Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CR PBP Bernard Faucheux début

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bernard Faucheux
***
avatar

Messages : 126
Âge : 69
Localisation : Yvelines
VPH : M5 Mid Racer Carbone Noir / Baron Elite Bleu
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: CR PBP Bernard Faucheux début   Mer 31 Aoû 2011, 22:23

Ayant accompli avec facilité et plaisir tous les brevets des qualifications avec mon baron.
Avec l’expérience réussie de mes 6 PBP précédents en VD , bien entrainé (10000km) je pense au départ et avec l’aide du confort et de l’efficacité du vélo couché que ce PBP devrait être un PBP tranquille et agréable.
Au départ de 17h30 le sourire aux lèvres je me retrouve le dernier à partir avec toute la joyeuse bande des vélos spéciaux.
Je suis sans assistance et j'ai trop chargé mon Baron (+10kg dans les sacoches) et cela me ralentit beaucoup dans les côtes.
Déjà avant Nogent le Roi les premiers pelotons de VD me dépassent. Je tente de résister un peu mais je mens collé à la route et je préfère poursuivre à mon allure.
Un bonsoir rapide à notre joyeux papy volant et à Mathieu Vidal , puis c’est le début de la première nuit.
Je suis constamment doublé et redoublé par les pelotons de VD qui me dépasse à droite à gauche et ils me frôlent , cela me stresse à chaque fois , ce n’est pas très agréable.
Mortagne : Km 140 est atteint sans encombre aux environs de minuit une dizaine de minutes d’arrêts et c’est reparti.
Je suis encore constamment doublé et redoublé par les pelotons de VD, et parfois je préfère m’arrêter pour les laisser passer en côtes. Mes stop and go sont nombreux et pénibles et je fini parfois aveuglé dans le fossé .
Villaines la Juhel Km 221 est atteint à 04 :23 avec un arrêt de 30 minutes.
Le jour salutaire fini enfin par arriver et je reprends une bonne allure, je rencontre Mireille qui file
bon train
Pas mal de circulation en ville, de multiples détours inutiles avec des rond points je suis crispé et agaçé .
Fougères : Km 306 est atteint à 09 :22 avec un arrêt de 30 minutes.
Sens de Bretagne : arrêt 1h chez la famille , soins attentifs toilette et repas me réconforte et me redonne du tonus.
Tinténiac : Km 364 est atteint à 13 :07 avec un arrêt de 30 minutes car c’est le minimum possible il y a des vélos partout et de la marche à faire à chaque contrôle.
Loudéac : Km 449 est atteint à 18 :26 avec des vélos partout, des barrières en chicane qui m’obligeront à marcher à pieds tout cela me semble interminable mais en phase avec mon plan de route (25h) et sans me mettre dans le rouge tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starship202
Posteur de bronze


Messages : 231
Localisation : 78
VPH : baron
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Jeu 01 Sep 2011, 16:06

10 kg de charge !
costaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard Faucheux
***
avatar

Messages : 126
Âge : 69
Localisation : Yvelines
VPH : M5 Mid Racer Carbone Noir / Baron Elite Bleu
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: CR PBP Bernard Faucheux Fin   Ven 02 Sep 2011, 02:43

Je repars de Loudéac confiant mais la seconde nuit arrive et alors là c'est la cata je ne peux plus supporter d'être frotté en permanence par les dépassements des VD qui me doublent la plupart du temps par la droite sans me prévenir.
Je suis en permanence aveuglé par mes rétroviseurs à cause des feux avant des VD , quelquefois aussi par les automobilistes d’en face et en plus des trombes d'eaux se sont invitées sur le parcours.
J'ai recommence à gouter du fossé à plusieurs reprises en m'arrêtant pour laisser passer les pelotons de VD .
Mes Stop and Go dus à ces nombreux arrêts en côtes sont devenus catastrophiques et j'y ai perdu là pas mal de temps et d'influx nerveux.
Je grimpe Roc Trevezel dans un brouillard très dense, une fois de plus je me prends un gadin et à ce moment RABIDCHI (Julien)un ange gardien en raptobike me rattrape. Il me reconnait et m’encourage et nous commençons prudemment la descente de Roc Trevezel .
Sensible à la panique qui commence à venir chez moi il me conseille de m’arrêter . Il me trouve un super talus en pente et me prête sa couverture de survie puis il me borde et je suis là presque aussi bien que dans un lit et je m’endors rapidement pour une bonne demi-heure..
Je repars vers Brest il fait jour la route me parait interminable, aux alentours de Brest ce n’est qu’une succession de côtes raides avec des rond points partout la route est mouillée, la circulation très dense, les VD me les brisent menu en me doublant n’importe comment.
Brest : Km 618 à 09 :30 j’ai mis 40h06 mn. Je retrouve RABIDCHI prêt à repartir, Le contrôle est mal organisé là encore il faut marcher beaucoup, le contrôle, les toilettes , le self ne sont pas dans le même bâtiment j’ai l’impression de perdre un temps énorme à gérer tout cela.
La sortie de Brest se fait dans le trafic et je ne fais que 15 km dans la première heure. Puis je croise les départs de 5h du matin notamment Jean Lou et Florence qui semble facilement aller vers Brest. Alternant sieste sur le bord de la route et train de sénateur la route se poursuit.
Carhaix : Km 703 est atteint à 17:45 les formalités du contrôle me coute encore beaucoup de temps.
Le scénario de la nuit précédente recommence (éclairages éblouissants , arrêts et stop and go dus aux dépassements de VD toujours aussi stressants, je dois même finir à pieds certaines côtes).
Maintenant la route de nuit me semble en devers prononcé et j’ai l’impression que les VD qui me doublent roulent penchés à gauche. Moi-même j’ai l’impression d’être complétement de travers sur mon low-racer. Je décide alors de m’arrêter dormir à St Nicolas du Pelem Km 736 et je récidive à St Martin des prés Km 755 . Enfin j’arrive à Loudéac.
Loudéac : Km 782 à 05 :04 J’ai mis plus de 11h pour faire cette étape de 79 kms et je suis hors délai mais cela ne m’effleure même pas l’esprit.
Le jour étant revenu l’allure jusqu'à Tinténiac sera correcte d’autant plus que je rencontre mes amis de VD (Bernard Imbert 11ième participation réussie) et Pierre Simon.
Tinténiac : Km 867 à 10h02 J’apprends le décès d’un randonneur américain
Sens de Bretagne : Km 892 une halte dans la famille je dors aussi 30 mn
Jean Lou et Florence me double dans la facilité avant Fougères nous échangeons quelques mots aimables.
Fougères : Km 921 à 14 :40 Beurk encore plein de circulation et de détours interminables.
Je repars à 15:15 et sur cette portion enfin je m’amuse un peu le terrain me convient bien et je double même de nombreux VD même dans les côtes grâce à l’inertie . Le moral est de retour.
Villaines-la-Juhel : KM 1009 à 20h15 et je suis à nouveau dans les délais.
Je repars rapidement pour profiter des derniers moments du jour.
La quatrième nuit commence il me reste 230 km à parcourir en 15h cela me semble encore faisable.
Mais hélas le scénario des nuits précédentes recommence (éclairages éblouissants , arrêts et stop and go dus aux dépassements de VD toujours aussi stressants) et je crains vraiment d’aller percuter un véhicule en face.
Je me fais doubler par deux ambulances le doute de terminer vivant ce PBP s’est maintenant installé en moi. Je pense très fort aux êtres qui me sont chers et je n’ai pas envie de faire partie des faits divers .
C’est décidé j’arrête, mon 7 ieme PBP se terminera à Soulgé le Ganelon : KM 1030 à 22h.
1030 km en 76h30 mn dont 57h55 roulés à la moyenne de 17.8 Km/h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Ven 02 Sep 2011, 08:16

En lisant ton récit je retrouve beaucoup de mon vécu, du moins en ce qui concerne le derniere nuit et l'incorrection d'un nombre trop important de VD, l'impression que pour finir mettre les autres en danger est une solution acceptable.
je me pose la question de savoir qui sont ces gens puisque je n'avais pas connu celà sur les BRMs, doit on rappeler aux étrangers le code de la route Fr ?

Je ne me suis pas laissée faire j'ai souvent coincé ces c... les obligeant à me doubler à gauche mais à la longue ça a entamé ma sérénité

c'est tjs attristant de lire un bandon si prés du but Bernard, j'espère qu'aujourd'hui tu n'en gardes aucune tristesse, tes impressions sur le danger vital certe emplifié par la fatigue m'ont aussi effleuré, je n'ai pas abandonné car je n'ai pas ce courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Starship202
Posteur de bronze


Messages : 231
Localisation : 78
VPH : baron
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Ven 02 Sep 2011, 10:39

je trouve vos CR émouvants et bien plus difficiles que ceux, notamment les jeunes VD d ile de france ou ailleurs qui se font eclairer par les voitures la nuit, qui font le PBP en 60h, et roulent en groupe.
esseulés ils la ramenent beaucoup moins.

ceux qui triment la nuit et sont dans une zone 80h - 95h ont pour moi bien plus de mérite.
vous en faites partie, lymasse, bernard et tout.

pour ce qui est du comportement des VD, je ne suis pas étonné, je rencontre cela dès que j enfourche mon baron.

il faut les passer a 35 ou 40 et là, comme par hasard, ils vous respectent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7496
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Ven 02 Sep 2011, 12:17

*je connais un peu Bernard ..étant voisin et j'avais roulé avec lui qq jours avant et je peux témoigner qu'il avait la forme et le moral
mais nous on roule correct..
je ne sais pas si d'autres qui ont participé au PBP ont les mêmes ressentis .réactions
mais au moins Bernard en toute humilité sait bien analyser les conditions extérieures et ses propres sentiments
et il a la simplicité de bien l'écrire
c'est un Sage
*par contre il serait intéressant de connaitre son vécu de l'intérieur des pelotons de VD quand il faisait PBP en 50 h?
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dan
**


Messages : 91
Localisation : 75
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Ven 02 Sep 2011, 16:38

Je connais bien la sorcière verte qui vient susurrer à mon oreille ses histoires extravagantes, en pleine nuit.
Il faut garder assez de lucidité pour s'arrêter au bon moment.
Ce que tu as fait est la plus sage des décisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 64
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Ven 02 Sep 2011, 22:55

une épreuve spéciale pour les Véloaero....? ou bien les phares vous manqueraient?
bravo silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
Gaze
*


Messages : 56
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 11:42

J'ai le souvenir d'un gros C.. en VD qui, alors que nous étions que tous les deux, m'a doublé par la droite alors que je me rapprochais du bas-côté. Je l'ai chaleureusement félicité pour son comportement d'une lucidité et d'un intelligence hors du commun. Plein jour et pas sur le retour, pas de fatigue à priori, juste de la C....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berniche
Accro du forum
avatar

Messages : 1662
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 16:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
Accro du forum
avatar

Messages : 2833
Localisation : CAEN FRANCE
VPH : lr performer tid, trike ice qnt et tw-bent
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 19:50

ce qui est certain et qui me motive à faire les randonnées en temps limités c'est de ne pas savoir si la réussite sera là !
être contraint de rouler la nuit quand on en arrive à devoir s'arrêter à cause du stress des conditions routières m'interpelle.
êtiez-vous entraîné à rouler la nuit dans toutes conditions ?
avez vous des lunettes jaunes ? et si oui les portiez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3840
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 20:04

Pour ma part je n'ai pas roule de 1h a 4h30 les 3 nuits je préfère dormir dans ces périodes
sinon j'avais les lunettes jaune et a part le dernier jour, soleil, je les ai eu en permanence et je n'ai pas trop été gêné par les phares ou feux rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche En ligne
bernard Faucheux
***
avatar

Messages : 126
Âge : 69
Localisation : Yvelines
VPH : M5 Mid Racer Carbone Noir / Baron Elite Bleu
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 20:51

Merci beaucoup Berniche pour la photo.
A vous rouedevelo
C'est vrai je n'avais pas mis de lunettes jaunes et c'est sans doute une bonne piste pour atténuer et améliorer la vision de nuit.
Je ne suis pas particulièrement habitué à rouler la nuit mais j'ai accompli en low-racer mes brevets de 400km et de 600km avec une nuit complète sur le vélo.
Parfois aussi j'ai été géné par les lumières très vives des autres participants dans mes rétroviseurs et par les voitures d'en face qui restent en pleins phares mais c'était supportable car nous étions peu nombreux dans les brevets.
Dans ce PBP j'ai été doublé et redoublé par la droite et frôlé tellement de fois par des pelotons de VD d'une dizaine de participants que cela m'a fichu la trouille et parfois je suis même allé au fossé.
Ensuite je me suis mis a m'arrêter pour les laisser passer et cela m'a entrainé la nuit sur la route des stop and go très approximatifs avec chutes ou au mieux fin de la côte à pieds.
C'est la succession de ces désagréments qui m'ont fait perdre beaucoup de temps et d'influx nerveux occasionnant de la fatigue inutile.
Comme j'ai fait l' erreur de prendre des chaussures pédales look de courses le phénomène en a été amplifié.
Je précise aussi que je ne suis pas des plus adroits à piloter un low racer à basse vitesse...
Afin de réduire tous ces inconvénients j'ai dormi un maximum la nuit dans les contrôles mais cela n'a pas arrangé ma moyenne et a fini par me mettre hors délai et j'ai eu beau rouler correctement de jour je n'ai pas pu rattraper mon retard.
Le découragement, la fatigue, la trouille de me fiche en travers avec une voiture de face m'ont décidé à stopper ce PBP 2011 cauchemardesque pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3546
Âge : 81
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 21:29

+1 Bernard

Avec les années qui passent la conscience du risque augmente (on consomme plus de patins de frein ! )

J'avais des lunettes jaunes mais je les ai retirées parce qu'avec les gouttes d'eau qui s'y collaient je voyais, lors des croisements de voiture, moins bien qu'avec les yeux nus (René je n'ai pas ecrit que je voyais parfaitement)

J'avais du dérégler mes retros la nuit et du coup j'appréhendais ce qui venait de derrière

J'ai été doublé plusieurs fois par les cyclosportifs des 84H par groupes d'une dizaine: 9 par la gauche et 1 par la droite (je roule en général à 1m du bord ). je serrais les coudes (et les fesses) parce que ceux qui sont dans les roues ignorent ce qui se passe devant

La sortie aller de Fougères sous l'orage, avec bouchon à chaque rond-point et des autos qui m'ignoraient (en fait ne me voyait pas à travers leurs vitres sous cette forte pluie d'orage)

Grâce au "dieu du pbp" , qui m'avait déjà fourni au départ une puce morte, qui m'a fait arrêter dans un café à Gorron au moment où la meteo signalait alerte orage sur toute la bretagne, qui m'a dressé un mur d'orage au moment de repartir de Tinténiac, j'ai rendu mon carnet de gaieté de coeur, encore vivant, en pleine forme, conscient que ce n'était pas mon année (j'étais venu pour faire une dernière fois la ballade par beau temps, hors ambition de temps et de médaille)

Mon compte rendu à donc été bref, loin du type "retraite de russie", spécialité des VD (je comprends que la première fois on puisse commencer pbp comme une randonnée et le finir en chemin de croix)

J'ai commandé un Sokol avec l'intention de me qualifier pour 2015 .... et faire au moins le départ avec vous

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
rouedevelo
Accro du forum
avatar

Messages : 2833
Localisation : CAEN FRANCE
VPH : lr performer tid, trike ice qnt et tw-bent
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 21:44

nul doute que votre condition physique est au top !
la différence entre vos 6 PBP réussis en VD (respect) et celui-ci en VC tient à la conduite de nuit qui est très différente ....
j'ai comme vous un baron : 2 rétros teintés, une lampe 75lux sur moyeux dynamo, les lunettes jaunes et même sous la pluie rien ne m'éblouit ....
à basse vitesse et pour éviter de gaudiller je tiens le guidon d'une seule main ... et si fort traffic je respire profondément pour rester calme ...
en 2015 et après avoir roulé très souvent la nuit vous irez jusqu'au bout !

je rajoute que comme les VD j'ai fait énormément de dépassement la nuit à droite car beaucoup de randonneurs suivaient la ligne médiane avec leurs éclairages à 3m devant la roue



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 21:45

Pas de lunettes la nuit, et des yeux de lapins albinos à l'arrivée c super classe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Jean-Lou
Accro du forum
avatar

Messages : 1805
Âge : 49
Localisation : Nerville la Forêt F95
VPH : La grue, l'anguille, la girafe, l'albatros, gros pif (A4), le Dodo (tandem dos à dos)
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Sam 03 Sep 2011, 23:16

Lunettes même sous la pluie en les essuyant de temps en temps avec le gant. Personne n'a tenté de dépasser le Dodo par la droite si
un avait essayé Florence lui aurait surement et pour le moins envoyé un coup d'airzound.
J'ai aussi toujours dépassé par la gauche et souvent freiné quand la trajectoire du cyclo à doubler était
trop hasardeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxdebris.free.fr/velocouche/index.html
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1755
Âge : 69
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Dim 04 Sep 2011, 06:52

Souvent frôlé, plusieurs fois touché, deux fois envoyé dans l'herbe, j'ai opté de rouler à un mètre du bord de la route. J'ai été doublé quelquefois par la droite mais j'ai toujours gardé ma ligne quelque aient pu être les commentaires .

Je n'ai jamais doublé par la droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starship202
Posteur de bronze


Messages : 231
Localisation : 78
VPH : baron
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Lun 05 Sep 2011, 09:25

pour ce qui est de la droite, je conseille d avoir egalement un retro large (les petites surfaces c est pas assez) et reversible afin de renvoyer les flux lumineux puissants a l emetteur, que ce soit par derriere ou par devant.

quand je suis ébloui par un SUV aux phares xénon je lui renvoie sa lumiere, et souvent il abaisse son intensité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rabidchi
Pilier du forum
avatar

Messages : 731
Localisation : Stockholm
VPH : Schlitter Encore évidemment, et quelques VH concurrents pour évaluation
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Lun 05 Sep 2011, 21:27

Bernard, je suis heureux d'avoir pu t'aider, mais désolé d'apprendre que tu as dû abandonner.

Toutefois les récits de dépassements par la droite m'étonnent.
Ce n'est que durant la première nuit que je me suis fait dépasser à vive allure, coup de pompe oblige. Je me tenais au centre de la voie lorsque seul, plutôt à 1m du côté en présence de voitures ou autres vélos. Jamais je ne me suis fait dépasser par la droite. Il faut dire que mon rétro est bien placé dans mon champ de vision (alors que je vois souvent des VH sur lesquels il faut faire un réel effort pour consulter le rétro) et que j'ai l'habitude de gérer les dépassements en le surveillant... Peut-être signalais-je clairement que je me rangeais avant que les pelotons arrivent à ma hauteur?

Pour ce qui est des éblouissements, un bentrideur écossais m'a confié son astuce: il enfile un morceau de bas-collant sur son rétro qui fait office de filtre optique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.schlitter.bike
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Lun 05 Sep 2011, 21:57

rabidchi a écrit:

Toutefois les récits de dépassements par la droite m'étonnent..
et pourtant bien réel dés le mardi
la nuit si on roule sur la bande centrale c'est normal mais on parle de se faire doubler sur les 60 cm que l'on laisse à droite

soit tu fais le choix de laisser passer
soit tu
soit tu te rabats et ils doublent à gauche sans se plaindre preuve que ça se joue au culot

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Gaze
*


Messages : 56
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Lun 05 Sep 2011, 22:16

J'ai entendu certain dire :
Fait gaffe y'a un truc par terre.
Bon j'exagère à peine.
Pas capable de voir plus loin que le bout de leur roue les gars en VD ???
Et j'étais bien à droite, peut-être pas assez pour ces cadors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard Faucheux
***
avatar

Messages : 126
Âge : 69
Localisation : Yvelines
VPH : M5 Mid Racer Carbone Noir / Baron Elite Bleu
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Jeu 15 Sep 2011, 10:00

Après 15 jours sans vélo.
J'ai réaligné potence, guidon, selle, j'ai gardé seulement un bidon et le nécessaire de réparations ainsi mon vélo s'est allégé de 11kg.
Tout est rentré dans l'ordre, j'avance aussi vite qu'avant le PBP et avec la stabilité retrouvée j'ai à nouveau confiance et de très bonnes sensations.
PBP 2011 pour moi aura été une parenthèse instructive.

Bilan :
Rester modeste car même si l'on a déja réussi un PBP chaque PBP est un nouveau défi et ses 1230 km peuvent encore réserver bien des surprises.
Emporter un poids minimum (3 kg max) pour ne pas compromettre la stabilité et pour ne pas se sentir collé à la route et en côte en particulier ; une assistance doit être un atout supplémentaire.
Si possible se mesurer à des parcours (entre 10 et 15 jours avant le PBP) avec de très très nombreuses côtes et avec la configuration vélo en mode PBP.
Avoir des chaussures aux pédales intégrées qui décliquent très facilement et qui permettent de marcher correctement.
Faire comme Jean Lou et Florence partir à 5h du matin si l'on se sent capable de faire le PBP en moins de 84h.
Profiter du jour pour faire la meilleure moyenne possible et sans se mettre dans le rouge.
Se munir absolument d'au moins d'une couverture de survie.
Ne pas hésiter de dormir (2 ou 3h) avant Brest à l'aller.
Conduire la nuit avec des lunettes jaunes.
N'avoir vraiment aucun scrupule à bloquer les vélos qui tentent de vous passer par la droite.
Se munir d'un avertisseur puissant pour dépasser en sécurité dans les descentes.
Si possible passer le minimum de temps aux contrôles et s'arrêter ailleurs pour les besoins vitaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Jeu 15 Sep 2011, 10:15

- ne pas douter de sa réussite (la préparation mentale est aussi importante que l'entrainement)
- commencer l'entrainement l'année avant et ne pas "trop"en faire l'année du PBP
- Etre sympa avec les bénévoles qui le méritent bien et n'attendent que ça, c'est excellent pour retrouver la forme.
- Penser aux copains qui n'ont pas eu la chance de participer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
cyclaudax
Posteur d'or
avatar

Messages : 566
Âge : 57
Localisation : Sarthe
VPH : Catrike Trail (2010) - Catrike 700 (2013)
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   Jeu 15 Sep 2011, 21:46

Grande décision que de s'arrêter lorsque la fatigue est la avec les risques associés. Tu montres qu'il terestait au moins la lucidité.

Un moyen pour ne pas être doublé par la droite ? le trike et en plus, c'est à condition de s'arrêter Sleep Sleep
Les lunettes : je les porte mais j'ai du les enlever, comme d'habitude, lorsqu'il pleut et c'est vrai que couché on prend plus de lumière dans les yeux.

La bonne école pour la gestion des arrêts, je persiste à penser que c'est l'Audax.
Nous avons 4 ans pour nous préparer avec la bonne monture le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cyclaudax/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR PBP Bernard Faucheux début   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR PBP Bernard Faucheux début
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Bernard Faucheux bonjour à tous et à toutes
» CR PBP Bernard Faucheux début
» À la mémoire de Bernard
» La Bernard Hinault le 19 juin 2010 : VC bienvenus
» Exemple de Préparation (en kilométres)de Bernard PIGUET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance :: Paris-Brest-Paris & BRM-
Sauter vers: