Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trop fastoche le vélo couché.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lolo39
Pilier du forum
avatar

Messages : 927
Âge : 47
Localisation : Haut-Jura
VPH : VTT converti en TD (Agenda auparavant)
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 00:12

Bonsoir,

L'apprentissage de la pratique du vélo couché est plus ou moins rapide suivant le modèle du vélo qu'on essaie, ou suivant le bonhomme.
Quand certains sont très prudents et procèdent par étapes en plusieurs jours, voire plusieurs semaines : acquisition de l'équilibre, tours sur parking, quelques km sur petite route déserte plate avant de passer aux choses plus sérieuses, d'autres ont plus de facilité comme l'ami qui m'accompagne chaque mercredi à VTT.
Il y a deux ans, quand je lui ai fait tester mon Agenda, il m'a déjà surpris en démarrant du premier coup sans reposer pied. Il a fait 200m sans souci mais n'a pas souhaité prolonger l'essai.
Il y a quelques jours, il m'a demandé s'il pourrait à nouveau faire un tour avec mon vélo, de façon plus prolongé cette fois. "Avec plaisir !" Nous nous retrouvons un samedi matin et nous rendons sur un grand parking où je règle le vélo à sa taille. Je lui explique quelques techniques de base et il démarre. Il va au bout du parking et effectue un virage à 160° sans sourciller. "Bon, on y va" me dit-il en passant à ma hauteur. "Ben ouais" répond le Lolo un peu surpris. Un stop en haut d'une bosse parsemée de gravillons : no problem, il ne s'arrête même pas ! Nous sortons des Marais de Morbier et montons en direction de Chapelle des Bois : 7 km de montée pas très difficiles, mais quand même. Mon copain ne donne que quelques coups de guidon en essayant de mieux régler le rétro ; il est juste un peu essouflé. Nouveau stop suivi d'un départ en côte à 90°. Perfidement, je ne lui dit pas que la voie est libre afin qu'il soit contraint de s'arrêter (je sais, je suis un enfoiré). Mais pas de problème à nouveau : il repart en guidonnant un peu quand même. Nous sortons de Chapelle des Bois. "Tu veux aller jusqu'où ?" je lui demande. "Ben tu connais mieux que moi, qu'est ce qu'on peut faire comme chemin ?"...
Et bien nous avons fait un tour de 45 km avec de chouettes descentes assez techniques et de belles montées dont le Col de la Savine en final. Il était ravi. Il a conclut en décrivant son sentiment d'appréhender la route avec un nouveau regard, au propre comme au figuré.

Pourquoi mon pote a t-il été aussi habile pour apprendre à se servir de mon Agenda ? Pour moi, il a les qualités idéales pour ça : de la curiosité et aucun préjugé ni appréhension.

Un futur bentrider ? Peut-être l'idée est-elle en train de faire son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figaro
Accro du forum


Messages : 1514
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 00:25

J'avais de même vu un motard de la gendarmerie à M5 de doussard qui après avoir fait un tour sur un shock-proof est parti dans un ralenti absolument stable et est revenu sans le moindre coup de guidon sur un LR pourtant pas commode . Dégoûté!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5190
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 08:34

Pour avoir fait essayer de nombreuses fois des vélos couchés à l'occasion de foires ou événements du même genre, j'ai constaté que le principal moteur de la réussite-du-premier-coup est la MOTIVATION.
Le gars qui arrive en disant "Super, ça fait vraiment longtemps que j'avais envie d'essayer" démarre en quelques mètres, celui qui dit "Bon, j'y vais, mais je suis sûr de me casser la figure" démarre en quelques dizaines de m, ou quelques centainesau pire...
Maintenant, celui ou celle qui essaie pour la première fois un trike et qui ne revient pas avec la banane couve quelque chose de mauvais, question santé, et doit prendre rendez-vus chez un toubib...

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2842
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 09:06

Je dois avouer qu'une des raisons qui m'a fait prendre un trike au départ ... c'était que je ne parvenais pas à démarrer avec un VC malgré un certain nombre d'essais Embarassed .

Depuis ça va mieux. L'explication que je m'étais donnée c'était que depuis 2 ans (presque trois) en trike, j'ai appris à pédaler beaucoup plus rond, donc à moins déséquilibrer le vélo.

L'autre explication qui m'est venue en essayant des vélos à la vélhorizonormandie, c'est que le vrai problèmepour moi vient du guidon bas. Avant d'acheter, je n'avais pu essayer que des guidons bas. Et je n'y arrivais pas. A la vélhorizonormandie pour la première fois depuis 3 ans j'ai réessayé un guidon bas ... et j'ai eu un mal de chien à faire ne serait-ce que quelques mètres. Bizarrement, il y a pas mal de monde à qui ça ne semble pas poser le moindre problème, mais moi le guidon bas et l'équilibre, ça ne passe pas Neutral .

Bon, après il y a les TDs aussi ... mais c'est une autre histoire Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3621
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 09:18

Comme on peut le voir sur son avatar, olivier25 quant à lui a le guidon derrière la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Booz
***
avatar

Messages : 152
Âge : 34
Localisation : Toulouse
VPH : Performer HR disc, Giant oneway
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 09:45

J'ai pu observer des disparités d'apprentissage identiques sur une autre activité où le cerveau humain n'est pas naturellement préparé (pilotage planeur & avion).
Il y a ceux qui comprennent de suite, qui sont ensuite capable de maîtriser un élément/concept comme s'ils le faisaient depuis des décennies.
Il y a ceux qui ne comprennent pas quelque soit l'approche et l'énergie mise dans la leçon, et qui n'y arrivent pas malgré la motivation.
Il y a le reste qui se situent quelque part entre ces deux extrêmes selon leurs aptitudes psychomotrices et d'apprentissage. Neutral

Le vélo couché m'a donné la même impression que le planeur (en dehors de la similarité de position) : il s'agit d'une activité non naturelle (pas comme marche, course, etc) pour laquelle le cerveau n'est pas "câblé", mais doit prendre de nouveaux repères (inclinaison vélo, position talon/roue), réflexes (action guidon en particulier hamster à longue potence ) et assimiler d'autres logiques (guidonnage descente, démarrage délicat, etc...)
Et si une très bonne pédagogie peut considérablement aider, on n'est vraiment pas tous égaux à ce niveau Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boozographie.blogspot.com/
navigaterre
Posteur de bronze
avatar

Messages : 249
Âge : 76
Localisation : Herault
VPH : Trice Qnt 20 Rohloff --
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 11:38

Si comme le titre l'indique, le vélo couché est trop facile, je vous conseille d'essayer le vélo mono-roue. Là vous pourrez écrire que c'est très très difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolo39
Pilier du forum
avatar

Messages : 927
Âge : 47
Localisation : Haut-Jura
VPH : VTT converti en TD (Agenda auparavant)
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 12:11

navigaterre a écrit:
Si comme le titre l'indique, le vélo couché est trop facile, je vous conseille d'essayer le vélo mono-roue. Là vous pourrez écrire que c'est très très difficile.

Yesss ! faut que je fasse essayer à mon pote ! scratch Il va moins la rammener !

Citation :
Booz àdit : Il y a ceux qui comprennent de suite, qui sont ensuite capable de maîtriser un élément/concept comme s'ils le faisaient depuis des décennies.
Il y a ceux qui ne comprennent pas quelque soit l'approche et l'énergie mise dans la leçon, et qui n'y arrivent pas malgré la motivation.
Il y a le reste qui se situent quelque part entre ces deux extrêmes selon leurs aptitudes psychomotrices et d'apprentissage.


Comme quand on apprennait à marcher au pas à l'armée, quoi ; pour quelques uns, qu'on appellaient les Robocops, c'était absolument impossible ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Ven 24 Juin 2011, 12:33

Pour ma part j'ai des réflexes nettement plus lents que la moyenne. Dans certais jeux vidéos de pilotage où mon fils à 8 ans réussissait du premier coup (et il n'a pas des réflexes supérieurs à la moyenne), je part en zig-zag dès que ça accélère.

Avec beaucoup d'entraînement je peux jouer au ping-pong, au baby-foot ou faire du vélo, et je me débrouille plutôt bien dans tout ce qui demande des automatismes sans besoin de rapidité, mais à la marge (quand il faut aller le plus vite possible) je suis incapable de gérer et je dois ralentir. En voiture, je maintiens des distances de sécurité supérieures ou égales aux normes légales, ça m'évite jusqu'ici tout accident, mais c'est indispensable.

Impossible pour moi, par exemple, de me maintenir sur la roue arrière en VD (encore moins en moto).

C'est pour cela que je roule sur 3 roues en VC. Je n'aurai aucun plaisir à rouler dans la crainte de me gameller. Surtout qu'à 52 ans, les chutes font bien plus de dégâts sur les tendons et articulations devenus trop raides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
Bentincalifornie
Accro du forum
avatar

Messages : 1116
Âge : 57
Localisation : San Jose, Californie
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   Dim 26 Juin 2011, 02:28

La motivation c'est clair ca joue, mais en ce qui concerne les sports d'equilibre, il faut bien admettre que certains sont plus doue que d'autres, est ce que c'est du a leur historique ou est genetique mais la coordination gestuelle, certains meme motives n'arrive jamais a faire des pirouettes ou des saut perilleux ou a marcher sur les mains, d'autre y arrivent tres vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop fastoche le vélo couché.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop fastoche le vélo couché.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trop fastoche le vélo couché.
» Trop fastoche le plateau !!!...
» Je sais pas quoi faire maintenant...aidez moi!
» barre de traction trail gator et vélo couché azub
» Mon futur speculoos trop cuit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: