Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 21 ... 36  Suivant
AuteurMessage
bertrand
***


Messages : 189
Âge : 53
Localisation : bethemont la foret 95840
VPH : m 5 lr
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 16:12

Le psoas est le muscle fléchisseur de la hanche ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoRan(s)
Accro du forum
avatar

Messages : 1234
Âge : 49
Localisation : Grenoble + Saint Claude (Jura)
VPH : RANS V2
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 17:30

nostradamus a écrit:
Si je ne gagne pas de watts en tirant et que je gaspille plus d'énergie en tirant, mieux vaut ne pas tirer et donc juste accompagner. Pas besoin d'exemple, c'est de la pure logique de débile.

Les problème de logique reposent sur des hypothèses. On peur faire un raisonnement juste avec des hypothès fausse. Le résultat sera toujours faux.

Ton hypothèse est qu'on gaspille plus de watt en tirant qu'on en gagne. C'est peut être vrai, mais peut être pas. Et c'est bien qu'est la source de la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 17:38

figaro a écrit:

Cependant ces géométries datent d'une dizaine d'années, et certains vélos comme le metaphysic, le zockra, les speculoos semblent combiner les deux points forts.
Le vélo droit n'a grosso modo qu'une geometrie. Le VC en est encore aux tâtonnements.

mmmmh la piste de speculoos s'arrête ici! j'ai acheté deux pots de pâte à tartiner au speculoos à amsterdam, y a bon.

et oui, malheureusement, nous sommes les "magnificent men in their flying machine" de la technologie respectueuse de l'environnement et de l'homme. Comme au début du 20eme siècle nos ancètres un peu naïfs et stupides sur les bords (ils allaient plus tard se livrer deux guerres mondiales) ont développé les moteurs thermiques. A notre génération (âge d'or?) d'explorer les limites de l'énergie musculaire. Des véhicules légers, élégants, technologiquement avancés, développés aux quatre coins du monde, dont les pièces les plus compliquées restent usinables localement dans des imprimantes à objets... la voie royale vers une croissance mondiale à deux chiffres sans contre partie affreuse? espérons le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 17:47

jpl75 a écrit:

plus ; Je n'ai plus ?
ou plus : davantage
Si c'est cette dernière formulation, faut faire gaffe car l'un des (rare) pts où il y a une quasi unanimité, c'est bien que mouliner épargne les genoux

La position du pieds ... bof, on esdt ds les infiniments petits du second ordre !! c'est pour ça que certains, dont moi, ont avancé un peu leur cale versl'avant du pieds

plus dans le sens plus du tout. Et c'est plutôt un bonne nouvelle. Encore un mythe qui s'effondre. Le VC abimerait les genoux Smile ridicule.

J'ai toujours placé mes cales très en arrière sur le pied. J'avais envie de faire travailler moins les jumeaux et plus les fessiers ce faisant en VD. J'ai laissé comme ça, sans pinailler trop. Je devrais peut être pinailler plus de ce côté là. J'en reparlerai peut être.

hop une image pour illustrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 17:59

LoRan(s) a écrit:
nostradamus a écrit:
Si je ne gagne pas de watts en tirant et que je gaspille plus d'énergie en tirant, mieux vaut ne pas tirer et donc juste accompagner. Pas besoin d'exemple, c'est de la pure logique de débile.

Les problème de logique reposent sur des hypothèses. On peur faire un raisonnement juste avec des hypothès fausse. Le résultat sera toujours faux.

Ton hypothèse est qu'on gaspille plus de watt en tirant qu'on en gagne. C'est peut être vrai, mais peut être pas. Et c'est bien qu'est la source de la discussion.

tirer sur les pédales tout le temps est un piège à cons. ça ne sert à rien, le faîtes pas. C'est normal de tirer sur les pédales pour lancer un sprint et pour démarrer, et tant qu'on roule à moins de 60 tours minutes car c'est à basse cadence que ça produit un avantage.

Ainsi, les cyclistes récréatifs ont à préférer un vélo avec des cales que sans cales. Pourtant c'est le contraire qui se fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 18:19

moi je confirme que on ne gagne pas de rendement en tirant, avec un ergo vélo où on peut faire l'expérience, c'est toujours pareillement même pulses mêmes watts.
simplement annuler le poids de la jambe qui monte en vélo droit revient à l'équivalent de tirer un peu en vélo couché, ça reparti un peu l'effort, mais c'est une participation équivalente à celle que l'on constate quand on monte les escaliers.
d'ailleurs, les escaliers ça a moins de rendement qu'un sentier très pentu, par ce que avec des escaliers il faut monter la jambe un peu plus haut que la marche avant de la poser, alors que sur le sentier, on peut la poser sans avoir eu de perte d'atitude du pieds avant son posement par terre.
tirer fortement ça fait des tas de problèmes de genous, on en voit souvent des cyclistes avec le genou qui part sur le coté: c'est typique. c'est pas bon pour les articulations, on n'est pas fait morphologiquement pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7978
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 18:50

Spoiler:
 
j'aimerai bien avoir leurs avis...
Ils ont une vue degagée de la haut...

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 18:53

Jean Thevenet a écrit:
on en voit souvent des cyclistes avec le genou qui part sur le coté: c'est typique. c'est pas bon pour les articulations, on n'est pas fait morphologiquement pour ça.

Je me suis toujours demandé pourquoi des gens sortaient un genoux de façon ridicule à chaque tour de pédale Smile j'ai enfin l'explication. Ils tirent sur la pédale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4713
Localisation : isere - 38
VPH : stickytoffee, speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 19:50

Armandos a écrit:

j'aimerai bien avoir leurs avis...
Ils ont une vue degagée de la haut...

ouaip...je tire un peu, mais plutot pour accompagner le mouvement que pour rajouter des watts en me concentrant sur un pedalage le plus fluide possible. Ma cadence est molle (70 a 80 rpm) mais comme j'ai les cuisses denses ca suffit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myl'n
Accro du forum
avatar

Messages : 1184
Localisation : Voreppe près de Grenoble
VPH : Fujin SL - Catrike speed -
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 20:22

Moi j'ai les cuisses "danse "alors ça suffit pas dans les montées par contre sur un parquet je suis inépuisable Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-therapie-grenoble.net
LoRan(s)
Accro du forum
avatar

Messages : 1234
Âge : 49
Localisation : Grenoble + Saint Claude (Jura)
VPH : RANS V2
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 20:32

Jean Thevenet a écrit:
on en voit souvent des cyclistes avec le genou qui part sur le coté: c'est typique. c'est pas bon pour les articulations, on n'est pas fait morphologiquement pour ça.

Perso, ceux que je vois sortir les genoux (en VD) c'est surtout un problème de proéminence ventrale (un gros bide quoi) qui empêche la cuisse de remonter..

Je ne vois pas bien pourquoi on ne pourrait pas tirer dans l'axe (même si c'est pas bien de tirer). En revanche, si ou pousse trop fort, là le genoux part dasn tous les sens, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7978
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 20:33

il est vrai My'len que de te regarder pedaler est un vrai regal.
Un exemple de fluidité !
le corps est parfaitement stable,le mouvement souple,
Influence de la danse?
(pas d'allusion grivoise,c'est ma femme qui me l'a très justement fait remarquer a Lyon!).


je ne vous parlerai pas de ma technique qui n'intéresse personne,pas même moi.
seul avantage:
ma marge de progression est grande!

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fifi 47
Posteur d'or


Messages : 519
Localisation : lot et garonne
VPH : VK2. VENDETTA. TROYTEC HR
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mar 16 Déc 2008, 21:38

il me semble maintenant avec plus d'expérience, et depuis que j'ai eu plusieurs modèles de VH que passé un certain(fort) pourcentage, qu'il soit bien plus difficile avec un VH de rivaliser avec des VD? mais il faudrait l'avis d'un athlète de très bon niveau pour le confirmer qui pratique les deux, mais on ne sait jamais avec l'arrivée de modèles de VH de plus en plus léger, car il me semble avoir lue qu'un athlète en VH avait grimpé l'Alpes du Huez à la vitesse de Bernard Hinault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5230
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 01:51

Myl'n a écrit:
Moi j'ai les cuisses "danse "alors ça suffit pas dans les montées par contre sur un parquet je suis inépuisable Razz Razz

à la serpillère ? Laughing

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 09:20

LoRan(s) a écrit:

Perso, ceux que je vois sortir les genoux (en VD) c'est surtout un problème de proéminence ventrale (un gros bide quoi) qui empêche la cuisse de remonter..

Je ne vois pas bien pourquoi on ne pourrait pas tirer dans l'axe (même si c'est pas bien de tirer).

Je crois aussi à cette idée qu'avec un gros bide on sort les genoux. à partir d'un certain tour de taille (celui de demis roussos).

Ce n'est pas qu'on ne peut pas tirer dans l'axe c'est que certains ignorent tout simplement qu'en ne tirant pas (ou ne poussant pas, soit dit en passant) dans l'axe ils se démontent les genoux petite à petite! arrrh!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 09:36

Myl'n a écrit:
Moi j'ai les cuisses "danse "alors ça suffit pas dans les montées par contre sur un parquet je suis inépuisable Razz Razz

C'est le problème du vélo: il réclame pour être bon un mixte de fibres lentes ET fibres rapides (60/40) dans la section verticale des cuisses. Par exemple, à partir d'un certain pourcentage de fibres lentes on sait (pouah! je parle BELGE!) grimper (bcp de fibres lentes) ou rouler (toujours bcp de fibres lentes) infatigablement, sans tétaniser... Pour les sprints, il faut bcp de fibres rapides. Au départ le déterminisme génétique nous dote en un pourcentage qui fait de nous un marathonien de l'effort grimpeur ou rouleur (80% de fibres lentes) ou un puncheur ou un sprinteur (80% de fibres rapides)...

MAIS la bonne nouvelle c'est qu'avec l'entraînement, un sprinteur peut devenir un grimpeur en convertissant ses fibres lentes en rapides... (quelques exemples "fleuris": jalabert, armstrong.) Le contraire est physiologiquement impossible!

Les sports de tafioles (comme la danse, dsl mlyn et le football, dsl les bidochons) privilégient l'usage et donc le développement des fibres rapides dans les muscles des membres inférieurs. Cependant, une danseuse (ça inclue les footeux n'en déplaise à thierry roland) a tout intérêt à pratiquer un sport comme le vélo à fins de micro vascularisation des muscles des jambes, pour leur permettre de récupérer plus vite et d'utiliser les fibres lentes pour courir en se fatiguant moins. Mlyn perdra du punch en danse mais tu seras encore plus inépuisable sur les parquets si tu continues à faire du vélo.

Bon c'est pas tout ça je pars fabriquer des fibres lentes moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7562
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 13:33

n'étant pas spécialiste en fibres !!
comme certains ..
je suis allé lire qq articles sur les sites ...
extraits:
"la répartition des fibres et donc la composition des muscles est programmmée génétiquement;par l'entrainement il est possible de modifier l'endurance de chaque type de fibre ,mais en aucun cas de changer le type de fibre"
et
"l'entrainement permet d'améliorer un peu les manques dans un type de fibre mais toujours au dépend des qualités premières
les résultats sont généralement décevants"
donc convertir signifie:
"changer,transformer d'apres mon dicco Hachette .."
alors écrire:" convertissant "peut prêter à confusion ..
nuance ..nuance ..mais qui peut être utilisée dans certaines publicités ...
pour essayer de transformer (!!!) les percherons en chevaux de course !!
alors qu'il faut mouliner ..point barre.(!!)
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 14:05

Papy volant a écrit:

"changer,transformer d'apres mon dicco Hachette .."
alors écrire:" convertissant "peut prêter à confusion ..

Un peu plus de recul sur les propos des autres et on y rentre comme dans du beurre. On ne comprend rien à van gogh (j'ai eu le bonheur de visiter le van gogh museum d'amsterdam ce WE) en se collant le nez devant la toile. Il faut lire ses coups de pinceaux bien sûr mais reculer de trois pas pour les comprendre...

Le message que je voulais exactement faire passer c'est qu'on doit pour faire du vélo en s'amusant (et plus en se payant des crampes) convertir son pourcentage majoritaire de fibres rapides en pourcentage majoritaire de fibres lentes et ce faisant:

On transforme ses jambes en nids à fibres qui consomment pour la plus grosse part des déchets (l'acide lactique) des lipides et de l'oxygène. On se fout de savoir si les fibres lentes peuvent se changer en fibres rapides. Je sais juste que les fibres lentes sont les plus économiques et les moins consommatrices en glucose. Et qu'avec l'entraînement (victoire sur le déterminisme, le darwinisme et la loi du plus fort irréversible qui semble scléroser les esprits de mes contemporains) on obtient plus de fibres lentes dans ses jambes. D'un point de vue général même si je sais que ça choque je refuse de croire que tous les hommes ne peuvent pas s'extirper de leur condition pour se transformer et devenir demain meilleur que soi. Applicable au clivage nord sud, riches pauvres, nuls bons, bons méchants, idiots intelligents, supérieur inférieur, français belge, etc à l'infini. Si vous pensez le contraire faut sortir un peu. Il y a plein d'exemples de conversions surprenantes réussies.

Les fibres musculaires se détruisent et se construisent, on a pas un capital défini de fibres musculaires pour toute la vie. Par une sorte de jeu de chaise musicale, un peu comme les dents de requins se remplacent dès qu'elles tombent, les fibres lentes peuvent apparaître et croître si elles sont plus utiles que les fibres rapides... l'inverse étant possible aussi. Pour le coup l'architecture de nos cuisses dépend de leur milieu.

Pour résumer en une phrase bien sèche:

Les fibres rapides qui meurent sont remplacées grâce à l'entraînement chez n'importe quel sujet par des fibres lentes si l'effort demandé à la cuisse est peu explosif, bien oxygéné et long.

ça n'empêche pas qu'on puisse utiliser les fibres lentes pour financer une attaque explosive en montagne (en moulinant à des vitesses incroyables, on sollicite plus les fibres lentes que les fibres rapides car la force de chaque coup de pédale est inférieure à une cadence plus élevée)

De plus selon moi en matière de performance il y aura toujours des résultats décevants! jamais de résultats satisfaisant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7562
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 17:34

à Nostradamus ....:

Nostradamus "me répond"
" un peu de recul sur les propos des autres et on y rentre comme dans du beurre" etc etc
pouvez vous cher Monsieur ...essayer ..juste essayer ..d'appliquer cette recommandation à vous mêmes..
je pense que ce souhait sera vain ..car d'autres vous l'ont suggéré avant moi .. sans effet ...!!!
et à mes Amis du Forum ..
..j'avoue et avec regret ..que tout celà commence à me "gonfler" ..
donc dorénavant ...silence ...et retraite ...
je communiquerais par MP ..tant que le ton qu'il y avait "avant" ne sera pas retrouvé..
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green-Bull
Accro du forum


Messages : 1964
Âge : 53
Localisation : Savigny le Temple
VPH : Xclass KMX passé en 20 pouce
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 18:06

Avertissement à nostradamus

Si papy volant réagit c'est qu'il y a de quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://green-bull.ephpbb.com/portal.forum
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7158
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 18:13

Mais non, mais non, à défaut de réveillonner ensemble, ils iront faire un petit tour ds le Pays Basque, ds les cols à 15 % qui fourmillent là bas Laughing
Mais moi, les fibres, faut que j'en mange plus car je suis constipé malgré certains fils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Mer 17 Déc 2008, 19:16

nostradamus a écrit:
Je propose mon opinion arrêtée, longuement mûrie par des années de réflexion sur la répartition des fibres dans les muscles, tu as la tienne (ou peut être pas encore?) soit tu lis et tu apprends soit tu participes et tu fais preuve de générosité comme moi.
- sois gentil, Papy vient d'apprendre à faire du vélo sans les roulettes, laisse-lui le temps de découvrir la vie.

Citation :
Je pourrais garder tout ce que je sais pour moi mais j'ai la bonté de vulgariser des hypothèses novatrices et astucieuses.
- les offrandes, on les dépose où ?
Revenir en haut Aller en bas
laurent49
Posteur de bronze
avatar

Messages : 302
Âge : 48
Localisation : Avrillé ( a coté d'Angers)
VPH : Performer 20-20
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Jeu 18 Déc 2008, 12:08

nostradamus a écrit:
Cependant, une danseuse (ça inclue les footeux n'en déplaise à thierry roland) a tout intérêt à pratiquer un sport comme le vélo à fins de micro vascularisation des muscles des jambes, pour leur permettre de récupérer plus vite et d'utiliser les fibres lentes pour courir en se fatiguant moins.
Hum, hum... Si tu perds chacun des duels parce que t'es trop lent, tu finis le match en pleine forme mais avec trois buts dans la musette. Idem pour s'eloigner rapidement d'un danger, vaut mieux des fibres rapides. Y'a pas de mieux ou moins bien pour les fibres lentes rapides. La repartition est plus ou moins bonne en fonction de l'effort que tu realises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figaro
Accro du forum


Messages : 1520
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Jeu 18 Déc 2008, 12:20

Le rugby est donc typiquement un sport de danseuse, c'est rien ou à fond.

Pas du tout fan de foot, mais les footeux que je connais ont une endurance olympique en plus de vitesse de pointe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel à Digne
Posteur d'or
avatar

Messages : 564
Âge : 72
Localisation : Digne les Bains
VPH : Catrike Speed
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   Jeu 18 Déc 2008, 15:44

en fait, lente ou rapide, la fibre c'est comme la liberté de parole, elle ne s'use que si on ne s'en sert pas...
Alors allons pédaler. Tiens justement, le soleil est revenu sur le Pays Dignois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 21 ... 36  Suivant
 Sujets similaires
-
» Efficacité du VH en montée [vitesse en côte]
» Montée, descente et mathématiques !
» efficacité des feux additionnels montés sur la 1100 GS
» Mettre des PASSE VITESSE à la place des poignées tournante
» Boite de vitesse capricieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: