Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BRM400 Bourg en Bresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LaurentD
Débutant(e)
avatar

Messages : 21
Localisation : 33121 CARCANS MAUBUISSON
VPH : HR Proto Acier pour entrainements & MR Proto Alu pour tourisme
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 19:53

Tout va très bien !
Entre mes allers retours sur Paris pour des aspects perso et les courses/événements déjà planifiés, j'avais du mal à caser tous les brevets à faire pour le Paris Brest Paris…

Présentation du contexte juste avant le brevet :
Vendredi 13 Mai route pour la course Multimodale de 2h à Lyon comme prévu. Samedi départ de course à 14h (et qui théoriquement devait se terminer à 16h, il nous a été donné à 14h20-25 et nous avons attendu sous la pluie l’autorisation de la Police Municipale... Nous avons bien roule malgré beaucoup de pluie... Nous étions tous complètement trempés... Route dégradée avec des flaques partout dans l'ensemble, virages forcément glissants (d'ailleurs j'ai dérapé 4 fois dont 1 fois limite chute avec un début de crampe pour me rattraper...). Il y avait même une épaisse couche de gravillons dans un virage... En roulant avec Malric, on a fait dans ces conditions du 41,6, Marc était pas loin derrière et avec nous au début en tout cas. Bons résultats compte tenu des conditions, donc satisfait. Première partie terminée, la suite arrive…

Brevet :
Des mon arrivée j'enlève ma ... tenue de ... sport... enfin on ne savait plus trop ce que c'était... je recharge le matériel dans la voiture et pars tout juste 20mn après direction Bourg en Bresse. En cours de semaine, je ne savais pas encore comment j’allais faire pour caser tous les brevets dans mon planning. Ce 400 semblait être la solution, mais en gros en même temps que la course de Lyon pour laquelle Malric et moi nous étions déjà engagée… La veille du brevet, j'avais demandé la possibilité de partir après l’horaire max de départ... C'était ça ou je devais faire un 1000 en Juillet... Donc on fait tout pour être inscrit à ce 400! Hors il débutait à 16h à Bourg en Bresse! Il a fallu convaincre le président par téléphone pour qu'il accepte que je parte seul 2h après tout le peloton en espérant pouvoir les rattraper... Pas très facile d’être crédible, face à des sportifs rompus à ce genre d'exercices lorsqu’on n’a aucune expérience… Surtout qu’indirectement ça veut dire que de toute façon « je vais les mettre dans le vent » même sur longues distances... Un peu prétentieux, mais sans ça le départ différé… Finalement il accepte ouf une étape supplémentaire de franchie.

Une fois arrive pour l’inscription, préparation de la « GranMa » (éclairage, pédales, bouffe, carte, papiers, sacs plastiques, ...) et c'est avec... 4h de retard que je pars... toujours sous la pluie pour 400 bornes... en région plutôt montagneuse... Humm… Je n’étais pas encore parti que l’idée du président (lui étant parti à l’heure) me disant que : «tout compte fait ca n’avance pas tant que ça un VH» m’a traversé l’esprit…
Me voilà parti depuis moins de 3h (22h40 env.), j’arrive en haut du premier col, la pluie est de plus en plus gelée. J'ai appris plus tard qu'il ne faisait que 2 à 4•C... Enfin l'ascension se termine, la descente se profil, j’avais l’impression d’avoir déjà reprit un peu de temps et j’allais en gagner bien plus sur cette portion, donc les rattraper un bon coup. Comme dans les bouquins au moment ou cette pensée me traverse l’esprit, mon éclairage principal s'éteint tout simplement (idée non lumineuse donc !), problème de faux contact... Je bricole, à plusieurs reprises il éclaire de nouveau, puis s'éteint au bout de quelques mètres, j'ai compris va falloir faire sans, aller encore un petit quart d’heure de perdu... Et la météo en rajoute une couche, décidée d'affaiblir le gaillard à un moment opportun! Ce sera un brouillard épais de chez montagne pour vous... 5m max de visibilité (avec ma vue). Il me restait ma pauvre frontale, éclairage secondaire peu puissant, pourtant bien plus qu’aux 24h pour les connaisseurs, car piles neuves. Cette frontale m'éblouissait plus qu'autre chose avec mes lunettes pleines d'eau, de plus avec le froid... la descente… Il me restait env. 6-8h de collines a faire de nuit... Ça s'annonçait pénible et rattraper le groupe, devenait bien moins la priorité, la survie par contre prenait la pole! Je me suis mis en mode endurance, en gérant le froid du mieux possible et j'écarquillais les yeux pour deviner les bandes blanches centrales qui me servaient de guide. Je continuais à prendre des tonnes d'eau du ciel, par devant, par dessous, par derrière, enfin partout... Je tentais de ne pas pester après cet élément (mais... pas réussi...), car la pluie pour la nature est nécessaire, un mec sur un vélo moins...

J'avançais, mais les heures étaient déjà bien longues et dire que je n'avais même pas fait 1/3 du parcours... Je sentais déjà de la fatigue... Baisse de moral pas vraiment, mais ça ne sera pas l’euphorie d’une bonne balade au long cours sous un ciel étoilé…

La nuit pas de possibilité de faire tamponner le feuillet de contrôle dans les bars et autres, alors il faut trouver une boite aux lettres et poster une carte postale achetée au préalable en indiquant le bled et l'heure de passage. Et bien évidemment dès le premier, boite introuvable... J'entame des allers retours et trouve... non pas la boite aux lettres, mais… mon pneu arrière à plat. Bon ça n'est pas grave, je vérifie le pneu, remplace la chambre et je pourrai repartir. Roue remontée, gonflée, je m'apprête à rouler à nouveau heureusement car je suis gelé et... mais la chambre perd de la pression... Je ne comprends pas car les chambres étaient bonnes… Bon faut avancer, je redémonte, utilise du coup ma 2e chambre de rechange et ce qui n'arrive que dans les films, cette 2e chambre perd aussi la pression!!!!! Alors la, je n'en revenais pas! Je les avais vérifiées. J'en ai pas d'autre, seule solution, réparer avec les rustines, mais imaginez coller une rustine sous la pluie... Je suis de plus en plus gelé, après 3 tentatives donc rustines consommées cumulant ce petit arrêt en 1h30 d'intervention (sécher de la colle à rustine, avec les mains gelées et autant mouillées que la chambre et cette pluie qui n'arrête pas...) ça y est la rustine à l'"air" de tenir. Heureusement, il ne m'en restait plus qu'une... J'ai bien eu le temps de me dire que ce petit incident était en train de me mettre dans une situation carrément délicate. Personne ne peut venir me chercher à part peut être l'organisateur, mais je me voyais mal l'appeler à 3h du mat et l'idée de devoir l'attendre en ayant froid comme ça, me poussait à bien attendre que ça sèche ??? avant de remonter! Bon maintenant, il faut trouver cette ... de boite aux lettres... Encore un petit moment de perdu. Sans véritablement compter je devais en être avec mon départ retardé, à 5h50 sur le groupe à ce moment là et tout ça en tout juste plus de 100km, bonne perf! Content le gaillard... Euh… je vous assure M. le président, je roule plutôt vite… Je vous rattraperai !

La pluie ralentie par moment, c’est déjà presque du bonheur, même le brouillard se dissipe par endroits, mais reste très dense globalement et m'occasionne quelques petites frayeurs. Voir la route ou les bandes centrales était tout simplement impossible. Les freinages très appuyés se répétaient, eh oui je ne voyais plus du tout la route…, cela rythmait mon parcours et pour sur je n’étais pas prêt de m’endormir avec ces doses d’adrénaline... M'exploser dans un fossé ne devait pas arriver, donc je jouais la prudence. Des petites récompenses rythmaient également ces longues heures ou je tentais d'oublier humidité, froid et mes yeux rougis par les conditions. D’autres yeux, souvent plus petits brillaient de temps à autres aux bords des routes désertes à emprunter. Seul au monde... Pas tout à fait, plein d'animaux le long du parcours, un chat a même traversé très très près devant (30cm et j'étais à 35km/h), il a eu chaud, moi aussi! Il devait être un peu plus de 4h du mat à ce moment.

Je m'arrêtais aussi pour retirer chaussures et chaussettes (que j'essorais...) et réchauffais les pieds avec les mains et en marchant aussi, puis je tapotais des pieds tout en mangeant un bout de quelque chose, histoire de limité la perte de temps. Il le fallait car je commençais à avoir mal sous les plantes de pieds et avec le km restant, je ne voulais pas prendre le risque d’avoir encore plus mal.

Les km défilaient quand même, j'étais complètement hors plages délai sur le listing bien sur, le retard prit était vraiment trop conséquent, je ne regardais même plus, je me concentrais sur le fait d’avancer le plus vite possible en sachant que j’y arriverai, mais bien plus tard que prévu... Au levé du jour, en poursuivant toujours mes efforts plutôt soutenus (en les adaptants à la distance), sans m’arrêter, en gérant mes commandes de dérailleurs (qui ne fonctionnaient plus correctement, surtout l’arrière), sans oublier mon dérailleur arrière lui-même qui restait très souvent bloqué et que je devais tirer à la main tout en roulant pour redescendre les rapports (le brevet de 300 du we précédent, trempé lui aussi n’a pas aidé). Bonne nouvelle ceci étant, il n’y avait plus qu'1/2h de retard sur le max de la plage, au km 290 (je crois) Il était temps!
Je commençais à me dire que c'était bon. En plus la météo était bonne, je me réchauffais, je regagne quelques Watts. Je rattrape enfin un premier gars qui venait de faire une pause dans cette longue montée, lui dit bonjour en passant. Le braquet le plus court que je pouvais utiliser était un 39x30, avec les 15kg de machines, + env . 4 de sacs, outils, vêtements, eau, nourriture et éclairage, je ne voulais pas descendre en dessous d’env. 70tr/mn pour « gérer » les muscles. Sinon il aurait fallu que je m’arrête complètement. Après cette longue montée s'en suis une très longue descente sur Beaune. Il faisait beau, vue dégagée, longues courbes, beau goudrons, la vitesse était importante, souvent 65-70 (estimé car mon compteur ne marche plus, j'en avait un neuf, mais pas prit le temps de faire aussi ce montage vu le retard au départ) sur de bonnes portions de la dizaine de 10km. Ca fait du bien quand ca roule!
Ensuite, la partie que je craignais arriva… Les indications de parcours non suffisamment précises pour un gars qui n'est pas du coin m'ont fait perdre 15mn à Beaune, puis là encore ça ne suffisait pas, j'ai été contraint de faire 16km à contre sens uniquement pour rejoindre St Jean/Losnes, car les No des départementales n'étaient pas les bons... Avec pas mal de chance je me retrouve sur la bonne route, bonne nouvelle ! J’en étais à ce moment à 6h20 de retard, il fallait que ca s’arrête ! En plus j'ai remarqué que malgré toutes ces histoires du temps avait été rattrapé. J'ai croisé une quinzaine de personnes faisant le brevet. Les périodes « non-stop » ont payé. Je n'avais donc que 25-35km de retard sur les moins rapide à ce moment là, il en restait 110... Hummm, en rattraper une partie reste faisable! J'envoie toujours, mais moins, la fin commence à se faire sentir quand même et nous sommes pour la 1ere fois sur une portion plate. Pratiquement pas de pause, mes jambes sont fatiguées, Ouf le vent nous pousse en plus alors c’est bien plus facile. Je réduis un peu mes efforts, mais pas de trop, car de gros nuages se dirigent vers nous et Bourg en Bresse. Je voulais passer avant bien sur... Et oups j’ai fait l’erreur d’y croire trop vite. Devinez quoi ? Il a bien fallu que quelque chose se passe. Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu de problème… Nouvelle crevaison ! Perte de pression… plutôt lente, mais pas tant que ça… Il ne me restait que 30km, si proche du but... arrggh! Une fuite sans doute trop petite pour être trouvée facilement. Je m’arrête pour regonfler et voir combien de temps ca tiendrait. Ce que j’ai découvert c’est que l’orage m’a bien rattrapé, c’est confirmé… C’est bien de l’eau froide, c’est bien celle avec laquelle je passe mes fins de journées, soirées et nuits en ce moment, il n’y a pas de doute je la reconnais bien avec ses caresses, ses variations de comportement, sa douceur même parfois, ses parfums et ses pieds froids !!! De nouveau trempé, de nouveau refroidi ! Donc vraiment hors de question de tenter une réparation avec une seule rustine en stock avec ma compagne du moment. 2 à 3 km plus tard de nouveau sur la jante… et cette pluie incessante… je regonfle en sachant que je vais devoir recommencer dans quelques minutes… et cette pluie… Je râle encore un bon coup : « mais put… ca ne s’arrête donc jamais ? » « Même quand je dois regonfler 36 fois ces put… de chambres à air! » Complètement inutile mais sans doute que ça me réchauffait. Forcément j’allais devoir m’arrêter encore à peu près 9 fois réellement… La pluie me permettait d’améliorer l’étanchéité avec ma pompe, donc je pouvais rouler un peu plus, bonne nouvelle! Par contre arrivé en ville, pas d’indication, je passe donc 20mn à chercher l’adresse, tout en regonflant régulièrement toujours accompagné bien sur... Le plus difficile lors de cette phase est de se retrouver stoppé par un feu sous cette pluie, qui me refroidissait, tout en sachant que mon pneu pendant ce temps se dégonflait… Je suis arrivé à env. 16h… dans la plage horaire, mais surtout beaucoup plus tard que je ne l’avais envisagé, puisqu’il était question que je revienne à Lyon pour la « Bike Speed » de 14h ! Sur le retour, je me suis arrêté dormir 20mn env. je sentais que je piquais du nez. Ca fait du bien de dormir au chaud et au sec! Content d’avoir réussi ce brevet. Je me souviens aussi me dire que 2 semaines plus tard ce sera le 600. Alors encore 200km dans ces conditions auraient été difficile... Mission à moitié accomplie, j’ai réussi (c’est le principal), mais je ne les ai pas vraiment rattrapé, seulement 7 apparemment ! Effectivement un peu trop prétentieux ! Je n’ai pas vu le président, mais je n’ai pas le 1000 à faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myl'n
Accro du forum
avatar

Messages : 1184
Localisation : Voreppe près de Grenoble
VPH : Fujin SL - Catrike speed -
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 20:06

Franchement dans ces conditions,
On s'est raté de peu, à Lyon, dommage
gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-therapie-grenoble.net
LaurentD
Débutant(e)
avatar

Messages : 21
Localisation : 33121 CARCANS MAUBUISSON
VPH : HR Proto Acier pour entrainements & MR Proto Alu pour tourisme
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 20:21

Oui c'est vrai!
Dommage j'avais bien envie de te voir aussi!

Gros bisous aussi et bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounours
***
avatar

Messages : 148
Âge : 42
Localisation : Bourgoin jallieu
VPH : Metaphysic from METAL bike \_/ (0.0) \_/
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 21:13

Enorme ton recit

chapeau il fallait le faire d'enchainer la course et le brevet !!!

j'avais fait ce 400 l'année derniere mais dans de meilleures conditions et je viendrai pour le 600 en esperant une meilleure meteo...

Tu as du faire une sacré moyenne quand meme ?

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pimprenelle
Accro du forum
avatar

Messages : 1862
Localisation : Nyons - 26
VPH : Roadster Performer Dragon noir - Metabike La cigogne
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 21:52

Chapeau bas, pour ce brevet à la suite des ModesDoux.
Ton commentaire est super, on sent vraiment que cela n'a pas été une partie de plaisir avec cette pluie.
Quand les problèmes commencent, tout s'enchaîne mais tu as résisté… avec ton moral d'acier.
Yeah !! La class Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xael
Pilier du forum
avatar

Messages : 848
Âge : 41
Localisation : Lyon
VPH : Azub Apus 2009, Catrike Speed 2004, TADA 2012
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 22:36

Dantesque !
Chapeau bas pour la double performance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chtite_meuh
Posteur d'argent
avatar

Messages : 366
Âge : 41
Localisation : Lyon
VPH : Kettwiesel, Fujin sl
Date d'inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 22:47

Félicitations Laurent !
Il y a quelque chose à Bourg en Bresse cette année...
Les vélos couchés en auront vu et leur en auront fait voir de belles en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Lou
Accro du forum
avatar

Messages : 1805
Âge : 49
Localisation : Nerville la Forêt F95
VPH : La grue, l'anguille, la girafe, l'albatros, gros pif (A4), le Dodo (tandem dos à dos)
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 23:29

Ca fait plaisir de savoir qu'on va te retrouver fin aout, enfin de là à aller faire un brevet dans ces conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxdebris.free.fr/velocouche/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 23:44

Bravo Laurent.

Jean Lou, vous êtes quant à vous attendus avec votre tandem TD à l'arrivée du PBP par PBPTV. ( j'ai vu le début de la construction, ça promet !! )
Revenir en haut Aller en bas
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 17 Mai 2011, 23:53

Bravo laurent, impressionnant belle détermination

wahou t'as pas l'air aventurier
Spoiler:
 
c'est qd mme incroyable ce que tu as pu faire pour éviter le 1000
tu aurais plus de rendement à remplacer ces maudites chambres par des touffes d'herbes arrachées à la boue
Peut être sur le 600 alors ?

Aprés myl'n et jlou moi aussi je veux bien te voir

A bientôt Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
transat
Posteur de bronze
avatar

Messages : 219
Âge : 54
Localisation : Arles
VPH : Zockra 007
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mer 18 Mai 2011, 00:54

Bravo, un récit comme on les aime : de l'engagement, de l'inconscience et aller au bout sans se dégonfler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3846
Âge : 58
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mer 18 Mai 2011, 08:05

BRAVO Laurent
il en fallait un sacré courage pour prendre le départ et finir ce brevet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
Cycloutil
Accro du forum


Messages : 1980
Localisation : buis les baronnies
VPH : ZOCKRA HR Métabike Performer
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mer 18 Mai 2011, 08:08

SUR ! Ce récit ça inspire le respect et ça fait froid dans le dos et ailleurs !
Et aprés tout ça il était au boulot hier avec Malric .C'est beau la jeunesse que de la fougue .Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cycloutil.com/
LaurentD
Débutant(e)
avatar

Messages : 21
Localisation : 33121 CARCANS MAUBUISSON
VPH : HR Proto Acier pour entrainements & MR Proto Alu pour tourisme
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Jeu 19 Mai 2011, 17:20

Merci pour vos commentaires! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laeti
Accro du forum


Messages : 1097
Localisation : alpes de haute provence
VPH : Metathesis 20/26 CATRIKE POCKET 16/20
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mar 24 Mai 2011, 19:08

Hallucinant!!!!! pale
Quel courage!!!!
Un million de bravos!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4664
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mer 25 Mai 2011, 09:46

vous auriez vu la taille de ses sacoches le dimanche soir!! --> celles sous les yeux s'entend ;-)

un bel exploit pour sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   Mer 25 Mai 2011, 10:29

Récit à la hauteur de l'exploit. On adore et on aurait presque envie de te dire encore si nous n'étions pas inquiet quand tu joues sur le fil du rasoir. :-)

Mention 18/20 pour l'engagement sur les deux courses mais seulement 5/20 pour donner des nouvelles nom d'une pipe.

BRAVO!!!
Comme dit une copine "c'est pas un mickey!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BRM400 Bourg en Bresse   

Revenir en haut Aller en bas
 
BRM400 Bourg en Bresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rassemblement de voiture à Bourg en Bresse
» Semi de Bourg en bresse
» Qui vient au CD de Bourg en Bresse le 25 Mai ?
» Agen - Bourg en Bresse (62-09)
» bourg en bresse 2 oct

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance :: Paris-Brest-Paris & BRM-
Sauter vers: