Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après l'Evo-R, le Milan SL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Auré
Posteur d'argent
avatar

Messages : 459
Localisation : Fronsac
VPH : M5 Low Racer, M5 HRCarbone
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Mar 31 Mai 2011, 23:39

J'ai reçu le mien vendredi dernier.
J'ai fait ma première vraie sortie aujourd'hui, et bien j'en suis encore scotché...
Sur du vallonné Bordelais, ( pas de montés de plus de 1km ), toutes les montées se passent à la volée, j'arrive à basculer dans certaines avec 10 à 20 km/H de plus qu'avec le Quest. Sur le plat, il est aussi infernale, près de 60 sans problème, quasi 70 en poussant bien. En fait je commence sérieusement à être bloqué au niveau chronométrique par l'infrastructure routière ainsi que la circulation
Et pourtant, je sens bien que je ne l'ai pas encore bien en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velocouche.pro
geoffroy
Accro du forum
avatar

Messages : 2851
Âge : 38
Localisation : Périers cyclisme (manche)
VPH : Zockra Kouign Amann Laurent Dechenne
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Mer 01 Juin 2011, 09:10

Pourras-tu monter ton SRM dessus pour connaître les valeurs en configuration "normale" et comparer avec les données du record ci dessus?
Je suppose donc que tu l'utiliseras à Monza pour tenter un titre de champion du monde?

Et niveau confort, suspension, bruit, stabilité à 70 km/h, que donne-t-il par rapport au quest?

PS: nous noterons la relativité de tes résultats, 10-20km/h, c'est pour beaucoup notre vitesse en côte tout court, alors imaginer un gain d'autant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapols
Accro du forum
avatar

Messages : 1584
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Mer 01 Juin 2011, 14:33

Quelques questions pour Aurélien :
- comment est la garde au sol du Milan comparée au Quest? Peut-on passer les dos d'âne aussi confortablement qu'en Quest?
- le Milan SL est-il équipé de suspension arrière? D'un monobras arrière? Comment est le confort?
- quel est le poids de la version que tu as en test? son prix?

Pourquoi le Milan est-il aussi rapide? L'aéro? Le poids? les deux? Les trous dans les passages de roues mieux travaillés? Les trous pour les pieds plus petits? le capotage de tête? Aurélien tu roules avec ou sans capotage?
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auré
Posteur d'argent
avatar

Messages : 459
Localisation : Fronsac
VPH : M5 Low Racer, M5 HRCarbone
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Jeu 02 Juin 2011, 10:52

Rapidement à Geoffroy et Zapols :

La garde au sol du Milan est plus basse que celle du Quest, j'ai pris des mesures rapides pour donner une idée:
Quest :
La nervure centrale qui laisse le passage de chaine sous le siège est à 7 cm du sol ( pneus de 28 avants et 40mm arrière )
Entre les deux ouverture pour les pied le nez du Quest est à 13,5 cm du sol
Milan SL ( pneus de 28 av et 35 arrière ) :
La nervure centrale est à 5,5 cm du sol.
Entre les passages pour les talons le nez du milan SL est à 11 cm du sol
Le bas de la coque pour le passage des talons ( il est possible de les ouvrir ) est à 4 cm su sol.

Pour le moment il m'est arrivé de frotter très légèrement le dessous du passage des pieds, mais je pense que c'est un petit mal pour un grand bien aérodynamique et dynamique tout court, le Milan SL me parait beaucoup mieux tenir en virages ( centre de gravité abaissé ) que le Quest.

Il n'y a pas de suspension sur la roue arrière du SL, mais un système d'amorti sur l'arrière du siège. Ce système est entièrement réglable : on peut épaissir la lame de carbone qui sert de ressort, mais aussi mettre plus ou moins de tampon amortissant et encore modifier à souhait la position du contact entre le mécanisme d'amorti et l'arrière du siège.
J'ai encore assez peu roulé avec, et je n'ai pas encore pris toutes mes aises : je dois notamment modifier un peu la zone au niveau de la tête pour pouvoir loger convenablement ma grande carcasse. Mais je ne trouve pas le Milan SL moins inconfortable qu'un autre vélo.
Par contre le MK2 est pourvu d'une suspension sur la roue arrière.
Je viens de peser mon Milan SL au crochet électronique ( limité à 25 kg), il fait 21,9 kg sans aucun allègement de ma part, il faut rajouter 1,4 kg pour la visière et la plaque qui passe par dessus les genous, il est incomparablement plus léger que mon Quest ( un des dernier standard annoncé à 34 kg ). J'arrive extrêmement facilement à le lever entièrement du sol et à le manipuler.

La tarifs ttc hors port est de 6750 € de base + 1900 pour l'option carbone et + 600 poids pour l'option sous vide.
J'ai aussi en démo le MK2 ( tarifs identiques )

La supériorité manifeste du Milan SL par rapport à mon Quest est dûe d'une part à son aérodynamisme supérieur( je roule avec capote sur le SL, sans capote avec le Quest ), mais aussi à son poids très inférieur. Le phénomène d'effaçage de côtes que l'on a avec le Quest est exacerbé sur le Milan SL. Plus léger et plus aéro, les côte abordées avec de l'élan sont gravis dans une plus large mesure avec l’énergie cinétique accumulée auparavant.

Je ne dispose pas de SRM avec la bonne longueur de manivelle.

Je vais tenter de faire toutes les épreuves du championnat du monde de Monza avec, même si c'est un peu risqué car je ne l'ai pas beaucoup utilisé et au moment ou je tape ces lignes je n'ai pas fini de l'aménager pour mon gabarit. Donc, je ne suis pas à Aller zou j'y retourne.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velocouche.pro
zapols
Accro du forum
avatar

Messages : 1584
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Jeu 02 Juin 2011, 11:40


Soit 9250€ la bête de 23,3kg seulement!!

Merci beaucoup pour tes réponses Aurélien! Tu dois être le premier français à essayer la bête, j'en profite encore un peu...

Si j'ai bien compris, il n'y a pas d'ouverture pour les pieds? Comment fait-on une marche arrière dans ce cas : on pousse avec les bras?
Tu dis "+ 600 poids pour l'option sous vide." => c'est l'option sans gelcoat? ça fait gagner combien de poids?
Le démontage de la roue arrière est-il facile en cas de crevaison?
Question finition intérieure, c'est plutôt du niveau du Quest/Strada ou bien du WAW?
La coque semble-t-elle solide/rigide?
Tu arrives à l'avoir sous quel délai?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auré
Posteur d'argent
avatar

Messages : 459
Localisation : Fronsac
VPH : M5 Low Racer, M5 HRCarbone
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Jeu 02 Juin 2011, 12:54

L'ouverture des pieds se fait sur demande. C'est très utile pour la marche arrière, mais permet aussi une meilleure ventilation. Il me semble qu'un système de trappe est possible en option.
Le sous vide permet un gain de 600 à 900 grammes ( gain produit sur la résine ).
Sans gel coat, c'est le cas du mien, c'est systématique dorénavant pour les Milan SL du premier moule ( MK1 ). Cela permet de gagner un peu de poids. Mais un second moule va être mis en route, la finition extérieur sera alors identique à celle des Quest.

Le démontage de la roue arrière se fait plus facilement ( blocage rapide ou axe à six pans creux ) que sur les Quest et Mango Strada, par contre il est obligatoire pour changer le pneu ou la chambre à air, ( sur les Quest la roue arrière étant tenue par un seul bras, on peut changer les pneumatiques sans démontage de la roue, comme sur une roue avant de trike.)

La coque est très robuste et très bien pensée dans le dimensionnement de ses épaisseurs.

Le niveau de finition du SL est très bon, et nettement supérieur au Waw, et talonne celui des Quest et consorts, à la différence du MK2 classique que je trouve du même niveau. Mais avec le nouveau moule du SL les finitions ne seront que meilleures.

Délais actuels : 4 à 6 mois pour un MK2 classique , et 16 mois pour un SL ( tendance à la baisse liée à l'avènement du nouveau moule )




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velocouche.pro
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 50
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Sam 04 Juin 2011, 15:03

@ Auré:
As-tu essayé le WAW ? Qu'en penses-tu (en comparaisons) ?

Pour un usage au quotidien : Quest ou Milan ?
Ne fait-il pas trop chaud en Milan, par exemple ? Tenue de route en virages ?

Merci de nous faire partager ton expérience. Le Milan devient du coup moins inaccessible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
yoclode
Accro du forum
avatar

Messages : 1320
Localisation : alsace
VPH : quests
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Ven 10 Juin 2011, 21:51

Pour la garde au sol, il existe des "pièces d'usures" (je crois essentiellement pour les talons, mais cela rabaisse encore l'ensemble)
Pas mal d'utilisateurs se "plaignent" de cette garde au sol limitée, l'augmentent en mettant des cales au niveau des suspensions)...semble-t-il que l'on est aussi très limité au niveau de choix de pneumatiques -35*406 trop gros?)
Certains utilisateurs trouvent la position "trop allongée" pour les montées
De très rares se plaignent du rayon de braquage (les utilisateurs de certaines pistes cyclables essentiellement)Laughing
Pas trop de casse pour l'instant (un crash test, le beau milan SL que l'on voit à coté du quest...il s'en sort bien)

Sinon, c'est une belle bète Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
generationsfutures
Posteur de bronze
avatar

Messages : 223
Âge : 39
Localisation : St Père en Retz (St Nazaire)
VPH : Nazca Pioneer / Optima Baron / Ice B1 / Alleweder A2 / Greenspeed tandem / Quest velomobiel.nl
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Jeu 07 Juil 2011, 19:20

Le Milan Sl a l'air remarquable.

C'est sur que passer de 34 à 22 kg, c'est énorme !

Le Quest carbone pèse 28 kg. Même avec une casquette aéro, je ne crois pas qu'il peut égaler le Milan Sl.

Reste qu'on apprécie la place laissée au tour du siège dans le Quest.
Le Quest reste un excellent vélo utilitaire, qui par rapport au Milan Sl, doit certainement être plus robuste dans les composants.

Même si un Quest pèse 34 kg, il aussi mieux fini que tous les autres vélomobiles et les composants qui l'équipent sont avant tout très solide.

Il y a un compromis entre prix, poids, solidité et performance.

Mais le Milan Sl montre probablement des voies d'avenir en ce qui concerne l'utilisation du carbone.

Est ce que quelqu'un pourrait me dire quel est le bilan carbone de la construction d'un Milan SL et d'un Quest ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.generationsfutures.net
thibaut
Posteur de bronze
avatar

Messages : 312
Âge : 29
Localisation : Cote d'OR
VPH : Alleweder A4 déclic éco,Brompton, Moustachebikes, xtracycle, yuba,pino Hase, vélo modulable
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Jeu 07 Juil 2011, 21:06

Pour en avoir discuté avec les fabriquant des Quest et Strada, les économies d’énergie ''humain'' réalisé en utilisant un véhicule plus léger en fibre de carbone ne serait pas suffisante pour combler la sur consommation d’énergie du a la production de fibre de carbone.
Son raisonnement est le suivant, il met directement en relation le coût du produit et la coût énergétique, vu que le fibre de verre coûte 10x plus cher, on multiplie par 10 l’empreinte énergétique.
Bon ceci ne vaux pas grand chose, il y a beaucoup (trop) de paramètre qui rentre en jeu.
Tous dépends du relief, du nombre de km, du la durée de vie du produit,...
Devons nous rouler sur les velomobiles ultra léger en fibre de carbone ou en vélo en bois...
C'est vrai qu'un bilan carbone serait intéressant, je vais essayer de me renseigner sur le poids des parties composites, c'est sur que ca doit peser lourds dans la balance énergetique Smile Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cycleentransition.fr
generationsfutures
Posteur de bronze
avatar

Messages : 223
Âge : 39
Localisation : St Père en Retz (St Nazaire)
VPH : Nazca Pioneer / Optima Baron / Ice B1 / Alleweder A2 / Greenspeed tandem / Quest velomobiel.nl
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Ven 08 Juil 2011, 00:19

Je suppose que tu voulais dire que la fibre de carbone coûte dix fois plus cher que la fibre de verre ?

Ce que j'ai compris du surcoût qui existe entre la fibre de verre et la fibre de carbone, c'est avant tout plus de main d'oeuvre pour former les pièces.
Mais je me trompe peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.generationsfutures.net
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2560
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Ven 08 Juil 2011, 12:14

thibaut a écrit:
Son raisonnement est le suivant, il met directement en relation le coût du produit et la coût énergétique, vu que le fibre de verre coûte 10x plus cher, on multiplie par 10 l’empreinte énergétique.
Contre exemple: un vm en acier sera bien moins cher, son bilan énergétique global sera pourtant moins bon (encore faut-il pouvoir chiffrer les économies d'énergie "humain")
Certaines petites voitures coûtent moins cher que mon vm en carbone, pourtant leur bilan énergétique est déplorable par apport au waw.
Notre économie n'a pas encore été modifiée à tel point que le coût d'un produit reflète de façon absolute son coût environnemental.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thibaut
Posteur de bronze
avatar

Messages : 312
Âge : 29
Localisation : Cote d'OR
VPH : Alleweder A4 déclic éco,Brompton, Moustachebikes, xtracycle, yuba,pino Hase, vélo modulable
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Ven 08 Juil 2011, 12:26

oui la réflexion n'est pas généralisable bien sur, cela marche pour comparer la fibre de verre et de carbone car les procédés sont sensiblement les mêmes, et cela me vaux que si on compare le même produit (quest carbone VS quest fibre de verre)
les températures pour fabriquer la fibre de carbone sont plus élevées que pour la fibre de verre il me semble, et ça ne se fait pas avec un cuiseur solaire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cycleentransition.fr
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2560
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Ven 08 Juil 2011, 13:06

J'utilise mon WAW tous les jours depuis le mois d'octobre, avec un vm plus lourd j'aurais peut-être été moins persistant, la question est de savoir où ce situe cette limite qui me ferais basculer vers une utilisation moins fréquente du vm. Ce qui est sûr pour moi c'est que la légèreté n'est pas du tout un facteur négligable et ne se chiffre pas seulement en gain de puissance ou diminution de consommation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 50
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Ven 08 Juil 2011, 23:16

bison couché a écrit:
J'utilise mon WAW tous les jours depuis le mois d'octobre, avec un vm plus lourd j'aurais peut-être été moins persistant, la question est de savoir où ce situe cette limite qui me ferais basculer vers une utilisation moins fréquente du vm. Ce qui est sûr pour moi c'est que la légèreté n'est pas du tout un facteur négligable et ne se chiffre pas seulement en gain de puissance ou diminution de consommation.

La limite, ce sont les genoux. Aussi longtemps qu'ils restent silencieux, c'est bon, le VM n'est pas trop lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
Auré
Posteur d'argent
avatar

Messages : 459
Localisation : Fronsac
VPH : M5 Low Racer, M5 HRCarbone
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Genoux   Sam 09 Juil 2011, 09:43

Je pense que pour éviter des douleurs aux genoux, l’utilisation du bon braquet est rudement efficace. Par contre avec un VM encore plus s'il est lourd, l'erreur de braquet pardonne moins qu'avec d'autre vélo plus léger.
J'habite une région assez plate : le Bordelais, néanmoins il y a pas mal de coteaux avec de bon raidillons, le danger se situe ici, car avec mes autres monture, j'ai souvent un braquet un peu long pour ces pourcentages, mais je les passe un peu en force. Mais en VM attention, ces passages s'ils sont abordés sans élans, durent bien plus longtemps, et si le braquet est trop long, les genoux sont alors bien sollicité. Tout comme toutes la chaine articulaire.
Prenez garde à toutes vos pièces d'usure, roulement de pédalier , roulement de pédales, corps de pédale, cales, dessous de chaussures, mais aussi si vos axes ne sont pas faussés ( surtout ceux des pédales ). Je dis ça, car depuis 3 semaines , je ne me sentais pas à l'aise avec mes genoux, je sentais que ça ne travaillait pas sereinement. J'ai fini par contrôler mon matos, roulement de pédale gauche roulement de pédalier, corps de pédale et cales étaient tous usés. J'ai tous remplacer, et mes sensations sont redevenues nickel.

Sinon, j'ai continué de rouler avec le Milan SL. Je ne roule qu'en configuration tout fermé ( y compris le chapeau de tête ). J' ai pu gagné, 30 minutes sur un parcours de 130 km : aller retour Libourne Marmande avec environ 600 m de dénivelé ( Libourne-Marmande: carte Google ) . Temps gagné par rapport à ma meilleur performance en Quest.
Pour l'aller, je mettais en Quest souvent autour de 1h50, mon meilleur temps avec de bonnes conditions 1h39 , et là, j'ai eu de bonnes conditions avec le SL, et j'ai mis 1h26 à l'aller et surtout à peine plus d 1h30 au retour.

Hier, je suis allé à carcans maubuisson ( 90 aller, 180 A/R ) 2h07 à' l'aller 2h05 au retour. A l'aller, les 50 premiers km sont assez urbains il est difficile de faire de belles moyenne, j'ai d'ailleur eu du mal à dépasser les 38 de moyenne, j'arrive à faire ce temps là en Quest mais seulement lorsqu'il n'y a personne sur la route, or ce n'était pas le cas. J'ai effectué les 40 derniers km ( une fois l'agglo bordelaise passée ) en 40 minutes, avec du vent de face (j'avais du mal à le croire tellement je roulais vite) mais c'est toujours en très léger faux plat descendant ( j'ai regardé le profil sur itinéraire.free.fr ). J'étais au compteur entre 68 et 74 à l'heure, uniquement ralentis par les quelques ronds point et passages de petites agglo, ce qui à suffi pour faire chuter la moyenne partielle autour de 60.



Dernière édition par Vindwa le Sam 09 Juil 2011, 11:05, édité 1 fois (Raison : réduction du long lien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velocouche.pro
yoclode
Accro du forum
avatar

Messages : 1320
Localisation : alsace
VPH : quests
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Sam 09 Juil 2011, 19:49

Auré a écrit:
.... J'étais au compteur entre 68 et 74 à l'heure, uniquement ralentis par les quelques ronds point et passages de petites agglo, ce qui à suffi pour faire chuter la moyenne partielle autour de 60.

Quand je pense à d'autres qui parlent de leur vitesse de pointe à 57km/h en waw Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
generationsfutures
Posteur de bronze
avatar

Messages : 223
Âge : 39
Localisation : St Père en Retz (St Nazaire)
VPH : Nazca Pioneer / Optima Baron / Ice B1 / Alleweder A2 / Greenspeed tandem / Quest velomobiel.nl
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   Dim 10 Juil 2011, 16:29

C'est vraiment impressionnant de tenir autour des 70 km/h sur le plat (même légèrement descendant) à la seule force de tes mollets.

Le Milan SL a l'air vraiment extraordinaire.

Mais tu as aussi les routes du sud ouest qui doivent être comme du billard car j'ai remarqué que bien plus que le vent le facteur de la granulométrie de route influait bien plus sur la vitesse de croisière.

Et comme vous, je pense qu'il faut avant tout préserver ses genoux.
N'ayant eu aucun problème jusqu'alors et à force d'entendre intel ou intel me dire qu'il fallait mouliner et jamais forcer longtemps en montée, je fais de plus en plus gaffe à mouliner un peu partout. Et c'est vrai aussi que cela participe à augmenter ma vélocité.

J'ai calculé avoir parcouru environ 35 000 km depuis 2005 en vélo couché et même si les derniers kilomètres sont majoritairement en vélomobile et aussi en tandem, je dois dire que j'ai roulé la moitié de ce kilomètrage en Nazca Pioneer d'un poids de 21 kg à vide et souvent chargé comme une mule. C'est probablement ce vélo qui m'a donné l'entrainement pour assumer le poids en côte d'un vélomobile.
Et aujourd'hui, je me dis que passer par la case Quest (version lourde, confortable et décapotable des vélomobiles rapides) prédispose bien à donner de l'entraînement pour le moment où on souhaite rouler sur des avions de chasse comme est le Milan SL et peut être aussi le go one evolution.

Même si le but principal pour moi de l'usage du vélo est de me transporter (à la place de ma vénérable Ax), je suis desormais plus dans l'optique de m'entraîner et de me caler sur un rythme de pédalage régulier et plutôt léger pour réellement développer sa puissance aérobie.

N'oublions que nous sommes des êtres humaines faits normalement pour marcher une vingtaine de kilomètre par jour. Et au lieu de cela, nous sommes très sédentaire. L'argument santé de la pratique du vélo (couché ou droit) est indéniable.... dès lors qu'on ne dépasse pas les capacités de ses genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.generationsfutures.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après l'Evo-R, le Milan SL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après l'Evo-R, le Milan SL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Après l'Evo-R, le Milan SL
» [3D] Après le Milan SL, le Wind Catcher !
» [LDC] Pendant et après Milan AC - Liverpool FC...
» Avant et après la saillie
» Vidange après rodage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: