Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un autre point de vue sur les retraites ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Leloublan
Accro du forum
avatar

Messages : 3023
Âge : 66
Localisation : La Tour De Peilz,Suisse
VPH : LELOUBLAN Carbone MID RACER,,LELOUBLAN Carbone PLIABLE,LELOUBLAN CITY
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Lun 04 Oct 2010, 21:13

En fait il lisait un truc tres complique sur la viande et les tarifs douaniers avec plein de details et de pour cent
et il ne comprenais pas lui meme ce qu il lisait tellement c etait complique, administratif et anecdotique
d ou le demarrage du fou rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2842
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mar 05 Oct 2010, 01:04

Par contre dans les commentaires il n'y en a pas des masses qui parlent allemand on dirait Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mar 05 Oct 2010, 03:21

Leloublan a écrit:
En fait il lisait un truc tres complique sur la viande et les tarifs douaniers avec plein de details et de pour cent
et il ne comprenais pas lui meme ce qu il lisait tellement c etait complique, administratif et anecdotique
d ou le demarrage du fou rire
ah ok maintenant je repère un "Würtzstoffe", il est donc question de charcuterie
Eric Woerth est donc bien probablement une saucisse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 20 Oct 2010, 02:25

bon, je viens de finir l'intégralité de ce fil.

Je vais donc moi aussi profiter pour faire un joli HS. Smile

Je voudrais ajouter qq réflexions un peu décousues certes à ce débat...

L'économie n'est plus au service de l'homme. L'homme est dorénavant au service de l'économie. Ca ne va plus.
Pourquoi ? Je ne sais pas ...

Une piste peut-être. Les occidentaux avaient réussis à canaliser leurs angoisses existentielles en créant un système religieux qui leur accordait la vie éternelle. Aujourd'hui c'est fini. Les puissantes angoisses de mort (lire Edward Bernays: Propaganda) sont atténuées par la consommation éffrenée de produits et services payants. Mais comme ça ne suffit jamais vu qu'on s'habitue à chaque fois et qu'on se lasse, il faut toujours une dose plus forte. Bon la on rentre dans les comportements addictifs (que l'on décrit souvent sur ce forum pour la voiture entre autre).

Le hic c'est que certains deviennent complètement pathologiques dans ce système. D'autres plus sages (ils se reconnaitront sur ce forum) commencent à comprendre que la décroissance est la seule porte de sortie honorable possible si on veut respecter son prochain son frère humain. Ah oui, la ca parle de solidarité, d'attention, de gentillesse, d'amour même. En tout cas pas de peur devant l'autre (caractéristique dominante de notre clique au pouvoir actuellement).

Ah oui, le second hic c'est que nous mettons au pouvoir ces pathologiques plutôt que les autres pour qu'ils nous répètent à l'envie que nous serons moins angoissés grâce aux dieux croissance, consommation, technique, science.... Ne pas oublier que nous les avons majoritairement choisis (euh pas moi einh ...)

Mais comme dit, sur une planète aux ressources limitées constituée de cycles de vie, on tape dans le mur des limites régulièrement. Alors que faire ? Je ne vois qu'une solution quand les ressources sont limitées...
Partager. En décroissant pour les plus riches. Et en croissant pour les plus mal pourvus. Je ne parle que du niveau bassement physique la einh. Décroitre pour grandir ...

Parce-que parallèlement à ça, il ne serait pas idiot de croitre humainement tous ! Et apprendre enfin à vivre en paix (intérieure et extérieure).
Cordialement et bonne nuit aux insomniaques Smile
Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 41
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 20 Oct 2010, 09:39

Ness a écrit:
Les occidentaux avaient réussis à canaliser leurs angoisses existentielles en créant un système religieux qui leur accordait la vie éternelle. Aujourd'hui c'est fini.
Bof, il y a pas si longtemps un intégriste religieux (Bush) dirigeais les états unis. Le poids de la religion est toujours important.

Ness a écrit:
...au pouvoir ces pathologiques .... Ne pas oublier que nous les avons majoritairement choisis (euh pas moi einh ...)
Plus précisément, une minorité les a majoritairement choisit (en tout cas en France). Un nombre important de personne n'est plus inscrit sur les listes électorales, les sans papier ne vote pas, les taux d'abstention sont énorme. "Choisit" est un terme un peu fort. Si les campagnes électorales ce déroulaient de manière légitime soit. Mais il ne faut pas oublier l'affaire Betencourt-Woert-Sarkozy qui nous fait craindre un financement occulte de la dernière élection présidentiel. Affaire dont on peut légitimement douter quelle aboutira sur la vérité, étant instruite par le procureur Philippe Courroye. Philippe Courroye a été nommé procureur contre l'avis du Conseil supérieur de la magistrature. Il est un proche du président de la république.

Il n'existe pas de démocraties parfaite. Il y a des démocraties molle et des démocraties très molle.

Ness a écrit:
Parce-que parallèlement à ça, il ne serait pas idiot de croitre humainement tous ! Et apprendre enfin à vivre en paix (intérieure et extérieure).
Cordialement et bonne nuit aux insomniaques Smile
Laurent
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUJ
Posteur de bronze


Messages : 225
Localisation : Haute Savoie
VPH : Metabike 26"
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 20 Oct 2010, 14:33

Leloublan a écrit:
Ben non il y as rien

Bon vu de la Suisse ca donne

un pays A qui
-bosse 44 heures par semaine
-retraite a 65 ans
-n est presque jamais en greve

Quelqu'un l'a peut être déjà mentionné, mais tu as oublié pour le pays A d'ajouter "qui embauche des travailleurs du pays B car ils sont plus productifs et coûtent moins cher que les travailleurs du pays A".

A prendre avec humour...

En ce qui me concerne, je suis tout à fait opposé à cette réforme des retraites. Tout ce b....del pour allonger de deux ans la durée des cotisations, alors que dans moins de dix ans on nous proposera de l'allonger à nouveau. Il valait mieux passer directement à 65 ans, et saborder enfin l'oeuvre de Tonton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xael
Pilier du forum
avatar

Messages : 848
Âge : 41
Localisation : Lyon
VPH : Azub Apus 2009, Catrike Speed 2004, TADA 2012
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 20 Oct 2010, 14:54

A mon avis, le but n'est pas de d'allonger la durée de cotisation mais de diminuer le montant des pensions... et donc rendre les complémentaires individualisées basées sur des fonds de pensions incontournables. Un article.
Tout comme pour la Sécurité Sociale, dont le "trou" sert de prétexte à la baisse des prestations au profit des assureurs privés (ou l'on retrouve encore Guillaume, tient donc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 41
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 20 Oct 2010, 16:02

Ce que tu peux être mauvaise langue ! Dans le pays de "La commission sur les conflit d'intérêt" ce genre de comportement est impossible. Tout cela ne révèle que du hasard.

Les 3 membres de la commission "indépendante"

- Jean-Claude Magendie est un magistrat français. Le 5 juillet 2007, il a été installé premier président de la cour d'appel de Paris par le président de la République Nicolas Sarkozy.

- Jean-Marc Sauvé. Il a été nommé à son poste actuel (vice-président du Conseil d'État) par décret en Conseil des ministres le 13 septembre 2006. Donc avant 2007, c'est à dire à l'époque ou Nicolas Sarkozy n'était que ministre de l'intérieur (et donc membre du gouvernement).

-Didier Migaud. Le 23 février 2010, le président de la République Nicolas Sarkozy le nomme à la tête de la Cour des comptes.

(source wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zouav
**
avatar

Messages : 109
Âge : 51
Localisation : lyon 3
VPH : Azub Ibex, CycleGenius CGX , Ice Vortex +
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Un autre point de vue sur les retraites ... Poster une réponse   Mer 20 Oct 2010, 16:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 41
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 20 Oct 2010, 16:48

Je vois pas où est le problème ? Ça fait que 18 fois le minimum vieillesse pour Ruiz-Jarabo Colomer Damaso pour 15 ans de service. C'est bien normal, qui serait intéressé par ses fonctions si pénible si la pension de retraite n'était que de 10 fois le minimum vieillesse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7081
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Mer 20 Oct 2010, 21:27

Les retraites, c'est facile et il y a bcp de solutions

La ppale, c'est l'EUTHANASIE.

L'age de la mort dont tout le monde parle n'est pas significatif
Il faut prendre en compte l'age où on ne peut plus faire de VC, enfin de trike, quand même, euh avec assistance aussi

On, enfin vous, grace au mécanisme précédent, aurez bien plus de soucis pour payer les allocations chomage ... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Jeu 21 Oct 2010, 10:28

Un autre point de vue que l'argumentaire repris dans tous les média sensé faire passer la casse de la retraite :

http://www.dailymotion.com/video/xdn0qr_conference-gerard-filoche-28-avril_news?start=61#from=embed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3621
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Jeu 21 Oct 2010, 10:41

J'ai (je n'ai que) 39 ans. Ca fait déjà quelques années que j'ai compris que je ne toucherai jamais de retraite. Quand je serai en age de la toucher les caisses auront été vidées depuis bien longtemps et les seuls survivants de cette terre seront ceux qui auront appris à faire un potager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Jeu 21 Oct 2010, 17:40

Ben non. On ne peux pas vider les caisses de la retraite par répartition. Puisqu'il n'y en a pas. L'argent versé par les cotisants est directement donné aux retraités.

Tout le problème des retraites est le rapport du nombre de retraités au nombre de cotisants. Avec la retraite à 60 ans + tous les baby-boomers qui partent à la retraite, ça va finir par faire un retraité pour 1 cotisant. Ce qui ne peut pas fonctionner sans baisser les retraites.

Autres solutions :

1) Reculer progressivement l'âge de la retraite (pour les personnes en état de travailler) : C'est très efficace car ça fait en même temps des cotisants en plus et des retraités en moins. Evidemment ce serait plus supportable en aménageant le temps de travail pour les travailleurs les plus âgés. Et en tenant compte (ce qui est prévu) de l'état de santé des personnes.

2) Faciliter l'emploi pour avoir un peu plus de cotisants. Facile à dire.

3) Baisser un peu les retraites pour encourager à prolonger sa carrière, afin de continuer à bien gagner sa vie. C'est comme ça qu'il y a 20 ans, les agriculteurs et les artisans (qui étaient en état de le faire) refusaient de prendre leur retraite pour ne pas se retrouver avec un revenu ridiculement faible. Mais c'est particulièrement dur comme méthode...

De toute façon notre espérance de vie augmente au rythme actuel de 3 mois par an. par exemple, j'ai 52 ans. Dans 40 ans, l'espérance de vie moyenne sera peut-être de 79 ans + 40/3 = 92 ans environ. Il y a donc de bonnes chances que j'atteigne cet âge-là.

J'ai deux enfants. On peut considérer qu'ils cotiseront pour leur deux parents.
Ce qui donnera : Pendant tout ou partie de 30 ans environ (de notre âge de 62 ans à 92 ans) notre famille de 4 personnes comptera 2 retraités pour 2 travailleurs. Il aurait fallu que nous fassions plus d'enfants...

On peut râler mais c'est ça le problème : Un pur problème démographique.


Dernière édition par Vindwa le Jeu 21 Oct 2010, 18:17, édité 1 fois (Raison : citation inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Jeu 21 Oct 2010, 19:29

Si l'on ajoute que la courbe démographique a des creux et des ventres qui ne collent pas avec ce qu'il faudrait pour arriver à un équilibre, que le fait d'avoir plus d'enfants ne serait une solution que pour ce point mais causerait infiniment plus de soucis et de frais par ailleurs à la collectivité, et que la natalité varie à l'inverse du revenu, on n'est pas sorti de l'auberge...

Les solutions viables passent par moins de chômage, une retraite plus flexible avec un montant plus faible pour celui qui la prend plus tôt mais un choix laissé à chacun, une cotisation augmentée et non plafonnée pour les gros salaires, et enfin une contribution des grosses fortunes, ou plutôt de toute fortune dès 10'000 € par exemple.
Ce panel de mesures réduirait sensiblement le problème. Mais bon... touche pas au grisbi, ça marche encore lorsque l'on voit qui finance qui, de manière plus ou moins cachée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3621
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Jeu 21 Oct 2010, 20:26

Citation :
j'ai 52 ans. Dans 40 ans, l'espérance de vie moyenne sera peut-être de 79 ans + 40/3 = 92 ans environ.
Mon pauvre ami, dans 40 ans nous serons tous morts à 80%.
La fin du siècle comptera un milliard d'habitants tout au plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
Accro du forum
avatar

Messages : 1752
Âge : 58
Localisation : Eragny, Cergy-Pontoise (95)
VPH : je n'en ai plus
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Ven 22 Oct 2010, 00:49

C'est ce que disent les optimistes. La terre peut supporter sans problème un milliard d'humains. Mais probablement la population mondiale ne baissera pas avant 2050. D'ici là (et après) l'écosystème en prendra un sacré coup, et il y aura un fort réchauffement du climat, une hausse des océans de peut-être 2 mètres.

Mais,
nos ancêtres ont survécu aux glaciations, à l'apparition de déserts au sud et à l'est de la Méditerranée, à des milliers d'années de sous-développement, d'ignorance, d'épidémies et de guerres incessantes, à la transformation totale de l'écosystème de la majorité de la surface terrestre, aux guerres mondiales, etc...

Nous avons survécu à la guerre mondiale nucléaire prévue en 1985 (mais le mur de Berlin est tombé), à l'épuisement du pétrole soit-disant prévu par le club de Rome en 2000, à la chute des rendements agricoles (mais ils continuent d'augmenter), à la famine générale en Chine et en Inde (mais les dernières famines dans ces pays ont eu lieu en 1964 et 1973, et ces deux pays se développent à une vitesse pharamineuse), à un Tchernobyl par an (ah, non, il n'y en a eu qu'un), à l'invasion des pays riches par les affamés des pays pauvres, au terrorisme islamiste (qui tue surtout... des islamistes), aux météorites, à la comète de Halley, à l'arrivé en avance de la ration annuelle de cons, aux attaques extraterrestres, aux tsunamis, aux tornades, aux incendies, aux inondations, à la grippe aviaire et porcine, au sida, à la maladie de Creutsfeld-Jacob, au virus Ebola, au dégel du permafrost qui libère des milliards de tonnes de méthane, aux fins du monde prévues par Nostradamus, par les témoins de Jéhovah et par Saint Malachie, aux radiations de nos téléphones portables, modems, aux pollutions chimiques jusque dans nos assiettes, au pessimisme ambiant, aux chansons de Sheila, à TF1, à Berlusconi, Georges Bush, Mao, Lénine, Staline, Mussolini et Franco, à nos propres conneries, aux phtalates, à Paulie Stirène et Plastic Bertrand, au Schmilblic,
qu'est-ce qui peut nous arriver de pire ?


Dernière édition par ALagrange (Alex) le Ven 22 Oct 2010, 07:59, édité 1 fois (Raison : suppression citation inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri.bourjade.perso.sfr.fr/Bourjade/
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 41
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Ven 22 Oct 2010, 09:30

hbourj a écrit:
...nos ancêtres ont survécu aux glaciations,...
Plus précisément, certains de nos ancêtres on survécu à la glaciation. Beaucoup en sont mort. De la même manière, tout le monde n'a pas survecu :
- à Tchernobyl
- aux tornades
- aux incendies
- aux pollutions chimiques jusque dans nos assiettes
- à Plastic Bertrand
- aux météorites
...

Sans être aussi alarmiste que rico, la croissance et par extension le chaumage sont étroitement liés au prix du pétrole. Sa raréfaction inévitable entrainera nécessairement une hausse de son prix, et par effet mécanique une hausse du chômage. La question est de savoir quand. Certains disaient il y a 20 ans c'est pour dans 20 ans, certains disent aujourd'hui que c'est pour aujourd'hui.

A contrario de rico, je ne vois pas pourquoi l'économie s'arrêterait brutalement. Quand le vin est tiré, il faut le boire. De la même manière, quand le pétrole est extrait, il faut le brûler. J'imagine un futur ponctué de crise. Pendant quelques semaine, les pétroliers ne déchargeront plus à Marseille. Cela entrainera une pénurie en France. Puis ils reviendront et ça donnera une nouvelle bouffée d'oxygène à l'économie. Et c'est à Rotterdam ou à Buenos Aires qu'il y aura un problème...

On est encore loin de la famine, même en divisant par 10 notre consommation de pétrole, il en restera suffisamment pour la nourriture. Peut être pas pour le chauffage, et à condition que les plus riches ne le confisque pas pour chauffer leur piscine privée extérieur en décembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poupa
Accro du forum
avatar

Messages : 1506
Âge : 70
Localisation : B - 4500 Tihange (Huy) & F - 91810 Vert-le-Grand
VPH : Challenge Twister vert, Batavus Relaxx 4 All, (ex Performer HR), (ex Bacchetta Giro 20), Volae Team, Bacchetta Strada, Bacchetta Corsa 650, Bacchetta Corsa 700)
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Ven 22 Oct 2010, 10:34

hbourj a écrit:


Nous avons survécu ... à l'arrivée en avance de la ration annuelle de cons ...


On ne peut mieux dire ('tention, y en a partout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Posteur de bronze


Messages : 258
Âge : 44
Localisation : Isère
VPH : Condor + Construction artisanale 2X26 avec assistance électrique en cours de finition
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Ven 22 Oct 2010, 19:23

hbourj a écrit:
Ben non. On ne peux pas vider les caisses de la retraite par répartition. Puisqu'il n'y en a pas. L'argent versé par les cotisants est directement donné aux retraités.

Tout le problème des retraites est le rapport du nombre de retraités au nombre de cotisants. Avec la retraite à 60 ans + tous les baby-boomers qui partent à la retraite, ça va finir par faire un retraité pour 1 cotisant. Ce qui ne peut pas fonctionner sans baisser les retraites.

Autres solutions :

1) Reculer progressivement l'âge de la retraite (pour les personnes en état de travailler) : C'est très efficace car ça fait en même temps des cotisants en plus et des retraités en moins. Evidemment ce serait plus supportable en aménageant le temps de travail pour les travailleurs les plus âgés. Et en tenant compte (ce qui est prévu) de l'état de santé des personnes.

2) Faciliter l'emploi pour avoir un peu plus de cotisants. Facile à dire.

3) Baisser un peu les retraites pour encourager à prolonger sa carrière, afin de continuer à bien gagner sa vie. C'est comme ça qu'il y a 20 ans, les agriculteurs et les artisans (qui étaient en état de le faire) refusaient de prendre leur retraite pour ne pas se retrouver avec un revenu ridiculement faible. Mais c'est particulièrement dur comme méthode...

De toute façon notre espérance de vie augmente au rythme actuel de 3 mois par an. par exemple, j'ai 52 ans. Dans 40 ans, l'espérance de vie moyenne sera peut-être de 79 ans + 40/3 = 92 ans environ. Il y a donc de bonnes chances que j'atteigne cet âge-là.

J'ai deux enfants. On peut considérer qu'ils cotiseront pour leur deux parents.
Ce qui donnera : Pendant tout ou partie de 30 ans environ (de notre âge de 62 ans à 92 ans) notre famille de 4 personnes comptera 2 retraités pour 2 travailleurs. Il aurait fallu que nous fassions plus d'enfants...

On peut râler mais c'est ça le problème : Un pur problème démographique.

Non, c'est une idée trop répandue, mais complètement fausse. Au passage, le fait que tu reprends l'argument fallacieux de l'allongement de l'espérance de vie montre que tu n'as pas visionné la vidéo dont je donnais le lien plus haut...

La démographie joue un rôle dans le sens ou la masse des naissances de l'après-guerre arrive désormais à la retraite. Après le baby-boom, logiquement quelques soixante ans après, on observe un papy-boom. C'est assez facile à comprendre.
Ce qui est étonnant, c'est d'entendre des gens appeler à un nouveau baby-boom pour soi-disant régler le problème des retraites. Ah bon ? Mais alors, le papy-boom d'après, plus fort encore, on le règle comment ? Par un plus gros babyboom ? Cool ! Et alors le papy-boom encore bien plus grand qui suit logiquement ?
Enfin bref, c'est une forme de financement qui est une escroquerie en terme purement pénal. Cela porte le nom de "cavalerie".
De plus, entre la naissance desdits bébés et le moment où ils seront en mesure de cotiser pour financer la retraite, il va se passer un bon quart de siècle, donc ce sera trop tard : les baby-boomer seront déjà morts...

Il faut noter enfin que cette idée de stimuler l'accroissement démographique naturel a pour base une simple injonction religieuse : "croissez et multipliez", qui date d'une époque ou l'espèce humaine se sentait fragile et menacée d'extinction à la première mauvaise récolte ou épidémie venue. Et de fait, penser l'accroissement démographique comme une solution c'est une croyance toujours complètement religieuse : sans fondement et s'évanouissant dès que l'on réfléchit vraiment sur le sujet.

Bref, il y a un pic démographique à passer. Ce serait bon de regarder au delà de ce pic, si l'on pense en terme de réformes structurantes, ce qui n'est pas illégitime, c'est juste une autre question. Mais ce dont on a besoin, c'est d'une réponse transitoire à un problème transitoire. Dans ce sens le financement par l'impôt *redistributif* prend tout son sens. Lorsque le pic du papy boom est passé, le système se retrouve en équilibre avec le système actuel.

A l'inverse, une décroissance *lente* de la population (c'est à dire une natalité tout juste en dessous du seuil de renouvellement de la population amène des bénéfices certains, tant du point de vue social que du point de vue écologique (et là c'est bien plus fort du fait du bras de levier que constitue l'empreinte écologique d'un individu).
Les richesses se concentrent au lieu de se diluer.

Et puis SURTOUT, le petit détail qu'on oublie souvent dans le débat à droite de l'échiquier, c'est le rôle du chômage dans la crise conjoncturelle actuelle. Si le plein emploi était de mise, les cotisations retraites seraient plus nombreuses, les cotisations chômage pourraient être diminuées pour augmenter celles vers la retraites, diminuant d'autant l'effort à faire pour surmonter la crise conjoncturelle du papy-boom.

Or le système actuel mis en place par la droite (comprenez-moi bien, la droite va de LePen jusqu'à Strauus-Kahn inclus) vise seulement à maximiser le profit pour la classe dirigeante riche, pas à permettre le fonctionnement harmonieux et durable de la société.

Là, nous touchons un autre débat. Est-ce que la classe dirigeante riche se sent plus proche d'un prolétaire de son propre pays, ou d'un homologue riche d'un pays même situé à l'autre bout de la planète... Au vu des politiques mises en oeuvre aux quatre coins du monde, la réponse est évidente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
*
avatar

Messages : 55
Âge : 53
Localisation : Agen
VPH : Baron OPTIMA
Date d'inscription : 05/07/2010

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Sam 23 Oct 2010, 22:08

Pourquoi ne pas transférer une partie des gains de productivités obtenuent depuis des décénies vers les caisses de retraite ?
Les sommes dégagées vont depuis des lustres dans la poche des actionnaires, qui pour certains ne travaillent plus bien avant l'age légal de mise en retraite du plus grand nombre ! Je sais je blasphème là !

En fait et d'après mes lectures (peu être pas les meilleurs), Sarko veux rassurer les agences de notation qui sont aujourd'hui capables de couler et brader un Etat.

Cette réforme ne suffira pas, les fonds de pension nous attendent au bout de la route...pour ceux qui pourront cotiser ! Avec un SMIC je ne vois pas comment les salariés vont faire ? Peu être avez vous une idée ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xael
Pilier du forum
avatar

Messages : 848
Âge : 41
Localisation : Lyon
VPH : Azub Apus 2009, Catrike Speed 2004, TADA 2012
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Sam 23 Oct 2010, 22:35

pascal a écrit:
Pourquoi ne pas transférer une partie des gains de productivités obtenuent depuis des décénies vers les caisses de retraite ?

Ça ne se fera pas tout seul... C'est le genre de changement qu'il faut arracher avec les dents. Ou les piques.

pascal a écrit:
Avec un SMIC je ne vois pas comment les salariés vont faire ? Peu être avez vous une idée ?

Bah... comme aux Etats Unis (puisque c'est le modèle) : tu iras bosser au macdo. Ou caissier dans une superette... Bref, c'est
pas les emplois qui manquent. Ah ? Et quand tu ne seras plus capable ? Bin crève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
*
avatar

Messages : 55
Âge : 53
Localisation : Agen
VPH : Baron OPTIMA
Date d'inscription : 05/07/2010

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Sam 23 Oct 2010, 22:58

Ness a écrit:
[...]

Je ne vois qu'une solution quand les ressources sont limitées...
Partager. En décroissant pour les plus riches. Et en croissant pour les plus mal pourvus. Je ne parle que du niveau bassement physique la einh. Décroitre pour grandir ...

Parce-que parallèlement à ça, il ne serait pas idiot de croitre humainement tous ! Et apprendre enfin à vivre en paix (intérieure et extérieure).
Cordialement et bonne nuit aux insomniaques Smile
Laurent



Pas mal !

Comme le dit si bien Daniel Pennac (La fée Carabine)

"Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi la société n'est qu'un rêve de prédateur."



Dernière édition par Jéjon le Lun 25 Oct 2010, 19:26, édité 1 fois (Raison : simplification citation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Dim 24 Oct 2010, 02:20

Loïc a écrit:

Et puis SURTOUT, le petit détail qu'on oublie souvent dans le débat à droite de l'échiquier, c'est le rôle du chômage dans la crise conjoncturelle actuelle. Si le plein emploi était de mise, les cotisations retraites seraient plus nombreuses, les cotisations chômage pourraient être diminuées pour augmenter celles vers la retraites, diminuant d'autant l'effort à faire pour surmonter la crise conjoncturelle du papy-boom.

Un autre "petit" exemple des idées reçues colportées par la presse à la botte du pouvoir, ou par des journalistes qui n'investiguent pas assez : le déficit de la sécurité sociale, le fameux "trou de la sécu".

La semaine dernière je suis passée à ma caisse RSI pour poser une question sur une mise à jour de ma carte Vitale dont je ne comprenais pas la raison. La caisse RSI c'est l'équivalent, pour les travailleurs indépendants, de la caisse primaire d'assurance maladie pour les salariés.
Le monsieur qui m'a renseignée connaissait parfaitement son métier. Au passage dans la conversation, il se risque à un petit commentaire digressif en m'apprenant que, pendant des années, la grosse entreprise Berliet n'a tout simplement pas payé les cotisations sociales de ses salariés, en menaçant de fermer et mettre au chômage un grand nombre d'ouvriers. Voilà les rapports de force que se permettent les puissants.
Inutile de vous dire que moi au titre de microscopique entreprise, je paie mes cotisations sociales sans le moindre jour de retard étant donné que le risque serait de perdre mes droits à la sécurité sociale. La très grosse entreprise, elle, peut se permettre "d'envoyer chier" les caisses de sécu. Alors le déficit...
Lorsque j'avais fait le stage de formation gestion à la Chambre des Métiers, un représentant du RSI était venu nous informer sur comment ça marche. D'ailleurs essentiellement pour nous menacer des pires représailles si on ne paie pas nos appels à cotisation. Et pour nous dire au passage que les exonérations de charges sociales accordées aux entreprises par l'Etat français ne sont pas remboursées aux caisses de sécu par le dit Etat. Alors encore une fois le déficit...

Quel journaliste va investiguer ce genre de comptes ? Quel journaliste est capable d'aller au-delà du discours du déremboursement des dépenses de santé comme unique solution au déficit de la sécu ? (même si des abus sont certainement commis concernant ces dépenses de santé)


xael a écrit:
pascal a écrit:
Pourquoi ne pas transférer une partie des gains de productivités obtenuent depuis des décénies vers les caisses de retraite ?

Ça ne se fera pas tout seul... C'est le genre de changement qu'il faut arracher avec les dents. Ou les piques.
Toutafè... les acquis sociaux sont en fait des conquis sociaux. Conquis de haute lutte.

Les manifs du petit peuple sont une forme de lutte sociale visible. Les classes dominantes de la société luttent quant à elles très fort pour s'accaparer les richesses, mais leurs méthodes de combat sont plus feutrées et discrètes, sans gros mots, sans haussements de voix, sans pancartes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
PUJ
Posteur de bronze


Messages : 225
Localisation : Haute Savoie
VPH : Metabike 26"
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   Dim 24 Oct 2010, 20:24

rico a écrit:
les seuls survivants de cette terre seront ceux qui auront appris à faire un potager.

Vu l'avenir que tu décris, les seuls survivant seront ceux qui auront appris à tenir un fusil pour rançonner ceux qui auront appris à faire un potager. La vie n'est pas juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un autre point de vue sur les retraites ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un autre point de vue sur les retraites ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un autre point de vue sur les retraites ...
» un autre point de vue...
» Point dur dans la direction
» Bruit embrayage au point mort
» Point mort qui passe pas naturellement ! (résolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: