Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7439
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Sam 08 Jan 2011, 19:01

concenant le Leitra
plusieurs roulent en France
ces VM ont participé à PBP
et je pense qu'il y a possibilité d'aller à l'usine pour "aider" au montage de son engin
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HTC 87 Magic
Pilier du forum
avatar

Messages : 869
Âge : 53
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Lun 28 Mar 2011, 17:19

un toit pour le rotovelo de chez Trisled
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asocat
Pilier du forum
avatar

Messages : 749
Âge : 41
Localisation : Lasson, Calvados
VPH : trike en autoconstruction à peaufiner - asocatrike -Baron
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Lun 28 Mar 2011, 17:40

Le détail important, l'essuie-glace !
A lire sur d'autres posts, il semble que cet élément soit très utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Lun 28 Mar 2011, 21:40

Oui, mais l'intégration des rétroviseurs ne semble pas avoir été prévue. Rouler en vélomobile sans rétroviseur, c'est très dangereux.

Il manque aussi la possibilité d'ouvrir juste sous le pare-brise pour chasser la buée. Ce qui est très efficace. Et utile.


Ils ont fabriqué le prototype sans regarder les solutions trouvées par WAW ou Cab-Bike à ces problèmes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
benoit59
Débutant(e)


Messages : 23
Âge : 57
Localisation : Montréal
VPH : Catrike Expédition
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Lun 28 Mar 2011, 22:09

C'est une serrure au bas du toit (coté gauche en bas de la fenêtre)? Si oui, c'est une excellente idée.
Benoît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mar 03 Mai 2011, 07:19

Eu l'occasion de tester sur le Spezi le rotovélo.

Technique
Première constatation : conception minimaliste. Ce qui ne veut pas dire simpliste. Il y a juste ce qu'il faut sans fioriture, c'est l'essentiel selon Trisled.
La coque ploie quand on s'installe dedans. Deux beaux plis se forment lorsque l'on appuie les bras de part et d'autre de l'hiloire pour monter et descendre. La coque revient très bien en place. Ma seule question est : que va t il se passer l'hiver sur des températures largement négatives? A l'échelle de l'europe (nous aurons très largement l'occasion d'en reparler) je ne suis pas certain, mais ne demande qu'à être informé/rassuré, que le cahier des charges australien est bien pris en compte les températures très basses que l'on peut retrouver aussi sur le continent américain second marché clairement visé part Trisled.

L'empattement est très court, empattement rendu possible par le choix de 3 roues en 20".

Double commande gauche droite avec système de freinage indépendant sur chaque roue avant.
Triple plateau à l'avant et 9 vitesses à l'arrière (info que l'on peut retrouver sur le site) les commandes de vitesses sont en bout des manettes de direction.

La structure est un trike minimaliste non suspendu sur laquelle est greffé une coque qui n'est pas porteuse et qui protège le ou la (j'insiste) pilote.

Premier contact
Je plonge dans le "cockpit". La couleur flashi vert du modèle d'essai laisse passer une lumière à l'intérieure qui est très agréable. L'espace pour les jambes est assez grand et surtout la lumière qui passe à travers la structure donne un ton gai et ludique à cette installation. Le siège est "moulé" dans la coque et seule des bandes de mousse haute densité sont collées pour assurer un peu de confort en sus de l'élasticité de la coque. Je pose les pieds sur les pédales et déverrouille les freins. N'étant pas le bon rapport je ne force pas et lance juste un peu le rotovélo pour jouer du dérailleur arrière. Les commandes sont douces et les tire sur les manettes du guidon pour improviser des chicanes virtuelles à basse vitesse. Je prends un peu mes marques, et dans ma tête un lampion vert m'indique un GO, et je lache les watts. Le rotovélo s'ébranle, la baume plie sous chaque coup de pédale, mais le compteur a du mal a décoller. Je le sens lourd un peu inerte, mou. Je freine et relance au point de faire déraper le kojak arrière qui pourtant roule sur un excellent revêtement sec, pneumatique qui dérape et laisse sur le bitume de belles virgules noires. Je relance encore. Le Rotovelo reste bien dans l'axe, il ne cherche pas du nez comme peu le faire un Quest (espèce de louvoiement) mais ne répond pas aussi bien même s'il affiche sur le papier un poids inférieur de 10%. Demi tour. Très bonne surprise il braque bien et je joue plusieurs fois de la pression sur les freins pour le placer et essayer de le prendre à défaut en vain. Il s'inscrit bien dans la courbe et c'est un pur bonheur de piloter aussi bien avec les freins que les manettes l'un et l'autre assurant un très bonne homogénéité. Je plonge la tête dans l'habitacle et repousse fort. La baume navigue au moins de 20mm de gauche à droite. L'acier ne supporte par la totalité du couple et son élasticité est fortement sollicité. Pour autant ni le dérailleur ni le tube chaine ne viennent toucher les mollets. Mais il y a une déperdition d'énergie importante. Je recadre immédiatement. Le rotovélo n'est pas une vélomobile de performance et l'objectif n'est pas d'encaisser 400W. J'avoue quand même être curieux de refaire le test avec des SPD car mes baskets ne me permettent pas de tirer. car sur les démarrages forts je tire 1/3 du temps avec la jambe opposée sur la partie haute de la pédale poussée. cela permet d'être beaucoup plus puissant et de faire des démarrages comme en cote qui sont salvateurs. Mais c'est terrible pour la baume qui littéralement tordue avec un double couple. Je regrette les SPD aussi car mes talons frottent très régulièrement la route. L'inventeur présent me dira ensuite que cela dépend de la longueur de baume (qui est trop courte dans le réglage présent) et dit qu'il n'y a pas de problème avec des SPD dont le point d'accrochage remonte le pied sur la pédale. Sincèrement ce dernier argument ne me semble pas si certain puisque les cales sont réglables et que pour ma part elles le sont plutôt pour pédaler avec l'avant du pied. En revanche la longueur de baume est en effet un argument avec l'angle qu'elle forme elle éloigne forcément les pieds du sol.
Je relance, encore il part, roule mais sans grande conviction comme si une main le retenait, ou plutôt comme s'il ne rendait pas tout. Je ne le sens pas lourd mais plutôt mou. Donc le Trisled rotovélo n'est pas une bête de course mais ce n'était pas a vocation ni son ambition surprise.
Revenons à l'essai. Zig zag, laché de commande, j'essaye de faire tout ce qui est possible d'imaginer. Sur un virage a vitesse moyenne je serre très fort les freins surtout la roue intérieure, et comme sur un trike la roue arrière monte en l'air le museau du rotovélo vient frotter le bitume mais le tout dans un mouvement très saint et largement téléphoné. Un français que je connais pas (mais peut être qui lira ces lignes) fera derrière des essais de shimmy, essais que j'ai trouvé vain pour ma part dans mes essais et dans ce qu'il voulait démontrer au fabricant. Je n'ai pas eu le temps de lui parler c'est dommage.

J'essaye d'imaginer monsieur et madame tout le monde au volant de ce tupperware à roulette et tente de mettre en sommeil le diable qui est en moi. C'est saint. Diablement (ah mince c'est vrai pardon) pontificalement rassurant. Ludique, la cohérence est là, la prise en main facile sans surprise.
Le bruit dans l'habitacle est présent sans être trop dérangeant. Comme le plastique le bruit est plus mou, moins sec que la fibre et le carbone. C'est feutré, pas cosi, ni étouffé juste un peu souple...
Voilà c'est le mot qui me vient a l'esprit le rotovélo est un véritable tupperware à roulette. L'outil de la bonne famille. Maman pour aller faire les courses d'appoint. Le vélo que l'on peut prêter à l'adolescent de la famille qui grâce au rotovélo enchevêtra son appareil dentaire avec celui de la voisine derrière la palissade. Vélo que papa pourra prendre pour aller au travail de temps en temps (ne rêvons pas pour une utilisation quotidienne, même si le rotovélo s'y prête) même s'il pleut. Il a sa place dans le garage entre la tondeuse à gazon et le monospace. Il ne craindra pas d'être laissé devant la boulangerie, ni que l'on pose dessus le pack de lait pendant que l'on cherche les clés pour le décrocher du poteau où il a été sécurisé.
C'est bel et bien la première fois qu'un vélomobile est pensé utilitaire et même si la plus part des gens ici rêvent d'une vélomobile pour son efficacité, lisez bien qu'une ère nouvelle est née (si ce n'est un retour à la source), le vélomobile utilitaire.

Je regrette simplement que l'installation à son bord soit aussi sportive (que le reste du marché de type hiloire) car tout le reste le rend très accessible au quidam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
generationsfutures
Posteur de bronze
avatar

Messages : 223
Âge : 39
Localisation : St Père en Retz (St Nazaire)
VPH : Nazca Pioneer / Optima Baron / Ice B1 / Alleweder A2 / Greenspeed tandem / Quest velomobiel.nl
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mar 03 Mai 2011, 14:31

C'est dommage qu'on se soit râté ....

J'ai loupé l'essai du rotovélo mais par contre j'ai beaucoup discuté avec Ben Godall, le fabricant de TRisled. J'ai pu monter dans le rotovélo à l'arrêt et comme toi, je confirme que c'est assez sportif de s'assoir dedans. Une coque molle, c'est pas évident pour prendre appui et s'extirper du vélomobile.
Quand j'ai vu le diamètre de la bôme en acier, je me suis dit que cela devait être assez mou. Tu nous le confirmes donc bien.

Je pense qu'au prix où ils vendent leur rotovélo (6000 euros), cela ne peut pas être un vélo qu'on ne craint pas d'abîmer ou de se faire voler à la sortie de la boulangerie.
L'idée d'un vélo avec une coque en plastique qui devrait théoriquement considérablement baisser les coûts de production d'un tel vélomobile est bonne, mais encore faut il que cela se retrouve dans le prix du vélo.
Résumé : rotovélo = 32 ou 34 kg prix 6000 euros quest ou milan : 34 kg et 6000 euros.
Celui qui a 6000 euros à mettre dans un vélo ne réfléchira pas longtemps avant d'aller vers un Quest.

Si je suis venu au Speezy cette année, pour la première (et probablement dernière) fois, c'était justement pour voir le responsable de Trisled pour discuter de l'Avatar. Trisled en a produit 7 exemplaires mais ils se donnent deux ans pour l'améliorer considérablement et l'alléger jusqu'à 23 kg. En attendant, ils se concentrent sur d'autres projets dont le rotovélo et ne fabriqueront plus d'avatar.

Quand j'ai vu le poids du go one évolution en carbone (autour de 21 kg), je me suis dit que l'avatar était déjà bien dépassé.

Et à tout bien regarder, le quest est vraiment le vélomobile le plus aboutit de toute la production actuelle, en particulier du point de vue utilitaire.

Et pour terminer, l'Orca pèse 39 kg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.generationsfutures.net
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mar 03 Mai 2011, 23:48

pierre1911 a écrit:
Eu l'occasion de tester sur le Spezi le rotovélo.

C'est bel et bien la première fois qu'un vélomobile est pensé utilitaire et même si la plus part des gens ici rêvent d'une vélomobile pour son efficacité, lisez bien qu'une ère nouvelle est née (si ce n'est un retour à la source), le vélomobile utilitaire.


Ben et l'Alleweder A4 ? Depuis 1993 c'est un vélomobile utilitaire, qui ne craint rien, tout aluminium, facile à réparer. En plus du Rotovélo il a une suspension confortable, et une transmission plus simple à manier (3 vitesses dans le moyeu au lieu des plateaux) et enfin l'accès est très facile.
La bôme ne se tortille pas (par contre le boitier de pédalier est en plastique et ça, c'est moins bien).

Je ne vois qu'un réel avantage au Rotovélo : Il est semble-t-il maniable, stable au freinage (quoique, 2 freins à la commande séparées). La stabilité de l'Alleweder est très perfectible, et la direction par guidon et cardan pas évidente.

Alleweder 3700 euros pour 35 kg. rotovélo 6000 euros pour un poids similaire. Le vélomobile utilitaire c'est lequel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mer 04 Mai 2011, 02:36

Comment pouvez vous annoncer un prix de 6 000 euros à qui veut bien l'entendre (ou le lire) quand le prix n'a pas été fixé par le constructeur sur l'Europe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mer 04 Mai 2011, 03:28

pierre1911 a écrit:
Comment pouvez vous annoncer un prix de 6 000 euros à qui veut bien l'entendre (ou le lire) quand le prix n'a pas été fixé par le constructeur sur l'Europe?
Certes ce n'est pas un prix officiel, mais 4500 euros départ Australie, plus la caisse et le transport et les taxes, en importation individuelle, ça risque fort de dépasser les 6000 euros.

On peut toujours rêver à une fabrication sous licence ici...
Rêver, c'est gratuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mer 04 Mai 2011, 08:15

Ceux qui on parlé avec Trisled sur le salon n'ont pas ces informations, car leur objectif semble d'être placé bien en dessous de ce prix.
Je reste prudent et ne souhaite pas donner de faux espoirs tant que nous n'avons pas en main un document de Trisled.

Je ferai simplement ce parallèle.. Il y a 20 ans les constructeurs Français vendaient aux états unis 30% moins cher des modèles très hauts de gamme avec des options qui n'existaient pas en Europe ce qui grosso modo faisait une remise de 50%... Et ce uniquement pour avoir le marché.
Trisled veut le marché européen. Nous savons tous que son produit peut être vendu moins de 4 000 euros, techniquement et économique c'est tout à fait viable. Le trike nu peut être vendu 2 500 euros et la coque 800. C'est à peut pret ce que vaut un trike assez simple en Acier et ce que vaut un kayak rotomoulé. A propos une vidéo de la technique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mer 04 Mai 2011, 18:07

Seulement Trisled est un artisan, et il ne peut gérer une production sur plusieurs continents.

S'il se met à sous-traiter en Chine (Comme des entreprises du groupe de Rotomod, par exemple, mais chut, il ne faut pas le dire), la fabrication sera moins chère, mais la coque complète en une seule pièce convient-elle ? Je ne vois pas comment :
1) Empiler les coques rotomoulées dans un container pour en expédier un max en Europe à moindre coût. Ce serait plus facile avec des demi-coques, comme celles du Cab-Bike, par exemple.
2) Ecouler des containers entiers, même un à la fois par continent.

Je reste critique sur le produit. Pour avoir une coque assez rigide pour ne pas casser à force de monter et descendre, il faut mettre une épaisseur suffisante de plastique. Le rotomoulage tend à répartir le plastique avec des surépaisseurs aux extrémités, et des parois minces. Ce n'est pas forcément ce qui est nécessaire. On est alors obligé de faire une coque lourde. Sauf à intégrer un treillis de fibres, mais c'est assez technique.

Idéalement, avec une main-d'oeuvre peu coûteuse, comme en Chine, on pourrait faire une coque épaisse pour avoir de bonnes parois avec la technique du rotomoulage, puis raboter les surplus d'épaisseur inutiles, même si c'est long. Ce plastique se rabote facilement. Les copeaux de ce plastique peuvent être intégrés aux fabrications suivantes : pas de pertes.

Reste que le marché n'est probablement pas assez volumineux pour rentabiliser une chaine commerciale, et qu'un prix de 4000 euros ne va pas déclencher une vague d'achat, sinon l'Alleweder de base se vendrait bien plus qu'actuellement, avec son prix bas, son poids pas spécialement élevé et son confort avéré (suspensions). Le vélomobile ne convainc pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
sleibt
Admin
avatar

Messages : 3179
Âge : 44
Localisation : Rennes
VPH : Stee (Strada 92) / Saki / Incognito / Junior
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mer 04 Mai 2011, 22:01

Il me semble qu'il serait utile que le plastique fasse moins cheap.

Parcequ'en l'etat, la comparaison ne me semble pas a l'avantage du rotovelo.

Un prix competitif ne peut pas tout (a supposer meme que le prix soit aussi competitif que certains l'esperent, ce dont je doute pour l'instant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
generationsfutures
Posteur de bronze
avatar

Messages : 223
Âge : 39
Localisation : St Père en Retz (St Nazaire)
VPH : Nazca Pioneer / Optima Baron / Ice B1 / Alleweder A2 / Greenspeed tandem / Quest velomobiel.nl
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mer 04 Mai 2011, 22:07

Pierre, je n'ai pas le même avis que toi sur le prix du Rotovélo.
Le responsable de Trisled m'a bien parlé de 6000 euros pour embarquer sur le salon son rotovélo.

J'ai bien senti qu'il n'était pas très à l'aise avec la comparaison avec les autres vélomobiles européens.
Il est venu au salon pour faire valoir un concept : le vélo à la coque molle...

Je lui ai même fait remarquer que son rotovélo était aussi cher que le Quest (sans les suspensions, la finition et les performances du Quest), ce qu'il m'a confirmé.

L'argument principal de Ben était que sa coque ne craignait rien, mais côté performance et confort, on est en dessous de la concurrence.

Et c'est vrai qu'à 4000 euros, on est pas sur du marché car à ce prix là on est bien loti en alleweder, et l'Alleweder se vend peu.

Je pense que les vélomobilistes qui sont prêt à lâcher 5000 à 7000 euros dans un vélo sont attachés à une finition impeccable. Il faut que leur vélomobile, peut être le seul de toute leur vie soi très valorisant. Je pense qu'il y aurait un marché pour des vélos "kayaks" s'ils coûtaient moins de 1000 euros (et encore...), mais on est très loin d'être certain de la demande...
Après tout c'est imaginable des trikes en tube carré avec une coque moulé, made in china pour moins de 400 euros...
Sachant qu'on trouve des VTT à moins de 10 euros.

Le marché européen reste et restera encore longtemps un marché de connaisseurs qui porteront leur regard sur des machines légères, pratiques, confortable et très soignée.

Le quest est certainement la plus belle réussite de la production actuelle, mais je sens qu'on lui cherche un concurrent du côté des vélomobiles en fibre de carbone.

Tout cela n'est que mon humble avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.generationsfutures.net
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 63
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Jeu 05 Mai 2011, 11:32

http://www.bentrideronline.com/?p=5276#more-5276
autre essai
vélomo urbain et pratique, (rapport qualité prix moyen à mon avis - trop lourd pour mon cahier des charges)
mais bravo à l'entreprise qui ose et j'espère que cela va aider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 50
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Jeu 05 Mai 2011, 12:39

Tigouille a écrit:
http://www.bentrideronline.com/?p=5276#more-5276
autre essai
vélomo urbain et pratique, (rapport qualité prix moyen à mon avis - trop lourd pour mon cahier des charges)
mais bravo à l'entreprise qui ose et j'espère que cela va aider...

Qui ose quoi ? Proposer un truc invendable ?
En plus de tous les défauts flagrants, avez-vous pensé au vieillissement du plastoc soumis aux UV ?
Le premier VM jetable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
HTC 87 Magic
Pilier du forum
avatar

Messages : 869
Âge : 53
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Jeu 05 Mai 2011, 13:20

Le plastique utilisé en thermoformage ou rotomoulage est de très bonne tenue dans le temps aux UV et autres intempéries.
Il n'est pas cassant, il reste souple.
Il a aussi l'avantage d'être teinté dans la masse donc pas trop de soucis pour la couleur.
Il est réparable en mettant une pièce que l'on chauffe avec une petite flamme.
Quelques explications qui devrait casser le mythe de plastique jetable.


Il y a en France actuellement 2 Quest qui ont été plié suite à des mésaventures, que vont ils devenir, la poubelle pour eux ?
Alors plastique ou fibre de carbone ou fibre de verre ? Lequel jeter en premier ?


Dernière édition par HTC 87 Magic le Jeu 05 Mai 2011, 13:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Jeu 05 Mai 2011, 13:21

generationsfutures a écrit:
Pierre, je n'ai pas le même avis que toi sur le prix du Rotovélo.
Le responsable de Trisled m'a bien parlé de 6000 euros pour embarquer sur le salon son rotovélo.

J'ai bien senti qu'il n'était pas très à l'aise avec la comparaison avec les autres vélomobiles européens.
Il est venu au salon pour faire valoir un concept : le vélo à la coque molle...
Samedi matin avec Joel nous avons parlé avec Ben. A l'issu de cette première discussion nous aurions écrit les mêmes choses que toi.
Dimanche en fin de salon alors que tout le monde pliait, Ymte étant déjà parti, le rotovélo était dans une petite rue en essai. J'ai pu parler avec des français qui comptent l'importer dans un pays nordique. Nous avons re parlé à Ben.
Le discours n'était pas tout à fait le même.
Peut être, je dis bien peut être, que Ben qui a été visité par TOUS les constructeurs et importateurs de vélomobile, peut être que Ben a réfléchi et qu'il est encore en train de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Jeu 05 Mai 2011, 13:55

HTC 87 Magic a écrit:
Le plastique utilisé en thermoformage ou rotomoulage est de très bonne tenue dans le temps aux UV et autres intempéries.
+1 et les millions de kayak qui sont maltraités par des locataires peu scrupuleux rivières et mers de toute la planète le prouvent. Ils ne sont pas remplacés chaque années.

HTC 87 Magic a écrit:
Il y a en France actuellement 2 Quest qui ont été plié suite à des mésaventures, que vont ils devenir, la poubelle pour eux ?
Ahh oui? Tu as des noms? (je te mets un smiley pour que tu comprennes que c'est de l'humour Smile )

HTC 87 Magic a écrit:
Alors plastique ou fibre de carbone ou fibre de verre ? Lequel jeter en premier ?
deux concepts qui n'ont rien à voir ni dans l'utilisation quotidienne, ni dans les accidents. Je ne sais pas pour le second, mais pour le premier quelque soit la matière c'était poubelle assurée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
***


Messages : 154
Âge : 47
Localisation : Rezé (Nantes)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Jeu 05 Mai 2011, 16:18

Tigouille a écrit:
http://www.bentrideronline.com/?p=5276#more-5276
autre essai
vélomo urbain et pratique, (rapport qualité prix moyen à mon avis - trop lourd pour mon cahier des charges)
mais bravo à l'entreprise qui ose et j'espère que cela va aider...

Bonjour,
J'avoue que j'aimerais bien une argumentation plus précise du mot "urbain" pour ce Rotovelo. Ok pour la résistance aux rayures et petits chocs, mais à part ça, j'ai du mal à voir, trop bas, transmission classique (surtout qu'il est lourd), bref pas pour la ville à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Jeu 05 Mai 2011, 16:25

romu a écrit:
Bonjour,
J'avoue que j'aimerais bien une argumentation plus précise du mot "urbain" pour ce Rotovelo. Ok pour la résistance aux rayures et petits chocs, mais à part ça, j'ai du mal à voir, trop bas, transmission classique (surtout qu'il est lourd), bref pas pour la ville à mon avis.

Quand on voit l'angoisse que génère la "fragilité" des coques des VMs actuels chez leur propriétaires, l'argument de "coque solide" n'est pas un mince argument.
Cela permettra à des loueurs d'envisager des flottes de véhicules avec moins de frais. car au vu de la délicatesse légendaire, des riverains, curieux et usagers des villes, sans cette "tenue aux impacts et griffures", c'est seulement in-envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Jeu 05 Mai 2011, 17:05

Moi je n'ai pas besoin d'aide pour griffer ou cabosser mon vélomobile. Je le considère comme un outil, et ainsi, je en me fais pas de problème inutile. C'est vrai que le plastique rotomoulé est un assez bon choix en ville, comparé à l'aluminium qui perd très vite sa belle apparence.

Pour moi le problème en ville est surtout le stationnement prolongé du vélomobile. Pour des stationnements d'une heure ou deux, je n'ai jamais eu de souci.

Au point de vue visibilité, il n'y a pas tant de problèmes que ça. Il suffit de se considérer comme une voiture, de ne pas se faufiler dans les angles morts de la vision des autres. Même en voiture je ne reste jamais dans les 3/4 arrière d'un autre véhicule, si je peux l'éviter.

Ce que j'apprécie tous les jours en vélomobile, c'est la suspension. Apparemment le Trisled Rotovélo n'est pas plus confortable qu'un Catrike Road (non suspendu, lui aussi, j'en ai eu un, ça saute !). C'est la principale critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
eric44
*


Messages : 49
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Ven 06 Mai 2011, 08:18

hbourj a écrit:

Je reste critique sur le produit. Pour avoir une coque assez rigide pour ne pas casser à force de monter et descendre, il faut mettre une épaisseur suffisante de plastique.
Une solution existe et est utilisée depuis des décennies en aviation.

Sur les petits avions à voilure basse (par Piper archer), il faut marcher sur l'aile droite pour accéder au cockpit. Mais comme une aile doit rester légère, une partie est spécialement renforcée et matérialisé par une peinture (partie noire).


Si tu mets le pieds à coté, il y a risque de traverser l'aile.

Pour un VM, il suffit de mettre des poignées ou appuis et de les signaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HTC 87 Magic
Pilier du forum
avatar

Messages : 869
Âge : 53
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Lun 22 Aoû 2011, 10:19

Je viens de relire les 10 pages de ce post, et au final toujours pas d'importateur déclaré.
Alors le marché n'existe pas encore, ou personne ne veut prendre le risque d'importer un produit trop critiqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Pilier du forum
avatar

Messages : 955
Âge : 49
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   Mar 23 Aoû 2011, 11:20

Vu les frais de transport, tant que la coque ne sera pas fabriquée en Europe, le prix du Rotovélo ne pourra pas être compétitif.

Rien à voir avec ses perfs à mon avis: il existe bien un marché pour la gamme des Alleweder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trisled Rotovelo... un vélo techno kayak (et maintenant la version carbone)
» Essuies-glaces...ou le point fort des vélomobiles utilitaires
» peche en kayak hobie leurre brochet
» Avis sur Thibar Black Techno
» Achète chemisette Tibhar Techno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: