Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un autre point de vue sur les retraites ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
patoo45
Posteur de bronze
avatar

Messages : 314
Âge : 62
Localisation : St Jean de Braye - Loiret - France
VPH : Challenge Ventus, VTC Lapierre sub-550
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 03:55

Fastolfe a écrit:
Zythum a écrit:
...
Idem. Hors-sujet...

Tu oses répondre à zythum sur son hors sujet, mais à aucun des points que j'ai soulevé, car véridiques.
De plus, tu dois avoir une triste enfance pour en vouloir à tes parents. Seraient-ils si égoïstes que cela ?

Pourtant l'égoïste est beaucoup plus visible sur les générations actuelles.
[mode troll on]
Je m'achètes des grosses voitures allemandes, des motos.
Je m'achètes une maison tout de suite, pas quand j'aurais économisé.
Je spécule à tout va sur des actions qui sont au détriment des travailleurs (Avec les licenciements, l'action remonte...). Je m'en fous du chômage, je suis riche.
[mode troll off]

Sais-tu que sur l'augmentation de l'age de la retraite, c'est 85 % sur le dos des salariés ?
Pourtant, c'est un problème entrepreneur/salarié. Il est normal que les entreprises cotisent autant que leurs employés.
Sais-tu que pour le premier semestre 2010, les entreprises du CAC40 ont augmenté leurs bénéfices de 85% : Ils ont presque doublés les bénefs. Sur le dos de qui ? La crise a bon dos, je crois.

Ouvres les yeux, ton cerveau, tes neurones, et laisses ton inconscient de côté.

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patoo45.123.fr/
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 52
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 06:30

Fastolfe a écrit:
La retraite par répartition est un système fondamentalement dégueulasse, qui devrait être réservé aux couches de la population avec des bas salaires, et qui n'ont pas les moyens de financer eux-même leurs retraites. Ceux qui peuvent, qu'ils prennent leur responsabilité pour eux-mêmes, au lieu d'hypothéquer les finances de leurs enfants.
Ok je vois le monde qui nous sépare (enfin à ce niveau là, le monde ne suffit pas).

Pour ma culture personnelle tu le fixes où le seuil des "bas salaires" ?

Comme la répartition est un système dégueulasse, j'espère que ta maison n'est pas assurée et que d'ailleurs, d'une manière générale, tu n'as strictement aucun contrat d'assurance privée (un contrat d'assurance c'est aussi un système par répartition, ceux qui n'ont pas d'accident payent pour ceux qui en ont un, c'est particulièrement "dégueulasse" comme système surtout quand la victime de l'accident a été maladroite ou pire imprudente)

Pour mes "HS" réponse facile à un sujet qui dérange. Je suis cadre de contact, six personnes sous mes ordres, perso je me vois mal tenir un discourt du style faite ce que je dis, ne faite pas ce que je fais, et pour ta culture le régime actuel des députés date de 2007 (le précédent était nettement moins avantageux), on est donc en plein dedans (hé oui, leurs parents n'y sont pour rien ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tioub
Accro du forum


Messages : 1446
Âge : 43
Localisation : tjs pres de la seine
VPH : HR 26/26
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 07:02

86 pour 100 même pour le cac 40 a 3850 point soit le même qu en 2009 soit le même qu en 2004.

Source Wikipédia et boursorama.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 52
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 07:06

arafolie a écrit:
contester les avoirs des élus qui nous représente est toujours étonnants non ?

Sous payer une personne qui fera des chèques en notre nom, c'est flatter la corruption.
Nier le temps, l'amplitude horaire de la représentation politique est une preuve de méconnaissance.
Refuser l'assurance chômage généreuse des élus, c'est cautionner la prise de contrôle du politique par les seuls fonctionnaires, au retour en activité garanti et s'interdire la représentation de la société civile dans nos institutions.

Une pièce a toujours 2 faces.
discours que je t'aurais tenu à 20 ans, depuis j'ai bossé et j'ai radicalement mais radicalement changé d'avis.

La corruption est lié au pouvoir et pas au niveau des salaires (un haut niveau de rémunération ne garanti rien du tout, il y a de nombreux exemples la dessus).
La seule façon de lutter contre la corruption c'est le contrôle pouvant être fait de manière inopinée et le plus facilement possible.

C'est le cas dans certain pays scandinave où n'importe quel citoyen peut contrôler les dépenses publiques d'un élu, ce n'est pas le cas en France (où la situation s'aggrave d'ailleurs avec les réformes successives de Nicolas qui visent à supprimer les moyens de contrôle)

Après pour ce qui est de la disponibilité et de la responsabilité on peut causer aussi de celles du médecin urgentiste et de ses gardes de nuits, du pompier (qui risque sa peau), du militaire en OPEX (opérations extérieures) et tout ceux que j'oublie. Eux ils n'ont pas droit à la retraite au bout de 5 ans de boulot, pas d'indemnités à plusieurs millions d'euros s'ils font une connerie mais un bon procès.

arafolie a écrit:
Si on veut préserver notre modèle social, il faudrait pouvoir l'imposer aux autres ...
Or nous admettons le constat d'un écart de cout du travail de 1 à 20 comme une donnée de base.
Nous acceptons d'acheter des produits dont nous savons pertinemment que nous les achetons soit à des prix indécemment bas, soit à 10 fois leur cout réels, grâce à ces dumping sociaux.
"Nos emplettes sont nos emplois" est un vieux slogan très concret dans le cas des vélos.
Il y a du vrai et du faux. C'est sur que la suppression des guichetiers de péage d'autoroute c'est à cause de la main d'œuvre chinoise pas chère (les tarifs autoroutiers n'ont pas baissé mais les bénéfices ont explosés eux depuis la privatisation), de même la suppression des caissières de super-marché qui arrive à grand pas a la même cause Rolling Eyes

arafolie a écrit:
Personnellement je trouve le lien du premier post "manichéen en diable" et d'une violence antidémocratique infernale à trouver plus légitime un sondage de population sur 1000 personnes, plus représentatif que les élus de nos urnes d'il y a moins de 1000 jours.
Nous ne votons pas pour une démocratie des sondages BVA et sofres n'ont pas étés élus récemment tout de même.
C'est vrai, mais le gouvernement use et abuse des sondages lui aussi et comme je l'ai dit à un référendum (sur le traité européen) tu votes non et dans la foulée on fait voter l'inverse par le congrès, donc la légitimité ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 08:58

donc en france des que l'on parle des fonctionnaires; ils seraient tous pompiers, infirmière et militaire humanitaire

Ceux là sont ceux qui travaillent au contact de la misère et de nos souffrances OK, ils cumulent toutes les vertus, jusqu'à la pénurie de vocation. Combien sont ils ? et pourquoi leurs faisons nous de plus en plus de procès ?

Quid des fonctionnaires qui pratiquent le "fini parti et le travail sans conscience" ? Pourquoi pouvons nous blaguer sans retenue "le travail du cantonnier".
Arrêtons les poncifs, les raccourcis médiatiques et la transcription intégrale des cantiques de nos partis. Le discernement doit permettre de reconnaitre un abus la ou il est, et ce dans tous les camps.

Manichéen je vous disais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
Casimir
Accro du forum
avatar

Messages : 3260
Âge : 66
Localisation : 59380 BERGUES
VPH : Flevobike Versatile 49 - Flevobike Green Machine - Flevotrike
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 09:55

Déjà, la semaine dernière, des sénateurs de gauche se demandaient publiquement si le but de cette reforme ne serait pas de "tuer" le système par répartition au profit d'un système par capitalisation… ce dont pourrait profiter un certain Guillaume Sarkozy.

Pourquoi Guillaume Sarkozy est-il ciblé par l'opposition ?

Le frère du chef de l'Etat est le délégué général du groupe d'assurance Malakoff-Médéric, un groupe développant des produits d'épargne de retraite complémentaire privés, avec le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations, institution contrôlée par l'Etat.

Selon Mediapart, le frère du président viserait le pactole du marché de la retraite complémentaire privée. La société s'était déclarée "injustement mise en cause".

Tout est ici jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 40
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 10:06

arafolie a écrit:
Quid des fonctionnaires qui pratiquent le "fini parti et le travail sans conscience" ?

Il existe aussi des pompiers ou des infirmières à la motivation émoussé. Il existe des cantonniers consciencieux. A la fin de la première guerre mondial, le métier de cantonnier était souvent réservé aux gueules cassé dont le physique, mais aussi le morale ne permettait pas de faire n'importe quel métier et certainement pas de travailler à l'usine en respectant les cadences. Ensuite ce métier a été souvent attribué à des personnes plus ou moins à la dérive. Depuis quelques décennies, on privatise. C'est souvent plus cher puisqu'il faut bien rémunérer les actionnaires. Et en plus, les personnes de plus en plus nombreuses et de plus en plus à la dérive n'ont plus d'occupation. Pour ne pas les voire mourir de faim sur nos trottoirs on est obligé de les subventionner via le RMI ou le RSA. Qui est gagnant dans cette affaire ? Les actionnaires ...

Pour ce qui est des fonctionnaires en col blanc, et pour avoir connu l'autre côté de la barrière, il est parfois difficile d'assumer de se retrouver entre le marteau et l'enclume. D'un côté ils doivent appliquer un système conçu par les politiques qui par bien des aspect est ubuesque voir complètement injuste. De l'autre côté il font face à des particuliers ou des professionnels vindicatif ou en détresse. Il arrive aussi que des usagers face pressions sur des fonctionnaires via leur hiérarchie. Contrairement à l'idée répandu, les fonctionnaires ne sont pas à l'abri de toute sanction. Moins un fonctionnaire fait de chose moins on lui fait de reproche. C'est sur ça n'encourage pas à prendre des initiatives. Mais ce constat est certainement applicable dans certains grandes entreprise dont le fonctionnement se rapproche de celui d'un état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 12:48

Sherpa421 a écrit :
"Ensuite ce métier a été souvent attribué à des personnes plus ou moins à la dérive."

On croit rêver en lisant ça, pas fâché d'avoir été sur un piquet de grève pendant une semaine plutôt que de lire ce genre d'ânerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 40
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 15:11

Pour ce qui est des emploies réservé dans l'administration ils ont une réalité dans les textes en ce qui concerne les anciens combattants.
http://www.nord.pref.gouv.fr/page.php?P=data/demarches/z_autres_demarches/anciens_combattants/emplois_reserves/

Il existe des aménagements pour le recrutement de personnes handicapées dans la fonction publique :
http://vosdroits.service-public.fr/F430.xhtml

Dans certaines communes, les maires voyaient l'emploie comme un vecteur social pour les personnes en difficultés. Bien évidement, cela dépends en grande partie du maire et certains ont une vision différente. Certains font jouer au maximum le copinage, d'autres utilise se levier à des fins politiques et d'autres sont honnêtes.


Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant ou de contre vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 18:03

Parce que dire que quelqu'un est à la dérive ne te choque pas ? Pour moi cela équivaut à dire que les roux ont une odeur particulière, que les noirs ne travaillent pas, j'en passe et des meilleures... Quant aux emplois réservés aux anciens combattants, depuis 20 ans je touche une pension et n'ai eu droit à aucun traitement de faveur pour du boulot protégé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7653
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 20:47

questions cons mais simples:
mais pourquoi les comptes des regimes sociaux devraient etre equilibré?

demande .t.on a l'armée ou l'education nationale d'equilibrer leurs comptes?

Un citoyen lambda n'est.il pas en droit d'avoir ces services au sein d'une democratie faisant partie du top ten des puissances mondiales?


la secu a été inventée alors que les francais mangeaient avec des tickets de rationnement..
Qu'est ce qui fait nous n'avons plus les moyens de vivre mieux alors que:
JAMAIS AUTANT DE RICHESSES N'ONT ETE CREES EN FRANCE ET DANS LE MONDE






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 20:59

Zythum a écrit:
Loic, les gens n'ont pas vraiment le choix (je te rappelle qu'un des anciens pontes du parti socialiste est président du FMI, Ségolène s'est fait condamner au Prud'homme pour non paiement de salaire, ça calme), puis si tu votes "mal" on te refait voter (cf l'Irlande) ou fait passer ça par le congrès (cf la France) ça s'appelle la démocratie.

Et puis il y a ce grand mal dont beaucoup souffre : le syndrome du larbin

Justement si : les gens ont le choix. Et ils font le mauvais. Souvent. Et successivement. Et l'effort de désinformation, de manipulation n'explique pas tout. Il y a une responsabilité individuelle à se vautrer dans la médiocrité intellectuelle, à se laisser engourdir l'esprit, à rester ignorant.

Moi j'ai eu envie de vomir après le fameux premier tour d'une élection présidentielle qui a mis en confrontation le leader de l'extrème-droite et celui de la droite extrème. Non pas tant à cause de ce résultat qui, même inattendu, s'expliquait rétrospectivement très bien, du fait de la campagne d'insécurisation menée par l'UMP, relayée complaisamment par les médias, jusqu'à la veille, avec l'histoire du pauvre petit vieux à qui l'on incendie la maison.

Non, moi j'ai eu envie de vomir lorsque j'ai vu une bonne partie des gens qui s'étaient abstenus ou qui avaient voté n'importe comment venir défile dans la rue pour protester contre le résultat du vote.

C'était vraiment le signe que le sens même de la démocratie s'était perdu. Dès lors, la ploutocratie pouvait pleinement s'installer. Ce que l'on vit en ce moment n'en est qu'une déclinaison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phire
Pilier du forum
avatar

Messages : 841
Âge : 49
Localisation : Creil - Oise - Fr
VPH : cf signature
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 27 Oct 2010, 22:00

herve a écrit:
Parce que dire que quelqu'un est à la dérive ne te choque pas ? Pour moi cela équivaut à dire que les roux ont une odeur particulière, que les noirs ne travaillent pas, j'en passe et des meilleures... (...).

Faut dire quoi alors ? Et je trouve que tes comparaisons n'ont pas vraiment de rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Jeu 28 Oct 2010, 08:12

herve a écrit:
Sherpa421 a écrit :
"Ensuite ce métier a été souvent attribué à des personnes plus ou moins à la dérive."
Parce que catégoriser un emploi avec un type de personnes ne constitue pour moi que de la discrimination pure et simple...

Merci Armandos, enfin une réponse intelligente et sociale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 40
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Jeu 28 Oct 2010, 09:30

herve a écrit:
Parce que dire que quelqu'un est à la dérive ne te choque pas ?
Non, il y a tellement de raison de partir à la dérive dans la société actuel : drogue, handicapes, problèmes familiaux... On vit dans une société qui exclue, personne n'est complètement à l'abri. Les personnes qui partent à la dérive ne sont pas forcement responsable de leurs malheurs. Et même si parfois elle le sont, ce n'est pas une raison pour les laisser sur le bord de la route.
herve a écrit:
Quant aux emplois réservés aux anciens combattants, depuis 20 ans je touche une pension et n'ai eu droit à aucun traitement de faveur pour du boulot protégé.
As tu fait une demande ? As tu envie de ce genre de travail ? Je pense également que ce système fonctionne de plus en plus mal et c'est dommage.
herve a écrit:
Parce que catégoriser un emploi avec un type de personnes ne constitue pour moi que de la discrimination pure et simple...
Ma phrase était peut être mal tourné au lieu de dire :
"...ce métier a été souvent attribué à des personne..."
J'aurai peut être pu dire :
"... ce métier a été parfois attribué à des personne..."
Mais, il se trouve que dans les mairies, les emploies non qualifié, c'est souvent l'entretient de la voirie ou des espaces verts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Jeu 28 Oct 2010, 14:13

Aussi vu souvent parmi les cantonniers des alcooliques, des paumés et des noirs, non pas parce que l'on voulait les stigmatiser en les collant à cet endroit, mais simplement parce qu'on les avait rejetés des autres emplois. C'est encore pire, le travail est fait en amont, il ne reste que ce genre de travail (s'occuper de la m.... des autres) de disponible. Et lorsque, durant 8 ans, je suis allé faire cantonnier aussi lorsque j'en avais le temps (vacances, weekend) j'y ai découvert ce que "stigmatisé" pouvait bien dire.
Et j'y ai aussi croisé des gens éduqués, qui ont coulé pour une broutille et se retrouvent là, démotivés et en attente de la fin, d'une certaine fin.
Je ne trouve pas que de dire que ce genre d'emploi est pris souvent par des gens à la dérive soit discriminatoire: c'est plutôt la dure réalité de ce que notre mode de vie impose aux gens. Je crains d'être l'un d'eux un jour ou l'autre, cela pend au nez à toute personne non soutenue par un pouvoir fort et assez d'argent pour être à l'abri. Et encore.
Il faudrait seulement en être conscient et faire son possible pour rendre ces vies moins insupportables, par un mini de salaire plus décent, une meilleure reconnaissance du travail fourni et un droit d'exister autrement que comme gène urbaine lorsque l'on fait ses courses dans une ville bondée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
pascalambic
Posteur d'or
avatar

Messages : 697
Âge : 48
Localisation : Oise (60)
VPH : Azub Max, Tryphon, Métalambic, Leibalambic
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Retraite (suite) La désinformation...   Jeu 28 Oct 2010, 16:54

http://www.lesmutins.org/

pascalambic.

Et comme dit "La bas si j'y suis" : Tiens bon la rampe : http://www.la-bas.org/

Et comme dit "Fakir" : A la fin c'est nous qu'on va gagner ! : http://www.fakirpresse.info/frontoffice/main.php?rub=accueil.php

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Sam 30 Oct 2010, 22:35

PUJ a écrit:
rico a écrit:
les seuls survivants de cette terre seront ceux qui auront appris à faire un potager.

Vu l'avenir que tu décris, les seuls survivant seront ceux qui auront appris à tenir un fusil pour rançonner ceux qui auront appris à faire un potager. La vie n'est pas juste.

Dans ce cas, comme il n'y aura plus de légumes, il n'y aura plus de survivant.

Z'avez pas le moral, les gars. Moi je planifie mon décès à 102 ans, pas avant. J'ai juste la flemme de mourir avant. Alors je veux bien travailler deux ans de plus... Quoique, mon père a pris sa retraite officiellement à 60ans, et a travaillé jusqu'à 75 ans. Et jusqu'à aujourd'hui (83 ans) pour son potager. Le travail ne tue pas, au contraire !

Ah oui, il était agriculteur. Un métier fatiguant et dangereux : Pour lui, par exemple, deux accidents sérieux : Un coup de tronçonneuse dans le bras, et deux côtes cassées par le coup de corne d'une vache. Il a remué dans sa vie des milliers de tonnes de fourrage à la main, des milliers de sacs de grain. Serré des millions de fois les trayons des vaches pour traire du lait.

Alors, cette histoire de prendre la retraite le moins tard possible, pour pouvoir se reposer le plus vite possible et crever d'obésité, alors qu'il faut être actif pour vivre vieux, ça me fait un peu rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 52
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Dim 31 Oct 2010, 07:02

chabizar a écrit:
Les classes dominantes de la société luttent quant à elles très fort pour s'accaparer les richesses, mais leurs méthodes de combat sont plus feutrées et discrètes, sans gros mots, sans haussements de voix, sans pancartes.
D'ailleurs sur ce sujet (et celui des retraites) un texte long mais instructif Le point de fusion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zythum
Accro du forum
avatar

Messages : 1398
Âge : 52
Localisation : Bordeaux
VPH : HPV Street Machine GTe
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Dim 31 Oct 2010, 07:31

hbourj a écrit:
Alors, cette histoire de prendre la retraite le moins tard possible, pour pouvoir se reposer le plus vite possible et crever d'obésité, alors qu'il faut être actif pour vivre vieux, ça me fait un peu rigoler.
Plusieurs erreurs dans ton raisonnement :

1 - être à la retraite ne veut pas dire rester sur une chaise longue à siroter l'apéro, pour certains ça veut dire être actif à SON rythme et pas celui imposé par une entreprise de plus en plus déshumanisé, pour d'autre ce sera plus malheureusement la maladie (cas de mon père mort à 71 ans après 10 ans de descente aux enfers, il n'y a pas d'autre mot et il était physiquement actif).

2 - pour devenir vieux, il faut, d'une part, être en bonne santé au départ (et ce n'est pas le cas de tout le monde et c'est d'ailleurs une des grandes incompréhensions entre les jeunes qui le sont et ceux qui ne le sont pas, les premiers accusant les seconds d'être des feignants, et ne me dis pas que ce n'est pas vrais, je l'ai vécu) et, d'autre part, avoir recourt à la médecine le moins souvent possible.
A ce sujet j'avais été assez "amusé" d'entendre le dernier médecin traitant de Jeanne Calment (morte à 122 ans) où, en résumé, il disait qu'il avait été surpris de voir à quelle point il n'avait jamais vu de personne aussi peu médicalisée et qu'il s'était attaché à faire le plus possible la même chose (conclusion non dite : pour vivre vieux, il ne faut pas avoir besoin de prendre de médicament)

3 - pour devenir vieux, il ne faut pas faire de métier pénible mais savoir s'occuper, la même Jeanne Calment est un bon exemple :
Citation :

En 1896, à l'âge de 21 ans, elle a épousé son cousin germain, Fernand Nicolas Calment[2], un riche marchand, ce qui a permis à Jeanne Calment de ne jamais travailler. Elle a ainsi pu mener une vie aisée où elle a pu pratiquer ses hobbies comme le tennis, le vélo, la natation, le patin à roulettes, le piano et l'opéra

Extrait de Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
*
avatar

Messages : 55
Âge : 53
Localisation : Agen
VPH : Baron OPTIMA
Date d'inscription : 05/07/2010

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Dim 31 Oct 2010, 11:58

Main basse sur la cagnotte des retraites:

http://www.slate.fr/story/29407/fonds-reserves-retraites-detournement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Lun 01 Nov 2010, 09:00

Zythum a écrit:

2 - pour devenir vieux, il faut, d'une part, être en bonne santé au départ (et ce n'est pas le cas de tout le monde et c'est d'ailleurs une des grandes incompréhensions entre les jeunes qui le sont et ceux qui ne le sont pas, les premiers accusant les seconds d'être des feignants, et ne me dis pas que ce n'est pas vrais, je l'ai vécu) et, d'autre part, avoir recourt à la médecine le moins souvent possible.
A ce sujet j'avais été assez "amusé" d'entendre le dernier médecin traitant de Jeanne Calment (morte à 122 ans) où, en résumé, il disait qu'il avait été surpris de voir à quelle point il n'avait jamais vu de personne aussi peu médicalisée et qu'il s'était attaché à faire le plus possible la même chose (conclusion non dite : pour vivre vieux, il ne faut pas avoir besoin de prendre de médicament)
oh que oui, oh que oui !
Pour avoir eu des problèmes de santé il y a quelques années 2002-2006, et pour en avoir eu ce printemps-ci un syndrome d'épuisement professionnel avec tous les indicateurs dans le rouge, je confirme que les personnes en bonne santé qui n'ont jamais eu l'heur d'expérimenter des accidents de vie petits ou gros, clament généralement être en bonne santé grâce au fait qu'elles mangent bien, sont actives, prennent soin de leur corps... en gros ces personnes prétendent que leur bonne santé est due à leurs efforts personnels alors que tout simplement elles ont génétiquement de la chance et qu'elles ne font en réalité aucun effort pour avoir une bonne santé. C'est même justement leur bonne santé "naturelle" qui leur donne les moyens de bien traiter leur corps !
Le travail peut être source de mauvaise santé, c'est une thématique encore mal acceptée par le grand public, mais qui progresse lentement mais sûrement dans la recherche dans ce domaine. Un jour cela sera reconnu. En attendant on enterre, ou on écope, ou on prend pour prétexte des problématiques personnelles qui ne sont que de fallacieux arguments.


Zythum a écrit:

3 - pour devenir vieux, il ne faut pas faire de métier pénible mais savoir s'occuper, la même Jeanne Calment est un bon exemple :
Citation de Maurice L, grand-père de mon compagnon et centenaire depuis début juillet 2010 : "le travail c'est la santé, ne rien faire c'est la conserver !". J'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
xael
Pilier du forum
avatar

Messages : 847
Âge : 41
Localisation : Lyon
VPH : Azub Apus 2009, Catrike Speed 2004, TADA 2012
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Lun 01 Nov 2010, 09:43

Je m'offusque ! La citation n'est qu'une reprise d'une chanson d'Henri Salvador, "le travail c'est la santé" de 1965...
Mais on ne peut qu'approuver le propos Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe69
Pilier du forum
avatar

Messages : 936
Âge : 56
Localisation : SATHONAY CAMP
VPH : VK2-HR ZOCKRA
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Lun 01 Nov 2010, 11:45

La génétique est le premier facteur influant sur la santé, quand au travail, c'est très variable, je pense que les ouvriers à la chaine, ou dans la sidérurgie, ou encore les travailleurs de nuit, ou mème dans le batiment, pour eux le travail nuit à la santé c'est sur et c'est prouvé. Sad
Un cadre à une éspérance de vie en bonne santé supérieure à 6 ans par rapport à un ouvrier.
Nos parents et grands parents travaillaient plus en nombres d'heures, mais ils ne passaient pas 3h00 par jour dans les transports comme certains le font.
Je trouvais le départ à 60 ans comme une chose raisonnable, le financement c'est un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Lun 01 Nov 2010, 23:43

Philippe69 a écrit:

Je trouvais le départ à 60 ans comme une chose raisonnable, le financement c'est un autre débat.

Justement, c'est ça le débat : Pour financer les retraites, les personnes en bonne santé (soit favorisées par leur capital génétique, soit parce que leur métier n'est pas trop pénible, soit les deux) doivent travailler plus longtemps. Pourquoi pas ? Vous argumentez sur les personnes en mauvaise santé, mais celles-là auront droit à des exceptions. Il y aura même, c'est certain, des abus.

L'autre choix, pour garder le départ à 60 ans : Les gains obtenu par les progrès de productivité au fil des années, seraient affectés à la conservation d'un âge de départ légal à 60 ans. Autrement dit, les prélèvements obligatoires devront dans ce cas augmenter progressivement (impôts et charges sociales) du fait de l'augmentation de l'espérance de vie. Etes-vous prêts à voir partir une grande partie de vos augmentations en impôts et charges sociales ? La conséquence sera forcément une quasi-stagnation des revenus des travailleurs, des retraités et des entreprises.

Or on sait ce qui ce passe quand les revenus des entreprises progressent moins dans un pays que dans le voisinage : Les entreprises de ce pays ont du mal à investir, donc à garder leur place sur le marché. Les investissement se font ailleurs. Et il ne restera en France que les emplois de service. Genre coiffeur, gardien, infirmière. Des métiers où les gains de productivité possibles sont très faibles.

La conséquence est évidente : Lorsqu'on n'est plus capable de fabriquer une grande partie des produits industriels qu'on consomme, on les importe. Si on ne rend pas en échange autant de services, on voit son argent partir en Chine. C'est ce que font les français, les anglais, les américains. La croissance dans ce contexte économique est temporairement financée par l'emprunt. Mais ça ne durera pas.

Alors, si on veut travailler moins, moins longtemps, moins vieux, c'est possible. A condition d'accepter d'avoir à terme le niveau de vie de la Grèce. Sans le climat. Parce que dans la compétition économique mondiale, ceux qui ne progressent plus se font doubler. Nous ? On a déjà commencé à se faire doubler.

Ah, bien sûr, si le monde entier passait aux 35 heures et à la retraite à 60 ans, nous n'aurions pas de problème. D'autant plus que notre productivité horaire n'est surpassée que par quelques pays comme la Japon, l'Allemagne.

Donc je vois d'un bon oeil que les personnes en bonne santé continuent de travailler plus longtemps. Certes, des aménagement des conditions et du temps de travail seront les bienvenus. Et évidemment, ce serait absurde et injuste de tuer à la tâche des gens qui ne le supporteraient pas. Le tout est d'arriver à faire le tri entre ceux qui peuvent, et ceux qui ne peuvent plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un autre point de vue sur les retraites ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un autre point de vue sur les retraites ...
» un autre point de vue...
» Point dur dans la direction
» Bruit embrayage au point mort
» Point mort qui passe pas naturellement ! (résolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: