Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Impressions de PBP 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierre
***


Messages : 207
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Impressions de PBP 2011   Sam 03 Sep 2011, 16:04

Quelques unes de mes impressions du PBP 2011, du moins tel que je l'ai vécu.

En arrivant au départ, j'avais deux objectifs: vivre une belle grande randonnée à vélo et, si possible, aller jusqu'au bout. La réalité a dépassé mes espérances. PBP, c'est *** ENORME ***! C'est une aventure humaine fantastique, faite de découvertes et de rencontres et qui permet d'aller jusqu'au bout de soi même. Et en plus, je suis revenu!

Voici quelques impressions en vrac.

- L'attente au départ est stressante. En plus cette année c'était sous un soleil de plomb.
- La Bretagne, il pleut, il fait froid, il y a du brouillard. Mais les gens nous rendent service avec le sourire et on a envie de revenir.
- Ma chaine a souvent déraillée: qq minutes perdues à chaque fois.
- Le ravito AFB de Loudéac est comme une oasis dans le désert. Comment remercier Annabelle, Estelle, Jean-Pierre et les autres, sur le pont 48h non-stop et qui sont aux petits soins pour nous? En plus, on a gagné ainsi un temps précieux par rapport aux ravitos standards.
- A Carhaix (aller), je suis bien fatigué et en descendant de vélo, j'ai du mal à marcher droit. Une fois assis au self, je sens ma tête lourde et mes pensées se brouillent. Le gars en face de moi me regarde fixement, puis me demande d'un air pas convaincu: "Ca va?". Manifestement non! En fait, après une heure de sommeil, ça ira bien mieux, et je peux finir la journée dans de bonnes conditions.
- En Bretagne, même à travers le bocage, on sent souvent ces effluves des élevages de porcs.
- A Roc Trevezel (aller) il pleut, il fait froid, il y a du brouillard, mais ce n'est pas grave: il y a quand même une cinquantaine de personnes pour nous applaudir et nous encourager!
- En descendant Roc Trevezel (aller), il pleut fort et – bien qu'ayant des lunettes avec fortes corrections – j'y vois encore mieux sans lunettes qu'avec. Je dois quand même les remettre brièvement aux carrefours pour voir le sens des flèches.
- A Roc Trevezel (retour), je m'arrête à un endroit où il y avait qq voitures arrêtées et je demande de l'eau. Un gars se précipite dans son coffre, prend une bouteille d'eau minérale neuve pour remplir pour bidon. Dans le coffre, je vois une roue de vélo. "C'est au cas où un cyclo en aurait besoin". Puis il me dit qu'il est désolé que le temps ne soit pas meilleur.
- Entre Fougères et Tinténiac, trois enfants au bord de la route sautent de joie en tenant chacun à bout de bras des panneaux sur lesquels on peut lire: "Bravo", "Merci" et "A bientôt".
- Après Brest, dans une grande montée, des enfants handicapés mentaux en fauteuils roulants accompagnés du personnel médical sont au bord de la route. Ils nous encouragent et nous applaudissent.
- Dans la montée après Brest, une petite fille lie des fleurs avec des herbes et les donne aux cyclos.

- Je n'ai pas préparé d'horaire de progression pensant qu'il était préférable de se fier à ses sensations. En fait, un horaire va rapidement s'imposer à moi: la fermeture des contrôles.
- Grace aux technologies modernes, les phares des vélos éclairent maintenant très bien. Reste à inventer les phares qui n'éblouissent pas: il est bien plus facile de croiser une voiture que certains phares de vélos. Idem pour certains feux rouges arrière, bien trop éblouissants.
- J'ai perdu beaucoup de temps aux contrôles, surtout au début, quand on a encore l'illusion qu'on a du temps. Par la suite, j'ai essayé d'optimiser le temps d'arrêt. L'objectif est 30 minutes pour une pause sandwich et 1h pour un repas. Sans compter le sommeil, bien entendu. D'ailleurs le sommeil devient vite la 'variable d'ajustement' des horaires.
- Il est bien plus rapide de remplir son bidon le long de la route qu'au contrôle.
- Il est bien plus rapide de pisser le long de la route qu'au contrôle (NB.: éviter de faire des deux opérations simultanément).
- Après tout ce que j'avais entendu sur la dénivelée du parcours, je m'attendais à pire. En fait, la plupart des bosses ont une pente faible et ne sont pas très longues. De plus, l'effet toboggan permet d'en effacer quelques unes. C'est plutôt la répétition incessante des bosses qui finit par user l'organisme.
- Les bosses vraiment dures sont: qq kms avant et après Mortagne, la côte de Becherel (après Tinténiac) et les bosses entre Loudéac et Merleac. Quant à Roc Trévezel, c'est long, mais la pente est faible. Pour Gambaisseul au retour, il faut la monter avec l'adrénaline de la fin toute proche.
- L'effet toboggan est déterminant dans bien des cas pour le vélo couché: prendre de l'élan à la descente et doubler les VD à la montée. Sans parler des VM. En fait l'efficacité du VC dépend pas mal du type de profil et de ce point de vue PBP avec ses bosses est plutôt adapté. On ne pourrait pas s'amuser ainsi à 'faire du toboggan' dans les cols des Alpes.
- Avant PBP, je pensai que le VM était un gadget. Après avoir fait une étape de PBP avec 'Roulcouché' en VM, j'ai changé d'avis. Soit le VM est super, soit Roulcouché est très fort. Ou sans doute les deux!
- En descendant Roc Trévezel au retour, je double des VD en roulant vers 60 Km/h. A ce moment, un bolide me dépasse en trombe. Une Porsche? Non! Un VM! J'estime qu'il roulait à plus de 100.
- Pendant les premières 24h, je suis constamment dépassé par des vélos droits partis après moi. Un peu démoralisant. A partir du deuxième jour, je commence enfin à rouler avec des cyclos de mon allure.
- Pendant PBP, j'ai souvent utilisé cette technique de relaxation issue du yoga que ma femme m'a transmise: se relaxer avec des respirations profondes.
- Pour faire PBP, parler anglais n'est pas indispensable, mais ça aide.
- En discutant avec un tandem d'américains, nous réalisons que nous travaillons dans la même entreprise et nous avons bossé sur le même projet il y a fort longtemps.
- En arrivant à Villaines-la-Juhel au retour, je roule avec Marcel en VC aussi. Dans le village, c'est un accueil triomphal, sous les applaudissements et les cris de la foule massée le long des barrières.
- Sur la fin, entre Mortagne et Dreux, les bords de la route sont jonchés de cyclos endormis. Y compris la nuit.
- Le dortoir de Mortagne-au-Perche au retour est sans doute un grand moment du PBP: comment décrire cette odeur de centaines de cyclos pas lavés depuis 4 jours, le tout dans un concert de ronflements? Alors que dans toute autre circonstances on refuserait d'entrer dans un tel lieu, lors de PBP on est content et on y dort bien.
- Au total j'ai dormi environ 10h30 en 4 nuits (sans compter qq secondes de sommeil imprévu sur le vélo). Dans la semaine qui a suivi PBP, j'ai dormi environ 12 h par jour. Comment ai-je fait pour dormir si peu?

- Ma fin de parcours est épique. Arrivé Mercredi vers 18h00 à Villaine la Juhel, je suis en retard et les copains de VC repartent déjà quand j'arrive. Zwo m'encourage en me disant qu'il a confiance en moi pour finir. Je réalise alors qu'il ne me reste qu'une faible chance de finir dans les temps, mais je décide de tenter le coup en répartissant le peu de temps de repos qui me reste entre Mortagne et Dreux. L'arrivée à Mortagne vers minuit est vraiment dure et le repos de 1 h semble bien court. Quand le bénévole vient me réveiller, je suis complètement ahuri, encore en plein rêve, et je lui demande où est ma femme. Ensuite, je me mets à trembler de froid de façon convulsive. Le café n'y change rien et c'est en bloquant ma respiration que je fais cesser ces tremblements. J'ai alors de gros doutes. Mais bon, je n'ai pas de voiture ni de camping-car et pas de moyens de rapatriement. Donc pas d'autres choix que de continuer en vélo. Le départ dans le froid est éprouvant, mais je parviens à passer doucement les bosses. Ensuite dans les lignes droites interminables je dois lutter contre le sommeil. A un moment donné, je cède: c'est la sortie de route: les cahots du bas-côté me réveillent en sursaut. Je finis difficilement l'étape. Arrivé à Dreux, je me sens mal, j'ai des vertiges et je sens tout tourner autour de moi. Pas possible de reprendre ainsi la route. La providence a mis sur mon chemin 'Rouedevélo' qui mange juste à côté de moi au self. Il me conseille de dormir 15 minutes sur la table. Quand il me réveille, ça va mieux, il m'encourage et on repart ensemble tranquillement. L'adrénaline fera le reste pour la fin de la randonnée. Un salut à "Papy volant", puis j'attends les copains à SQY pour finir ensemble. J'ai du mal à croire que je viens de finir PBP.

- Considérée de façon rationnelle, PBP est sans doute une randonnée qui est au-delà de mes possibilités, mais c'est son charme que d'offrir la possibilité de se surpasser.

- Merci pour tous vos encouragements, de vive voix ou par messages; pour toutes les rencontres, les mots échangés; pour le ravito AFB. Merci à Rouedevelo pour m'avoir remis sur pied et permis de finir. Merci à tous les bénévoles des contrôles et à tous ceux qui nous ont encouragés le long des routes. Merci à mon épouse et à ma famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berniche
Accro du forum
avatar

Messages : 1662
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Sam 03 Sep 2011, 16:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Lou
Accro du forum
avatar

Messages : 1805
Âge : 48
Localisation : Nerville la Forêt F95
VPH : La grue, l'anguille, la girafe, l'albatros, gros pif (A4), le Dodo (tandem dos à dos)
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Sam 03 Sep 2011, 22:50

Un récit qui va encore donner envie de participer à plein de monde en 2015, super!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxdebris.free.fr/velocouche/index.html
transat
Posteur de bronze
avatar

Messages : 219
Âge : 53
Localisation : Arles
VPH : Zockra 007
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Dim 04 Sep 2011, 09:59

Beau récit, bravo pour avoir été au bout.
Il y a eu effectivement d'énormes progrès en éclairage et paradoxalement on est passé de loupiotes à l'éclairage indigne qui continuent d'équiper trop de vélos à des éclairages surpuissants et éblouissants. Difficile de trouver la juste mesure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sleibt
Admin
avatar

Messages : 3179
Âge : 44
Localisation : Rennes
VPH : Stee (Strada 92) / Saki / Incognito / Junior
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Dim 04 Sep 2011, 10:45

C'est sur, l'eclairage de nos velos a ete revolutionne par les LEDs (enfin, surtout par leur efficacite energetique).

Maintenant, les phares serieux ont une coupure franche en haut de la zone eclairee, de facon a ce qu'il soit possible d'eclairer fortement la route, mais bien plus faiblement les conducteurs des vehicules venant en face.

Je pense que le soucis est celui du reglage: la faible longueur d'un velo rend le "bon" reglage extremement dependant de la forme de la chaussee sur laquelle on roule. En velo droit, si l'on est attentif aux autres, on peut facilement ajuster le reglage en roulant, mais en VC, a part certains VM (dont Quest) qui disposent d'une manette de reglage a distance, ca semble impossible en roulant. Du coup, la tentation est probablement de regler pour y voir en toute circonstances sans se preoccuper trop des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isard09
Accro du forum
avatar

Messages : 1166
Âge : 56
Localisation : Mas d Azil 09
VPH : Baron orange ,krolann2,TD carbobambou
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Dim 04 Sep 2011, 11:30

récit extraordinaire , le plus enthousiaste que j'ai pu lire , et jusqu'au bout!
comme dit Jean-Lou, çà donnerait presque envie , mais on devine sous le vernis que la fin a dû être douloureuse , la dernière nuit pire que tout .
est-ce que dans ces situations ou la conscience est incomplète on se rend moins compte de l'effort et de la douleur?

Bravo Pierre!

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bandicoot
Posteur d'argent
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Dim 04 Sep 2011, 12:00

...


Dernière édition par bandicoot le Jeu 13 Déc 2012, 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3785
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Dim 04 Sep 2011, 12:31

Tres beau récit pour moi aussi il a été très agréable de pouvoir finir ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
isard09
Accro du forum
avatar

Messages : 1166
Âge : 56
Localisation : Mas d Azil 09
VPH : Baron orange ,krolann2,TD carbobambou
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Dim 04 Sep 2011, 14:39

bandicoot a écrit:
LA photo de ce PBP.

peut-on avoir la légende?
je reconnais bien sur Marcel et Laurent-Carenca (dont la reputation à table dépasse la région) mai pour les autres?

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3785
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   Dim 04 Sep 2011, 14:54

en bas Carenca au dessus Shuss(olivier) a coté Pierre ensuite Bandicoot (svo) et pour finir ma pomme Marcel Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Impressions de PBP 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
Impressions de PBP 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Impressions de PBP 2011
» impressions des personnes qui sont passées de la 19speed 3 à la 21 :suspect:
» Site web PBP 2011
» H Cup 2010 / 2011
» PARIS-COLMAR 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance :: Paris-Brest-Paris & BRM-
Sauter vers: