Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5038
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Jeu 19 Mai 2011 - 20:33

J'avoue que j'ai empesté plus jeune,en cyclo-campant,et c'est même un euphémisme!
Ma seule excuse:le camping sauvage,et pas de petite maman pour me laver mon linge.

Mon pantalon en velours côtelé et ma chemisette à boutons en cotton n'étaient peut-être pas les meilleurs vêtements qui soient pour entreprendre un tour de France ?!

Plus tard,en ayant pourtant des tenus plus "cyclistes" ,je constatais fréquemment que des commerçants ou des personnes à l'accueil des campings se pincaient alors le nez en ma présence........
Ce qui est assez curieux,c'est qu'on perçoit moins intensément ses propres odeurs corporelles que celles des autres.


Désormais,je fais tout pour l'empêcher ou le limiter.
Et j'ai parfois honte d'autres cyclistes qui empestent littéralement, avec ces relents caractéristiques de serpillère oubliée et de chaussette sale.
En camping sauvage,il est évidemment plus difficle d'être aussi rigoureux qu'en camping traditionnel (eau courante,douche,bac à linge,etc...).
--------------------------
quelques notions de base (DocBoden me corrigera en cas de grosses âneries!):
-la transpiration est nécéssaire.
-elle est incolore et presque inodore,en tout cas pour le nez humain,sauf pathologie particulière ou prise de médicaments.

-c'est sa dégradation par les micro-organismes qui donnent cette bien mauvaise odeur.
-les microbes sont tous différents et finissent par sentir plus ou moins mauvais sur le corps si on transpire toute la journée..
-moins on a de microbes sur le corps et moins en sentira fort et plus tardivement (à souche microbienne équivalente),
-plus on en a et plus on sentira fort et rapidement.
-les poils humains servent essentiellement de diffuseurs de "parfum" corporel (dessous de bras,entre-jambe...),mais aussi permettent aux microbes de s'y accrocher,augmentant ainsi la surface corporelle où peuvent stagner des microbes,
-les cheveux peuvent représenter une grand vecteur de stockage de microbes,pour les même raisons,souvent insoupçonné.
-la peau peu ou non lavée présente plus de squames de peau morte à sa surface,permettant aux microbes de s'y fixer plus assûrément et
de s'en nourrir!
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-il est préférable de lutter contre les microbes avant l'apparition des mauvaises odeurs corporelles,plutôt que quand elles sont déjà présentes.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-l'élimination totale des microbes est une chimère,et pas toujours un bien,si on tient compte des bénéfices apportés par l'équilibre de la faune bactérienne cutanée humaine;le tube digestif en contient environ 1 kg!......ce qu'il faut:c'est en réduire le nombre si on ne veux pas trop sentir.
-mais il est vrai aussi qu'en roulant longtemps (comme souvent en cyclo-camping,plus ou moins chargé et le plus souvent sous le soleil des vacances de l'été) ,on transpire plus que lors des sorties habituelles:l'équilibre bactérien est alors complètement bouleversé,ainsi que le Ph de la peau .

-tout comme les industries alimentaire et médicale où les règles d'aseptie doivent être respectées tout au long du processus de fabrication,
si on veut être efficace pour lutter au mieux contre ces mauvaises odeurs:il faut lutter sans pitié et sans faille contre les bactéries !
Mais c'est souvent plus facile à dire qu'à faire,notamment en camping sauvage si on ne veux pas contaminer la nature avec des rejets chlorés.

-Néanmoins,on peut lutter facilement avec un peu de réflexion,notamment sur les infections croisées,c'est à dire d'éviter de se contaminer par exemple les mains dejà propres en touchant quelque chose de contaminé,et ensuite de diffuser les microbes par les mains sur des objets ou d'autres parties du corps,comme lorsqu'on s'égouttte le visage avec la main..


En cyclo-camping,on ne dispose pas toujours :
-de l'efficacité de la machine à laver et de son détergent,
-ni ,le plus souvent, du temps adéquat pour faire sècher convenablement le linge,
-sans parler des jours où on arrivera trop tard à l'étape pour s'adonner aux joies de la lessive (grosse fatigue,casse matérielle,erreur d'itinéraire,dénivellée trop importante,...),
aussi,au fil des jours,les vêtements cyclistes finisent par sentir mauvais.
Il est clair toutefois que ce que je décris ci-après n'est pas toujours réalisable tous les jours,et à tout moment,pour des raisons diverses.
J'énonce simplement quelques pistes générales,mais comme toujours:.....chacun fait comme il veut.....
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Certaines contaminations microbiennes sont inévitables:
-poussières de la route:sur le corps (particulièrement les zones recouvertes par de la crême anti-solaire ou anti-frottement),le vélo,les sacoches.

D'autres occasionnelles :
-mousse contaminée sur le rebord d'une fontaine,
-robinet sale
-objet ou nourriture acheté !
-....

Certaines sont plus dûes à la négligence:
-mauvaise hygienne après être aller aux toilettes...
-serviette de toilette et/ou gant encore humide ,
-vêtements,pyjama,duvêt,tente ....sales,
-oublie du lavage des chaussures de vélo,
-...
la liste étant loin d'être exhaustive!
------------------------
une arme terriblement efficace existe pourtant!:
-la javel, ........ ... ... ...que j'utilise commodément sous forme de comprimés effervescents (= deshydratés=compacité et pas de coulure) ,destinés au départ aux toilettes,
j'en ai d'ailleurs parlé longuement dans le fil sur le cyclo-camping pour débutant.
---------------------------
Ma méthode:
-et c'est bien ce dont il s'agit:il faut être mé-tho-di-que!
-le but est de faire la chasse aux microbes partout où ils se trouvent pour en réduire ou en limiter leur nombre,ou pour le moins d'y réfléchir..
-Il est clair toutefois que ce que je décris ci-après n'est pas toujours réalisable tous les jours,à tout moment,pour des raisons diverses.

-on remarquera que je ne cite à aucun moment un type de tissu en particulier:car chacun fait selon ses choix.
-notons toutefois que la javelisation de la soie est fortement déconseillée car elle en dégrade ses qualités (je le fais quand même pour mon pyjama,sachant que j'en reduit énormément la durée de vie et le confort/douceur)
-quand je parle de javélisation en cyclo-camping,il faut toujours comprendre :une eau aditionnée de quelques grains* prélevés sur un comprimé de javel (1/6è de comprimé=une pincée suffit pour désinfecter 5 litres de linge/liquide en quelques minutes!):la quantité peut sembler très faible,mais c'est suffisant:
la concentration est alors plus forte que l'eau d'une piscine municipale.
Pour limiter les rejets de javel,on rincera ses vêtements au préalable (ce que je fais en commençant ma douche en gardant mes vêtements sur moi),pour en éliminer "le plus gros",qui sinon neutraliserait la javel:on peut ainsi en employer une concentration plus faible!.
Si on dispose de plus de temps pour faire la trempette du linge,on réduira encore la concentration. ce qui s'avère aussi très économe à l'usage.
-mais cela n'a rien à voir avec la javel concentrée en bouteille ou en berlingot (qui ont toutefois déserté les sanitaires des campings (interaction toxique avec les détartrants!)).
*:comme les grains de sel de cuisine

1) la douche:
j'utilise ma serviette à tout faire ,qui me sert aussi de gant,(torchon acheté chez GI-FI) et qui est volontairement un peu rêche pour être:
-plus décrassante :cambouis,vaseline anti-frottement,crême solaire,
-plus efficace pour supprimer les squames de peau morte,
-plus efficace pour frictionner les cheveux sales,
-le tissu rêche emprisonne certes plus de microbes,mais ils seront aussi detruits par la javel.

-j'évite un savon trop gras qui ne décape pas assez (facile à constater avec la vaseline anti-frottement),
-pendant la douche je procède au lavage de mon linge qui trempouille dans mon "bac à tout faire" avec de la lessive liquide sans frotter et de quelques grains de javel:j'utilise aussi ce jus pour une pré-désinfection cutanée quand je suis très contaminé,par exemple quand j'ai roulé toute la journée sous la pluie (mon trike n'a pas de garde-boue:il y alors beaucoup de projections:bouses de vache...).
-en tout cas ,ce mélange me permet dans un premier temps de désinfecter ma serviette à tout faire ,avant d'y mettre à tremper mon linge lui aussi sale.
-en foulant mon linge lors de son lavage dans le bac avec les pieds ,à la façon asiatique,ceux-ci s'en trouvent désinfectés en même temps:c'est pratique.
En le faisant avec mes sandales de vélo encore au pied,je désinfecte aussi mes sandales!

-en cas de petites rougeurs ,autres que celles directement lièes aux frottements de mes grosses cuisses l'une sur l'autre,je les désinfecte au plus tôt avec un peu plus de javel:pas besoin d'autre désinfectant à emporter !.....et ça évite les complications ultérieures (furoncles,etc. ...)

2)après la douche:
-soit le linge est bien rincé et bien désinfecté et près à être étendu pour le sèchage:je le mets à sècher aussitôt,
-soit le temps est à la pluie,ou le froid est déjà là,avec un point de rosée qui ne permettra pas le sèchage du linge:je laisse le linge dans son bac,remplie d'eau avec encore quelques grains de javel que je laisserais jusqu'au matin
(attention aux "plic-ploc" de la pluie sur le sol qui peut faire rentrer de la terre souillée dans le bac si celui-ci est directement posé sur le sol extérieurement à la tente).

-soit j'ai étendu le linge,mais la pluie ou la rosée l'a remouillé pendant la nuit:s'il sent la serpillère au petit matin:je le refais tremper au matin quelques minutes dans de l'eau additionnée de javel :c'est impératif!!!!!!
Dans ce cas précis,je sèche au mieux mon linge avant de l'enfiler,sans d'ailleurs nécéssairement tenter d'enlever les résidus de javel du linge (y'en a très peu).

3)après la douche (suite),une fois sèché,
j'enfile une tenue dédiée :
-facile à enfiler ,même si je suis encore humide,
-légère et fine :sèchage rapide et certain à même le corps (car la peau est encore humide),
-très facile à laver,désinfecter,et sêcher (entretien facile ),
-peu encombrante (short) pour ne pas toucher les paroies de la douche ,parfois douteuses.

-idem pour le sac à viande du duvet (ou maintenant d'un pyjama qui joue le même rôle):régulièrement lavé et javelisé.

-lors des repas,si quelques chose tombe ou se répend dans la tente:je nettoie aussitôt avec ma serviette,je n'hésite pas à repasser dessus (avec ma serviette) avec de l'eau toujours très faiblement javelisée,ou plus simplement avec simplment ma serviette qui reste toujours propre:la tente reste ainsi plus longtemps sans cette odeur d'humidité .

-les mouches et moustiques écrasés sur ou dans la tente sont régulièrement éliminés de la même manière.

4) au petit matin:
-je profite de la rosée souvent présente pour laver sommairement mon vélo (=1 mn) avec la même serviette (avant d'aller à la douche),en particulier:
- ma mousse Ventisit,
-mes poignées en mousse,
-les garnitures en tissu de mes repose-poignets,
-tout ce que je touche régulièrement:sonnette,freins,manettes,compteur,bidon d'eau,poignée des zips de mes sacoches.

-je reprend systématiquement une douche pour éliminer au maximum la flore microbienne qui a proliféré pendant la nuit (je n'oublie pas les cheveux!),même si j'ai une taie d'oreiller dédiée que je lave souvent.
-une fois bien rinçée,je place 2 à 3 grains* de javel au centre de ma serviette qui pourra rester pliée toute la journée sans sentir,et qui me permettra de me nettoyer très vite sommairement (visage,avant-bras...) avant de faire des emplettes,avec un effet desodorisant évident! .
*:comparable aux grains de sel.
-j'enfile ensuite mes vêtements de vélo,peu importe s'ils sont encore trempés (hou!c'est froid!) ,car ils sont javèlisés!
-les sandales ont l'avantage de sêcher rapidement (des Shark de Northwave) en roulant.

Si le camping est très boueux/sale ,dans l'ordre:
-je range la tente en premier,
-je jette mes ordures aux poubelles,
-et je prends la douche juste avant de partir,pour éviter de me contaminer.

5) en cours de route:
-après être aller aux toilettes,j'utilise systématiquement une lingette pour bébé que j'ai à portée de main (qui nettoie aussi très bien le vélo) pour me décontaminer les mains.
-je les utilise aussi en usage externe de suite en cas de mini bobos (peau érafflée),de petit boutons,et dès que je me salis les mains (petits bricolages,...)...
-j'évite de me gratter les coucougnettes ou pire,
-je me rince de temps à autre le corps (jambes et bras,visage) en passant devant une fontaine (même si c'est pas toujours apprécié des locaux),pour enlever le plus gros de la poussière de la route.
-grace à mon pare-soleil,je ne porte plus de casquette (où macèrent des microbes qui coulent ensuite avec la sueur).

-----------------------------------------------------------------------------
La "chasse aux poils" retardera ou limitera les mauvaises odeurs,toutes choses comparables par ailleurs,
on pourra ainsi opter:
-pour une chevelure courte,
-pas ou peu de poils aux endroits stratégiques (dessous de bras,entre-cuisse),
-le rasage des bras et des jambes est recommandé,c'est pratique aussi en cas d'accident:la desinfection des plaies de surface (comme les "pizza") est plus facile et plus certaine;en cas de crampes,le massage sera aussi plus commode.
-limiter l'usage de crême (solaire,anti-frottement),qui empêche la desquamation de la peau et emprisonne les microbes:mais dans mon cas c'est impossible!.....

------------------------------------------------------------------------------
Pour limiter la transpiration en elle-même,et ne roulant pas assez vite pour produire un vent relatif désèchant en montée de col,j'utilise des subterfuges:
-des vêtements clairs,assez légers,que certains diront plus salissants,mais en fait ils finissant aussi sales que des vêtements sombres,mais c'est seulement moins visible.
-pas de chaussettes (autant à ne plus laver!),
-pas de gants de cycliste,......mais gants en soie pour les descentes rapides de cols par temps froid (toujours le cas en haute altitude)
-mon pare-soleil,
-je pars tôt le matin,si j'arrive à me lever tôt (:on en supportera que plus facilement le fournaise caniculaire de la journée).

-en prévision:
1)maigrir.....y'a ka!
2) alléger encore mon barda?....difficile.
3)délaisser la montagne pour la plaine (pour 2011???):vitesse plus rapide,plus de ventilation relative=moins de transpiration.


Dernière édition par el sombrero le Ven 20 Mai 2011 - 19:38, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soiz
*
avatar

Messages : 37
Âge : 38
Localisation : St pere en retz
VPH : Bientot un catrike speed ....
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Jeu 19 Mai 2011 - 22:17

Si cela peut aider, pour ceux qui ne conaissent pas :

La pierre d'Alun potassium (la naturelle donc) est avant tout un déodorant hors pair! Antiseptique, elle permet de lutter contre les bactéries responsables de la mauvaise odeur de la transpiration sans la masquer par une autre.
Astringente, elle resserre les pores et raffermit les tissus ce qui limite naturellement la sudation sans la bloquer car la peau continue de respirer.
Elle permet également de stopper les saignements des petites coupures ou éraflures, de calmer le feu du rasage, ou d'appaiser la peau après l'épilation.
Elle peut aussi résoudre les problèmes bucaux-dentaires du type aphtes, abcès, gencives douloureuses...
Enfin, elle aiderait à lutter contre les boutons du type acné, mycose, muguet du nourrisson et soulagerait les piqûres de moustiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manzelsoiz.com/
Soiz
*
avatar

Messages : 37
Âge : 38
Localisation : St pere en retz
VPH : Bientot un catrike speed ....
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Jeu 19 Mai 2011 - 23:22

Privilegiez les matieres naturelles ' coton ...etc
Pour la transpiration des mains du talcs
Pour l'odeur coroporels et des vetements huiles essentiels de palmarosa

Pas sur que l eau de javel à tt va soit tres bonne pour la santé Rolling Eyes


Dernière édition par ALagrange (Alex) le Ven 20 Mai 2011 - 10:36, édité 1 fois (Raison : suppression citation inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manzelsoiz.com/
Arvis
**
avatar

Messages : 80
Âge : 33
Localisation : Nancy
VPH : Raptobike LR N° 24, Azub eco trike, Kickbike cross max, Dahon Speed D7
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 0:51


Contre la transpiration l'acide borique, c'est assez efficace.
L'huile essentiel d'arbre à thé est top, ça détruit les infections bactériennes et fongiques.
Il parait que c'est bon aussi contre les pellicules, mais j'ai pas tester.

Ah oui et ça repousse les poux et les puces. (testé et approuvé par M. le chat)

Arvis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vluisant
Posteur de bronze
avatar

Messages : 302
Âge : 49
Localisation : Clermont fd
VPH : Steintrike tricycle tandem + nombreux engins persos dont tricycle 3 places..
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 2:04

Moi aussi tout pareil qu'el sombrero..... sauf que en plus .....
Il n'est pas rare que j'utilise mon bleuet camping gaz pour me faire un pré traitement thermique sous les bras et bien entendu ....la où je pense..
Concernant mon séant, je soigne la vivacité avec laquelle immédiatement aprés le passage de la flamme, je le met en contact avec de la glace.
Quiconque connaît les traitement thermiques du trempage, envisage sans mal le gain que peuvent y trouver certains organes de cette région du corps.
L'opération il est vrai demande un peu de dextérité car tout en tenant le réchaud à gaz à proximité des pilosités réunies, il faut savoir, des deux pieds, ouvrir simultanément les valves des roues de son destrier.
Avec l'habitude on arrive alors à orienter le flux tendu des deux chambres à air dans une narine et à le faire ressortir par l'autre vers le "bas du corps".
Grace à cette technique que je tiens du yogi "don", les gaz se refroidissant à la détente, il se forme sous la narine de sortie un stalactite de glace assurant le souhaité choc thermique....
A l'occasion, en rando, je prends soin de sucer la nuit durant un de ces petits rectangles bleus que je trouve à coup sûr accroché à une des cuvette wc du camping.
Quand je le peux je dors dans un bac poubelle devant la reception du dit camping car si la chance me sourit je suis réveillé par une douche bienfaisante servie au karcher par un employé municipal dont le masque peine à dissimuler l'étonnement de me voir si soucieux de propreté.
Loin de moi l'idée ecoeurante de porter le cheveux long mais je dois avouer souffrir depuis mon enfance de la chronicité de leur repousse...
Fort heureusement mon prochain séjour au Japon devrait mieux réussir à combattre mes cheveux hirsutes que ne le fit mon premier voyage scolaire à Tchernobyl lequel ne m'ayant donné comme tout bénéfice qu'une troisième jambe bien difficile à mettre en valeur sur un pédalier shimano de l'ère biopace.....


Ohé les copains! arrêtez un peu avec les délires hygiénistes : la vie c'est pas l'asepsie ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zwoofff
Accro du forum
avatar

Messages : 1896
Âge : 59
Localisation : près de Bordeaux
VPH : Metaphysic + Azub 5 + Lynxx
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 7:03

+1 pour la pierre d'alun
et un savon de Marseille le tout en un efficace pour tout laver linge, vaisselle, corps...

Pour les vêtements je ne suis pas pour le coton, ça garde les mauvaises odeurs très vite.
J'ai opté pour le mérinos. Icebreaker, Je ne sais si c'est le meilleur mais le plus facile à trouver en France en manches courtes comme en manches longues et en différentes épaisseurs. Pas d'odeur meme en le portant plusieurs jours sans laver.

Pour les pieds, Etiaxil, conseillé par ma pharmacienne, contre les micose est les mauvaises odeurs... du super efficace qui dure lonnnnntemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zwoofff.com
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11292
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 7:52

Effectivement, le coton, ainsi que nombres d'autres fibres naturelles sont hydrophiles (retiennent l'eau ou la transpiration) et ne sont pas top tant sur le plan confort que sur le plan odeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 8:02

pfouuuuuuu ! vous n'avez donc pas compris que dans la suite d'el sombrero vous aviez droit aux solutions + avec la pierre d'alun en vedette
normal vous êtes des petits nouveaux nous on a déja connu tout ça !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Zwoofff
Accro du forum
avatar

Messages : 1896
Âge : 59
Localisation : près de Bordeaux
VPH : Metaphysic + Azub 5 + Lynxx
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 8:03

J'ajouterais même que les vêtements dits "techniques" ne sont pas mieux. J'ai des Odlo, North face et autres avec ou pas fibre argent sois disant pour les odeurs...
Ineficaces dans le temps. Seul la laine mérinos à de vraies valeurs anti odeur et ça ne gratte pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zwoofff.com
HP39
Posteur d'argent
avatar

Messages : 412
Âge : 45
Localisation : Champagnole jura F _ Tramelan jura CH
VPH : Hp speedmachine 2010, baron elite
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: laine merino vetement sport transpiration   Ven 20 Mai 2011 - 8:10

Bonjour,

Pour luter contre les mauvaise odeur, je suis surpris que l on ne parle pas des materiaux naturels, connu depuis la nuit des temps et remis au gout du jour grace a ICEBREAKER : la laine merino.

J ai testé il y a 3 ans, un polo cycliste zip en merino. Depuis je ne porte plus que ca. Lavage a froid toutes les 4 ou 5 sortie, grand confort, tres doux, regule bien l humidité, seche vite et surtout ne sent jamais mauvais.
C est pas donné, mais c est de la super qualité. Apres 3 ans d usage intensif, mon polo bleu est comme neuf : pas de feutrage, couleur inchangée ...

Pour le synthétique qui sent mauvais, c est pour moi de l histoire ancienne.

La laine en plus de ses proprietés antibacterienne, est autonettoyante. La saleté par en poussiere des que l on secoue le vêtement.
J ai des moutons. J utilise leur laine pour isolé mes ruches, protéger les legumes du jardin l hivers. Meme apres plusieurs année dehors, la laine ne bouge pas.
La laine craint surtout d etre stocké au chaud et dans le noir a cause des papillons de mite qui ont vite fait de faire des trous, voir de reduire en poussiere un matelat de laine.

http://media.icebreaker.com/index.php?s=43&item=53
http://www.espacemontagne.com/product-shop-821-137167-icebreaker-gt-150-ss-velocity-zip-m.html

http://www.espacemontagne.com/index.php?rech=icebreaker&c=0&p=liste&tab=home&order=tabrech.nb+DESC%2Clib


hp39
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zwoofff
Accro du forum
avatar

Messages : 1896
Âge : 59
Localisation : près de Bordeaux
VPH : Metaphysic + Azub 5 + Lynxx
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 8:17

HP39 a écrit:
,

Pour luter contre les mauvaise odeur, je suis surpris que l on ne parle pas des materiaux naturels, connu depuis la nuit des temps et remis au gout du jour grace a ICEBREAKER : la laine merino.

Faut simplement lire les posts, j'en ai parler 3 posts au dessus...
Par contre la laine de mouton autre que mérinos...gratte... beark! ce qui oblige à mettre des sous vetements qui s'ils ne sont pas en mérinos puent sous le pull en laine qui ne pu pas... confused

El Sombrero a écrit:

-j'évite de me gratter les coucougnettes ou pire

A moins de souffrir d'énurésie, mes coucougnettes ne sont pas plus sales que le reste de mon corps c'est à dire propres...

A te lire, c'est tellement asseptisé que je me suis demandé si ce n'etait pas Howard Hugues ou Mickael Jackson qui avaient écrit ces lignes... scratch
Manque plus que les gants blancs et interdire aux autres de te serrer la main... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zwoofff.com
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6664
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 8:24

vluisant a écrit:
Moi aussi tout pareil qu'el sombrero..... sauf que en plus ..... Razz

Yen a quand ils se lâchent, ça envoie de la braise, excellent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2842
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 10:03

Ce qui est dommage avec les icebreaker, c'est qu'ils n'existent pas en blanc (ou beige) ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reflets de vert
Pilier du forum


Messages : 773
Âge : 34
Localisation : Strasbourg
VPH : Baron vert, Rainbow Longo jaune, courses Peugeot, Centurion Cross Line 700 trafiqué
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 10:47

Je ne suis pas d'accord du tout.

Sauf pour la laine, mais je n'ai pas expérimenté.


Je ne lutterai pas contre les bactéries de la peau. C'est assez dangereux, et pas très bon pour le système immunitaire qui doit être entraîné, et qui arrive à détecter grâce à des cellules dendritiques les pathogènes et corps étrangers au niveau de la peau.

Le système immunitaire doit être entraîné. De nombreux déséquilibres comme les allergies viennent de milieux trop stérilisés ( https://secure.wikimedia.org/wikipedia/en/wiki/Allergies#Hygiene_hypothesis ).

Des bactéries comme Staphylococcus epidermidis sont très importantes pour nous protéger de mycoses et d'autres pathogènes. Elles supportent mieux le milieu acide et salé de notre peau que pas mal d'autres organismes, et participent à un équilibre important.
Comme ces bactéries sont solidement installées elles repoussent l'installation des autres, par plusieurs moyens.

La peau a aussi du sébum, et d'autres protections.

Se laver est important, bien sûr. Mais je pense qu'il y a des moyens de se laver meilleurs que d'autres, notamment vis-à-vis de nos chères bactéries protectrices.
Je me suis déjà lavé à l'infusion concentrée de lierre, mais je n'ai pas testé assez longtemps. Ça marche très bien, et c'est très écologique.
Comme la saponaire, cette plante a été éprouvée et testée depuis longtemps pour la peau et pour laver.

Je ne m'y connais pas assez en savons. J'imagine qu'il y en a de meilleurs que d'autres. Le savon d'Alep est un bon savon, pour l'avoir testé.

Après pour pas sentir… je n'en sais rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Pilier du forum
avatar

Messages : 962
Âge : 34
Localisation : Un peu plus à l'ouest
VPH : Pioneer de chez nazca
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 10:55

Je suis assez d'accord avec Reflet vert. Je trouve que l'usage d'eau de javel très très violent, il faut bien penser qu'il est normal, et même sain, d'avoir des bactéries sur le corps. C'est en créant des déséquilibres qu'on risque d'avoir des problèmes.


Dernière édition par ALagrange (Alex) le Ven 20 Mai 2011 - 11:10, édité 1 fois (Raison : suppression citation intégrale inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zwoofff
Accro du forum
avatar

Messages : 1896
Âge : 59
Localisation : près de Bordeaux
VPH : Metaphysic + Azub 5 + Lynxx
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 11:04

Mais je suis d'ac aussi avec reflet de vert, et Myrddin

Tout aseptiser est mauvais et puis l'eau de javel çà pu aussi alors... Razz

Le savon de marseille à l'avantage de servir à tout comme je l'ai dit plus haut. Là, ce qui est bien c'est que çà limite les produits à trimbaler pour le nettoyage, linge, vaisselle, corps...

Mais avant de tout passer par la Javel et la phobie du microbe, il suffit de rester dans le sujet : "comment faites vous pour ne pas sentir?"
Moi c'est simple :
Douche obligatoire pour tous mes microbes! jocolor jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zwoofff.com
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2563
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 11:14

Zwoofff a écrit:
Douche obligatoire pour tous mes microbes!
J'espère que tu les as bien dressé pour qu'elles se débrouillent toute seule sous la douche, les laver un à un me paraît chronophage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zwoofff
Accro du forum
avatar

Messages : 1896
Âge : 59
Localisation : près de Bordeaux
VPH : Metaphysic + Azub 5 + Lynxx
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 11:23

Mince je suis pris... comment as tu su que ce n'etais que des femelles? drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zwoofff.com
Kapello
Accro du forum
avatar

Messages : 1580
Âge : 43
Localisation : 33350 Pujols
VPH : Bachetta Giro 26 (Biquette) meyerisé : moyeux dynamo et rohloff et TicTac, vélomobile quest
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 11:56

Chuis très propre moi, j'attend que la crasse ait atteint une épaisseur suffisante pour se décoller en plaques qui j'utilise ensuite comme suif pour ma chaine et aussi pour imperméabiliser les sacoches.
Dernier avantage, on m'offre toujours un sac de jetons pour la douche, que je revend aux nécessiteux dans les camping.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2842
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 12:32

Sinon, par rapport à l'eau de Javel, il me semble que la vente en a été interdite en Allemagne il y a quelques temps. Motif? Ce serait une catastrophe au niveau écologique.

Je n'ai pas vérifié, juste les souvenirs de discussions avec des amis Allemands.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6664
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 14:11

Kapello a écrit:

Dernier avantage, on m'offre toujours un sac de jetons pour la douche, que je revend aux nécessiteux dans les camping.

"Que j'offre aux nécessiteux" serait plus flatteur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
Berniche
Accro du forum
avatar

Messages : 1662
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 15:38

Pour ne pas sentir mauvais? Il faut s’aérer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5038
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Ven 20 Mai 2011 - 19:29

j'ai ré-édité mon premier message,et désolé,.........je sais qu'il est un peu long à lire.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6664
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Sam 21 Mai 2011 - 11:19

Coucou, n'en demeure pas moins, après réédition, que je ne partage pas le point de vue.

Le cyclo-camping est une activité sportive, une comme une autre,je n'ai jamais constaté "une exposition aux risques microbiens" accrue, qui nécessiterait plus que ce que l'on fait (normalement) à l'année, se laver.

En quoi faire du sport une journée imposerait de passer au sablage en rentrant, parce que dans ce cas, les brmistes on les grenaille direct.

Pour moi, dans le cadre d'un voyage de quelques semaines, deux trois règles élémentaires.

- Eviter le synthétique à même la peau, son odeur est désagréable, préférer les tee-shirt en laine mérinos. Le synthétique trouve sa place en couche extérieure (léger, wind-stopper).

- Une attention particulière aux pieds (comme doit le faire un marcheur) une paire de chaussure met 16 heures à sécher totalement, donc on aura jamais les pieds réellement au sec.
Puis ya aussi des vilains champelards (mycoses) qui trainent dans certains sanitaires...
Ouf ya des savons pour ça (septivon) et des poudres (etiaxil citée précedemment, econazole) contre ces bestioles, la javel ça ne sert strictement à rien pour cela, pour le reste non plus je pense, une bonne douche et c'est reparti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
La Tortue
Posteur d'or
avatar

Messages : 622
Âge : 38
Localisation : Quelque part en Suisse...
VPH : BMC droit, Nazca Pioneer, Catrike Expe
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   Sam 21 Mai 2011 - 11:46

En voyage ma chérie et moi visons en général une douche par jour, en général au savon d'alep et changeons de vêtements que nous lavons avec le même savon.
Si pas de douche.. Ben tant pis, mais pas plus de deux jours...

L'eau de javel me parait une pollution inutile surtout si l'on utilise le vélo pour son côté écolo...

Et nos microbes, qui nous aident à nous immuniser, aiment bien les voyages!!!!

J'aime bien rouler quand petites chaussettes tee shirt et autres vêtements sèchent sur le porte bagage!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste   

Revenir en haut Aller en bas
 
condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» condamné à sentir mauvais?comment faire en cyclo-camping? cyclotouriste
» ça casse,ça se désoude,ça se dévisse:comment faire en cyclo-camping?
» le TRIKE:vélo idéal pour faire du cyclo-camping? et cylocamper? :oui/non?
» timidité:peut-on faire du cyclo-camping -cyclocamper malgré tout ?
» Enfin une solution pour ne plus sentir mauvais des fesses.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: