Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 39
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Mar 15 Mar 2011, 16:36

Je serais au départ du Brm 200 Km d’Auffay le 2 avril à 8H, premier long brevet sur mon vélo-couché Baron, je m’y présenterais malgré une préparation insuffisante et une déconvenue récente lors d’un trajet boulot (résumé : gros coup de fatigue sur le retour au point d’avoir de sérieux doute sur la faisabilité de mon projet PBP 2011 en VC), j’ai décidé de prendre les brevets les uns après les autres (je ferais les 4 d’Auffay) et de voir si ma route peut aller jusqu’à Brest et en revenir….. J’espère croiser d’autres vélo-couchés pourquoi pas !
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 39
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Sam 02 Avr 2011, 21:50

De retour à Auffay à 19h30 pour un départ à 8h00....un deuxiéme VC au départ François Pelluchon FPellu comme pseudo je crois....nous avons rouler une bonne heure et demi puis il m'a laissé partir...il doit rouler aussi peu vite que moi mais lui fait plus de longues pauses...résumé de cette journée bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
fpelu
**
avatar

Messages : 65
Âge : 66
Localisation : 50250 Varenguebec
VPH : Méta Randonneur Edition
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Lun 04 Avr 2011, 12:58

Bonjour Bastien, j'ai terminé un peu plus d'une heure après toi, j'étais le dernier à arriver.
J'ai enregistré 209 km (quelques erreurs de navigation), 1h55 de pause et 12h45 au total.
J'ai trouvé que le parcours empruntait trop de routes à grande circulation. Qu'en as-tu pensé?
Sinon le temps a été agréable, les VD apparemment se sont plaints du vent.
Tu fais le 300 le 16/04?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 39
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Lun 04 Avr 2011, 20:57

Bonjour François, en fait c'est Sébastien et pas "C'est Bastien", difficile de tout comprendre avec le bruit du vent dans les oreilles tellement nous allions vite.....208,6 km pour moi donc pas trop d'errance de parcours: il était donné pour 206 bornes....le compteur me donne 10h21 de vélo et 1h05 de pauses et courtes pauses. Cela me donne 1h10 de plus qu'en 2009, voir même moins d'une heure car le Bac de Duclair ne m'a pas attendu et le gros des arrivants était à son bord. Bref je suis satisfait de cette sortie avec 220 bornes de préparation en 4/5 sorties, je suis ravi de rentrer dans les délais...compte tenu de mes 450 kilométres de fin août à mi septembre 2010 puis coupure jusqu'au 25 février 2011 pour la reprise...en fait je crois que j'ai du faire mon 1000éme kilométre au cours de ce brevet (je m'en rends compte en faisant ce message...)
Pour les routes empruntées je n'ai pas ressenti de trés grande présence des voitures mis à part Bourgteroulde - Le Neubourg assez fréquentée et exposée au vent (pas trop génant pour nous en tout cas pas ressenti comme mon principal ralentisseur qui était plutôt ma forme légére...) super mété en effet (coup de soleil coté gauche...)
Je serais là pour le 300 et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
fpelu
**
avatar

Messages : 65
Âge : 66
Localisation : 50250 Varenguebec
VPH : Méta Randonneur Edition
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Mar 05 Avr 2011, 07:11

Le Héron a écrit:

Je serais là pour le 300 et toi?
J'ai bien envie de le tenter.
Je n'ai jamais fait une aussi longue distance.
Mais je vais attendre un peu de voir la météo.
S'il flotte ça risque d'être galère.
Pour info, il y a aussi un 300 à Rouen dimanche prochain 10/04, mais là je suis en Bretagne.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 39
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Mar 05 Avr 2011, 23:22

Dimanche je me contente de 100 bornes pour entretenir le rythme, Neufchatel en Bray départ 7h, par contre pour le 300 avec 2 x 200 de suite tu dois pouvoir passer cette formalité sans mal...fort de 2 x 200 je crois que je n'aurais pas les doutes que tu as, par contre la météo pourrait avoir de l'importance, bord de mer et quelques belles bosses sur ce parcours magnifique....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 39
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Jeu 14 Avr 2011, 11:41

Voilà mon "petit" résumé:

Ca y est on y est, le 200 d’Auffay c’est pour demain et il va falloir préparer le vélo pour affronter les 200 kilomètres du parcours. Depuis 2 sorties le dérailleur connait des ratés je décide donc d’opérer quelques réglages qui semblent régler le problème. Je pose un garde-boue à l’arrière après avoir pris soin de le couper à la dimension appropriée, j’installe les sacoches latérales Radical en plus des dorsales que je laisse toujours, et décide une répartition équitable du matériel à emporter : poche arrière droite je dispose la poche à eau d’1 L (j’ai fait sauté le porte bidon coté gauche, je ne maîtrise pas assez le baron pour me saisir du bidon sans risque), du même coté droit dans la sacoche latérale je mettrais les réserves de ravito et la feuille de route (je fais un essai sur le Home-trainer pour voir si la main tombe bien dans la sacoche en roulant… cela devrait le faire), coté gauche dans la dorsale : le nécessaire de réparation et dans la latérale : le coupe-vent, le gilet réfléchissant et les couches que j’enlèverais en cours de route. Je fixe le capteur du compteur et met en place les piles pour les éclairages : frontale et éclairage avant sur le cintre. Tout semble prêt niveau vélo pour prendre le départ, je charge la monture dans la voiture pour un départ demain vers 7h pour Auffay.

La nuit fut bonne car celle d’avant avait été mauvaise, j’étais donc trop fatigué pour que l’impatience gâche mon sommeil. Direction Auffay ou j’arrive 25 minutes avant le départ et ou je me gare comme à mon habitude sur le parvis de la collégiale. Tandis que je décharge mon vélo et que je me prépare, une voiture se gare à ma hauteur et le chauffeur se renseigne sur le fait que je sois en VC, il me dit qu’il en a un aussi (je reçois l’information mais je pense à ce moment là qu’il en a un aussi mais chez lui et que c’est en vélo droit qu’il compte faire ce brevet). Je lui indique le lieu des inscriptions et je finis de me préparer. Le chauffeur me rejoint et je m’aperçois que c’est bien en vélo-couché qu’il compte faire ce 200 : il roule en Méta 26 x 20 aussi, il était au départ du 200 de Rouen la semaine passée et s’est fait une belle frayeur, une plaque d’égout l’a jeté au sol sans gros dommages si ce n’est une belle pizza sur la cuisse mais a quelque peu freiné sa confiance dans le vélo. Je lui demande comment il roule et compte tenue de sa moyenne annoncée lui indique que l’on devrait pouvoir rouler un bout ensemble.

Direction la halle couverte d’Auffay pour procéder à mon inscription, comme confirmé cette semaine mon Jean-Louis (celui de Bordeaux-Paris 2004 et Bordeaux-Madrid 2005) est là, il est inscrit et déjà prêt à partir, le temps de se saluer et de capter ses bonnes ondes et je me rends à l’inscription. Les formalités effectuées et la carte de route en main je redescends pour attendre le départ. Un cyclo s’intéresse à mon vélo couché qu’il qualifie de beau (ce à quoi je réponds que je ne sais pas s’il est beau mais qu’il est couché sans aucun doute) il me demande si je suis du Calvados et se risque à un pseudo : Normandiebent….Didier Varin ce n’est pas moi mais le baron lui a appartenu un temps après avoir été la monture de Robin. Le cyclo (en fait Seinomarin du forum des rubans blancs) prend des clichés de mon vélo et de randonneuses Singer dans l’attente de leurs cavaliers. Je suis prêt mais ou est mon homologue couché ? Je retourne sur le parking afin de voir ou il en est de sa préparation…qu’il termine. L’essentiel des autres cyclos est parti y compris mon Jean-Louis que je ne reverrais pas (à noter que comme programme il avait prévu ce 200 le samedi et celui de Dieppe le lendemain…il bouclera chacun en un peu plus de 8 heures pauses comprises...no comment !)

Le pied d’impulsion sur la pédale, le GPS qui mouline pour Fpelu puisqu’il s’agit de lui et nous voici lancés sur ces 200 kilomètres et quelques poussières. Première hésitation, à gauche oui c’est cela !...une petite bosse pour s’échauffer et les derniers vélos droits à partir nous déposent mais nous souhaitent une bonne route. Je tempère mon coup de pédale du matin pour attendre François qui attend le chargement du parcours sur son GPS, et commençons la discussion sur le vélo-couché. Fpelu est surpris de me voir aussi jeune, a priori en bonne santé et déjà couché…mais déjà les BRM je lui réponds c’est pour les « vieux » et pourtant j’y suis déjà. Nous flânons sur les routes Normandes tantôt l’un passe devant dans les remontées tantôt l’autre…Fpelu prend goût à ces distances qu’il n’avait pas pratiqué depuis des années et à d’autres allures plus sportives et sur des vélos plus relevés. Il pratique le VC depuis aout 2010 soit quasi au même moment que moi avec un peu plus de kilomètres dans les jambes mais guère plus, malgré tout son 200 de la semaine passée lui sert de repère bien que sa chute le fasse douter de certains aspects de la pratique. François m’indique qu’il prend pas mal de pauses quand il roule et qu’il prévoit à terme de me laisser partir devant, ce sur quoi je ne le contredis pas car bien que ne roulant pas beaucoup plus vite j’ai tendance à m’arrêter moins, d’autant que j’essaye d’impacter au minimum mon temps d’absence de la maison.

Pour le moment les impressions sont bonnes et le coup de pédale me semble bien, la sortie de mardi de 75 bornes m’a fait du bien. Nous allons rouler une bonne heure ensemble, nous échangeons sur les rassemblements VC qui permettent de regrouper les adeptes de la secte, Fpelu irait bien cette année à Sault pour ma part ce sera difficile…nous parlons de Serge Coutton alias Cycloutil chez qui il a acheté son Méta qui semble très pro. Notre séparation s'opère après un passage de pont d'autoroute je prends un peu d'avance et puis je m'aperçois que François n'est plus dans le sillage, je lève le pied pour l'apercevoir dans le rétro, je crois le voir à plusieurs reprises mais rien n'y fait nous ne roulerons plus ensemble aujourd'hui, nous approchons alors de Buchy au kilomètre 30.

Dés lors je vais passer pas mal de temps tout seul en direction du premier contrôle prévu aux Andelys (KM 80), lorsque j'hésite sur une direction à prendre je questionne à la volée les passants à proximité, une dame dans Buchy pour la direction Les Rebets...je pense m'être un peu écarté de la route pour me rendre à Vascoeuil, un monsieur et ses deux petits-fils ne semble pas plus précis que moi mais sont forts intéressés par le VC, les garçons ont été épatés après m'avoir doublé en voiture et le papy du coup est ravi de mon arrêt devant sa barrière. Je vante les mérites de l'engin sans minimiser ses faiblesses...faudrait pas croire que tout est facile non plus. Je rejoins Vascoeuil après une longue descente j'adore, panorama ouvert sur un paysage normand puis route qui serpente le long d'un cours d'eau: L'Andelle (je tente mais je n’ai pas vérifié). Passage prés du château de Vascoeuil et arrive la bosse dans laquelle j'avais été repris par un petit groupe en 2009, 3 kilomètres à 3,9 % dans lesquels je m'installe bien et que je monte sans trop me faire mal, j'aime les montées entourées d'arbres il est plus facile d'y trouver son rythme sans doute la quiétude des lieux. Je rejoins Lyons la Forêt avec la bosse dont je me souvenais pour en sortir 1,8 kilomètres à 4,4 % et j'y ressens les premières contractures, ma technique est de penser à tirer sur les pédales plus que de les pousser et cela parvient assez bien à me soulager. Direction Ecouis une nouvelle bosse de 4,5 kilomètres à 2 % que je passe bien autour de 14 km/h.

Enfin arrive le premier ravito aux Andelys pour recharger les batteries et informer ma chérie de mon avancée et de mes prévisions de planning (toujours ce sentiment de culpabilité de prendre sur le temps familial). Je trouve un café qui fait self: un pointage, un coca et un sandwich fromage...en terrasse car il fait chaud, je fais sauter jambières et manchettes. Une jeune fille remarque le vélo d'handicapé et son papa d'un coup d'œil avisé la contredis sur mon état de santé je suis encore à classer parmi les « valides », mais s'il m'avait vu descendre à mon arrivée, une douleur sous le pied droit m'empêcher d'avoir une démarche présentable. 86 kilomètres d'effectuer à mon compteur pour à peine plus de 4 heures de vélo 20,2 de moyenne, je me sens bien c'est vrai mais cela ne se traduit pas sur la moyenne.
27 minutes de pause plus tard je repars pour la suite de la journée soit encore 120 kilomètres mais bon à ce stade j'ai déjà battu mon record de distance en vélo couché.1 kilomètre plus loin ma chaine me lâche et se loge dans l'axe de ma roue avant je procède au contrôle: un maillon est tordu et provoque un bruit à chaque passage puis provoque une résistance qui tend puis détend aussi sec la chaîne qui vient se coincer contre l'axe de la roue avant. Je procède à la réparation mais le maillon n'est pas aligné parfaitement et le bruit demeure. Trois cyclos me dépassent pendant ce temps mais je n'ai pris que 4 minutes pour réparer et je pense qu'ils ne sont que 2 minutes devant. Direction Heudebouville, je franchis le pont sur la Seine comme indiqué par la serveuse du self. J’avais connu aussi un problème de chaine il y a 2 ans à peu prés à cet endroit et j’avais du lâcher le groupe que j’accompagnais, j’étais revenu peu après une longue bosse dans laquelle j’apercevais le groupe, de la même manière j’aperçois les 2 cyclos qui m’ont passé dans Les Andelys. Je m’applique dans la bosse et je suis rassuré sur mon coup de pédale car mes cyclos en point de mire on l’air de peiner un peu également. Plus loin sur la route je les reprends à la faveur d’une pause que je suppose technique, je dépasse les 2 en les saluant et en reprend un 3éme un peu plus loin qui je suppose attend les 2 autres.

Pas de pause pour moi je poursuis ma route à mon train, le troisième cyclo sans doute partagé entre le désir d’attendre les 2 autres et celui de me reprendre remonte à ma hauteur après une petite chasse qui lui fait se demander si j’ai un moteur sur mon vélo, ce à quoi je répond que son moteur n’est pas mauvais non plus compte tenu du coup de pédale qu’il produit, la confirmation en est fait qu’après m’avoir repris il part et je ne le reverrais pas.

Je suis repris à nouveau un peu plus loin à la faveur d’une bosse qui n’en finit pas et dans laquelle je plafonne un peu, deux cyclos d’Auffay le club organisateur me reprennent : plutôt l’un me dépose et l’autre se cale dans mon sillage, nous approchons alors d’une partie assez rectiligne mais pas toute plate en direction de Louviers puis Le Neubourg, malgré la force réputée du vélo-couché sur ce type de profil c’est moi qui profite de leur sillage, je les suis sans peine sur le plat et m’applique à les suivre dés que cela remonte un peu, en fait j’hésite à passer dans chaque petite descente, et je fais l’effort dans la montée suivante…je continue à rouler comme si j’étais en vélo-droit. Les bosses se passent tant bien que mal, j’accroche assez bien sur les faux plats et quand la pente s’adoucit en fin de montées j’arrive alors à reprendre du terrain. Nous ne sommes pas sur de l’itinéraire emprunté pour rejoindre Louviers mais y parvenons tout de même. Pointage à 15 H à l’office de tourisme du Neubourg, le cyclo d’Auffay que j’estime le plus expérimenté épate l’hôtesse d’accueil en lui présentant notre parcours du jour et l’objectif ultime de Paris-Brest-Paris. Un passant qualifie ma poche à eau de réservoir et je lui confirme que comme pour la voiture sans mon carburant je n’avance pas non plus.

La prochaine section doit nous mener jusqu’au Bac de Duclair, je laisse plus souvent mes compagnons prendre le large je dois ressentir la fatigue…je prends le large dans une descente puis je suis repris dés que cela monte et finalement je suis lâché, j’ai l’espoir de faire la jonction au bac et de finir avec eux même si je n’ai pas un souvenir de facilité de la section finale après la Seine. Grosse descente, une pointe à 62km/h vitesse à laquelle je n’ai plus les craintes que j’avais. Malgré cela et bien que je les aperçois je ne rejoins pas les 2 d’Auffay. Je remonte la file des véhicules qui attendent pour embarquer et me présente à quai trop tard, tout le monde est à bord, un gros paquet de cyclo est en route pour la rive opposée, j’ai manqué l’embarquement pour 2 minutes. 15 à 20 minutes de coupure, j’achève la moitié de mon sandwich et constate la fin de ma réserve de boisson. Je crains la partie à venir, il est plus de 17h30 quand je repars et je sais déjà que je ne serais pas à Auffay avant 19h.

Je débarque de l’autre coté de la Seine et entame le retour, le relief n’est pas si défavorable que dans mes souvenirs, je ravitaille en solide à défaut de liquide et passe les petites et moyennes bosses avec moins de mal que je ne le pensais. Je sais qu’il faut rallier Tôtes après cela c’est descente jusqu’à la voiture. Je croise un conducteur qui me salue et je crois reconnaitre Fpelu, ce à quoi je suis dubitatif : comment pourrait il être déjà sur le retour, ou alors je l’ai pas vu passer à la faveur de mon ravito aux Andelys, mais du coup il n’aurait pas fait tant de pauses que cela ! En fait il n’en est rien, je pointe mon carton d’arrivée et Fpelu est encore attendu, il est le dernier sur la route. Rendez-vous est pris pour le 300 du 16 avril, ce que je confirme au président Mr Legal « Cyclohn ».

A noter grosse présence de décapotables sur la route, autant de cons pour vous raser qu'en vélo droit mais bien plus de salut et de kalxons sympas pour saluer l'originalité du vélo....ca file la pêche.

Rendez-vous le 16 avril pour le 300 d'Auffay, il faut que j'ouvre un sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
Jean-Lou
Accro du forum
avatar

Messages : 1805
Âge : 48
Localisation : Nerville la Forêt F95
VPH : La grue, l'anguille, la girafe, l'albatros, gros pif (A4), le Dodo (tandem dos à dos)
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Jeu 14 Avr 2011, 15:30

bonne balade samedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxdebris.free.fr/velocouche/index.html
Le Héron
**
avatar

Messages : 96
Âge : 39
Localisation : Haute-Normandie
VPH : Baron enfin....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Jeu 14 Avr 2011, 18:43

Merci Jean-Lou en effet le 300 tu le connais bien...grosse perf en 2009 ...je serais loin de ce niveau à coup sur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/lesdigressionsduheron/
fpelu
**
avatar

Messages : 65
Âge : 66
Localisation : 50250 Varenguebec
VPH : Méta Randonneur Edition
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   Ven 15 Avr 2011, 00:14

Bonjour Sébastien, ou plutôt bonsoir,
Quel récit homérique! Fantastique!
Demain soir, de retour de Rabat, j'arriverai à peine dans mon lit que tu seras prêt de te lever pour aller faire ton 300.
Malgré tout, ça me tente, mais je sais bien que je serai trop crevé.
Bonne route à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril   

Revenir en haut Aller en bas
 
200 Km d'Auffay (76), le 2 avril
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 200 Km d'Auffay (76), le 2 avril
» Petit compte rendu de mon 1er 1000 (Auffay, le 23/08/2010)
» 300 d'Auffay le 16 avril
» BRM 300, AUFFAY, Samedi 21 avril 2012
» [18 AVRIL] 4eme meeting de passion tuning 28 , à chartres ,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance :: Paris-Brest-Paris & BRM-
Sauter vers: