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche de ma première Porsche - Vos conseils !
» Première sortie en falaise!!!
» toute première course : 10kms
» Toute première fois
» Toute première fois !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: