Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
biroulet
Posteur de bronze


Messages : 308
Localisation : bordeaux
VPH : pino hase steel électrifié - cruzbike quest 451 - hollandais amsterdamer - pliant beixo - motoconfort 1960 - Cazenave homme luxe années 50 - bakfiets long - Routier artisanal 70'
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 21 Mar 2011, 18:02

juste pour le fun :

une ligne de mouillage comporte :
une ancre,
une manille,
de la chaine,
une manille,
du câblot,
un croc d'étalingure pour frapper la ligne au fier navire

le tout rangé dans une baille

ou bien envisager un grappin pliant avec une ligne de câblot
mais rien de moins fiable qu'un grappin pliant

la seule « corde » qui existe sur un navire digne de ce nom est la corde de la cloche de brume

ce type d'embarcation est complètement inadaptée à un navigation autre que le bassin des tuileries

gros tirant d'air,
pas de tirant d'eau,
pas de plan anti-dérive
pas de gouvernail digne de ce nom,
fragile à l'embarquement et au débarquement
sensible aux déplacements à bord
et j'en oublie...

soit :
une vraie ventouse scotchée sur l'eau prête à toute les dérives combinées du vent et du courant
avec en prime une énorme dépense d'énergie pour vouloir déplacer un ponton pareil dans le cas d'éléments contraires, ce qui est toujours le cas

je le testerai avec plaisir avec ma belle-mère dedans !


J'ai l'habitude de dire :
« il ne suffit pas d'avoir raison, il faut continuellement démontrer que l'on à pas tort »

biroulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum


Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 21 Mar 2011, 19:47

biroulet a écrit:
je le testerai avec plaisir avec ma belle-mère dedans !
p'tit joueur!!! j'en fournis 5 fois plus! et toc!
Spoiler:
 


:porte:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 02 Mai 2011, 10:40

Quels sont les critères pour choisir le diamètre et le pas d'une hélice d'aéromodélisme pour propulser un pédalo,avec comme références:

-vitesse de rotation de l'hélice prévue en continue:360 tours/mn,
-puissance du cycliste en continue (mode balade soutenue) :150w.

Sachant aussi,que l'hélice sera placée sous la partie arrière du kayak gonflable,et qu'elle ne devra pas avoir un trop grand diamètre pour :
-ne pas interferer avec lui (pas de frottements),
-et pour naviguer sur de faibles profondeurs d'eau,
autrement dit:de faible diamètre si possible,eu égard à son rendement.

Seulement 2 pales,ou 3 ou 4....????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DocBoden
Posteur d'or


Messages : 606
Localisation : Saint-Denis de La Réunion
VPH : Le Condor, les autres aussi !
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 02 Mai 2011, 15:59

la science des hélices est obscure et compliquée et sutout très empirique

si tu vas sut le WISIL il y a une discussion la dessus si je me rappelle, avec des hélices d'aéromodélisme mais en anglais et pour des vitesses de bateau plus élevées


edit immodéré c'est ici


Dernière édition par DocBoden le Lun 02 Mai 2011, 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 02 Mai 2011, 16:43

je pense utiliser un cable flexible et non pas un axe de transmission rigide,depuis la boite de transmission (mécanisme de disqueuse d'angle) jusqu'à l'hélice:
-du genre des cables des pièces à main Dremel (existants en plusieurs longueurs avec pas de vis terminal déjà formé),
-ou des flexibles des pieces à main de laboratoire de prothèse dentaire.

Cela me permet de faire un système qui se relèvera tout seul (support d'hélice sur une dérive relevable) en cas d'obstacle et/ou de chocs (pierre dans le lit d'une rivière,accostage-échouage en sur le rivage,...),grace à cette flexibilité.
Le cout est raisonnable,qui plus est.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 21 Nov 2011, 19:28

-le projet avance très timidement,pour cause de santé......
-la réflexion me pousse vers une solution des plus simples en terme de réalisation et de coût.

-je reste sur la base de mon kayak 2 places (vu mon poids) gonflable,en partie pour garder une grande stabilité (et en particulier au moment de monter ou de descendre à bord!....ce qui est souvent peu décrit par certains concepteurs et pour cause!),quitte à perdre du rendement.

Je conserve le mécanisme de la meuleuse d 'angle entre la chaine et l'arbre d'hélice (les 2 parties forment un angle de 90°).
Mais je pense utiliser une longue chaine avec poulies intermédiaires,comme sur nos VC,pour arriver au plus près de l'hélice (c'est à dire le plus postérieurement possible de l'embarcation:sous? ou derrière? le siège) qui sera ainsi très court,et donc plus facilement relevable en cas d'incident ou plus simplement (et probablement le plus souvent) en cas de bourrage d'algues.
Cela facilitera aussi le pliage/rangement du pédalo.
A priori,je pourrais faire marche arrière (ce qui me plait bien pour faire l'andouille),même si l'hélice est faite pour travailler en pression.

Ne connaissant rien aux hélices (pas,diamètre,vitesse de rotation,...),j'opterai pour le pédalier 3 plateaux (en stock) et d'une cassette fixée sur la meuleuse d'angle en lieu et place du disque à tronçonner avec dérailleur.
De plus, je sais d'avance qu'il est monotone d'avoir un seul braquet en pédalo (= même cadence de pédalage pour toute la balade).
Une fois l'hélice parfaitement déterminée (diamètre,pas....),j'opterai pour une hélice à pales repliables (en cas de choc sur une pièrre ou un tronc d'arbre immergé).

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
Seul le gouvernail me pose encore problème dans sa conception:
-pour être performant,
-avec le moins de trainée possible,
-relevable/escamotable quand le tirant d'eau est faible.
-actionnable facilement ,et de façon reposante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 28 Nov 2011, 09:30

NOUVELLES REFLEXIONS:

Après avoir fréquenté une foultitude de forums dédiés au pédalo-pedal boat,en particulier les forums américains et canadiens (:canot-camping!),
des évidences et des questions se sont précisées à mon esprit.

Où utilisera-t-on son pédalo????
-si c'est sur un lac en eau profonde,avec une surface étale,sans vagues, avec au moins 40 cm de hauteur d'eau disponible
(30cm pour l'hélice et 10 cm de marge pour éviter la cavitation en bout d'hélice/surface de l'eau):
pas de problème avec une solution type "hélice",quel que soit le système d'assemblage....
Reste toutefois le problème de relevage de l'hélice en cas de haut fond,d'obstacles,....en tout cas dans ce cas ,on perd totalement la propulsion.

Si ma destination:
-sera certes aussi destinée aux lacs (très peu présents dans ma région hormis les lacs de montagne interdits au canotage),
-elle se fera tout de même principalement sur des cours d'eau ,comme le Gave de Pau,à faible tirant d'eau par endroit:un dizaine de cm!
Une hélice est impossible dans ce cas,sans parler du risque de casse des éléments propulseurs (arbre de transmission,hélice...,de coinçage d'algues/hélice,...

A signaler que les vidéos (en particulier des fabriquants) ne montrent guère :
-les phase de mise à l'eau,
-de montée et d'intallation à bord,
-de grosses vagues (risque de chavirage),.....
-ni de retour au point de départ (il faut descendre de l'embarcation avant de s'echouer sur le rivage dès que l'hélice touche le fond ,ce qui bloque la progression:on se mouille chaussure et short,voire chemise.....)puis on tire l'embarcation jusqu'au rivage.

Mon kayak gonflable à fond plat présente certes bien plus de trainée hydro-dynamique qu'un catamaran,mais il permet:
-d'augmenter considérablement le tirant d'eau,
-il applatit l'eau derrière le kayak+++++,même en présence de vaguelettes:pouquoi ne pas en profiter avec une roue à aubes simplette???!+++
Référence Wikipédia:
"Le rendement décroît dans les eaux agitées où les mouvements du bateau et les vagues perturbent les aubes. En eaux très calmes, la roue à aubes peut avoir un meilleur rendement que l'hélice."


Il est vrai que la plupart des solutions de pédalo reposent sur une conception de type "maritime" (arbre d'hélice,....),ce qui est finalement bien logique.
La distance pédalier et hélice est volontairement réduite au maximum,ce qui semble logique pour ......qui ne roule pas sur un vélo couché.
En ce qui me concerne :
-le pas d'hélice,
-la vitesse de rotation de l"hélice,etc.
me sont des notions des plus vagues et assez abstraites:à coup sûr il me faudrait alors une multitudes d'essais dispendieux pour arriver à la bonne combinaison.
----------------

Du coup,je me détourne de ces solutions "maritimes" pour me diriger vers une solution plus "cycliste":domaine que je maitrise bien mieux.

Les shémas de principe ci-dessous (Echelle aproximative) ont été réalisés en un instant.
J'en possède presque tout le matériel,ou à défaut il sera facile à asquérir à peu de frais (récupération).

J'ai réalisé un shéma pour le support des aubes/écopes avec une jante à double paroie,
même s'il serait plus judicieux d'utiliser une jante plus simple à simple paroie,en tout cas plus profonde???)?!
La roue à aubes,à axe central permet de ne pas augmenter la largueur totale de l'embarcation (très utile en cours d'eau étroit,et/ou pour slalommer entre les rochers afleurants).

Le relevage de la roue pourra se faire:
-manuellement tout en canotant, en relevant totalement ou partiellement la roue,tout en conservant alors de la motricité,même avec un tirant d'eau des plus réduits,
-manuellement,pour la mise à l'eau ,ou pour passer un obstacle (portion de sable,comme dans les gorges du Tarn) en soulevant par le haut la roue le plus simplement du monde,
-automatiquement en cas de choc (pierre ou branche d'arbre gisant au fond de l'eau,échouage sur une plage,.....),
grace au système de débrayage inspiré des écarteurs de voitures de vélo qui présente un point dur pour en conserver leur position (à 90°).

Même si les aubes auront un profil (=écopes,à définir!) pour optimiser la marche avant,elles permettront tout de même la marche arrière (système débrayable aussi dans ce sens).
Je les réaliserais à priori en résine/fibres (pressés avec un moule et contre-moule en silicone-élastomère),à moins de trouver dans le commerce un équivalent "tout fait"(embouts de petites rames???).



PHOTOS en cours d'édition!


Dernière édition par el sombrero le Lun 28 Nov 2011, 17:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 28 Nov 2011, 10:50



ai-je fait une erreur de manip???? les 3 premières vignettes ne s'ouvrent pas?.........


https://servimg.com/image_preview.php?i=1168&u=11563066
https://servimg.com/image_preview.php?i=1169&u=11563066
https://servimg.com/image_preview.php?i=1170&u=11563066
https://servimg.com/image_preview.php?i=1171&u=11563066


Dernière édition par el sombrero le Mar 29 Nov 2011, 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jagut
Modo


Messages : 1371
Âge : 59
Localisation : nord Corrèze
VPH : trike à venir
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 28 Nov 2011, 21:54

Salut el sombrero.

Ta roue à aube est intéressante mais le calibrage des ressorts risque d'être pointu. Le compromis entre la force du choc et ton "exceptionnelle" force musculaire va être dur à trouver, je pense.

Pourquoi ne pas faire descendre sous l'eau, à hauteur d'aube, un tube de chaque côté de la roue qui en cas de choc ferait remonter l'ensemble du châssis. Si ta roue est vraiment large il en faudrait un autre au milieu.

Bon courage.

Ps : en mettant les aubes à l'intérieur des roues çà le ferait aussi.

__________________________________
Pour de belles balades à pied ou à VTT :
http://ladordognedevillagesenbarrages.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/LaDordogneDeVillagesEnBarrages

Ouvrier, il te faut baisser la tête pour manger la soupe, certes, mais pas plus bas que la table.
En retraite on travaille 24h/24.....Bon, euh, souvent on passe 22 h à réfléchir!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Mar 29 Nov 2011, 09:53

-le ressort est optionnel et ne sera pas monté en premier lieu.

-le réglage du débrayage des aubes se fera en fait très facilement!
-l'axe de maintien des aubes avec écrou nylon anti-desserage se fera assez serré:assez en tout cas pour que les aubes restent en place lors de la propulsion "normale".
-le bloc d'élastomère permettra d'absorber des mini coups de bélier (algues,petits objets dérivant...) en faisant toutefois garder aux aubes leur place,mais sans casser (ce que j'espère du moins!).
-mais avec un choc plus puissant-violent,le bout d'aube au niveau de la vis de maintien se débloquera du bloc d'élastomère* (*:j'en ai de plusieurs duretés ,en pate-pate facile à modeler et à mouler,que je dois tester pour cette application),
qui continuera à absorber une partie du choc (travail en compression),tout comme le fait l'amortisseur élastomère d'une certaine marque de vélo couché!.

Je préfère des aubes petites(en longueur et en largeur) mais multiples, que des grosses plongeant plus profondément dans l'eau ou trop larges pour slalomer efficacement entre les cailloux.
En gros les aubes auront la forme terminale* d'une petite pagaie d'embarcation en plastique 1er prix pour enfant.(*:1/3 de leur longueur?)


Dernière édition par el sombrero le Jeu 01 Déc 2011, 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Jeu 01 Déc 2011, 11:13

Tiens!,un ami Suisse m'a fait la réflexion suivante:
comme pour les bateaux à aubes qui naviguent sur le Lac Léman,ma solution de roue à aubes est certes évidente par rapport à mon cahier des charges,
mais j'ai juste oublié le BRUIT que feront les aubes dans l'eau!.....
Exit donc le fait de flâner au fil de l'eau dans le plus grand silence?!

C'est vrai qu'avec une hélice:c'est forcément plus silencieux.
Bon,je verrais bien.
-----------------------
et pourquoi pas utiliser un tissu absorbant le son qui viendrait tapisser l'intérieur du garde-boue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Jeu 01 Déc 2011, 20:02

http://ladiscut.editboard.com/t8816-lhybrid-le-pedalo-tout-terrain-mutant

une idée ingénieuse? de roues "normales" transformable en 1 instant en roue de propulsion à aubes (voiture amphibie)...

Une idée à proposer à .....Daweed ???? pour transformer son bolide en fusée marine?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jagut
Modo


Messages : 1371
Âge : 59
Localisation : nord Corrèze
VPH : trike à venir
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Ven 02 Déc 2011, 21:07

Pour le bruit, je me suis rappelé que dans une revue modèle réduit bateau à vapeur, il y avait un système d'aubes plus efficaces et accessoirement moins bruyantes. Par un système mécanique ingénieux, les pales restaient verticales dès qu'elles entraient dans l'eau et jusqu'à leur sortie. Elles étaient fixes d'un côté et raccordées à une roue excentrée par des bielles de l'autre. Si çà t’intéresse je chercherai dans mes reliques.

__________________________________
Pour de belles balades à pied ou à VTT :
http://ladordognedevillagesenbarrages.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/LaDordogneDeVillagesEnBarrages

Ouvrier, il te faut baisser la tête pour manger la soupe, certes, mais pas plus bas que la table.
En retraite on travaille 24h/24.....Bon, euh, souvent on passe 22 h à réfléchir!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 19 Déc 2011, 12:03

jagut a écrit:
Pour le bruit, je me suis rappelé que dans une revue modèle réduit bateau à vapeur, il y avait un système d'aubes plus efficaces et accessoirement moins bruyantes. Par un système mécanique ingénieux, les pales restaient verticales dès qu'elles entraient dans l'eau et jusqu'à leur sortie. Elles étaient fixes d'un côté et raccordées à une roue excentrée par des bielles de l'autre. Si çà t’intéresse je chercherai dans mes reliques.

-oui,l'excentrique est la solution en tout cas pour un meilleur rendement,mais cette solution est trop complexe à mettre en oeuvre dans mon cas.
-il existe des plans et des photos très détaillés de cette mécanique concernant par exemple les bateaux du lac Léman.
-si j'habitai au bord d'un plan d'eau,je m'y attarderais sûrement.

-------------------------------------------------------------------
finalement,entre :hélice et roue à aubes ,le choix était cornélien.

j'ai donc décidé de faire les 2,en utilisant la même base!+++++,.......:en commencant par l'hélice.
-la plate forme horizontale "en dur" placée dans le kayak gonflable sera la même,
-le pédalier* le même,
-le siège le même,
-seulement les 2 modules de propulsion seront différents.
*la chaine devrait être extrêment courte pour l"hélice (compensée par un arbre d'hélice très long (et très rectiligne=meilleur rendement) ,
et très longue pour la roue à aubes.

--------------------------------------------------------------------
-l'achat de l'hélice est peu ruineux:4.5€ pour une hélice d'avion RC (Radio Modélisme) prise au hasard (de 15" de diamètre) pour sa suffisante rigidité apparente eu égard à sa taille,car je n'y connais rien en la matière.
-j'ai repris le mécanisme de ma disqueuse en dépouillant l'axe principal de son rotor (je pensais le garder pour avoir un peu d'inertie,mais des essais de rotation de l'hélice dans l'eau de ma baignoire m'a convaicu du contraire).
-un simple roulement de roller en stock fera l'affaire pour stabiliser cet axe vers son extrémité (car l'arbre d'hélice qui lui sera asservi et fixé fait bras de levier sur cet axe et donc sur l'engrenage).
-l'axe d'hélice (2€) sera constitué d'un hauban en stock de 10 mm de diamètre (support de canne à pêche,Décathlon:très solide:j'en fait les haubans de mon porte-bagage de cyclo-camping) ,voire de 2 mis bout à bout (en emboitement simple par friction avec entretoise,qui pourrait servir de débrayage en cas de choc violent sur l'hélice et/ou sur l'arbre d'hélice!).

A leur extrémité,il y a déjà un renfort serti avec pas de vis qui me permettra d'y visser tout simplement l'hélice.
-l'axe sera protégé avec une sorte de fourreau soit en alu (déjà en stock),soit en acier (à acheter?) (voire en carbone pour mieux résister au choc =portion de cadre de vélo cassé recyclé)?
-je n'utiliserai pas de roulement(s) pour l'interface mais des portions de tube de chaine (en stock) qui correspondent pil-poil et ne se corroderont pas:l'eau servira de lubrifiant,car il n'y aura pas d'étanchéité.

Reste le safran/gouvernail à peaufiner,en particulier pour qu'il puisse aussi résister aux chocs ou à l'accostage (relevage automatique en cas de choc?).
La meilleure solution vis à vis des chocs serait de séparer l'axe d'hélice du gouvernail.
Mais pour la simplicité et la rapidité d'exécution,le coût,etc..... il est évidemment plus simple de fixer le gouvernail à l'axe:ce que je pourrais faire en première approche????....


Dernière édition par el sombrero le Lun 19 Déc 2011, 18:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum


Messages : 10404
Âge : 65
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw Raw 127 assisté(Enzo),Quest XS carbone assisté (Glaz Bihan), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, VD Orbéa égino, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 19 Déc 2011, 15:20

Je serais très surpris qu'une hélice d'avion fasse l'affaire dans l'eau suite à une légère différence de densité entre l'air et l'eau. Laughing
Il te faudrait peut-être trouver une hélice genre moteurs électrique de barque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 19 Déc 2011, 18:06

Magnum a écrit:
Je serais très surpris qu'une hélice d'avion fasse l'affaire dans l'eau suite à une légère différence de densité entre l'air et l'eau. Laughing
Il te faudrait peut-être trouver une hélice genre moteurs électrique de barque.

sur tous les forums américains dédiés,pour faire un pédalo,on utilise une hélice d'avion (en général à 2 pales).

les hélices de hors-bord (3 pales et de très faible diamètre) :
-gagnent en rendement à très rapide rotation,ce qui est impossible à atteindre en pédalant.
-permettent de naviguer en eau relativement peu profonde.
-la cavitation leur fait atteindre tout de même des limites.
-il y a de grosses pertes de rendement si on veut aller vite,ou à très faible vitesse.

Il faut faire l'essai!
-dans l'air,juste après déballage de l'hélice:la première remarque qui me vint à l'esprit:"ça tourne dans le vide!....mauvais choix!"
-dans l'air,mais montée sur un axe,la résistance de l'air est encore faible (par rapport à une hélice de ventilateur de salon),mais on sent très bien la forte poussée de l'hélice qui pousse sur l'axe.
-dans l'eau,la résistance est très forte même à faible vitesse.Montée sur le mandrin de ma perceuse sans fil:elle en fait gémir le moteur.

dans l'eau,c'est comme avec un vélo:
-rouler à 30 km/h demande un certain effort sur du plat en continu,
-passer de 30 à 35....ça devient physique.
De 35 à 40.....encore bien plus!

Mon but n'est pas de faire du 15 ou du 12 km/h sur l'eau,comme d'autres feraient du 50 ou du 45 km/h sur le plat.
-8km/h serait déjà très optimiste,mais je vise plutôt 6 km/h! (= mode promenade contemplative)
A 6 km/h les forces de frottements sont bien moindres,très peu de vague d'étrave,peu de cavitation,vitesse de rotation de l'hélice très raisonnable.
Puissance développée estimée :seulement 150Watts.
Je table sur moins de 20% de perte de rendement,ce qui me semble raisonnable (= 30W) reste 120W de disponible en continu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Mar 20 Déc 2011, 11:34

avec quelques photos,ce sera plus explicite!


:l'axe du rotor de la disqueuse d'angle dépouillé:pas facile comme opération (colle époxy!!!)

:un 2èm roulement est nécéssaire pour préserver les engrenages:ici un simple roulement de roller ou un roulement de roulette (si l'arbre va jusqu'au au 1er roulement d'origine)

:les éléments constitutifs de l'arbre d'hélice:au plus simple,avec des pièces en stock,hormis l'hélice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laf_ange
Accro du forum


Messages : 3577
Âge : 43
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Mar 20 Déc 2011, 14:54

Des photos plus grandes auraient été mieux encore lol !

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Mar 20 Déc 2011, 15:09

Qui a zigouillé les liens sur les 2 précédentes vignettes????........seule la troisième est active désormais.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Jeu 16 Fév 2012, 11:51

très beau modèle ,là:
http://surfcat.nl/surfcatsolobike

..très simple,
très proche des pontons de base pour pêcheur,
déclinable avec une voile!!!+++++,mais à quel prix?!

La forme des flotteurs (type planche à voile) permet de tourner très court,contrairement aux flotteurs très longs et effilés,taillés pour la course ou les runs en ligne droite.


Dernière édition par el sombrero le Ven 17 Fév 2012, 16:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 40
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Jeu 16 Fév 2012, 17:22

@el sombrero : Je t'ais envoyé les coordonnées de quelqu'un qui présentait un pédalo sur un salon, est ce que tu les as reçu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Ven 17 Fév 2012, 16:16

sherpa421 a écrit:
@el sombrero : Je t'ais envoyé les coordonnées de quelqu'un qui présentait un pédalo sur un salon, est ce que tu les as reçu ?

oui!
je connais le principe.
C'est pas très stable sur 1 seul flotteur,et ça fatigue trop vite LES BRAS?!.

------------------------------------------------------------
Il existe un modèle home-made (italien??? sur Youtube) sur un mono-flotteur de planche à voile ou chacune des 2 pales sont fixée en bas et en bout de chaque pédale:ce qui fait un pédalo astucieux et très économe en pièces:
-un siège,
-un pédalier (sans plateaux,ni chaine,ni hélice!),
-et 2 écopes plongeant dans l'eau,dans une découpe dédiée de la planche de surf.
http://www.youtube.com/watch?v=HFS1ZJ2x41s

Mais en utilisation sur une longue durée,les écopes font un bras de levier important sur la cheville,c'est moins pertinent,
même si le rendement des 2 écopes est excellent,car toujours quasiment perpendiculaires à la surface de l'eau* (pour un cycliste couché,il s'entend!).
Dans la vidéo,le cycliste se promenait assez rapidement et...sans grand effort.
Le pédalier avait aussi l'avantage d'être assez près du niveau de l'eau (le talon n'était pas loin d'effleurer la surface de l'eau et le siège était directement fixé sur le flotteur:= centre de gravité très bas!.....
*:ce que ne peut faire une roue à aubes,même avec un excentrique pour limiter l'effet de rotation du système porte-aube.

Mais quid :
-du bruit de fonctionnement ,
-et des projections d'eau sur le cycliste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 03 Sep 2012, 14:10

essai d'un pédalo monoplace Surfbike!......:

-sa base est un flotteur de planche à voile,avec hélice placé en dessous.
-à la réservation,après m'avoir toisé quelques secondes,on me conseilla TRES fortement de prendre les 2 petits flotteurs annexes latéraux "en plus" :bon,pourquoi pas.... (je fais 110kg)

J'ai eu la chance de démarrer de l'extrémité du ponton en descendant une marche pour tenir sur le flotteur,qui se mit déjà a balancer,malgré les 2 petits flotteurs additionnels.
Le départ fut facile:4 km/h en vitesse de croisière :la partie arrière étant sous le niveau d'eau.....
A fond :6 km/h,le mécanisme n'étant pas fluide (manque de graissage évident).
Au bout d'un 1/4 d'heure:déjà un net mal au fesse et une fatigue des bras qui passe tout leur temps à rediriger le gouvernail tout en essayant de stabiliser le corps avec ce "guidon-gouvernail",obligeant à des pauses fessières régulières.
-Impossibilité de faire le tour de l'étang au plus près des berges (comme je l'escomptais) car il me fallait un minimum de 40 cm d'eau pour ne pas m'échouer!...
.....l'agrément en est très nettement diminué.
Au tout premier passage à proximité d'un herbier:l'hélice s'y coince et je n'arrive même pas à lutter contre la dérive du vent.
Je suis obligé de me mettre à l'eau ,ce qui se fait facilement et...inéluctablement en voulant se mettre tout-juste derrière le siège:le flotteur se met directement et illico en position verticale et rejoue le Titanic en m'expulsant.

Enlever les herbes coincées dans l'hélice est encore assez facile,mais pour remonter sur le flotteur quand on n'a pas pied....:
pas par l'arrière,ni par le devant (re-Titanic),et sur les cotés (il y a les flotteurs annexes qui se retournent :pas facile à repositionner sans avoir pied:),d'autant que le gilet de sécurité me donne encore plus d'embonpoint.
Se faufiler entre un des petits flotteurs et le flotteur principal demande de ne pas s'énerver.

Un vacanciers debout sur une planche avec une rame allait plus vite que moi.
Cela dit,hormis le gros mal au fesses qui a perduré le lendemain,c'était assez fun.
Le mécanisme de pédalier n'est pas utilisable en position couchée,car en position debout (VD), les pédales viennent déjà pratiquement frôler le dessus du flotteur,pourtant décaissé à ce niveau,certainement pour en abaisser le centre de gravité.
-----------------------
Conclusions:
Il est clair que ce concept ne peut coïncider avec mon cahier des charges (40 cm d'eau minimum! pour le Surfbike:c'est trop).
Une hélice sous l'embarcation,au vu de mon poids,n'est pas la bonne solution,dans mon cas.
Au delà des 40 cm d'eau minimum nécessaire,il peut être acrobatique de remonter sur le flotteur si on manque de souplesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jo49
Posteur d'or


Messages : 630
Âge : 39
Localisation : 49 Angers
VPH : Les Trikes à Jo : voir ma signature...
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Lun 03 Sep 2012, 16:37

je sais que c'est un peu cher, mais connais tu ces kayak "stepper" ?

http://savagers.fr/le-mirage-sport/#main

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum


Messages : 5001
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Mar 04 Sep 2012, 10:48

-je cherche à pédaler sur mon futur pédalo et non pas à pousser alternativement sur des pédales.
-La profondeur dans l'eau devra être la plus faible possible:c'est mon impératif principal.

A priori sur une idée comme celle-là:
http://www.youtube.com/watch?v=HFS1ZJ2x41s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader   Aujourd'hui à 15:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tentative de fabrication d'un pédalo "couché" ....pour se balader
» Fabrication d'une poulie à partir d'une roue de roller
» Vélo couché pour voyager, lequel choisir ?
» pour les férus de carbone
» Les divers vélos couchés avec roues 26x26 pour voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Le Coin du Constructeur amateur-
Sauter vers: