Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 velomobile vu par saarinen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 52
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Dim 06 Nov 2011, 14:05

Certes, mais on ne va pas relancer le débat sur la non viabilité en pratique de la roue directrice à l'arrière (parce que bon là ça ferait un sujet trollesque de plus Very Happy) et de toute façon la suspension impose le cardan ainsi que les deux roues motrices imposent le différentiel, tous les deux sont des dévoreurs de Watt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Booz
***
avatar

Messages : 152
Âge : 33
Localisation : Toulouse
VPH : Performer HR disc, Giant oneway
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Dim 06 Nov 2011, 15:44

Ceci dit :
- des cardans lors d'une trajectoire rectiligne ne consomment pas grand chose (pas de mouvement entre les pièces du cardan)
- à la place d'un différentiel on peut mettre des roues libres sur chaque roue pour que le côté qui veuille tourner plus vite le puisse en virage, rendement 99.9%
- thibaut nous a montré une solution pour avoir une boîte de vitesse à 17 vitesses ou plus, plus étendue que le rohloff et avec un rendement de type "place avant de tandem classique" avec quasiment que du matériel standard.

Par contre, effectivement, la surface frontale énorme qui va ouatement plus vite que le top du vélomobile actuel avec moins de puissance, ça sent l'erreur de calcul fumeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boozographie.blogspot.com/
LXW
***
avatar

Messages : 179
Âge : 27
Localisation : Lyon
VPH : Milan MK2, M5 Low Racer + remorque cyclone cargo
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Dim 06 Nov 2011, 16:09

Pour le différentiel, n'y aurait-il pas moyen de le contourner en utilisant deux roues libres, une sur chaque roue avant ? Ainsi, en ligne droite, la puissance est répartie, et en courbe, c'est toujours la roue extérieure qui pousse, ce qui n'est pas inintéressant niveau adhérence sur terrain glissant, comparé à un différentiel, qui fait patiner dès qu'une seule des roues d'un essieu glisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2548
Âge : 43
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Dim 06 Nov 2011, 16:26

Peut-être qu'il s'agissait d'un tilt-tadpole-trike. Ceci donne également une idée du grand volume qu'il faut pour pouvoir caréner des roues qui s'inclinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Dim 06 Nov 2011, 22:20

j'ai lu ce fil en diagonale...

concevoir un vm sans avoir pratiqué me parait complètement i.....nutile Smile

bye bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 52
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Lun 07 Nov 2011, 05:42

Pour répondre aux dernières remarques : le cardan est quasiment en permanence sollicité (pas que en virage, mais dés qu'il y une irrégularité sur la chaussée). Les pertes doivent être cependant très faibles mais pas nulles (donc quand on cherche à améliorer le rendement d'une transmission qui dépasse allègrement les 90 %, chaque rajout mécanique dans la chaine de transmission coute cher sur ce plan).

Pour la roue libre à la place du différentiel, faites preuve d'un peu de bon sens, si c'était aussi simple il y a longtemps que ce serait utilisé Wink .

Le but du différentiel est, entre autre, de distribuer du couple sur les deux roues même lorsque elles tournent à des vitesses différentes et c'est quasi en permanence le cas (pneumatiques pas de dimension strictement identique, usure différente, passage de bosse par une seule des deux roues, etc).

Si vous mettez une roue libre ça revient à n'entrainer qu'une roue à la fois mais de façon alternative et parfaitement aléatoire, bref impraticable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Lun 07 Nov 2011, 13:24

Ness a écrit:
...concevoir un vm sans avoir pratiqué me parait complètement i.....nutile Smile...


Est-ce que les frères Wright avaient pratiqué le vol en plus lourd que l'air avant de se lancer ? Et tant d'autres exemples...
Un oeil nouveau est toujours le bienvenu pour discerner ce qui est devenu inconcevable chez les habitués.
Revenir en haut Aller en bas
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Lun 07 Nov 2011, 13:45

Nous ne sommes pas dans les même conditions. L'environnement technique n'est pas du tout le même.
L'histoire a tendance a avoir une mémoire réductrice, les frères Wright avaient testé le vol sur leurs planeurs avant le vol motorisé. Et les planeurs existaient déjà avant qu'ils ne fabriquent les leurs. Je suis certain qu'ils ont longuement analysé les autres modèles et probablement appris à voler dessus !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Orville_et_Wilbur_Wright
Après des vols de mise au point sur planeurs, ils ont effectué en 1903 le premier vol motorisé et contrôlé d'un aérodyne (plus lourd que l'air,
à ailes fixes). Ils se sont distingués de leurs prédécesseurs et de
leurs contemporains par leur approche analytique et expérimentale du
problème

Avant eux il y avait déjà d'autres planeurs:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27aviation#Les_pionniers_du_.C2.AB_plus_lourd_que_l.27air_.C2.BB

Ici, il me semble que le sieur part un peu from Scratch comme on pourrait dire.
Cette démarche à la défaut de bloquer tous les gens qui ont déjà bossé avant dans le domaine car c'est avoir assez peu de reconnaissance pour leur travail quand même, non ?

Même si parfois venir d'un autre domaine permet d'avoir plus de recul, je ne vois pas en quoi la démarche est exclusive d'un minimum de tests de ce qui existe déjà pour mieux comprendre les contraintes et ne pas repartir de zéro.

Dans un autre domaine qu'est le foil en kite (mon autre passion) , je vois bien ce que produisent ceux qui partent de rien en se croyant géniaux et plein de recul. La modestie n'a jamais étouffé personne. Chaque fois ça foire pas mal et ils finissent par essayer et fabriquer des choses dérivées de ce qui existe déjà. Belle perte de temps en définitive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Lun 07 Nov 2011, 13:54

Les frères Wright avaient des dizaines d'heures de cerf-volant puis de planeur derrière eux, avec de nombreux modèles. Ils avaient aussi construit l'une des premières souffleries et avaient testé des dizaines de profils différents avec. la machine qui les a propulsé vers la gloire était leur n°3.

EDIT: brulé par Ness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Lun 07 Nov 2011, 13:56

Ma remarque était générale, avec un exemple mal choisi (bien que j'ai parlé de vol en plus lourd que l'air, vous avez lu motorisé) , mais le fond demeure...

Dans le cas dont on parle ici, le bonhomme était effectivement loin de se comporter comme un candide, vu la fatuité de ses messages.
Revenir en haut Aller en bas
romu
***


Messages : 154
Âge : 47
Localisation : Rezé (Nantes)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Mar 08 Nov 2011, 11:42

Salut, je commence juste à lire ce fil, mais je vais répondre à tes questions :
1- vitesse: beaucoup plus de 60km/h pour un cycliste moyen
-> M'en fous
2- aspects pratiques:bacs de rangement (plus de 10 litres et coffre). Véhicule clos mais fortement ventilé. Braquage dans un cercle de 5m de diamètre, etc
-> Oui
3- confort grace à un siège bacquet ergonomique, une largeur d'ahbitacle confortable, une suspension pneumatique très progressive et une parfaite visibilité.
-> Oui, mais à voir pour la visi
4- une tenue de route inconnue pour ce type de véhicule pour une question d'architecture faisant l'objet d'un brevet.
5- un coût de l'ordre de 5000€
-> J'ai vraiment du mal à envisager ce genre de budget.

Maintenant je te donne des infos sur mes trajets, aujourd'hui fait à vélo droit :
- urbain uniquement
- entre 10 et 15 km par jour

Donc ce qui m'importe c'est de :
- pouvoir emprunter les aménagement cyclables
- pouvoir passer les vitesses à l'arrêt
- avoir les yeux à une hauteur acceptable pour voir et pouvoir croiser les regards d'automobilistes

Autant dire que les suppos actuels à 30 cm du sol pour faire du 60 km/h me semblent grandement inadaptés à la ville.

My 2 cents.

EDIT : Après avoir lu tout le fil, c'était pas la peine de perdre mon temps à répondre !


Dernière édition par romu le Mar 08 Nov 2011, 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Pilier du forum
avatar

Messages : 950
Âge : 49
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Mar 08 Nov 2011, 12:21

LXW a écrit:
Pour le différentiel, n'y aurait-il pas moyen de le contourner en utilisant deux roues libres, une sur chaque roue avant ? Ainsi, en ligne droite, la puissance est répartie, et en courbe, c'est toujours la roue extérieure qui pousse, ce qui n'est pas inintéressant niveau adhérence sur terrain glissant, comparé à un différentiel, qui fait patiner dès qu'une seule des roues d'un essieu glisse...

En fait avec un système à roues libres et sur terrain non glissant, c'est la roue la plus lente qui est entraînée, donc la roue intérieure. Ceci rend la direction très lourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LXW
***
avatar

Messages : 179
Âge : 27
Localisation : Lyon
VPH : Milan MK2, M5 Low Racer + remorque cyclone cargo
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Mar 08 Nov 2011, 15:22

Samural a écrit:
LXW a écrit:
Pour le différentiel, n'y aurait-il pas moyen de le contourner en utilisant deux roues libres, une sur chaque roue avant ? Ainsi, en ligne droite, la puissance est répartie, et en courbe, c'est toujours la roue extérieure qui pousse, ce qui n'est pas inintéressant niveau adhérence sur terrain glissant, comparé à un différentiel, qui fait patiner dès qu'une seule des roues d'un essieu glisse...

En fait avec un système à roues libres et sur terrain non glissant, c'est la roue la plus lente qui est entraînée, donc la roue intérieure. Ceci rend la direction très lourde.


Euh... oui, en effet, pardon ^^
J'avais réfléchi trop vite... Du coup, ça parait effectivement un peu galère de transmettre sur la roue intérieure. Bon, ceci dit, est-on sûr qu'un différentiel est si énergivore que ça ? Moi j'aurais plutôt tendance à dire que comme il a été conçu à l'origine pour des véhicules à moteur où la puissance est largement disponible, on n'a pas cherché à le rendre performant. Mais avec un peu de travail de personnes qualifiées dans ce domaine, pourquoi pas ? Je ne suis pas sûr, par exemple, que les premiers système de transmission pour vélo inventés il y a un siècle aient eu un rendement fou... Et maintenant, on tape le 99%. Ayons espoir, donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   Mar 08 Nov 2011, 17:36

Différentiel: faire tourner la cage est une galère inertielle à chaque changement de régime, et les pertes arrivent dès que le différentiel agit, avec les planétaires qui entrent en rotation.
Et comme il faut entrer et sortir l'énergie du bouzin, il y a d'autres pertes, c'est un étage de transmission en plus.
Même à 98 % de rendement, c'est déjà 2 % de perdus.

Cardon, il faut forcément des homocinétiques, et je ne vois pas de modèles qui passent 30 Nm nominal et 100 Nm crête pesant presque rien, donc avec 2 comme cela, plus les suspensions pneumatiques, le volume, la boîte à vitesse, et tout le reste, j'imagine mal le poids sous les 40 kg, avec beaucoup d'efforts. Et ce serait déjà génial en l'état.

Pour les dimensions: ma Leiba avec 256 cm est juste trop grande ou juste limite selon les places de parc. Pour des places 2 roues, c'est ok. Des motos font 250 cm, c'est fait pour.
Pour des places vélo, je dépasse souvent de 15-20 cm.
alors avec 310 cm, ce serait la méga galère à parquer en ville. Une leiba Classic à 217 cm semble bien plus appropriée pour cet usage.

C'est sur ce genre de points que l'absence d'expérience pose problème de manière criante je pense, tout comme probablement la partie gestion thermique à bord.
Pour avoir fait plusieurs milliers de km en VM, je commence à percevoir la bonne manière de faire et c'est totalement impossible à deviner à l'avance.
Je suis déjà rentré dans des états pas possibles de surchauffe alors qu'il caillait dehors et que j'étais en T-Shirt; c'était la pièce de trop en fait, vu le parcours. La gestion se fait en fonction du climat, de la vitesse de déplacement, du chargement, de la forme du jour mais avant tout de la pente à passer. A 8 km/h en montée de malade ou à 80 km/h dans l'autre sens, il y a deux cahiers des charges quasi opposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: velomobile vu par saarinen   

Revenir en haut Aller en bas
 
velomobile vu par saarinen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» velomobile vu par saarinen
» JTrike2 Projet Velomobile
» Serait ce le velomobile du futur ?
» velomobile.net est à vendre?
» velomobile le MANS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: