Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cruzbike sofrider

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Cruzbike sofrider   Mer 08 Juin 2011, 19:28

J'ai eu l'occasion d'essayer chez Cycloutil un Cruzbike Sofrider, modèle basique de la marque. J'ai été bluffé par la facilité de prise en main de ce TD, notamment pour démarrer et grimper une bonne côte (route d'accès au Saint Julien, pour ceux qui connaissent Buis). Le système de réglage en longueur du pédalier est d'une simplicité exemplaire, même si la répercussion sur la différence de hauteur siège/pédalier existe, sans être éxagérée pour autant. Cela change des fastidieux réglages de bôme des VC propulsion. Comme avec tous les TD, pas de problème d'interférence, évidemment. Le vélo est lourd et peu raffiné de par ses composants, mais j'ai pu constater que les oscillations de la suspension AR n'affectent en rien le rendement du pédalage, comme on peut s'y attendre de tout TD.

Ce qui frappe, c'est la colonne de direction inclinée comme sur n'importe quel VD, donc beaucoup plus verticale que sur la lignée de speculoos, dont le sokol, où elle est beaucoup plus horizontale. Conséquence sympa : aucun wheel-flop n'est ressenti. Assis sur le vélo à l'arrêt avec les pieds au sol on peut le pencher nettementl sans pour autant provoquer le basculement brutal de direction qui vient vous gifler les tibias ! Le frottement du pneu au sol semble suffisant pour freiner cette tendance.

Du coup, j'étais inquiet de voir une forte interaction de pédalage. Par rapport à mon TD, on sent une réaction alternative plus forte dans le guidon, mais ça reste compensable par un appui instinctif des pieds sur les pédales. Comme on est assis assez droit, l'équilibre est facile et les pieds relativement bas par rapport au siège facilitent les stops and gos y compris en côte. Je trouve que le vélo monte avec une facilité déconcertante, bref comme n'importe quel VTT.

La géométrie de vélo droit classique le rend aussi très fastoche en descente sans pédaler, avec le benéfice supplémentaire des suspensions. Bref, en roue libre, c'est comme le vélo de monsieur tout le monde. Bon le vélo est lourd et le cadre bien ordinaire, mais le vélo semble abordable et bien recommandable pour de fréquentes petites sorties sans se prendre la tête.

Je ne suis pas capable de dire si le fait d'avaoir pratiqué le TD avec zèle depuis un an contribue beaucoup ou non à cette bonne perception. Il serait donc intéressant de croiser les avis avec des vieux routiers de la TD et des néophytes absolus, qui auraient pu essayer ce genre de Cruzbike. Mais a priori, c'est encourageant pour un usage urbain ou à petit rayon d'action et ça donne envie d'essayer le Silvio ou le Vendetta. Mais là, c'est plus cher.

Nous autres auto-constructeurs, aurions-nous surestimé l'importance de l'interaction de pédalage en exagérant l'inclinaison du pivot de direction ?? That is the question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Jeu 09 Juin 2011, 18:46

Salut,
Voilà un des avis que tu espérais. Je suis total novice en VC, j'ai fait mon premier Km hier en testant alternativement le Softbike et le Méta 20x26, chez Cycloutil. Je louchai depuis quelques mois sur les Cruzbikes, avec l'intention avouée d'y adjoindre une copieuse assistance électrique. J'avoue que mon test d'hier m'a sérieusement refroidi pale Indépendemment du poids colossal à trainer en montée, (La Roche sur le Buis), qui serait aisément géré par la motorisation, j'ai trouvé le guidage à toutes les allures très acrobatique. Le Méta étant nétement plus facile à prendre en main sur le même trajet.
Revenir en haut Aller en bas
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Ven 10 Juin 2011, 00:30

C'est sympa de donner cet avis. Du coup, le fait que j'ai déjà quelques mois d'utilisation de mon TD (un peu plus de 3000kms) doit jouer sur l'impression de facilité que j'ai eu avec le sofrider ! Et ce qui est très amusant, c'est que lorsque j'ai essayé le meta 20x26 chez Serge, je guidonnais à mort, manquant de me vautrer à tout moment. J'ai un meta monté en 26x26 et je voulais tester la config 20x26 parce qu'elle élimine les interférences. J'ai quand même acheté la fourche pour roues de 20 pouces et j'ai testé ce soir, dans mon coin. Il m'a fallu plus de 10 kms pour cesser de faire des mouvements parasites aussi involontaires que brutaux, mais après cela, j'ai trouvé le méta ainsi monté à la fois stable, léger et bien nerveux. Comme quoi, il faut quand même persévérer. Seul bémol : en piquant du nez suite à l'abaissement de l'AV, le siège est plus droit et on se tasse beaucoup plus les fesses. Les Ricains appellent ça le Recumbent butt. Un comble de faire du vélo couché (mais pas tant que ça) pour avoir mal aux fesses !!

A mes débuts en TD, il y a environ un an, je me suis fait de bonne frayeurs et me suis retrouvé en vrac plus d'une fois, y compris dans un champ de mais sans comprendre pourquoi. C'est pas un truc d'énervé, faut être zen. Faut surtout éviter que les pieds et les mains se battent en duel pour prendre le contrôle de la direction. Du coup, quand on revient au VC classique, le smaisn ont du mal à doser l'effort directionnel, et si on n'est pas bien synchrone dans le dosage, on amplifie les oscillations au lieu de les calmer. Inversement, mon meta avec la petite roue devant semble facile à conduire sans les mains.

Merci pour ton point de vue ! Espérons que des adeptes du TD plus aguerris que moi donnent leur avis aussi et on verra si cette espèce "d'inversion des sensations" se confirme.

Apparemment c'est pas croyable ce que le conditionnement arrive à produire chez nous autres, simples humains ! Par exemple, j'ai rencontré en Bulgarie, Pologne et Roumanie beaucoup de gens qui n'ont eu que tardivement la chance d'apprendre à conduire, et je trouve que leur gestion de la direction en auto est assez brutale en général. Souvent très impressionnant quand on est passager. En comparaison, nos petits jeunes qui ont démarré avec la conduite accompagnée ont pour la plupart une menée plus douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figaro
Accro du forum


Messages : 1520
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Ven 10 Juin 2011, 06:50

Voici un avis de néophyte TD.

Après 2 ans de M5 LR assez délicat à conduire, j'ai d'abord essayé le TD hr de Jéjon. Peuchère, ça n'a pas été facile du tout.
J'ai fait trois quatre scéances de 20 minutes d'acrobaties sur parking avant d'arriver à effectuer 4 -5km zigzagant brutalement sur large piste cyclable, les bras tétanisés.

Le Silvio chez Bentoline est à l'opposé, après 1minute sur parking je suis parti confiant sur les routes de Crolles, peu de circulation, mais tout de même.
Je n'ai pas dépassé 40km/h car je trouvais le vélo un poil instable en descente et un concert m'attendait le soir..
Mais la prise en main pour ma part a été plus facile qu'un propulsion guidon bas.

Dernier micro essai de 5minutes sur le Sokol derniérement, je n'ai pas réussi à faire plus que quelques mètres, tout comme le TD de Jéjon, c'est loin d'être immédiat et demande un apprentissage.

Pour le méta, comparé au M5 LR,c'est le même type de conduite en bien plus facile, quelques secondes pour se faire à l'amplitude du guidon ont suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Ven 10 Juin 2011, 08:23

Merci figaro. Tu compares silvio et sokol, et aussi meta et low racer M5. Comment comparerais-tu meta et silvio ? Ils paraissent finalement assez prochesn du moins c'est l'impression que cela donne, le silvio étant un peu plus rando peut être car un poil plus lourd et plus ou moins suspendu grâce à ces lames élastiques en carbone.

e.breed a été quelque peu surpris par le sofrider, mais finalement il a semble-t-il quand même réussi à rouler tant bien que mal, mais du premier coup, ce qui n'est déjà pas si mal. Avec le sokol, il m'a fallu plus que ça pour rouler sans interruption et être capable de grimper une modeste côte à 5% sur la véloroute sans me retrouver par terre.

J'aimerais que des spécialistes de la TD confirment ou non le sentiment de flou recueilli en se réinstallant dans un VH propulsion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7151
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Sam 11 Juin 2011, 11:08

Il y a eu pas mal de "fils" sur le softrider depuis début 2007 ; ça revient à la mode ? il faut une machine de sport, le vendetta, pour attirer l'attention sur le reste de la gamme ??

Bref, comme je sais pas poster des liens et pour être plus synthétique :
- je suis venu au VC fin 2006 par le softrider parce que
. c'était le moins cher
. la position plutôt assise me rassurait
. La chaine courte et l'impossibilité de se prendre les pieds ds la roue aussi

La prise en main a été plutôt rapide, "l'autostabilisation " de l'engin m'a surpris (sur le plat et en descente j'allais plus droit qu'avec les VC qui ont suivi

J'ai fait 2500 km en 6 mois ... et je suis passé au Bacchetta

Les raisons :
- en côte je suis obligé de forcer et là, à petite vitesse, l'équilibre peut en prendre un coup (une fois, je me suis retrouvé à gauche de la route car la jambe qui forçait d'un côté ne me permettait pas de tourner le guidon comme il aurait fallu)
- le siège n'était pas assez haut, l'assise pas assez rembourée, bref je pouvais souffrir de recumbutt

Nous avons fait plusieurs rassemblements de TD notemment un chez starairlene ; le cruzbike était la seule machine "de série", avec une fourche "normale" ; les autres étaient des constructions artisanales avec la fourche inclinée
J'ai trouvé que ces derniers nécessitaient bcp d'attention car dès que ça commence à mal se passer, c'est irratrapable

Il y a eu d'autres réalisations de TD avec une fourche "droite", comme le super TD de Lorenzo qui lui n'a pas mes pb en côte

Le passage au propulsion a été immédiat ; mais le bacchetta strada n'est pas un VC "extrême"
Avec mon Lynx actuel, là c'est encore mieux, on se croirait presque sur un trike, sauf à l'arrêt bien sûr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Dim 12 Juin 2011, 10:35

Précieux retour d'experience pour le débutant que je suis! Mais, question de débutant, pourquoi y a t-il des TD a fourche inclinée si c'est si craignos en cas de problème? Déjà je touve le Softrider pas mal énervé...Il me semble que mon proto (voir photo au fil "présentations") est plus modéré dans ses embardées.
Revenir en haut Aller en bas
figaro
Accro du forum


Messages : 1520
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Dim 12 Juin 2011, 12:22

BerG a écrit:
figaro. Tu compares silvio et sokol, et aussi meta et low racer M5. Comment comparerais-tu meta et silvio ? Ils paraissent finalement assez prochesn du moins c'est l'impression que cela donne, le silvio étant un peu plus rando peut être car un poil plus lourd et plus ou moins suspendu grâce à ces lames élastiques en carbone.
.

Je ne peux comparer que la prise en main, n'ayant effectué qu'un tour d'une heure avec le Silvio deux ans avant de monter sur un méta...

Il pourrait être intéressant lors de rassemblements ou si c'est possible au sein de ce forum, de mettre au point un protocole de test avec une notation des différents paramètres, pour se faire une idée un peu plus précise des vélos, même si pour chaque participant il y aura une certaine subjectivité. Et de compiler tous les résultats.

Pour moi donc, je noterai la prise en main sur 10 avec: 3 pour le TD de Jejon ou le Sokol ( il y a les pythons en dessous),5 pour le Tica,
8 pour le Méta et le Silvio pédalage plus facile sur le Méta mais position plus basse compensant avec le Silvio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Dim 12 Juin 2011, 16:54

Pour répondre à e.breed, si la colonne de direction est plus inclinée, la force de pédalage est quasi parallèle à celle-ci et ne fait pas tpurner la direction. De plus la chasse au sol importante autostabilise le vélo quand on prend de la vitesse. Par contre, si la direction tourne un peu trop pour une raison ou une autre, et surtout à faible vitesse, le poids du pédalier a tendance à faire encore plus fortement pivoter la direction (wheel flop). En principe, on peut facilement retenir avec les jambes, qui sont beaucoup plus fortes que les bras, mais encore faut-il apprendre aux jambes à participer à la direction et acquérir les réflexes qui vont bien. SI on réagit trop tard, jpl75 est dans le vrai : c'est dur à rattraper.

Suivant la façon dont on pousse avec les pieds sur les pédales, on agit de toutes façons très nettement sur la direction, pour le meilleur ou le pire. Beaucoup arrivent à pédaler sans tenir le guidon, y compris en côte et à faible vitesse, ce qui serait d'ailleurs très difficile sur un VD.
Avec des géométries comme les cruzbikes, quand on ne pédale pas, c'est quasiment la géométrie d'un vélo classique : si le poids des jambes est bien équilibré des 2 cotés, on va super bien en descente, pas plus compliqué qu'en VD.

Avec une géométrie comme le sokol, la direction est plus lourde, mais ça va sans pb dans les descentes de col avec plein de virages. Par contre, j'aime moins les longues descentes en ligne droite. En forte côte, on ne va pas assez vite pour que la chasse au sol stabilise beaucoup la direction, et, la fatigue et le poids du pédalier aidant, des instabilités apparaissent. Bon, j'ai fait sensiblement moins de 4000kms en sokol, mais ça commence à bien marcher et j'ai l'imrpession de continuer à progresser. Le point noir reste les ascensions très raides et longues. Une seule solution : en empiler un bon paquet et s'habituer à monter avec les épaules très souples et les mains très légères sur le guidon. En général, les adeptes très expérimentés en TD (je ne prétends pas en faire partie) conseillent de ne jamais forcer et de trouver le développement qui permet un pédalage fluide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Mar 14 Juin 2011, 08:21

Merci BerG, super clair.Je continue le dur apprentissage des nouveaux réflexes sur mon proto.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Lun 20 Juin 2011, 19:38

BerG a écrit:
J'ai un meta monté en 26x26 et je voulais tester la config 20x26 parce qu'elle élimine les interférences.
Quelqu'un pourrait développer? De quelles interférences s'agit-il? Estce que cela vaut pour tous les fabriquants? Merci
Revenir en haut Aller en bas
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Lun 20 Juin 2011, 19:54

S'agissant d'une propulsion (nous sommes donc hors sujet), il doit s'agir du contact possible entre la roue avant et le talon du cycliste, voire la manivelle du pédalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5228
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Lun 20 Juin 2011, 20:18

De passage à Buis, Serge m'a fait essayer le Softrider.

Mais je ne suis pas un bon essayeur de ce genre de vélo. Très facile d'accès, je suis assez dérouté par sa tenue de route: j'ai tout le temps l'impression que "les jambes se battent avec les bras", comme dirait BerG, en ce sens que l'on ressent bien dans le guidon l'action du pédalage, d'une manière bien plus conséquente que sur un TD à angle de fourche plus prononcé.
On lâche facilement le guidon, mais on ne bénéficie pas du rappel vers la position centrale, comme sur les autres vrais TD (voir plus haut), et du coup, le comportement n'est pas très franc (je parle toujours de la conduite sans les mains), interdit un effort conséquent sur les pédales, et oblige à rester sur un petit braquet.
Et puis j'ai trouvé le siège limite inconfortable.
Enfin, bref, j'aime pô...

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Lun 20 Juin 2011, 21:14

Le siège c'est le même pour tous les modèle de la marque, c'est juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Mar 21 Juin 2011, 00:02

@Jejon

Citation :
S'agissant d'une propulsion (nous sommes donc hors sujet), il doit s'agir du contact possible entre la roue avant et le talon du cycliste, voire la manivelle du pédalier.

Oui c'est cela. Ceci dit, l'élimination du problème d'interférences permet aux TD de proposer des roues de taille courante en 26" ou 700. C'est un argument pragmatique favorable aux TD, qui vient s'ajouter à la commodité de la transmission standard, chaîne comprise.

@Olivier25

Citation :
les autres vrais TD

Ben non, les Cruzbikes sont des TD et il n'y a pas les vrais et les faux !! Bon, sûr que le sofrider ne fera pas péter les chronos, mais je ne pense pas que ce soit le but recherché par ses concepteurs. Pour un usage utilitaire à petit rayon d'action, ça peut le faire. La rusticité de sa conception, très proche d'un VD, peut attirer : pas de roulette ni de tube guide chaîne à gérer, on est assis assez haut pour ne pas essuyer les sempiternels "on ne vous voit pas". Si en plus, c'est pas trop cher, pourquoi pas ? En plus, on doit pouvoir faire un peu de chemin roulant ou engravilloné, ce qui n'est pas le cas de tous les TD.

En France, la conception utilitaire du vélo a beaucoup reculé par rapport à son utilisation comme loisir sportif. On assiste à un renversement de vapeur avec le décollage du vélo électrique, qui amène au vélo plein d'usagers qui "ne font pas de vélo" et n'ont pas l'intention d'en faire de façon sportive. Pour moi, l'intérêt du TD n'est pas QUE sportif, il réside aussi dans le regroupement des organes de transmission dans une zone réduite. Donc, avantage coté rationalisaton de la construction, comme en automobile. Dans cette optique, le sofrider n'est pas forcément dénué d'intérêt, même s'il ne semble pas très attractif, fun, ou performant. Mais ça ne me dérangerait pas d'aller chercher le pain avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5228
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   Mar 21 Juin 2011, 00:19

BerG a écrit:
Mais ça ne me dérangerait pas d'aller chercher le pain avec.

Ok, mais pas trop loin...

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cruzbike sofrider   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cruzbike sofrider
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cruzbike sofrider
» Nouvelle approche : Cruzbike
» essais cruzbike quest 451 en gironde
» Cruzbike Silvio
» Tjrs ce rêve de Cruzbike à moindre frais et sans soudure...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: