Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ExpErimentations_Simples

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
cebd
Accro du forum


Messages : 1811
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Lun 29 Fév 2016, 11:01

Bonjour,
Oui, Merci pour cette explication.
Par ailleurs ,j'ai trouvé l'épaisseur du gelcoat trop importante : presque 1 mm ,à cet endroit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.fr/danv
Zenedavtri
Accro du forum


Messages : 4002
Âge : 58
Localisation : Finistère nord
VPH : Duo de kett 1 tour VAE type klimax et 1 allround & Milan SL n°14 Thys 222 Quattrovélo N°9
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Lun 29 Fév 2016, 13:04

Oui tu as raison Willy, il n'y a visiblement pas beaucoup d'accrochage entre le gel coat et la fibre.
Plusieurs explications possibles, gel coat trop polymérisé avant application de la fibre, le kevlar n'est pas non plus réputé pour avoir un bon interface entre résine/ fibres et inter couches.
De plus le gel coat époxy est également plus sensible à l'accrochage que le gel coat polyester.

Pour ce qui concerne l'épaisseur du gel coat, au pistolet c'est de l'ordre de 400g/m2 soit autour de 0,35mm d'épaisseur. On peut en mettre plus mais on prend alors de la masse inutilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum


Messages : 8358
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Lun 29 Fév 2016, 13:13

Belle (s) expérience(s) cebd ! Et merci pour ces données...
Avec mes 64 kgs et un vm à 28, il y a encore du taf pour arriver au meilleur ! (Vivement un "Petit Milan" à 20kgs). ..

Sinon, mais où vas tu pour rouler autant ?


Ps : Hier, j'ai un peu rêvé d'avoir un Milan à 20kgs lors de mon périple Normand  (Suisse Normande). .. j'en profite pour confirmer sa tenue de route incroyable  (à presque 110km/h)... j'espère aussi qu'il tiendra longtemps vu ce qu'il encaisse sur toutes ces routes médiocres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
cebd
Accro du forum


Messages : 1811
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Lun 29 Fév 2016, 17:52

sebastien a écrit:
....Sinon, mais où vas tu pour rouler autant ?...
Bon soir,
J'habite en banlieu Toulousaine.En plaine avec des terrasses et des coteaux.Je suis à la retraite.je roule souvent sur des boucles de 50 à90Km , et en été je vais dans les Pyrénées faires des petits cols...et des grandes boucles sur plusieurs jours...
======================================================================= 1 mars 2016
.................................... Jeu dans la direction
___________________________________________________________________________________________________________________________
Depuis 2 mois j'avais la conviction que le cardan du tiller n'était pas responsable des problèmes de stabilité directionnelle du Milan.
Je l'avais prouvé en annulant les jeux par un serrage excessif du joint réglable.
Je me suis trompé car il y a 2 sortes d'instabilité de cap: soit par excés de jeu soit par excés de frottement...et j'ai confondu les 2...
J'ai fait une expérimentation simple en rattrapant les jeux en torsion par une précontrainte par un élastique.:

https://i84.servimg.com/u/f84/18/43/13/68/th/dsc09511.jpg
Et ça régle le problème.
L'explication est vicieuse:
La piéce en plastique ,parallélepipédique à l'origine, s'use de façon irrégulière ,et devient bombée et inclinée.
En rattrapant les jeux en épaisseur on n'annule pas les jeux en rotation.
D'autant plus que les 2 axes perpendiculaires flottent dans leurs alésages et ne participent pas à l'accouplement.
C'est un peu comme une clé plate sur un méplat bombé : elle est libre en rotation, comme 2 plans posés sur une sphère...
...
Le jeu apparait insensiblement,et on s'y habitue,jusqu'au jour où le vent est plus fort et qu 'on traverse toute la chaussée sur une rafale...
Par contre dès que le jeu redevient normal on constate une grande différence.Heureusement...
...
En plus du jeu il y a une légère élasticité qui rend le pilotage presque normal sur route plate sans vent...
Mais par effort latéral fort , la chasse produit une réaction sur la direction qui fait apparaitre la totalité du jeu...
....
Après expertise des pièces on voit que le principe a des faiblesses:
Quand les pièces sont neuves les 2 axes sont montés ajustés dans le croisillon en plastique et ce sont eux qui font tout le boulot.
Dès qu'ils on pris du jeu, les fourches prennent la succession et travaillent en parallele.En agissant sur le carré à la manière d'une clé plate.
Comme les axes sont centrés par des vis à tête fraisée ils ne garantissent plus la liaison, dès que les fourches ne plaquent plus sur le croisillon carré...
Le principe est vicieux...Il n'a de sens que parceque les efforts sont très très faibles....tant que c'est neuf...
======================================================================= 3 mars 2016
.................................... Jeu dans la direction :  pièces usées
____________________________________________________________________________________________________________________________
 
https://servimg.com/view/18431368/215
https://servimg.com/view/18431368/216
J'ai fraisé un carré à 20,15mm pour avoir une précontrainte initiale ne nécissitant pas de serrage des vis.
Les 2 axes de 5mm sont obtenus par des boulons.
C'est pas bon.une partie du filetage est en contact avec le carré de plastique.
La partie lisse est peu précise.
J'ai percé à 5mm les alésages dans le plastique mais il faudrait un peu moins.
En effet la liaison se fait par les axes avant que l usure ne soit trop grande et c'est mieux que par les plans latéraux.
En fait c'est encore plus compliqué dès qu un petit jeu se forme le côté de l'axe où se trouve le contre écrou ,est encastré.
Le côté de la tête de vis fraisée est flottant en flexion.
La raideur est suffifante pour des petits efforts sur le tiller.Mais pas sur des chocs par vent latéral.
ça ne marche bien que si on annule parfaitement les jeux sur des pièces neuves...
...
La douille et son axe sont usés irrégulièrement.Plutôt que de tourner une bague spécifique ou refaire l'ensemble axe et douille, j'ai fendu la douille pour rattraper les jeux...
======================================================================= 3 mars 2016
....................................Révision des 40000Km
____________________________________________________________________________________________________________________________
   
https://servimg.com/view/18431368/217
https://servimg.com/view/18431368/218
https://servimg.com/view/18431368/220
Durano 28 559 mort à 17000km , Conti 28 559 mort à 23000km. film de protection des poussières de la roue arrière...
Le méplat du durano est plus grand que celui du conti bien qu'ayant moins roulé ??? les gommes , la forme , la conduite ..???
Roue libre : le ressort de rappel des rochets ne meurt plus depuis l'ébavurage précaunisé par Willy69
L'amortisseur de la suspension gauche fait toujours un craquement aprés un parcours de 30km sur revêtement vibrant.(mais suportable depuis le graissage à la graisse au bisulfure de molybdène précaunisé par Willy69
La course de ratrappage de jeu des freins à tambour est toute consommée, il va falloir retendre les câbles de freins.......(le 8 mars j'ai repris 6 mm sur les câbles de frein ...penser à verifier les garnitures et la câme !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)
La roue arrière n'a pas pris de jeu ,j'ai enlevé le peu qu'il y a toujours eu depuis le début, pour améliorer la tenue de cap, mais c'est inutile....
La précision de positionnement du dérailleur est acceptable avec le ressort de compensation supplémentaire.
======================================================================= 6 mars 2016
....................................Révision des 40000Km derailleur
____________________________________________________________________________________________________________________________

https://servimg.com/view/18431368/221
https://servimg.com/view/18431368/222
La portée de fixation de l'axe de la roue arrière ne se gruge pas trop vite il reste 3 mm sur les 5 disponibles au départ....
La chaîne passe prés du stratifié et l'usure n'a pas évolué depuis la dernière inspection...
J'attends une rondelle de 16mm épaisseur 0,5 mm pour décaler les pignons en calant sur l'axe de la roue.
La solution par ajout de tissus et résine me parait risquée , je la réserve pour plutard.
Si je translate trop ,,,la chape du dérailleur ,,,touche la cloison.
La position actuelle est optimale pour le passage de la cloison entre les rayons et le dérailleur....
======================================================================= 6 mars 2016
....................................Révision des 40000Km Pneus One
____________________________________________________________________________________________________________________________
Début des tests comparatifs Durano /vs One..
Premières mesures inexploitables : trop de vent sol trop froid...pourtant on décèle en léger mieux de l'ordre de 5 à 7% sur le Crr,,,, à confirmer........Sérieusement.
Côté sensation de pilotage:j'envie ceux qui peuvent déceler des différences
Sur la jante large Ginko ,le pneu de  23 mm ,donne une tore de 29.5mm au lieu de 32 pour le 28-406 et également pour le 28-559 .
Donc si on compare les 23 au 28 avec 8,5 et 10 bars respectivement on a la même raideur au contact du sol...tous sont raides.je n'ai pas essayé à 6 bars ...
L'adhérance je n'en fiche un peu je ne fais pas de compète et dans les virages je préfère glisser que chavirer....
Seul risque: éclater les flancs ou fausser une jante sur un nid de poule..
======================================================================= 7 mars 2016
....................................ÉNERGIE de déformation d'un pneu par un objet contondant...
____________________________________________________________________________________________________________________________
Pour savoir si le pneu et la chambre à air vont être pincés lors d'une rencontre d'un nid de poule ou autre defaut du sol...
ça dépend de la pression et de la taille du pneu.
Plus précisément W=P*V P Pression de gonflage et V Volume de lempreinte dans le pneu par le corps.
Si on connaît l'énergie de percution on peut predire si  la chambre à air ,( et /ou)   le pneu ( et /ou )la jante( va/vont) souffrir.... dans l'ordre.
Si on passe à tres grande vitesse sur un objet sillant ,le pneu encaisse une énergie insuffisante pour dévier la trajectoire du mobile.et alors la hauteur de l objet fait la loi.
Si il arrive au niveau de la jante (soit 15 à 20 mm pour le One environ) ça fait mal...
============================================================================8 mars 2016
................................ÉQUILIBRE du pneu sur sa jante.
__________________________________________________________________________________________________________________________________
Le problème est peu intuitif .
La force appliquant le pneu sur le jante dépend de la pression et des 2 rayons du tore.
Pour des petits pneus on se fait vite rouler dans la farine.
Il vaut mieux raisonner sur des pneus de voiture mais le résultat est le même.
Si le petit rayon et le grand rayon du tore sont égaux le pneu ne s applique pas sur la jante.l'effort est nul.
Facile à comprendre le tore devient une sphère.
On peut penser que cette remarque ne sert à rien car ça n'arrive jamais.
Mais c'est cette remarque qui évite des se tromper au moment du calcul de la force.
Toujours dans l'apparemment inutile: si le petit rayon devient plus grand que le grand rayon , le tore devient un tonneau et enfin un cylindre, alors le pneu décolle de la jante .
...
Donc la tension des  tringles est égale à la pression multipliée par  la section totale du pneu en vue de dessus...ça c'est encore un peu intuitif.
...
La force d'application de la tringle sur la jante est égale à la pression multipliée par la section  du pneu en vue de face moins la section de la sphère passant par les 2 tringles...
...
ça semble évident après réflexion mais c'est peu confortable à trouver...
j'ai trouvé une façon de démontrer seulement aprés avoir trouvé la formule à l intuition:
Demo: on met une cloison rigide virtuelle, sphérique passant les 2  tringles:
On a un barrage voute ou un dôme de panthéon qui n'appui pas sur la jante...
....
Conséquences pratiques : la force d application diminue pour des jantes larges mais de manière non significative pour nos pneu .
Les jantes larges accrochent moins le pneu en raison de la diminution de l'arc d 'enroulement du pneu sur la jante.
Mais ceci dépend encore de la profondeur de la rainure et a déjà été étudié par ailleurs...
Il est donc possible que certains pneus boudinnent sur des jantes trop larges et avec une rainure mal adaptée.......

============================================================================8 mars 2016
..........................................................................................Wattseptiques
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Aujourd'hui 145 Watts à 60Km :
Par vent latéral de 15Km/h. air 10° , sol 13° ...
Mesure faite sur un aller-retour.
3 Pneus "One" à 10 bars...
....
On parle souvent des cas où la consommation est supérieure à la spécification du constructeur mais on parle moins souvent des tous les cas où c'est le contraire...

============================================================================21 mars 2016
..........................................................................................Cx marginal.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Les hirondelles sont revenues en Espagne !!!
....
L'ajout d'un appendice à un corps aérodynamique produit un accroissement de traînée proportionnelle à la surface frontale de l'appendice.
Le Coeff de proportionnalité est le Cx marginal.
Il n'a rien à voir avec le Cx de l'objet mis seul dans un écoulement uniforme.
En effet autour d 'une coque la vitesse de l'air varie et la proximité de la coque produit des interactions.
Ainsi pour un rétro viseur on a constaté un Cx marginal bien > à 1...
On est en train de calculer celui de la visière.
Jusqu'à peu de temps j'approximais ce Cx à 1.comme pour des parachutes ou des mauvais aérofreins..
Maintenent que Milvus fait des mesures de forces de résistance à l avancement très précises on va pouvoir donner des valeurs à ces Cx marginaux...
Pour les mâts , les fanions,la visière,les narines,le toit etc.....
============================================================================21 mars 2016
..........................................................................................Pneus One vs Duranos
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Je commence à avoir des résultats de mesures sur des revêtements variables , par diverses conditions...
Le Crr des 3 pneus One est meilleur de 10 à 20% que celui des Duranos.
à titre d'exemple de mesure la décéleration sur 800m en partant de 80km/h ,,,passe de 22 à 19 km/h Duranos/One
la variation relative de Crr est le double de la variation totale de puissance.
============================================================================21 mars 2016
..........................................................................................Dx/dV
___________________________________________________________________________________________________________________________________
La précision la plus élevée  pour calculer le dX/dV est obtenue en prenant 3 dates de passage  de l'aimant sur une distance la plus grande possible :
Celle où on connaît la côte:
dX/dV =.000001/( 1./(t3-t2)-1./(t2-t1));

où t1 t2 t3  sont les dates de passage avec le même nombre de tours de roue entre...
ça ne dépend pas du diamètre de la roue.ça s 'exprime en secondes ....Magique puisque ça représente aussi la distance parcourue pour une chute de vitesse de 1m/sec

Cette formule est bonne si la route a une pente constante et plus particulièrement si le point milieu est à mihauteur.
Sinon il faut 3 dates t1 t2 t3 t4 et la formume devient
dX/dV =.000001/( 1./(t4-t3)-1./(t2-t1));
Les 2 couples de points sont centrés sur le lieu dont on connaît la cote IGN précise....
j'ai une etude en c sur ce sujet ....
j'ai perdu un texte ....

============================================================================23 mars 2016
..........................................................................................Arrivée des Hyrondelles !!! ouf
___________________________________________________________________________________________________________________________________

============================================================================25 mars 2016

...........................................................................pendule in situ (suite)
____________________________________________________________________________________________________________________________________
Pour mesurer le Crr sans avoir à démonter les pneu on peut faire osciller un mobile en le reliant par un ou 2 ressorts. à un mur
Exemple :


Dernière édition par cebd le Sam 03 Déc 2016, 13:06, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.fr/danv
milvus70
**


Messages : 105
Âge : 56
Localisation : sud-est
VPH : MILAN SL070
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Ven 25 Mar 2016, 07:40





Bonjour,
A la demande générale (de l'un des milanais) je publie un petit résultat d'acquisition avec une carte Arduino et un aimant...

Conditions de l'expérience :

Vent = 0
Pneus = Durano 8,5b
Temp 6°C = couvert
P = 1018hPa
En montée (inf à 0,1%)

MILAN #070
Trous de nez : fermés (ceux du Milan) :
1) visière fermée
2) visière ENTROUVERTE : soulevée de 35mm
-> j'ai fait un patron de l'ouverture, reporté sur un carton et pesé le carton S=77cm²
Attention :
On peut ouvrir facile la visière à fond jusqu'à 70mm soit ...?

Résultats :
graphe n°1 : visière fermée
On relève une pente de -0,0232 qui correspond à une distance parcouru de 302m pour une chute de vitesse de 7km/h (soit 2m/s pour cebd qui fait des calculs de tête et en temps réels, en regardant son compteur, ses repères et accessoirement la route)
graphe n°2 : visière ENTROUVERTE
On relève une pente de -0,0247 qui correspond à une distance parcouru de 283m pour une chute de vitesse de 7km/h....

Qu'en pensez vous ? Est-ce grave docteur ?
Bon, ce qu'on voudrait savoir surtout c'est : Combien je consomme en plus dans cette config !


Aérodynamicalement
M70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geoffroy
Accro du forum


Messages : 2605
Âge : 37
Localisation : Périers cyclisme (manche)
VPH : Zockra Kouign Amann Laurent Dechenne
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Ven 25 Mar 2016, 11:01

ah quand même! Nous allons finir par rouler avec des bouteilles de plongée et une clim pour conserver notre aéro!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenedavtri
Accro du forum


Messages : 4002
Âge : 58
Localisation : Finistère nord
VPH : Duo de kett 1 tour VAE type klimax et 1 allround & Milan SL n°14 Thys 222 Quattrovélo N°9
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Ven 25 Mar 2016, 12:57

Et pourquoi ne pas avoir fait ces mesures à la même vitesse de départ car à plus grande vitesse la force d'inertie est plus élevée. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum


Messages : 1811
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Ven 25 Mar 2016, 19:29

@Zenedavtri
Effectivement la vitesse de départ élevée améliore la précision des résultats sur la mesure de la force aérodynamique.
D'où le choix d'une vitesse de 72 km/h.
Par contre il est difficile de se présenter sur la zone,plate peu inclinée et de pente connue,avec une vitesse précise.
Mais la façon de mesurer nous autorise une plage importante de vitesse de départ:
La vitesse de départ n'intervient pas sur le résultat de la mesure.
La distance parcourue pour une décélération de 1m/sec est quasi constante dans une grande plage de vitesse:Elle ne varie que de 4 % entre 50 et 80 km/h.
La puissance s'obtient directement à partir de cette mesure:
Puissance = Masse * Vitesse² / Distance précédante.
Watts = Kg * m²/sec²    /  sec...........(il n'y a pas d'erreur on l'appelle distance mais c'est aussi un temps.  indépendant de l'étalonnage du compteur !!)
PS:Par exemple pour une vitesse de 60km/h Milvus consommait une puissance:
110*280/151=204 watts
110kg masse mobile.
280  ~= (60/3.6)² vitesse² où on veut connaitre la puissance.
151 = 302 /2   distance parcourue pour 1m/sec de perte de vitesse
...
Ainsi on peut répondre aux questions posées par Milvus sur les pertes induites par la visière ...
à 60 km/h La puissance supplémentaire due à la visière est donc:
111*280*( 1/283-1/302) =  13.8 watts
Il faudrait un essai avec l'ouverture double de la visière car on peut supposer que l'effet n'est pas linéaire et que la notion de Cx marginal est insuffisante pour décrire le phénomène.
En effet les pertes sont dues à la perturbation du flux extérieur mais aussi à la sortie de l'air de ventilation.
Les trous de sortie d'air influencent la perte par relevement de la visière...
Il y a du boulot pour connaître toutes les causes et les améliorations possibles...
============================================================================ 22 mars 2016
.........................Pertes dues à la visière ouverte  détails.
________________________________________________________________________________________
La distance parcourue pour une perte de vitesse de 2 m/s passe de 300 à 280 mètres.
à 60km/h la puissance de base est de 2*110 * 280 /300 =205 watts
elle devient 2*110 * 280 / 280 = 220 watts.
On perd 15 watts ....
PS : v²=278 soit ~ 280 et 110Kg masse du mobile.
attention il y a un peu de pente dans la zone de mesure mais ça ne change pas la puissance perdue sur l 'air !!!
========================================================== 26 mars 2016
...............................................  Dissipation d'énergie des pneu.
_______________________________________________________________________________________________________

Pour classer plusieurs pneus rapidement on peut utiliser le rebondissement.
Un peu comme pour une balle ,en mesurant le taux de remontée au premier rebond , ou le temps de rebondissement ou le nombre de rebond.
Pour les pneu le guidage est peu facile et fausse la dissipation d 'énergie.
Surtout si on fait rebondir dans un plan vertical.
La méthode expérimenté ici est plus douce car le rappel est moins fort.
On place la roue pendue à un fil fin ancré à plusieurs mètre de hauteur et on fait rebondir le pneu horizontal sur un mur vertical.
On mesure là encore le taux de rebonds ou le temps ou le nb de rebonds.(c'est un excellent exercice de physique...pendule spécial,combiné)
On en déduit le classement des pneus.
On peut penser que le choc est proche de la déformation rapide au cours du roulement.
L approximation n'est pas démontrée .. à prouver...
Je vais faire ça sur le one l ultremo , les  2 conti et les duranos et le michelin de l'eco marathon.
....
Déception: le durano et l'ultremo ont le même taux de remontée.
La mesure est trés sensible car la pression agit normalement sur le taux de remontée.
Tout se passe comme si les différences entre la visquosité de la gomme et les frottements internes étaient négligeables vis à vis des frottements entre sol et gomme.....!!!!???
Je comptais sur cette méthode pour savoir si je rachetais des One ou des contiGp.
Je pensais situer le conti entre l ultrémo et le durano....Raté ...
On rejoint les mesures anciennes faites sur le sol:L'ultremos tient sa supériorité de la presion élevée .
========================================================== 28 mars 2016
............................................... Consommation du Milan en boucle
_______________________________________________________________________________________________________
J'ai vu une vidéo où la consommation d'un Milan était élevée.
j'en ai déduit un mauvais étalonnage de Wattmètre.
Il y a peut être aussi une part de surconsommation au sol.
Pour un VD les pertes au sol sont mineures / air.
Pour le VM, au dessus de 60km/h les pertes au sol sont prépondérantes.
Or sur un Vélodrome le mobile est soumis à 1,4g et la piste n'est pas prependiculaire à la force.
La dissipation supplémentaire explique presque la différence... à surveiller....
.................................................................................................................................................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!***********Brouillon  à  replacer chronologiquement en temps voulu...
==========================================================2 avril  2016
...............................................Consommation visière ouverte : en réponse à Milvus
_______________________________________________________________________________________________________
http://velorizontal.bbfr.net/t18968p200-conseils-questions-milan-sl#499967
En resumé,à 60Km/h, on perd 66 watts  dans un sens et 48 Watts dans l'autre..
Cette expérience est trés importante.
La perte n'est pas proportionnelle à l ouverture.
La ventilation interfère avec l aérofrein.
Il faudrait faire des expériences sur l'obturation des ouies d'évacuation et d 'entrée d'air en conflit.
si les narines sont ouvertes il y a un surpression qui produit des jets sur toutes les sorties..et qui perturbent l'ecoulement extérieur.

Cette question est aussi abordée avec sebastien..:
ici:
http://velorizontal.bbfr.net/t18968p200-conseils-questions-milan-sl#500539
==========================================================2 avril  2016
...............................................Navigation : Horizon artificiel et bille  : en réponse à Papsy
_______________________________________________________________________________________________________
J'ai bien aimé ton analogie avec les avions pour le  pilotage en virage des VM.
Dans mon Milan je n'ai pas de bille, mais un fil pendu ,amorti ,qui me donne la gravité locale...
Avec Milvus on te remercie pour les information recueillie à la Cipale.
On s'en sert pour prévoir les pertes en virage.
On a introduit une notion de Crr transversal bien utile pour expliquer le fonctionnement de chars à cerf volant et aussi les VM en virage deversant.
Pour l 'instant on n'a pas trouvé de solution miracle...
========================================================== 28 mars 2016
............................................... Moyennage de vitesse
_______________________________________________________________________________________________________
Arduino donne t(x).
Le calcul de dv/dx moyen est le plus précis en 4 points t1(x1) , t2(x2)  t3(x3) t4(x4).
x1 et x2 ont pour milieu le point d 'entrée dans la zone de côte connue.
x3 et x4 pour le point de fin de la zone...
Si la zone fait 100m , alors la distance x2-x1 d'une part et x4-x3 , d'autre part peuvent être choisie entre 10 et 25 m.
Si cette distance est trop petite , par exemple 1 seul tour de roue, alors  la vitesse est peu filtrée.
Plus on éloigne les points plus elle est moyennée...
Si elle est trop grande on va faire intervenir la forme du sol...
...
La vitesse au point d' entrée est donc v12= (x2-x1) / (t2-t1)
La vitesse au point de sortie est donc v34= (x4-x3) / (t4-t3)
et dv/dx = (v12 -v34 )/(x3-x1)
x3-x1 = x4 -x2 = longueur de la zone choisie en nombre entier de tour de roue....= n
x 2-x1 =x4-x3 = m
dx/dv=m/n/(1./(t2-t1)-1./(t4-t3)).... c'est un temps , et aussi les mètres parcourus pour une décéleration de 1m/s ( indépendants  du diamètre de la roue...)
 ...
L'utilisation d'un tableur pour extraire une pente peut conduire à ce type d'erreur :

Horizontalement : l'espace parcouru en roue libre sur la zone dont on connait l'altitude des extremités.
En blanc la vitesse.
en rouge droite de pente Delta V / Delta X
En jaune la droite de pente moyenne de la vitesse.
==========================================================3 avril  2016
............................................... Retournement par vent latéral
_______________________________________________________________________________________________________
Un Milan à l'arrêt, placé dans un flux laminaire de travers,devrait se retourne ou dérapper pour un vent 100km/h.
Dans un flux turbulent, ou pour un engin roulant sur un sol sautillant, ou un vent proche de l incidence de décrochage,ou en courbe,ou route en dévers ...etc ...
le retournement peut arriver bien plutôt...
En effet le passage sur 2 roue survient à basse vitesse dans des courbes exposées au vent turbulent ...il s en faut alors de peut pour chavirer.
On ne peut pas trop faire d expérience destructives....
==========================================================3 avril  2016
............................................... 3 ans pour le Milan SL 045 et 41650km au compteur...
_______________________________________________________________________________________________________
==========================================================5 avril  2016
............................................... Wattmètre de précision
_______________________________________________________________________________________________________
 
La planche 66 nous apprend :
à l image 224 la vitesse   passe de 66.8  à 66.4 km/h
à l image 226 la position  passe de 21810 à 21820 m
La planche 61 nous apprend :
à l image 279 la position  passe de 21960 à 21970 m
à l image 287 la vitesse   passe de 61.9  à 61.5 km/h
Le numéro de l image donne le temps .
On peut en déduire dv/dt et aussi et surtout dv/dx
Attention : je note dv , dx , di des accroissement fini pour èviter d'écrire Delta() !!!Merci !!
i est le numéro chronologique de l image.
dv/dx = dv/div * dix/dx
dv =66.8-61.9 = 4.9 km/h
div= 287- 224 =263 périodes d image
dx = 21960-21820 =150 mètres.
dix= 279-226  =   253 img
dv /dx= 4.9 / 3.6 /150 *253 /263 = 0.008729 m/sec/m
dx/dv = 114 sec. ou 114 mètres pacourus pour 1m/sec de chute de vitesse....
on en déduit la consommation à 60km/h = masse * dv/dx * v² = 211 watts
Dans les conditions particulières de l'expérience ...
PRÉCISION de la Mesure:
1/49 + 1/250
la précision est meilleure que 3%
sur 800mètres on est en dessous de 1%
ceci suppose que le compteur fait des moyennes arithmétiques simples mais n'impose pas la fréquence d'affichage..
On peut repérer les 2 points d'altitude connue par un signal sonore ou visuel ....
.......................méthode classique :
dv/dt=4.9/3.6 / 263 * 28 =0.145 m/s/s
on en déduit puissance= masse * accélération * vitesse
Bien plus simple mais à risques , trop exigeante, et pas adaptée aux VM
Pour la vitesse du test c'est bien ,pour une vitesse faible c est parfait,pour une vitesse élevée P= m *( v2-v1) /(t2-t1) /( v2+ v1) * 2 *v²   v = vitesse où on veut connaître la puissancee
===========================================
...................à propos de pédalier dans la roue avant:
___________________________________________________________________
il y a aussi une autre architechture permettant le pédalier sur l axe de la roue avant...
http://velorizontal.bbfr.net/t19119-velo-couche-a-roue-avant-creuse-premier-proto
la transmission et la boîte de vitesse pouvant se loger au centre.
ça évite l'interaction guidon/pédale du TD.
il y  a aussi des solution avec axe de roue classique et boîte déporté comme le moyeu des voitures à l intérieur des roues avant !!!
=================================================================11 avril 2016
....................................... Importance de la résistance au roulement en Vélomobile
_________________________________________________________________________________________________________________
Plus la résistance à l'air est faible, dans le cas des VM, plus La résistance au roulement devient sensible.
UIn VD dissipe 4 fois plus sur l'air que sur le sol à 36 km/h et pareil à 20km/h.
Un Vm dissipe 3,5 fois plus sur le sol à 36km/h    et pareil à 60 km/h...
Donc à 36km/h le sol est 14 fois plus sensible que pour un VD....!!!!
Un pneu bon pour un VD est mauvauis pour un bon VM...
Les pneus fin sont infernaux sur un VM même avec suspension.
Le pneu gros sur la roue arrière donne une conduite instable par vent latéral.
Les pneus gros font perdre en trainée mais un bon VM pourrait s'en affranchir grâce au carénage des roues.
Conclusion:
Il y a des progrès à faire sur les pneus basse consommation pour VM !!!!!
Le "grip" des pneus avant devrait être moins contraignant pour donner aux constructeurs la possibilité de réduire le Crr...
=================================================================11 avril 2016
....................................... Mort d'un One retour aux conti à 42000km
_________________________________________________________________________________________________________________
La plaie du One s'est agravée;
Commande de 3 conti GP.
Passage sur un conti ancien pas très rond...Retour au désagrément de la Basse Continue dès 50Km/h ...en attente de la livraison des conti..
...
Mesure des pertes (avant abandon des One à 10 bars et passage aux Conti:)     sur plusieurs jours ( hors transmission)
...
175 watts à 60km/h sur bon revêtement ...test fait sur 340 m dans les 2 sens ...précisions meilleure que 10%  très léger vent de travers < 2m/sec air 17° masse 87Kg
..


Dernière édition par cebd le Lun 28 Nov 2016, 20:55, édité 53 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.fr/danv
milvus70
**


Messages : 105
Âge : 56
Localisation : sud-est
VPH : MILAN SL070
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Sam 02 Avr 2016, 07:38

Cher Maitre 1,80m
A votre demande, j'ai fait des relevés de décélération sur Milan70 avec la visière grande ouverte.
Conditions:
Vent N entre 12 et 15km/h
T° = 11°C couvert route humide
vitesse d'entrée sur la zone (entre 58 et 61km/h)
Distance parcourue en roue libre pour une chute de vitesse de 7km/h:
OUVERTE
direction NS = 235m
direction SN = 185m
FERMEE
direction NS = 318m
direction SN = 218m
Je sais, ce serait mieux sans vent mais vos modèles peuvent s'en affranchir.
Ca me semble énorme ! ? Qu'en pensez vous ?
Combien gaspillons-nous de nos précieux watts dans cette position ?

La prochaine fois, j'enlève la jupe ? Non, seulement la casquette le toit !
Milvus


Dernière édition par milvus70 le Dim 03 Avr 2016, 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatsyGarett
Accro du forum


Messages : 1156
Âge : 50
Localisation : Joinville le Pont
VPH : AAW4 Menhir Express, Milan SL n°28
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Sam 02 Avr 2016, 10:53

cebd a écrit:
Or sur un Vélodrome le mobile est soumis à 1,4g et la piste n'est pas perpendiculaire à la force.

je confirme avec le ressenti lors de la dernières session à La Cipale, j'avais un ralentissement sensible dans les virages malgré le maintien d'un effort constant.  Avec 3 Durano+ usés (ça "frotte" plus que les Durano normaux) et sans toit, j'avais du mal à maintenir 42 km/h... en sortant après 1h à tourner en rond sur la piste, de retour sur goudron en ligne droite je remontais à 50...

Dans des virages relevés pris en toute liberté de trajectoire (localement seul sur la piste) je retrouvais des sensations d'avion, lorsque l'on arrive à bien coordonner le roulis et le lacet pour avoir un virage à inclinaison constante sans glissade ni dérapage.  On "sent" alors que la trajectoire idéale pour un VM à 3 roues n'est pas le 1/2 cercle.  Il y avait aussi un vent de nord-est sensible ce soir là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willy69
Posteur d'argent


Messages : 450
Âge : 69
Localisation : Belgique 4530 Warnant Dreye
VPH : Wild-One & Qnt 26. homemade,VM piximatic Challenge.
Date d'inscription : 15/02/2013

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Mer 13 Avr 2016, 08:22

Bonjour Cebu,
Pour info:
L'usage de roulements céramique est pour l'instant encore marginal bien que l'écart entre transmission au top et une autre moins bonne soit de l'ordre de 10 à 15 Watts.
Cette économie de puissance ne représente pas grand chose dans l'absolu, surtout pour ceux qui développe 400W, elle n'est pas négligeable quand on à une puissance utile de 250W voir moins.( info revue cycle sport).

A+, Willy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
zapols
Accro du forum


Messages : 1476
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Mer 13 Avr 2016, 18:25

Je suis très supris par ces chiffres. Les 10 à 15W dont tu parles ne peuvent se trouver dans l'écart entre les roulements céramiques et roulements standard.
Si c'était le cas, cela veut dire que les roulements consommeraient plus qu'une dynamo moyeu : cela ne me semble pas cohérent.
Je n'ai pas le temps de chercher les chiffres (désolé, ce n'est pas dans les habitudes de la maison de ne pas étayer ses dires...), mais rien que les pertes totales dans la trsnmission doivent être inférieurs à 15W. Je laisse Cebd réagir, il saura mieux que moi démontrer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum


Messages : 1811
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Mer 13 Avr 2016, 18:39

Bonsoir,
J'étais en train de préparer une réponse ci dessus ...j'anticipe la livraison...sans vérifier...
Moi aussi j'ai trouvé ces valeurs fortes :

==========================================================================================13 avril 2016
..............................................................................................Pertes dans les ROULEMENTS à billes
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
J'ai lu  l'info sur la perte des roulements des roues....
J'ai peur que ces mesures soient fausses pour nos machines peu chargées.
Nos roues chargées à 80kg  consomment 50 à 70 watts à 60km/h ...
Dans ces pertes il y a le pneu la jante  les rayons ....et les roulements .
il est certain que les pneus à eux seuls consomment 95% de ces 70watts , plus peut être..
si on essaie de mesurer la perte du roulement seul il faut utiliser des forces infimes.
Je vais le refaire , c est facile , sur banc avec des masse et une courroie.
Pour le pédalier il y a ça:
http://www.matosvelo.fr/index.php?post/2013/12/16/Test-d-efficacite-des-boitiers-de-pedalier-ceramique-et-acier-par-Friction-Facts
plus généralement:
http://www.skf.com/fr/products/bearings-units-housings/ball-bearings/principles/friction/estimating-frictional-moment/index.html
La contribution du roulement des billes au Crr de la roue = mu * r/R
mu = 0,0015 pour un roulement à bille normal
R rayon de la roue 200 mm
r rayon du chemin de roulement 10 mm par exemple.
Crr = 0,000075
soit pour 100kg à 10m/sec une dissipation de 0,75 watts
j'ai pris volontairement des valeurs défavorables !!!
Pour une roue de charette avec palier sans roulement Crr= f *r /R
f=coeff de frottement  acier / bronze graissé = 0,15
r= 10 mm
R= 200 mm
Crr=0.15*10/200 =0.0075  comme un pneu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.fr/danv
geoffroy
Accro du forum


Messages : 2605
Âge : 37
Localisation : Périers cyclisme (manche)
VPH : Zockra Kouign Amann Laurent Dechenne
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Mer 13 Avr 2016, 23:01

Petite question qui me travaille depuis des années (et que j'ai peut-être déjà posée, désolé si c'est le cas, je n'ai pas encore compris):
Considérons que je ne fasse pas assez confiance à mes capteurs de puissance et que je veuille tester mon matériel sur une longue descente à pente constante dans laquelle je puisse atteindre une vitesse d'équilibre où la force de gravité égale la résistance aérodynamique (+roulement). Exemple: 65 km/h avec la roue X, 69 km/h avec la roue Y de masse identique. Comment puis-je extrapoler le gain en watts de la roue Y sur le plat? Autrement dit, doit-on prendre en compte les forces (gravité et résistance aéro) ou le travail de ces forces, puisque sur le plat c'est bien la puissance dont la variation est au cube de la vitesse qui nous intéresse, en descente n'est-ce pas uniquement le carré de la vitesse comme la force de résistance aérodynamique? En clair, comment le rapport de gain de vitesse Y/X en descente est-il transposable sur le plat?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum


Messages : 1811
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Jeu 14 Avr 2016, 07:28

Bon matin,
Je vais te répondre vite car je pars en voyage ,sans connexion internet ..
Mais le sujet est si intéressant qu on pourra le poursuivre même en MP...
La vitesse d'équilibre en descente n'est atteinte qu'au bout de plusieurs kilomètres et cette méthode donne des résultats chaotiques pour des engins ayant un bon SCx.
Si on y arrive alors l'équilibre de forces se traduit ainsi:
En roue libre en descente :
Masse * g * (Pente-Crr) = .5 * rho * SCx * vitesse²
à plat en pédalant: avec une puissance donnée :
Force =  Masse * g * ( 0 +Crr) + .5 * rho * SCx * Vitesse²
Puissance= Force * Vitesse.
...
Si la pente est forte la variation de Crr va être masquée par la pente et la sensibilité va être encore plus faible.
Par exemple:
si le Crr de 0,005 varie de 0,001 dans une pente à 5% la force va varier de 1/50..
et la vitesse de 1/100 seulement...
Donc la mesure est impossible dans le cas des roues...
....
Même dans le cas d une variation du SCx cette méthode n'est pas assez précise.
...
La seule façon de détecter une variation de la force de résistance à l avancement est la méthode de la décélération :
On mesure la vitesse en début et en fin d' une zone bien connue.
========================================================================== 24 avril 2016
------------------------------------------- Pendules pour mesurer le Crr des pneus
________________________________________________________________________________________________________________________________
On connaît  le montage de 2 roues sur un essieu et un balourd.
On peut aussi utiliser le véhicule lui même comme masse oscillante.
j'ai déjà noté le balourdage d'une roue sur le Milan.
On peut aussi faire osciller le mobile en roulant dans une cuvette sur une ou plusieurs roues.
Encore plus simple on peut utiliser des ressorts en tension fixés à des murs verticaux le milan relié par un fil aux deux ressorts et placé entre les ressorts...
Dans tous les cas on mesure l énergie accumulée en début d'expérience et le trajet parcouru par les roues jusqu'à l arrêt complet du mobile.
========================================================================== 25 avril 2016
------------------------------------------- Trajectoire dans les giratoires
________________________________________________________________________________________________________________________________
On a déjà vu que l'accéleration (dite centrifuge) est minimales sur 3 cercles tangents aux 3 points de cordes et se raccordant sur 2 tangentes communes.
"Cercles osculateurs" au bordures ...
Le cercle de sortie est facile à reconnaitre .
Par contre l'entrée dans le giratoire est moins intuitive.
Un peu comme pour faire reculer un semiremorque...
Mais si on néglige la perte de vitesse on peut se servir de la trajectoire de sortie pour comprendre la trajectoire d 'entrée...
Auitrement dit si on prend le virage en roulant à gauche sur la trajectoire parcourue à rebrousse poil on obtient la courbe d 'entrée par la courbe de sortie.
Alors , avec cette expérience simple on constate qu il faut prendre le virage d'entrée le plus large possible en serrant à gauche.
Puis viser un point de corde le plus proche possible.et ensuite enrouler la corde plus longtemps que ne le suggère le bon sens avant de rejoindre le cer'cle no 2......ce n'(est pas intuitif..
.....
A vitesse constante les 3 cercles ont même diamètre et se raccordent au milieu des points de corde.
Ainsi il fait viser ce point milieu pour avoir des chances d'être à  l'optimum
========================================================================== 28 avril 2016
------------------------------------------- Pertes par carrossage et par trajectoire courbe.
________________________________________________________________________________________________________________________________!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Les pertes sont les mêmes dans les 2 cas.
Elle correspondent à la rotation statique d'une section radiale de la roue au repos (qui ne roule pas ) et qui tourne du même angle...(!!!!!!! .faux puis en cours de correction) repris plus loin !!!!!!! à finir !!!!!
Ce doit être moins en raison des micro déplacement de la gomme par élasticité...(à la manière du phénomène de dérive du pneu soumis à un effort latéral vs Crrt )
En gros pour un One 23x406 à 10 bars chargé à 300N la gomme frictionne le sol sur un cercle équivalent de 5 mm de diamètre. ( valeur arbitraire inconnue )
soit toujours en gros 0,015 * 300 = 4.5 joules par tour (de rotation /axe vertical)
pour un angle de carrossage de 7°.....10mètre correspondent en gros à un tour en  rotation en lacet.( pour comprendre : faire rouler un cône sur le sol ..)
Donc à 36 km/ h on devrait perdre 4.5 watts par roue ....!!!! c'est pas ça !!c'est moins
Plus simplement Le Crr s'accroît rapport des circoférences      = 0.00125 pour un crr de 0,005 ça donne 0.0065 pas négligeable !!!   !!!!! Brouillon ....à vérifier  il y a plusieurs erreurs ...ne pas lire Merci ...
Encore plus simple et plus direct Le Crr  s'accroît de Rayon de l' empreinte au sol / Rayon de coubure de la trajectoire ou du cône... soit 0,0025 / 2 = 0,00125
L'Hypothése du dérrapage statique est trop sévère....(   je n 'en suis plus sûr  . ça expliquerait en partie les différences entre VM et Vc))))
C'est comme l' applatissement d'un tore sur un plan les micros mouvements dissipent moins d 'énergie que de dérrapages équivalents.7
Sujet à approfondir !!!!!!!!!!
il faut lire :
http://velorizontal.bbfr.net/t14548-carrossage-negatif-et-resistance-au-roulement
experience simple on mesure le couple permettant de tourner le guidon s'il n'a pas de point dur !!
Sinon on fait avec une roue séparée...
========================================================================== 28 avril 2016
------------------------------------------- Résistance au roulement des pneus usés vs neufs.
_______________________________________________________________________________________________________________________________
Le tore n 'est pas développable le cylindre oui.
un pneu torique neuf devient cylindrique usé, et conique en presence de carrossage.
La déformée et le mode de friction va donc dépendre de l'état d'usure...
Le méplat des conti atteint 7 mm , le méplat des duranos 15 mm
Le méplat rend le pneu carré et les flans travaillent plus que la bande de roulement.
Les pertes changent de nature.
On y gagne en friction au sol .
Le carrossage défavorise les pneus carrés .
Car le couple de rotation en lacet est plus important !!!
Donc à l avant du Milan il faut des pneus neufs et à l arrière des pneus usés...
========================================================================== 28 avril 2016
------------------------------------------- Conti GP introuvables.
_______________________________________________________________________________________________________________________________
XXcycle.com avoue qu il n 'en ont pas en stock.
BIKE-COMPONENTS.DE m'a remboursé ma commande car ils n'en ont pas.( ces vendeurs sont vraiment bien !!! PUB !!!)
j'ai repris des One...Donc à plutard  les comparaisons de Crr....
========================================================================== 1 mai 2016
------------------------------------------- Suspension Indirecte.
_______________________________________________________________________________________________________________________________
La suspension des roues avant participe à l'absorption des chocs sur la roue arrière ,,,même si elle n'est pas suspendue.
Au passage d' un nid de poule ou d' un échelon : l'ébranlement de la roue arrière produit un choc en rotation de tanguage autour du centre de gravité du mobile .
Si les roues avant ne sont pas suspendues le choc en rotation de tanguage se fait autour d'un axe situé au niveau des roues avant, sans souplesse.
On peut caractériser cette suspension indirecte justement par une raideur, associée à une masse , au niveau de la roue arrière durant un choc...
Si le bonhomme est en béton ,et le mobile rigide, le mouvement est assez simple.
En pratique la coque n'a pas une raideur infinie et le bonhomme est plus ou moins mou.
S'il repose sur les dossier le choc est plus violent que si le dos et les pieds flottent...
Dans tous les cas la roue arrière profite de la suspension avant.
Plus la coque est légère et plus l'inertie en rotation autour du centre de gravité est faible, plus l' effet de suspension indirecte est important...
On peut tracer les réponses de cette suspension indirecte comme on l'a fait pour les roues avant...
Voir ci haut les roues avant du Milan:
http://velorizontal.bbfr.net/t14281p350-experimentations_simples#448647
Pour préciser un peu plus le phénomène il faut réduire la roue arrière à un ressort et une masse.
Le pneu c'est le ressort .La masse c'est tout ce qui s'oppose au mouvement vertical de la roue .
On considére 2 fois 2 cas :
Le bonhomme repose sur la pointe des fesse pieds et dos flottant.
Le bonhomme repose sur le siège et les pédales sans mousse ni suspension de dossier.
Le VM n'a pas de suspensions.
Le VM a une suspension sur les roues avant et pas sur la roue arrière.
Dans chaque cas on peut calculer la masse qui caractérise le mouvement.
Pour mon Milan: ça donne en gros:
Flottant sans suspension : 30kg
rigide sans suspension 45kg
flottant avec suspension avant 10kg
rigide avec suspension avant 25 kg...
Pour comprendre il suffit de remplacer le corps par 2 masses écartées du rayon de giration...ça évite de faire intervenir les moments d inertie du corps du bonhomme...
ceci est une approximation grossière à affiner éventuellement....
Mais la remarque même non quantative est d'une grande importance pour le futurs acheteurs de VM ou de tricycles...
En effet on sur-estimé les bienfaits de la suspension arrière en présence de suspension avant...
il faut toutefois remarquer que la génération de sons sur la coque ne bénéficie pas autant de ce confort induit...
...
Le corps du bonhomme mou sert d'amortisseur et fausse un peu l'explication précédante...
========================================================================== 3 mai 2016
------------------------------------------- Consommation par vent de travers
_______________________________________________________________________________________________________________________________
Consommation ramenée à 60km/h :163 watts .... avec vent latéral de 15 à 20 km/h, mesure faite à 15°c, air sec, sur 340m, aller et retour, départ à 50km/h.
Précédent record 173 watts...
Toujours avec les pneus One à 10 bars...


Dernière édition par cebd le Mar 07 Juin 2016, 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.fr/danv
zapols
Accro du forum


Messages : 1476
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Mer 04 Mai 2016, 17:51

Bonjour Daniel

La Cipale a des marques de distance précises.
Lors de la dernière sortie que j'ai fait en Quest XS, avec jupe, je me suis amusé à évaluer la perte de vitesse sur 100m en virage et dans la ligne droite.
Résultat : à 42,5km/h, la perte de vitesse est d'environ 3km/h sur 100m (je passe de 42,5 à 39,5km/h, fait plusieurs fois sur plusieurs tours).
Elle est identique en virage et en ligne droite.

  • Température : 12°C
  • Masse mobile : 105kg



Je tombe sur un SCx de 0,054m² (avec une hypothèse de résistance au roulement de 0,0054, valeur prise chez wimschermer en faisant l'hypothèse que le durano est équivalent à un kojak...).
Avec cela, j'ai donc une puissance consommée de 162W à 50km/h à 25°C avec jupe.

Auto-critique de ma mesure : une erreur de 0,5km/h sur la perte de vitesse a un gros impact sur la puissance estimée. Comment faire pour améliorer la précision de la mesure? Augmenter la distance, mais du coup je ferai une mesure mixant ligne droite et virage. J'ai pourtant fait plusieurs relevés pour avoir une valeur moyenne pas trop fausse, mais la précision reste assez relative.

Autre info : très peu d'écart de résistance au roulement entre les virages et la ligne droite. Je vois au niveau du compteur une perte de vitesse à l'entrée du virage (environ 1km/h), vitesse que je récupère à nouveau à l'entrée en ligne droite. Deux explications : capteur de vitesse sur la roue intérieure + je prends un peu d'altitude à l'entrée en virage ce qui me fait perdre en vitesse
Je ne connais pas parfaitement les caractéristiques du vélodrome de La Cipale, mais en ODG les rayons des virages sont d'environ 35m, ce qui fait que l'erreur liée au positionnement du capetru de vitesse est de 1%, soit environ 0,4km/h à 42km/h.
Si la roue intérieure reste à iso-niveau en virage par rapport à la ligne droite, et que la piste est iunclinée de 25 à 30%, je tombe sur 8 à 10cm de remontée du CdG, si en plus je ne suis pas pile à la corde... cela confirme les 10 à 20cm. Reste à traduire ces 10 à 20cm en perte de vitesse.
Si je remonte de 10cm sur 10m à 10m/s (36km/h), je ne perds même pas 0,1km/h... il faut remonter au moins de 50cm pour perdre 0,5km/h.

J'espère ne pas m'être trompé.

Données Racekap : à confirmer par des mesures plus précises
De souvenir, le Racekap me faisait gagner environ 2km/h sur une heure (je n'ai pas encore fait de mesures par décélération avec), ce qui donnerait un SCx de 0,00045m² pour une même puissance produite. Cela confirme tes données, Daniel?

Faut que je refasse des mesures avec le Racekap pour voir si je trouve le même gain.

Lors de cette séance j'avais roulé à 42,5km/h de moyenne à la Cipale, soit 117W.
Si je mets des Ultremo ZX ou Conti à 10bars (CRR de 0,0037), que je mets mon Racekap et que la température monte à 25°C, je peux taquiner les 49km/h sur une heure.

  • Dans cette config, je consomme 124W à 50km/h (avec Racekap).
  • Quelu'un capable de produire 200W pendant 1 heure arriverait à rouler à 62km/h en Quest XS avec Racekap.
  • Dans tous les cas je me ferai larguer par les Milans (à la fois par mon aéro, et aussi par ma faible puissance...).


N'hésitez pas à réagier si j'ai fait une erreur dans mes calculs.

PS : sur le site de Wimschermer, les Conti LTD sont à peine meilleurs que les Conti standards...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum


Messages : 1811
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Mer 04 Mai 2016, 21:03

Bonsoir,
Merci pour ces informations précieuses.
On en déduit la puissance consommée à 40 km/h par exemple :
Puissance = Masse * Delta Vitesse / delta x   * Vitesse ²
105 * 3 /3.6 * ( 40/3.6)² = 120 watts.
Ce résultat est déjà très intéressant.
La consommation  en ligne droite et en courbe devrait être légèrement  différente.
D'après nos mesures de Crr transversal elle devrait être sensible à plus grande vitesse
Mais la distance de décélération de 100m est faible  pour avoir une précision suffisante..
...
Le Scx de 0,054 m² et le Crr = 0,0054 donnent bien une décélération de 3 km/h sur 100 mètres.
Sur ce point je suis d'accord avec toi.
Pour extrapoller la consommation à 50 km/h il faut connaître le Crr ou la vitesse caractéristique ( celle où les pertes sur l air sont  égales aux pertes au sol.)
Si on prend les valeurs précédentes du  Scx de 0,054 m² et le Crr = 0,0054 .. ça donne effectivement 162 watts...
...
Le crr de 0,0054 me semble trop bon pour des duranos ..Même sur un bon revêtement comme la Cipale.(sur les VM le carrossage ,entre autre, est défavorable)
Il faudrait faire une mesure à basse vitesse en dessous de 36 km/h pour connaître les pertes au sol...
...
""""""""""
Auto-critique de ma mesure : une erreur de 0,5km/h sur la perte de vitesse a un gros impact sur la puissance estimée. Comment faire pour améliorer la précision de la mesure? Augmenter la dist
""""""""""""""""
il y a un grand nombre de solutions pour améliorer la précision de la mesure:
La solution la plus simple est de faire la mesure sur une grande distance mais à une vitesse proche de la vitesse caractéristique...(47Km/h pour le Quest)
La plus propre est la méthode de Milvus : on enregistre les tops tour avec un mp3 ou une carte ayant un microprocesseur...
La solution décrite plus haut  en faisant une vidéo du compteur.
On peut aussi augmenter la distance de décélération jusqu'à 1 km et utiliser la loi rigoureuse de décélération dans l'air :    x=x0*.5*log(1+v*v/v0/v0);  v=v0*sqrt(exp(2*x/x0)-1);
On peut aussi utiliser un modèle numérique tenant compte du dévers et de la courbure...
....
Ton analyse des pertes en virage et en dévers est trés intéressantes...
Je vais essayer de voir si elles correspondent à mon modèle.
...
""""""""""""
le Racekap me faisait gagner environ 2km/h sur une heure (je n'ai pas encore fait de mesures par décélération avec), ce qui donnerait un SCx de 0,045m²
""""""""
oui , à 2watts près !!! 42Km/h et Scx =0,0045  consomment comme 40KM/h pour Scx = 0,054m² ....(105 107 watts..)
Mais il vaut mieux faire une vrai mesure avec décélération  sur plus de 300mètres pour  être sûr su Scx...
....
Il y a des différences entre les divers "Conti" que j'ai eu.
Les "One" semblent  meilleurs que les "ultrémos."
"""""""""""""""
Pertes en virage
"""""""""""""""
Oui la mesure de vitesse  donnée par le compteur sur la roue dans le virage ne peut être utilisée qu'en des points de même altitude et pour une même vitesse ...
Pour mesurer les pertes d'énergie grâce à la décélération il vaut mieux prendre des points sur la ligne droite à la même altitude...(avant et aprés le virage )
Avec le Crr transversal relevé sur le Milan 0,03; on peut penser sue le Quest  a un dx/dv = 94 mètres ,dans le virage de la Cipale alors que dans la ligne droite il est de 124 m.. à 42km/h
Je trouve cette différence un peu forte !!!...je vais revérifier les calculs...
.........
11 mai 2016 retour de voyage ...Vérification ....le Crrt est de 0,021  et les dx/dv 100  et 120  mètres/  m/sec au lieu de 94 et 124 !!!   pour le Quest ... excuses...
....
================================================================== 15 mai 2016
.......................... dérrapage roue arrière
__________________________________________________________________________________________________________________
C'est arrivé ce matin.
Ce n'est pas une expérimentation car involontaire.
Route humide avec 3 pneus One , donc lisses.
Dans un  grand rond point à plus de 45km/h , à la corde avec voitures à droite...
Contrebraquage et reprise d adhérence rapide.
J'ai conduit des "lada" à Minsk ,sur glace, durant 2 hivers,,,, ça laisse des habitudes....
Le Milan est toujours aussi sympa Merci...Ouf !!!
Les One se comportent comme les ultremos ZX et pas comme les Duranos!!!ni les Conti standard..un peu comme les conti ultra fins...
================================================================= 15 mai 2016
.......................... One 3300Km
__________________________________________________________________________________________________________________
Mort d'un One 23-406 à 43300km ...il a parcouru 3300km !!!!!
Il n'y en a plus qu'un chez le vendeur...et toujours aucun Conti...
================================================================= 17 mai 2016
.......................... Fermeture du capot
__________________________________________________________________________________________________________________

J'ai remplacé le teton solidaire de l'hiloire par un crochet en bout d 'un sandow solidaire du capot.
La manoeuvre est plus rapide et ne nécessite pas de précision dans le geste....
à conseiller aux Milaneurs....
Autre avantage innattendu: le crochet ne heurte pas l hiloire lors de chute intempestive du capot et n'est pas coincé entre capot et hiloire contrairement au ruban initial...
Le crochet reste orienté dans la bonne position car il est appliqué dans une rainure par l 'élastique au repos.(Il a aussi une position stable ,tourné de 90°,qui lui évite de se capturer intempestivement.)
Un forme évasée  du bas du crochet ,facilite la préhension à bout de doigt.
Le capopt se vérouille tout seul en tombant si on le souhaite , mais si le 2 crochets se capturent ensemble alors que personne n'est dedans, il faut ruser pour ouvrir...
La photo représente le premier essai et il marche bien...même brut de découpe...
.........................................................................
===============================================================================20 mai 2016
.........................................à propos des Pédaliers planétaires Schlumpf:
________________________________________________________________________________________
Modèles
Speed Drive : multiplie le ratio par 1,6
High Speed Drive : multiplie le ratio par 2,5
Mountain Drive : divise le ratio par 2,5

le rendement est meilleur sur le rapport 1 .pour un VTT il vaut mieux un petit normal puis diviser par 2.5 Pour un Milan le rapport 1 va bien avec un palteau de 65...
La version multiplieur convient mieux pour des roues de 406 et pour éviter les grands plateau.
Avec une chape longue on accepte 45 dent en tout , entre la cassette et les plateaux.
Sur le Milan le dérailleur permet une dynamique de 6  dans la config 24-54  11-32 pour les faibles.
Pour les forts la config 34-64 11-32  donne encore une bonne dynamique .
Le triple plateau permet un dynamique légèrement plus grande que le double si on n'utilise pas les rapports redondants qui tendent trop la chaîne..
===============================================================================20 mai 2016
.........................................à propos de pneu One
________________________________________________________________________________________
j'ai adopté les Ones depuis quelques mois.
Je mesure quotidiennement le Crr sur le Milan en présence de carrossage.je trouve entre 0,005 et 0,0055.
Pour les duranos j'avais 0,0066.
Les conti d origine étaient entre les deux mais je n'ai pas fait de mesures sur mes revêtements actuels et je n'arrive pas à en commander...
Le conti LTD semble proche de l ultrémo ZX. Mais d'aprés certains il serait un poil meilleur que les One...je vais peut être les tester prochainement...
Les One en 23-406 durent 3300km les 23-559 durent plus longtemps....mais je n'ai pas fini de l user...
Les jantes jinko font 30mm .elles sont larges, le pneu de 23 mesure en fait 29.5 sur ces jantes larges.
ça rend le pneu très raide en cap à 10 bars. il supporte 11 bars comme l ultrémo.
Dès que la route est humide le One dérrape comme l 'ultrémo .
Sur route séche il accroche bien et permet de passer sur 2 roues.
La résistance des flans est meilleure que celle des conti et je n'ai pas encore crevé alors que je passe dans des zones pourries...
J'ai déja fait plus de 6000kmavec des Ones. tant que je ne trouve pas mieux je les adopte...
===============================================================================22 mai 2016
.........................................Participation de Denis
________________________________________________________________________________________
Denis a écrit:

j'ai aujourd'hui fait une sortie avec le Streamliner avec l'intention de voir quelles sont les performances.
Le vent n'a pas permis d'avoir un run correct sur la route que j'avais choisie, j'ai pas pu aller au delà des 60km/h.
Je vais devoir retenter quelques fois ces experiences et eventuellement trouver un autre bout plat, pas evident dans ma region.
Un donnée peut-être interessante :
moi + streamliner 110kg
route pente -2.0% très regulière, vent léger 45 degrés face.
en roue libre ça accélère de 43-53km en 30 secondes
.......
Si on suppose un Crr de 0.005 ça donne un SCx = 0,029 m²...C'est très bon!!!
Je ne sais pas les pneus que tu as , et la pression.
De même le vent produit un effet de voile que j'ai dû négliger.
Avec Milvus on est content que tu acceptes de faire des vraies mesures.
Milvus regrette que tu ne viennes pas au Kidam.
Zapol aussi accepte de faire des mesures .
Bientôt NP va avoir son propre engin et va donner des résultats...
Merci encore.
Daniel.
PS: il faudrait mesurer le Crr
......
Denis utilise une méthode nouvelle pour évaluer les pertes de son véhicule.
Cette méthode peut être utilisée par tout le monde.
Il faut avoir une pente rectiligne et de valeur connue avec précision.
Pour trouver les pertes on utilise soit un modèle:
soit le calcul direct de la vitesse en fonction du temps pour un corps en chute dans l'air...(voir éventuellement Wikipédia ou refaire les calculs soi même)
g=9.81;  m=110;
 r=1.293/(1.+18./273.);
 scx=.029;
 crr=0.005;
 pente=-0.02;
 q=g*(crr+pente);
 aq=fabs(q);
 k=.5*r*scx;
 x0=m/k;
 a=sqrt(aq*x0);
 b=-sqrt(aq/x0);
 v=a*tanh(b*t);
et
t=atanh(v/a)/b;
et
dt= ((atanh(v2/a)-(atanh(v1/a))/b;
avec v2= 53/3.6 et v1 =43/3.6 On trouve 30 sec
===============================================================================23 mai 2016
.........................................Précision de la mesure !!!
________________________________________________________________________________________
La descente dure 30 sec sur 400mètres.
Les cartes donnent les côtes à 1 mètre prés.
La précision relative sur la force de la gravité  pente -Crr est de  (1/400)  /  ( 0,02-0,005)  ~= 0,16   pas très bon !!!
===============================================================================28 mai 2016
.........................................Pertes par rotation en lacet où par carrossage
________________________________________________________________________________________
Le carrossage d'angle a est équivalent à une rotation de rayon R=r /sin a
r rayon de la roue R rayon de la trajectoire.
...
La perte par effort latéral est très différente:
Si on met des petites pattes au pneu , leur déformation se fait en dent de scie pendant la phase élastique et se termine par un retour rapide , en dérrapage ,qui dissipe l 'énergie.
..
Par contre pour une rotation en lacet du pneu, les petites pattes subissent une déformation élastique réversible qui consomme peu.
Elles commencent à déformer le pneu vers le centre de rotation puis reviennent à leur position initiale en faisant une déformée circulaire symètrique.et en produisant un effort centrifuge.(Dans le cas du virage et pas du carrossage).
Si le pneu a un méplat , on ne peut plus approximer les petites pattes à un point. il faut tenir compte de la largeur.
C'est cette largeur qui va déterminer le plus important des frottements.
Si f est le coeff d adhérence de la gomme et si le pneu est plat
Le coeff de frottement induit par le Virage est Crrv  = f * d*2/3/D = f * d *2/3 * angle carrossage  / diamètre roue
d largeur du méplat
D diamètre du cercle du virage
2/3 : centre de la force de friction...
Exemple pour le Milan avec un méplat de 10mm un carrossage de 7 degrés
Crrv = 1 * 0,01 *2/3  * 7/57  /  0,5  =0,0016
ce n'est pas négligeable !!!! pour des pneu performant ça devient énorme !!! surtout les carrés larges.
Ceci explique l'échec des Michelins à l 'avant du Milan !!!!
ça donne envie de rouler avec des pneus fins et bien gonflés ou de diminuer le carrossage au détriment de la voie !!!
...
En plus on néglige les pertes par visquosité dans le mouvement élastique supposé réversible ....
On peut monter une expérience pour mesurer les pertes par visquosité, avec une roue montée en pendude autour d 'un axe vertical.
===============================================================================28 mai 2016
.........................................Pas facile de tourner le volant d'une voiture à l arrêt
________________________________________________________________________________________
Cette remarque simplette s 'explique par les considérations ci dessus...
à l 'arrêt la surface frottante est la totalité de l empreinte au sol.
en mouvement il suffit de vaincre le frottement d un barre de gomme de la largeur du pneu...
on le comprend bien en prenant un pneu dont les dessins sont des rainures axiales......
===============================================================================28 mai 2016
.........................................Nilgo 2
________________________________________________________________________________________
le mobile a une masse de 80kg
La piste mesure 500m
la vitesse chute de 17km/h par tour
La puissance pour rouler à 60km/ est donc ::: Puissance = Masse * dv/dx * Vitesse² = 80 * 17/3.6 * (60/3.6)² =210  Watts. ( à5% prés)
Merci à Milvus qui a fait tout le travail depuis la pose du capteur au traitement des données.
Merci aussi à Jean Charles qui a accepté de placer le capteur de façon acrobatique..
...
Milvus a filtré les données et a obtenu les vitesses pour les 2 décélérations sur un tour de piste de la Cipale :
66,8- 50,33   et 41,9 -25 en Km/h
ça donne Crr=0,0055 et SCx = 0,048 m²
ça donne à réfléchir sur le Nilgo2 !!!
===============================================================================7 juin 2016
.........................................Retour sur le Crrt
________________________________________________________________________________________écrit le 7 mai 2016
On a définit le Crrt pour calculer la force de résistance à l avancement en virage.
Pour un virage de rayon r, et une piste inclinée de l'angle a,
La force de résistance à l avancement est donnée par la formule :
c=cos(a)
s=sin(a)
h=v²/r
f/m=crr*( g*c+h*s)+crrt * abs(h*c-g*s)
On projete la force exercée par le sol sur le pneu sur le plan de la piste et sur sa normale.
l'effet normal est soumis à la loi du Crr.
On postule que l'effet tangentiel est régi par une loi semblable.
On porte cette loi dans le modèle d'un mobile et on vérifie sa validité expérimentalement.
....
Sous l'aspect théorique plusieurs approches sont possibles.
On tombe sur un paradoxe:
On pourrait penser que la force latérale sur un pneu roulant, produit une modulation multiplicative du Crr.
C'est à dire que la force de résistance à l' avancement est le produit de 2 forces..et non une combinaison linéaire à base de 2 Crr.
Le Crrt peut être compris  comme le Crr des roues latérales comme pour les métros sur pneus.
Mais cette notion perd son sens quand on introduit la dérive du pneu.Puisque les roues latérales roulant sur un mur vertical interdisent la dérive par principe...
..
Si on trace le cône de frottement on tombe aussi dans un piège car le mouvement ne se fait pas dans le sens de la force
...
On ne peut donc pas utiliser la notion scalaire de l'adhérence même en utilisant une friction anisotrope.
..
Pour sentir le côté bilinéaire il faut se placer au moment où la force produisant le roulement est sur le point de faire avancer le mobile.
à ce moment la force transversale , même très faible ,produit un mouvement , avec dérive, dont l angle donne le Crrt !!!
..
il faut imaginer les petits plots en caoutchoux parfaitement élastiques , comme des pattes d'une chenille.
Alors on voit que la friction dans la direction habituelle du mouvement s'annule pour le mouvement perpendiculaire.
..
On retrouve la notion de friction nulle dans un palier où la rotation générale rapide couvre une rotation lente ou une oscillation.
C'est le cas du pendule sans friction...
..
[On rejoint aussi la notion de visquosité d'entrainement( cf .brevet)]
Donc la dérive proportionnelle à la force latérale donne une énergie perdue w= f *d = derive * déplacement longitudinal * coeff frottement * m *g .
d'où f= m*g* coeff gomme* dérive.
On retrouve la notion de finesse transversale que donne l'intuition pour les chars à cerf volants.
ça ressemble à l' aile d avion: la portance presque proportionnelle à l incidence .
===============================================================================10 juin 2016
.........................................Nilgo 2 Puissance et énergie
________________________________________________________________________________________
https://i35.servimg.com/u/f35/18/43/13/68/grille10.jpg


En rouge la vitesse .  à raison de 10 Km/h par carreaux
En noir la puissance totale de JC(aprés transmission).  à raison de 100 Watts par carreaux
EN  vert l 'énergie cumulée  2500 joules par carreaux.
En jaune l'énergie due aux frottements sur l' air et au sol
En bleu clair l 'énergie de mise en vitesse.
Horizontallement  noir 100m /carreaux.
Horizontalemet en pointillé rouge 5 sec entre 2 barreaux.

On peut  fournir une image linéaire en temps ou en espace..

========================================================================== 15 juin 2016
.........................Recupération d'énergie par un mobile dans un fluide.(ou dans un milieu en mouvement)
______________________________________________________________________________________
Il y a plusieurs phénomènes permettant de récupérer de l'énergie ou d'entretenir un mouvement, grâce à un fluide en mouvement.
Si le fluide est en mouvement uniforme et si le mobile est lié au sol le phénomène est assez simple:
C'est le cas des voiliers, des chars à voile, des aérogenerateurs..
Si un mobile est placé dans un mouvement uniforme sans liaison avec le sol la récupération est IMPOSSIBLE.
...
Dans le cas d'un fluide en mouvement non uniforme , plusieurs phénomènes permettent la récupération.
On ne parle pas des ascendances  car le phénomène est évident.(Thermiques ou dynamiques)
..
Le premier est dû à une propriété des corps aérodynamiques et de l'aile en particulier.
C'est ce qui anime les éoliennes de type Darrieus..dont on à déjà parlé plus haut.
Il est aussi utilisé par les martinets et les albatros..
Le deuxième apparait dans un fluide ayant un gradient de vitesse ou à la scission de 2 flux parallèles.
On le comprend bien dans le cas des kayak, mais il apparait pour les planeurs et chose nouvelle pour les ALBATROS !!!
...
On peut reproduire cette expérience avec un tapis roulant un quai et un vélo.
Ou avec 2 tapis roulants de sens contraire...
https://servimg.com/view/18431368/234

Le velo roule dans le sens du tapis et franchit la ligne de scission tangentiellement: Alors  il récupère de l' énergie du tapis.
Si le vélo roule sur le tapis , dans le sens du tapis: sa viteses s'ajoute à celle du tapis.
Au moment où il passe sur le quai ,( en coupant la ligne de scission tangentiellement pour ne pas tomber)il conserve la vitesse totale à son actif.
Alors, comme galilé le dit, le raisonnement est valable pour le retour sur le tapis qui va lui redoubler son actif en énergie cinétique.
Pour changer de sens de franchissement il fait un demi tour dans la zone à vitesse uniforme.
Voilà comment un kayak récupére de l'énergie en passant dans le bon sens d'un courant à un contre courant, lors d une manoeuvre dite de "reprise de courant" ou de "stop".
Ceci est aussi valable pour un planeur ou un vautour qui change de flux dans le bon sens, dans une zone où il y a un gradient de vitesse même si la vitesse est parfaitement horizontale, donc
...
Maintenant passons à l Albatros.
Le vent à 10 mètres de la mer est plus rapide que le vent ralenti par les vagues.
L'albatros franchit la zone à fort gradient en montant face au vent et en descendant au vent arrière.
il fait des  arcs de  cercles dans les zones uniformes pour respecter la loi de franchissement comme pour le tapis roulant .
Il faut transposer le tapis roulant précédant, dans un plan vertical, pour comprendre la cause de la récupération.
...
L' Albatros profite aussi du premier phémomène dit de "Darrieus" pour les turbulences dues aux vagues...et aussi des ascendances dynamiques devant les vagues , mais ceci est une autre histoire..

========================================================================== 16 juin 2016
.........................Recupération d'énergie par un mobile dans un milieu en rotation
______________________________________________________________________________________
Dans un cyclone il y a gradient de vitesse: Au centre la vitesse est plus élevée.En décrivant des courbes exentrées on récupére de l 'énergie.
Les oiseaux spiralent sous les cumulus pour en récupérer les ascendences.ce n'est pas le cas ici.
Dans un tourbillon où toutes les vitesses du fluide sont horizontales un oiseau ou un planeur peuvent s'élever en décrivant  (dans le bon sens )des courbes excentrés.
Le sens récupérateur est celui où le mobile fait face au courant à venir.
Des tapis roulants concentriques fournissent une expérience simple prouvant le phénomène:
Un vélo décrit des courbes comme dans le cas précédant des tapis parallèles.
àààààààààààààààààààààààààààààààà dessiner !!!!!!!!!!!!!!!!!!
....Formuler ici la loi générale.
Avec les  tapis roulants on a un support pour une démonstration dans le plan ( 2D).
Le cas des flux 3D repose sur des tubes mis en faisceaux et se ramène à la demo 2d.
Or dans le plan la loi de composition de vitesse suffit pour calculer la variation d énergie lors d'un franchissement tangeant de la frontière entre 2 flux , plus ou moins graduelle..
...On retrouve le même paradoxe que pour la conduite automobile.: Ce n'est pas quand on accelere qu on accroit la conso mais quand on freine...
Dans le cas de 2 tapis roulants le transfert du tapis vers le vélo qui y roule dessus ne se fait pas dans la eone de gradient mais au moment du retournement dans la zone où la vitesse est uniforme.
En effet lors du virage l inertie  du mobile produit une force qui freine le tapis et lui vole de l'énergie.
Pareil pour l'Albatros qui fait son virage en bas des vagues et en altitude à hauteur constante...
...
Vous croyez que je suis en dehors du sujet :"Expérimentations Simples" mais il serait amusant et raisonnable de faire des pistes mobiles pour entretenir la vitesse de nos vélos.
Ce ne serait pas plus mal que de monter (avec de l uranium)  des skieur en haut des montagnes pour produire de l entropie....

...
généraliser au cas des mouvements complexes ...EN COURS !!!


Cas du plateau tournant :
il y a gradient de vitesse avec une seule pièce en mouvement.
C'est un cas scolaire intéressant.
C'est le contraire du cyclone: les vitesses sont plus faibles au centre.
Le vélo qui veut faire son mouvement perpetuel doit faire ses spirales en sens inverse de celles dans le cyclone mais la démonstration est la même...



Le vélo blanc fait du "sur place" en péripherie.
il dégouline vers le centre.
au centre il fait un demitour et revient en rouge.
Arrivé en periphérie il fait son demi tour (comme l 'albatros en plein vent)
Il se retrouve en gris avec un petit capital de vitesse sans avoir pédalé....
...
Cas de la sphère : même raisonnement que pour le disque.à ne pas confondre avec "Coriolis"
========================================================26 juin 2016
............................. "Au près bon plein"
___________________________________________________________________________________________________
Saverdun Roques  39 km en 44 minutes.
Vent à "10 heures" comme dit Milvus , soit "au prés bon plein" comme dit Magnum. c'est à dire par le travers plutôt de face....
Pente favorable 0,17%...
Pneu à 10 bars.
Route nationnale à bon revètement.
Puissance moyenne 100 watts trés grossièrement.
des ralentisseurs et des feux et des c.. en voiture.
L'effet char à voile est utile . Vent fort de plus de 35 km/h.
========================================================28 juin 2016
............................. Baptême 2000m
___________________________________________________________________________________________________
 
Eclatement pneu One sur un caillou tranchant.Réparation avec du cuir ...Comme sur les ultrémos la bande de roulement résiste , mais pas les flancs...d'où possibilité de réparation....

Vitesse limitée à 60km/h grâce au capot en guise d 'aérofrein.Merci au capot.
Comme ça durait longtemps ,j'ai passé un bras sur l hiloire: ça évite la fatigue du bassin et de l'autre bras qui tient le capot...

http://www.cols-cyclisme.com/pyrenees-centrales/espagne/puerto-de-la-bonaigua-depuis-vielha-c542.htm
========================================================29 juin 2016
............................. Pas de Marché pour nos VC ni nos Vm
___________________________________________________________________________________________________
Dominique Perruchon à vu juste : il faut jouer !!! et les cyclistes pur n'aiment pas jouer.
Ce matin un jeune en Vélo Droit m'a abordé : il était emballé par le principe.
J'ai compris que les jeunes aiment encore jouer et sont réceptifs.
Pour les autres sports où l'aspect "fun" prédomine .il n'y a pas de honte à changer d instrument:c'est le cas des sports de glisse où on peut encore jouer dans son coin sans penser à la compétition...
La mode aidant le vélo ne veut pas s'évaser contrairement  aux sports de glisse...où les variantes apparaissent régulièrement...( planches , cerfs volant...)
...
Ma démonstration n'est pas en accord avec la Mode du Vtt dont la variante fun a envahi le marché... à Compléter !!!!!!!!!!!!!!


Dernière édition par cebd le Jeu 27 Oct 2016, 13:23, édité 82 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.fr/danv
milvus70
**


Messages : 105
Âge : 56
Localisation : sud-est
VPH : MILAN SL070
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Jeu 12 Mai 2016, 08:00

cebd a écrit:
11 mai 2016 retour de voyage ...Vérification ....le Crrt est de 0,021  et les dx/dv 100  et 120  mètres/  m/sec au lieu de 94 et 124 !!!   pour le Quest ... excuses...
Bjr
Oui, oui, je confirme le Crrt, relevé à l'Arduino, en faisant des tours de ronds points à la corde et à la limite du chavirage avec une roue levée !

Ceux qui l'ont confirmé aussi ce sont les 3 rayons cassés sur la roue droite de M70...
Retour d'expérience :
- ce sont des 155 (tambour standard de 70) qui peuvent être changés sous l'aile sans déposer la roue et donc au bord de la route,
- impossible à trouver rapidement dans le coin et les vélocistes debout vous envoient bouler : sauf
http://www.carbone-zero.fr/
pour qui je fais éhontément de la pub car ils en ont commandé un paquet de 200 pour me vendre 4 rayons, reçus dans la semaine !

Bien aérodynamicalement
Milvus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapols
Accro du forum


Messages : 1476
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Jeu 12 Mai 2016, 11:27

Il y a aussi Gingko qui vend des rayons en dimensions compatibles des roues de VM, avec une diversité disponible très importante (versions aéro ou pas par exemple).
http://www.gingko-feine-veloteile.de/gingkoshop/en/Wheel-Accessories/Spokes-Nipples/

Ils sont très réactifs. J'étais passé par eux pour récupérer des rayons pour ma roue arrière 20'' avec moyeu à vitesses Nexus8 : je n'en trouvais pas ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo


Messages : 3191
Âge : 80
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Jeu 12 Mai 2016, 12:41

Pour quelques rayons ou plus vous pouvez aussi questionner Chabizar (Cyclociel) grande productrice de roues à la demande
Elle doit avoir des rayons de toutes dimensions, au moins des soldes de ses divers montages.

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Il y a toujours deux bouts à une ficelle.
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/ En ligne
siliconmollet
Accro du forum


Messages : 4154
Âge : 54
Localisation : cestas 33
VPH : meta . vélomobile Phantom , Milan sl MK3 n° 004
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Ven 13 Mai 2016, 09:15

et si besoin particulier , Guillaume de déclic eco peut vous les faire sur mesure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobile-phantom.eklablog.com/accueil-c25263806
milvus70
**


Messages : 105
Âge : 56
Localisation : sud-est
VPH : MILAN SL070
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Lun 06 Juin 2016, 07:18

Merci à Zapols, Zapillon et Silicon.
- Je connais miss Chabizar qui nous a monté des roues renforcées pour le tandem H-PUSH-PULL. Je n'avais rien trouvé sur son site et j'ai laissé tombé.
- Vu Gingko, mais je craignais l'attente et la ruine de la roue.
- Declic éco, j'ignorai mais bien vu ! Fait-il le filetage à la filière ? Costaud ?
M70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum


Messages : 1811
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Dim 03 Juil 2016, 18:00

Bon été,
Comme le message précédant devient long à éditer je me permets un nouveau message pour la suite de ma chronique...Merci de votre compréhension.
...
==================================================================== 3 juillet 2016.....................En cours d'édition ...Ne pas lire !!!!
.......................................................................................Pertes par carrossage et virage statique.(suite et réponse à Zapols )
______________________________________________________________________________________________________________________

Pour mieux séparer les problèmes voici 2 animations représentant le roulement à basse vitesse d 'un pneu sur le sol dans le cas du carrossage et du virage sans carrossage.
Le pneu a un méplat dû à l usure .
Le méplat est supposé ici ,parrallèle au sol.
Le pneu est décomposé en 100 petites pattes supposées élastiques dans 3 directions et en rotation...
On se propose de montrer que les translations et les compressions consomment moins d 'énergie que le mouvement de rotation.
Au contact du sol la petite patte se pose dans la position qu'elle occupe à ce moment là.
Ensuite elle est comme collée au sol jusqu'à l'échappement.
Pendant le trajet collé au sol la patte subit des déformations élastiques, plus ou moins irréversibles en raison de la visquosité de la gomme et des frottements internes comme ceux engendrant le Crr.
Mais ces déformations sont à peu prés les mêmes avec ou sans carrossage ...et de même en virage.
Le gros consommateur d énergie c'est le dérrapage que produit le pied en rotation à l 'échappement ,au moment où il quitte le sol....
...
Une conséquence innattendue de cette animation c'est la découverte d'une force centrifuge même dans le cas du virage statique à basse vitesse.
En effet les pieds décrivent un cercle qui met en contrainte transversale les ressorts latéraux dûs la déformabilité du pneu.
Donc cette force produit une dérive, qui modifie très légèrement la déformation des pattes ,sans trop changer les pertes et le raisonnement..
================================ 4 juillet 2016
..................suite , rebondissement
_____________________________________________________________
Dans les animations  précédantes ,lla somme des forces exercées par le sol sur le pneu n'est pas nulle.
Pour avoir ces trajectoires il faut exercer sur le pneu une force latérale.
Pour le carrossage c'est facile en jouant sur le  parrallélisme.
Pour le virage ce n'est pas commode à expérimenter car la force statique est centrifuge et d'ajoute à l inertie.
Par contrer il est intéressant de tracer les animation sans contrainte latérale , en laissant s établir la dérrive qui annule les forces de réaction au sol.
...En cours
==================================================================== 4 juillet 2016
.......................................................................................Franchissement d'une tranchée.
______________________________________________________________________________________________________________________
y=.5*g*(x/v)²
y dénivelé encaissé par la roue .
x largeur de la tranchée.
v vitesse du mobile.
Exemple x=0.1 m
v= 36 km/h y=.05m
v= 72km/h y= 0.0123m
5 juillet 2016 à 45800Km :
Mort de 2  One 23-406 et 23-559 soit en gros 3500 Km et 6000 Km à vérifier !!!
==================================================================== 12 juillet 2016
.......................................................................................Casteljaloux
______________________________________________________________________________________________________________________
Nouvelle expérience à haute température ,hier, 39° à 40° entre Damazan et Toulouse:
Je confirme: avec le toit on est mieux dedans que dehors.
Sur le plat et en descente la température interne est inférieure à l'ambiante
...
Test de confort du canal latéral à la garonne:(aprés plus de 10 voyages)
De nouveaux tronçons roulants, excellents : 45km/h sans vibrations (désert pendant le match de foot).
D'autres pourris vitesse limitée à 18km/h.
Vitesse moyenne <20Km/h sur l'ensemble.
Avantages , l'ombre ,pas de voitures.Beauté des lieux
Inconvénients arrêts par les piètons et les écluses.
==================================================================== 13 juillet 2016
.......................................................................................Narines
______________________________________________________________________________________________________________________
Aprés plusieurs heures passées  à 39° j'ai cru bon d'ouvrir les narines ,fermées depuis l'hiver dernier.
ça m'a donné l'idée de mesurer l'influence de ces prises d'air frontale.
J'ai donc fait 2 décélérations entre 88 et 69 km/h sur 800m.
Malheureusement deux voitures m'ont doublées , dont une à 88km/k et m ont produit une sillage qui a faussé la mesure...
En plus le vent fort était instable...Donc à refaire.....
Je pense avoir surestimé les pertes en raison des phares proches des trous ,qui diffusent l'air et reduisent le débit...
==================================================================== 13 juillet 2016
.......................................................................................Inspection train avant.46500KM
______________________________________________________________________________________________________________________
Changement des rondelles de caoutchouc du côté gaucjhe  (puis à droite le 14) .car je commençais à toucher les ralentisseurs..
Si la suspension est trop souple elle s'enfonce au passage des ralentisseur quand on va vite,,, même si ça passe bien à basse vitesse.
...
L'axe et la came du levier de frein à tambour est un peu GRIPPÉ !!!!!!!!J'ai démonté et graissé l'axe et la came .........................................................................PENSEZ-Y
C'est précaunisé dans la notice: Chapitre 8.9 Freins
http://blog.sleibt.eu/pages/**trad-en-cours**-Manuel-Velomobiel
Mais je l'ai lu aprés l'avoir fait !!!
Le rappel insuffisant de la poignée de frein doit mettre la puce à l'oreille pour déceler cette dégradation de l axe des freins....
.....
Remise de graisse au bisulfure de Mo ,dans la suspension,car le craquement réapparait à gauche seulement.
Le côté droit n'a jamais craqué...
La graisse va mieux que l'huile, même avec un excès de graisse le Milan ne fait pas autant le cabri qu'avec de l'huile fine en abondance..
En plus ça graisse en même temps le ressort, le piston les tampons de reserve et aussi la douille en nylon...
.......
Les nouvelles rotules s'usent moins que celles d'origine(achetées à la CIR)mais l'épingle a tendance à sauter !! attention !!!
==================================================================== 18 juillet 2016
.......................................................................................Narines (suite)
______________________________________________________________________________________________________________________
Mesure de la décélération sur 800m en partant à 83km/h : 20km/h  narines bouchées et   en 22 km/h narines ouvertes....
ça représente en gros 25 watts à 70km/h... mais plus précisément à une variation de SCx de 0,45 dm² .
La précision de la mesure est supérieure à la dispersion due au vent non nul....
Par contre pas de sillage de voiture....
==================================================================== 29 juillet 2016
Nouvelle mesure par temps calme anticyclonique air 22°C.
vitesses initiale 85.7km/h..vitesse finale 66.2 / 64.0  (Km/h)  narines bouchées / ouvertes..
ça correspond à une variation de SCx de 15%... soit 0,45 dm² soit 0,0045 m².
Ceci est voisin de la surface des trous et tendrait à assimiler le phénomène à un CX de 0,6  environ , donc moins bon qu'un parachute...
"Toute ressemblance avec des théories propres étant pure coïncidence" car ici les flux internes et les ouies de sortie sont importantes !!!
====== mesure du 3 août 2016 confirme les valeurs précédantes.... avec une marge d 'erreur inférieure à 0,1dm² sur les 0.45dm² mesurés
=================
....................Pertes par ventilation (re suite)
_______________________________
0.45 dm² représente 15% du SCx du Milan.
Pour un Altair ou un varna ça dépasse les 20% du SCx.
On comprend l'importance du choix de la ventilation.
On rappelle qu'il y a deux solution donnant la perfection:( avec prise d'air au point d arrêt et éjection au bord de fuite avec des formes adéquates )
Détendre et recomprimer l'air par un micro-turbocompresseur.
Pressuriser la cabine.
Une variante de la préssurisation de la cabine est faisable par le masque étanche .La zone pressurise est alors limitée aux tubes et au masque.
Il semblerait que l'IUT d 'annecy y aie pensé !!! Félicitations...
...
Par contre il faut séparer oxygène et chaleur.
Il est énormément plus rentable de refroidir par évaporation d'eau ou de sueur que par ventilation.
un litre d'air évaporant de l'eau évacue 200 fois plus de calories  que le même litre s'élevant de 5°C....
Un centrale thermique ne peut pas être refroidie par air :elle évapore de l eau.
Un voiture chauffe de l air , beaucoup d air.
un moteur musculaire évapore de la sueur ou de l'eau si on se mouille...
La technique consistant à refroidir en séchant les poumons, comme les chiens ,me semble plus douloureuse que celle refroidissant la peau.
J'aurais bien vu un petit débit pour l'oxygéne dans un masque et un débit plus important dans une combinaison humide étanche recouvrant une partiie du corps...
Les éléphants ont de grandes oreilles si en plus on les mouilles on le refroidit vite...ils n'ont pas besoin de haleter
==================================================================== 29 juillet 2016
......................................................................................Hors sujet.
______________________________________________________________________________________________________________________
J'ai fait une expérimentation sur un engin couché mais qui n'a rien à voir avec le vélo..
Mon hamac s'est décroché de son arbre par rupture de la brindille de fixation de l'extrimité de la cordelette.
La corde gainée donne une adhérence à l 'écorce bien moindre que la corde tressée.
Ainsi le rapport des tension entre brin mou et brin tendu lors d 'un enroulement autour d un tronc est défavorable pour les cordes gainées.
T/t =exp(f*a)    f coef de frottement a angle d 'enroulement...
==================================================================== 30 juillet 2016
......................................................................................Préssurisation
______________________________________________________________________________________________________________________
Si on veut récupérer l 'énergie du flux de ventilation il faut soit un turbocompresseur soit préssuriser la cabine ou le masque.
l'air extérieur , pris au point d arrêt a une pression de rho*v²/2 soit 350Pa à 90Km/h.
ça fait comme on dit" 30KgForce sur un m² " ....
Au passage rappelons que la forme des narines permettant d arréter l'air ne nécéssite pas de venturi contrairement à ce que pensent certains.
Il suffit d'un trou avec des bords arrondis pour recevoir les nouveaux points d'arrêt.
Pour l'évacuation au bord de fuite il faut une buse d'angle 7° ou autre convergent propre, comme les buses de pelton ou les lances à incendie ....
Autre solution pour évacuer sans remise en vitesse : ejecter assez près des points d arrêts: là où la pression suffit à produire le débit utile , mais sans plus ,pour ne pas gaspiller l 'énergie.
Reste à étanchéiser la coque.ça semble possible.
Bien remarquer que la pression joue en faveur de la résiatance des matériaux de la coque qui ne travaille alors qu'en tension!!!!
D'où un gain significatif de poids.
Autre branche de prospection les carénes gonflables à la manière des ailes de parapentes...
La nacelle des parapentes profite déjà de cette technique . Mais pour nos engin l'étanchéité est plus difficile à obtenir à cause des roues....
==================================================================== 2 août 2016
......................................................................................Inspection pédalier et manivelle fendue.
______________________________________________________________________________________________________________________

https://i35.servimg.com/u/f35/18/43/13/68/dsc09713.jpg
https://i35.servimg.com/u/f35/18/43/13/68/dsc09714.jpg
Les plateaux de 54 et 24 dents ont parcouru 47000Km.L'usure n'est pas encore visible...je craignais pour le plateau de 24 dents....d'où l inspection.
Le collage à l'araldite n'a pas une seule fissure contrairement aux prédictions de certains....
Bon ,Je ne suis jamais au dessus de 500 Watts mais couramment à 350 Watts pendant 30 secondes ..mais je suis impressionné par le peu d' usure. serait-ce la graisse et les protections aux poussières qui font tant de différence avec les non carénés ??
Pour retrouver le même serrage de l'emmanchement carré j'ai fait un repère sur la vis pour retrouver la même position....( trait de scie opposé à la manivelles)
Je n'utilise pas la clé dynamométrique car suivant l'état de surface des carrés la course de serrage différe.
Ainsi, si on graisse, un effort faible produit une forte contrainte et une forte pénétration de l'axe  carré dans la manivelle.et ça évite les grippages.
==================================================================== 5 août 2016
......................................................................................Incertitude de position du dérailleur
______________________________________________________________________________________________________________________

Le 14 nov 2014 j'ai expérimenté la rectification des gaines de dérailleurs et la compensation du ressort de rappel.
Depuis j'ai adopté les 2 principes sur des poignées propres.
Bilan je ne me soucie plus du passage des vitesses.
.............................................................. nouvelle photo de la version actuelles ici ....
La compensation par un ressort donnant une force constante donne une indifférence à la position de la poignée moins contraignante que les index d'origine.
L'indexation est toujours active mais bien plus douce.
Ainsi une retouche rapide donne un foctionnement parfait sur toute la plage des 9 vitesses...
...
La bande de caoutchouc enroulée sur la poignée produit un antiderrapant efficace , d'autant plus que les efforts nécessaires pour la tourner sont réduits par le rappel de compensation

====================================================================11  août 2016
...................................................................................... Rando  Mont d 'Olmes
______________________________________________________________________________________________________________________

http://www.openrunner.com/index.php?id=6460845
http://www.cols-cyclisme.com/pyrenees-est/france/les-monts-d-olmes-depuis-villeneuve-d-olmes-c1770.htm
Mort d'un One 23-559 par éclatement. en fin de la descente du col ...Ouf...
Durée de vie de moins de 1000Km alors que le premier avait duré 6000Km.
L'éclatement a eu lieu sur la bande de roulement...c'est la première fois ,,, heureusement que j'avais un pneu plus sérieux en secours ...
C'est ma deuxième crevaison de la roue arrière et la première sur route...


====================================================================13  août 2016
...................................................................................... "En danseuse"
______________________________________________________________________________________________________________________
On connait bien l avantage de la mise en danseuse du VD par rapport à la position statique du VC.
On parle souvent des utilisations de réservoirs d énergie dans des muscles plus nombreux en danseuse.
Mais il y a aussi un aspect dynamique expérimentables.
On distingue deux types d'effort les statiques et les dynamiques.
Exemple mouvement à la barre fixe / developpé en altérophilie.
Les élasticitées durant des mouvements statique font gaspiller de l'énergie.
Par contre un geste dynamique récupère l'énergie stoquée dans les ressorts...
Mais ce n'est pas tout.
En danseuse la masse du bonhomme dans le champ de la pesanteur constitue une reserve d'énergie potentielle dispensable à volonté ou presque.
La traction sur le guidon permet de faire varier la valeur moyenne et éventuellement de produire des pointes d'effort.
Ainsi l'effort fourni par le muscle peut être modulé à la manière d'un pédalier eliptique , mais avec une variété infinie de lois de puissance.
La dissipation d'énergie en VC se produit en grande partie sur l'élasticité du cadre.
Si le produit Force x Vitesse du muscle est <0 alors on a forcé pour de prunes au moment de la compression des ressorts.
Si on produit une mise en résonnance grâce à l oscillation de "danseuse", alors la montée du centre de gravité du corps emmagasine l'énergie élastique en fin de déformation.
On peut utiliser cette mise en résonnance pour d'autre actions: par exemple pour des pompes à eau , où l'élasticité vient en complément de l'énergie potentielle de l'eau dans le tube....(à finir).
On peut expérimenter le phénomène de la danseuse par un modèle simple constitué d'une masse , d'un muscle , d un ressort et d un systéme bielle manivelle.
Au moment ou le F*V change de signe on bloque le muscle et la masse se soulève....
====================================================================25  août 2016
...................................................................................... Autopsie d'un "One" 23-406 à 3000Km
______________________________________________________________________________________________________________________

à 9 bars, pour une charge de 30kg , l'usure se fait au centre.
à 6 bars la durée de vie doit être meilleure , mais le Crr moins bon , à moi de voir !!!!
Le méplat mesure 14mm
La surface au sol au sol 30/9  :  3,3 cm² :::l'empreinte plus rectangulaire qu'élliptique...
Les pertes par carrossage sont plus fortes avec le méplat...
...
Intuitivement le méplat semble l'état le plus probable aprés usure d'u tore sur un plan.
Mais paradoxalement si la raideur de la toile du pneu est nulle la pression est constante sur toute l 'empreinte.
On serait alors tenté de croire que l'usure sera uniforme sur toute l 'empreinte en contact avec le sol.
Mais en y regardant de plus près les derrapages de la gomme sur le sol sont plus fort et plus probable sur le plan médian, d'où l apparition d'un méplat...
====================================================================26  août 2016
...................................................................................... Statistiques d'utilisation des développements
______________________________________________________________________________________________________________________à mesurer et finir...
Pourcentages de kms parcourus
Developpementen plaine en montagne
1.5m 20%35%
1.75m 4% 4%
2m 3%3%
2.4m10%2%
3m 15% 10%
3.5m:2%2%
4m2%2%
4.8m;2%2%
6m3%3%
7m 4%3%
8m  10% 3%
9m   15% 2%
10m  30% ;50%
==================================================================== 30 août 2016
...................................................................................... Tension max de la chaîne et effet chewing gum
______________________________________________________________________________________________________________________
Sur le pignon de 32 dents pour une roue de 559 chargée avec 300N et un pneu de coeff d'adhérence de 1
La tension max de la chaine est de l'ordre de 1500N.
La puissance pour maintenir cette tension en roulant à 3.6km/h est de 300 watts.
L 'elasticité de la pédale , freins bloqués, pour faire déraper la roue arriére , avec la plateau de 24 dents et le pignon de 32 dent (ça intervient peu) est de l'ordre de 10° sur mon milan.
pour un pédalage rond et des puissances humaines en continue, l'effet chewing gum est faible .....à préciser ...


Dernière édition par cebd le Mar 06 Sep 2016, 17:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.fr/danv
milvus70
**


Messages : 105
Âge : 56
Localisation : sud-est
VPH : MILAN SL070
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Autopsie d'un "One" 23-406 à 3000Km   Mar 30 Aoû 2016, 20:18

l'usure se fait au centre

STP, pourrais-tu accrocher ta coupe sur une jante qu'on voit un peut mieux le méplat.
Pas sur qu'il soit au centre, même en agrandissant la photo (en retirant le "th" sur le lien)...
Moi, je vois une dissymétrie, comme sur mes durano, conti, etc

Milvus, (contrariant professionnel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum


Messages : 1811
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Mer 31 Aoû 2016, 19:43

Bonsoir,
J'ai séparé les tringles de la carcasse lors de l'autopsie , donc pour monter le pneu sur une jante il me faut couper un autre pneu et ses tringles mais surtout une jante pour la voir en coupe.
Je te fais ça dès que j'ai choisi la jante à immoler....
....
Suite .....
Aujourd'hui (48700km) mort d'un 23-406 .(à 3000km) Montage d'un bon : il tourne rond.le précédant avait un faux rond de plus de 2mm. le vendeur accepte de me le reprendre...
Je vais baisser la pression pour voir si l'usure est plus régulière...ça va me permettre d aller sur des route plus granuleuse.Je ne sais pas si le Crr va encore être aussi bon que celui d'un conti gonflé à 9 bars ???
=========================================================1 sept 2016
........................................ Crr  vs pression
_____________________________________________________________________________________________________
Entre 9 et 6 bars le Crr semble varier de plus de 5% ...après 4 mesures...... à confirmer sur un plus grand nombre de configurations....
http://www.bicyclerollingresistance.com/road-bike-reviews/schwalbe-one-vguard-clincher-2014
On s'attend à une variation de 15% environ entre 6 et 9 bars.
On constate moins .
La charge est différente . 30 kg au lieu de 42.
La nature du sol est différente .
La vitesse est voisine  .... la température ???
Dans d'autres tableaux d 'essais on constate une loi Crr vs Pression différente encore...et dépendante du type de pneu...
Il existe une formule expérimlentale pour les pneus de voiture àààààààà   retrouver .........
=========================================================6 sept 2016
........................................ Pincement de la chambre à air au franchissement d'une marche.
_____________________________________________________________________________________________________
Le modéle de la suspension du milan permet de prévoir les courses des mouvements verticaux de chaque élément mobile .
La roue arrière non suspendue prend un choc presque double de celui des roues avant sur une marche carrée.
Un marche de 4cm produit un pincement sur un pneu de 2cm à 9bars...
.....
Passage sur une protubérance de hauteur 5 cm , de longueur variable

en partant du haut :
Hauteur de la coque.
elongation /compression du diabolo de liaison coque amortisseur.
élongation/compression du ressort de la suspension
élongation/compression du pneu.
10 cm/carreau en vertical
50msec /carreau en horizontal
...Ce chronogramme est un exemple parmi tout ceux obtenus en faisant varier chaque paramètre caractérisant le fonctionnement:
Pression de gonflage,graissage de l amortisseur, visquosité du diabolo,etc ....
Si quelqu'un veut un cas particulier ou le code source:c'est du Copyleft...
=========================================================9 sept 2016
........................................ Crr pneu voiture Ecopia EP25 à 4.2 bars
_____________________________________________________________________________________________________
RR ≤ 6,5 A
6,6 ≤ RR ≤ 7,7 B
7,8 ≤ RR ≤ 9 C
Non utilisé D
9,1 ≤ RR ≤ 10,5 E
10,6 ≤ RR ≤ 12 F
RR ≥ 12,1 G

il  appartient à la classe C.
donc Crr compris entre 7.8 et 9   en 1/1000

à 4.2 bars je trouve un Crr Eco = 1.5 Crr One à 6 bars sur le Milan ... sur une même portion de route dans le mêmes conditions de température...
j'ai déjà mesuré Crr Ecopia = 0.0075  il y a 2 ans...
Les Ones sont donc entre 0,005 et 0,0055 sur le Milan d'aprés ces essais sur des routes courantes.
Sur du ciment on trouve 0,0035 environ
=========================================================10 sept 2016
........................................ Friction entre rayons
_____________________________________________________________________________________________________
à 49320Km:Rupture du rayon déjà remplacé sur la roue arrière à 35500 Km
C'est normal j'ai mis un rayon classique.Il n'a pas aimé les chocs de la roue arrière.
Je m'attendais à une rupture au point de friction car l'usure affaiblit le rayon.
L'usure est importante . je conseille à ceux qui veulent dépasser le 50000Km de monter les rayon écartés comme c'est le cas sur les roues avant.
J'ai graissé les croisement de rayons il est trop tard pour les écarter....
=========================================================12 sept 2016
........................................ 49500km
_____________________________________________________________________________________________________
Bientôt 50000km soit environ 15000km durant les 12 derniers mois....
...
................... poignées inversées !!!!!
Interversion des poignées des vitesses...pour 2 raisons : le coude droit repose sur le plancher presque tout le temps...sauf pour les virages à droite et le passage des vitesses.
Les routes bombées incitent à reposer le bras droit sur le plancher.
De plus j'ai une douleur à l'épaule droite...
Je ne sais pas si c'est utilisé par d'autres cyclistes.
Je suppose que ça ne pose aucun problème d'adaptation...à voir ...
=========================================================13 sept 2016
........................................ D'une main
_____________________________________________________________________________________________________
Comme je me suis fait mal à l'épaule droite et que la main droite ne me sert que pour commander le dérailleur arrière j'ai cru bon de faire une sortie en n'utilisant qu'une main.
J'ai fait 70Km avec 3 passages au dessus de80Km/h par fort vent d 'Autan..
ça ne m'a pas changé la façon de conduire puisque mon bras droit est presque toujours posé sur le plancher .
La commande du dérailleur avant, à gauche, est la seule cause d'hésitations...Mais on s'y habitue vite.
Le dérailleur avant est accessible même en croisant le bras,,, d'autant plus facile que c'est à basse vitesse.
=========================================================18 sept 2016
........................................ x(v)  décéleration avec pente et vent ( exemple de formulation )
_____________________________________________________________________________________________________
g=9.81;  m=89; r=1.293/(1.+18./273.); scx=.032; crr=0.0055;
// saint clar
v=84/3.6;   pente=-.0015 ; vent=15/3.6;
q=g*(crr+pente);  k=.5*r*scx;  x0=m/k;  a=sqrt(q*x0);b=sqrt(q/x0);
V=(v-vent)/a;   x=.5*x0*log(1.+V*V)+vent*atan(V)/b;
Cette formule permet de trouver la longueur de la zone connaissant les vitesses en debut et en fin de zone...
La différence entre la distance réelle et la distance estimée permet de corriger le modèle....
=========================================================18 sept 2016
........................................ x(t)  et v(t)  décéleration avec pente et vent ( exemple de formulation )
_____________________________________________________________________________________________________
v=a*tan(b*t)+vent;    x=-x0*log(cos(b*t))+vent*t;
(!!! pas valable pour tout vent)
=========================================================19 sept 2016
........................................ Timon ou volant de direction ??
_____________________________________________________________________________________________________
En jouant sur le serrage du joint de cardan on passe progressivement du volant au timon.
L'expérimentation de la stabilité du timon peut servir pour répondre à la question du pilotage d'une main
ça sert aussi pour comprendre les problèmes de stabilité des engins à 2 roues carénés.
Un ébranlement du timon produit une réponse un peu surtendue contrairement à ce que suggère l'intuition.
En effet l'inertie du manche devrait corriger la courbe de façon stable.
Je pense que la main et le corps déphasent la réaction et produit l'instabilité...
Au dessus de 50Km/h il faut tenir le timon avec fermeté pour avoir une trajectoire non floue.
Le mode volant est bien plus stable...
Le mode mixte est aussi pénible que le mode timon pur...
D'autre part j'ai constaté qu' on sous estime la dérive des pneus sous un effort latéral.
Pour un pneu seul ce n'est pas grave .Par contre en différentiel entre le pneu avant et le pneu arrière l'angle de lacet est très sensible au dessus de 50km/h....
=========================================================20 sept 2016
........................................ 50000km
_____________________________________________________________________________________________________
En 3ans 1/2  soit plus de 14000Km /an moyens..
Aucun jour d immobilisation ni de panne interdisant de rouler...
=========================================================21 sept 2016
........................................ Crr  vs pression
_____________________________________________________________________________________________________
Retour à 9bars ...sur sol moyennement granuleux...Crr =0,0055 à9bars vs Crr = 0,00575 à 6 bars !!!
Mais la précision de la mesure (5%) est de l ordre de grandeur de la différence donc ça manque d information.
Sur sol lisse la différence doit être un peu plus grande !!!
Il y a donc beaucoup d'erreurs sur les tableaux de mesure en laboratoire car on ne roule pas sur du métal ni sur de pistes en bois tous les jours...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.fr/danv
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ExpErimentations_Simples   Aujourd'hui à 09:36

Revenir en haut Aller en bas
 
ExpErimentations_Simples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» ExpErimentations_Simples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Le Coin du Constructeur amateur-
Sauter vers: